Partagez | 
 

 Play & Dance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Shaolan Li (TRC)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 111
Yens : 43
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Play & Dance   Sam 28 Jan 2017 - 0:28

Lin semblait avoir compris le fonctionnement et mes deux clients étaient prêt pour la prochaine manche. Zuko fit donc défiler les morceaux avant de tomber sur une musique américaine, si je ne me trompais pas, à 5 secondes de la fin du chrono. C’est donc sans m’étonner qu’ils commencèrent à danser dessus. Pour ma part, j’étais resté non loin pour vois comment Lin se débrouillait. Beaucoup mieux que la première fois. Elle ratait moins souvent les pas. La preuve en était avec ce joli C qui s’affichait sur l’écran à la fin de la musique. Ce n’était pas une excellente note mais c’était tout de même bien mieux par rapport au E de tout à l’heure. Je m’empressai alors de féliciter Lin.

« C’est avec de l’entrainement qu’on s’améliore, en effet ! Je suis sûr que vous pourriez rapidement monter de niveau, Lin-san ! »

Lin était tellement contente ! Elle enchaina directement en demandant l’âge de Zuko et en parlant de l’emmener en boite. Je fronçais pendant un instant les sourcils avant de rire. Une chose était sûr, Elle semblait aimer les longues tirades ! Je pense que le plus drôle était la tête de Zuko, cependant.

« Je pense que vous allez un peu vite ! Si je me trompe pas… Zuko n’a que dix-se… Non ! Seize ans. Il n’est donc pas encore majeur et ne pourra pas aller en boite. Il doit encore attendre quatre ans pour ça. Pour ce qui est des bars, c’est déjà plus plausible. »

Je regardai Lin avec un sourire avant d’ébouriffer le pauvre Zuko.

« Ceci dit, j’ai beau savoir que tu aimes danser, j’ai du mal à t’imaginer en boite. Peut-être parce que tu n’es qu’un ado aussi. »

Je me tournai à nouveau vers Lin.

« Pour ce qui est des jeux, il y a le choix. Je suppose que vous n’êtes pas une gameuse dans l’âme… Il y a pas mal de choix tout de même. Par exemple, pour les jeux plus sportifs, je dispose d’un baby-foot, de deux Air Hockey, une table de billard américaine et une russe. Je dispose aussi d’un jeu de fléchettes. »

Laissant le DDR en suspens sur les scores, j’invitais Lin et Zuko à me suivre dans un coin reculé et non-éclairé de la salle. Un simple appui sur l’interrupteur me permis d’illuminer la zone, laissant découvrir les diverses pièces qui se trouvait là.

« Sinon, je suppose que vous avez le permis. Les jeux de courses peuvent être intéressant aussi. Les commandes, sont un volant, des pédales et un levier de vitesse ! »

Je montrai de loin les bornes en question en jetant un coup d’œil à la salle vide.

« Par contre, avant de jouer avec vous, permettez-moi d’aller fumer une cigarette à l’arrière. »

Je m’assurai alors vite fait que la porte de mon poste soit correctement fermée avant d’aller dans une petite pièce vide et d’ouvrir la fenêtre pour fumer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Changelin
Couleur : #000000
Avatar : Kazuto Kirigaya / Kirito (Sword Art Online)
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 133
Emploi/loisirs : Etudiant
Yens : 29
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Play & Dance   Lun 30 Jan 2017 - 12:21

« Bravo ! Lin-neesan ! Tu vois que c’est amusant ! »

Je m’étais adressé à mon amie avec un très grand sourire et j’étais content de l’avoir emmenée avec moi ! En échange, elle pensait m’emmener en boite. Je… Je s ais pas si c’était une bonne idée… Daisu-sempai se mit alors à rire en expliquant à Lin que je n’avais encore que seize ans. Pensait-elle que j’étais plus âgé ? Les bars me parlaient déjà plus, même si je ne savais pas ce qu’était un bar dansant. Enfin, je supposais bien que c’était un bar où on danse.

Daisuke m’ébouriffa les cheveux avant de proposer à Lin de lui montrer d’autres jeux. Nous sommes donc allés dans une autre pièce où je trouvais un tas de tables. Je venais souvent de ce côté avec des amis pour profiter du baby-foot. C’était assez sympa quand on était à quatre. Ça me tentait bien aussi d’essayer un jour le billard bien que ça ait l’air assez technique. Daisu-sempai m’avait cependant promis de m’apprendre à jouer au billard américain quand l’occasion se présenterait. Pas au billard russe, cependant. Il m’avait dit que ce dernier était plus difficile suite au fit que les boules sont plus grosses et lourdes et que les trous étaient plus étroits.

Daisuke montra ensuite les différentes bornes de jeux de courses et je fis la grimace. J’étais assez mauvais à ces jeux en réalité. Mais bon, j’avoue que je ne savais pas encore conduire aussi. Je devais souvent réfléchir pour ne pas confondre les pédales quand je devais changer de vitesses et j’avais quelques problèmes avec le volant. Je tournai en général de trop ou pas assez. Bref, à ce genre de jeu, je faisais souvent du hors-piste. Il n’était donc pas étonnant que je me retrouve toujours bon dernier. Lin-neesan, elle, savait conduire. J’étais sûr qu’elle pouvait faire d’excellent score à ce jeu ! Je me demande bien qui gagnerait entre elle et Daisuke. J’allais surement avoir la réponse plus tard, d’ailleurs.

Daisuke nous laissa pour allumer fumer. Je fis la grimace.

« C’est pas bon de fumer ! »

Je me tournai alors vers Lin pour l’inviter à terminer notre partie le temps que Daisuke s’encrasse les poumons. Je me remis alors en place sur mon tapis en faisant de grand signe à Lin !

« Tu viens ? On n’a toujours pas fini de jouer tous les deux ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humaine
Couleur : Indianred
Avatar : Rin (Fate)
Date d'inscription : 27/01/2015
Nombre de messages : 139
Yens : 268
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Play & Dance   Mer 1 Fév 2017 - 19:01

Déception ! Zuko était encore trop jeune pour aller faire le fou en boîte - vous me direz, en France âge ou pas, les jeunes le font tout de même, ce qui n’était pas vraiment du goût de la jeune femme – il faudrait donc se contenter des petits bars dansant. C’était à réfléchir et à garder en tête. On ne savait jamais, si à l’occasion elle avait le temps d’en tester un ou deux, elle réussirait peut-être à en trouver un assez fréquentable pour emmener avec elle son jeune ami. Ça pouvait être vraiment sympathique, surtout si les lieux étaient agréables. Elle verrait bien à l’occasion !
Attendez, elle revient à elle, il avait dit billard ! Lindiya adorait ça ! Bon, elle n’était pas franchement très douée – comme pour tout, vous allez me dire – mais, cela ne l’empêchait pas de toujours passer un très bon moment. A chaque fois, elle avait l’impression d’être dans un film américain avec sa queue et sa bière. Genre, je suis un bonhomme, attendez qu’est-ce que vous croyez ? En plus, pour l’occasion elle mettait toujours un jean et des bottines. Il fallait qu’elle se trouve un chapeau de cow-boy pour aller le style, à l’occasion ! ça c’était une bonne idée. Quel génie cette Lindiya, n’est-ce pas ?

Approbateur, elle croisa les bras, Daisuke était en train de lui montrer les simulateurs de jeux de courses. Cela plaisait vraiment beaucoup à la jeune femme, autant elle se montrait très prudente quand elle conduisait de jour, autant la nuit… il fallait avoir le cœur accrochait. No panique, s’il y a quelqu’un avec elle, elle fait toujours très attention.

Tout en suivant l’exemple de Zuko, la jeune femme fit à son tours une grimace en voyant le propriétaire des lieux partir se craquer une cigarette. Elle hocha même la tête à la remarque du jeune homme.

- Laisse tomber, je suis sûr qu’il a commencé pour avoir la classe en suivant ces potes dans le délire ! Amuse-toi bien avec ta sucette à cancer !

Bien décidée à profiter de ces performances cardiaques exempt de toute forme de fumer de cigarette – enfin, sauf quand elle se retrouvait à être fumeur passif – la jeune femme retourna auprès du jeune garçon. Bien décidée à tout déchirer ! Ainsi, la partie reprit. Ils avaient choisi une chanson d’un animé qu’ils affectionnaient tous les deux pour finir en beauté. Beaucoup plus à l’aise, Lindiya se surprit même à chanter et à faire des petits mouvements de bras – qui la faisait se tromper au passage, très malin, bravo ! C’était vraiment un bon moment, Zuko à côté était une vraie machine de guerre ! Malgré tous ces efforts surhumains, à la fin de la partie, la jeune femme retrouva son joli petit score de tout à l’heure. Ce n’était pas un E, mais pas un A non plus, donc bon ! La cigarette de Daisuke devait vraiment être très agréable puisqu’en s’arrêtant, il n’était toujours pas revenu. Du coup, la jeune femme regarda du coin de l’œil Zuko et une fois qu’elle eut son attention, elle lui montra d’un coup d’œil les machines de courses. Il était partant mais pas très doué cependant, mais avec un peu d’entrainement, tout se passerait bien !

- Ça me fera l’occasion de gagner une petite fois dans notre après-midi, du coup j’insiste !

En souriant, elle inséra une petite pièce pour faire démarrer le jeu, tout en payant par la même occasion pour Zuko. Au moins, il serrait quitte à présent. La jeune femme s’installa sur le siège et expliqua rapidement à l’adolescent comment fonctionnait le levier de vitesse, les pédales et puis le volant mais pour ce dernier elle était sûr qu’il le savait déjà. Elle le regarda en souriant.

- Ready ? Car moi, je le suis ! Prépare-toi je vais tout déchirer !

Lin ne jouait vraiment à pas beaucoup de jeu, mais les jeux de course que cela soit sur Play ou sur machine, elle savait qu’elle gérait ! A l’époque, quand son père les avait, elle et sa sœur ainée, les week-ends et qu’il partait au bar en laissant les fillettes seules à la maison, les deux sœurs bien dégourdis jouaient pendant des heures à la petite PlayStation. Elle jouait à drive tout en innocence puisqu’elles se disaient qu’elles allaient faire des courses – alors qu’en vrai, elles piquaient tout de même les voitures. Je ne vous dis pas le drame quand la fameuse console fut volée ! Ensuite, avec l’âge, elle avait appris avec plaisir à conduire, sa conduite était à l’image de sa personnalité. Ainsi, c’est sans surprise qu’elle finit par réussir à finir première, elle se leva du siège les bras en l’air.

- Et biiiim ! C’est qui le bonhomme ?! Et alors que Daisuke revenait. Admire le travail ! Lui dit-elle en lui montrant l’écran.

Puis, elle s'approcha de lui pour lui tapoter l'épaule. Bon, c'était loin d'être facile car il était vachement plus grand qu'elle en réalité.

- Tu veux pas te confronter à moi un petit peu ? Sauf si tu as peur de perdre, bien-sûr, ce que je comprendrais parfaitement... Je peut être impressionnante parfois ...

Pour accompagner sa tirade, elle fit une moue supérieur tout en se frottant les doigts contre son épaule avant de souffler sur ses doigts comme si elle les nettoyait. Une fois fait, elle ne put s'empêcher de rire doucement pour redevenir la vrais Lin. Elle montra donc le jeu en insistant légèrement.

Le reste de l'après-midi continua donc sur la même lancée, les trois compagnons de fortune faisait tous les jeux qu'ils leurs donnaient envie. Et si Lin avait tout d'abord était déçu de perdre contre Daisuke aux jeux de courses alors que normalement c'était SON dada, elle finit vite par oublier sa déception. Elle passa le reste de son temps à être entre les deux ou à perdre mais, cela lui permettait de faire des blagues du genre "C'est pas de ma faute si je suis incomprise des machines aussi... !".


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Shaolan Li (TRC)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 111
Yens : 43
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Play & Dance   Sam 25 Fév 2017 - 17:55

Forcément, le fait de fumer ne passait pas très bien. Je ne relevai pas la remarque de Lin que j’avais très bien entendu, malgré la distance nous séparant. J’aurais pu répliquer que j’avais commencé à fumer depuis le décès de mes parents – et depuis ma transformation en lycan, au passage – mais je ne voyais nullement l’intérêt de la mettre en défaut. Et je n’avais pas particulièrement envie de parler de moi.

Je m’étais installé à côté de la fenêtre grande ouverte et je regardais à l’extérieur. La ruelle était vide de monde, comme d’habitude. Il était rare que quelqu’un l’emprunte. Je pouvais donc me laisser aller et fumer tranquillement ma clope. En même temps, je captais au loin la discussion de Zuko et Lin. J’avais laissé la porte ouverte express, d’ailleurs. Enfin, le but premier étant d’entendre une nouvelle personne arrivée, par d’entendre la demoiselle chanter. Légèrement faux d’ailleurs. Ceci dit, je n’étais pas sûr de chanter mieux qu’elle. La fin de la partie s’annonça et je pouvais entendre que Lin n’avait pas gagné. Le contraire aurait été étonnant.

Vu qu’ils n’avaient pas besoin de moi, je me suis permis d’en allumer une nouvelle. Toujours en train d’espionner Lin. Je découvre qu’elle tente tant bien que mal de convaincre le gamin de faire une partie de jeu de courses. Rien que l’idée de l’imaginer me tordait de rire. Il fallait réellement que je vois ça. Je me dépêchais de finir ma clope avant de prendre une pastille à la menthe. J’avais pris trop de temps malheureusement. J’étais arrivé juste pour voir l’écran des scores. Je caressais la tête de Zuko qui semblait juste un peu déçu par son record. Cependant, quand on prenait pour la première fois un volant en main, c’était plutôt correct.

Lin s’était, entre-temps, approcher de moi pour se vanter et me provoquer amicalement. D’un simple regard, j’acceptais de l’affronter avant de débloquer une partie d’un simple tour de clé, Saint Graal de cet endroit permettant de désactiver le monnayeur de n’importe quelle machine. Une fois installé et prêt pour la course, je me retournai vers Zuko pour lui faire un clin d’œil.

« Laisse-moi te venger ! »

La course commença sur les chapeaux de roues. Lin savait effectivement très bien conduire mais j’avais une bonne expérience de conduite et l’avantage de connaitre le jeu. Et même si Lin m’avait donné un peu de fil à retordre, j’avais fini premier avec cinq secondes d’avance au grand regret de Lin.

La journée avança et, comme nous étions toujours les seuls présents, nous en avions profiter pour faire le tour des jeux. Nous avions fait quelques manches sur Street Fighter. On s’est amusé à trois sur une partie de fléchettes et Zuko avait tellement insisté pour que je lui apprenne à jouer au billiard que j’avais fini par céder. Ne sachant pas trop si Lin savait aussi en jouer, j’en profitais pour lui donner une leçon en même temps.

« Alors… Vous allez jouer au jeu le plus classique : Le jeu de la 8. Le but est de mettre la bille N°8, soit la noire, dans un des trous. Pour cela, vous devez d’abord mettre un groupe de billes entier, les pleines ou les rayés, dans les trous. »

En disant cela, j’installai le triangle de bille en place ainsi que la boule blanche dans la boule de cassage. Ensuite, je suis allé chercher deux queues pour les tendre à Lin et Zuko. Il ne restait plus qu’à décider qui allait casser le jeu. Je lassais Zuko le faire étant donné que ça donnait plus l’avantage à Lin.

« Bien. Tu vas frapper la boule blanche afin de casser le triangle. Mais avant, je vais aller chercher quelque chose. Je reviens ! »

Je me pressais à monter dans ma cuisine pour aller chercher trois verres remplis de limonade et un paquet de biscuits secs. Depuis le temps qu’on jouait, on en oubliait de s’hydrater et de se nourrir. Il ne m’a pas fallu 3 minutes, d’ailleurs. Je disposais le tout sur une table non loin de celle de billard avant de proposer à Lin et Zuko de se servir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Changelin
Couleur : #000000
Avatar : Kazuto Kirigaya / Kirito (Sword Art Online)
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 133
Emploi/loisirs : Etudiant
Yens : 29
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Play & Dance   Lun 27 Fév 2017 - 21:43

Lin et moi avions laissé Daisu-sempai fumer tranquillement pour finir notre partie de DDR. C’était fun ! Lin a même chanté pendant un moment. Dommage qu’elle ratait des pas en même temps. La chanson se finit rapidement un bon A s’afficha de mon côté de l’écran. Ce n’était pas mal mais je pouvais mieux faire, encore. Avec un rien d’entrainement…

Lin voulu m’emmener sur un jeu de course pour continuer. Je n’étais pas tout à fait d’accord au départ étant donné que je ne comprenais rien aux commandes. Bon, le volant, c’était encore simple. Mais les pédale et le levier de vitesse… Je me laissais tout de même faire pour faire plaisir à Lin. Et, comme prévu, j’étais arrivé bon dernier. Heureusement, Daisuke était revenu entre-temps et décida de prendre ma revanche. Je me laissais faire quand il passa sa main dans mes cheveux et je me plaçais ensuite à ses côtés pour suivre la course. C’était impression. Lin était tout le temps juste à côté ou derrière Daisuke.

Le temps passa et nous passions d’un jeu à l’autre. Les jeux de bastons furent assez drôles en soit. Les fléchettes aussi. J’avais parfois un peu de mal à bien viser, par contre. Mais il ne me restait plus qu’une trentaine de points quand la partie fut finie. Ce n’était déjà pas mal ! La question était maintenant de savoir à quoi on allait jouer. Il nous restait plein de temps et plein de jeux possibles.

« Daisu-nii ! Une partie de billiard ! Tu m’as promis de m’apprendre ! »

Je commençais à insister sérieusement. Depuis le temps que j’attendais qu’il m’apprenne. Aujourd’hui enfin, il céda. Mais à condition que j’affronte Lin. J’étais content ! Daisu-sempai déverrouilla le billard et commença les préparatifs en expliquant les règles. J’avais particulièrement hâte de commencer ! Une fois la queue en main, je m’installais près de la table pour donner le premier coup mais Daisu décida soudainement de monter. Cependant, quand il revient avec 3 verres de limonade et des biscuits secs. C’était une bonne idée. Je n’avais pas encore remarqué mais il est vrai que j’avais soif. Je bus quelques gorgées avant de me réinstaller devant le billard. Daisuke vient juste derrière moi pour me montrer comment tenir la queue et viser. Un bon coup dans la boule blanche et le triangle vola en éclats, répartissant les billes sur toute la table. Malheureusement pour moi, aucune boule n’était tombée. Tant pis ! Au tour de Lin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humaine
Couleur : Indianred
Avatar : Rin (Fate)
Date d'inscription : 27/01/2015
Nombre de messages : 139
Yens : 268
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Play & Dance   Mer 5 Juil 2017 - 20:41

La main sur sa queue, Lindiya écoutait très attentivement la petite leçon de Daisuke. Elle savait jouer au billard, ce n'était pas la meilleure loin de là mais cela lui était arrivé très souvent d'y jouer pour passer le temps. Notamment pendant la période où sa sœur était retourné vivre chez son père et que pour la voir notre étudiante supportait les habitudes paternel à aller dans tous les bars possibles et imaginable. Parfois Lin jouait au échec avec un habitué des lieux qu'elle appréciait et quand il n'était pas là, elle se mettait dans l'ambiance en jouant au billard. Son père le lui avait appris et lui apprenait quelques techniques tant que l'alcool n'avait pas encore fait trop de ravage pour qu'il ne pense à plus rien d'autre que de crier partout en chantant les louanges de la jeune femme. Donc en gros, elle savait jouer. Si au début c'était plus un moyen d'occuper le temps, au fil des sortis avec des amis fille comme garçon elle avait appris à aimer venir jouer de temps en temps au billard tout en buvant une bonne petite bière.

Justement, Daisu revint avec des limonades et des biscuits ! Bon, ce n'était pas une bière mais ça allait parfaitement faire l'affaire. De bonne humeurs, Lin le remercia avant d'engouffrer un biscuit en entier dans sa bouche et de le mâcher lentement mais sûrement tandis que Zuko commençait à son tours la partie. C'était pour lui sa première partie et heureusement Daisuke était un très bon professeur. C'est pour cela que Lindiya ne donna aucun conseil, elle se contentait de sourire en attendant son tours. Aucune boule n'était tombé mais c'était normal pour un premier coup. L'étudiante commença par regarder les boules et leurs dispositions pour savoir vers quel endroit frapper. Pour commencer, elle fit trois pas à sa droite pour se retrouver dans son bon angle, elle se baissa pour viser en fermant son oeil droit puis elle tira. Elle venait de réussir a rapprocher une boule du trous mais elle n'était pas tombée dedans comme espéré. Lin leva les bras en l'air : "Depuis que je suis arrivée au Japon, je n'y ai plus beaucoup jouée, faut pas chercher j'ai perdu la main".

Est-ce que Lin trouvait toujours des excuses ? Oui. Que voulez-vous... C'est une forme de malice. La partie continua donc tranquillement, Zuko commençait à prendre la main et Lin a retrouver ses petites habitude. Ce n'était pas un chef loin de là, hein ! Elle savait juste mettre une boule sur quatre dans le trou et basta et s'il lui arrivait de faire de jolie frappe... c'était pour commencer rare - donc il n'y en a pas eu ce jour-ci - et cela aurait fait l'objet de trop vantage de sa part pour être accepté.

Tandis que Lin attendait son tours en buvant légérement une petite gorgée de limonade, elle fronça les sourcils en sentant son téléphone vibrer dans sa poche. Elle le sortit rapidement et fronça d'avantage les sourcils en appercevant le nom et la photo de sa soeur en fond d'écran. Il était quel heure en France ? Assez tard tout de même. Elle savait qu'à cet heure ci, sa soeur aînée dormait pour être en forme pour sa journée de travail le lendemain. Prévoyance ou non, Lindiya sentait au fond d'elle que cet appel n'était pas vraiment une très bonne nouvelle. Elle décrocha tout de même, la jeune femme était incapable d'abandonner qui que ce soit et encore moins un membre de sa famille dans un moment compliqué. Avant tout, elle hocha la tête avec un petit désolé pour prévenir peut être une petite coupure de partis ou au moins qu'ils allaient devoir jouer entre eux deux : "Oui ?". Au bout du fil, ce n'était pas la joie. Sa soeur était complétement perdue, son aîné faisait une nouvelle crise de panique incompréhensible. Elle ne savait comment réagir, elle ne savait pas quoi faire non plus pour l'apaiser puisque l'enfant ne voulait rien à entendre. Dans sa bulle, dans sa panique, il n'était prêt à rien d'autre que pleurer et attendre que le mauvais moment passe.

Lindiya fronça les sourcils, elle savait qu'il fallait commencer par comprendre la cause de ce mal-être. Alors qu'elle réfléchissait tout en essayant de calmer l'angoisse de sa sœur, celle-ci commença à mettre tout sur le compte du spectre autistique de l'enfant. Notre étudiante lui répondit d'un ton cassant "Cela n'a rien à voir !". En France, la mère se mit donc à s'énerver contre Lindiya qui n'écoutait donc finalement rien. Si Jules avait été diagnostiqué autiste il fallait commencer à l'admettre une bonne foie pour toutes à la fin. Le ton de la jeune femme se mit à devenir de plus en plus cassant, cela n'avait rien à voir point final. L'enfant n'était pas autiste. Alors qu'elle reprit le verre pour boire un coup et essayer de détendre l'énervement qu'elle sentait poindre en elle, sa soeur se mit à devenir de plus en plus agaçante, cassante et surtout criante. Lin ne savait pas gérer tout, elle ne savait pas gérer l'impact des émotions d'autrui sur elle, le verre se brisa dans ses mains alors qu'elle hurlait "Cet enfant n'est pas autiste ! Il est hyper sensible ! Hyper sensible ! Il sent tout, tes colères, tes peurs, tes angoisses comme ta joie, ton bonheur ! C'est impossible à gérer putain ! Il a quatre ans ! Quatre ans ! Donc il angoisse !". Elle pesta d'avantage en regardant les débrits de verre, et puis c'était quoi ça encore ? Le verre était donc fissuré ? Elle ne l'avait pas serré très fort, peut être un peu plus qu'habituellement et encore. D'un mouvement de main, elle essaya de s'excuser auprès de ces deux compères. Les pauvres, ils ne devaient rien comprendre. Tout le dialogue était en français, parlaient-ils français ? Lindiya espérait que non.

Au téléphone, sa soeur venait de se terre. Lin avait-elle raison ? C'était une réalité, dans la famille certains membres étaient très sensibles, de l'hyper sensibilité s'était donc possible au fond, non ? D'un ton sec notre étudiante demanda qu'on lui passe l'enfant au combiné, se fut bien-sûr fait immédiatement. Ainsi, alors qu'elle commençait à rassembler les débrits de verre pour en faire un tas, elle commença à l'apaiser doucement. Tout d'abord, elle lui fit retrouver son calme part le biais de technique douce de contrôle à commencer par reprendre sa respiration. Oui, elle savait qu'il commençait à avoir du mal à respirer, elle connaissait très bien. L'enfant reprit son calme, il ne savait que très peu parler donc mettre des mots sur ce qu'il ressentait était impossible mais Lindiya se contenta de lui donner des mots et des explications. C'était finis. La crise était finis. L'enfant remercia sa tante, sa soeur remercia la benjamine, et Lindiya se passa la main sur le front.

- Désolé, petit contre-temps. Daisuke, désolé pour ton verre. Tu aurais une baleyette, je vais te débarrasser de tout ce bordel ! Oh et mince, et la partie dans tout ce bordel. Je nettoie et ensuite on rejoue ! Dit-elle en souriant de toutes ses dents.

Elle espérait ainsi retrouver la si bonne journée qu'elle avait passer avec les deux compagnons de fortunes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Shaolan Li (TRC)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 111
Yens : 43
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Play & Dance   Jeu 6 Juil 2017 - 14:32

La partie commença et je m’installais sur un tabouret non loin pour l’observer. Je pouvais voir la concentration sur le visage de Lin alors que cette dernière s’apprêtait à frapper la boule. Elle avait déjà joué au billard, c’était certain. Malheureusement pour elle, la boule s’arrêta à quelques millimètres du trou.

« Dommage ! Ça y était presque ! »

Je descendis de ma chaise afin de retrouver Zuko.

« Alors, tu vois. Lin-san vient de te faire ce qu’on appelle un cadeau ! Tu n’as qu’à envoyer la boule blanche et tu es quasiment certain qu’elle va tomber. »


En disant cela, j’aidais Zuko à se placer en lui montrant où mettre ses mains et comment tenir la queue. Je me plaçais encore une fois derrière lui pour le guider. Après un léger recul et un léger coup, la bille blanche se déplaça doucement vers le trou, poussant la boule bleu pleine au passage.

« Et voilà, la numéro deux est tombée. Il ne reste plus que les autres pleines. Ne fait pas tomber les rayées, par contre. Ni la Noire, ni la Blanche aussi ! »

Cette fois-ci, je laissais Zuko se débrouiller seul et je rejoignis Lin qui se tenait plus loin pour siroter sa limonade. Tout à coup, son portable se mit à sonner. Après de rapides excuses, elle décrocha avant de répondre dans une langue que je ne connaissais pas. Je me reconcentrai sur Zuko quand un bruit de verre brisé m’alerta. Tournant ma tête vers Lin, je vis l’énervement sur son visage, de la limonade et du sang sur sa main ainsi que des débris à terre avec quelques gouttes ci et là. L’incrédulité passa sur mon visage. Je pris tout d’abord un instant pour vérifier que je ne m’étais pas transformé sur la surprise avant de me refocaliser sur Lin.
La demoiselle avait tout de même une sacrée poigne pour briser un verre ainsi. Le genre de poigne que possède une certaine Mia Luna Ogawa. Ou encore Asuna. Pourtant, j’étais sûr et certain que Lin n’était pas une louve ! Elle avait une odeur un peu… pétillante, c’est vrai. Mais ça n’empêchait que pour moi, elle était humaine et ne pouvait certainement pas casser un verre ainsi.

Une fois la surprise passée, je passais directement dans le débarras, là où j’étais parti fumé, pour aller chercher une ramassette, une serpillière, deux seaux dont un rempli d’eau et une petite trousse à pharmacie que je gardais là si besoin. Une fois de retour dans la salle, j’aperçus que Lin avait fini son coup de fil, à côté d’un petit tas de débris.

« On va aussi soigner cette coupure ! Ça vous arrive souvent de casser des verres ainsi ? »

Je désinfectais rapidement la légère plaie avant d’y mettre un pansement puis je passais la serpillière pour nettoyer le sol avant de tout remettre dans le débarras.

« Franchement, si ça vous arrive souvent, je pense que vous devriez aller en parler au Prêtre du temple Kazuhide. Sait-on jamais… Sinon, vous en étiez où ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Changelin
Couleur : #000000
Avatar : Kazuto Kirigaya / Kirito (Sword Art Online)
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 133
Emploi/loisirs : Etudiant
Yens : 29
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Play & Dance   Jeu 6 Juil 2017 - 15:27

Bien que ce soit avec l’aide de Daisu-nii, j’étais content d’avoir pu mettre une boule. Je me préparais, tout seul cette fois, à frapper la boule blanche. Je prenais bien mon temps, afin de bien me placer, et de bien placer mes mains comme me l’avait montré le gérant de cette salle. J’avais aussi observé attentivement Lin-san quand ce fut son tour. Elle avait l’air très pro.
Prenant une grande inspiration et fermant un œil, je fis reculer la queue pour frapper quand j’entendis soudainement Lin crier. Sous la surprise, le coup était tout de même parti et la boule blanche avait volé hors du terrain. Aie ! J’espère que je ne venais pas de faire une bêtise. Me retournant pour prévenir Daisu, je vis la tête surprise de ce dernier. Il fixait des débris de verre au sol. Lin venait de casser le sien ? Wow ! Fallait de la force !

« Ca va ? »

Je l’avais demandé timidement, si bien que personne n’avait vraiment entendu. Lin était, de toute façon, trop concentrée sur son appel pour pouvoir répondre.  Daisuke, s’absenta quelques instants et j’en profitais pour m’assoir et boire un coup. La voix de Lin, qui était si énervée tout à l’heure se montra toute douce et gentille. Je ne comprenais rien de ce qu’elle disait, mais elle devait surement parler à quelqu’un d’autres. Entre-temps, Daisu était revenu chargé et je lui pris la ramassette des mains pour aider, pendant qu’il s’occupait de Lin. En un rien de temps, la salle était redevenue propre comme si rien ne s’était passé.

Ecoutant la discussion entre les deux adultes, Daisu parla rapidement du temple. Je m’y rendais souvent pour prier avec mes parents. Il y avait une jeune Miko là-bas qui était très belle ! Il me semblait d’ailleurs qu’elle avait l’âge de Daisu. La discussion passa ensuite sur la partie en cours.

« Eh ben… En fait… »

Je me dirigeais de l’autre côté du billiard pour aller chercher la boule blanche, elle n’avait rien. Le sol non plus d’ailleurs. Une peur de moins. Je me dirigeais ensuite vers Daisu pour la lui montrer et la lui donner

« Lin-san m’a surprise en criant. Du coup, j’ai donné un coup et elle est sortie. Je ne sais pas ce qui se passe dans ce cas. »

Je regardais les deux grands avec un air désolé sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humaine
Couleur : Indianred
Avatar : Rin (Fate)
Date d'inscription : 27/01/2015
Nombre de messages : 139
Yens : 268
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Play & Dance   Mar 25 Juil 2017 - 20:22

Rassurant les deux hommes l'étaient. Lin n'aurait pas pu espérer meilleurs personnes à l'instant T. Elle s'était tout de même énervée pas très loin d'eux, elle ne savait pas si elle était impressionnante ou pas, mais être en colère ce n'était pas vraiment à son avantage à ces yeux. De plus, à peine avait-elle raccroché que Daisuke était déjà présent pour l'aider à ramasser les débris et surtout pour soigner sa main. Justement, elle commençait tout juste à sentir les picotements. Avec l'adrénaline, elle n'avait rien ressenti mais à présent que la tension était monté, elle ne put s'empêcher de faire la petite fille en se plaignant que sa main picotait et que le produit alcoolisé de Daisuke piquait aussi ! Malgré cela, elle l'écouta attentivement. Lui arrivait-il de briser des verres souvent ? Elle n'en avait pas l'impression. Elle était très maladroite oui, donc souvent elle en faisait tomber. Mais en briser... De temps en temps, mais c'était tellement rare. Il suffisait juste d'un petit pétage de plomb pour que cela arrive même si c'est dernier temps avec le stress de la fac, des révélations de la ville et le changement de pays, il lui arrivait bien plus souvent qu'avant. Mais cela ne l'avait encore jamais alerté... Elle regarda Daisuke légèrement inquiète, s'il lui faisait la réflexion devait-elle s'inquiéter ? Pouvait-on être en vampire sans s'en rendre compte ? Ou un autre être surréaliste et improbable que la ville semblait adorer ?

« Franchement, si ça vous arrive souvent, je pense que vous devriez aller en parler au Prêtre du temple Kazuhide. Sait-on jamais… Sinon, vous en étiez où ? »

Le prête du temple de quoi ? Lin devait avouer quelle ne connaissait pas grand chose au coutume japonaise, elle était venue ici sur un simple coup de tête. Elle voulait du dépaysement mais les états unis ne la tenté pas, du coup, et le japon ! Il mange des sushis. Et op, voilà Lin. Alors que Daisuke revenait, elle posa sa main sur son bras pour l'interpeller légèrement.

- Tout ces histoires me gêne... tu me parles de quel temple et de quel prêtre ? Tu crois que je suis quelque chose de différent ? Je préviens, j'accepte pas d'apprendre que la ville m'a transformé en centaure de la mythologie grecque !

La remarque était là pour ajouter une légère pointe d'humour. Mais il était vrais que toutes ces histoires commençaient à lui peser légèrement sur le coeur. Vous savez cette légère pression qu'on sent sans pouvoir la contrôler ? Vous ne criez pas, ne pleurez pas, ne paniquez pas, mais vous êtes comprimé de l'intérieur que vous le souhaitez ou non.

- M'enfin, parlons plutôt de la partie, où on en est ?

Lin souhaitait que cette pression parte vite et autant retourner sur la bonne humeur que Zuko lui apportait depuis qu'elle l'avait rencontré.

« Eh ben… En fait… »

Le jeune homme marcha avant de s'arrêter pour ramasser un objet. En se relevant, Lin ne put s'empêcher de sourire en découvrant dans les mains de l'adolescent une jolie boule blanche qui n'avait rien à faire par terre.

« Lin-san m’a surprise en criant. Du coup, j’ai donné un coup et elle est sortie. Je ne sais pas ce qui se passe dans ce cas. »

Sur ces mots, la jeune femme ne put se retenir de rire. C'était officiel, Zuko était un véritable soleil à ces yeux. Il n'y avait que lui pour la faire rire comme cela - même s'il ne le faisait pas exprès.

- Pour moi, on la remet sur le billard et deux coups pour la partie adverse, non ? Dit-elle en regardant Daisuke.

Après tout, c'était lui le pro de tous les jeux, il connaissait donc mieux les règles qu'elle. Il fallait cependant avouer que c'était la première fois que la jeune femme devait faire face à une boule volante loin de la table de billard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Shaolan Li (TRC)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 111
Yens : 43
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Play & Dance   Lun 21 Aoû 2017 - 22:04

La réaction de Lin ne se fit pas attendre. Je ne sais pas si cela devait juste être de l’humour ou pas. En tout cas, je trouvais ses mots particulièrement bien choisis par rapport à la situation qu’il y avait en ville. La demoiselle semblait en savoir bien plus qu’elle le devrait. En tout cas, il était sûr que la demoiselle n’était pas vampire. Juste une humaine à l’odeur bizarre… pétillante. Bref, dans tous les cas, il y avait un quiproquo qu’il fallait absolument mettre au clair.

« Hmmm… Non… Désolé. C’est juste les croyances d’ici. Tous ceux qui ont été élevé comme moi dispose d’une forte croyance au Shintô. »

Quoi qu’il en soit, la demoiselle reporta son attention sur le jeu en cours. Une chose était sûr, ce brusque changement de conversation eut l’occasion d’apaiser un rien l’ambiance. Enfin, c’était surtour la tête dépitée de Zuko qui tenait la bille blanche dans sa main. Je n’avais pas vu le moment où elle avait valsé hors du terrain de jeu. En tout cas, il n’y avait pas de trace de coup sur le tapis.

Une fois que nous ayons Lin et moi, finit de rire, nous nous regardâmes pour connaitre la marche à suivre.

« En effet. Cependant, déranger le joueur durant son coup n’est pas très fair-play. Je propose que vous mettiez simplement la bille là où vous le voulez et la partie reprend normalement avec vous, Lin-San. »

Je tirais la langue espièglement avant de les regarder terminer la partie. Je n’avais pas remarqué mais le temps était passé plutôt vite. L’heure de fermeture n’allait pas tarder. Et j’allais bien devoir mettre mes deux clients à la porte sous peu. Donc un fois la bille noire empochée, je me permis de remettre les queues en place avant de féliciter Zuko.

« Tu as très bien joué pour une première fois ! »


Je les invitais ensuite à me suivre pour nous poser cinq petites minutes.

« Je suis sincèrement désolé. Je vais bientôt me voir dans le regret de vous mettre à la porte. J’espère que vous avez tout de même passé une bonne journée ! »

J’avais adressé un sourire au deux avant de les raccompagner jusqu’à la porte.

« J’espère vous revoir d’ici peu ! Vous êtes les bienvenus quand vous le voulez ! »

Je me retournai cependant une dernière fois vers la demoiselle.

« Une dernière chose ! N’hésitez surtout pas à aller au temple Kazuhide, Lin-san. Même si ce n’est pas pour suivre mes conseils, c’est un très bel endroit à visiter. »

Sur ces mots, je saluais mes clients avant de fermer la boutique. Il me fallait encore nettoyer un peu et ranger avant la réouverture le lendemain. Et bien sûr, le ménage n’allait surement pas se faire tout seul !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Play & Dance   

Revenir en haut Aller en bas
 

Play & Dance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Quartier commerçant :: Magasins :: Petits Magasins :: L'Arcadénium-