Partagez | 
 

 Event d'Halloween - Sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Race : Level B
Avatar : Aoi Kaji - kiniro no corda
Date d'inscription : 19/12/2012
Nombre de messages : 1098
Emploi/loisirs : Écrivain & professeur de violon
Yens : 1252

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Dim 12 Mar 2017 - 23:31

HRP:
 

Les événements prenaient une tournure qui me dépassait complètement. Il faut dire que personne n’aurait pu s’y attendre. Alors il était difficile de savoir à l’avance quelle attitude adopter dans ce genre de situation, ni quoi dire, et surtout quoi faire. Je m’étais vite retrouvée à dévoiler plus ou moins implicitement ma nature. De toute façon… je soupçonnais l’autre français et son amie d’avoir quelques doutes en ce qui me concernait. Amie qui, à mon grand dépourvu, semblait avoir jeté son dévolu sur moi. Ce n’était pas vraiment le moment d’avoir une discussion à ce sujet, mais il faudrait bien un jour que je lui apprisse que mon cœur appartenait à une autre –et même fiancé. Elle serait très probablement déçue, mais c’était mieux que de la laisser se bercer d’illusion. Enfin, pour l’instant il nous fallait forcer les portes pour évacuer tous ces gens. De toute l’assemblée nous étions d’ailleurs à peu près les seuls à garder notre sang-froid. Même si visiblement, la jeune fille, Lindya, semblait en état de choc. Ce qui était totalement compréhensible dans cette situation.

Les propos d’Elena ne firent que renforcer mes soupçons ; cette histoire d’enquête m’intriguait, mais ce n’était pas l’heure pour les questions. Son meilleur ami –Tom-Tom ?... – enchaîna aussitôt en lui proposant de servir de diversion. En irradiant de lumière, ce qui n’alla pas pour souffler mes interrogations. Ces gens à l’odeur parfaitement humaine –quoique, nuancée d’une fragrance… pétillante ?- semblaient avoir plus d’un tour dans leur sac, en plus d’un secret à préserver. Sur ce point je les comprenais ; ce n’était guère évident tous les jours de vivre en tant que vampire sans éveiller les soupçons des humains. J’hochai simplement la tête pour signifier que ce genre de diversion suffirait. La bête serait aveuglée en même temps que les convives, ce qui était un plus. Je redoutais quelque peu l’effet d’une telle lumière sur les corps vampiriques ; après tout, nous n’avions jamais fait bon ménage avec le soleil. L’injonction de Maria me rappela à l’ordre et je fis signe à Thomas et Elena que j’étais prêt.

Aussitôt une vive lumière irradia dans la pièce et je dus fermer les yeux pour ne pas souffrir davantage de cet élément contraire à notre nature. Je me fiai à mes autres sens pour me déplacer à toute vitesse vers la porte et enfoncer ses battants. Je m’y repris une fois avant d’y parvenir ; mine de rien, elle était solide. Elle s’ouvrit à la volée, claquant bruyamment contre le mur extérieur. Je sentais à travers mes paupières que la lumière faisait toujours son oeuve, et sa vivacité commençait à me tourner la tête.

- C’est bon, criai-je à leur attention. Pourriez-vous éteindre la lumière s’il vous plait ?

Quand je pus de nouveau y voir quelque chose, les yeux papillonnants, j’aperçus le fauve enragé qui secouait la tête. Il n’avait pas dû apprécier lui non plus cette diversion aveuglante. Et je sentais qu’il nous fallait vite évacuer ; à mon humble avis, il n’y aurait pas de suite sans représailles. Je me tournai vers le groupe de convives terrorisés le plus proche.

- Par ici, mesdames et messieurs ! Les portes sont débloquées, vous pouvez sortir. Allez-y douc…

Je n’eus pas le temps de finir ma phrase qu’ils se jetaient déjà par l’ouverture, manquant de me bousculer dans la panique. Dans la cohue, quelques personnes se retrouvèrent à terre. Je les aidai à se relever, pour qu’elles ne finissent pas piétinées et qu’elles pussent sortir saines et sauves à leur tour. Rapidement, d’autres convives suivirent, plus ou moins disciplinés. Je jetai alors un œil par-dessus la foule. De ma position, je voyais très clairement le lycan qui toisait d’un œil mauvais les deux… magiciens ? Je ne savais comment les désigner maintenant. Mais la bête semblait prête à bondir pour régler ses comptes. Il nous fallait trouver un moyen de nous en sortir vivants, nous aussi ; et le mieux serait de pouvoir maîtriser l’attaquant. Encore fallait-il trouver comment…


DC : Mia-Luna Ogawa
J'écris en #00cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcière
Couleur : [color=#ff00ff]
Avatar : Jinx (League of Legends)
Date d'inscription : 14/09/2016
Nombre de messages : 170
Emploi/loisirs : Membre de l'Enclave
Yens : 474
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Ven 12 Mai 2017 - 22:13

Mon cher Tom-chou, j'espère pour toi qu'aucun malade est en train de nous filmer à notre insu parce qu'on va perdre tous nos copains sinon ! ... Héhé, je suis en train d'm'imaginer ce pauvre couillon qui va essayer de briller avec sa vidéo à la con. J'vais lui montrer ce que c'est de s'attirer tous les regards et il va pas comprendre c'qui lui arrive ! ... Quoi ?! Pourquoi vous me regardez comme ça ...? Aaaah, ok, d'accord, j'envoie la sauce, accrochez vous à vos paupières ... Petit étirement des doigts ... Voilà, maintenant, ça va saigneeeeeer ! Et là, après une petite formule rapide, j'allume la lumièèère, qui augmente progressivement... Héhéhé, j'ai toujours eu envie de dire ça ...

L'instant d'après, la luminosité qui irradiait de mon corps passa au niveau supérieur et l'intensité monta en flèche. Ce qui est con, c'est que dans ce cas là, j'suis obligée de fermer les yeux aussi, sinon j'ai plus de rétines ...
Je laissais donc la puissance au max pendant quelques secondes avant d’entamer la descente, beaucoup moins progressive - bin ouais, faudrait éviter qu'elle reprenne ses esprits trop vite c'te méchante bébête.

Putain, ça doit être trop cool à voir ! En fait, j'ai trop envie que quelqu'un me filme vraiment là, juste pour voir ! FAITES PLACE A LA LUMIERE DIVINE ! Hahaha !!

Dès que le niveau eut suffisamment baissé, je rouvris les yeux. Tom-toubidou, mon fidèle acolyte s'occupait de son bouclier magique et la ptite Lin' semblait pas très à l'aise. Ils mettront sûrement quelques secondes de plus que moi à s'habituer ... Et j'ai envie de péter des trucs ... Sans parler du fait que j'pense pas que Tom-chou serait d'accord avec ce que j'ai envie de faire - genre, trop dangereux, blablabla ... - j'ai bien l'intention d'en profiter pour un second petit sort.
Un sourire maléfique aux lèvres, je m'écartais du bouclier et préparais mon sort avant de me planter devant la boule de poils. L'intensité de ma lumière était presque devenu supportable pour tout le monde quand je coupais tout jus et lançais :

Tiens vilaine bébête, j'partage avec toi !

Et j'envoyais un éclat lumineux vers elle. Il avança rapidement - hé mec, c'est de la lumière quoi... - et quand il rentra en contact avec le gros louloup, il explosa, mais genre bien ... un beau BOOM! ou un BLAAC! précédé d'un pfuiiit, héhéhé ... Bon ok, j'en fais trop, mon but était pas de l'éparpiller en milles morceaux sanguinolents, du coup, c'était juste sensé lui faire faire un crise cardiaque et le repousser un peu grâce au souffle de l'explosion. Vu qu'on pouvait entendre un BAM! après, je présume qu'il s'est pris un truc ...
Bon allez, avant de me faire engueuler, j'essayais de retrouver nos deux camarades planquées pour voir si elles avaient bougé.

Oh putain merde !!! Oh merde, oh merde ! Euuuh Raphyyyy ... Pitié, dis-moi que t'es en vie... Ok, je parlais toute seule, il était parti s'occuper de la porte comme prévu... comment s'était triste qu'il puisse pas me voir sauver le monde, j'peux même pas faire mon coup de l'éclat devant lui ... peut-être que c'est juste impossible entre nous en fait ... J'suis déprimée là ... Amis vampiiires, j''espère que vous êtes toujours vivannnts murmurais-je en repérant tous mes compères - sauf Raphy qui devait être dehors - et allant à leur rencontre. Tom-chouuu, tu crois que j'ai fait une bêtise ? J'veux dire, la lumière tout ça, nos camarades pas très humains et tout ...

Hé, fallait pas croire pour autant que j'en avais oublié le problème lycan hein, juste que tout ce que je viens de vous raconter s'est passé en moins d'une minute ... Je tourne beaucoup en rond, je sais ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : PNJ
Date d'inscription : 14/01/2008
Nombre de messages : 1733
Emploi/loisirs : Fondateur
Yens : 1831
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Lun 3 Juil 2017 - 1:20

Event d'Halloween
« Rideaux ! »

La panique est l'émotion maîtresse de la salle. Les convives, guidés par nos protagonistes, sortent progressivement, s'éloignant le plus vite possible de cette bête enragée. Beaucoup se posent des question. "Est-ce une mauvaise blague de la municipalité ?" "Où est le Maire ? Est-ce qu'il va bien ?" "Qu'est-ce que cette chose ?" "Ciel, où est passé mon mari ?" Hélas ils ne trouveront pas tous la réponse à leurs questions. Ceci dit, rassurez-vous, le Maire a été rapidement évacué et placé en sécurité.

Alors que nos sauveurs se mobilisent pour terminer l'évacuation, le lycan est lui désorienté par la diversion éblouissante de la sorcière Elena. Cependant il commence à reprendre ses esprits, il secoue sa tête et ses grognements reprennent de plus belle. Il darde un regard sauvage et menaçant sur sa nouvelle victime. Sa prochaine attaque promet d'être vindicative, et elle approche, ce n'est plus qu'une question de secondes.

C'est alors qu'un groupe d'une demi-douzaine d'hommes et de femmes armés fait irruption, d'où, on ne saurait le dire. Les premiers vous encouragent à quitter rapidement le bâtiment et à rentrer chez vous, tandis que les seconds s'interposent entre le monstre et la sortie. Le lycan ne s'attendait pas à une telle agitation et il hésite, indécis quant à qui il doit massacrer en premier, entre les gêneurs et son case-croûte de départ. Les mystérieux protagonistes condamnent rapidement la salle de réception, verrouillant les portes pour empêcher toute sortie de la bête. Ou pour empêcher quiconque d'assister à la suite, qui sait... Sans aucune visibilité, vous ne pouvez qu'entendre un bruit étouffé de bataille comme unique signe qu'il s'y trouve encore des êtres vivants.

Qui sont ces gens ? Que viennent-ils faire dans l'histoire ? Ces questions sont certes légitimes, mais malheureusement, vous n'y trouverez pas de réponse. Du moins, pas ce soir...

[Dernier tour - vous allez dans votre poste poser la chute de l'évent pour votre personnage]



PNJ. Ne pas contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humaine
Couleur : Indianred
Avatar : Rin (Fate)
Date d'inscription : 27/01/2015
Nombre de messages : 139
Yens : 263
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Mar 4 Juil 2017 - 16:13

Par automatisme, la jeune femme ne quittait les magiciens que d'un mètre si nécessaire. Elle ne se sentait vraiment pas à l'aise dans tout ce joyeux bordel. De plus, elle ne savait vraiment pas comment se rendre utile ! Comme par habitude, tous ces petits compères de la soirée réfléchissait à une vitesse folle pour essayer de trouver une solution. Le premier problème étant avant tout l'évacuation de la population, le lycan avait déjà fait quelques victimes autant ne pas en rajouter sur la liste. Aucun d'entre eux ne se posaient de question. Il n'y avait pas de "attendez ! Stop ! Pause ! Raph, tu es un vampire ?" ou de "c'est quoi cette bêbête ?" en parlant bien-sûr du lycan, hein ! Non, ils échafaudaient des idées, Elena était prête à tout irradier, Thomas a faire son acolyte, Raphaël a aider les gens à sortir - interrogation... Il avait pas faim ? Non car du sang il y en avait de partout tout de même - et les deux autres vampiresses étaient aussi dans le feu de l'action. Et Lin ? Lin elle regardait, puis enfin alors qu'Elena gérait du feu de dieux, elle comprit enfin qu'elle pouvait à son tours sortir. Elle ne souhaitait pas rester d'avantage dans une situation dont elle se savait incapable de faire quoi que ce soit.

Tout ce qu'elle avait pour elle c'était de ne pas crier. Elle ne courait pas de partout, n'écrasait personne, elle était juste stressait mais concentrée à prendre la première porte vers la sortie. Heureusement, Raphaël venait d'ouvrir la porte. Elle était consciente de son incapacité à aider, elle n'était pas magicienne, ni immortel et encore moins assez suicidaire pour risquer sa vie juste pour faire bonne figure. Ainsi, sans demander son reste - et puis, elle savait qu'elle finirait par les revoirs - elle décida de prendre la direction de la porte en prenant au passage des personnes blessés à cause des bousculades. Quand elle passa devant Raphaël, elle se contenta juste de lui hocher la tête pour le remercier. Elle attendait d'avoir l'occasion de le prendre à part pour en savoir d'avantage mais pour le moment elle lui était redevable d'aider tout le monde à survivre.

Il fallait cependant noter que la foule était assez intense, tout le monde pleurait, criait, se poussait dans le but de passer. C'était donc une vrais mer agitée par des vagues énormes. C'était encore un autre joyeux bordel. On avait donc d'un côté un lycan survolté prêt à tout niquer et d'un autre côté des humains en panique total prêt à sauter à pied joins sur la première personne à terre au risque de la tuer dans le but de survivre. Respirer était même difficile tellement tout le monde étaient serrés les uns contre les autres, on se donnait des coups de coudes assez méchamment. Surtout garder calme et patience. Il ne fallait pas qu'elle panique à son tours. Elle se contentait juste de maintenir assez fermement la jeune femme qu'elle avait aidé à se relever sur le passage, elle devait avoir la cheville foulée mais Lin en avait aucune idée puisqu'à part la porter elle ne parlait pas. Elle n'avait pas la force d'ouvrir la bouche, sinon elle allait se mettre à pleurer comme les autres. Alors que la sortie était non loin, elle se retourna rapidement pour essayer d’apercevoir les autres. Il y avait cependant trop de monde pour visualiser quoi que ce soit... Elle pinça les lèvres avant de regarder droit devant elle. Une fois dehors, les gens partaient en courant, il n'y avait même pas encore d'ambulance alors que certaines personnes avaient besoin de soin même si ce n'était que pour quelques membres cassés ou foulés. C'était comme ci tous les événements passés dans la salle de bal n'était encore qu'un drame inconnu. Personne n'avait appelé de secours. Il n'y avait même pas la police. Rien. Les êtres surnaturels étaient-ils donc aussi inconnu par le maire de la ville ? Pourtant, lui qui était tout en haut aurait dû être au courant. Si la police avait pas été appelée étais-ce à cause de leur incapacité ? Ils étaient probablement comme elle. Ils étaient eux aussi incapable de faire quoi que ce soit.

Alors que Lindiya commençait à sortir son téléphone dans l'espoir d'appeler au moins les urgences pour que les premiers secours soient appliqués sur les personnes en ayant besoin, elle entendit la porte se fermait brusquement derrière eux. Justement, elle réussit à voir non loin toute la joyeuse clic, tous les derniers sortants ne se posait pas de question, Lindiya les regarda tous partir comme ci de rien n'était. Choqué. Mais c'est tout. Personne n'avait le téléphone dans la main comme elle dans le but d'appeler des urgences. Et bien, elle, elle ne comptait pas laisser tout cela partir en fumée, mais alors qu'elle ouvrait l'application pour appeler, elle s'arrêta en entendant les coups de feu derrière les portes. C'était la troisième guerre mondiale dans la salle de balle. Elle en avait marre. C'était officiel. Sans vraiment se retenir, elle commença à pleurer en essayant de faire le moins de bruit possible tout en essuyant très rapidement ses joues. Elle ne comprenait décidément plus rien et elle avait peur maintenant. Oui le monstre était en train de se faire canarder dans la salle sans aucune possibilité de sortir mais il ne devait pas être le seul à exister. Elle avait peur car elle ne comprenait rien et qu'elle avait envie de rentrer chez elle. Elle se dirigea énervée vers la joyeuse troupe sauveuse et vampiriquement vampire d'un côté et joyeusement sorcellement sorcier d'un autre coté.

- Je veux des explications. Maintenant. Je rentre pas chez moi sans explication. C'était quoi ça ? Ce truc et toute la joyeuse bande que vous formez. Vous êtes gentils mais j'ai peur, je veux pas rentrer toute seule et je veux pas ne pas savoir quoi que ce soit.

Bien décidé a avoir l'air plus impressionnante qu'elle ne l'était, elle se posta bien fermement les jambes bien campés et les mains sur la taille. Elle regardait assez longuement Thomas, au fil de la soirée elle avait plus eu l'occasion de se rapprocher de lui en lui parlant avant que tout change. De toute façon qu'il n'est pas peur, s'il ne répondrait pas aujourd'hui cela pouvait attendre un autre et que les autres ne s'inquiètent pas non plus, ils finiraient finalement bien tous par lui répondre que cela soit aujourd'hui ou dans quelques jours. Elle ne lâcherait rien. Elle était quand même un peu têtue pour une pauvre petite humaine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 314
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 151

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Mar 4 Juil 2017 - 21:03

Une fois le plan établi, tout se passa terriblement vite. Je me plaçais entre le loup et Elena pour protéger mon alliée. Elena brilla comme le soleil. Raphaël défonça la porte et le monde put sortir. Alors que je m’habituais à la clarté magique de la pièce, je pus voir un rayon passé à côté de moi pour finir par exploser à côté du lycan en l’envoyant plus loin. Puis, alors que le loup reprenait ses esprits arriva des soldats qui s’interposèrent entre la bête et la sortie et nous ordonnèrent de quitter la pièce.
Une fois dehors, devant une foule de gens terrifiés par les derniers événements, la porte se referma derrière nous, sans prévenir. Elena à mes côtés, je regardais le spectacle désolant qui s’offrait devant mes yeux. J’aperçus, au passage, les trois vampires et je proposais à mon ami de les rejoindre. Me dirigeant vers eux, j’agrippais mon téléphone dans ma poche et ôtais enfin mon loup vénitien, toujours sur mon visage depuis le début de l’événement. En même temps, Lin, remontée, vint vers nous et commença à demander des explications sur les événements récents. Je sentais bien que c’était surtout de moi qu’elle attendait des réponses. Son regard était ancré sur moi et même un tsunami n’aurait pas pu l’en détacher. Je finis par lâcher un soupir de résignation.

« D’accord, mais il faut que je passe un coup de fil urgent. »

Je dégainai mon téléphone et composai le numéro. Comme d’habitude, la sonnerie retentit puis un silence se fit. Malgré tout je savais très bien que la personne que je contactai était au bout du fil et attendais que je parle. Avec une légère appréhension, je commençai mon monologue.

« Infraction à la loi du Secret. Attaque d’infecté. C’était un cas de légitime défense. Ça s’est déroulé pendant le bal d’Halloween organisé par le Maire. Il y a pas mal de témoins… »

Je n’eus qu’un silence en guise de réponse avant que l’appel se soit interrompu, ce qui était, malheureusement, tout à fait normal. Je ne m’en formalisais toutefois pas et je retournai auprès des autres. Je remarquais aussi la présence de quelques sentinelles qui n’étaient pas là quelques secondes auparavant. Ils avaient fait vite ! Sentant que le temps était compté, je sortis un petit carnet que je gardais toujours sur moi et le tendis à Raphaël.

« Bien, il ne faut pas trainer. Ils vont vous effacer la mémoire si vous restez trop longtemps. Mais j’aimerais avoir un moyen de vous recontacter, si vous le voulez bien. »


Puis je me tournais rapidement vers Elena.

« Tu vas devoir rentrer seule. Je vais m’occuper de ramener Mademoiselle Juhel chez elle. »

Ainsi, je repris mon carnet pour le remettre en place et je souhaitais rapidement une bonne soirée à tous. Tendant mon bras à Lin, nous quittâmes ensemble les lieux sans trop de problèmes. Aucune sentinelle n’oserait ennuyer la Sagesse. Ainsi nous nous rendîmes jusqu’à la voiture et je reconduis Lin chez elle. Contrairement à ce que j’avais pu penser au départ, le trajet se fut dans un silence total. Ceci dit, la fatigue et le contre-coup y étaient surement pour quelque chose. Une fois devant la porte, je demandai à Lin comme j’avais demandé aux vampires un moyen de garder le contact en lui promettant des explications quand on se verrait en face-à-face. Je la laissa ensuite rentrer chez elle avant de repartir directement au Manoir Tel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Vampire Level B
Avatar : Tifa Lockhart
Date d'inscription : 30/09/2012
Nombre de messages : 494
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 590
avatar
Prend Racine
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Mer 5 Juil 2017 - 11:27

Que dire? Est-ce une bonne chose ou non? Certes, l’un d’entre nous n’a pas fini en dîner pour cette créature, mais quel destin lui réserver ces hommes? Nous avons été évacué comme les autres et je savais que rien ni personne nous informerait du sort de ce lycan. Un lycan si sauvage en ville… Bon sang, Nakamoto était vraiment un puissant aimant du surnaturel. Bientôt quoi? Nous allions trouver des licornes dans les parcs? Des sirènes dans le lac? Je ne sais pas vraiment si cela me surprendrait ou pas du tout.

Ce qui me surprenait en revanche, c’était cette organisation extrêmement efficace qui s’était occupée de la situation. Longue à la détente peut-être, mais ils ont su prendre les choses en main dès leur arrivée. Qui pouvaient-ils bien être? Sans vraiment m’en rendre compte, je devais être sous le choc ou quelque chose comme ça parce que je n’arrivais à le ressentir, à percevoir s’ils étaient seulement humains, vampires ou autre chose. Je dois dire que la panique des gens autour de nous n’arranger rien. Une atmosphère pareille était tellement… anxiogène. A l’instar du chaos. Cela me rappelait de douloureux souvenirs.

Peut-être inconsciemment en quête de réconfort, je me retournais vers Raphaël, présence de qui je n'avais pas vraiment pu profiter. Affectueusement, je l’enlaçais, soulagée qu'il n'est rien après une telle soirée. « Je suis contente de t'avoir vu, même dans de tels circonstances.»

La jeune humaine était vraiment perturbée par les événements et s’était parfaitement normal, et ce… Tom avait raison si nous tous ne partions pas rapidement… Attendez. Comment pouvait-il dire ça? Comment savait-il qu’ils pouvaient effacer les souvenirs? Les vampires étaient capables de cela. Pas tous. Je voulais lui poser mes questions mais il informa qui partait accompagner la mortelle chez elle. Il s’adressa à son amie… Elena?!.. « Il semble bien informé, plus qu’on pourrait le croire. »


J’allais à sa rencontre sans attendre. Peut-être un peu trop rude, je lui saisit le bras pour avoir son entière attention. « Pardonnez moi mon manque de tacte mais qui êtes-vous? Vous et votre ami? Vous êtes… spéciaux. Vous n’êtes pas de simples humains. Ne niez pas, s’il vous plait, je sais de quoi je parle.» Je soulignais mes propos en abaissant mon loup pour lui dévoiler mes yeux rouges. Nous étions entre vampires et dévoiler ma nature ne m’avait jamais dérangé.

« C’était un lycan, nous le savons tous. Et je le dis à regret mais… ces créatures, du moins les premières, appartiennent aux vampires. A certaines familles… » Je n’en citais aucune, mais un nom me sauta au visage… Quand quoi étais-je en train de m'engouffrer encore? Ce n’était pas une bonne idée, mais je devais tirer ça au clair. Surtout s’il était concerné.

Spoiler:
 


PasséPrésent ♣ Avenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Vampire, Level B ; pouvoir de transposition
Couleur : Purple
Avatar : Prussia (F) de Hetalia
Date d'inscription : 16/11/2014
Nombre de messages : 48
Emploi/loisirs : Actrice
Yens : 60
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Ven 4 Aoû 2017 - 9:27

C'était presque trop beau. Tout se passa comme prévu. Le plan fonctionna à la perfection ! De quoi vanter le travail d'équipe. Enfin. Aussitôt que la voie fut ouverte, Maria ne traina pas pour se diriger vers la sortie, à la suite des humains affolés. D'accord, elle avait le cœur bien accroché, mais il fallait savoir reconnaître la défaite, et elle en avait assez fait pour ce soir. Une bonne chose, apparemment, puisque à peine quelques minutes plus tard, la cavalerie avait débarqué ! Du moins, c'était ce que laissait entendre les quelques bruits qui leur parvenait de l'autre côté de la porte. Bon, d'accord, cela avait ses avantages que ces hommes se concentrent sur leur travail, si ce genre de situation pouvait être évité à l'avenir, mais tout de même, cela collait la chair de poule, cette façon dont ils étaient apparus puis « repartis » en leur adressant si peu de mots, rien de plus que l'essentiel.

Maria échangea un regard perplexe avec les autres qui s'étaient rameutés tout près. D'où sortaient ces nouveaux venus ? Si la porte était verrouillée ... Comment avaient-ils été mis au courant de la situation, et aussi rapidement ?Personne d'autre ne se posaient ces questions ? Plus important encore, pourquoi ce lycan avait-il été infecté, et comment ? Le reste des habitants de Nakanoto, toutes races confondues, devait-il s'inquiéter ... ? Pas encore complètement remise de ses émotions, elle resta un peu à l'écart, silencieuse, écoutant simplement ce qui se disait. Au moins, l'attitude de Lin la rassurait. Elle n'était pas la seule à être paumée avec toutes ces histoires. Bien que de son côté, Maria préférait jouer la carte de la prudence.

« Ne vous inquiétez pas, j'escompte bien vous recontacter également. »

En vérité, elle espérait pouvoir garder un œil sur ces personnes pour en apprendre davantage avant de voir s'ils étaient vraiment dignes de confiance, mais ce serait peut-être difficile. Ils avaient vécus en parallèle avec eux, dans le secret, depuis tout ce temps. En lien avec cette histoire de loi du secret peut-être ? Et puis, peut-être étaient-ils capables de détecter une présence près d'eux. Mmm... Cela signifiait qu'il existait peut-être d'autres mystères également. Voilà qui mériterait des recherches plus approfondies, c'était franchement très intéressant tout cela ! Du coup, il ne ressortait pas que du négatif de cette soirée catastrophe. Heureuse de ce constat, elle se tourna vers Raphaël, hésitant entre lui demander de la raccompagner ou simplement le saluer, mais remarqua qu'il était occupé à parler avec Jess. Oh. Maria resserra sa poigne sur son châle, même si le grand froid n'était qu'en son cœur, et oublia tout de ce projet, restant silencieuse mais attentive. De toute façon, ce n'est pas comme si elle pouvait ajouter quoi que ce soit d'utile. Ses connaissances du monde vampire étaient encore plutôt rudimentaires. Autre rappel pénible. Une fois la conversation terminée, elle s'excusa rapidement et s'estompa dans le paysage nocturne, loin des rires, des discussions, des gémissements et des pleurs. La familiarité de son petit chez-soi était réconfortant. Et même si c'était probablement futile, elle prit grand soin de verrouiller à double tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Level B
Avatar : Aoi Kaji - kiniro no corda
Date d'inscription : 19/12/2012
Nombre de messages : 1098
Emploi/loisirs : Écrivain & professeur de violon
Yens : 1252

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    Ven 18 Aoû 2017 - 13:45


Alors que j’aidais à l’évacuation des lieux, je pouvais entendre depuis la salle de réception mes nouveaux amis qui faisaient leur possible pour détourner l’attention du lycan enragé. Une voix en particulier couvrait le tumulte de la foule paniquée –celle de ma partenaire de danse, Elena. J’aperçus ensuite l’humaine dénommée Lindiya qui passa devant moi, m’adressant un bref signe de la tête en guise de reconnaissance. Je lui fis signe de suivre le mouvement avant de me retourner pour surveiller les retardataires. Il était difficile de maintenir un minimum d’ordre et de cohésion dans ce chaos général. Je guidais les convives comme je pouvais, ne devant qu’à ma condition de vampire de n’être pas déjà tombé au sol et piétiné par ceux qui perdaient leur sang-froid.

Soudain des éclats de voix retentirent, sommant notamment les derniers convives de quitter les lieux incessement sous peu. J’aperçus alors un groupe armé –une demi-douzaine- qui s’interposa entre le lycan et mes camarades de soirée. Ceux-ci furent presque chassés de la salle par une autre personne, qui ferma ensuite les portes avant de les verrouiller. Je fronçai les sourcils. Voilà qui était inattendu. Certes salutaires, vu notre situation délicate. Toutefois je ne pouvais m’empêcher de me poser des questions. Qui étaient-ils ? Comment savaient-ils pour le lycan ? Le Maire les avait-il contactés ? Ou quelqu’un d’autre ? Et surtout, comment comptaient-ils affronter une bête enragée qui pouvait mettre en défaut un vampire de mon rang ? Ils n’avaient pas eu l’air de vampires en tout cas. Mais ce n’était guère le moment de m’attarder sur ces interrogations. Je m’empressai de quitter les lieux à mon tour, retrouvant avec un soulagement certain l’air libre et le ciel étoilé.

- Tout le monde va bien ? demandai-je par automatisme quand j’eus rejoint le groupe formé un peu plus tôt dans la soirée.

J’avais conscience que ma question pouvait offenser, étant donné la situation. Au moins je pus constater que tout le monde s’en sortait assez bien, physiquement parlant. Pour le point de vue psychologique, en revanche… Lindiya me paraissait être en état de choc. Elle exigea aussitôt des explications. Sur nous, sur le lycan, sur tout. Je jetai un œil aux autres. Elle avait certes le droit de comprendre, cependant, était-ce le moment opportun ? Elle risquait la syncope si elle en apprenait d’avantage. Thomas déclara qu’il avait un appel important à passer. Ses paroles donnèrent naissances à de nouvelles interrogations, cette fois portées sur lui et son amie Elena, et sur ce qu’ils devaient être. L’instant suivant de nouvelles odeurs non-identifiées s’ajoutèrent à la mêlée actuelle. Ma nyctalopie de vampire me permit de distinguer avec précision des silhouettes que j’aurais juré n’avoir pas vu une minute plus tôt…

Jess s’approcha de moi pour m’enlacer. Je passai également mes bras autour de sa taille, soulagé de constater qu’elle se portait bien.

- Moi aussi, Jess. Je suis rassuré de te savoir indemne. Nous aurons l’occasion de nous revoir en de meilleures circonstances, j’en suis certain.

Thomas s’adressa alors à moi en me tendant un carnet de notes. Mon amie laissa échapper un commentaire suite à la réflexion de mon interlocuteur. J’hochai discrètement la tête, partageant son avis.

- M’effacer la mémoire ? … répétai-je en prenant le carnet dans une main. Charmante perspective… Je sortis le stylo que je gardais toujours sur moi, en bon écrivain que j’étais. A supposer qu’ils y parviennent. J’ignore tout de vous et de vos semblables, cependant je doute qu’il soit si aisé de nous manipuler, nous autres vampires.

J’écrivis rapidement mon numéro de portable et mon adresse sur le papier, avant de refermer le carnet et de le tendre à Thomas, tout en rangeant le stylo à sa place –dans la poche intérieure de ma veste. Bien évidemment je n’avais exprimé aucune intention de rébellion, même si l’idée de perdre mes souvenirs ne m’enchantait guère. Je n’avais pas évoqué une résistance de ma part, mais plutôt, une capacité de résister à ce qu’ils pouvaient être capables de faire. Pendant ce temps, Jess était allée réclamer des explications à Elena. C’était décidément l’heure de faire les comptes. Je me tournai alors vers Maria, pour m’enquérir de sa santé et lui proposer, éventuellement, de la raccompagner, mais celle-ci était déjà loin. Je regrettai qu’on se quittât si abruptement, néanmoins je comprenais son besoin de retrouver rapidement la quiétude de sa maison. Je me promis de lui rendre visite prochainement pour me faire pardonner mon manque d’attention. Je me retournai vers le groupe restant.

- J’imagine que nous avons tous un certain nombre de questions vis-à-vis des autres et de ce qu’il s’est passé ce soir. Cependant, étant donné les événements, je doute que ce soit l’endroit idéal pour en discuter, ni l’heure d’ailleurs. Nous avons tous besoin de nous remettre de nos émotions. Je pense que nous aurons l’occasion de nous retrouver pour en reparler.

J’adressai un coup d’œil entendu à Thomas, qui possédait désormais mes coordonnées et qui, je n’en doutais pas, me recontacterait dans les prochaines semaines. Je me tournai ensuite vers Jess et Elena.

- Jess, Elena, je vous raccompagne ?

C’était peut-être stupide, mais je me sentirais plus rassuré si elles ne rentraient pas seules chez elles –Jess en particulier, bien évidemment. Les événements de ce soir en étaient une preuve flagrante ; ces derniers temps, il ne faisait pas bon de se trouver seul le soir dans les rues de Nakanoto.


DC : Mia-Luna Ogawa
J'écris en #00cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Event d'Halloween - Sujet commun    

Revenir en haut Aller en bas
 

Event d'Halloween - Sujet commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Quartier des loisirs :: Event d'Halloween-