Partagez | 
 

 Entre l'Ombre et l'Eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Race : Sorcier
Couleur : [color=gold]Gold[/color]
Avatar : Gilbert - Pandora Hearts
Date d'inscription : 22/11/2016
Nombre de messages : 164
Emploi/loisirs : Antiquaire
Yens : 155
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Entre l'Ombre et l'Eau   Ven 25 Nov 2016 - 23:05

Convoqué chez l’enclaviste de la Sagesse… ça l’a surpris lorsqu’il a été contacté par l’homme en question. Normalement les sentinelles rendent plutôt des comptes au Secret, au Bouclier ou à la Puissance. Pour sa part Shinji a été affecté au service du Secret. Quelle belle ironie du sort… lui qui a justement enfreint la règle du secret. Ce qui n’est pas pour le mettre à l’aise avec son enclaviste référent. Il soupçonne fortement sa sœur d’en être à l’origine. Elle serait prête à tout pour le protéger du déshonneur de cette découverte, jusqu’à le mettre en garde implicitement avec cette affectation. Mais c’est tout de même risqué… Enfin, il écarte ces pensées d’un geste de la main. Inutile de se miner davantage le moral avec ça.

Cette future entrevue l’intrigue suffisamment pour générer du stress, lui qui reste d’ordinaire impassible à tout ou presque. Pour quelle raison le Sage s’intéresse-t-il à lui ? Il espère secrètement que cette vieille histoire n’en soit pas l’origine. Alyssa… Shinji repose le vieux grimoire sur le bois poussiéreux de son bureau. Si seulement il savait où elle se trouve ! En six ans il n’a pas trouvé une seule trace d’elle… Il se doute que des effaceurs ont été mandatés à l’époque. Ça expliquerait beaucoup de choses. Cependant, ça ne lui dit pas si elle va bien. Quitte à ne plus la revoir, aussi dur que ça puisse être, si elle est heureuse et en bonne santé, ça lui convient... Shinji reprend l’ouvrage à l’épreuve du temps pour le ranger dans son étagère. Faire l’inventaire a au moins le mérite de lui vider l’esprit.

Une fois cette tâche ingrate terminée, Shinji ferme le magasin d’antiquité pour le reste de la journée. On n’ignore pas impunément une convocation d’un membre de l’Enclave. Qui plus est, Shinji connaît bien la réputation de chacun. Et le maître Thomas Tel n’est pas hostile envers les humains. Il est connu pour son objectivité. Shinji aurait presque préféré qu’il soit son référent… Mais avec des si, on referait le monde comme on le dit si bien. Une fois la boutique fermée à clé, Shinji prend la direction du manoir Tel, un rapport écrit sous le bras.

La demeure familiale est plus modeste que ce qu’il imaginait. Ce n’est pas une mauvaise chose. Shinji n’a jamais aimé les démonstrations de pouvoir et de richesse. A part flatter un égo surdimensionné, et impressionner les petites gens qui viennent vous manger dans la main en bons hypocrites, ça n’a strictement aucun intérêt. Shinji lève la tête pour contempler sa hauteur. Nul doute, il s’agit bien là de la demeure d’une grande famille de sorciers. Il s’avance jusqu’à la porte avant de toquer. Un majordome vient lui ouvrir.

▬ Je suis Tsukishima Shinji. Votre maître m’a demandé de lui rendre visite.

L’employé des Tel le laisse entrer et le fait patienter un instant. Shinji en profite pour retirer son écharpe et observer la décoration. A la fois sobre et de bon goût, il ne peut qu’approuver le style. Il vient de retirer son manteau lorsque le majordome revient pour le conduire au maître des lieux. Une servante prend ses affaires au passage pour les ranger soigneusement en attendant son départ. Shinji suit son guide jusqu’au salon où Thomas Tel l’attend, un verre de vin dans une main, un livre dans l’autre. Un air de classique emplit la pièce ; Shinji peut apprécier le talent du violoniste, qu’il reconnaît particulièrement exceptionnel. C’est avec une nervosité contenue qu’il entre.

▬ Teru-dono.

Shinji s’incline selon le salut japonais le plus respectueux qui soit. Shinji n’ose pas lui demander directement la raison de sa présence ici. Ce ne serait guère poli. Il réfléchit un instant, pendant lequel on peut sentir son léger malaise.

▬ Vous m’avez demandé. En quoi puis-je vous être utile ?

Le rapport toujours sous le bras, Shinji reste debout face à lui, quelque peu rigide. Depuis sa dernière altercation avec Sakamako Natsuo, il n’a jamais été très à l’aise face à des membres de l’Enclave. Et c’est compréhensible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 328
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 109

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Sam 26 Nov 2016 - 0:42

Je tournai une page de mon livre, premier d’une trilogie intéressante que je venais de commencer. Il était étonnant de voir combien les humais pouvaient être imaginatifs parfois. Enfin, c’est vite dit, n’est-ce pas ? Derrière chaque rumeur, chaque mythe se cachent un fond de vérité au final. J’étais bien placé pour le savoir étant donné que je faisais partie de ces « mythes ». Quoi qu’il en soit, je tournais à nouveau la page avant de prendre mon verre pour en boire une gorgée d’un délicieux vin que j’avais fait ouvrir pour l’occasion. Je ne savais pas lequel cependant, Maiko, ma servante, ne m’avait pas amené la bouteille. Ceci dit, un verre me suffisait largement. Surtout accompagné d’un fond sonore plus qu’appréciable. J’avais mis tourner un disque d’un talentueux violoniste, Raphaël de la Roche. Une des personne qui m’a décidé de me mettre à la musique d’ailleurs. Le morceau qui passait actuellement était un duo avec un piano reprenant le premier mouvement de la « Sonate au Clair de Lune » de Beethoven. Ce disque était une de mes fiertés, un des joyaux de ma collection. Et le morceau collait merveilleusement bien avec le livre que j’étais en train de lire.

Je regardais l’heure. Mon invité n’allait pas tarder. J’étais certain qu’il n’oserait pas arriver en retard. C’était une évidence même. Et la bonne nouvelle, c’est que je n’aurais certainement pas la visite d’Elena. Je m’étais débrouillé pour qu’elle ne débarque pas ce soir. Il n’y aurait pas eu moyen d’avoir une conversation sérieuse. Alors que je repris une gorgée pour me replonger dans ma lecture, Ishitsugu rentra dans la pièce pour m’annoncer l’arrivée de Tsukishima Shinji. Pile à l’heure, comme je m’y attendais.

« Faites-le entrer. »

Je me replongeais rapidement dans ma lecture – je voulais au moins terminer le paragraphe avant de refermer ce bouquin – tandis qu’un nouveau morceau commençait. « Love Story » de Richard Clayderman réarrangé pour un duo pour violon et Piano. Le disque n’était composé que des meilleurs duos du violoniste aussi. Ce n’était pas étonnant. J’arrivais enfin à la fin du passage quand j’entendis mon invité entrer. Je grimaçais en l’entendant prononcer mon nom et je m’empressais de poser mon verre et de caler mon marque page dans mon livre.

« Pas besoin d’être aussi formel, Tsukishima-san. »

J’e l’invitais à s’assoir dans un fauteuil avant de reprendre ma place et mon verre. Bon sang ! Que Shinji était nerveux. Je savais que je pouvais faire cet effet, à mon grand regret.

« Ishitsugu, apportez un verre à mon invité. »

Mon majordome s’enquit de savoir ce que voulait Shinji et nous laissa en tête à tête. Je prenais tout mon temps pour m’observer la sentinelle tout en prenant une dernière gorgée. Il y avait un malaise certain. Je remarquais aussi qu’il tenait un rapport sous les mains. Surement une demande du Silence.

« Avant de commencer, je vais vous dire deux choses. La première est que je ne compte pas y aller par quatre chemins et que je tiens à jouer franc jeu avec vous. Votre talent m’est nécessaire. La deuxième est que, vous le savez surement, je ne suis pas comme les autres membres de l’Enclave. Vous pouvez entièrement vous détendre. Ça ne sera que plus bénéfique à la discussion que nous allons avoir. »

J’adressais un sourire à Shinji et j’attendais un moment pour voir sa réaction. C’est à cet instant que Maiko entra discrètement dans la pièce pour servir son verre à Shinji et pour remplir le mien. Une fois que ma servante eut disparu, j’entamai la véritable conversation.

« Je ne sais pas si le Secret vous a mis au courant mais le Savoir et moi-même sommes actuellement en train de mener l’enquête sur le mystérieux virus qui rend fous les lycans. Bien sûr, nous travaillons en étroite collaboration avec le reste de l’Enclave. C’est pourquoi vous nous avez été chaudement recommandé pour nous aider à trouver des informations manquantes sur diverses personnes. Votre magie des ténèbres est parfaite pour cette mission. »

Je fis une légère pause le temps que Shinji imprime parfaitement ce que je venais de dire.

« Bien sûr, le temps de cette affaire sur le virus lupin soit réglé, vous serez exclusivement sous mes ordres. Enfin, si on peut dire cela ainsi… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : [color=gold]Gold[/color]
Avatar : Gilbert - Pandora Hearts
Date d'inscription : 22/11/2016
Nombre de messages : 164
Emploi/loisirs : Antiquaire
Yens : 155
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Sam 26 Nov 2016 - 14:32

La grimace de l'enclaviste n’échappe pas au regard observateur de Shinji. Malheureusement il n’a jamais réussi à prononcer convenablement ce nom européen. Pour Alyssa encore, c’était facile, puisqu’il se termine par une voyelle, et qu’il ne contient que des syllabes sans consonnes différentes qui se suivent. Mais ce n’est pas le moment de penser à elle. Son esprit doit être entièrement fixé sur l’entrevue qui va suivre. Il sait que c’est d’une grande importance, sans quoi Maître Tel ne l’aurait pas convoqué si vite. Celui-ci a tôt fait de le mettre plus à l’aise, en lui faisant remarquer que tant de formalité n’est pas nécessaire.

▬ Comme vous voulez, Teru-san, concède Shinji en prenant place dans le fauteuil désigné par son hôte.

On peut cependant deviner, à la légère rigidité de ses membres, qu’il reste un peu tendu. Il n’a pas vraiment l’habitude d’être convoqué dans la demeure d’un membre de l’Enclave il faut dire… Et puis… il a bien enfreint une loi ancestrale, même si c’est officieux et que personne ne lui en a jamais parlé, excepté sa sœur. C’est assez ironique quand on sait qu’il travaille pour le Secret –ou le Silence comme on l’appelle parfois -  alors que c’est justement le secret qu’il a trahis. Son rapport sur les genoux, il se tourne vers le majordome quand la Sagesse lui demande de prendre sa commande.

▬ Un verre de vin, kudasai.

Après le départ du dénommé Ishitsugu, Thomas Tel l’observe en silence, ce qui n’est pas pour le mettre particulièrement à l’aise ce coup-ci. Il tapote son rapport de l’index droit, un tic qu’il lui prend dans ce genre de situation. Finalement, l’enclaviste prend la parole ; Shinji en aurait presque soupiré de soulagement. Lui qui d’habitude favorise le silence aux conversations banales, là il en serait presque heureux. « Votre talent m’intéresse » Shinji cille. Il se serait fait bien remarqué par le Sage de l’Enclave ? Il n’a pourtant rien fait dans ce sens. En fait depuis ces dernières années, il veut juste qu’on lui foute la paix en dehors de sa mission de sentinelle. C’est assez flatteur, quand on y pense ; le jeune sorcier espère juste que ça ne va pas compliquer davantage sa situation. Toutefois, Shinji peut commencer à se détendre. Il savait déjà que Thomas Tel est différent des autres, mais c’est toujours plus rassurant de l’entendre de la bouche de l’intéressé. Le jeune homme apprécie la franchise du maître sorcier. Une servante arrive pour lui servir son verre ; il l'accepte en la remerciant d'un mouvement de tête. Thomas attend qu'elle parte pour reprendre là où il s'en est arrêté. Shinji s’enfonce dans le dossier en prenant une gorgée de vin, toujours attentif au discours de Thomas Tel. Il hoche la tête en l’entendant parler des lycans.

▬ J’ai entendu parler de cette affaire, en effet, répond-il une fois que le maître des lieux a terminé. Je dois avouer que je suis surpris que le Secret m’ait recommandé. Non pas que je doute de mes capacités mais… disons que je n’ai jamais rien fait pour me faire remarquer dans ce sens. Et je suis d’autant plus surpris d’apprendre qu’il délègue son autorité vis-à-vis de moi.

Shinji fait une pause, le regard rivé sur le contenu de son verre. Il a quelques doutes quant à sa sœur ; il ne serait pas surpris qu’elle ait touché un mot de sa… mésaventure à son supérieur. Mais, elle a également toujours cherché à le protéger, il est donc tout aussi probable qu’elle ait masqué son l’implication direct de son cadet dans cette histoire.

▬ Si je comprends bien, vous souhaitez que j’en apprenne plus sur l’origine de ce virus et ses effets, et que je vous rende compte uniquement à vous le temps que cette affaire soit réglée.

Le regard doré du jeune sorcier cherche l’assentiment de l’enclaviste. Un peu de changement ne ferait pas de mal. Et curieusement, il préfère rendre des comptes au Sage plutôt qu’au Secret. Ce dernier est bien connu pour son tempérament assez spécial… ce qui n’aide pas à être en confiance avec lui. Shinji boit une nouvelle gorgée de vin avant de reprendre.

▬ Ma foi je n’y vois aucun inconvénient. De toute façon, si le Secret m’a recommandé, c’est qu’il souhaite que je sois à votre service pour cette enquête.

Sous-entendu, ce n’est pas comme s’il pouvait refuser. Mais il ne sent pas acculé. Ça le changera des rapports tendus avec le Secret. Lui comme Shinji n’ont jamais été bavard, et les entrevues ont toujours respirés la joie et la bonne humeur –c’est ironique, bien entendu. Il ne va certainement pas cracher sur cette opportunité.

▬ Et donc, quelles sont ces personnes en question ?

Ces informations manquantes attisent sa curiosité. Il n’aurait jamais pensé être mêlé un jour à une enquête de cette envergure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 328
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 109

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Sam 26 Nov 2016 - 16:01

Il était agréable de voir à quel point Shinji s’était détendu au fur et à mesure de la discussion. J’avais même clairement tout son attention. Et je l’écoutais parler pendant que je sirotais mon verre, un sourire aux lèvres. J’avais tout de même noté un moment de doute ou d’inquiétude – c’était trop rapide pour que je le sache réellement – sur son visage. Cela m’intriguait légèrement, mais ça ne n’était pas le moment de s’occuper de ça actuellement. Entre-temps, Shinji avait repris parole, résumant parfaitement mes attentes. J’acquiesçais avec un grand sourire.

« C’est tout à fait ça. Pour ce qui est des informations que vous me demandez, mon majordome vous va vous remettre un dossier scellé contenant tout ce que vous avez besoin de savoir pour mener votre enquête. Je vous en dirais bien plus actuellement si vous le voulez. Mais je pense qu’il est plus simple de toutes mes requêtes soient consignées plutôt que vous les confiez oralement. Cela ne reste sinon que de l’espionnage de vampire, d’humains ou de lycan en général. Il faudra aussi trouver un lycan qui acceptera de nous aider dans nos recherches. Et j’aimerai éviter qu’on doive en kidnapper un. »

J’avais particulièrement bien insisté sur le mot « requêtes ». Une manière de le mettre plus en confiance et de lui mettre moins de pression. Je soupirai légèrement, je connaissais les manières de mon confrère. Je me souviens de la conversation qu’on a eu, ou plutôt du monologue que j’ai tenu, quand je lui ai demandé son meilleur élément. D’ailleurs, ça s’était déroulé exactement dans cette pièce.

« Je vous demande juste de me venir me faire vos rapports régulièrement. Toute information, même insignifiante peut se révéler extrêmement importante. Le temps joue contre nous et notre secret risque de s’effondrer d’un instant à l’autre. Si des lycans enragés attaquaient des sorciers… »

Je buvais une nouvelle gorgée, prenant un air grave. Je me rappelai un instant des enjeux de cette enquête ainsi que des nombreuses discussions houleuses qu’avait eu l’Enclave dernièrement. Il faut dire que ça avait été particulièrement épuisant pour moi. De nombreux sujets étaient revenus sur la table et le ton montait très vite. Dire qu’on nous avait promis, à Elena et moi, que ce serait un travail simple consistant à une réunion une fois par an. Rien que ce dernier mois, à cause du virus anti-lycan, l’Enclave s’était réuni quatre fois Et une autre réunion était prévu bientôt pour voir comment nous avancions. Rien que d’y repenser, j’avais déjà mal au crâne.

« Enfin soit… Je sais que ce ne sera pas un travail simple, mais sachez encore une fois à quel point votre aide sera précieuse. »

Je finissais mon verre d’une traite et me resservais un deuxième ainsi qu’à Shinji. Entre-temps, je venais seulement de remarquer que le disque était fini. Je profitais d’être debout pour le ranger soigneusement. Pas question qu’il reste sur la platine à prendre la poussière ! Non, il était bien trop précieux ! J’en profitais pour en remettre un autre en fond sonore sans vraiment regarder lequel, cette fois-ci. De toute façon, l’ambiance sonore ne servait plus maintenant qu’à détendre encore et encore l’atmosphère. Je me dis que j’en faisais surement de trop puis je me rappelai comment était mon invité à son arrivée. Avec un sourire, je retournai m’asseoir et j’observai à nouveau Shinji.

« Bien je pense que nous en avons fini avec ce sujet. Sauf si vous avez encore des questions. Pour l’instant, c’est le dossier que vous tenez actuellement qui m’intrigue. De quoi s’agit-il ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : [color=gold]Gold[/color]
Avatar : Gilbert - Pandora Hearts
Date d'inscription : 22/11/2016
Nombre de messages : 164
Emploi/loisirs : Antiquaire
Yens : 155
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Sam 26 Nov 2016 - 18:47

Le maître sorcier confirme rapidement les conclusions de Shinji avec le sourire, avant de répondre à sa question. Le jeune homme ne passe pas à côté de la nuance qu’il emploie dans ses mots. Ça le fait sourire intérieurement. C’est louable de sa part de ne pas tourner ça en ordre ou en obligation. Bien que Shinji ait l’habitude qu’on lui mette la pression. Son père l’a bien fait toute sa vie, après tout. Mais c’est agréable de sentir un poids en moins sur ses épaules. Shinji hoche simplement la tête à l’évocation d’un dossier scellé. Il n’a aucune objection à apprendre de lui-même tous les détails de cette sombre affaire. Et puis, ça limite les fuites.

▬ Je n’y vois pas d’inconvénient. Et j’ai conscience qu’il faudra faire preuve d’ingéniosité pour obtenir des informations d’un lycan. Un affrontement contre l’un d’entre eux est proscrit.

Kidnapper un lycan. Cette idée est effectivement à éliminer. Shinji a entendu dire qu’ils sont plus forts et plus rapides que les vampires classiques. Et il se souvient très bien de sa rencontre avec un level E. C’était son premier « contact » avec Alyssa. Cette époque lui semble si lointaine… Machinalement il se frotte la poitrine, là où se trouve sa cicatrice. Sa chaire aussi se souvient de la férocité de ces créatures. Alors un être encore plus sauvage… Il ne voit pas comment il pourrait y faire face. Donc la discrétion et la ruse seront ses meilleurs atouts. Après, comment convaincre un lycan de lui en apprendre plus sur cette histoire, ça… Mais c’est tout l’intérêt de cette mission. Ça va lui changer les idées de s’impliquer réellement. Et puis… avec une bonne raison d’enquêter et de fourrer son nez partout, peut-être pourra-t-il enfin découvrir ce qu’est devenue Alyssa ? … Même si les chances sont fines, puisqu’elle est américaine, ça suffit à illuminer un instant son regard d’une lueur d’espoir.

Il reprend rapidement ses esprits quand le maître sorcier lui donne ses conditions. Shinji ne peut qu’acquiescer. C’est le minimum après tout, et ça ne le changera pas de ses rapports réguliers actuels. Celui qu’il tient sur ses genoux en est même un, destiné au Secret. Il hoche gravement la tête à l’évocation d’une attaque de lycans sur des sorciers. Ils seraient forcés de se défendre, et le secret volerait en éclat. Même s’il lui arrive parfois de songer que ce serait plus simple, des fois… avant de se reprendre en se rappelant le sort que les humains réservent aux êtres différents d’eux. Ce serait l’aube d’une nouvelle guerre plutôt qu’un futur havre de paix.

▬ Vous pouvez compter sur moi pour vous transmettre le moindre détail.

Thomas se lève pour se resservir en vin, avant de remplir également le verre de Shinji. Il n’a pas le temps de protester. Il n’a jamais été très alcool, c’est plus par principe qu’il en boit. Non pas qu’il n’aime pas le goût, au contraire. Mais ce sont ses effets qu’il déprécie. Ça vous embrume l’esprit et ralentit votre réflexion… Puis l’enclaviste s’en va remettre un nouveau CD. C’est toujours plus agréable d’écouter de la musique plutôt que de subir le silence.

▬ Non je n’ai pas d’autres questions, pour l’instant. Je vous en poserai peut-être après la lecture du dossier en question. Quant au mien…

Shinji baisse ses prunelles mordorées sur la couverture du rapport destiné au Secret. C’est un rapport assez banal sur l’activité des créatures surnaturelles qu’il a pu observer –assez peu, étant donné qu’il doit redoubler de prudence avec leurs sens très aiguisés.

▬ Il contient les dernières activités des autres créatures surnaturelles. J’y ai également ajouté les phénomènes étranges que l’on pourrait associer à de la magie incontrôlée chez des métis. C’est la principale mission dont m’a chargé le Secret ; pister et dénicher des métis qui s’ignorent pour éviter une perte de contrôle de leur pouvoir lorsqu’il se manifestera véritablement. Pour l’instant je n’en ai débusqué que quelques-uns depuis que j’officie en tant que sentinelle.

Ça fait trois ans exactement. Il s’y prend souvent de la même manière ; ouvrir l’œil sur les phénomènes étranges, se cacher dans les ombres pour confirmer ses soupçons, avant d’amorcer un contact bref avec la cible, pour détecter chez elle de la magie sous-jacente. Cependant il ne s’est jamais chargé de leur expliquer leurs origines. Il se contente de les débusquer, et l’Enclave prend le reste en charge. C’est important de ne pas laisser des métis ignorants dans la nature ; le manque de contrôle a toujours été un danger majeur pour les sorciers. C’est le meilleur moyen de se faire repérer. Shinji relève les yeux vers son interlocuteur.

▬ Vous souhaitez y jeter un œil ? Ces informations sont probablement dévoilées pendant les réunions de l’Enclave, donc j’imagine que le Secret n’y verrait pas d’inconvénient.

Shinji lui tend le dossier avant de reprendre son verre pour boire une nouvelle gorgée. En tout cas il espère que le Secret n’y verra pas d’inconvénient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 328
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 109

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Sam 26 Nov 2016 - 20:40

J’écoutais attentivement les explications que me donnait Shinji à propos de ce fameux rapport. Ce n’était donc pas un dossier que le Secret tenait à me faire parvenir. Etonnant car je lui avais justement une copie de ses dossiers sur les activités surnaturelles. Je ne le relevais pas oralement mais ça devait surement se voir sur mon visage. Quoi qu’il en soit, il m’était enfin possible de jeter un coup d’œil à un de ces fameux rapports tant sollicités mais ce comportement ne serait pas vraiment correct vis-à-vis de mon collègue. Je finis par soupirer avant de prendre une gorgée de ce délicieux vin.

« Non. Si ce ne m’est pas destiné, je préfère ne pas jeter un coup d’œil actuellement. J’irais redemander les dossiers auprès du Secret. De toute façon, ce sera certainement vu à la prochaine réunion comme vous l’avez signalé. Même si je n’ai vraiment pas hâte d’y être. »

Mon mal de têt repris soudainement à cette pensée. Je me frottais doucement la tempe pour essayer de le faire passer.

« Je dois vous l’avouer. Nos réunions ne sont pas de tout repos avec la crise que provoque ce virus. La Puissance, le Secret et le Bouclier sont actuellement en désaccord profond sur la manière d’agir. Selon les archives, la dernière fois que ce fut un tel chaos dans les réunions, c’était durant la Chasse aux Sorcières. Ceci dit, je ne sais pas si je peux me fier totalement à cette information. Elle reflète l’avis de son auteur. Il y a toujours une part de subjectivité. Et je ne pourrais jamais vérifier ce fait ! »

Je ne pus m’empêcher de rire. De toute façon, rire détendait et j’avais bien besoin de me détendre actuellement. Raison pour laquelle j’avais commencé à lire avant ce rendez-vous. Je regardai Shinji en reprenant mon sérieux.

« Attention ! La situation est grave mais cela ne veut pas dire que nous prenons cette histoire à la légère ! C’est la raison de cette enquête. Nous avons une décision lourde à prendre. Et les avis distincts des différents membres de l’Enclave ne simplifient pas les choses. Cependant, si chacun de nous a été choisi, c’est parce que nous sommes jugés être les plus aptes à prendre les bonnes décisions. »

Je me tus un instant car une question me brulait maintenant les lèvres. Je bus un peu de vin pour essayer de faire passer cette envie de la poser mais cela ne fonctionna pas, bien sûr. Je prie une grande inspiration avant de me retourner vers Shinji, l’air neutre.

« J’ai une question à vous poser. Et j’aimerai que vous y répondiez très franchement si vous le voulez bien. Je promets d’ailleurs de ne porter aucun jugement en votre réponse. J’aurais juste besoin d’un point de vue supplémentaire. »

Alors que je m’apprêtais à poser ma question, j’espérais que Shinji prenne vraiment en considération ma demande et qu’il soit le plus franc possible envers moi. Bien que j’avais déjà une opinion qui se forgeait petit à petit depuis tout ce temps. Il m’arrivait encore de poser cette question à différentes personnes. Même aux autres membres de l’Enclave.

« Pourriez-vous me dire ce que vous pensez des humains, des vampires et des Lycans. Pensez-vous qu’à l’heure actuelle nous avons encore raison de vivre caché ou devrions-nous commencer à être un peu plus présent dans l’histoire ? Pensez-vous que nous pourrions vivre sans devoir cacher notre magie avec les autres races ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : [color=gold]Gold[/color]
Avatar : Gilbert - Pandora Hearts
Date d'inscription : 22/11/2016
Nombre de messages : 164
Emploi/loisirs : Antiquaire
Yens : 155
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Dim 27 Nov 2016 - 0:04

Shinji remarque le léger trouble qui passe sur le visage du maître sorcier, mais il ne relève pas. Visiblement il n’a pas l’air d’être au courant de l’existence de ce rapport. Peut-être que le Secret ne lui transmet pas tous ceux qui pourraient lui être utiles. C’est malheureux, cependant Shinji ne peut rien pour lui sur ce sujet. Il se contente d’obéir aux ordres de son supérieur, et tout bon sorcier sait qu’il vaut mieux éviter de contrarier le Secret. D’ailleurs, le Sage décline son invitation à lire le fameux dossier destiné à son collègue. Shinji n’est guère surpris par cette réaction, à dire vrai il s’y attendait un peu. Shinji incline la tête en signe de compréhension avant de reprendre le document pour le replacer sur ses genoux. Il compatit un peu pour son vis-à-vis en le voyant se masser les tempes. Ce ne doit pas être facile tous les jours d’être un membre de l’Enclave. Il le lui avoue même. L’évocation de la Chasse aux sorcières le rend plus morose. Oui… tout est partie de là. Le rire de l’enclaviste le surprend. C’est le genre de rire nerveux qui permet de se détendre, certainement. Mais Shinji l’accueille avec stoïcisme. Il n’a jamais été très souriant, et encore moins rieur. Les seules fois où il se souvient avoir ris aux éclats, c’était avec Alyssa…

▬ La chasse aux sorcières était une sombre époque, il est vrai, mais nous nous efforçons tous ici à ce qu’elle ne se reproduise pas.

Son commentaire tout droit sorti des enseignements de son père lui semble un peu insipide dit ainsi, sur ce ton distant. Comme pour s’en convaincre. Il est convaincu même, alors c’est peut-être simplement pour se le rappeler constamment. Se rappeler pourquoi les humains ne doivent jamais apprendre leur existence. Pour qu’un tel génocide ne se reproduise plus. Mais Thomas reprend la parole sans relever, par politesse, ou parce qu’il n’a pas entendu, tellement Shinji a parlé si bas. Ce dernier ne peut que hocher la tête aux paroles de son confrère. Mais il garde le silence, laissant le maître des lieux aller au bout de son discours. Cependant ce qui suit le prend totalement de court. Une question ? Voilà qui l’intrigue ; une lueur d’intérêt traverse ses iris dorés.

▬ Je répondrai franchement à votre question, en ce cas.

Il s’écoule un court silence pendant lequel Thomas prépare certainement la formulation de sa question. Et quand il l’énonce enfin, Shinji ne peut empêcher son cœur de s’affoler. C’est stupide, bien sûr, et même suspect, de stresser pour une simple enquête d’opinion. Et si Shinji reste stoïque extérieurement, son regard lui n’est pas si indifférent. Il finit même par le détourner pour masquer –du moins tenter de masquer- son trouble, le temps qu’il se raisonne. La première question qui lui vient à l’esprit, c’est si l’interrogation de l’enclaviste provient vraiment de lui, ou si on lui a implanté l’idée d’une quelconque manière. Il devient peut-être parano, mais l’idée qu’on lui a touché un mot sur son propre comportement suspect des années auparavant s’impose à lui. Puis le vent de panique s’estompe et il se reprend. Non, il se fait des idées. Il n’a pas parlé que des humains, mais également des vampires et des lycans. Ce n’est pas une tentative sournoise d’un membre de l’Enclave –ou même de son père – pour tester sa réelle opinion sur la situation. Il lui faut être prudent pour sa réponse, cependant… il a presque promis d’être franc. Être franc, sans toutefois se trahir… Au bout d’une longue minute de silence, il repose son regard sur Thomas Tel.

▬ Durant ces trois dernières années, j’ai beaucoup appris sur les humains, certes moins sur les vampires et les lycans, qui sont avares en informations. Nombre d’humains sont craintifs et ont tendance à vouloir contrôler ce qui les effraie, ou à le détruire s’ils n’y parviennent pas. Mais, je pense que tous ne sont pas ainsi. Je pense que certains sont plus compréhensifs et prompts à accepter les différences.

Tout ça il l’a appris grâce à Alyssa, mais, il le regrette, il ne peut pas être franc jusqu’à ce point. Il ne peut qu’utiliser ses trois années d’infiltration pour se couvrir.

▬ Pour les vampires… ils sont difficiles à cerner. Certains semblent plutôt pacifiques tandis que d’autres se croient supérieures aux humains et s’octroient le droit et le pouvoir de les traiter comme bon leur semble. Quant aux lycans… je ne sais pas grand-chose sur cette race, mais… ils m’ont l’air particulièrement vindicatif, surtout envers les vampires. Je ne sais pas comment ils réagiraient en apprenant notre existence, mais… je ne pense pas qu’ils nous seraient hostiles en tout cas.

Shinji prend une courte pause pour satisfaire ses papilles qui crient soif. Il s'humecte un peu les lèvres avant de reprendre.

▬ Dans le cas des humains et des vampires, en revanche… à mon avis certains réagiraient mieux que d’autres. C’est difficile d’estimer, aujourd’hui, la proportion de ceux qui représentent un danger et de ceux qui seraient plus ouverts.

Ça c’est son analyse logique, son raisonnement. Mais son cœur lui… Il aimerait tellement que ce soit plus simple. Qu’il n’y ait plus de secret à cacher, plus de raison pour avoir caché sa vie à Alyssa, plus de raison pour l’empêcher de raconter la vérité à ses parents pour qu’ils la croient enfin et cessent de la penser folle. Il soupire, conscient que cette utopie ne verra jamais le jour.

▬ Avec les réseaux sociaux et la mégalomanie des dirigeants de ce monde humain, nous dévoiler trop vite risquerait d’engendrer des conflits, cependant… ce serait sans doute une bonne chose de songer à planter la graine de notre existence dans leurs esprits. Nous ne pourrons pas vivre éternellement dans l’ombre.

C’est toujours un sujet délicat que ce secret. Pour Shinji, c’est de plus en plus lourd à porter, surtout vis-à-vis d’Alyssa, même si la jeune fille a disparu de sa vie six ans auparavant. Il vit avec depuis, mais bien sûr, il aimerait bien s’en débarrasser, de ce poids.

▬ Pour répondre précisément à votre question, nous avons de bonnes raisons de nous cacher, mais peut-être que le passé nous empêche d’être pleinement objectif. Nous craignons chaque jour une nouvelle Chasse aux sorcières, ce pourquoi nous effaçons nos traves, mais peut-être que nous devrions œuvrer à comment nous faire accepter plutôt que de chercher à l’éviter et de donner de bonnes raisons aux humains pour nous prendre comme des ennemis. Si nous y parvenons, alors peut-être que nous pourrions vivre sans devoir cacher notre magie.

Il vient juste de balancer des années de réflexion en quelques minutes seulement. Il n’en a jamais touché un mot à quiconque, et il doit avouer que ça soulage d’un poids. Cependant, il sait à quel point c’est compliqué de prendre une telle décision sans passer à côté des nombreuses conséquences que ça engendrerait.

▬ Cependant, il y a beaucoup d’hypothèses et peu de certitudes, et j’ai conscience que les enjeux sont vitaux, et les risques, importants.

Voilà qui conclut son opinion. Il espère avoir été clair et suffisamment franc, comme il le lui a implicitement promis, sans pour autant avoir laissé transparaître un espoir trop évident pour paraître innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 328
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 109

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Dim 27 Nov 2016 - 16:47

J’observais maintenant Shinji avec un sourire bienveillant. La question n’était pas banale. Du moins, elle énervait pas mal de sorciers en ce monde. D’autres étaient plus mitigé, comprenant que qu’il y avait un réel intérêt de réflexion. Cependant, c’était la première fois que quelqu’un se crispait en l’entendant. Shinji semblait même encore plus froid l’espace d’un instant. Ou n’était-ce qu’une impression ? En tout cas, ce n’était pas une position de réflexion ! Et ce silence… Il aurait pu paraitre une éternité. Tout m’indiquait que Shinji ne jouerait pas franc jeu… Ou pas entièrement du moins. C’est alors qu’il commença son raisonnement.

Je l’écoutai attentivement tout en observant le moindre signe qui trahissait ou confortait sa pensée. Son discours était plus nuancé que je l’aurais cru. Je m’attendais plutôt à une ferme opposition à se révéler ou à une envie de maitriser les autres races. J’étais, agréablement surpris. Non pour lui, tout n’était pas noir ou blanc mais gris. Nos façons de penser étaient très proches. Et je tiquais au soupir qu’il poussait. La zone d’ombre n’était pas loin. Un désir enfuit ? Une personne proche d’une autre race ? Je gardais ce détail à l’esprit tandis que je laissais Shinji aller au bout de son intéressante tirade. On pouvait voir qu’il avait murement réfléchi à la question. S’était-elle réellement déroulé que sur trois ans de temps ? C’était remarquable si c’était réellement le cas.

Alors que Shinji concluait son monologue, je terminais mon verre afin d’hydrater un rien ma gorge avant de prendre parole. Je faisais le point mentalement de la réponse et j’appréciais fortement ce que j’avais appris. Ce n’était pas grand-chose, bien sûr. Mais ce n’étais pas anodin.

« Si je peux me permettre un premier constat : C’est la première fois que vous parlez autant. Et c’est particulièrement agréable. »

Je me resservais un verre. J’allais certainement le regretter demain matin, mais ce n’était pas grave.

« Ensuite, je suis tout à fait d’accord avec vous. Cette question est un sujet épineux. On pourrait essayer éventuellement de briser le secret petit à petit. Mais les mentalités ne sont pas encore prêtes actuellement. Que ce soit chez les autres races ou chez nous, il y a des gens qui pensent être supérieur ou d’autres qui ont peur. Montrer qu’on existe soudainement pourrait attiser ses manières de pensées. Cependant, il y a des personnes qui pensent, comme moi, que tous ne sont pas mauvais. Que le nom n’est pas tout noir ou tout blanc. Et c’est en commençant à s’ouvrir à ses personnes, que nous pourrons faire avancer les choses petit à petit. »

Je guettais, toujours avec ce même sourire bienveillant, les réactions de Shinji.

« Autre chose. Vous n’avez pas été entièrement franc avec moi, n’est-ce pas ? Oh. Ne vous méprenez pas ! Je respecte entièrement que vous gardiez des choses pour vous. C’est même tout à fait normal. Et, à vrai dire, vous avez tout de même été franc au point me livrer votre réflexion. Sachez que vos arguments rentreront en ligne de compte dans ma propre réflexion. Dernier point : Cette conservation restera confidentielle et ne sortira pas de cette pièce. C’est une promesse, mais aussi une autre requête de ma part. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : [color=gold]Gold[/color]
Avatar : Gilbert - Pandora Hearts
Date d'inscription : 22/11/2016
Nombre de messages : 164
Emploi/loisirs : Antiquaire
Yens : 155
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Dim 27 Nov 2016 - 19:25

Peut-être a-t-il parlé trop franchement, même s’il garde encore des secrets pour lui. Il espère que ça ne tombera pas dans l’oreille de son père, qui est particulièrement hostile aux humains et à la possibilité de révéler les sorciers. Shinji boit une nouvelle gorgée de vin pour assouvir sa soif. Il a beaucoup parlé, et d’ailleurs Thomas le lui fait remarquer. Shinji lève les yeux vers lui, l’air assez neutre, mais ne sachant pas comment le prendre –pas mal, bien évidemment. Il remue sur son siège avec embarras.

▬ Je ne suis pas réputé pour mes bavardages...

Oui certes, le Sage doit s’en douter. En plus d’être particulièrement taciturne, Shinji sourit rarement, ce qui lui donne cette image de grand ténébreux, alors qu’au fond, même si sa magie de prédilection est celle des ténèbres, il n’a rien d’un vrai ténébreux. Shinji note qu’il a la descente facile, il en est déjà à son troisième verre. Lui préfère boire lentement son deuxième, vu qu’il risque ensuite d’être plus lent en matière de réflexion. Et c’est souvent un peu alcoolisé que l’on fait des erreurs, comme trop parler. L’alcool inhibe les sens et désinhibe la personnalité, comme on le dit si bien. C’est à Shinji d’écouter Thomas avec attention. Il est d’accord avec lui ; actuellement, personne n’est prêt, des deux côtés. Il faudra attendre que le fruit mûrisse… et c’est là l’incertitude ; quand sera-t-il enfin temps de le cueillir ? Il acquiesce tout en terminant son verre. Et puis il aborde le sujet délicat. Si Shinji reste neutre, sa mâchoire se crispe néanmoins. Il demeure un moment silencieux. Il ne lui dira pas ouvertement qu’il n’a pas tout dit.

▬ Bien sûr, finit-il par répliquer. Ce qui s’est dit ici restera ici. C’est autant dans votre intérêt que le mien.

Une façon implicite de dire que son entourage n’approuverait certainement pas sa réflexion sur les autres races et sur le secret des sorciers. Et puis, Shinji a bien senti que Thomas se doute de quelque chose ; il est fin psychologue. Shinji est réputé pour son stoïcisme et son inexpressivité, pourtant il a su détecter des failles, suffisamment pour comprendre que le sorcier sentinelle n’est pas parvenu tout seul à s’ouvrir l’esprit. Ou du moins qu’il a bien plus d’intérêt à ce que les sorciers cessent les hostilités qu’il ne l’avouera jamais. Enfin, dans un sens, la situation n’est pas délicate, le Sage semble très ouvert d’esprit. Cependant ce n’est pas suffisant pour pousser Shinji à lui confier son plus grand secret. ça reviendrait à avouer un crime, car, c’est après tout interdit par leurs lois de parler aux humains de la magie. C’est déjà presque un crime de se faire prendre sur le fait… Et Thomas Tel reste un membre de l’Enclave. Shinji ne souhaite pas le mêler à ça. C’est déjà bien assez le bordel comme ça… D’ailleurs en parlant d’Enclave, il vient de se souvenir d’un détail.

▬ Si je me souviens bien, vous avez dit un peu plus tôt que vous êtes deux enclavistes à enquêter sur l’affaire du virus anti-lycan, avec le Savoir il me semble.

Le Savoir… Shinji a entendu des rumeurs dernièrement. Ce serait une femme assez particulière, très différente de l’image qu’on se fait d’un membre de l’Enclave. Il paraît qu’elle est tellement excentrique qu’elle se fait remarquer à un kilomètre à la ronde… enfin, les « on dit »ont toujours tendance à exagérer, et Shinji est bien le dernier à leur porter une quelconque importance. Mais, son absence l’intrigue.

▬ Pourquoi le Savoir n’est-il pas présent à cette réunion, dans ce cas ? Ne mérite-t-il pas de savoir ce qui s’y dit ? C’est un échange d’informations importantes.

Il ne rend pas compte à quel point il touche à un sujet délicat. Il n’a encore jamais eu l’occasion de rencontrer le Savoir en personne, il n’a donc aucune idée de son tempérament… joyeux, dirons-nous, et pour le moins espiègle. Mais sa question est légitime, somme toute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 328
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 109

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Dim 27 Nov 2016 - 20:46

Je souriais toujours en acquiesçant de la tête. Shinji m’avait bien fait comprendre qu’il n’avait nullement l’intention que cette conversation s’ébruite. Je comprenais d’ailleurs que la situation devait être délicate. C’était déjà en parfaite opposition avec la manière de penser du Secret. Ce ne devait pas facile d’être sous les ordres d’une personne qui ne pense pas comme lui. Peut-être pourrais-je tenter de faire en sorte qu’il soit sous mes ordres. Ça serait étrange pour la Sagesse d’avoir une sentinelle mais ça ne serait pas une première. Enfin, ce n’était pas le moment de penser à ça pour le moment. On avait une affaire plus urgence. Shinji ne tarda pas à me le rappeler par l’absence d’Elena ce soir.

« A vrai dire, je tenais à ce que notre premier entretien se fasse en tête-à-tête. Elle est tout à fait au courant de cette réunion et des requêtes que je vous ai soumis. Vous pourrez le constater par la présence de son sceau sur l’enveloppe et par sa signature sur le document. »

Je me levais pour parler, cette fois. J’avais besoin de me dégourdir un peu les jambes. Alors que je m’avançais vers un immense portrait de famille qui pendait fièrement sur le mur du salon. Je me demandais ce qui était le pire, regarder cette image figée d’une famille maintenant brisée ou me rappeler de notre rencontre avec Mia Luna Ogawa à cet instant précis. Je soupirais rien qu’à cette pensée. Et bien que je ne le regardais pas, je devinais que quelque chose en Shinji devait traduire actuellement une certaine incompréhension. Ou je fabulais cette idée peut-être.

« Le savoir est quelqu’un de très particulier. Le poste en question est très particulier. Il demande des conditions bien précises qui ne sont remplis que par peu de Sorciers. Elena les remplit toutes. Cependant, on ne peut pas vraiment dire que ce soit la personne idéale pour ce poste. En effet, elle s’endort aux réunions, transgresse facilement des règles même si ce n’est qu’involontairement, elle est excentrique et ne passe pas forcément inaperçue. »

Je me retournai à nouveau vers mon invité.

« Cependant, c’est une des personnes qui cherche le plus à faire son travail et à bien faire en général. Je la connais que nous sommes enfants. Elle est dévouée aux Sorciers et à l’Enclave comme elle est motivée à éradiquer ce virus ! C’est une personne droite qui a le mérite d’être fidèle à elle-même. »

Mes pesées partirent vers Elena. C’est vrai qu’elle pouvait parfois me désespérer. Mais la vie serait bien morne sans elle.

« Je vous prie de croire que vous aurez vite le plaisir – ou pas – de la rencontrer et de vous faire une opinion sur elle. Comprenez seulement qu’il est fort probable qu’on se voit plus souvent seul à seul. C’est plus une femme d’action alors que je suis plutôt un homme de réflexion. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre l'Ombre et l'Eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Hors RPG :: La périphérie de la ville :: Habitations-