Partagez | 
 

 Entre l'Ombre et l'Eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Race : Sorcier
Couleur : [color=gold]Gold[/color]
Avatar : Gilbert - Pandora Hearts
Date d'inscription : 22/11/2016
Nombre de messages : 167
Emploi/loisirs : Antiquaire
Yens : 158
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Mar 29 Nov 2016 - 19:40

Dès que Thomas a évoqué son enquête en partenariat avec le Savoir, Shinji s’est interrogé sur son absence à cette réunion. Cependant toutes les autres questions ont pris le dessus au début, et il lui a fallu se concentrer sur les détails, et sur ses propres réponses. A présent que l’échange le plus important s’est effectué, la question de la non-présence du Savoir lui est naturellement revenue à l’esprit. Il se doute qu’il doit y avoir une bonne raison, mais il lui faut pourtant savoir. Il donne l’air d’être indifférent à tout et de ne pas se préoccuper des détails, mais c’est faut. C’est quelqu’un de curieux, lorsqu’on a réussi à réveiller son intérêt. L’explication qui vient génère une nouvelle question : pourquoi tenait-il à ce qu’ils soient seuls pour un premier entretien ? Mais il le laisse poursuivre, supposant qu’il aura la réponse par la suite.

Thomas se lève et marche jusqu’à un grand portrait, que Shinji suppose être celui de sa famille. Il note le léger soupir, mais ne relève pas. L’enclaviste a probablement sa part de problèmes avec ses proches ; personne n’est parfait, et c’est valable pour la famille également. Ce ne sont pas ses affaires, et à dire vrai, ça ne l’intéresse pas de savoir. Il a déjà ses propres soucis, ça lui suffit amplement… Shinji termine le fond de son verre, toujours assis dans son fauteuil, le coude posé sur l’accoudoir. Et Thomas se lance dans une description assez étrange du Savoir. En fait Shinji avait déjà entendu parler d’elle, mais il ignorait que c’était à ce point-là… Cependant il n’est pas quelqu’un qui juge sur les on-dit et les descriptions que lui font les autres. Il lui arrive régulièrement de juger sur la première impression, mais il se fait toujours sa première impression en rencontrant les gens en face à face. Ainsi tant qu’il n’aura pas personnellement rencontré cette femme, il ne pourra pas se faire d’opinion construite sur elle.

Thomas ponctue son discours, ajoutant de nouvelles qualités –comme la droiture, qui fait également parti du caractère du jeune sorcier. Il semble vraiment la respecter et l’apprécier. D’ailleurs, s’il a bien compris, ils se connaissent depuis la plus tendre enfance. Il peut le comprendre. Shinji n’a aucune amitié qui remonte à si loin, et si Alyssa n’avait pas disparu, elle serait aujourd’hui son amie de plus longue date. Probablement sa seule vraie amie, d’ailleurs. C’est assez ironique, qu’il s’entende mieux avec une humaine, une « ennemie » de sa race, plutôt qu’avec les siens. Après la conclusion de son supérieur, Shinji garde brièvement le silence avant de prendre à son tour la parole.

▬ Je ne doute pas que nos chemins auront tôt fait de se croiser, compte tenu des circonstances. Mais effectivement, je comprends que la réflexion l’ennuie plus que l’action. J’imagine que c’est plus simple pour tout le monde que les réunions se déroulent entre vous et moi.

Shinji repense à ce qu’a dit Thomas sur les qualifications d’Elena. C’est peut-être un peu trop naïf, mais Shinji n’a jamais douté des compétences de chaque enclaviste. Pour lui, s’ils sont à leur poste, c’est qu’ils sont aptes à l’assumer pleinement. Il pose son verre et son dossier sur la table, sans toutefois se lever.

▬ Si le Savoir a été élu à l’Enclave, c’est qu’elle est faite pour ce poste, quand bien même elle soit un peu différente de ses prédécesseurs. Je n’ai jamais douté des compétences des membres de l’Enclave. J’ai entendu beaucoup de rumeurs au sujet du savoir, mais je ne suis pas un homme à juger sans connaître la personne. Son comportement en réunion ou en ville n’est peut-être pas le plus irréprochable, mais ses motivations et ses dévotions comptent également. Je dirais que la plus grande qualité pour être à l’Enclave, c’est de lui être dévoué… Et loyal également.

Mais jusqu’où va la loyauté ? Est-ce considéré comme déloyal de briser une règle, bien qu’involontairement ? En ce cas, peut-être que Shinji n’aura jamais été destiné à y entrer un jour. Ça a toujours été la volonté de son père, ce pour quoi Shinji s’est toujours donné du mal. Être le plus brillant, le plus fort, le plus … tout. Mais au final, si dans son cœur il n’a jamais été totalement dévoué à l’Enclave et à ses idées… Il soupire avant de se lever et de s’approcher de la fenêtre. Il dispose d’une belle vue sur l’extérieur.

▬ La solidarité est importante également. Tant qu’elle aura quelqu’un pour la soutenir et que son travail sera bien fait, elle n’a pas à se soucier de ce que pensent les autres. Vous avez l’air très proches… ce n’est pas surprenant que vous en soyez là tous les deux. Je comprends ce que c’est, même si c’est différent…

C’est un peu énigmatique dit comme ça, surtout que Shinji a parfois la manie ne pas finir ses phrases. Il a dit ça par rapport à l’amitié profonde qui les unit ; il s’est toujours senti très proche d’Alyssa, depuis qu’ils se fréquentent, mais c’est différent, car le contexte est différent. Leurs situations sont différentes. Et surtout, personne ne sait qu’elle existe, donc personne ne sait que Shinji nourrisse une telle amitié pour quelqu’un. Car il est de notoriété publique que Tsukishima Shinji n’est pas une âme à se faire facilement des amis. Voire ne se fait pas d’amis tout court. Il n’irait pas jusqu’à dire qu’il envie Thomas, car Shinji n’envie jamais personne ; tout le monde a ses problèmes. Mais… c’est un peu dans ce sens.

▬ Enfin… comprendre… il faudrait vivre la même chose pour ça.

Son esprit a déjà commencé à s’évader. Et sur ces mots son regard doré se perd dans le paysage, cependant il ne voit qu’une chose, et ce n’est pas un jardin et la clôture au-delà, mais un visage souriant avec deux saphirs pétillants qui le fixent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 328
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 109

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Mar 29 Nov 2016 - 21:18

J’écoutais attentivement la réponse de Shinji. Il était tout à fait louable de sa part de ne pas prendre pour comptant ce que les autres et moi-même disions sur Elena ou de ne pas remettre en cause le système actuel. Si je lui donnais raison pour le premier point, je n’étais pas tout à fait d’accord avec lui sur le deuxième. Je n’en fis cependant pas la remarque, préférant le laisser aller jusqu’au bout de son raisonnement. Une chose est sûr, j’appréciais discuter avec lui… Et surtout l’écouter parler. Mais je tiquais une nouvelle fois, dévoué et loyal à l’Enclave. Non, pas tout à fait.

La sentinelle se leva et alla en direction de la fenêtre. De mon côté, je remplissais mon verre. C’était une mauvaise idée mais ma gorge était un peu sèche. Et je n’avais pas envie de couper cette ambiance d’intimité en appelant un domestique. Shinji reprit la parole en parlant de solidarité. Le sujet avait clairement dérivé sur Elena et moi. Cependant, je remarquais une courte pause brutale. Comme s’il venait de remarquer qu’il allait en dire trop. Ou voulait-il justement en dire trop pour me faire passer un message ? Je fronçais les sourcils. Voilà une autre chose que j’appréciais chez lui : Il était un mystère pour moi. A force, je pouvais comme lire les personnes en les observant. Pas Shinji. Il y avait chez lui une part d’ombre.

Je me levais pour venir m’installer à côté de lui. Alors que je regardais le jardin peut entretenu depuis la chute des feuilles, je repensais en même temps à tout ce que Shinji venait de dire. Je pris une gorgée de vin et je rompis le silence.

« Si je peux me permettre quelques petites réflexions, je pense que vous avez tout à fait honneur de ne pas juger une personne d’après ce que vous entendez d’elle. Pour ce qui est de la plus grande qualité d’un Enclaviste, ce n’est pas d’être loyal et dévoué à l’Enclave. Non, notre qualité et d’être loyal, dévoué et protecteur envers tous les sorciers, comme un des parents sont censés l’être envers leurs enfants. Nous sommes là pour voir notre société grandir et évoluer. Nous devons lui montrer la voie à suivre. Ce sont d’immenses responsabilités que j’ai acceptées en mon âme et conscience car j’aime mes semblables et que je veux le meilleur pour eux. »

Je fis une pause pour adresser un sourire à Shinji.

« Il faut aussi prendre conscience que le monde évolue et que nous devons évoluer en conséquence. Je vais vous donner un exemple concret. Il y a bien longtemps, en France, une loi interdisait aux femmes de porter un pantalon sauf dans certains cas – comme pour faire de l’équitation – et il fallait absolument qu’elles aillent à la mairie faire une demande pour cette exception. Bien sûr, les mœurs ont évolué avec le temps et des femmes commencèrent à porter plus souvent des pantalons sans demander la permission. Pourtant la loi était toujours en vigueur si bien que des milliers de femmes enfreignaient une loi qui n’avait plus de raison d’être. A l’heure actuelle, le gouvernement – que l’on pourrait comparer à l’Enclave pour nous – décida de revoir toutes les lois encore en fonction et de retirer celles qui n’avait plus de raisons d’être… »

Je pris une petite gorgée de vin tout en me retournant vers la fenêtre. Le ciel commençait à s’assombrir, le temps passait vite !

« Pour finir, je suis sûr que vous trouverez une personne avec qui vous pourrez être confiant et solidaire. Je vous le souhaite de tout cœur d’ailleurs. A moins que ce soit déjà le cas… Quoi qu’il en soit, c’est un sentiment extrêmement appréciable d’être proche d’une personne. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : [color=gold]Gold[/color]
Avatar : Gilbert - Pandora Hearts
Date d'inscription : 22/11/2016
Nombre de messages : 167
Emploi/loisirs : Antiquaire
Yens : 158
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Ven 2 Déc 2016 - 16:56

Shinji se laisse porter par le souvenir d’Alyssa. L’épisode de leur séparation, lorsqu’il a reçu la lame d’air à sa place, remonte à la surface, et comme à chaque fois qu’il y pense, il se frotte machinalement le buste de la main droite. Il n’y fait jamais attention, mais c’est devenu une sorte de tic. Comme si le souvenir s’était imprégné jusque dans sa chair au niveau de sa cicatrice. Il pose son autre main sur le carreau de la fenêtre, comme si ça aurait pu le rapprocher d’Alyssa. L’espace d’un instant, d’un instant si fugace qu’on aurait pu croire à une illusion, son visage s’éclaire de l’esquisse d’un sourire. Mais le souvenir de son visage s’étiole et il a complètement disparu quand Thomas rompt le silence. Et Shinji a retrouvé son expression neutre et mystérieuse. Le regard du jeune sorcier ne quitte pas le paysage, mais son attention est pourtant tournée vers le maître des lieux. Il apporte une nuance à son discours ; être dévoué à tous les sorciers ; l’amour des siens… Si seulement tous les enclavistes pouvaient penser comme lui. Mais quand bien même ce serait le cas… ça ne changerait pas grand-chose.

Shinji fronce les sourcils lorsqu’il l’entend faire l’analogie avec une loi française. Il a du mal à voir où il souhaite en venir… Surtout qu’il s’agit là d’une loi humaine. C’est difficilement comparable. Pourtant à la fin, il commence à comprendre le raisonnement de Thomas. Il tique quand il l’entend supposer qu’il a déjà une personne proche, mais il ne répond rien sur le moment.

▬ J’imagine oui…

Il fait plus qu’imaginer ; il se souvient. Il sait ce que c’est. Mais en dépit du discours de Thomas, il ne le dira pas. Personne ne lui connaît d’ami vraiment proche chez les sorciers, et c’est un crime que d’être proche d’une autre race. Surtout d’une humaine. La main de Shinji revient le long de son corps et il se tourne vers Thomas.

▬ Si je comprends bien votre analogie, vous pensez qu’un jour viendra où les sorciers ne prêteront plus tant d’attention que ça à certaines de nos lois… Et qu’un jour elles pourraient être supprimées. Probablement, oui. Peut-être même au siècle prochain.

Mais un siècle c’est trop tard pour lui. Six ans lui paraissaient déjà une éternité, alors un siècle… Enfin, il pense comme s’il pourrait retrouve Alyssa, mais rien n’est moins sûr. Peut-être qu’elle l’a oublié après tout ce temps… Cette idée assombrit son regard, mais il ne reste pas dessus. Machinalement il se frotte de nouveau la poitrine à l’endroit de sa cicatrice. Il reporte ses iris dorés sur le paysage pour constater que le jour décline.

▬ Enfin il se fait tard. Je ne vais pas tarder, vous devez avoir fort à faire. Et je ne voudrais pas abuser plus longtemps de votre hospitalité. A moins que vous n’ayez d’autres choses à me demander, ou d’autres instructions à me donner…

Voilà qui marque la fermeture de la parenthèse sur le sujet. Alors qu’il semblait s’ouvrir un peu plus tôt –sans doute avec l’aide de l’alcool – il se referme comme une huître. Il a assez parlé. Il est certes un intellectuel et un homme de réflexion, mais il a besoin de sa part d’action lui aussi. Shinji se tourne complètement vers Thomas.

▬ Vous m’avez dit plus tôt que vous avez un dossier pour moi, qui contient tous les détails. Pourrais-je y jeter un œil avant de partir ? A moins que vous ne préfériez que je lève la scellée une fois chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 328
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 109

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Ven 2 Déc 2016 - 20:38

J’étais particulièrement content que Shinji comprennent où je veux en venir. Cependant, je n’avais pas vraiment dit le fond de ma pensée pour une fois. Je pensais encore à cette maudite loi sur le secret qui nous obligeait à être si précautionneux en ce qui concernait la magie. Loi qui avait été créée pour nous protéger de tous ses « vilains humains » qui nous voulait tant de mal. Je n’étais pas contre dans le fond. C’était une réaction sage à l’époque mais trop radicale, au point d’en corrompre notre jugement. Pourtant, il y avait bien des sorciers qui vivaient heureux avec les humains. Sinon, les métis n’existeraient pas. Enfin, pas autant car il y avait toujours les esprits dérangés, les violeurs et autres joyeusetés. Même chez nous ! Nous n’étions pas parfaits de toute façon. Il nous restait tout de même un petit quelque chose… d’humains. On se ressemblait plus qu’on aurait plus le croire. La différence ne tenait peut-être que dans un gène, d’ailleurs.

Ainsi si un sorcier vivait avec un humain et que ce dernier lui faisait assez confiance pour lui avouer la vérité, avions-nous réellement le droit de le blâmer ? Certes, il y avait un risque. Mais l’amour était aussi le plus puissant désinhibiteur de la peur. L’amour pouvait comprendre et accepter la nature de l’autre. Ne se jetait-on pas entre une source de danger et l’être aimé au lieu de fuir comme nous le dictaient nos instincts ? Après oui, il y avait toujours cette menace. Et nous n’étions pas obligés de révéler nos pouvoirs aux autres. Mais pouvions-nous empêcher deux êtres qui s’aiment de rester ensemble ? Deux amis de ne pas se voir ? Les sorciers devaient-ils réellement rester à l’écart des humains ? La rancœur devait-elle rester contre des personnes qui n’était plus depuis si longtemps ? Devons-nous blâmer les enfants pour les actes de leurs parents ? Non, ce n’était pas logique. C’est pour cette raison que j’allais essayer de faire bouger les choses. Convaincre et argumenter avec mes confrères et mes consœurs à l’Enclave, discuter avec eux et choisir le meilleur futur pour les sorciers.

Shinji me sortit de ma réflexion en me rappelant que le jour tombait.

« En effet. Je n’ai plus rien à vous demander. »

Je retournais vers la porte pour appeler Ishitsugu et lui demander d’apporter le dossier scellé. Celui-ci ne tarda pas à revenir avec une enveloppe sur lequel où pouvait voir deux sceaux. Le premier évoquait un livre ouvert dont une lueur s’échappait avec le symbole de Mercure sur les pages, représentant le savoir, et le deuxième symbolisait une chouette avec le symbole de Jupiter sur son torse, représentant la sagesse. Je pris l’enveloppe en main et prit soin de la donner à Shinji.

« La voici. Vous pouvez l’ouvrir ici ou chez vous comme vous le souhaitez. Je sais qu’elle est entre de bonnes mains. J’attendrais vos rapports avec impatience. Sachez que vous êtes la bienvenue ici et que ma porte vous est ouverte en cas de problème. »


Dernière édition par Thomas Tel le Mar 6 Déc 2016 - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : [color=gold]Gold[/color]
Avatar : Gilbert - Pandora Hearts
Date d'inscription : 22/11/2016
Nombre de messages : 167
Emploi/loisirs : Antiquaire
Yens : 158
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Mar 6 Déc 2016 - 19:08

Shinji a pu apprécier cette conversation avec Thomas. A dire vrai c’est le premier sorcier avec lequel il discute sur un tel sujet. Le premier sorcier qui partage ses opinions, surtout. Ça faciliterait une bonne entente, cependant, Shinji est assez méfiant par nature, et une première rencontre n’est jamais suffisante pour qu’il accorde sa confiance. C’est presque frustrant pour les autres ; il donne souvent l’impression qu’il n’aime personne, mais c’est faux ; il est juste trop réservé et trop méfiant pour discuter avec n’importe qui. Et comme il ne fait pas d’effort pour connaître les autres, eh bah… ça stagne, on va dire. Il fait un peu son ermite parfois. Pourtant, comme tout être vivant, il ne peut pas survivre à la solitude. Alyssa a toujours été sa seule vraie compagnie par le passé ; la seule qu’il appréciait. Et elle n’est plus là aujourd’hui…

Thomas le sort de ses réflexions en affirmant qu’il n’a plus rien à lui demander. Bien, Shinji ne va pas trop s’attarder ici. Il commence à se faire tard, comme il l’a fait remarquer plus tôt, et il va lui falloir du temps pour lire le dossier sur l’affaire du virus anti-lycan. Il est du genre persévérant et consciencieux, alors il potasse toujours bien la théorie et les rapports avant d’entrer dans la pratique. Et cette mission est d’une grande importance, alors il compte bien se préparer efficacement avant de s’y mettre. Surtout qu’il doit toujours en parallèle surveiller les autres races, particulièrement les rumeurs chez les humains, et faire son rapport régulier au Secret. Il ne se facilite guère la vie en acceptant cette autre mission ; mais ça lui convient. Plus il travaillera, moins il pensera au passé.

Thomas fait venir son serviteur avec le fameux dossier. Celui-ci, contenu dans une grande enveloppe est scellé par les emblèmes du Savoir et de la Sagesse. Shinji le prend avec soin quand l’enclaviste le lui tend.

▬ Merci, j’en prends note, répond-il en s’inclinant légèrement devant son supérieur. Je tâcherai de vous rendre mon premier rapport au plus vite.

Sur ces mots, Shinji lève les scellées qui maintiennent l’enveloppe fermée et commence à lire en dialogue les premières pages. Il ne voit rien au premier abord qui nécessite des éclaircissements express, aussi il range assez vite le dossier avant de se tourner vers le maître des lieux.

▬ Je vous recontacte si jamais j’ai des questions. Vous pouvez compter sur ma discrétion et mon discernement.

Sur ces mots, Shinji prend la direction de la porte. Il s’arrête dans l’encadrement et se retourne vers Thomas. Le jeune sorcier s’apprête à dire quelque chose, mais il se ravise et préfère s’incliner respectueusement.

▬ Konbanwa, Teru-san.

Shinji tourne les talons et rejoint le hall d’entrée pour récupérer ses affaires. Il remercie d’une inclinaison de la tête le personnel de maison, puis une fois emmitouflé dans son éternel manteau noir et argent, il se glisse dans les ombres de ce début de soirée.

De retour chez lui –au manoir familial plus exactement, il prend à peine le temps de saluer ses parents et sa sœur. Il annonce qu’il mangera de son côté avant de s’enfoncer aussitôt dans son bureau pour y étudier le dossier remis par Thomas Tel. Il prend le temps d’assimiler chaque information, jusque tard dans la nuit. Passé minuit, ses pensées s’égarent vers Alyssa une nouvelle fois. Et il s’endort, toujours assis à son bureau, avec leurs souvenirs partagés à l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 328
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 109

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   Mar 6 Déc 2016 - 21:44

Je regardais Shinji ouvrir et parcourir rapidement le dossier. Pas la moindre question de sa part à première vue car il se contenta de refermer le dossier avant de clore officiellement ce premier rendez-vous. J’acquiesçai d’un signe de tête avec un sourire avant de l’accompagner à l’entrée du salon ou mon majordome attendait pour raccompagner mon invité. Alors que nous étions maintenant sur le point de nous quitter, Shinji se retourna vers moi et sembla vouloir me confier une dernière chose avant d’y aller. Il finit par revenir sur sa décision, semble-t-il, car il n m’adressa qu’un simple bonsoir pour partir.

« Faites attention à vous sur le chemin. A bientôt, Tsukishima-san. »

Je le regardais passer la porte avant de me rendre dans le salon. Je pensais très fortement à notre discussion. Ce garçon était incroyablement mystérieux et j’avais vraiment hâte de le revoir. Même si ce n’était que pour parler de sa nouvelle mission. Non, c’était une énigme pour moi. Et quiconque me connaissait savait que j’adorais observer, réfléchir et décoder. Je repensais à la lettre que j’avais reçu un peu plus tôt dans la journée et la sortis d’un tiroir où je l’avais rangé. Le sceau avait été brisé par mes soins mais on pouvait voir encore clairement la jeune femme bâillonnée avec son croissant de lune. Je me contentais de la jeter au feu. J’en avais plus besoin actuellement. Je la regardais crépiter dans les flammes avant de monter dans mon bureau. Il me restait encore tellement de chose à faire.

Tout d’abord, il fallait que j’envoie un sms à Elena pour lui dire que l’entrevue s’était bien passée et que Shinji acceptait notre demande. Il fallait aussi que je réponde au Secret. Si viens que je pris ma plume et une feuille avant de réfléchir à ce que j’allais écrire.

« Cher Secret,

Votre sentinelle est bien venue à l’entrevue aujourd'hui et a accepté la mission qui lui a été confiée. Je vous remercie chaleureusement de me l’avoir conseillé.

En attendant de vos nouvelles, je vous prie d’agréer, Cher Secret, l’expression de mes sentiments distingués. »


Je pliai aussitôt la lettre en quatre avant de la glisser dans une enveloppe. J’allumai tout aussitôt une bougie bleue afin de faire couler un peu de cire sur l’enveloppe et je sortis ensuite mon sceau pour l’apposer de suite. J’avais maintenant fini pour la journée. Je me calais confortablement dans le fauteuil regardant la pièce qui m’entourait. Je n’avais toujours pas refait la décoration. Il allait falloir un jour ou l’autre. Non pas que je voulais faire disparaître toute trace de mes parents du manoir mais le bureau ne reflétait pas mon esprit et ma personnalité. Une touche de bleu supplémentaire, peut-être. J’allais devoir en discuter avec mon majordome pour qu’il s’en occupe. Enfin, cela ne pressait pas toutefois. Je me décidais donc à redescendre terminer mon livre, manger une fois le repas servi et encore bouquiner jusqu’au moment où le sommeil me gagnerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Entre l'Ombre et l'Eau   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre l'Ombre et l'Eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Hors RPG :: La périphérie de la ville :: Habitations-