Partagez | 
 

 Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Race : Humain
Couleur : #0099ff
Avatar : Erza Scarlet (Fairy Tail)
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 92
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 161

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Nage en Eaux Troubles
MessageSujet: Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]   Mer 4 Jan 2017 - 15:04

Aujourd’hui, Lucy ne travaillait pas et cela l’arrangeait. Non pas qu’elle n’aimait pas aller bosser, bien au contraire. Que ce soit au restaurant ou au bar, elle adorait aller y travailler ; elle y prenait même beaucoup de plaisir. Et puis, elle se faisait pas mal d’argent là-bas, notamment grâce aux pourboires qu’elle recueillait. Il faut dire qu’elle était très douée pour en récolter, elle savait s’y faire avec les clients. Faire la conversation, sourire, complimenter… Enfin ce genre de trucs quoi ; mais pas seulement. Son physique l’aidait beaucoup aussi. Avec ses formes généreuses et son joli minois, elle avait de quoi attirer les hommes dans son filet et ainsi augmenter un maximum ses pourboires. Donc oui, elle aimait son travail. Mais aujourd’hui était un jour particulier pour elle et le fait d’avoir du temps libre était plaisant. Elle avait besoin de tranquillité pour faire le point et repenser à toutes ces recherches qui, depuis qu’elle était arrivée à Nakanoto, n’avaient menées à rien. Elle était un peu désespérée et cela ne lui ressemblait pas du tout. Elle qui était si persévérante et faisait toujours en sorte de garder le moral était, à ce jour, complètement dépitée. Elle avait besoin de faire une pause et de penser à autre, juste pendant quelques heures. Elle se leva du canapé sur lequel elle avait passée une bonne partie de l’après-midi à flemmarder, et se dirigea vers la fenêtre. Le soleil allait bientôt se coucher. Lucy regarda dehors et pu voir les quelques lampadaires qui ornaient sa rue, commencer à s’allumer. Elle soupira alors. Elle n’avait pas mis un pied à l’extérieur, même pas pour aller voir les chats errants qu’elle avait prit l’habitude de nourrir. Il n’y avait pas une journée où elle n’y allait, enfin jusqu’à aujourd’hui. Elle soupira à nouveau et se rendit à la cuisine. Elle se dit qu’une bière lui ferait du bien et lui ferait penser à autre chose durant quelques minutes. Elle s’approcha du frigo et au moment où elle l’ouvrit, une bouteille de lait tomba à ses pieds. Elle baissa les alors les yeux et la regarda.

« C’est quoi ça ? Un message qu’on essaye de me faire passer ? Genre si j’y vais pas, les pauvres petits minous vont crever de faim, c’est ça ? » Dit-elle en regardant autour d’elle, comme si elle parlait à une force invisible.

Elle se pencha et ramassa la bouteille à terre, puis la remit à sa place. Elle prit ensuite sa bière et referma la porte du frigo en la claquant. Elle se retourna, tout en ouvrant sa bière. Elle porta la bouteille à sa bouche et bu une gorgée qu’elle s’empressa d’aller recracher dans le lavabo. Elle attrapa un torchon posé à côté de l’évier et s’essuya la bouche, tout en regardant sa bière. C’était  bien la première fois qu’elle tombait sur une bière aussi mauvaise, et pourtant elle en avait bu pas mal au court de sa vie. A croire qu’aujourd’hui n’était pas son jour. Elle se redressa alors et jeta le reste du liquide dans le lavabo. Chose faite, elle jeta la bouteille à la poubelle et retourna au frigo s’en servir une autre. Alors qu’elle allait en prendre une, ses yeux se posèrent sur la bouteille de lait. Elle la fixa durant quelques secondes puis soupira, résignée.

« Très bien, mais pas longtemps. » Se dit-elle en attrapant le lait.

Elle referma le frigo et retourna au salon où elle enfila ses bottines et son manteau. Elle ramassa son portable, posé sur la table basse, et le rangea dans son sac à main avec la bouteille de lait. Elle se dirigea vers la porte, éteignit la lumière et sorti de son appartement.

Lucy marcha durant de longues minutes jusqu’à un quartier peu fréquentable. Oui, ce n’était pas le meilleur endroit pour qu’une jolie jeune femme comme elle se balade, mais c’était ici qu’elle avait prit l’habitude de rencontrer les chats. Elle les reconnaissait à force, c’étaient souvent les mêmes. Elle s’arrêta non loin d’un hôtel un peu douteux et regarda autour. Aucun chat. Elle se mit alors accroupit, fouilla dans son sac et y sorti la fameuse bouteille ainsi qu’un bol, qu’elle avait toujours avec elle. Elle le posa par terre et le remplit de lait. Elle attendit un peu, en regardant à nouveau autour d’elle et pu enfin apercevoir des petits minous pointer le bout de leur nez.

« J’aurai trouvé ça bizarre de ne pas vous voir. » Leur dit-elle en souriant.




Spoiler:
 


Lucy parle en #0099ff


Dernière édition par Lucy S. Taylor le Ven 13 Jan 2017 - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan omega
Couleur : [color=#ffffcc]
Avatar : Makishima Shougo (PSYCHO-PASS)
Date d'inscription : 01/07/2014
Nombre de messages : 280
Yens : 456
avatar
Accro au Forum
MessageSujet: Re: Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]   Mer 4 Jan 2017 - 23:15

C'était une putain de garce ! Une salope qui pétait un câble pour que dalle et qui faisait ses nerfs sur lui ! Une ... ! Ah ça servait à rien de s'énerver ?! Mais qu'est ce qu'il en avait à foutre en fait ?! Ouais, elle avait pété une durite contre lui et il aurait du hausser les épaules et lui tourner le dos ?! C'était mal le connaître ... Mais il n'avait pas vraiment pu faire grand chose quand même... Cette fille, c'était un alpha, son putain d'alpha de merde ! C'était aussi la personne qui le dépannait parce qu'il était à la rue maintenant qu'il s'était enfui du pensionnat après avoir démoli quelques élèves ... Élèves qu'il avait démoli avec elle ... Putain, en fait il était carrément lié à cette femelle horripilante, qu'il le veuille ou non ... sinon il allait devoir se démerder seul, autant pour le logement que pour apprendre à mieux contrôler sa bête. Cette ... fille..., il était obligé de la supporter. Mais il fallait avouer que c'était la seule qui l'avait aidé depuis sa transformation, ... ou non, il y avait aussi eu cette personne, ce vampire qui l'avait libéré, mais depuis plus rien, personne pour lui expliquer quoi que ce soit.
Mais aurait-il réellement accepté de l'aide ? Il savait bien qu'il était aussi insupportable que Mia, il en avait conscience mais n'avait pas franchement en tête d'y remédier. Et si elle était venu à son aide, c'était bien sans lui demander son avis, c'était peut-être pour ça qu'il n'avait rien dit... Comme quoi, il jouait les gros durs enragés mais il se faisait mater par celle-là ...

Bref, ce soir, il était juste hors de question qu'il rentre chez elle. Sa crise l'avait sacrément mis en rogne et il n'était pas assez posé pour lui faire face sans que l'un d'eux ne finisse par sauter à la gorge de l'autre ... voilà ce que ça faisait quand on mettait deux lycans dérangés dans un même appart ...
Du coup, il errait dans les rues depuis et le temps passait. Encore une fois, s'il ne voulait pas dormir à la rue, il avait intérêt à se trouver un hôtel pas trop cher pour la nuit. Un truc qu'il pouvait se payer, ça n'allait pas être facile, surtout s'il partait du fait qu'un pétage de câble comme celui-là avait de grandes chances de se reproduire. Il lui fallait donc un hôtel qu'il pourrait se payer plusieurs fois, tant qu'il n'aurait pas retrouvé du boulot.

C'était donc pour cette raison qu'il passait dans cette rue déserte, sombre et plutôt dégueulasse. Il venait d'y repérer une enseigne qui clignotait. Avec la couleur flashy du néon et le truc qui s'éteignait et se rallumait sans cesse, on aurait dit une entrée de bar ... ou de salon érotique, pour rester poli ... Bah, du moment que c'était pas trop cher ...
Raclant le bitume de ses semelles, les mains négligemment fourrées dans ses poches, il avançait sans trop faire attention à ce qui l'entourait. Ce fut peut-être bien pour cette raison qu'il se retrouva avec un chat dans les pattes sans trop savoir comment. Un chat drôlement pas sympathique, mais après tout, chien et chat, chat et loup, chat e tloup-garou, c'était pas bine fait pour s'entendre ... il était terriblement con ce truc, à venir se foutre entre ses jambes pour lui cracher dessus, le poil dressé comme des pics de hérisson.
Akatsuki poussa un grognement et lança un regard haineux au chat. Il ne devait pas y mettre assez de conviction parce que celui-ci, pourtant bien effrayé, ne recula pas. Aka, avec l'âme lourde qu'il avait en cette soirée, tenta même de l'ignorer et de passer son chemin, mais il se prit les pieds dans ce con de félin et manqua de se casser la gueule.

Mais putainnnn, casse-toi, truc de merde !!

Si ce chat n'avait pas détalé droit devant lorsque le lycan l'avait menacé de son pied, il serait peut-être arrivé sur la lune ...

Mais non, à la place, Aka avait failli shooter un chat devant les yeux d'une sacré fille, accroupi presque sous l'enseigne même de l'hôtel. Dire qu'il se sentait con serait un euphémisme, mais même si sa surprise s'afficha sur son visage, elle ne s'y attarda pas. On aurait pourtant pu croire qu'il était un peu penaud d'avoir été capté dans cette situation, mais le souci était plus que à cause de son inattention, il aurait pu se faire attaquer par n'importe qui et sans le voir arriver ... mais ce n'était pas *snif snif*, ce n'était ni un lycan, ni un vampire en tout cas ... elle semblait très humaine ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humain
Couleur : #0099ff
Avatar : Erza Scarlet (Fairy Tail)
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 92
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 161

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Nage en Eaux Troubles
MessageSujet: Re: Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]   Jeu 5 Jan 2017 - 16:08

La nuit était complètement tombée. L’hôtel auprès duquel Lucy s’était arrêtée commençait à s’agiter. En effet, quelques clients s’y rendaient déjà malgré l’heure peu tardive. Rien de bien étonnant pour ce genre de lieu, cet hôtel avait l’air assez louche après tout. Et au vu des personnes qui y pénétraient -pas mal de couples un peu chaud, dont certainement des hommes mariés ou non accompagnés de prostituées- n’étaient, à priori, pas là pour dormir ou se faire une bonne partie de scrabble ! Mais tous ces détails ne sautaient pas yeux de Lucy. A vrai dire, elle s’en fichait royalement. Ce que les gens pouvaient bien faire dans leur intimité, cela ne la regardait pas du tout. Elle avait déjà assez à faire avec sa vie sans s’intéresser de celle de parfaits inconnus ; et encore moins de ce qui se passait dans leur lit. Tant que cela ne la concernait pas bien entendu. Et puis, à cet instant, elle était plus occuper à nourrir et jouer avec les petits chats qu’à regarder ce qui se passait à côté. Cette journée n’avait pas vraiment été super pour elle, mais voir ces petites bêtes innocentes jouer et chahuter entre eux lui remontait le moral. Elle avait même retrouvé le sourire… Les animaux avaient toujours eu une bonne influence sur elle. Déjà petite, elle gardait les restes de son repas et s’empressait d’aller nourrir les animaux du parc en cachette. Cela lui arrivait même d’en ramener un ou deux à la maison, sans l’accord de ses parents bien sûr. Et quand elle ne se sentait pas bien, elle allait dans les refuges jouer avec les pauvres bêtes et s’occuper d’eux. A croire qu’ils avaient un effet thérapeutique et apaisant sur elle.

«Doucement… Pas besoin de se bousculer comme ça. » Dit-elle affectueusement.

Alors qu’elle caressait quelques uns des chats, elle aperçut l’un des plus jeunes s’en aller un peu plus loin. Qu’avait-il vu de si intéressant pour qu’il délaisse le lait ainsi ? Intriguée, elle le suivit du regard. C’est alors que quelqu’un arriva et se stoppa en voyant le chat à ses pieds. Celui, effrayé, se mit alors à faire le gros dos, tous poils hérissés, ce qui fit sourire Lucy. Voir un chaton terrorisé, tentant tant bien que mal de montrer qu’il n’avait pas peur, était juste adorable. L’homme reprit son chemin, sans plus de cérémonie en essayant d’éviter le minou. Mais celui-ci se faufila entre ses jambes et manqua de le faire tomber, ce qui eu pour effet d’agacer le jeune homme. Lucy, en voyant la scène et en l’entendant pester contre l’animal, lâcha un petit rire. C’est alors que le garçon tourna sa tête vers elle. L’avait-il entendu ? Sûrement, elle n’avait pas cherché à être discrète. Il la regarda et curieusement, avait l’air quelque peu surpris de la voir ici. Elle le regarda également, toujours accroupit et sans un mot. A première vue, il n’avait pas l’air de très bonne humeur. Elle se redressa alors, sans le lâcher du regard, évitant soigneusement de le regarder dans les yeux. Elle le détailla alors et resta fixer quelques instants sur ses cheveux. Cette couleur n’était pas banale ! Enfin bon, elle n’avait rien à dire à ce sujet avec ses cheveux rouges.

«Alors, on a une grosse colère contre un tout petit minou ? » Dit-elle en souriant, confiante.

Elle avait prit une voix un peu niaise dans le but de le taquiner un peu, sans être méchante. Elle posa sa main droite sur sa hanche et passa l’autre dans ses cheveux. Avait-elle peur ? Non, il lui en fallait plus. Était-elle inconsciente ? Oui, certainement. Même si elle savait se défendre, elle n’en restait pas moins une femme dans un quartier mal famé. Et puis, elle se permettait ce genre de langage avec lui alors qu’elle ne le connaissait même pas. Elle pourrait très ben être tombée sur un violeur ou un psychopathe… Mais que voulez-vous, Lucy était comme ça, elle n’avait pas froid au yeux. Enfin, jusqu’à une certaine limite quand même…

« Miaou »

Lucy quitta alors l’inconnu des yeux et les baissa. Elle vit le chaton à ses pieds, qui la regardait. Elle esquissa alors un sourire puis le prit délicatement dans ses bras. Tandis qu’elle le caressait, elle le sentit ronronner. Elle repensa alors à la réaction du jeune homme et se demanda comment était-il possible de s’énerver contre une bête aussi mignonne. Elle releva alors les yeux vers l’homme.

« Vous avez un problème avec les chats ? » Demanda-t-elle en le regardant. « Je sais, vous en avez peur ! Franchement, pas très virile tout ça…» Ajouta-t-elle en riant.




Spoiler:
 


Lucy parle en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan omega
Couleur : [color=#ffffcc]
Avatar : Makishima Shougo (PSYCHO-PASS)
Date d'inscription : 01/07/2014
Nombre de messages : 280
Yens : 456
avatar
Accro au Forum
MessageSujet: Re: Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]   Lun 9 Jan 2017 - 14:16

«Alors, on a une grosse colère contre un tout petit minou ? »

Hein ?! Mais ... What ?! Elle le prenait pour qui cette fille ?! Ça la prenait comme ça, de se foutre de la gueule d'un mec qu'elle ne connaissait même pas ?! Franchement, elle devait être nouvelle dans le coin, parce que sinon, elle aurait vite perdue cette habitude insensée... Elle n'avait pas encore fait de mauvaise rencontre ? Ou savait-elle quelque chose qui lui permettait de ne pas craindre les gens auxquels elle parlait comme ça ?! Quoiqu'il en soit, Akatsuki devait avoir un air ahuri devant elle. Il commença par lui lancer son fameux sourire carnassier, mais celui-ci ne resta pas longtemps sur son visage, il n'avait pas envie en fait... Pas envie de jouer les méchants aujourd'hui, pas envie de la faire flipper, il n'avait juste envie de rien. Mais il restait lui-même et le fait que cette inconnu se foute de lui et qu'elle l'ignora le seconde d'après, préférant accorder son attention à la crotte qui miaulait à ses pieds. Pas très prudente la fille ... vraiment pas.
Mais avant qu'il ne dise, ni ne fasse quoique ce soit, elle le regardait à nouveau, ne perdant pas de temps pour lui envoyer une nouvelle pique :

« Vous avez un problème avec les chats ? Je sais, vous en avez peur ! Franchement, pas très viril tout ça…»

Il n'avança pas d'un pas, resta campé sur ses deux jambes, toujours les mains dans les poches. Il n'arrivait pas à croire que quelqu'un lui cherchait des noises - bon, il fallait avouer que c'était pas plus sérieux que ça, mais il avait déjà foutu des tartes pour moins que ça - et qu'il ne ressentait pas le besoin de lui sauter à la gorge. Il était juste fatigué ... C'est con, mais il avait même presque l'impression qu'il laisse tomber un rôle qu'il jouait tous les jours et qu'il se permettait d'être lui-même ...

« T'as un problème contre le manque de virilité, fillette ?! »

Il ne se défendait même pas, même si le ton qu'il employait restait quand même un peu dur et railleur.
Merde, pourtant que quelqu'un comme lui, lui apprenne à plus dire de conneries de ce genre, ça lui ferait du bien à celle-là ! Et puis franchement, elle avait pas l'air laide, ce serait plutôt le contraire, et que cette fille squatte des chats près d'un truc qui semblait être un love hotel, c'était pas l'idée du siècle non plus. C'est pour ça que sans réelle conviction, il lui lança :

« C'est parce que t'es en manque de virilité que t'attends des clients ?! »

Après tout, ce n'est pas parce qu'il ne lui sautait pas à la gorge qu'il ne pouvait pas la faire chier... surtout que c'était elle qui avait commencé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humain
Couleur : #0099ff
Avatar : Erza Scarlet (Fairy Tail)
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 92
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 161

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Nage en Eaux Troubles
MessageSujet: Re: Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]   Lun 9 Jan 2017 - 20:01

Lucy n’avait vraiment pas froid aux yeux. C’était une caractéristique qui faisait son charme et qui plaisait à de nombreux hommes ; et femmes aussi… Toutefois, elle avait été élevée dans un milieu très joyeux, et ses parents ne possédaient pas du tout ce trait de caractère. Alors d’où le tenait-elle ? Très bonne question. Cela faisait parti d’elle, c’était comme ça. Peut-être tenait-elle cela de ses véritables parents, qui sait. Cela donnerait enfin une explication à ce comportement que certains qualifieraient de grossier. Pourtant, elle ne se trouvait ni vulgaire, ni impertinente et ni irrespectueuse. Elle parlait simplement en toute franchise et ne passait pas par quatre chemins pour dire ce qu’elle pensait. Elle disait ce qui lui passait par la tête, sans réfléchir aux conséquences que cela impliquerait. Elle était tout simplement impulsive. C’est pourquoi elle avait balancé ces mots comme ça à ce parfait inconnu. Elle avait juste commenté une scène qui, sur le moment, lui avait paru assez drôle. Elle n’avait pas pu s’en empêcher. Et quand elle regarda l’homme, qui se tenait à quelques pas d’elle, elle remarqua une expression de surprise sur son visage. Oh, monsieur n’avait pas l’habitude qu’une inconnue lui parle ainsi. Cela était compréhensible après tout, tout le monde n’était pas comme Lucy. Elle esquissa un nouveau sourire tout  en continuant de le vanner.

« T'as un problème contre le manque de virilité, fillette ?! »

Ouh… Monsieur n’avait pas l’air très ravie. Les paroles de Lucy l’aurait-il blessé ? Agacé ? Avait-elle touché un point sensible ? En plus, il ne se défendait même pas, avait-elle raison en réalité ? Rien qu’à cette pensée, un nouveau sourire se dessine sur son visage. Au moins, il ne se laissait pas faire et cela était très amusant pour la jeune demoiselle. Elle avait l’habitude qu’on l’envoie balader à cause de ses réflexions, mais rarement aussi vite. D’ordinaire, les gens essayaient soit de s’éclipser, soit de garder leur calme et de quémander des excuses. Excuses qu’ils pouvaient attendre très longtemps. Selon elle, elle ne faisait rien de mal alors pour s’excuser ? C’était n’importe quoi.

« C'est parce que t'es en manque de virilité que t'attends des clients ?! »

Lucy cligna des yeux, surprise. Nan mais il était sérieux là ? Il osait la traiter de prostituée ? Elle fronça alors les sourcils. Certes, sa répartie était bonne et il fallait avouer qu’elle l’avait un peu cherché, mais là il avait été trop loin. Que se soit elle qui chambre, pas de soucis ; qu’on lui réponde gentiment d’aller se faire voir passait encore ; mais là, c’était trop ! Non mais oh, elle avait une tête à faire le trottoir peut-être ? Elle ferma les yeux quelques instants, histoire de se calmer un peu. Cela lui ferait trop plaisir de la voir s’énerver, et elle ne voulait pas lui faire cette joie. Elle reposa délicatement le chat au sol, puis se tourna vers le jeune homme. Elle le regarda, d’un air assuré et sans crainte et croisa les bras en souriant.

« Les femmes comme moi sont toujours les plus difficile à contenter. Dommage pour moi, le gars qui me fera grimper au rideau ne s’est toujours pas présenté. » Dit-elle en faisant mine d’être désespérée, et se la jouant un peu tragique.

Elle attrapa ensuite son sac à main qui était posé par terre et se dirigea vers lui. Elle s’avança jusqu’à lui et alors qu’elle passait juste à côté de lui, elle s’arrête à sa hauteur. Elle tourna sa tête vers lui et le regarda, toujours le sourire aux lèvres.

« En tout cas, si moi je suis une pute, toi tu m’as tout l’air d’être un bon client et un habitué des lieux » Dit-elle en montrant le love hôtel de la tête. « Ca ne m’étonne pas, ce sont les impuissants les plus demandeurs après tout. » Ajouta-t-elle avant de continuer son chemin.




Spoiler:
 


Lucy parle en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan omega
Couleur : [color=#ffffcc]
Avatar : Makishima Shougo (PSYCHO-PASS)
Date d'inscription : 01/07/2014
Nombre de messages : 280
Yens : 456
avatar
Accro au Forum
MessageSujet: Re: Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]   Lun 9 Jan 2017 - 22:12

Ah, touché ... En fait, en y réfléchissant, elle avait un peu réagi de la même façon que lui, du genre "merde, il me fait chier, mais non, je veux pas le montrer" et puis il fallait avouer qu'elle avait de la répartie. Mais elle en faisait trop bon dieu, elle en faisait tellement des tonnes, qu'il était dur de la prendre au sérieux et de s'énerver pour de vrai contre elle... Merde, en trois phrases, elle l'avait provoqué, énervé, amusé, c'était très énervant ... oui, encore. Ok, il n'avait pas envie de lui foncer dans le lard à cause de ça ... mais peut-être aussi à cause de son physique. Il fallait dire qu'elle n'était pas déplaisante à regarder. Et elle le savait, il en était sûr. Il était donc hors de question, par pur esprit de contradiction, de se faire avoir par son joli minois. En conclusion, il devait lui en mettre plein les dents, histoire de lui rendre la monnaie de sa pièce.

Ok, à un moment, il avait failli lui sortir un truc du genre "Ce gars est devant toi", mais ça lui aurait trop fait plaisir, ce serait comme tomber dans un piège grossier. Mais il fallait avouer qu'il ne s'attendait pas à ce qu'elle vienne lui faire face, toute hautaine et plein de grâce qu'elle était. Il ne réagit pas, la laissant faire son numéro, se pavaner, pour voir ce qui allait suivre : une nouvelle pique, et elle fit mine de partir. Alors il l'avait réellement touchée en la faisant passer pour une prostituée, vu qu'elle remettait ça sur le tapis, mais près tout, ce n'était pas étonnant. Et puis qu'elle idée aussi de venir nourrir des chats à côté d'un love hôtel ? Avec tous les sous entendus possibles présents à cet instant, il y avait de quoi se marrer quand même ... du lait, des chats, un love hôtel, ... on aurait dit un cliché du porno, cette rencontre !

Du coup, la situation, les réactions de cette fille, ... la tentation fut trop grande. Akatsuki ne lui laissa pas la possibilité de la dépasser car il décala son pied dans le passage de la donzelle et réussit son tir, celle-ci trébucha. Il la rattrapa d'un bras et alors qu'il la soutenait, il en profita pour lui répondre à son oreille :

« C'est ça, à force de se prendre pour une dame à garder la tête haute, on en oublie de regarder ses pieds et on tombe dans les bras d'un homme qui pourrait bien être un pervers impuissant ou quelque chose de pire ... Hein, petite chatte parmi les chattes ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humain
Couleur : #0099ff
Avatar : Erza Scarlet (Fairy Tail)
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 92
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 161

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Nage en Eaux Troubles
MessageSujet: Re: Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]   Mar 10 Jan 2017 - 21:18

Il n’y avait pas à dire, le jeune homme qui se tenait devant elle n’était pas du genre à garder sa langue dans sa poche non. Comme elle quoi. Et il ne mâchait pas ses mots non plus. Décidément, tous les deux se ressemblaient pas mal niveau caractère, enfin de prime abord seulement. Grande gueule, susceptibles, peur de rien…. Oui, cela les décrivait bien. Malgré le fait que cet inconnu l’avait en quelque sorte qualifiée de prostituée –et bien que cela l’ait vraiment énervée- elle ne pouvait s’empêcher de rire de cette situation. C’était amusant de tomber sur quelqu’un d’aussi semblable à soi-même. Et surtout, elle trouvait ça drôle de se retrouver de l’autre côté, à la place de celui qui se reçoit les vacheries au visage. Cela lui permettait de se rendre compte de l’impact qu’avaient les mots sur les gens. C’est vrai que ce n’était pas des plus agréables, mais bon, ce n’était pas la fin du monde non plus. Personnellement, elle trouvait ça intéressant et plutôt marrant.

Se trouvant juste à côté de lui, elle était fière de l’énième pique qu’elle venait de lui balancer au visage. Alors qu’elle allait continuer son chemin, un je-ne-sais-quoi se mit en travers de sa route –et de ses pieds- et la fit trébucher. Alors qu’elle était sur le point de s’étaler comme une grosse merde, elle sentit quelque chose la retenir de justesse. Ouf ! Elle aurait été incapable de se rattraper… Quelle bonne chose ! … Ou pas. En rouvrant les yeux –qu’elle avait fermés sous le coup de la surprise et de la peur de se rétamer- elle remarqua le bras qui la soutenait. Instantanément, ses joues s’enflammèrent. Nan mais qu’est ce qu’il foutait ?! C’était quoi son but ?! La faire tomber pour mieux la rattraper ?! Il se fichait littéralement d’elle. C’est alors qu’elle sentit un souffle sur sa peau et un murmure parvenir jusqu’à son oreille.

« C'est ça, à force de se prendre pour une dame à garder la tête haute, on en oublie de regarder ses pieds et on tombe dans les bras d'un homme qui pourrait bien être un pervers impuissant ou quelque chose de pire ... Hein, petite chatte parmi les chattes ? »

Lucy écarquilla les yeux. Elle resta silencieuse, comme paralysée par ce geste et de qu’elle venait d’entendre et sentit une chaleur l’envahir. Alors qu’elle avait déjà prit pas mal de couleur, elle se mit à rougir encore plus. Que répondre à ça franchement ? Bien joué… Il avait su lui faire fermer son clapet en quelques secondes. Elle ferma les yeux et inspira profondément. Il fallait qu’elle se calme si elle voulait reprendre le contrôle de son corps et de la situation. Hors de question de le laisser gagner ! Certes, il avait réussi à lui faire perdre ses moyens pendant quelques instants, mais elle n’avait pas dit son dernier mot. Elle posa sa main sur le bras qui la retenait et reprit doucement appuie sur ses deux jambes, sans pour autant s’écarter de lui. Elle rouvrit les yeux et tourna la tête vers lui ; leurs visages se retrouvant proches l’un de l’autre. Étant déjà rouge comme une tomate, elle n’avait plus rien à perdre. C’est pourquoi elle se permit de plonger son regard noisette dans le sien. Wahou… Elle n’avait pas fait attention à quel point il pouvait être charmant, ni combien son regard était attirant. Elle resta plusieurs secondes à le fixer, sans un mot, comme perdu sans ses yeux ; puis reprit la parole une fois son assurance revenue.

« Ca t’arranges bien en plus, ça te permet de me tripoter tranquillement. » Dit-elle en détournant enfin son regard de lui. « Tu marques un point en tout cas, je suis tombée dans les bras d’un homme pervers et impuissant. Quand je dis que je n’ai pas de chance… Je ne suis même pas capable de tomber sur un homme virile, fort et qui en a dans le pantalon. Le monde est mal foutue parfois » Ajouta-t-elle en soupirant grossièrement afin d’en rajouter un max et en repoussant le bras qui la retenait.




Spoiler:
 


Lucy parle en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan omega
Couleur : [color=#ffffcc]
Avatar : Makishima Shougo (PSYCHO-PASS)
Date d'inscription : 01/07/2014
Nombre de messages : 280
Yens : 456
avatar
Accro au Forum
MessageSujet: Re: Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]   Mar 10 Jan 2017 - 22:31

Quand elle se reprit et qu'elle se redressa après avoir repoussé son bras, la donzelle était aussi rouge que ses cheveux ! Aka se serait foutu de sa gueule bien comme il faut, si elle n'avait pas relevé fièrement la tête en le défiant du regard ... et qu'ils étaient restés tous deux à se regarder sans rien dire pendant plusieurs secondes. Merde ... elle avait de ses yeux ... bon, y'avait pas que ça, hein, son tour de poitrine ou deux-trois autres détails étaient plutôt alléchants aussi... Ouais, c'était mauvais ça, il était apparemment un peu trop attiré par cette fille ... mais bon, elle avait de la répartie, c'était une gentille emmerdeuse bien foutue et à ses yeux, leurs échanges prenaient un air de flirt, alors qu'il s'agissait surtout d'un jeu à qui rabaissait le plus l'autre au départ ... Ce n'était pas méchant, dans le genre cruel, juste railleur, ça en était devenu un jeu en seulement quelques phrases. Et ça ne faisait pas mal... D'ailleurs, s'était-elle rendu compte qu'elle lui tenait toujours le bras ? Ce n'était certainement pas lui qui allait mettre fin à ce contact, surtout si c'était pour le voir rougir à nouveau quand elle s'en rendra compte ...

Elle finit par mettre fin au silence qui régnait entre eux en faisant une remarque tout à fait juste. Effectivement, la rattraper avait été un moyen intéressant pour tâter ce beau petit corps. Aaaah, ce que cette fille était rafraîchissante ... et chiante bordel, mais allez, c'était pas si mal, ils étaient apparemment faits pour s'entendre ! C'était en fait une sacré opportunité que de ne pas avoir le moral, ni l'envie de foncer tête baissée dans la bagarre... Il devrait essayer d'être déprimé plus souvent, si ça lui permettait de faire des rencontres de ce genre ...
Ou peut-être pourrait-il simplement essayer de faire un travail sur lui-même ... peut-être ... ou non, peut-être jamais ... Est ce qu'être gentil allait être assez bénéfique pour que ça vaille le coup de se faire chier à changer ? ... Bon, c'était peut-être pas le jour pour réfléchir à ça, ou en tout cas, pas maintenant.
Elle finit par lui lâcher le bras en le repoussant d'un geste ample totalement surfait et il sourit. Elle n'avait apparemment plus envie de lui faire faux bond...

Merde, c'était aussi flagrant que ça ?! dit-il, faisant mine d'être pris au dépourvu. Elle voulait se la jouer théâtral, il allait lui donner le change ! Et pour une fois, son regard amusé et l'esquisse de sourire qui se voyait sur ses lèvres ... n'avait presque rien de carnassier ... Qui serait passé à côté de cette occasion pour tâter de la belle viande, franchement ? Il copia sans scrupules son soupire, croisa les bras sur son torse - torse quelque peu bombé, monsieur voulant jouer les gros bras - et leva les yeux vers le ciel, comme s'il était en intense réflexion : et dire que tu te fies à la première impression, en dénigrant ton talent pour tomber dans les bras des hommes... va-t-il vraiment falloir que je te prouve que le monde est plus mal foutu que moi ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Humain
Couleur : #0099ff
Avatar : Erza Scarlet (Fairy Tail)
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 92
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 161

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Nage en Eaux Troubles
MessageSujet: Re: Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]   Mer 11 Jan 2017 - 13:50

A première vue, ce jeune homme semblait être le genre de personne que cette chère Lucy ne pouvait pas encadrer. Mais finalement, elle s’amusait pas mal en sa compagnie. Elle n’avait pas besoin de mesurer ses mots avec lui et cela faisait un bien fou. Elle qui était particulièrement franche et impulsive, elle devait à longueur de temps contenir ses paroles afin de ne pas froisser son entourage. Et au boulot c’était encore pire. Elle se devait d’être toujours souriante, toujours aimable –même avec les mecs les plus lourds- et surtout, elle devait faire attention à ce qu’elle disait. Elle adorait son travail mais des fois, elle avait besoin d’une pause. Avec lui au moins, elle pouvait être elle-même. Chiante, direct et même vulgaire si elle le voulait vraiment ; au naturel quoi. Bon, ce n’était pas non plus le grand amour, mais il semblait que quelque chose se créait entre eux. Après tout, ils étaient assez semblables dans le fond pour bien s’entendre ; enfin s’en balancer plein à la figure mutuellement sans que l’autre le prenne mal surtout. Une sorte de petit jeu qu’eux seuls étaient aptes à en comprendre le sens ; si jamais il y en avait un. Et puis, il était très loin d’être désagréable à regarder donc c’était encore mieux.

Alors qu’elle avait repoussé son bras, sans pour autant s’éloigner de lui, elle évitait soigneusement de le regarder. Le moment où leur regards s’étaient mêlés avait eut un petit effet sur elle. Elle ne savait pas trop quoi, elle avait soudain perdu son ardeur pour lui répondre. Était-elle chamboulée ? Peut-être… La seule chose dont elle était sûre, c’était qu’elle ne devait plus croiser son regard si elle ne voulait pas que cela se reproduise. Elle avait déjà perdu le contrôle de la partie une fois, cela n’arriverait pas une deuxième fois.

Elle tourna légèrement sa tête vers lui. En tout cas, lui semblait tout à fait à l’aise et avait l’air de bien s’amuser ! Tout comme elle, il en faisait des tonnes et cela plaisait bien à Lucy. Mais pas question de le montrer. Elle tentait de paraitre aussi confiante et sûre d’elle qu’au début de leur « conversation » qui, soit dit en passant, ne rimait pas à grand-chose. Elle le regarda, s’efforçant de se concentrer sur ses gestes et non sur son visage, et retenu un sourire en le voyant bomber le torse ainsi. Sous ses airs de « monsieur-pas-content » et tout bougon, se trouvait un garçon plutôt sympa. Elle regrettait presque de lui avoir parlé ainsi…. Enfin non, il le méritait. Après tout, lui non plus n’avait pas été tendre.

Et dire que tu te fies à la première impression, en dénigrant ton talent pour tomber dans les bras des hommes... va-t-il vraiment falloir que je te prouve que le monde est plus mal foutu que moi ?

Alors que depuis un moment, elle se retenait de regarder son visage et de sourire, elle lâcha complètement ses résolutions. Elle leva les yeux vers lui et esquissa un joli sourire, amusée. Elle avait même eut envie de rire, mais fallait pas déconner non plus. Il ne fallait surtout pas qu’il se croit en terrain conquit. En tout cas, il continuait à attaquer et avait l’air d’y prendre goût.

« Monsieur se crois mieux que les autres ? Mais je t’en prie, prouves moi donc que j’ai tord histoire qu’on rigole un peu. » Dit-elle en posant l’un de ses mains sur ses hanches.

Elle n’avait pas pu s’empêcher de le défier encore un fois, c’était plus fort qu’elle. Pourtant, provoquer un homme dont on ne savait rien, surtout de cette manière là, n’était pas forcément une bonne chose. Elle savait qu’elle jouait un jeu dangereux, mais cela lui plaisait. Et puis, elle était certaine de pouvoir tout stopper avant que ça n’aille trop loin et qu’il ne se passe quoi que ce soit.




Spoiler:
 


Lucy parle en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan omega
Couleur : [color=#ffffcc]
Avatar : Makishima Shougo (PSYCHO-PASS)
Date d'inscription : 01/07/2014
Nombre de messages : 280
Yens : 456
avatar
Accro au Forum
MessageSujet: Re: Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]   Mer 11 Jan 2017 - 15:01

Avant même qu'elle ne parle, Akatsuki avait remarqué la lueur de défi au fond de son regard, mais il avait aussi remarqué la façon dont elle l'avait reluqué du coin de l'oeil, comme si elle hésitait sur "est ce que ce mec en vaut la peine" ou sur un "montre-moi un peu ce dont tu me ventes le mérite". Et il n'y avait pas à dire, ce genre de petits regards plaisait bien au jeune lycan... Ce genre de dialogue aussi, mais bizarrement, leur langage corporel semblait être plus sincère que leurs paroles.

Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas sourit si naturellement. Mais elle avait du charme et elle le faisait rire. Il devenait réellement intéressé et il ne pouvait plus s'empêcher de continuer ce jeu, de toute façon, il n'en avait aucune envie. Mais jusqu'où irait tout ça ? Maintenant qu'il avait dans l'optique de lui demander son numéro, il allait devoir faire un minimum gaffe à ses ... gaffes habituelles. Jouer ok, mais il fallait apprendre à s'arrêter quand il le fallait... ce qu'il ne savait pas faire.

En même temps, il était dur de se retenir quand il avait déjà réussi à la faire rougir et maintenant sourire. Son sourire qui ne lui retirait aucun charme, bien au contraire et il était bien rare que l'on pose sur lui un regard doux comme celui-là. Aka sentait toujours cette lueur de malice, mais il y avait bien de la douceur également.

Et devant son effronterie, il chargea à nouveau, de manière douce et subtile ... et osée.

Il prit un air étonné, presque choqué, puis se pencha juste un petit peu sur elle. Tu veux dire ... maintenant ? Commença-t-il en effleurant le premier bouton de sa chemise du doigt et le faisant sauter de manière convaincante, tout en s'assurant qu'il ne l'avait pas carrément déchiré. Mise en scène ou pas, il était assez fauché pour avoir besoin d'une chemise en bon état, au moins une. Ecoute, ce n'est pas que je sois pudique... un deuxième bouton s'ouvrit. ... Mais je ne pense pas que ce soit le lieu pour ça tu vois... Deux autres boutons furent enlevés et le frimeur se retrouvait torse nu chemise ouverte. Toute personne le connaissant aurait eu du mal à le reconnaître. Même si la provocation faisait partie de lui, il n'était pas réellement du genre à donner dans l'auto-dérision.

Le problème c'est que si tu en veux plus, il faudra au moins me payer un verre ... dit-il en enfonçant les mains dans les poches et les retournant. ... parce que ton futur coup n'a pas un sou en poche !

Ok, c'était un mensonge, son porte-feuille était dans la poche arrière de son jean, mais il était vraiment fauché, ça c'était la vérité !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des chats, du lait... Un Lycan ?! [PV Aka] [suite dans la section "Bars à thèmes"]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Hors RPG :: Le centre de Nakanoto :: Les hôtels-