Partagez | 
 

 Event d'Halloween - Sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Race : PNJ
Date d'inscription : 14/01/2008
Nombre de messages : 1733
Emploi/loisirs : Fondateur
Yens : 1831
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Mar 20 Déc 2016 - 19:40

Event d'Halloween
« Invité indésirable »
La fête bat son plein. Les convives dansent, discutent, grignotent au buffet, rient, se marchent sur les pieds ou cirent les bottes du Maire. Tout semble aller pour le mieux, mis à part l’apparition de cette mystérieuse et inquiétante geisha.

Mais soudain une fenêtre vole en éclat dans un vacarme assourdissant. Les convives les plus proches sont éraflés par les bris de verre. Tout le monde hurle, recule, et se tourne vers la cause de cette agitation. Un lycan oméga au regard fou a sauté à travers la fenêtre, très certainement attiré par toute cette chaire fraîche. Ses yeux balayent l’assemblée, probablement à la recherche d’une proie appétissante. Des gens hurlent, d’autres s’évanouissent, et certains se contentent de rester immobiles et silencieux, incapables de croire ce qu’ils voient. Soudain la bête s’élance et saute sur une silhouette mouvante. Une lutte rapide s’ensuit tandis que de nombreux convives s’enfuient à toutes jambes ou se cachent. Lorsque la bête se relève, la gueule ensanglantée, sa victime, qui n’est autre que la sombre geisha, n’est plus qu’un corps brisé et meurtri qui tombe rapidement en cendres. Le lycan enragé pousse un hurlement sinistre avant de se tourner vers d’autres convives.

Seriez-vous sa prochaine victime ?

Happy Halloween.


PNJ. Ne pas contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humaine
Couleur : Indianred
Avatar : Rin (Fate)
Date d'inscription : 27/01/2015
Nombre de messages : 139
Yens : 263
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Mar 20 Déc 2016 - 22:18

    « Ce serait avec un grand plaisir ! Ne vous inquiétez pas, la valse n’a aucun secret pour moi. »

    Et dire que ce charmant homme était homosexuel, Lindiya ne pouvait s’empêcher de faire la moue intellectuellement alors qu’elle affichait un immense sourire à Thomas. La jeune étudiante ne pouvait demander mieux, elle avait trouvé une charmante compagnie et une personne apte à danser la valse avec elle. Vous me direz, la jeune femme n’avait pas appris à danser dans des cours à proprement parler. Chez elle c’était beaucoup d’improvisation et beaucoup d’amour. En effet, la valse lui avait été apprise par sa grand-mère du côté maternelle, puisque du côté de son père… Ce n’était pas vraiment ça. Ainsi, quand elle allait voir sa grand-mère, celle-ci la prenait dans ses bras pour lui baiser les joues puis, si la jeune enfant en faisait la demande, elles dansaient toutes deux. Souvent sur du Edith Piaf. Lindiya montait sur ces pieds et se laissait porter en riant. C’était le doux temps de l’insouciance infantile. Bon, bien-sûr, elle n’allait pas monter sur les pieds de son partenaire, ce n’était pas très élégant. Alors qu’ils prenaient tout deux place sur la petite piste de danse et qu’ils commençaient à danser en rythme avec l’orchestre, ils reprirent leur conversation interrompu juste avant.

    « Si je peux vous avouer quelque chose, je vous remercie de m’avoir invité à danser et je suis ravi d’avoir fait votre rencontre. Notre conversation était si prenante et si intéressante. J’aurais eu mal au cœur de ne pas avoir pu la continuer. Parlez-moi de vous. Que faites-vous ici dans la charmante ville de Nakanoto ? »

    Non vraiment, Lindiya trouvait Thomas vraiment charmant ! Quoi ? Elle l’avait pensé cent fois, et alors ? On appelait ça… un coup de foudre ‘amicale’ ? Roh et puis crotte. Elle avait aussi sifflé deux voire trois coupes de champagne en l’espace d’une dizaine de minute pour son excuse. Elle se laissa aller au rythme que son partenaire avait pris, elle avait l’habitude de calquer son pas à la personne qui l’accompagnait, du coup leur valse était assez fluide. Assez en tout cas pour discuter en même temps sans se marcher sur les pieds, c’était plaisant fallait l’avouer.

    - Je pense que c’est bien qu’on est été interrompu, en tout cas vu la conversation c’est mieux pour les autres. J’étais prête à continuer comme cela des heures ! Sinon… Je suis ici pour les études et aussi pour changer d’air. Comme vous l’avez compris je viens de France et du coup, j’ai eu envie de partir. Je m’étais toujours dit que je partirais faire mes études ailleurs, les événements familiaux derrière mon convaincu de mettre les voiles et de vivre ma vie tant qu’il en était encore temps. Oh et je suis donc étudiante en première année de droit ici. J’ai un petit studio assez cosi où je me sens bien. Et puis voilà, rien de bien fameux, ni de très glorieux en somme. Elle sourit en finançant son petit monologue.
    Ah et aussi… Je parle vite et beaucoup, donc hésitez pas à me demander de répéter si j’ai donnée trop d’information d’un seul coup… Un jour, peut-être, j’arriverais à tourner cinq fois ma langue dans ma bouche avant de parler mais ce n’est pas encore pour maintenant on dirait. Car oui, là je sens que je suis en train de trop parler. Donc pardon.

    Voilà qu’il l’avait faisait doucement tourner doucement sur elle-même avant de reprendre les pas de base. Cela eu le mérite de faire taire la jeune femme qui aurait pu continuer sur sa lancée pendant longtemps. La valse allait probablement prendre fin vue depuis le temps qu’elle avait commencé, malgré ça Lindiya continua la conversation.

    - Et vous ? Vous avez toujours vécu sur Nakanoto ?

    Thomas commençait justement à lui répondre alors que la musique prenait justement fin. Elle l’avait senti après tout, ils se séparèrent doucement tout en continuant où ils en étaient, ils allaient probablement rejoindre le groupe alors que la panique pris la place sur la fête. Lindiya retourna brusquement la tête alors que le fenêtre de la salle de balle volait en éclat, là ce n’était pas elle. Elle n’avait pas été en contact avec la fenêtre un seul instant, ce n’était donc pas sa maladresse qui avait causé ce chaos. De toute manière, la réponse ne tarda pas à prendre une place dans le cerveau de la jeune femme. Un lycan d’une humeur de merde on dirait bien venait d’entrée dans la salle. Lindiya était pétrifiée sur place, elle n’avait encore jamais eu à vivre ce genre d’événement. Tout allée très vite, elle avait à peine d’inspirer une seconde fois qu’il se jetait déjà sur sa première victime. C’est lorsqu’elle vu le sang qu’elle comprit vraiment que ce n’était pas le moment de rester sur place sans rien faire. Sa voie n’était qu’un murmure alors qu’elle ouvrait enfin la bouche.

    - Il faut évacuer les lieux… maintenant…

    Lindiya était terrifiée, ce qui se dressait devant eux était loin d’être doté de raison. Elle ne savait pas du tout quoi faire, où aller, je crois même pouvoir dire qu’elle était en train de paniquer sérieusement. Son cœur battait plus fort que jamais contre sa cage thoracique comme s’il voulait prendre le large. C’est quelque connaissance en boxe n’allait certainement pas lui être très utile, elle ne pouvait que fuir en aidant le plus de personne à prendre le large en même temps. Notre jeune étudiante était loin d’être une héroïne, elle savait parfaitement admettre quand elle était incapable de faire quoi que ce soit cependant elle n’était pas du genre à prendre les jambes à son cou en laissant les autres mourir derrière elle. Même si je le répète, elle avait très peur là, surtout qu’il venait dangereusement vers eux.

    - Thomas…

    Juste… Je crois que Lindiya ne survivrait pas si sa robe se faisait déchirer à cause du mouvement de panique général… Non, elle n’avait pas pensé à ça, c’est juste moi qui y pense d’avance ! C’est tout !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 314
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 151

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Ven 23 Déc 2016 - 23:28

J’écoutais Lin me parler alors que je la faisais tourner et tourner encore. Elle suivait parfaitement mes pas, comme un prolongement de moi-même, comme si elle lisait dans mes pensées. C’était vraiment agréable de danser avec elle. Lin était si à l’aise qu’elle continuait son monologue avec beaucoup d’engouement et je ne pouvais m’empêcher de sourire. Bien sûr, mon attention n’était pas totalement portée sur Lin : Je regardais aussi, discrètement, Elena valser avec le fameux Raphaël. Bon, elle n’avait pas l’air de se préoccuper de la nature de ce dernier mais ce n’était pas si grave.

« Première année de droit… Intéressant ! Pour ma part, je suis né ici au Japon. Mes parents sont français cependant. Ma famille a décidé de s’installer ici et a fait construire un petit manoir après avoir succombée aux charmes de la ville… »

Mon attention fut soudainement attirée par un comportement étrange chez Raphaël et Elena. Ce dernier avait fait passé mon amie derrière lui comme s’il voulait la protéger d’une agression. Il regardait dans la foule comme s’il chercher la menace des yeux. Mais il n’avait apparemment rien trouvé. Je recentrai mon attention sur Lin avant de paraitre impoli.

« Sinon, j’ai étudié la musique très jeune et j’ai décidé de faire du piano ma passion. Certes, ce n’est pas le métier le plus facile du monde mais c’est une expérience très agréable. J’ai eu l’occasion de jouer pour une chanteuse virtuelle, par exemple. »

Je n’eus pas le temps d’en dire plus sur moi car la musique s’arrêta. Je m’éloignais un peu de Lin avant de lui proposer de retrouver le groupe. Ou du moins, Raphaël et Elena car je ne retrouvais pas les deux autres demoiselles dans la foule. En même temps, je passais ma main dans ma poche pour jeter un coup d’œil à l’heure quand je remarquais la présence d’un carton. Je le sortis pour apercevoir un texte écrit d’une couleur rouge sang :

« Je vous surveille aussi ! »

C’était particulièrement déroutant. Pas de signature, juste ce texte. Je me demandais sérieusement ce que signifiait ceci quand un grand bruit de verre brisé retentit dans la salle. Il ne me fallut par longtemps avant de comprendre qu’un lycan venait d’entrer sauvagement et avait attaqué quelqu’un. Un mouvement de foule commença, voulant fuir l’affreuse bête, et nous nous retrouvâmes vite bousculés, Lin et moi. Afin de nous protéger, je tandis rapidement le bras pour déployer mon bouclier dans un murmure. Une fine barrière quasi-invisible se dressa devant moi. Je savais que j’enfreignais une règle, mais la situation était telle que je ne pouvais pas rester sans nous protéger. Alors que je passais mon autre bras autour de Lin et la coller à moi. Elena et Raphaël étaient un rien plus loin devant. Je tentai alors de crier pour que ma voix passe au-dessus des cris de la foule.

« Elena ! Raphaël ! Venez vite derrière moi ! »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Vampire Level B
Avatar : Tifa Lockhart
Date d'inscription : 30/09/2012
Nombre de messages : 494
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 590
avatar
Prend Racine
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Lun 2 Jan 2017 - 22:26

Tout alla si vite… La bulle dans laquelle nous nous étions cachées venait d’éclater. A l’instar parfait de cette fenêtre brisée en milles éclat. Au début c’est évidemment la panique qui vous enveloppe mais en l’espace d’une seconde, une petite voix dans votre tête vous dit « ça devait arriver un jour ou l’autre » et c’est seulement en cet instant que vous vous rendez compte que le monde autour de vous s’écroule, que la paix ne tient qu’à un fil. Quelqu’un, pour ne pas être insultante, venait de perdre la vie. Je dois bien avouer que mon esprit était comme éteint. Je ne compris pas ce qu’il se passait. La foule criait, certains tentèrent même de quitter la salle de réception mais en vain. Nous étions comme pris au piège, comme si l'arrivée de ce monstre avait été planifiée. Le temps d’un battement de coeur, je fus soulagée de ne pas avoir insisté pour que ma moitié vienne. Il était en sécurité. Pour en revenir à ce que je disais, seules les personnes présentes ce soir pourraient témoigner de la gravité de la situation. D’un point de vue extérieur, cela ne sonnerait que comme un cas isolé, si l’on prenait seulement la peine de nommer ce qui se passe actuellement.

Je dois bien l’avouer, il me fallut quelques secondes pour sortir de ma stase et de revenir à la réalité, c’est à dire sauver ma peau et celle des autres autant que possible. Mon premier instant fut de chercher des visages familiers dans le chaos de la salle. Et si je ne trouvais aucun visage, j’aurais espéré remarquer des congénères vampires ou même lycans qui auraient pu intervenir. Mais il m’était difficile de me concentrer sur mon instinct alors que mes yeux envoyaient un message d’alerte à mon cerveau. Un frisson me parcouru l’échine. Je n’avais jamais vu un lycan et encore moins de si près. Rapidement, je protégeais la jeune demoiselle restée à mes côtés.

Ma nature m’obligea à prendre une posture défensive dans un tel cas, mais quelque chose en moi qui dépassait la rationalité réveilla à nouveau cette petite voix. Je ressentis comme une pointe de pitié pour cette créature. Celle-ci se ternit quand la bête s’attaqua à d’autres personnes. Nous étions pris aux pièges comme des rats. A en juger l’anarchie autour de nous, les portes étaient bloquées. Nous étions à la merci du lycan en rage. Et avant que je ne comprenne pourquoi Maria et moi étions devenues une proie facile. Le lycan était de dos mais il n’y avait aucun obstacle entre lui et nous. Très rapidement je réagis en la tira par le bras. « Vite suivez moi. »

Bien que nous étions dans un lieu public, rempli pour la plupart de mortels, je n’avais pas d’autres choix que d’user de mon pouvoir. Rapidement, je nous jetais derrière une table renversée par les gens en panique et attirait le plus vite possible un autre bouclier pour nous couvrir. Bien que je doute vraiment que cela soit utile, je ne savais pas quoi faire d’autre. Il n’y a aucun manuel nous apprenant à « Faire face à un lycan pendant une réception mondaine. »


PasséPrésent ♣ Avenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Vampire, Level B ; pouvoir de transposition
Couleur : Purple
Avatar : Prussia (F) de Hetalia
Date d'inscription : 16/11/2014
Nombre de messages : 48
Emploi/loisirs : Actrice
Yens : 60
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Mer 11 Jan 2017 - 18:05

Oh bordel. Pourquoi fallait-il toujours que tout finisse par un coup fourré lorsqu'elle arrivait à faire preuve d'un minimum d'audace ou de courage ? Fallait avouer que la situation actuelle battait tous les records. C'était juste une foutue fête d'Halloween ! Mais comme il fallait s'y attendre, un tel événement n'attirait pas que les humains mais aussi tout un paquet de créatures qui ne l'étaient pas, profitant du jeu des masques pour passer inaperçues. Ce qui était moins bien, c'était d'être observé sans connaître les intentions de la personne, surtout lorsqu'on était plutôt habitué à être celle qui le fait, et non celle qui le subit. Maria aurait eu du mal à croire que la mystérieuse geisha serait bientôt le cadet de leurs soucis, pour la simple raison qu'une créature bien plus dangereuse s'en était débarrassé.

Un lycan. Entendre des rumeurs à ce sujet était une chose, voir des images en vidéo en était une autre, mais cela faisait bien basse figure comparé â ce que l'on pouvait ressentir lorsqu'on se retrouvait en face de l'un d'eux, et d'aussi près que vous formeriez sans doute sa prochaine proie. Un monstre qui n'avait eu aucune difficulté à réduire en cendres un vampire. Voilà le résultat de l'ambition des Anciens. Maria ne pouvait détourner les yeux, malgré la peur qui s'emparait de tous ses sens. Un mélange de fascination, et du choc, n'ayant jamais vu quelqu'un mourir devant soi auparavant, encore moins de façon aussi violente. Heureusement qu'elle n'était pas seule, sinon, elle aurait sûrement fini en amuse-gueule à son tour. Une bien triste fin pour une vie qui commençait à peine...

Voilà comment, l'esprit un peu absent, elle se retrouvait cachée derrière des tables. Ce ne serait pas suffisant pour les protéger ! Et puis, c'était abandonner les autres â leur sort ! La plupart étant des humains, innocents, ne comprenant sûrement même pas ce qui était en train de se passer, tant ils avaient de mal à croire sans preuves. Comment faire pour arrêter ce carnage ? Maria ne voyait qu'une solution, vraiment incertaine, qui pourrait même la tuer au vu de la situation, mais elle devait tenter le coup. Elle n'aimait pas l'idée d'avoir à rester les bras croisés. Elle pouvait compter sur Jess, qui l'avait déjà aidée, et Raphaël... Oui, Raphaël ne la laisserait pas tomber, tout de même, même si elle ne savait pas trop où les autres se trouvaient en ce moment ! Maria ferma donc les yeux, laissant son esprit vagabonder vers celui de leur ennemi. Peut-être aurait-elle mieux fait d'expliquer ce qu'elle s'essayait, mais le temps manquait, et puis il fallait qu'elle se concentre, tâche déjà assez difficile avec tous les cris aux alentours !

Elle fut repoussée avec une telle violence qu'elle en fut sonnée quelques secondes. Elle s'en doutait ... Elle n'était tout simplement pas assez forte pour se confronter à une folie pareille ! Elle n'était pas douée pour l'action sur le terrain, c'était la stratégie, son point fort ! Ou alors, c'était tout simplement le signe qu'il ne restait pas grand-chose à sauver... Ignorant les points noirs qui dansaient devant ses yeux, un détail la frappa tout à coup de plein fouet. Et si tout ceci n'était après tout pas une simple coïncidence, mais un acte bien calculé ? Si les issues étaient bloquées, c'était forcément de l'extérieur ! Elle aimait encore moins l'idée d'être coincée ici, comme une minuscule souris ou pire, cobaye d'une expérience tragique sur la survie de leur espèce contre les lycans, mais pour l'heure, il y avait plus important.

« Bon sang ! Et le maire alors ? »

Bah quoi ? il y avait plus urgent, peut-être ? Elles étaient relativement protégées pour le moment, même si leur odeur n'était nullement masquée, quoique elle doute que quelques morceaux de bois ou de plastique résistent longtemps à une force surhumaine, mais quelqu'un dans cette pièce devait bien avoir un plan, ou être en train d'en monter un, non ?! Quelqu'un qui pouvait les sortir d'ici, ou abattre cette bête sauvage. Les deux seules solutions qui semblaient s'offrir à l'instant. Elle doutait d'avoir encore la force de courir, maintenant. Restait à savoir si tout ceci n'était qu'une distraction, avec pour but de tuer le plus de témoins possibles, ou plutôt une simple attaque lors d'un événement public et un minimum médiatisé, qu'elle cache une raison quelconque comme la vengeance ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Level B
Avatar : Aoi Kaji - kiniro no corda
Date d'inscription : 19/12/2012
Nombre de messages : 1098
Emploi/loisirs : Écrivain & professeur de violon
Yens : 1252

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Sam 21 Jan 2017 - 0:32

HRP:
 

Ce qui aurait dû être une soirée divertissante et enrichissante, passée à danser, discuter et faire de nouvelles rencontres, prit très vite une tournure cauchemardesque. J’étais toujours en train de de fixer la foule à la recherche de la geisha. Elena me posa une question qui me stupéfia –je passai d’ailleurs sur le tutoiement assez embarrassant. Je lui lançai un regard étonné, vraiment surpris qu’elle eut deviné que je n’étais pas humain. Elle avait pourtant une odeur parfaitement humaine, avec toutefois une légère nuance… pétillante ? Elle était peut-être une hunter, ce qui expliquerait son intuition plus élevée que la moyenne. J’ouvrai la bouche pour lui répondre quand l’enfer se déchaîna. Je portai mes mains à mes oreilles trop sensibles, assourdi par le grand fracas de verre brisé. Mes narines furent aussitôt agressé par une fragrance musquée et porteuse d’un danger terrifiant. un lycan venait de faire irruption en dans la salle des fêtes. Il se passa quelques secondes, entre la stupeur des uns, l’incrédulité des autres, et ceux qui se demandaient encore si ce n’était pas une mauvaise blague. Puis la bête se rua sur une femme –que je reconnus juste avant que ses cendres ne vinrent décorer le marbre. La geisha. Voilà un mystère qui venait de s’évaporer…

L’odeur du sang agressa mes narines. Je plaçai une main devant mon nez et ma bouche. En tant que vampire, c’était comme d’avoir un délicieux plat qui sortait du four… Par réflexe je me positionnai devant Elena et reculai, la forçant à faire de même. Je ne savais pas qui elle était exactement, ou ce qu’elle était, mais je doutais qu’elle put faire face à ce monstre. Même moi, je savais que je ne pourrais rien faire. J’avais entendu parler de ces légendes urbaines, qui depuis peu s’étaient avérées exister pour de vrai. Il paraissait qu’un simple oméga, très puissant, pouvait tenir tête à un level A de moindre importance. C’était effrayant d’imaginer ce qu’il en était pour les Alphas… Un appel retentit sur ma droite. Je jetai un œil derrière mon épaule pour voir Thomas protéger une Lindya tétanisée. IL me sembla distinguer, l’espace d’un instant, comme une torsion de l’espace juste devant lui. Mais ce fut si fugace que je crus rêver. J’écoutai ma raison et décidai de rejoindre les deux humains, entraînant Elena avec moi. Un crissement sur le marbre me fit faire volte-face, juste à temps pour voir la créature foncer sur nous. Mon instinct et mes réflexes prirent le dessus. Je posai une main sur l’épaule d’Elena, ayant à peine le temps de lui murmurer ses mots :

- Ne luttez pas.

Puis je disparus avec elle, laissant un lycan abasourdi et probablement très frustré que ses proies lui eurent échappé si facilement. Je réapparus loin derrière en retrait, le plus éloigné que possible du lycan, et cachés par l’escalier de marbre. L’effort considérable que mon pouvoir m’avait demandé pour me transporter en même temps qu’une personne non prévenue me laissait essoufflé. Je m’appuyai un instant sur la rambarde en expirant avant de risquer un œil par-dessus.

- Je suis désolé, lançai-je à l’attention d’Elena. C’était ça ou finir dévorés vivants par cette créature. Enfin, pas en ce qui me concerne, mais passons. Je vous expliquerai plus tard. Par contre, j’ai un peu puisé dans mes forces, alors si vous pouviez éviter de saigner…

La tentation serait grande. Qui plus est je sentais que la soirée allait être longue. Les gens couraient en tout sens en quête d’une porte de secours. J’entendis une femme jurer derrière moi. Elle criait, hurlait et houspillait sur… une porte. Visiblement verrouillée. Elle semblait pourtant s’adresser à quelqu’un. Je lui demandai ce qu’il se passait.

- Il y a un crétin qui vient de s’enfuir et qui a fermé la porte ! La seule issue ! Si je survie et que je le retrouve, je lui ferai passer l’envie de couardise, à ce lâche, ce…

Je n’eus pas besoin d’en entendre davantage ; qui plus est elle repartait sur sa litanie de jurons plus exotiques les uns que les autres. Voilà qui était contrariant. Aucune porte, ni aucun mur ne pouvait me retenir prisonnier, mais pour tous ces pauvres gens… Il fallait trouver un moyen de rouvrir cette porte. Je retournai vers Elena pour lui expliquer la situation.

- Tâchons de rejoindre votre ami et la demoiselle qui dansait avec lui. Nous ne serons pas de trop pour trouver le moyen de faire évacuer ces gens.

Je cherchai les deux humains avant de les trouver à peu près au même endroit. La jeune fille était tétanisée, et j’imaginais très bien l’inquiétude de Thomas. Après tout nous avions disparus sans prévenir juste à temps pour ne pas terminer en quatre-heures.

- Thomas, Lindiya ! Vous n’avez rien ? (je laissai quelques secondes s’écouler avant de réexpliquer la situation) Un homme est sorti en premier et a fermé les portes, probablement sous le coup de la panique pour ne pas être poursuivi par cette créature. Très stupide, car je ne vois pas ce qui empêcherait ce lycan de briser une autre fenêtre, mais passons. Il nous faut trouver un moyen de faire sortir ces gens.

Je cherchai du regard Maria et Jess. Je m’inquiétais sérieusement pour elle ; Maria semblait être de constitution fragile –oui, même chez les vampires ça existait – et elles deux n’étaient pas de sérieuses combattantes, même si mon amie Jess savait se défendre. Elles ne feraient pas long feu. C’est alors que je les aperçus, barricadées derrière un bouclier constitué d’objets et de meubles en tout genre. Je reconnaissais là l’œuvre de Jess. En soit, elles étaient un minimum protégées ; je viendrai les chercher aussitôt après avoir réglé le souci des portes fermées... Je me tournai subitement vers mes compagnons d’infortune.

- Suis-je bête, le stress me fait perdre toute logique. Si vous faites diversion, pour éviter d’apporter plus d’émotions à ces invités qu’ils n’en ont déjà, je pourrai certainement enfoncer les portes, à défaut d’avoir les clés.

Je leurs faisais ainsi comprendre que je n'avais pas envie de générer un nouveau mouvement de panique par mes actes. Sachant que ma déclaration en surprendrait plus d’un, je leur souris pour les rassurer, espérant qu’ils ne me bombarderaient pas aussitôt de questions. Ce sourire qui laissa apparaître, l’espace d’un instant, mes canines anormalement longues.


DC : Mia-Luna Ogawa
J'écris en #00cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcière
Couleur : [color=#ff00ff]
Avatar : Jinx (League of Legends)
Date d'inscription : 14/09/2016
Nombre de messages : 170
Emploi/loisirs : Membre de l'Enclave
Yens : 474
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Sam 28 Jan 2017 - 23:31

Non mais genre, on était dans quelle genre de foire là ?! Ah bin j'peux vous dire que cette soirée d'Halloween était carrément réussie si le but était d'effrayer tous les convives ! Vachement bien réussi le spectacle, entre la geisha digne de Ring et la bête enragée qui fait son entrée en explosant une fenêtre ! Sauf que voilà, le problème c'est que tout ça n'avait rien à voir avec de la mise en scène ! La preuve, l'autre pute venait de se faire éventrer par le loup-garou et tombait maintenant en poussière ! Bin ça allait être discret tout ça ! A côté de cette soirée, cette vidéo de lycan enragée allait être le cadet de nos soucis ! Si on arrivait à sortir les gens d'ici, ça allait être chaud de les garder rassemblés et voir si notre digne Secret allait pouvoir faire quoi que ce soit du souk dont ils avaient été témoins !

Et puis bon, je me lançais entraîner par mon cavalier - après tout, il m'emmenait à la rencontre de Tom-chou, exactement là où je serais allée - et j'eus le temps de voir que mon choupinou dressait déjà un bouclier entre lui, Lindiya et la bête. Ce qui était cool, c'est que ce sort dont il avait le secret était plutôt discret, les miens étaient un peu plus cotons à utiliser, enfin ceux qui pourraient m'aider dans ce cas là, sauf peut-être mon sort d'illusion ... si j'arrivais à attirer à nouveau le lycan dehors pour qu'on aille le coincer par là ... C'était un peu le moment où jamais parce que celui-ci semblait avoir fixé son attention sur nous deux... Est ce que j'avais peur ? Ouais, quand même un peu... vous connaissez quelqu'un qui n'aurait pas eu peur dans une telle situation et pris au dépourvu qui plus est ?!

Mais voilà que mon cavalier entrait en scène. Sa voix ma chatouilla les oreilles et je fixais toute mon attention sur le phénomène qui suivit cette mystérieuse phrase. Pouf ! Pouf ! Et voilà que je me retrouvais à plus d'une dizaine de mètres de l'emplacement où j'étais la seconde précédente ! En fait, je ne voyais même plus Tom-Tom et Lindiya, ce qui m'inquiétait carrément, même si je savais que mon tout-chou pouvait gérer par rapport à Lindiya.
Mais je me tournais simplement vers ce beau vampire qui venait de me faire preuve de son appartenance à la race de suceurs de sang ... en d'autres circonstances, je lui aurais bien proposé le mien, mais il était plus trop temps de draguer là ...

Notre attention à tous deux fut attirée par une femme qui hurlait en haut de l'escalier. Raphael lui demanda tout de suite ce qu'il se passait : cette putain de porte avait été bloquée par le dernier con d'humain qui était sorti ! Bon, j'avoue que sur le coup, je me demandais si ce léger problème était vraiment du à la panique d'un homme ou si quelqu'un souhaitait faire disparaître tous les invités sous les crocs d'un lycan, ou pire ... peut-être quelqu'un tirait-il les ficelles et avait amené ce lycan dans la soirée pour faire un nouveau buzz. Cette histoire était franchement pas claire pour n'être qu'une petite erreur de panique ...
Et pendant que je me triturais les méninges avec toutes ces hypothèses, mon doux vampire me tirait encore avec lui à la recherche de nos amis avant même que je ne puisse lui expliquer que je pouvais régler ce problème de porte en un clin d'oeil. Bin oui tiens, il avait fallu se sauver pour mieux se présenter au nez du monstre.

On rejoignit le second duo et j'échangeais un regard lourd de sens avec Tom-pouce. Qu'est ce que je regrettais de ne pas être douée d'un sort de télépathie, bordel ! On ne pouvait juste pas commencer une discussion dans le genre "Alors, comment on se débrouille avec celui-là ? Tu l'immobilises dans la glace et je lui envoie les étincelles ? Ça aurait été la meilleure façon de couper court à toute notre mission en révélant notre existence, mais après tout, des vies étaient en jeu là ...
Une fois réunis, on finit par repérer les deux compères manquantes et Raphael se tourna à nouveau vers nous en nous expliquant qu'il pouvait bien démonter la porte d'un coup d'épaule ... Bin ouais quoi, tout vampire était doté d'une certaine force ... Mais sur ce coup, étant une femme d'action - quoi, ça vous choque ? - j'étais un peu énervée d'avoir été secourue puis trimbalée par mon cavalier comme ça, même si je lui en devais une, c'était un sacré chevalier servant - et sacrément beau en plus, même avec ses longues dents !
Du coup, j'ouvrais enfin un peu ma bouche :

Ces couillons auraient bien été capables de condamner l'entrée des cuisines aussi ... Va falloir réorienter notre enquête après cette soirée, c'est carrément super-méga louche ! ... Et putain, mais il est pas sensé avoir des issues de secours partout dans ce genre de bâtiments ?! J'm'en vais te les exploser ces portes ... Tom-Tom, on se démerde comment ? On commence par quoi ? En plus c'est pas comme si on avait des amis doués de certains talents pour nous aider ... Qui explose le garou, qui explose les portes ? Comment on gère l'évacuation ? Zavez pas des videurs aux gros bras dans vos poches par hasard ? Ou un mégaphone ?

Ouais, la révélation de Raphael me passait un peu au-dessus de la tête maintenant, j'avais quasi deviné toute seule alors maintenant que c'était une certitude, c'était un fait acté pour moi, et je n'en avais plus rien à faire ... sauf s'il pouvait nous aider dans la suite des événements ...
Et pour ce qui était de mon humeur, tant que je n'aurais pas explosé au moins une porte - ou un lycan - je ne serais pas satisfaite ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humaine
Couleur : Indianred
Avatar : Rin (Fate)
Date d'inscription : 27/01/2015
Nombre de messages : 139
Yens : 263
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Mer 1 Fév 2017 - 15:35

Plus les minutes passaient, plus la situation devenait de moins en moins supportable. C’était un vrai brouhaha. Vous savez comme dans ces scènes dans les films où le bateau coule et que tout le monde hurle et cours de partout. Et bien, imaginez cela, dans la vraie vie pendant deux secondes et puis vous comprendrez la situation. On se dit tous, que dans une telle situation on resterait calme voir, héroïque. Hin, hin, la bonne blague. Dans son imagination, la jeune femme s’imaginait oui en train de sauver le plus de personne possible mais dans la réalité, elle se contentait juste de regarder, tétanisée. Tout était un joyeux bordel. Elle qui aurait aimé profiter des bras du charmant Thomas d’une autre façon, se retrouvait juste à espérer que tout allait s’arranger et vite. Elle remarqua à peine le bouclier de Thomas ou alors si c’était le cas, elle n’était pas assez posée pour y réfléchir. Pourtant, dans une autre situation, elle lui aurait sauté dessus pour avoir des explications. Actuellement, elle était des plus calmes, pas besoin d’être un professionnel pour comprendre qu’elle était juste choquée. Elle se contentait de laisser les autres prendre les décisions. Fallait dire qu’aussi elle avait toutes les raisons du monde de se laisser porter. Elle était parfaitement entourée, entre Thomas et la joyeuse troupe non humaine qui arrivaient à son tour. Entre le bouclier de Thomas (qu’elle n’avait pas vraiment vu) et Raphaël qui, par contre, n’avait pas été aussi discret… Disons qu’elle se sentait un peu plus à son avantage que d’autres qui couraient de partout affolés.

Elle leva presque les yeux au ciel, allons bon, des canines à présent. Toute la mythologie lui était servis sur un plateau d’argent ce soir ! Certes, elle savait leur existence, mais en avoir autant dans le même endroit. Quoi que pour les lycans… Elle n’en avait encore jamais eu la preuve avant ce soir… de ce fait, elle avait choisi de faire comme si cela n’existait pas. Tendre erreur. En écoutant Raphaël, puis Elena, la jeune femme commença à reprendre le fil de la réalité. La raison, juste une jeune femme devant elle complétement énervée mais aussi complétement détendue, elle prenait tout de même le temps de faire des blagues. Elle s’ébroua légèrement. Faire diversion ? Oh bin oui, pourquoi pas, sans magie, sans dent pointu, avec juste pour soi son appétissante fragilité. Ah… qu’elle bonté cette chienne de vie. Elle s’ébroua légèrement.

- Dites-moi ce que je dois faire… évitez juste le coup du « mes toi devant et agite les bras en l’air pour l’attirer » non car je suis gentiment sans magie, ni dents pointues. Finit-elle par ironiser.

Ce qu’elle ne leur disait pas, c’était qu’une fois toutes ces aventures de passée et s’ils s’en sortaient indemne, ils allaient tous devoir apprendre lui apprendre ce qu’elle ne savait pas. Il était bien hors de question qu’elle se promène dans la rue sans savoir ce qu’elle pouvait y trouver. Et puis flute, c’était toujours les humains qui finissaient pâté pour chien ! Elle prit le temps de réfléchir, elle ne savait pas exploser les portes sorry Elena, mais elle pouvait s’occuper de gérer l’évacuation quand on y pensait. Elle avait peur comme eux, serrait-elle juste assez patiente pour leur faire entendre raison très bonne question. Quand on savait qu’un nigot les avaient enfermés à l’intérieur, il fallait s’attendre au pire ! Rien n’est plus dangereux qu’une foule en panique. Elle inspira un grand coup pour se donner du courage et attendre les instructions – non il ne fallait vraiment pas compter sur elle pour prendre une seule décision – pour agir en conséquence. Elle avait plus ou moins repris ces esprits et à présent, elle ne rêvait que d'une chose, retrouver sa petite vie tranquille dans son lit douillé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 314
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 151

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Ven 3 Fév 2017 - 20:21

Tout se passait tellement vite. Tellement d’infos à enregistrer. Lin était derrière moi, cible facille et sans pouvoir. Raphaël avait le don de se téléporter. La foule était hystérique et Maria et Jess étaient on ne sait où.

Parfait, il était donc temps d’analyser la situation et trouver une solution pour qu’on ne finisse pas tous déchiquetés dans son estomac. A l’heure actuelle, je ne pouvais rien faire tant que j’avais Lin derrière moi. Le mieux serait de l’éloigner de ce combat. Mais à peine ne serait-elle plus protéger pas mon bouclier que le Lycan lui sauterait dessus. C’était particulièrement simple pour lui : un bond lui suffisait.

Cependant, si je ne devais plus protéger Lin, Je pouvais clairement tenter quelque chose. Le faire glisser contre un mur afin de l’assommer ? Ça nous ferait gagner du temps. Par contre, c’était quitte ou double. Mon bouclier, tel qu’il était lancé là, ne m’en avait pas trop demandé. Amener tout l’eau du buffet sur le sol et la geler, à côté, allait bien m’épuiser. Le geler n’était pas possible… Elena pouvait l’aveugler mais certainement pas le faire halluciner, ou alors pas pendant des heures. Raphaël ne pouvait pas évacuer tout le monde. Il avait juste demandé que l’on fasse diversion. Mais qui devait-on divertir à l’heure actuelle ?

Une nouvelle idée me vient à l’esprit.

« J’ai peut-être la diversion qu’il vous faut… Ou plutôt, Elena peut s’en occuper ! »

Je regardais avec un grand sourire mon amie d’enfance.

« J’ai pleinement confiance en toi ! Irradie de toutes tes forces au point que tout le monde en soit aveuglé ! Au point qu’on ne puisse plus te voir ! Le Lycan comme les gens ! Et ne t’en fais pas : je te protège ! Tant pis pour notre secret. Ça ne sert à rien de mourir pour lui ! »

Je fis un signe de tête à Elena pour lui indiquer de venir derrière moi. Mon bouclier était toujours déployé et j’étais prêt à le booster en cas d’attaque du monstre. Je priais seulement pour ne pas avoir à le faire. J’allais certainement avoir besoin de mes pouvoirs une fois le monde évacué.

« Bien… Raphaël, j’espère que ça vous ira comme diversion. Préparez-vous. Il est fort probable que vous alliez défoncer cette porte à l’aveugle. Faites vite cependant, nous ne tiendrons pas éternellement ainsi ! A moins que quelqu’un ait une meilleure idée ? »

En attendant, je me reconcentrai sur le Lycan et mon bouclier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Vampire, Level B ; pouvoir de transposition
Couleur : Purple
Avatar : Prussia (F) de Hetalia
Date d'inscription : 16/11/2014
Nombre de messages : 48
Emploi/loisirs : Actrice
Yens : 60
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Sam 25 Fév 2017 - 10:58

Concentrée à calmer les battements de son cœur, Maria n'entendit pas si Jess lui avait répondu quoique ce soit. Ce qui était sans doute pour le mieux, mais passons. Après quelques secondes, le monde cessa de tanguer et elle put se concentrer à nouveau sur ce qui se passait dans la salle. De conversation en conversation – bah oui dans ce genre de situation avoir l'oreille fine, ça avait ses avantages et ses inconvénients – elle parvint à retrouver leur petit groupe et une part de leur conversation. Ah ! Un plan ! Merveilleux. Elle n'était pas sûre de comprendre comment ces personnes qui se mêlaient parfaitement aux humains pouvaient avoir accès à de la magie, mais bon, ce serait un point à explorer plus tard, si tout le monde s'en sortait plus ou moins indemne. Pour sa part, elle doutait pouvoir en faire plus ; toute personne ayant réussi à passer de l'autre côté des portes aurait pris ses jambes à son cou le plus rapidement possible, donc impossible de décoincer les portes de l'extérieur comme il aurait sans doute été le plus simple.

« Tout va bien se passer ... Tout va bien se passer ! »

D'accord, elle tentait plus à se rassurer elle-même qu'autre chose. Mais il faut dire que le nombre de cibles de choix dans les parages avait diminué. Les quelques personnes qui n'avaient pas fui à temps, avaient fini entre les griffes du lycan fou. Du coup, si elles bougeaient d'un pouce, même pour tenter de mettre plus de distance entre la bête, ce serait à leur tour de finir en cure-dents. Maria jeta un coup d'œil entre les objets hétéroclites qui leur servaient de bouclier, pour le moment, il reniflait l'air à la recherche de sa prochaine victime, mais cela ne laissait vraiment présager rien de bon ... Tout comme l'odeur de sang qui dit plisser le nez à la petite albinos, maintenant qu'elle était un minimum posée ; il y avait des blessés dans les parages. Peut-être était-ce eux, que le lycan cherchait à atteindre en premier. Des proies faciles, en résumé. À quoi bon ouvrir les portes s'il n'y avait personne à évacuer ?

« Dites, ce serait sympa si vous pouviez vous bouger un peu plus avant qu'il n'y ait plus de victimes ! » cria-t-elle à l'intention des seuls qui ne paniquaient pas vraiment parmi la foule.

Et puis tant pis si cela dévoilait leur position, ce n'était plus qu'une question de secondes, maintenant, vraiment. Parler c'est bien beau, mais maintenant qu'ils s'étaient mis d'accord sur une façon de procéder, il n'y avait pas de temps à perdre ! Non mais parce que si tout à coup il devait être frappé d'un éclair de génie, empêcher un véritable carnage en plein centre-ville, ça serait tout de même beaucoup moins joyeux que gérer la situation entre ces quatre murs ... Et idéalement, Maria préférerait ne pas finir en petit tas de poussière, donc même si elle ne faisait pas le poids, elle n'escomptait pas rester passive, surtout pas si les autres avaient besoin d'être rappelés à l'ordre quant à l'urgence de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    

Revenir en haut Aller en bas
 

Event d'Halloween - Sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Quartier des loisirs :: Event d'Halloween-