Partagez | 
 

 L'art de passer inaperçu, ou presque ! [Pv Lucy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vampire Level B - Clan Dwight Hodgkins
Race : Vampire, Level B ; pouvoir de transposition
Couleur : Purple
Avatar : Prussia (F) de Hetalia
Date d'inscription : 16/11/2014
Nombre de messages : 61
Emploi/loisirs : Actrice
Yens : 48
avatar
Vampire Level B - Clan Dwight Hodgkins
MessageSujet: L'art de passer inaperçu, ou presque ! [Pv Lucy]   Mar 11 Juil 2017 - 18:03

Maria était franchement hors d'elle. Cela faisait quelques jours qu'elle suivait le même individu et tout laissait à croire que ses soupçons étaient fondés ! On avait beau dire que les vampires, les lycans et toutes les autres créatures bizarres qu'il pouvait y avoir dans la nature étaient des monstres, mais la cruauté humaine arrivait toujours à la surprendre. Comment pouvait-on faire du mal à un pauvre animal sans défense ?! D'accord, elle n'était pas tout à fait objective, puisqu'il était question des corbeaux dans ce cas bien précis, mais tout de même ! Elle aurait bien jeté quelques crottes de pigeon sur son veston prestigieux, mais elle pensait que cela ne ferait qu'empirer la situation. Voilà ce qu'elle pensait de ce misérable qui s'était attiré sa colère. Et Maria avait beau être petite, et faible, il ne fallait pas la sous-estimer. Non, et puis, après quelques jours, elle avait trouvé une bien meilleure idée...

Maintenant qu'elle avait élaboré son plan, il était temps d'agir. La nuit avait repris ses droits sur la ville. Sous le regard bienveillant de la lune, Maria arpentait les rues, son pas léger résonnant à peine contre le gravier. Mais même si elle réussissait à attirer l'attention, bien malin celui qui aurait pu deviner l'identité de la demoiselle. Sa chevelure blanche était cachée sous une autre d'un noir parfait et bien plus courte, se mélangeant ainsi bien mieux à la population japonaise, et au lieu de ses iris rouges, c'étaient des lentilles marrons qui survolaient les ruelles. Après tout, elle devait rester à l'affût et discrète. Celui qui était devenu l'ennemi public no. 1 avait une routine bien établie, mais on ne sait jamais.

Comme de fait, ce soir, il s'était engagé dans une rue marchande qu'il n'avait pas l'habitude de fréquenter. Cela pouvait être un piège, mais Maria irait jusqu'au bout ! Et puis, peut-être qu'il allait rencontrer quelqu'un. Si ça se trouve, Nakanoto était le repaire de tout un gang qui en avait contre ses amis à plume ! À cette pensée, son petit pas se fit plus pressant, le cœur battant. Seulement, elle n'était pas seule à tenter une promenade nocturne. La chance tourna et une personne la bouscula au coin de la rue, lui faisait perdre de vue sa cible quelques minutes. Flûte ! Où pouvait-il bien être passé ? Ce n'était pas une maladresse aussi stupide qui ferait tout gâcher ! Non, il suffisait de réfléchir un peu. Quel serait le refuge le plus probable ? Un endroit où passer inaperçu ou tout simplement pour se reposer entre bons potes... En connaissait ses goûts, ce n'était qu'une question de logique. Après quelques minutes d'hésitation, Maria poussa la porte et pénétra dans l'établissement.

Elle prit une minute ou deux pour examiner les lieux, c'était plutôt cosy, pas le genre de bar miteux dont elle avait si souvent entendu parler où les bagarres ou autres histoires louches étaient monnaie courante. Il y avait bien quelques tables, mais ce n'était pas un restaurant non plus, hein. Elle aurait l'air bizarre, et pas très futée, si elle restait planquée derrière son menu ou un journal... Elle s'installa donc au comptoir le plus naturellement du monde, sourire délicieux en prime, croisant les jambes contre le tabouret qui lui offrait quelques centimètres supplémentaires. Il ne lui restait plus qu'à commander une boisson et personne ne se poserait de questions à propos de sa présence. Elle était juste une belle jeune femme qui venait profiter de sa soirée. Ce qu'elle oubliait de faire, trop souvent, trop inquiète ou trop occupée.

Problème. À part le vin que l'on servait dans les soirées mondaines, elle n'avait jamais vraiment bu d'alcool. Et ils étaient beaucoup trop hors de prix pour que son identité demeure secrète bien longtemps. Du coup ... Aussi bien y aller pour un cocktail, mais lequel ? Pourquoi ne pouvait-il pas y avoir plus de descriptions sur ce menu ? Sourcils froncés, concentrée comme jamais, elle hésitait entre demander conseil et suivre son instinct. Elle pourrait le regretter amèrement.

Et toujours pas le moindre signe de son homme à problèmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Civil
Race : Humain
Couleur : #0099ff
Avatar : Erza Scarlet (Fairy Tail)
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 110
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 197

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Humain - Civil
MessageSujet: Re: L'art de passer inaperçu, ou presque ! [Pv Lucy]   Ven 21 Juil 2017 - 14:52




L'art de passer inaperçu, ou presque !

Feat Maria E. Blanchet & Lucy Scarlett Taylor

Lucy était quelque peu distraite ce soir. Habituellement, elle était très concentrée dans son travail et se donnait à fond. Mais les choses étaient différentes aujourd’hui. Depuis sa rencontre avec Mia et les révélations de celle-ci sur l’existence des êtres surnaturels - vampires et lycans – elle ne voyait plus le monde de la même manière. Elle y réfléchissait tout le temps, repensant à toutes les personnes qu’elle avait croisées dans sa vie, se demandant si l’une d’entre elle ne serait pas l’une de ses créatures fantastiques. Elle était incapable de faire la différence. Dans la rue, elle se mettait à dévisager les gens, tentant de percevoir un détail qui pourrait lui indiqué qu’elle avait à faire à un non-humain. Elle devenait presque parano… Et au bar c’était pire. Elle essayait tant bien que mal de ne pas changer de comportement avec ses clients, même si cela n’était pas chose aisée. Elle les servait avec autant de dynamisme qu’à l’accoutumée, souriant aux hommes qui la draguaient et plaisantant à leurs blagues parfois douteuses… Mais contrairement à ses habitudes, elle ne courrait pas après les pourboires. Ce n’était pas sa priorité. Ce soir, elle avait bien l’intention de découvrir si certains de ses clients étaient des vampires ou des lycans.

Après avoir servit une énième table, elle retourna près du bar et posa son plateau sur le comptoir. L’heure de la pause était arrivée. Elle indiqua à ses collègues que pour les prochaines minutes, il ne fallait pas compter sur elle. Elle s’appuya contre le bar et balaya la salle du regard. A cet endroit, elle avait une vue sur toute la pièce et pouvait ainsi observer les clients. Mais à part des gars éméchés, des nanas à la recherche de compagnie et des hommes d’affaires aux blagues et remarques quelque peu douteuses ; il n’y avait pas grand chose à se mettre sous la dent. Lucy soupira et se retourna. Elle s’affala sur le comptoir, l’air boudeur. Tout ça c’était n’importe quoi, elle prenait toute cette histoire un peu trop à cœur. Pourquoi était-ce si important pour elle se différencier les ces êtres des humains ? Par curiosité ? Par peur ? Un peu des deux en fait. Elle avait eut la chance de tomber sur une lycan qui ne lui volait aucun mal, malgré sa nature un peu rustre, direct et quelque peu agressive. Mais elle savait qu’ils n’étaient pas tous comme ça. Certains étaient de vrais prédateurs en quête d’une proie à attaquer. C’était ce qui l’effrayait le plus. Elle voulait les reconnaître afin de se préparer au pire. Et puis, elle était curieuse d’en apprendre davantage sur eux ; même si Mia avait pas mal éclairée sa lanterne.

Lucy ▬ Quelle prise de tête…

Elle cacha son visage dans ses bras quelques instants, histoire de souffler un peu. C’est alors qu’elle sentit une présence s’installer à côté d’elle. Aussitôt, elle releva la tête et en apercevant la jeune femme assise à côté d’elle, resta comme figée. Elle avait déjà vu de belles femmes ici, mais pas autant que celle qui se tenait à sa gauche. Ce n’était pas vraiment courant de croiser ce genre de demoiselle dans cet endroit. Vu comment elle dévisageait son menu, cela se voyait qu’elle n’avait pas l’habitude de venir ici. Lucy ne pu s’empêcher de sourire. Elle se redressa et s’approcha légèrement de sa voisine, la main posée sur le comptoir, en souriant.

Lucy ▬ Le Tequila Sunrise est pas mal, enfin si on aime la tequila bien sûr et le sucre. Sinon le Cosmopolitan est bon aussi, un peu classique, mais il passe bien. Sinon, il y a aussi des cocktails sans alcool à la page d’après, si c’est plus votre truc.

Lucy s’était permis quelques conseils ; après tout, c’était son boulot. Et puis cette jeune demoiselle avait quelque chose d’intriguant…

"Besoin d’aide ?

© Etilya sur DK RPG




Spoiler:
 


Lucy parle en #0099ff


Dernière édition par Lucy S. Taylor le Jeu 18 Jan 2018 - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire Level B - Clan Dwight Hodgkins
Race : Vampire, Level B ; pouvoir de transposition
Couleur : Purple
Avatar : Prussia (F) de Hetalia
Date d'inscription : 16/11/2014
Nombre de messages : 61
Emploi/loisirs : Actrice
Yens : 48
avatar
Vampire Level B - Clan Dwight Hodgkins
MessageSujet: Re: L'art de passer inaperçu, ou presque ! [Pv Lucy]   Mar 22 Aoû 2017 - 5:52

Erreur numéro 1. Toute concentrée qu'elle était à vouloir passer inaperçue, elle avait oublié de prêter réellement attention à ce qui l'entourait, notamment la présence près d'elle. Mais derrière le comptoir, il ne pouvait y avoir qu'un barman non ? Ou plutôt une barmaid dans ce cas ci. Alors, lorsqu'on s'adressa à elle, Maria releva les yeux mais resta surprise pendant un instant, le temps que la demoiselle lui faisse ses recommandations. Non mais vous avez déjà vu un rouge pareil sur le territoire nippon vous ? Enfin, elle attendait une réponse là, et ce n'était pas très poli de la fixer avec un regard de poisson rouge.

« Hm ... Je veux bien tenter le Cosmopolitain alors. »

Après tout entre tequila et vodka ... On peut qu'elle commençait fort sa quête des cocktails ! En espérant qu'elle ne grimace pas trop, on est racontait que ça brûlait vachement le palais. De quoi finir avec un horrible mal de crâne et la nausée si elle abusait. Elle pouvait déjà voir les gros titres du lendemain : Maria la dévergondée ! Au lieu de nourrir un peu plus son angoisse, elle jeta à nouveau un rapide coup d'œil à la salle, soupirant en constatant que son poisson, s'il était parti se planquer aux toilettes parce qu'elle était repérée, n'était toujours pas revenu. Ou peut-être qu'il en avait profité pour sortir par la fenêtre, ou même la porte de service ... Ou peut-être préférait-il préparer sa terrible vengeance ! Non décidément elle avait l'imagination trop fertile. Elle espérait juste qu'il ne ferait pas souffrir d'autres oiseaux parce qu'elle avait un peu relâché la garde.

« Je devais retrouver quelqu'un ici, mais je crois bien qu'il m'a posé un lapin. Sans doute préférait-il aller boire avec ses vieux potes ! Pourtant, tout le monde sait très bien que les rues ne sont plus très sures ces temps-ci ... Vous vous rendez compte ? »

Et dire qu'elle était supposée faire partie du danger ... Ironie, quand tu nous tiens. Heureusement qu'elle n'avait pas réellement soif. Le cou tendu de la demoiselle lui aurait paru bien plus intéressant que ce qu'ils pouvaient proposer à la carte. Quoique. Elle n'était pas une sauvage. Pas comme ces vulgaires Level E qui n'avaient plus la moindre trace d'humanité.

« Aaah mais vous avez mieux à faire qu'écouter mes petits problèmes ... Désolée. Tout cela m'aura au moins permis de découvrir cet endroit ! »

Elle fouilla dans son sac pour trouver sa monnaie, et donc payer son verre. Pourvu que ça n'ait pas l'air trop étrange, dans cette époque bien trop numérique. Oh mais ... Dans sa précipitation, elle avait oublié de s'incliner comme le voulait la coutume japonaise. Elle devrait probablement offrir un pourboire généreux à cette serveuse pour s'excuser en bonne et due forme, oui, voilà ce qui ferait l'affaire ! Soudain, elle se figea, réalisant un détail. Erreur numéro 2. Si on lui demandait sa carte d'identité, elle était grillée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Civil
Race : Humain
Couleur : #0099ff
Avatar : Erza Scarlet (Fairy Tail)
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 110
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 197

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Humain - Civil
MessageSujet: Re: L'art de passer inaperçu, ou presque ! [Pv Lucy]   Jeu 5 Oct 2017 - 19:42




L'art de passer inaperçu, ou presque !

Feat Maria E. Blanchet

Lucy ne pu s’empêcher de sourire en voyant les yeux ronds de la demoiselle qui la fixaient. Apparemment, elle ne s’attendait pas à ce que quelqu’un vienne lui parler. Dommage pour elle, Lucy était du genre très sociable et ne se gênait pas pour aborder les gens. Et puis, sa curiosité la poussait à aller à la rencontre des nouvelles têtes afin de faire leur connaissance. La jeune femme ne ferait donc pas exception. Surtout que son élégance avait de quoi intriguer la jeune serveuse.

Lucy ▬ Très bon choix !

Aussitôt, elle se redressa et prit appuie sur le comptoir afin de choper son collègue et barman, Kenji. Le pauvre était sur le point de prendre une petite pause toilette bien méritée. Tout sourire, Lucy lui demanda de préparer un délicieux Cosmo pour la jolie demoiselle à sa droite, pointant du pouce la jeune femme afin de la lui montrer. Mais ce bon vieux Kenji ne semblait pas apte à coopérer. Monsieur allait en pause, elle devrait donc se contenter de son autre collègue barman, employé en renfort spécialement pour cette soirée. Ce qui était complètement inutile soit dit en passant, vu le peu de clients présents ce soir. A l’annonce de Kenji, Lucy fit la moue. Pas question que Monsieur je-sais-pas-doser-comme-il-faut fasse le cocktail à sa nouvelle cliente. C’était la première fois qu’elle goûtait à un Cosmo, il était donc impératif qu’il soit préparé par le meilleur. Finalement, après plusieurs minutes de débat, Kenji accepta. Était-ce la moue de son amie, les arguments chocs de celle-ci ou le fait qu’elle ne le lâcherait pas d’une semelle s’il ne cédait pas, qui avait eu raison de lui ? Certainement un peu des trois. Mais le plus important dans tout ça, était qu’il se décide enfin à préparer ce fameux cocktail. Heureuse d’avoir eut le dernier mot, Lucy se tourna vers la demoiselle en souriant.

Lucy ▬ Je suis certaine que vous allez adorer !

Elle attrapa son tabouret, qu’elle rapprocha et s’installa dessus. Elle jeta un rapide coup d’œil l’heure sur son téléphone. Ca va, il lui restait encore quelques minutes ; de quoi bavarder un peu avec la jeune femme. De toute façon, il n’y avait pas foule ce soir, elle pouvait bien se permettre de pousser un peu sa pause. Elle recentra son attention sur sa voisine de comptoir et lui demanda ce qu’une jolie fille comme elle pouvait bien faire dans un bar à cette heure-là. Certes, cela ne la regardait pas le moins du monde, mais elle voulait savoir. Et puis, si la demoiselle ne souhaitait pas y répondre, elle le lui dirait et alors elle n’insisterait pas davantage. Fort heureusement pour Lucy, elle y répondit sans hésiter.

Lucy ▬ Oh ! C’est moche ça ! Faut vraiment être le dernier des idiots pour poser un lapin à une aussi jolie fille que vous. Les hommes ne sont vraiment pas très futés parfois ! Ils ne prennent pas souvent les bonnes décisions, pas comme nous, les femmes ! M’enfin, ils n’utilisent pas leur cerveau autant que nous donc ceci explique cela.

Dit-elle pour plaisanter. Aussitôt, Kenji protesta, ce qui la fit rire encore plus.

Lucy ▬ Bon ok ok, PAS tous les hommes, y a des exceptions…

Le jeune homme lui tira la langue et déposa le fameux Cosmopolitan sous le nez de la jeune femme.

Lucy ▬ Mais en tout cas, c’est vrai qu’il est préférable de ne pas se balader seule en ville… Surtout en ce moment…


Lucy se demanda alors si elle était au courant de la réalité du danger, soit l’existence des vampires et des lycans. Cela lui brûlait les lèvres de lui poser directement la question… Mais elle n’eut pas le temps d’y réfléchir davantage.

Lucy ▬ Ah non mais ne vous en faites pas, ca m’gêne pas du tout, au contraire ! J’aime beaucoup écouter les gens !

Lucy se leva et, en voyant qu’elle était sur le point de s’en aller, lui attrapa doucement le poignet, l’empêchant de déposer la monnaie sur le comptoir.

Lucy ▬ Vous partez déjà ? Vous n’avez même pas terminé votre verre, ca serait du gâchis !

Elle lui sourit chaleureusement.

Lucy ▬ Vous savez quoi ? Si vous rester encore un peu, je vous offre ce délicieux Cosmo !

"Pas déjà !"

© Etilya sur DK RPG






Spoiler:
 


Lucy parle en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire Level B - Clan Dwight Hodgkins
Race : Vampire, Level B ; pouvoir de transposition
Couleur : Purple
Avatar : Prussia (F) de Hetalia
Date d'inscription : 16/11/2014
Nombre de messages : 61
Emploi/loisirs : Actrice
Yens : 48
avatar
Vampire Level B - Clan Dwight Hodgkins
MessageSujet: Re: L'art de passer inaperçu, ou presque ! [Pv Lucy]   Lun 26 Mar 2018 - 21:22

Maria savait admettre la défaite lorsqu'elle y était confrontée. Puisqu'il n'y avait aucune trace de son poisson, elle devait s'être trompée. Les probabilités sont rarement une science exacte, après tout. Il était donc inutile de s'attarder davantage ; il vaudrait mieux réessayer un autre soir. Pourtant, malgré ses excuses, elle ne s'était pas levée de son siège. Si pour une fois, elle pouvait passer un petit moment très décontracté, ne devrait-elle pas en profiter ? Il faut dire qu'elle était assez curieuse de sa boisson, et il serait bien impoli de partir comme un cheveu sur la soupe après avoir commandé. Elle avait beau être de haute naissance par son simple statut de Level B, cela ne voulait pas dire qu'elle manquait d'éducation au point de manquer de respect aux humains et aux gens du peuple. De plus, sa serveuse était tout à fait charmante. Maria souleva donc son verre d'une main élégante, comme pour trinquer, avant de porter la coupe à ses lèvres, un sourire fin s'y dessinant. Elle était convaincue.

« Mmm. Vous aviez raison. Mes compliments au chef. »

Maintenant le dénommé Kenji allait pouvoir prendre sa pause non ? Le cosmo ne lui avait laissé qu'une légère sensation amère dans la gorge, après un goût de canneberge plus sucré. Cela reflétait plutôt bien à son humeur du moment. La plupart des gens buvaient les cocktails cul-sec, selon ses références, mais elle ne pensait pas que ce soit sage étant donné qu'elle n'avait pas l'habitude des alcools forts. De toute façon, elle préférait nettement plus savourer les choses. D'ailleurs ... J'avais bien envie de poser des questions presque innocentes à la jolie rousse qui savait la faire rire avec ses petits commentaires. Par exemple ... Pourquoi était-ce particulièrement plus dangereux de se promener seule maintenant que depuis des années ? La vérité avait peut-être éclaté au grand jour, mais Maria n'était pas encore prête à sortir de l'ombre. C'était le moment de tâter le terrain, puisqu'elle semblait encline à discuter. Il faut avouer que le charisme naturel des vampires avait ses avantages. Mais était-ce possible de continuer en ce sens sans même faire les présentations ? Pensive, Maria fit tourner la paille entre ses doigts.

Le hasard choisit pour elle, car au moment où elle ouvrit la bouche, enfin décidée, la porte du bar s'ouvrit. De nouveaux clients. Décidément la chance n'était pas de son côté ce soir. Curieuse, elle jeta un coup d'œil discret vers la porte. Rayons ça tout de suite : le monstre était dans sa mire, entouré par d'autres crétins, sans doute ! Mais zut, elle ne pouvait pas mettre son plan â exécution enfin ! Il y avait déjà trop de témoins, même si les clients n'étaient pas très nombreux, et puis si elle perdait connaissance tout à coup, ce serait une coïncidence beaucoup trop grosse pour que personne ne le remarque. Mais ne rien faire risquait aussi de griller sa couverture. Elle n'aurait pas dû inventer toute cette histoire, sans doute, ça lui revenait dessus ... Le teint plus pâle que jamais, la bouche encore légèrement ronde sous la surprise, le verre entre ses doigts se brisa sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte, jusqu'à ce que le liquide qu'il y restait l'éclabousse un peu ainsi que le comptoir. Au moins elle ne s'était pas blessée.

Il fallait qu'elle se calme et reprenne le contrôle de la situation avant de subir une humiliation complète bon sang.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'art de passer inaperçu, ou presque ! [Pv Lucy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'art de passer inaperçu, ou presque ! [Pv Lucy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Restaurants & Bars :: Bars populaires-