Partagez | 
 

 Library Sonata [PV Natsu Shidô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 275
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 286

Feuille de personnage
Aptitudes :
Possessions:
avatar
Accro au Forum
MessageSujet: Library Sonata [PV Natsu Shidô]   Mer 1 Fév 2017 - 17:48




Library Sonata

Feat Natsu Shidô & Thomas Tel

Thomas Tel  ▬ « Hum… Voilà qui est intéressant ! »
Je m’étais levé en cette froide matinée d’hiver afin de continuer mes recherches à propos de mon petit frère. Cela faisait un moment que je me rendais à la bibliothèque afin de fouiller les archives. Depuis que j’avais découvert son existence en compagnie d’Elena, je venais aussi souvent que possible et je fouillais les archives des journaux de Nakanoto à la recherche du moindre indice. Je m’étais dit que si un enfant avait été retrouvé abandonné mort ou vivant, l’information avait certainement dû être retranscrite. Seul problème, je n’avais pas vraiment d’indices temporels. A part que ça s’était certainement déroulé durant l’année 2000. Et encore, c’était plus une déduction de ma part…

J’avais donc commencé à feuilleter tous les journaux archivés ici, dans la bibliothèque depuis le 1er janvier 2000 et j’avançais lentement, parcourant les articles. Cela m’avait pris du temps, surtout que je devais jongler entre ça et l’enquête du virus anti-lycan. J’avais déjà pas mal d’infos, grâce à Shinji et Mia qui se sont révélés être très utiles dans l’avancée de l’investigation. A côté, je cherchais encore à joindre Jess Duchannes, Maria Blanchet et Raphaël de la Roche depuis l’événement d’Halloween. Peut-être que les inviter au Manoir serait une bonne idée. Il faudrait que j’en reparle avec Elena, d’ailleurs… Il fallait aussi que je revois Sawa Morikawa. Nous n’avions pas encore réussi à faire concorder nos agendas actuellement. Elle avait son travail et sa famille. J’avais l’Enclave, et les deux enquêtes en cours.

Pour en revenir aux archives, je m’étais enfin rendu aux alentours du mois de septembre où un article dans les faits divers avait attiré mon attention. Un bébé avait été retrouvé dans les bois et avait été recueilli et adopté par une famille. Pas plus d’information, malheureusement. Mais c’avais déjà une idée plus fixe de la date à laquelle cela s’était passé. L’envie me prit d’aller demander voir au commissariat de Nakanoto mais c’était clairement une mauvaise idée. N’étant pas particulièrement calé en droit, il fallait d’abord que je me renseigne un peu. Je n’avais pas envie que cette histoire retombe sur ma mère qui avait tout de même abandonné un enfant. Je pensais aussi qu’Elena, vu qu’elle peut se rendre invisible aux yeux de n’importe qui, pouvait aller jeter un coup d’œil aux dossiers de la Police. Le pire c’est que j’étais sûr que l’idée ne lui déplairait pas.

Quoi qu’il en soit, je me levais, ladite page en main, pour aller faire une photocopie de l’article. Une fois la chose faite, je n’oubliais pas de noter les références du journal, notamment la date de parution qui été pour moi ce qui avait de plus intéressant. Grâce à ça, je pouvais réduire la période à laquelle mon frère avait été retrouvé. J’avais même la date, d’ailleurs. Je pouvais toujours chercher d’autres articles à ce sujet dans d’autres périodiques. Je n’oubliais pas qu’il y avait une autre bibliothèque en ville. Je pouvais toujours y passer par après si besoin. Je rangeais la photocopie dans ma poche et rangeais les archives à leurs pace J’en avais assez fait pour aujourd’hui. Je pensais rentrer au départ quand je me rappelai qu’il existait une section partition dans cet endroit avec un piano mis à disposition. Avec toutes ces histoires, j’étais en train de me dire que je manquais cruellement d’entrainement, les occasions de jouer se faisant rares.

Je rentrais dans la pièce et fermais juste la porte derrière moi pour ne pas déranger les lecteurs. Parcourant les rayons à la recherche d’une partition à jouer, je tombais sur Moonlight Sonata de Beethoven, le morceau que j’affectionnais le plus. Sans plus tarder, je m’installais devant l’instrument, ouvrant la partition et je me mis à jouer, me laissant porter par la musique.

Musique:
 


"Sonate au clair de lune"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Changelin chat
Couleur : #008AE6
Avatar : Izaya Orihara (Durarara!!)
Date d'inscription : 29/01/2017
Nombre de messages : 41
Emploi/loisirs : Dormir ♥
Yens : 187
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Library Sonata [PV Natsu Shidô]   Mer 1 Fév 2017 - 23:30




Library Sonata

Feat Thomas Tel & Natsu Shidô

Natsu ouvrit doucement les yeux, puis les referma rapidement, les rayons du soleil l’éblouissant. Il grogna puis enfouit son visage dans son oreiller. Il était vraiment temps de s’occuper de ces volets qui n’étaient même plus foutues de faire correctement leur boulot. Il resta de longues secondes ainsi, essayant de trouver au fond de lui la motivation de se lever ; et franchement, ce n’était pas gagné. Apparemment il faisait beau, c’était déjà ça. Il sortie légèrement la tête de son coussin afin que ses yeux s’habituent à la lumière ; puis chercha son téléphone planqué quelque part dans son lit. Une fois trouvé, il se redressa, laissant le drap qui couvrait son torse nu tombé sur ses cuisses ; puis regarda l’heure. Il passa sa main dans ses cheveux en soupirant. La journée était déjà bien avancée et il était carrément à la bourre sur ce qu’il devait faire ; c’est-à-dire rafraîchir cette satanée maison. Si Pakkun venait à savoir qu’il avait passé la majeure partie du jour à dormir, il passerait un sale quart d’heure. Ce vieux sorcier était un être d’une grande gentillesse, mais il ne fallait pas rigoler avec le boulot ; il n’aimait pas du tout les fainéants… Mais bon, heureusement pour lui, le vieux n’était pas là ; il pouvait donc se permettre de trainasser un peu au lit… Mais il avait également intérêt à se mettre au boulot et tout finir pour son retour qui se ferait dans quelques mois. La priorité aujourd’hui, c’était de changer ses foutues volets, terminé de se manger le soleil dans la tronche au réveil. Décidé, il s’étira puis se leva. Il se rendit à la salle de bain où il prit une douche ; une très longue douche. Chose faite, il enfila rapidement un jean et un T-shirt noir puis descendit au rez-de-chaussée. Il se rendit à la cuisine où il bu un grand verre de lait bien frais, puis se dirigea vers l’entrée. Il enfila ses baskets puis ouvrit la porte afin de vérifier le temps. Ciel dégagé, grand soleil… Il faisait un peu froid mais ca restait correct. Il attrapa donc sa veste et sortit de la maison.

Les mains dans les poches, il marcha tranquillement, sans faire attention aux gens qui passaient près de lui. Il tirait un peu la gueule de devoir s’occuper de cette corvée, mais s’il voulait dormir pénard, il n’avait pas trop le choix. Cependant, il ne savait pas vraiment où trouver ce dont il avait besoin ; y avait-il seulement un magasin de bricolage dans le coin, ou un truc du genre ? Et puis, pas quelque chose de trop cher ; Pakkun lui avait laissé de l’agent, mais cela ne serait pas éternel. Il était temps de penser à se trouver un boulot… Cette idée le fit soupirer. C’était chiant mais il le fallait bien ; mais pas maintenant, là il devait se charger des volets. Mais alors qu’il déambulait dans les rues, cherchant - sans trop vraiment se casser la tête - un magasin de bricolage, il sentit une goutte d’eau tomber dans son cou ; ce qui le fit frissonner. Il s’arrêta alors et regarda le ciel. D’énormes nuages noirs avaient fait leur apparition et très vite, une forte pluie s’abattue.
Natsu Shidô ▬ Fait chier !
Sans plus attendre, Natsu se mit à courir, cherchant un endroit pour se mettre à l’abri. Il entra dans le premier bâtiment ouvert qu’il croisa, une bibliothèque. Une fois à l’intérieur, il se secoua la tête, ses cheveux étant complètement trempés. Il enleva sa veste qui l’avait protégé un minimum de l’eau et passa une main dans ses cheveux.
Natsu Shidô ▬ Tsss…. Saleté de flotte…
Natsu étant changelin chat, avait à peu près les mêmes réactions et goûts que les félins ; et de ce fait, il n’aimait pas l’eau, hormis celle de sa douche. S’il avait su qu’il allait pleuvoir comme ça, il serait resté bien au chaud - et au sec – sous sa couette. Il releva la tête et regarda la salle. Tout était calme et silencieux, ce qui était normal dans un tel endroit. Il n’y avait pas grand monde non plus. Il aimait bien ce genre de lieu ou tout était serein… Ce n’était pas si mal de rester ici le temps que la pluie cesse. Il pourrait peut-être se trouver un petit coin tranquille où se poser. Il s’avança alors, passant d’allées en allées, à la recherche d’un lieu peinard. Il passa devant une porte, puis s’arrêta subitement. Quelque chose attira son attention, une mélodie pour être exacte ; douce et mélancolique, le genre que Natsu appréciait beaucoup. Intrigué et poussé par sa curiosité, il entrouvrit la porte afin de voir d’où elle venait. Mais des étagères lui bloquaient la vue, impossible de voir quoique ce soit. Il entra donc, fermant la porte derrière lui et suivit le son du piano. Il s’approcha doucement et sans bruits puis s’arrêta en apercevant le fameux piano et…. Le pianiste, qu’il ne voyait que de dos. Quelle jolie mélodie, il jouait vraiment bien... Il s’installa par terre, contre une étagère un peu plus loin, afin de ne pas le déranger. Il ferma les yeux, appréciant chaque note qu’il entendait. S’il le pouvait, il ronronnerait de bonheur.

"Mélodie enivrante"

© Etilya sur DK RPG


Spoiler:
 


Dernière édition par Natsu Shidô le Dim 5 Fév 2017 - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 275
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 286

Feuille de personnage
Aptitudes :
Possessions:
avatar
Accro au Forum
MessageSujet: Re: Library Sonata [PV Natsu Shidô]   Ven 3 Fév 2017 - 23:16




Library Sonata

Feat Natsu Shidô & Thomas Tel

J’avais à peine commencer que mes mains parcouraient d’elles-mêmes le clavier et que mes yeux s’étaient fermés pour laisser mon esprit vagabonder au gré des notes. Je n’étais plus à la bibliothèque à cet instant mais loin, très loin dans mes pensées, guidé par la mélodie envoutante. Cinq minutes, très longues et très courtes à la fois, de bonheur s’écoulèrent et j’arrivais enfin à la fin du premier mouvement. Je terminais là-dessus, refermant la partition. J’aurais pu franchement continuer sur le deuxième et troisième mouvement mais l’envie n’était pas là. Quitte à continuer de jouer, je préférai un autre morceau tout aussi calme.

Je me levais pour aller remettre la partition en place et en trouver une autre. Qu’elle ne fut pas ma surprise en surprenant un jeune homme assis par terre, adossé contre une bibliothèque. Il avait les cheveux légèrement humides, preuve qu’il était encore dehors il n’y a pas si longtemps et qu’il s’était mis à pleuvoir. Ou il avait reçu un seau d’eau sur la tête… Ce qui était peu probable. Dans tous les cas, je le regardais avec un immense sourire.

Thomas Tel ▬ Mince ! Je ne savais pas que j’avais du public !


Je n’arrivais pas à lire dans son regard. De l’étonnement ? De la surprise ? De la fascination ? J’étais indécis encore. Il fallait que je l’observe encore un peu plus. Quoi qu’il en soit, je me penchais un peu pour lui tendre ma main et l’aider à se relever. Je pouvais mieux apercevoir ses traits et ses yeux. C’était hypnotisant. Il était habillé très simplement d’un jeans et d’un t-shirt mais je trouvais que ça lui donnait un certain charme. Ce n’était absolument pas comparable à ma chemise blanche et ma veste bleu. Mais ce n’était pas important. Les apparences n’étaient que les apparences, après tout.

Thomas Tel ▬ Je suis Thomas Tel. Ravi de vous rencontrer.

Je le regardais toujours souriant, attendant une réponse de sa part. J’étais peut-être un rien direct, étant donné qu’on ne se connaissait pas. Mais j’appréciais naturellement tout personne qui s’intéressait à la musique. C’était une passion. J’adorais la partager. Ce n’est pas pour rien que j’avais décidé de devenir pianiste, aussi. C’était aussi une manière de partager ses sentiments avec d’autres personnes, un public… C’était le langage universel !

Thomas Tel ▬ Je cherche un autre morceau que je pourrais jouer là-maintenant. Mais je n’arrive pas à choisir avec toutes les partitions qu’il y a ici… Une idée potentielle ?

"Allegro"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Changelin chat
Couleur : #008AE6
Avatar : Izaya Orihara (Durarara!!)
Date d'inscription : 29/01/2017
Nombre de messages : 41
Emploi/loisirs : Dormir ♥
Yens : 187
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Library Sonata [PV Natsu Shidô]   Sam 4 Fév 2017 - 17:26




Library Sonata

Feat Thomas Tel & Natsu Shidô

Quelle douce mélodie… Pour ses oreilles si fines, cela était un pur bonheur ; et si apaisant. Il posa délicatement et sans bruit sa tête contre l’étagère derrière lui. S’il n’avait pas été en présence d’un inconnu, il se serait certainement changé en chat et se serait couché confortablement dans un coin, bercé par ces notes mélodieuses. Natsu aimait se pavaner sous sa forme féline, il se sentait plus à l’aise et en sécurité ainsi. Et puis, c’était bien plus pratique pour faire des siestes pénard. Toujours les yeux clos, il se disait que le piano était quand même un bel instrument. Il aurait aimé apprendre à en jouer, mais il n’avait pas la patience pour. Il se contentait de sa place de spectateur et ne le regrettait pas. Se laisser aller au gré de ces notes, douces et harmonieuses était quelque chose que le garçon appréciait beaucoup. Il ne se lassait jamais de ce genre de mélodies ; mais comme ce n’était pas le truc de ce vieux sorcier de Pakkun, il avait prit l’habitude d’en écouter à travers des écouteurs. Le rendu n’était pas aussi bien, mais c’était mieux que rien.

Perdu dans ses pensées et cette sérénité que lui procurait ce morceau ; il mit quelques secondes à réaliser que la mélodie avait cessée. Aussitôt, il ouvrit les yeux et tourna la tête vers le pianiste. Celui-ci s’était levé et s’approchait de lui. Apparemment, il s’était fait remarqué. Ce n’était pas vraiment prévu. Il n’était pas très à l’aise avec les autres… Il leva doucement sa tête vers lui et le regarda. Il n’avait pu le voir que de dos jusqu’à présent, et même s’il sentait un certain malaise monté en lui, il était ravi de voir à quoi il ressemblait. Il n’était pas déçu de ce qu’il avait en face de lui. A première vu, il semblait si serein ; et ce sourire apaisait un peu Natsu qui était déjà paniqué à l’idée de devoir converser avec quelqu’un. Il croisa alors son regard et resta bloqué dessus quelques secondes. La couleur de ses yeux était si fascinante qu’il ne parvenait pas à détacher ses yeux des siens. Il ne sentait même pas les légères gouttes d’eau couler le long de sa peau, à cause de ses cheveux encore mouillés. Il détourna rapidement le regard en se rendant compte qu’il le regardait depuis plusieurs secondes ainsi ; et remarqua la main tendue vers lui, sûrement pour l’aider à se relever. Il ne savait ni quoi faire, ni quoi répondre.  Il ne voulait pas paraître grossier et se devait de faire des efforts ; mais n’avait aucune idée de comment réagir. Après quelques instants d’hésitations à fixer sa main, il se décida à l’attraper doucement. Il la serra légèrement et se releva. Il le voyait plus grand que ça, mais finalement une fois debout, tous deux faisaient à peu près la même taille.

Natsu Shidô ▬ Natsu Shidô…

Il avait bafouillé son nom comme un gamin l’aurait fait. Il releva les yeux vers lui et sentit ses joues s’enflammer devant son sourire. Il détourna rapidement le regard, gêné ; espérant qu’il ne le remarque pas. Ce Thomas semblait très à l’aise, contrairement à lui. Il avait l’air d’être une personne aimable et agréable ; et charmant également. Mais Natsu ne se fiait pas aux apparences, même s’il semblait sympathique, il ne pouvait s’empêcher d’être méfiant ; c’était dans sa nature. Cependant, quand il lui demanda s’il avait une idée sur le prochain morceau qu’il pourrait jouer, Natsu le regarda. L’idée de l’entendre à nouveau lui plaisait beaucoup.

Natsu Shidô ▬ Comptine d’un autre été, de Yann Tiersen ; elle est sympa.

Il avait dit ça en baissant les yeux et en souriant légèrement. Cette chanson, il la trouvait plus que sympa ; c’était l’une de ses favorites, il l’affectionnait énormément. Elle lui faisait ressentir des choses qu’il était incapable de décrire ; mais il savait qu’elle lui faisait du bien. Et puis, il se disait qu’avec son niveau, il serait plus que capable de la jouer.

Natsu Shidô ▬ Enfin, ce n’est qu’une idée…


"Comptine d'un autre été"

© Etilya sur DK RPG


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 275
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 286

Feuille de personnage
Aptitudes :
Possessions:
avatar
Accro au Forum
MessageSujet: Re: Library Sonata [PV Natsu Shidô]   Ven 24 Fév 2017 - 1:17




Library Sonata

Feat Natsu Shidô & Thomas Tel

Le voir de plus près ne me laissait pas de glace et je pouvais jurer avoir un peu de rouge aux joues. Le contact de sa main si douce m’avait fait un instant frissonner. Et ses yeux étaient d’un rouge si intense…  Dommage que ça ne soit pas naturel : Ça lui allait parfaitement. Et je ne pouvais pas le rater, on était quasiment aussi grand l’un que l’autre. Je pouvais aussi noter qu’il était mal à l’aise. Toute personne avec un peu de réflexion s’en serait rendu compte. Il bafouillait, était rouge, détournait le regard. A côté, j’avais peut-être l’air trop à l’aise. Mais étant habitué à me montrer en public…

Quand je l’entendis parler de « Comptine d’un autre été », je ne pus que m’étonner avant de rire un bon coup. Je ne me moquais pas de lui mais je riais de la coïncidence. Ne voulant pas le vexer, je m’empressais de lui expliquer :

Thomas ▬ « Je ne pensais pas que tu allais me demander une composition française alors que j’ai des origines françaises. Et c’est une très bonne idée. »

Oui, la situation était telle que je m’étais montré un rien plus familier. J’espérais aussi que lui permette de ses détendre un peu. J’étais clairement l’origine de son indisposition…

Thomas ▬ « Je ne la connais pas par cœur mais ils doivent bien avoir une copie de la partition ici. Voyons… »

Je me mis à la recherche de Yann Tiersen. A mon grand plaisir, il ne fut pas particulièrement difficile à trouver. La bibliothèque était très complète et bien classée aussi. J’ouvris rapidement la partition pour la relire un peu avant de me réinstaller au piano. J’invitais aussi Natsu à s’approcher un peu.

Thomas ▬ « Ne serait-ce pas mieux de venir plus près du piano pour apprécier la musique ? »

J’attendis un instant pour voir sa réaction avant de me retourner vers le clavier. Par soucis, je lançais, cette fois-ci le métronome mis à la disposition de chacun pour m’assurer de rester dans le tempo avant de commencer à jouer. Comme pour la chanson précédente, mes doigts parcouraient les touches avec aisance. J’avais cependant les yeux rivés sur la partition et me concentrait sur la mélodie. Bien qu’il fût rare que je fasse des erreurs au piano, j’avais envie de ne rater aucune note ici pour mon unique auditeur. J’avais envie de bien faire, pour lui.

Une fois la chanson finie, je me retournais vers lui et lui affichait un sourire tendre.

Thomas ▬ « Alors ? »

Musique:
 

"Tempo"

© Etilya sur DK RPG


Dernière édition par Thomas Tel le Sam 25 Fév 2017 - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Changelin chat
Couleur : #008AE6
Avatar : Izaya Orihara (Durarara!!)
Date d'inscription : 29/01/2017
Nombre de messages : 41
Emploi/loisirs : Dormir ♥
Yens : 187
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Library Sonata [PV Natsu Shidô]   Ven 24 Fév 2017 - 20:54




Library Sonata

Feat Thomas Tel & Natsu Shidô

Natsu tentait tant bien que mal de se détendre, ou au moins de paraître un minimum à l’aise et surtout sociable ; mais c’était franchement loin d’être gagné. Et lorsque Thomas se mit à rire à sa proposition de Comptine d’un autre été comme prochain morceau à jouer, le félin se figea. Cela n’arrangeait en rien les choses et ne les rendait pas plus faciles pour lui. Aussitôt, il le regarda, ne comprenant pas ce qu’il y avait de drôle là-dedans. Se moquait-il de lui ? Voilà que Natsu commençait déjà à se faire des films… Qui furent très vite stoppés par l’explication de Thomas. C’était donc ça ? Bien qu’il évite de trop s’intéresser aux faits et gestes des autres, Natsu avait été à deux doigts de trouver cela vexant. Le voilà rassuré. Il le regarda, puis baissa rapidement les yeux. Il se sentait bête d’avoir réagit de la sorte pour si peu ; il devait apprendre à contrôler ses émotions et ne pas se laisser submerger aussi facilement pour des choses aussi peu importantes. En tout cas, Il était ravi de voir que le morceau qu’il avait choisi lui plaisait.

Lorsque Thomas s’éloigna dans le but de mettre la main sur cette fameuse partition, Natsu l’observa. Il sentait bien que le jeune homme faisait en sorte de le mettre à l’aise, et pour dire vrai, il appréciait beaucoup. Habituellement, les gens ne s’attardaient pas sur lui, préférant la compagnie de quelqu’un de plus bavard ou de plus intéressant que lui ; mais cela ne semblait pas être le cas de Thomas. Certes, ils ne s’étaient échangé que quelques mots, mais cela aurait largement suffit à d’autres pour couper court à la discussion ; ce qui, dans la plupart du temps, ne déplaisait pas à Natsu qui n’était pas du genre à papoter. Mais cette fois-ci, il avait fait des efforts et jouait le jeu. Peut-être était-ce parce que ce garçon semblait de nature sereine et posée ; un peu comme lui. Et également à sa façon de lui sourire peut-être…

Natsu, perdu dans ses pensées, le regarda quand il lui proposa de s’approcher. Le félin hésita. Certes, il appréciait sa présence, mais n’était pas vraiment prêt pur accepter une telle proximité avec un inconnu. Cependant, il se rapprocha quand même, laissant une certaine distance entre eux. Il s’installa à côté du piano, contre le mur et s’appuya contre celui-ci. Aux première notes, il ferma les yeux afin de profiter pleinement de la mélodie ; puis les rouvrit afin d’observer Thomas. Il semblait si concentré sur ce qu’il faisait… Natsu ne parvenait pas à le quitter des yeux.

Le fixant jusqu’à la fin, Natsu fût quelque peu gêné lorsqu’il se retourna vers lui. Était-ce ses yeux ou son sourire qui le faisaient rougir ? Cela restait une énigme ; mais ce qui était sûr c’est que ce jeune pianiste ne laissait pas notre jeune félin de marbre.


Natsu Shidô ▬ … C’est une belle mélodie, tu la joues très bien… J’ai beaucoup aimé…

Oui, il avait fortement apprécié ce petit concert privé. Était-ce possible d'avoir un coup de foudre musical ? Il leva la tête vers lui et le regarda dans les yeux ; puis lui dit avec sincérité et franchise.

Natsu Shidô ▬ Je pourrais t'écouter encore et encore.

Il ne savait pas si ses paroles étaient déplacés ou mal vues, mais c'était ce qu'il ressentait à cet instant et avait, pour une fois, eut le cran de dire ce qu'il pensait.


"Coup de foudre musical"

© Etilya sur DK RPG


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 275
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 286

Feuille de personnage
Aptitudes :
Possessions:
avatar
Accro au Forum
MessageSujet: Re: Library Sonata [PV Natsu Shidô]   Sam 25 Fév 2017 - 13:10



Library Sonata

Feat Natsu Shidô & Thomas Tel

Alors que je m’étais dirigé vers lui pour lui demander comment il avait trouvé la prestation, j’en profitais pour l’observer un peu plus. Il était toujours un rien gêné et rougissant mais cela lui onnait assurément un petit côté mignon. Et Je peux bien l’avouer maintenant, cela ne me laissait pas de glace. Je pense que si je pouvais me le permettre, je resterai bien ainsi des heures à jouer du piano en contemplant le jeune homme. J’étais déjà sur un nuage à chaque fois que je me mettais au piano. Sa présence rendait le tout un rien plus… magique ! D’une certaine manière, le courant passait, agréablement.

Je n’étais pas le seul à apprécier cet instant à en croire la réponse qu’il m’avait donné. Ça m’avait fait chaud au cœur. Mais ce qui suivit me fit vraiment plaisir. L’idée qu’une personne veuille m’écouter encore et encore m’emplissait de joie. J’avais là toute la reconnaissance de mon travail effectué depuis que j’étais plus jeune. Et j’en ai passé des après-midis à me perfectionner au piano, à m’entrainer encore et encore sans abandonner ! Et je me retrouvais là, maintenant, dans cet bibliothèque. Ça me faisait réellement plaisir. Et c’était tellement inattendu. Pendant un instant, je sentis le rouge me monter au visage et je détournai le regard, incapable de répondre. J’étais là, assis sur le tabouret, à sourire bêtement. Le seul son audible était celui du métronome qui marquait encore le rythme. Le bruit me ramena à la réalité et je m’empressais de l’arrêter.

Thomas ▬ « Merci… Ça me touche beaucoup »

C’était tout ce que j’avais trouvé à dire. Comme si mon cerveau s’était maintenant mis en veille. Ca n’a duré qu’un instant cependant. Je me rappelai bien vite avoir fait l’affront d’accepter un compliment sans le rendre. Ce fait était considéré comme très malpoli, au Japon. Cependant, pour quelqu’un qui a reçu une éducation française comme moi, il arrivait parfois que vexer quelqu’un sans le vouloir par manque de respect involontaire. Je m’empressai alors de reposer mon regard sur Natsu et de rajouter :

Thomas ▬ « Tu es extrêmement gentil et c’est un plaisir de passer du temps avec toi. »

C’était la seule chose qui m’était passé par la tête et qui ressemblait un tant soit peu à un compliment. Je n’osais pas croire que j’avais réellement sorti ça. Habituellement, je prenais le temps d’observer, d’apprendre des gestes, mimiques et discours de mon interlocuteur. Mais, cette fois-ci, j’avais été littéralement pris de court. Je pris un instant, en me mettant face au piano et en prenant la partition en mains, pour me recentrer et remettre mes idées en place. Une fois fait, je me levais en regardant Natsu, toujours un peu rouge mais le sourire aux lèvres.

"Andente"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Changelin chat
Couleur : #008AE6
Avatar : Izaya Orihara (Durarara!!)
Date d'inscription : 29/01/2017
Nombre de messages : 41
Emploi/loisirs : Dormir ♥
Yens : 187
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Library Sonata [PV Natsu Shidô]   Sam 25 Fév 2017 - 23:07




Library Sonata

Feat Thomas Tel & Natsu Shidô

Natsu avait prononcé ces mots sans réfléchir ; et même si cela était gênant, il ne les regrettait pas. Il était rare pour lui de s’exprimer avec autant d’honnêteté et de spontanéité, sans déguiser ses émotions, notamment avec un inconnu. Il ne savait ni pourquoi, ni comment, il était parvenu à un tel exploit. Car pour lui s’en était un. Depuis le décès de son père et de sa sœur, une sorte carapace s’est formée autour de lui, le coupant un peu des autres. Renfermé sur lui-même, il n’est pas du genre à faire le premier pas. Alors complimenter quelqu’un ainsi et surtout, exprimer ce qu’il ressentait comme il venait de le faire avec lui, était une chose incroyable. A croire que le jeune homme face à lui avait quelque chose de plus que les autres…

Natsu, qui n’avait pas cessé de le regarder jusque-là, remarqua la teinte colorée que prenaient les joues de Thomas. Il était quelque peu soulagé de voir qu’il n’y avait pas que lui qui virait à la tomate dans ce genre de situation. Et puis, il le trouvait plutôt mignon à rougir ainsi. N’ayant pas l’habitude de se dire ce genre de choses, il se trouvait un peu idiot de penser cela. En tout cas, il était content d’apprendre que ses paroles avaient touché Thomas et lui avait fait plaisir. Les siennes avaient eut le même effet sur notre jeune félin. C’était bien la première fois qu’une personne appréciait sa compagnie ; excepté son père adoptif mais ça c’était normal. Il n’avait tellement pas l’habitude qu’on lui dise une telle chose, qu’il ne su comment réagir, ni quoi répondre. Il se contenta de souffler un simple « merci », le tout en détournant légèrement le regard. Mais le sourire qui se dessina sur ses lèvres prouvait à quel point il était heureux d’entendre ces mots.

Natsu, qui habituellement préférait conserver une certaine distance entre lui et les autres, décida de se rapprocher un peu du jeune pianiste. Il s’habituait petit à petit à sa présence et semblait beaucoup moins méfiant qu’il ne l’était au début. Il ne se sentait pas en danger avec lui ; il était même plus détendu. Il ne savait pas si cela était dû à la gentillesse qu’il avait eut envers lui, ou à cette chaleur douce et apaisante qu’il dégageait, mais Natsu avait envie de le connaître un peu plus. Il sentait le besoin de le côtoyer davantage et de se rapprocher de lui. Enfin, en agissant tout de même avec attention et prudence, comme le ferait un félin. C’est pourquoi, il tenta tant bien que mal de poursuivre la discussion. Il chercha rapidement ses mots puis, prenant un ton plus assuré et essayant de ne pas bafouiller, lui demanda :

Natsu ▬ Tu as dû travailler dur pour apprendre à jouer aussi bien…  

Il posa ses yeux sur le piano et esquissa un très léger sourire.

Natsu ▬ Depuis que je suis petit, j’ai toujours voulu apprendre à en jouer ; mais j’ai jamais eu la patience pour…

"Chaton s’approche doucement…"

© Etilya sur DK RPG


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 275
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 286

Feuille de personnage
Aptitudes :
Possessions:
avatar
Accro au Forum
MessageSujet: Re: Library Sonata [PV Natsu Shidô]   Dim 26 Fév 2017 - 22:36



Library Sonata

Feat Natsu Shidô & Thomas Tel

Natsu semblait toujours un rien gêné par la situation. Il n’était pas le seul cependant. J’avais aussi un certain malaise. Ce n’était cependant pas désagréable. Il y avait quelque chose qui s’installait entre nous. J’avais envie de voir ce qui allait se passer par la suite, voir où cela allait nous mener.

Alors que je replaçais la partition sur le pupitre, Natsu s’était approché encore un peu. Un peu plus détendu qu’au début de la conversation. Il sembla un instant chercher ses mots puis finit par faire une remarque sur ma façon de jouer. Je souriais toujours. Il n’avait pas tort. Ça devait bientôt faire 42 ans que j’avais commencé des cours de piano… approximativement. J’avais eu franchement le temps de bien me perfectionner.

Thomas ▬ « J’ai commencé le piano vers l’âge de 10 ans. J’ai eu le temps d’apprendre, en somme. »

Je le regardais poser son regard sur le piano et j’eus l’impression de voir une pointe de regret s’installer sur son visage. Je compris vite de quoi il s’agit. Il aurait voulu apprendre le piano.

Thomas ▬ « Il est vrai que le piano demande pas mal de patience. Ne serait-ce que pour apprendre à lire une partition ou comment on joue. Il en va pour tous les instruments d’ailleurs. Avec un niveau de complexité différent, cependant. »

Je regardais Natsu avec un grand sourire. J’avoue que si j’avais un rien de temps, j’aurai pu éventuellement lui donner des cours. Mais entre l’Enclave, l’enquête, mes recherches et l’école de Sorciers, il m’arrivait parfois de manquer de temps pour moi jouer… Je me serais bien proposé, sinon.

Thomas ▬ « Si tu ne veux pas apprendre, je veux bien continuer à jouer. Ça faisait un moment que je n’avais plus mis les doigts sur un clavier. »

Je commençais à pianoter une petite suite de notes. Je ne sais plus d’où elle venait cependant… Une vieille comptine, peut-être. Cela n’aura duré que quelques secondes d’ailleurs. Je relevais la tête pour regarder à nouveau Natsu en réfléchissant quelques instants.

Thomas ▬ « Du coup, comme tu ne fais pas de piano. Que fais-tu dans la vie ? Tu as des occupations ? »

Je réalisais que j’étais peut-être un peu direct soudainement. Peut-être qu’il n’allait pas bien prendre ce changement soudain de conversation. J’avais envie cependant d’apprendre à le connaitre, de discuter avec lui de lui, de moi, de tout et de rien.

Thomas ▬ « Enfin… Je ne te force pas à répondre. Ça me ferait plaisir de faire plus amples connaissances. »

"Duo"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Changelin chat
Couleur : #008AE6
Avatar : Izaya Orihara (Durarara!!)
Date d'inscription : 29/01/2017
Nombre de messages : 41
Emploi/loisirs : Dormir ♥
Yens : 187
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Library Sonata [PV Natsu Shidô]   Lun 27 Fév 2017 - 14:49




Library Sonata

Feat Thomas Tel & Natsu Shidô

Pour Natsu, le piano était l’un des plus beaux instruments créé par l’homme ; avec le violon. Les mélodies jouées par ces deux instruments, quand celles-ci étaient bien interprétées, avaient un pouvoir apaisant sur lui. Était-ce dû à son côté félin ? Peut-être. Ayant une ouïe très fine, il ne supportait pas les musiques trop fortes et agressives ; préférant la douceur et la finesse des morceaux plus classiques. Il ne se lassait pas d’en écouter. Plus jeune, lorsqu’il avait une dizaine d’années, il décida d’apprendre à en jouer ; dans le but de pouvoir lui aussi apporter un peu de sérénité et de quiétude aux autres. Malheureusement, malgré toute la motivation et l’envie du monde, il lui manquait quelque chose d’important pour y parvenir : la patience. A chaque fausse note ou erreur de sa part, il s’énervait et s’arrêtait. Puis une fois calmé, il reprenait avant de s’énerver à nouveau. C’était un cercle sans fin. Il en devenait irritable, ce qui ne lui plaisait pas du tout. Il voulait redevenir ce garçon calme et doux qu’il était avant de commencer ; c’est pour cette raison qu’il laissa de côté son apprentissage au piano.

Natsu releva les yeux vers Thomas. Avec autant d’années à s’exercer, il comprenait comment il avait pu arriver à un tel niveau au piano. Il détourna le regarda. Il l’enviait d’avoir pu apprendre et de pouvoir jouer de la sorte. Mais même s’il était incapable de jouer aussi bien, il était tout de même heureux d’avoir pu écouter ses interprétations.

Natsu ▬ C’est vrai, c’est quelque chose de remarquable d’apprendre à jouer ; peu importe l’instrument. Avoir la volonté d’aller jusqu’au bout, je trouve ça admirable ; surtout quand le résultat est à la hauteur de ce qu’on avait espéré…

Dit-il en relevant la tête. Il était heureux que Thomas accepte de jouer à nouveau devant lui. Doucement, un sourire se dessina sur ses lèvres. Un sourire chaleureux qui illuminait son visage. Il lui répondit, d’un ton enjoué.

Natsu ▬ Ca me ferait très plaisir !

Il observa ses doigts taquiner le clavier du piano, puis le regarda de nouveau. Bien que cela fût une suite logique de leur conversation, Natsu ne s’attendait pas à ces questions. Que répondre à ça ? Il ne faisait pas grand-chose de sa vie pour le moment ; à part réparer cette foutue maison en attendant le retour de son père. Ce n’était pas vraiment génial comme réponse… Mais c’était pourtant la vérité et il n’était pas du genre à raconter n’importe quoi, même si cela avait pour objectif d’embellir la situation.

Natsu ▬ Pas grand-chose en ce moment… Je retape comme je peux la maison de mon père, avant qu’il revienne dans le coin.

Il marqua une pause et passa nerveusement sa main dans ses cheveux.

Natsu ▬ J’aime beaucoup dormir. Si je le pouvais, je passerais mes journées à ça. Et boire du lait aussi…

Il s’arrêta de parler. Qu’est ce qu’il lui avait prit de lui sortir ça sérieux ? Il y avait mieux quand même… Il laissa échapper un soupire et détourna le regard, espérant qu’il n’allait pas le trouver bizarre. Après tout, ce n’était pas son truc de faire la conversation…

"Chaton est nerveux…"

© Etilya sur DK RPG


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Library Sonata [PV Natsu Shidô]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Library Sonata [PV Natsu Shidô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Hors RPG :: Le centre de Nakanoto :: Quartier culturel-