Partagez | 
 

 Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Race : Level B
Date d'inscription : 01/08/2009
Nombre de messages : 4484
Emploi/loisirs : Le temps n'a d'importance que s'il est usé pour faire le bien et pour être auprès de ceux qu'on aime
Yens : 4580

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)   Dim 25 Déc 2016 - 22:41



    Je pousse un profond soupir d’exaspération en repoussant le vieux manuscrit qui se trouve devant moi et il rejoint par ce geste la pile d’autres livres en tout genre qui s’accumulent sur ma table. J’ai l’impression tenace de perdre mon temps et pourtant je n’ai plus vraiment d’idée sur le lieu ou le comment je pourrais trouver les informations qu’il me manque. Je laisse mes doigts tambouriner doucement sur le bois du bureau alors que mes yeux parcourent les allées les plus proches. Tant de savoir accessible ici et rien sur ce que je recherche… Du moins rien de pertinent, juste un ramassis de contes et légendes à dormir debout qui commence lentement à me lasser. Je suis d’un naturel patient mais j’avoue que là j’arrive à saturation. Je me redresse d’un mouvement agacé et récupère certains des bouquins pour commencer à les replacer sur leurs étagères, au moins occuper mes mains me permet de ne pas trop m’énerver. En arrivant en début d’après-midi je m’étais sentie pleine d’une énergie positive, je n’avais pas encore mené mes recherches à la médiathèque, me concentrant sur internet et les bibliothèques et librairies les plus proches, et j’avais cru que j’allais pouvoir avancer. Un échec cuisant s’il en est. Je pensais pouvoir changer la donne avec la section des archives qui se trouvait ici mais j’avais été confrontée de nouveau à une absence quasi-totale d’information cohérente. Il n’y avait que des brides de ci de là, glissées entre deux pages d’absurdités et de rumeurs. Comment avais-je pu croire que je pourrais découvrir là une piste ? Les informations qu’on pouvait avoir sur les êtres de ma race étaient déjà assez floues et bien incomplètes, il était logique que je ne tombe sur rien de plus concernant les loups-garous… Lycans, corrigé-je dans ma tête en souvenir de ma conversation avec une des représentantes de cette espèce. Je frémis en songeant à cet échange qui aurait pu mal finir. Je m’arrête la main encore appuyé sur la tranche du livre que je viens de remettre. Il y a tellement de haine dans leur cœur… Par deux fois je me suis retrouvée face à eux, deux fois dont je ne garde pas de bons souvenirs, même plutôt une certaine amertume et une cicatrice le long des côtes. Je me rends compte que je suis immobile depuis quelques minutes déjà et mes doigts se sont refermés en un poing tremblant contre les bouquins. Je ne sais pas pourquoi ça me fait cet effet là à chaque fois que j’y songe. Peut-être que cela a ébranlé bien trop de certitudes en moi… Peut-être que les vampires ont réellement joué un rôle dans cette absurdité. Mais alors pourquoi ont-ils perdu le contrôle, comment, que s’est-il passé ? Et pourquoi certains semblent avoir plus de pouvoir qu’ils ne devraient ? Surtout sur moi ? Trop d’interrogations qui restent sans réponse aujourd’hui. Du moins quand on ne fait pas partie des bonnes sphères du pouvoir. Je fronce les sourcils alors que je ramasse une autre pile dans mes documents, je ne souhaite pas devoir faire appel à des vampires de plus hauts rangs pour avoir mes réponses, en tout cas pas ceux de ma famille. De toute façon rien ne me dit qu’ils me répondront et je ne sais pas à qui me fier…

    Je lâche brusquement les ouvrages qui sont encore dans mes bras et me retourne vivement les sens en alerte. J’ai cru sentir… L’odeur revient chatouiller mes narines, plus forte, un mélange de bois, de fourrure, d’animal, très caractéristique quand on sait à quoi elle correspond. La louve en moi se réveille à ce parfum, comme d’habitude cela l’attire, elle le reconnait, semble presque attirée par lui. J’aperçois alors un peu plus loin la personne qui vient de pénétrer dans la pièce et qui provoque chez moi cette réaction. C’est un jeune homme (enfin au moins en apparence, puisque comme nous leur physique trompe parfaitement) aux cheveux bruns et relativement grand. Vu comme ça il n’a pas l’air dangereux et s’il n’y avait cette aura qu’il dégage je n’aurais pu le différencier d’un être humain. Alors que mon analyse n’a duré qu’une seconde ses yeux ont le temps de croiser les miens et je me détourne plus vivement que ce que j’avais escompté. Je sens mes poils qui se hérissent et je réprime un grondement alors que l’animal qui est en moi veut aller vers lui. Je récupère les livres un par un essayant de prolonger ce moment, il faut juste attendre qu’il parte. J’espère qu’il ne m’a pas repérée, j’espère qu’il ne m’a pas repérée. Je me sens trop fébrile, peut-être même inquiète et je déteste cette sensation…




Merci Soah pour ce magnifique kit ^^


~¤*Présentation*¤~ ~¤* Relations*¤~ ~¤*Absences *¤~ ~¤* Ruby's theme*¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Shaolan Li (TRC)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 111
Yens : 43
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)   Lun 26 Déc 2016 - 0:37

Je regardais ma liste de courses. J’avais tout ce qui me fallait, il ne me manquait plus qu’à faire un léger détour par la médiathèque. J’avais envie de me regarder un film ce soir et j’avais déjà vu et revu la dizaine de DVDs qui trainaient chez moi. Il me fallait donc un nouveau truc à regarder. A vrai dire, c’était une habitude chez moi de passer à la médiathèque. Non pas que mon budget était serré mais je préférais largement m’acheter des nouveaux jeux. En plus, une nouvelle console allait arriver l’année prochaine sur le marché. Je ne pouvais pas tout simplement passer à côté le jour de sa sortie. J’empruntais donc DVDs et livres et mangas quand l’envie me prenait.

J’étais donc enfin arrivé à la médiathèque, il y avait peu de monde comme d’habitude. Je saluais la caissière à l’entrée avant de jeter un coup d’œil quand une odeur familière me vint chatouiller les narines. Enfin, pas tout à fait… Il y avait un truc particulier dans cette odeur. Mais je ne pouvais pas dire quoi... Il faut dire que, enrhumé comme je l’étais, mon odorat n’était pas des plus fins. En examinant un peu les alentours, je pus voir une demoiselle d’une élégance raffinée qui me fixait. Je n’eus pas le temps d’apercevoir l’expression de son visage. Elle avait vivement détourné la tête, faisant voler ses longs cheveux couleur neige. Je penchais un instant la tête, reniflant l’odeur une nouvelle fois discrètement. Elle me faisait penser un peu à cette d’Asuna.

Je m’avançais un peu, la regardant toujours discrètement. Si c’était un lycan, elle ne me disait rien. Enfin, je n’avais pas non plus la prétention de connaitre tous les lycans de Nakanoto. C’est Asuna qui s’occupait des relations entre les meutes. Bien qu’elle préférait ne pas en avoir. Je connais seulement quelques alphas comme Mia Luna Ogawa ou encore Anzu Teana. Il y en avait d’autres qui était connu pour d’autres raisons. Je ne pouvais m’empêcher de penser à Akatsuki, un véritable enragé qui n’arrivait pas toujours pas à se contrôler et j’émis un petit rire à cette idée. Je repris mon calme avant de regarder à nouveau la demoiselle. L’envie soudaine d’aller lui parler me prit. Après tout, ça faisait deux mois maintenant que je n’avais pas côtoyer un de mes semblables. Et je ne voyais pas quel mal il y avait à faire connaissance avec quelqu’un de mon espèce. Cependant, je n’étais pas tout à fait convaincu qu’aller la voir ainsi en lui disant « Salut ! Moi c’est Daisuke ! De quelle meute fais-tu partie ? » était une bonne idée. Non, j’allais me contenter de m’approcher d’elle et de faire connaissance comme un « humain » civilisé. Je me mouchais discrètement d’abord en maudissant mon maudit rhume avant de me diriger vers la demoiselle qui ramassait maintenant ses livres. Je me penchais pour ramasser le dernier et le lui tendre.

« – Bonjour ! »

Je lui adressais un grand sourire, l’observant un peu plus. Elle n’avait pas l’air commode, en fait. Je crois bien que ce n’était réellement pas une bonne idée. Trop tard, j’avais déjà lancé la conversation. Autant aller jusqu’au bout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Level B
Date d'inscription : 01/08/2009
Nombre de messages : 4484
Emploi/loisirs : Le temps n'a d'importance que s'il est usé pour faire le bien et pour être auprès de ceux qu'on aime
Yens : 4580

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)   Mar 27 Déc 2016 - 20:44


    Je sais qu’il m’a repéré, quand nos regards se sont croisés j’ai eu le sentiment que ce n’était pas un hasard, comme s’il cherchait quelque chose. Ceux de sa race ont des sens plus développés que la normale, comme j’avais pu m’en rendre compte à plusieurs reprises, il était donc normal qu’il ait senti ma présence. Ce qui me pose plus de problème en cette seconde est surtout de savoir ce qu’il va décider de faire avec cette information. Ma tension monte d’un cran quand je perçois qu’il se rapproche de moi, je crois même que je me fige durant les derniers mètres qu’il parcourt tant mes muscles sont tendus par l’appréhension. Je suis prête à réagir s’il le faut même si je préfèrerais grandement éviter un affrontement, il s’était passé des choses bien trop étranges lors de mes dernières rencontres avec des êtres comme lui. J’arrête même de respirer quelques secondes lorsqu’il ramasse le dernier livre et me le tend avec un ton enjoué. Le sourire qui étire ses lèvres et éclaire son visage me parait sincère et totalement décalé comparé au trouble que sa présence suscite en moi. Il semble s’en apercevoir et je peux lire le doute qui passe comme une ombre dans ses prunelles. Je ne trouve pas quelle attitude adopter, mes yeux fixent le bouquin puis remonter vers les siens, redescendent de nouveau vers sa main tendue puis de nouveau vers son visage. Rien en lui ne me parait menaçant, bien au contraire, et je me surprends à penser que je dois avoir l’air très peu civilisée à me comporter de cette manière. J’hésite encore une demi seconde et :

      « Bonjour… »

    Je lui offre un sourire timide, encore étonnée par son comportement. Je récupère l’ouvrage qu’il tient toujours.

      « Merci. »

    En attrapant l’objet j’évite soigneusement de frôler sa peau, au grand dam de ma partie lupine qui gronde pour pouvoir se rapprocher de lui. C’est plus fort que moi, je ressens la même chose qu’au contact de vrais loups, ce besoin de contact, de pouvoir le sentir. Je me redresse pour m’éloigner un peu de son odeur et me libérer de cet élan. J’essaie de résonner la louve en moi, primo ce n’est pas un vrai loup, deuxio on n’est pas une meute, tertio on ne fait pas ce genre de chose en public devant des humains. Pourtant je n’arrive pas à détacher mon attention du lycan, maintenant que je crois qu’il ne va pas tenter de me tuer je suis surtout curieuse. Il n’y a pas dans son regard cet éclat dur qu’on peut retrouver chez les vampires âgés, je suppose qu’il est encore relativement jeune, certainement moins d’une cinquantaine d’année si je me fie à ça, et aussi à son air franc et avenant. C’est plutôt frustrant de ne pas avoir les mêmes repères qu’avec ceux de mon espèce, je peux juste avoir conscience de sa nature mais cela se limite à ça la plupart du temps. Enfin si, il y a autre chose que je pense deviner maintenant…

      « Tu n’es pas un dominant. »

    C’est un murmure de soulagement qui m’échappe, une simple constatation et je suis surprise d’avoir prononcé mes pensées. Je ne comptais pas vraiment en faire part et comme je me rends compte qu’il a dû très bien m’entendre le rouge me monte aux joues.



Merci Soah pour ce magnifique kit ^^


~¤*Présentation*¤~ ~¤* Relations*¤~ ~¤*Absences *¤~ ~¤* Ruby's theme*¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Shaolan Li (TRC)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 111
Yens : 43
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)   Mer 28 Déc 2016 - 0:11

Je suis resté ainsi pendant un certain temps à lui tendre son livre. La demoiselle, elle fixait, avec étonnement selon moi, tour à tour le livre et moi. Je ne sais pas à quoi elle pensait en ce moment mais j’avais l’impression d’avoir en face de moi un ordi en train de freezer. Je finis tout de même pas avoir un « Bonjour » et un « Merci » avec un léger, mais très léger, sourire quand elle reprit le livre… Et elle recommença à m’observer. Franchement, j’étais en train de me demander si je ne m’étais pas partiellement transformé ! Je passais vite fait ma main dans mes cheveux pour vérifier. Il n’y avait pas l’air. Enfin soit, je me contente de pencher un peu la tête attendant que cette dernière brise le silence. Moi, sur le coup, je ne savais plus trop quoi dire. Déjà que je n’avais pas beaucoup d’idées en m’approchant d’elle. Le calme régna encore quelques instants avant qu’elle l’interrompe par un murmure :

« Tu n’es pas un dominant. »

Dominant ? Qu’est-ce que c’était que cette histoire ? Si elle voulait dire que je n’étais pas un Alpha, c’était une drôle de manière de le dire. Je fronçais les sourcils suite à une légère incompréhension. Si c’était une louve, elle aurait dit que je n’étais pas un alpha. Donc ça ne devait pas être une louve. Pourtant… son odeur… Je la reniflais une nouvelle fois. Elle sentait bien le loup ! Même avec le nez complétement bouché, j’en aurais été sûr et certain. Il y avait tout de fois cette particularité un peu étrange qui me perturbait au plus haut point maintenant… Je regardais autour de nous, il n’y avait personne. Je pouvais me permettre de parler un rien plus fort qu’elle l’avait fait.

« – Je ne suis pas un Alpha en effet. Et tu n’es pas un Lycan, n’est-ce pas ? »

Je la regardais, avec ses joues rouges, en penchant toujours la tête. Non, décidément, cette demoiselle me perturbait. Entre-temps, je continuais, comme elle, ma réflexion à voix haute :

« – Si c’est bien le cas, tu ne dois pas être humaine non plus… Alors, tu dois être un Vampire. Mais pourquoi as-tu cette si forte odeur de loup ? »

Mon sens des priorités allait certainement paraitre bizarre mais je ne comprenais vraiment pas comment un vampire pourvoir avoir un tel parfum sur lui. Même en s’étant frotter à une meute de loups pendant trois jours ce n’était pas possible. Elle dégageait cette odeur tout simplement. Un éclair de lucidité traversa mon esprit. Avec tout ça, je ne m'étais toujours pas présenté comme il se devait.

« – Oh ! Au fait, je suis Kûdo Daisuke. »


Dernière édition par Daisuke Kûdo le Jeu 29 Déc 2016 - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Level B
Date d'inscription : 01/08/2009
Nombre de messages : 4484
Emploi/loisirs : Le temps n'a d'importance que s'il est usé pour faire le bien et pour être auprès de ceux qu'on aime
Yens : 4580

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)   Mer 28 Déc 2016 - 21:56


    J’avais laissé échapper mes pensées, conséquence du soulagement qui m’avait envahi lorsque j’avais enfin accepté que le lycan en face de moi ne représentait pas une menace, du moins pour les minutes à venir. Je vis la surprise apparaitre sur ses traits et je me demandai si ça faisait partie des choses qui n’étaient pas censées être perçues par d’autres races. Est-ce que je le ressentais de cette manière parce que j’étais une louve ? Je n’aurais su deviner avec précision sa position dans une meute pour autant, d’ailleurs même je n’aurais pu dire s’il faisait effectivement partie d’une meute ou si c’était un solitaire. Je ne les côtoyais certainement pas assez et de toute façon je n’aurais pu être acceptée parmi eux. Lorsqu’il me renifla à nouveau je ne pus m’empêcher de me demander ce qu’il sentait et si mon odeur le dérangeait. Personnellement son parfum animal mêlé à son aura m’assaillait encore plus maintenant qu’il était tout prêt, je n’aurais pu douter un instant de ce qu’il était. Il parut réfléchir quelques secondes avant de jeter un regard aux alentours, je n’avais pas besoin de faire de même pour savoir que personne ne se trouvait proche de nous. Il reprit alors la parole puisque je ne semblais pas disposer à le faire.

    Daisuke:
     

    Je haussai les sourcils sous le coup de la surprise. Etait-il vraiment en train de me poser la question ? Les loups-garous avaient pourtant des sens développés à ce que j’avais compris, ou peut-être cela dépendait-il des membres de leur race… Il continua à parler et confirma ses doutes, ce qui ne semblait pas l’apaiser pour autant, sans me laisser le temps d’en placer une il enchainait déjà sur les présentations. Je restai une demi seconde pantoise puis ne pus retenir le rire qui montait, c’était plus fort que moi. C’était la situation la plus improbable que je puisse imaginer. Je parvins à m’arrêter avant de passer définitivement pour folle mais un sourire continuait à étirer mes lèvres lorsque je lui répondis :

      « Excuse-moi, je ne m’attendais pas à cette remarque. Je suis Ookami Ruby. »

    Je me demandai que penser de ce jeune homme et que lui dire exactement. Le tutoiement s’était installé sans même que j’y réfléchisse, même si ma remarque n’était pas vraiment pour lui au départ, et à présent cela me paraissait normal de continuer sur le même ton. Je penchai la tête sur le côté songeuse, après tout je n’avais pas grand-chose à perdre à lui faire confiance et il avait déjà compris la plus grande partie.

      « Oui en effet je ne suis pas comme toi, je… Je suis une vampire… Tu ne peux vraiment pas le sentir ? Tu croyais que j’étais… Un lycan ?»

    Parce que mon odeur de loup est trop forte ? Mais je n’osai pas le questionner à ce propos. En fait je ne savais pas trop quelle réponse j’aurais souhaité. Quant à moi je n’arrive pas à me décider si je dois ou non lui dévoiler mon don. La dernière fois que j’ai fait ça j’ai failli me faire étriper et je ne pouvais pas deviner quelles connaissances il avait déjà du monde vampirique.

      « Quant à ta seconde question tu as conscience que cela pourrait être mal perçu ? Mais bon, je vais considérer qu’étant donné que tu es un loup ce commentaire n’est pas négatif. Disons que mon pouvoir est particulièrement lié à cet animal et que je peux prendre leur apparence. »

    Ce n’est pas tout à fait vrai, mais ce n’est pas tout à fait faux non plus. Je peux effectivement me transformer en canidé mais cela va bien au-delà de la simple apparence. C’est pour ça que je suis aussi sensible à la présence des lycans, comme un loup solitaire qui en croise un autre animal de sa race. Je me sens parfois plus proche d’eux, ce qui explique en partie pourquoi je veux en savoir plus sur eux et leurs capacités réelles.

      « Je suis également curieuse : tu n’as pas l’air d’éprouver de l’animosité à mon égard. Est-ce que je peux en conclure que tous ceux de ta race ne veulent pas forcément faire la peau à la mienne ? »

    Parce que ce point-là me bloquait particulièrement. Je n’avais pu avoir les informations qui me manquaient sur ce sujet, j’avais juste pu comprendre que les buveurs de sang n’étaient pas pour rien dans l’apparition de cette nouvelle espèce mais cela n’allait pas plus loin.



Merci Soah pour ce magnifique kit ^^


~¤*Présentation*¤~ ~¤* Relations*¤~ ~¤*Absences *¤~ ~¤* Ruby's theme*¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Shaolan Li (TRC)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 111
Yens : 43
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)   Jeu 29 Déc 2016 - 1:24

Et voilà qu’elle s’était mis à rire. J’avoue que sur le coup, je comprenais pourquoi. Me présenter, comme ça, dans cette situation… Il y avait un petit côté comique. C’était une de mes habitudes aussi de penser soudainement à autre chose et de passer du coq à l’âne. Ceci dit, je me félicitais pour une fois, car la Vampire semblait plus détendue et plus souriante quand elle se présenta à son tour. Cette fois-ci, c’était à mon tour de rire. Mentalement du moins, pour ne pas la blesser. Mais s’appeler Ookami et sentir autant le loup, c’était un comble. Ruby me confirma ensuite qu’elle était bien un vampire. Bon, cela expliquait cette petite note de parfum qui accompagnait l’odeur canine. Après, Ce n’était apparemment pas un compliment. Bof… Je ne voyais pas le mal qui avait à sentir le canidé. Une question de goût, surement.

« – Je vois… Donc, tu te transformes… en loup… Mouais… Je ne sais pas si ça explique le fait que tu dégages cette odeur. En tout cas, ça m’a réellement fait douter. J’ai bien senti quelque chose de différent, cependant. Mais étant donné que je suis récemment tombé malade, mon odorat n’est pas au meilleur de sa forme…Peut-être pour cela que je bloque autant sur cette odeur… familière. »

Je détournai le regard en me grattant la nuque. C’était un peu gênant d’avouer ça ainsi. Ça ne tombe pas malade un Lycan. Enfin si… Ça peut, mais c’est très rare. Autant dire que je préférais que cette histoire ne s’ébruite pas. J’aurais mieux fait de ne pas le dire, en somme.

« – Si je ne montre aucune animosité envers toi, c’est parce que tu es la première de ton espèce douée de raison que je croise. »

C’était vrai, les seuls vampires que j’avais croisé n’étaient que des vampires de Level E, d’après Asuna. Elle n’avait expliqué que c’était des vampires qui avaient succombé à la folie suite à leur addiction au sang humains, devenus de simples bêtes assoiffées. Je n’étais pas non plus le résultat d’expériences de laboratoire.

« – A vrai dire, j’ai été mordu par mon alpha il y a quelques années maintenant. Et c’est elle qui m’a initié à notre monde. Je dois t’avouer cependant que je ne connais pas grands choses sur les Vampires. Je sais que c’est plus ou moins tendus entre nos races et que certaines meutes vous détestent mais à part ça… »

J’avais répondu avec honnêteté et innocence à la question de Ruby. J’en profitais pour l’examiner une nouvelle fois de haut en bas. Bon, je me doutais que tous les vampires n’étaient pas comme elle mais je ne voyais pas quels reproches on pouvait lui faire. Mon regard se posa sur les quelques livres qu’elle tenait et je fronçai soudainement les sourcils.

« – Tu fais des recherches ? »

Mon regard revient sur le visage de la demoiselle et je me dis pendant une fraction de seconde que je poussais peut-être la curiosité un peu loin.

« – Désolé… Ça ne me regarde pas, en fait. »

Je m’inclinais légèrement pour allier le geste à la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Level B
Date d'inscription : 01/08/2009
Nombre de messages : 4484
Emploi/loisirs : Le temps n'a d'importance que s'il est usé pour faire le bien et pour être auprès de ceux qu'on aime
Yens : 4580

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)   Jeu 29 Déc 2016 - 23:14


    Je vis l’amusement habituel qui passa dans ses yeux et je lui fus reconnaissante de ne pas faire une blague concernant le lien entre mon nom et mon pouvoir. Les quelques personnes qui connaissaient mon don m’avaient déjà assez fait de remarques comme cela. De toute façon je n’avais pas vraiment d’explications à donner, les seuls qui auraient peut-être pu me les fournir étaient morts avant que je ne sache quelle serait ma faculté spéciale. Je n’ai pas vraiment le temps d’y réfléchir d’avantage puisque le lycan me répond alors :

    Daisuke:
     

    La surprise doit être lisible sur mon visage, je ne fais rien pour la cacher comme je n’en ressens pas vraiment le besoin, peut-être à tort. Je ne sais pas ce qui m’étonne le plus : le fait qu’il soit malade ou que cela ait suffit pour qu’il me prenne pour un membre de sa race. J’ignorais totalement qu’un loup garou puisse souffrir d’un quelconque virus ou microbe. Je les croyais plus proches des vampires… Enfin à bien y réfléchir nous aussi pouvons avoir des accès de faiblesse, même s’ils sont très rares et n’arrivent pas à tous. C’est peut-être identique chez eux. Mais malgré cela je ne comprenais pas vraiment comment il avait pu se fourvoyer, ne se fier qu’à un seul sens pour différencier les espèces ne doit pas toujours être évident. Par curiosité je me demandais si j’aurais pu tromper quelqu’un d’autre… Sûrement pas. Enfin pas quelqu’un d’expérimenté en tout cas.

    Daisuke:
     

    J’ai besoin d’une seconde pour faire le lien, il doit faire allusion aux Level E. Je fronce le nez de dégoût, ces créatures ne devraient pas exister, elles sont une honte à mes yeux, ce pourquoi je ne les assimile pas directement au reste de la communauté vampirique. Je ne sais pas trop comment prendre cette comparaison jusqu’à ce qu’il continue à parler. En fait il n’a pas l’air d’en savoir beaucoup plus sur ma race que moi sur la sienne. Cependant plus il parle et plus j’en apprends, même si ce ne sont que des brides et qu’il n’en a pas vraiment conscience. Je le jauge alors qu’il semble faire de même. Je ne le trouve pas dangereux et mes sens ne me mettent pas en garde contre un danger en ce moment. J’ai l’impression qu’il est simplement sincère et ouvert, c’en est presque reposant car à l’inverse de nombreux nobles. Cette comparaison se confirme par la suite et je suis amusée par sa curiosité un peu trop directe.

      « Tu n’as pas besoin de t’excuser pour si peu ! »

    Je baisse moi aussi les yeux sur les ouvrages que je tiens toujours puis les relève vers le jeune homme. Je n’hésite pas vraiment, je lui fais confiance, en un sens, et je ne veux pas être moins franche que lui.

      « En fait si, en quelque sorte ça te regarde. Pour être honnête moi c’est sur votre monde que je ne connais pas grand-chose, et dans le peu que je connais il y a toujours plus de mystère. Alors je ne sais pas, j’ai voulu en apprendre davantage pour mieux vous comprendre… »

    Et comprendre mes propres réactions en votre présence, et surtout cette influence horripilante qu’ont ceux que tu nommes ‘’Alphas’’. Cette partie-là cependant j’évite de l’exprimer à voix haute. Il a beau paraitre sympathique je ne souhaite pas que ce genre d’informations soient divulguer à d’autre et je ne sais pas quelles sont les intentions de ses proches.

      « …Alors j’ai eu l’idée peu brillante de venir ici. Autant te dire qu’il n’y a rien de concluant dans mes recherches… Enfin tu dois t’en douter. »

    Un haussement d’épaule accompagne cette phrase alors que je laisse mon regard parcourir les allées d’ouvrages. En vérité je suis lasse de ces recherches qui ne mènent à rien. Je ne sais pas si mon envie de réponse vaut cette perte de temps. Ce qu’il faudrait ce serait avoir les informations à la source. Je tourne vivement la tête vers Daisuke, le regarde de haut en bas.

      « Tu es un lycan… »

    Cette remarque qui m’échappe est aussi stupide que la toute première que j’ai faite, pourtant je continue à peser le pour et le contre de la proposition que je veux lui faire. Un sourire étire mes lèvres et consciente qu’il n’y a toujours personne d’autre à portée de voix :

      « Je pense que tu peux m’apprendre certaines choses, enfin seulement ce que tu voudrais bien me dire… Et de mon côté je peux t’apporter des informations sur les vampires. »

    Je n’avais pas grand-chose à perdre à lui demander directement. Dans le pire des cas qu’aurait-il fait ? Me prendre pour une folle et rire ? D’ailleurs toute cette situation n’était-elle pas totalement incongrue ? Nos deux espèces passaient ces derniers temps à s’entretuer et nous bavardions tranquillement dans une médiathèque. Rien de tout cela n’était très sensé…



Merci Soah pour ce magnifique kit ^^


~¤*Présentation*¤~ ~¤* Relations*¤~ ~¤*Absences *¤~ ~¤* Ruby's theme*¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Shaolan Li (TRC)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 111
Yens : 43
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)   Mar 3 Jan 2017 - 23:17

C’était marrant de voir le visage de Ruy passer d’une expression à l’autre au fur et à mesure que je répondais. Ça la rendait vraiment vivante d’un côté. Bien que… Pouvait-on réellement considéré un vampire comme mort ? Je n’avais jamais vraiment eu de réponses claires là-dessus. Enfin soit… J’avais pu lire la stupéfaction quand elle a su que j’étais malade. C’était assez drôle à voir. Bon, c’était vrai que j’étais vachement étonné quand je me suis rendu compte un matin que mon nez coulait comme les chutes du Niagara. C’est tellement rare de voir un lycan malade que certaines connaissances se sont bien foutu de ma gueule. Après, on m’a dit qu’un Oméga pouvait se sentir plus faible quand sa meute n’était pas au meilleur de sa forme…

L’expression de la demoiselle passa au dégout quand j’eus parlé des vampires que j’avais croisé. Et je pouvais comprendre qu’elle n’appréciait pas ce genre de vampires. D’un côté… je ne comprenais même pas on appelait ça des vampires. D’accord, ils vidaient leurs victimes de leur sang mais ça comportait plus comme des bêtes, des montres, des êtres dénuées de bon sens et de conscience. A côté, Ruby me paraissait… humaine. Si je puis dire ainsi. Je pouvais surement supposer que la plupart étaient ainsi… Enfin, pour le peu que j’en savais…

« Tu n’as pas besoin de t’excuser pour si peu ! »

Ruby se montra compréhensive et moins méfiante à partir de maintenant. C’était plus agréable d’ailleurs. Elle m’expliqua rapide ce qu’elle cherchait des informations pour les lycans. Bon, ça ne m’étonnait pas trop, en fait. Après tout, tous les vampires n’étaient surement pas au courant de toute l’histoire des lycans. Il était plus étonnant d’en voir un chercher dans une médiathèque. Je me demandais s’il n’était pas plus simple pour elle de demander à un autre vampire. Ce n’était pas en cherchant dans des archives à la portée du premier venu qu’elle allait trouver quelque chose. Ça me paraissait évident. Après, peut-être que personne ne voulait lui donner les infos qu’elle voulait. J’eus une petite pensée pour Asuna qui ne m’avait pratiquement rien dit sur les vampires.

Une idée sembla germer dans la tête de Ruby alors qu’elle m’observait de haut en bas avant de sortir une évidence même. Bien sûr que j’étais lycan. Je venais de lui avouer il y a à peine quelques minutes. Je ne relevais pas cependant. Je n’étais même pas sûr que ça en valait la peine. Je me contentais de regarder Ruby d’un petit air moqueur jusqu’au moment où elle me fit une proposition plus qu’intéressante :

« Je pense que tu peux m’apprendre certaines choses, enfin seulement ce que tu voudrais bien me dire… Et de mon côté je peux t’apporter des informations sur les vampires. »

C’était inattendu, j’avoue. Mais j’avoue qu’en savoir plus sur les vampires me tentait bien, rien que pour satisfaire ma curiosité naturelle. J’acquiesçait avec un grand sourire, montrant mes belles dents blanches.

« – Je ne sais pas si je pourrais t’en apprendre beaucoup. Mais je ferais de l’échange d’informations avec toi avec plaisir ! »

Je regardais tout autour de moi.

« – Bon, le lieu n’est peut-être pas le plus adapté, par contre. Il serait peut-être intéressant de se croiser quelque part dans un lieu calme. Un café, par exemple. Ou ailleurs… Je ne sais pas trop… »

J’avais pensé à chez moi pendant une fraction de seconde mais je n’étais pas sûr que ce soit la meilleure idée actuellement. Je ne connaissais pas si bien Ruby. Et puis, inviter une fille chez moi, ainsi… Les voisins allaient jaser. Et si un autre lycan venait me voir à l’improviste ? Enfin, j’avais encore du temps devant moi pour réfléchir. On ne se quittait pas encore. Et je n’avais toujours pas mon DVD pour passer ma soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Level B
Date d'inscription : 01/08/2009
Nombre de messages : 4484
Emploi/loisirs : Le temps n'a d'importance que s'il est usé pour faire le bien et pour être auprès de ceux qu'on aime
Yens : 4580

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)   Dim 15 Jan 2017 - 17:28


    Oui c’était stupide d’avoir pensé trouver plus d’information dans cet endroit précisément. Je n’avais pas besoin de le lire dans les yeux du jeune homme pour le savoir. D’ailleurs il me semblait que je l’avais toujours su plus ou moins consciemment, j’avais juste voulu me tromper. Il était logique qu’il n’y ait pas l’histoire des lycans rédigée sur des pages accessibles par n’importe qui, comme il était impossible de trouver un ouvrage qui traiterait d’un sujet similaire sur les vampires. La vérité, ou du moins une partie de la vérité, ne pouvait être trouvée qu’auprès un de ses membres. Et j’en avais un sous la main…

    Je voyais bien que ma remarque l’avait amusé, en même temps je ne pouvais pas lui en tenir rigueur. Il fallait que j’arrête de dire tout haut ce qui me passait par la tête. Je ne le faisais en générale jamais quand j’étais en présence de mes pairs, sauf mes proches, et ils étaient rares. D’habitude c’était plutôt avec les humains que je faisais ce genre ‘’d’erreurs’’, car c’est dans ces moment-là que je laissais mes barrières s’abaisser. Même les vampires ont parfois besoin de repos. Il parut cependant réceptif à ma demande et m’offrit même un immense sourire en me répondant.

      « Déjà d’avantage que ce que je sais et qui se résume à peu de chose ! »

    En vérité ce que je savais se résumait à deux rencontres fortuites et qui n’avaient pas laissé de souvenirs bien agréables, le reste n’était que rumeurs plus ou moins fondées. Voire carrément fausses puisque beaucoup de vampires déclaraient qu’il était impossible de faire confiance à un lycan, qu’ils ne pouvaient souhaiter que notre destruction pure et simple. La preuve était que je me trouvais avec un loup qui ne semblait pas vouloir me tuer, du moins pas dans l’instant si j’en croyais son comportement et ce que mes sens me dévoilaient de lui. Il lança un regard alentours sur cette salle toujours vide, avant de prendre la parole :

    Daisuke:
     
    Je me retins de justesse de lui faire remarquer qu’en l’occurrence le lieu ne pouvait être plus calme que celui-ci. Mais il avait bien sûr raison, ici les moindres conversations pouvaient être facilement entendues, surtout par nos pairs, dotés des mêmes capacités auditives que nous.

      « Non un café c’est très bien. A une autre période je t’aurais bien proposé le parc, mais je crains d’être trop frileuse pour ça… »

    Je haussai les épaules comme pour m’en excuser. Enfin il ne devait pas avoir tellement envie d’aller dehors non plus au vu son état actuel. D’ailleurs, un loup-garou malade et une vampire qui ne supporte pas le froid… C’était une situation qui pouvait prêter un sourire. Comme quoi nous n’étions pas si terrifiants que ça comme monstres.

      « Enfin… Il faut que je finisse de ranger ces livres… Et toi… Je suppose que tu n’étais pas venu ici dans l’idée de bavarder avec quelqu’un à l’origine, si ? »

    Je lui offris un sourire amusé. S’il ne m’avait pas pris pour une membre de sa race à l’origine cette conversation n’aurait pas débuté, personnellement je ne me serais pas risqué à venir côtoyer un lycan sans être certaine de ses intentions au préalable.



Merci Soah pour ce magnifique kit ^^


~¤*Présentation*¤~ ~¤* Relations*¤~ ~¤*Absences *¤~ ~¤* Ruby's theme*¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Shaolan Li (TRC)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 111
Yens : 43
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)   Sam 21 Jan 2017 - 19:54

Ruby accepta qu’on se revoie dans un café. Ça m’arrangeait un peu au final. J’avoue que pour parler de choses comme les vampires ou les lycans, c’était mieux que de le faire devant un bon café qu’ici, debout. J’avoue que je pensais qu’il y avait peu à dire mais ce peu, de chaque côté, pouvait se retrouver intéressant et bourré d’informations si on prêtait un peu le temps d’en discuter. En fait, c’était le cas pour n’importe quel sujet de conversation, bien sûr. Je ne pus retenir un léger rire quand elle avoua qu’elle était frileuse. Asuna disait qu’on n’était pas des monstres tant qu’on avait toujours notre humanité en nous. Je supposais que c’était une preuve supplémentaire pour affirmer ce dire. Ruby me ramena à la réalité en parlant de ranger ces livres et de la raison de ma venue ici.

« – J’étais venu chercher un DVD a regardé ce soir pour me changer les idées. Comme quoi, j’ai eu un bon flair tout de même de venir en louer un ici ! Sans lui, on n’aurait jamais fait connaissance ! »

Je ne savais pas si l’humour allait passer ou pas. J’avais tout de même tenté. Au pire, si elle n’y avait pas ri, je ne serais juste senti un peu con. Dans tous les cas, je me suis proposé pour l’aider à ranger ses bouquins. J’avais encore tout mon temps pour mon DVD. Puis, il fallait encore se donner un rendez-vous pour parler. Alors que je réfléchissais rapidement en rangeant les ouvrages à ses côtés. Je ne savais plus exactement le programme de ma semaine. Cependant, je pouvais toujours lui passer mon numéro pour qu’on prévoit ce rendez-vous. Je pris donc un morceau de papier et un stylo-bille qui trainait toujours dans ma poche en cas de besoin. Je notais rapidement les informations nécessaires soit mon nom et mon numéro. Je réfléchis un instant avant de me décider à le tendre à la demoiselle. Je ne voyais pas pourquoi je n’aurais pas pu lui faire confiance. Peut-être que je ne me méfiais pas assez aussi. Quoi qu’il en soit, je lui tendis le bout de papier.

« – J’avoue ne pas avoir mon agenda en tête ou sur moi. Je sais que j’ai un rendez-vous important mais j’ai besoin de me rafraichir la mémoire. Peut-être peut-on prévoir ce rendez-vous pour parler de… »

Je regardais encore une fois autour de nous. Il n’y avait personne.

« – … de nos races respectives par sms ou par un coup de fil. Qu’en dis-tu ? »

Je restais là, main tendue vers elle avec le bout de papier à attendre une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si différents... Ou tellement semblables ? (PV Daisuke)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Hors RPG :: Le centre de Nakanoto :: Quartier commerçant-