Partagez | 
 

 Visiteuse hors du commun [PV Daisu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Race : Sorcière métis
Couleur : #F381C9
Avatar : Kaori Miyazono (Shigatsu wa Kimi no Uso)
Date d'inscription : 28/03/2017
Nombre de messages : 13
Emploi/loisirs : Dégommer du zombie et jouer du violon
Yens : 27
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Visiteuse hors du commun [PV Daisu]   Mar 25 Juil 2017 - 21:52



Visiteuse hors du commun

Feat Daisuke Kûdo & Kisaki Kimura

Je regardais distraitement par la fenêtre de la voiture, une magnifique Audi noire métallisée. Les rues du quartier des affaires de Nakanoto défilaient sous mes yeux. Je jetai un rapide coup d’œil à Yamachi, mon chauffeur, qui restait silencieux depuis qu’on avait quitté l’immeuble qui hébergeait la société de mon grand-père ; société dont je n’en avais strictement rien à faire, dit en passant. C’est d’ailleurs à cause de mon manque d’intérêt pour l’entreprise familiale qu’une énième dispute avait éclaté entre mon grand-père et moi. Enfin, dispute était un bien grand mot ; disons plutôt que je m’en prenais plein la figure – toujours avec politesse – tandis que je restais là, bêtement figée comme une statue sans vie, les yeux baissés et silencieuse. Car c’était comme ça chez les Kimura, quand le chef de famille parle, on se tait et on écoute ; et quand il te sermonne, tu baisses les yeux. C’était une habitude pour moi qui me faisais tout le temps réprimander pour x ou y raison, même la plus futile qui soit ; histoire que je n’oublie pas où est ma place. Il n’y avait aucun risque que je l’oublie, ma fameuse place de vilain petit canard… Quoiqu’il en soit, un lourd silence s’était installé dans la voiture depuis que j’étais montée.

Je laissai échapper un soupire. Je pouvais me permettre ce genre de comportement avec Yamachi. Il n’était pas mieux traité que moi par cette famille, il devait être capable de me comprendre. Du moins c’est ce que je pensais. Il n’avait jamais fait aucune allusion à mon comportement plus que discutable auprès de mes grands-parents. Je savais que je pouvais lui faire confiance. Je fixai de nouveau mon attention sur le paysage extérieur lorsque le silence fût brisé par Yamachi. Il était temps.

Yamachi ▬ Mademoiselle, voulez-vous que nous nous arrêtions acheter un cône glacé ? Un à la noisette, votre préféré. J’ai entendu dire qu’un nouveau glacier s’était installé dans le quartier des commerces et qu’il était fantastique.

Il me regarda par le rétroviseur et je ne pus retenir un sourire. Sacré Yamachi, il savait comment faire pour me remonter le moral. Il me connaissait depuis toute petite et devinait quand je n’allais pas bien. Il était plus un père pour moi que ne le seras jamais mon grand-père. Dit comme cela, c’était bien triste. Je détournais de nouveau mon regard dans sa direction et croisa les bras.

Kisaki  ▬ Vous savez comment me faire plaisir ! … C’est votre fils qui vous en a parlé non ? D’ailleurs, comment va-t-il ? Il a du tellement grandir depuis la dernière fois que je l’ai vu !

Je souris en observant Yamachi me parler de son petit dernier. Enfin petit qui avait bien grandit apparemment. Dès que je le lançais sur sa famille, il ne pouvait plus s’arrêter. Il était tellement heureux quand il en parlait, cela faisait chaud au cœur. Mais en même temps, cela me rendait quelque peu nostalgique. Je regardai de nouveau par la fenêtre, tandis que la voiture prit la direction du fameux glacier. Ce fût au tour des rues du quartier commerçant de défiler sous mes yeux. Et alors que l’on s’approchait de la petite boutique de glaces, une enseigne attira mon attention. Je me redressai brusquement, les yeux grands ouverts.

Kisaki  ▬ Arrêtez la voiture S’il vous plait !

Surpris, Yamachi freina et s’arrêta, après avoir veillé à ne pas avoir d’autres automobilistes derrière lui. Aussitôt, j’ouvris ma portière et descendit. Mon chauffeur fit de même et m’interpella alors que je fixais quelque chose au loin.

Yamachi ▬ Mademoiselle ! Que faites-vous ?

Un sourire se dessina sur mes lèvres. Je me retournai vers lui, toute joyeuse.

Kisaki  ▬ La glace attendra mon cher Yamachi ; un autre plan vient de se dessiner devant moi ! Ne m’attendez pas, je vous appellerais quand j’aurais finis ! Prenez votre après-midi et offrez l’une de ces glace à votre fils, il sera content j’en suis certaine !

Je lui souris de nouveau et commença à m’éloigner.

Yamachi ▬ Mais Mademoiselle, et votre cours qui commence dans une heure ? Monsieur votre Grand-père ne sera pas content !

Je m’arrêtai et me tournai une dernière fois vers lui.

Kisaki  ▬ Ne vous en faites pas pour ça, j’en prends l’entière responsabilité. De toute façon, il n’est jamais content alors cela ne changera pas grand-chose !

Sur ces mots, je lui dis un grand signe de main, tout sourire, puis m’en allai. Je jetai un rapide coup d’œil vers la voiture qui démarra et s’éloigna à son tour. Enfin seule ! Toute excitée, je me dirigeai d’un pas pressé vers l’établissement qui avait attiré mon attention. Rien que le nom me donnait envie d’y entrer ! L’Arcadénium. Sans perdre une seconde de plus, je pénétrai à l’intérieur.

Kisaki  ▬ Wah…  

Je regardais autour de moi, émerveillée par autant de jeux, différents les uns des autres. Sans me soucier des gens autour de moi, je m’avançai afin de découvrir davantage ce lieu fantastique.

"Arcadénium"

© Etilya sur DK RPG




Spoiler:
 


Kisaki parle en #F381C9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Shaolan Li (TRC)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 91
Yens : 65
avatar
Nage en Eaux Troubles
MessageSujet: Re: Visiteuse hors du commun [PV Daisu]   Mer 26 Juil 2017 - 23:17



Visiteuse Hors du Commun

Feat Kisaki Kimura & Daisuke Kûdo

Tout était calme à l’Arcadénium, aujourd’hui. Enfin calme était un bien grand mot. Dans toute la pièce résonnaient des bruits et des mélodies rétro venant des différentes bornes d’arcades, mêlés aux rumeurs de discussion et de rires des différents clients. Pour toute personne qui était habituée au calme et la tranquillité, le mélange de sons serait surement un horrible brouhaha. Moi, j’y étais habitué depuis que je tenais cet endroit. Je n’y prêtais même plus attention.

C’était donc sans problème que j’étais occupé à la paperasse, coincé dans ma loge. De là où j’étais, je pouvais facilement avoir une vue d’ensemble sur la salle et surveiller que personne n’abime les machines. Il suffisait juste de lever la tête. D’ailleurs, je levais justement le regard pour voir ce qu’il se passait actuellement. Un jeune de 15 ans venait de perdre contre son grand frère à un jeu de course, deux amis affrontaient ensemble un gang dans un beat’em’all et un couple s’affrontait amicalement autour d’un billard. Rien d’anormal. Je pouvais donc reporter mon attention sur la piles de papiers qui se tenait devant moi.

Au bout de cinq petites minutes, je soupirais. Impossible de me concentrer sur la paperasse actuellement. Me frictionnant la tempe, je laissais tomber mon stylo pour me rendre dans le petit débarras. J’avais besoin de faire une pause. J’ouvris alors la fenêtre et sortis une cigarette. Respirant une première bouffée, je m’installais à la fenêtre pour profiter du soleil. Dommage qu’il fasse si chaud par contre. Je ne pouvais cependant pas me plaindre que l’été soit là. Je pensais soudainement que je n’avais pas encore planifié d’aller à la plage. Habituellement, je m’y rendais chaque année avec Asuna et Heiji. Mais je n’avais pas envie d’y aller seul…

Daisu ▬ « Pourquoi vous ne répondez pas ? »

Je lachais un soupir avant de prendre une nouvelle bouffée de ma clope. Je désespérais totalement d’avoir à nouveau un signe de vie de leur part. Heiji devait surement être mort à l’heure qu’il est. Ou infecté à son tour par Asuna. Et je n’avais aucun indice pour les retrouver. Je ne savais même pas s’ils étaient encore en vie. Soudainement, la sonnette retentit. Quelqu’un venait de passer la porte. Je déposais alors ma sèche dans le cendrier afin de jeter un nouveau coup d’œil. Sans me montrer, je pus apercevoir à côté de l’entrée une jeune demoiselle. Elle devait avoir 17 ou 18 ans à peu près… Du moins, si elle était humaine. Bizarrement, je trouvais qu’elle tranchait avec la clientèle habituelle. Elle était classe et élégante. Je notais aussi son air émerveillé devant les différents jeux proposés. Intriguant…

J’éteignis donc mon mégot avant de me rendre dans la salle principale pour accueillir la nouvelle venue. Un léger courant d’air m’amena son odeur à mes narines. Pétillante… Encore une !

Daisu ▬ « Bonjour ! Bienvenue à l’Arcadénium ! Est-ce que je peux vous conseiller ? »

"Nouvelles"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcière métis
Couleur : #F381C9
Avatar : Kaori Miyazono (Shigatsu wa Kimi no Uso)
Date d'inscription : 28/03/2017
Nombre de messages : 13
Emploi/loisirs : Dégommer du zombie et jouer du violon
Yens : 27
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Visiteuse hors du commun [PV Daisu]   Ven 28 Juil 2017 - 14:07



Visiteuse hors du commun

Feat Daisuke Kûdo & Kisaki Kimura

Je m’avançai toujours plus loin à travers cette salle aux trésors. Diverses bornes de jeux rétros étaient disposées ici et là ; du bon vieux Pac-Man à l’incontournable Space Invaders, en passant par Tetris,  sans oublier les classiques comme les jeux de combats ou de courses. Oh ! Il y avait même Dance Dance Revolution ! Ce jeu était l’un de mes préférés, c’était un bon moyen pour se défouler et de se taper de bonnes barres ! Si je pouvais en avoir un dans ma chambre, sûr que je deviendrai une pro ! Mais faut pas rêver, avec mon vieux grincheux de grand-père, ce n’était même pas la peine d’y penser. Déjà qu’il a réussit à trouver ma PS4, que j’avais pourtant bien planqué… Impossible qu’une machine aussi grosse que celle-là puisse passer inaperçue. Tant pis, je me contenterai de celle-ci ; c’était toujours mieux que rien. Je regardai autour de moi. Au moins ici, personne ne viendra me faire la morale et certainement pas mon grand-père, j’étais tranquille. Impatiente d’essayer cette petite merveille de DDR, je me dirigeai vers la borne d’un pas décidé.

Tandis que je m’avançai, je fus interpellée par un son que j’appréciais beaucoup : des cris de zombies. Aussitôt, je tournai ma tête en direction de ces fabuleux bruits et pu apercevoir un peu plus loin, une borne d’arcade spécial zombies. Et pas n’importe laquelle, celle du jeu Sailor Zombie : AKB48 Arcade Edition ! J’avais lu un article il y a quelques années sur sa sortie, mais n’avais encore jamais pu le voir en vrai. Un somptueux mélange de tir et de jeu de rythme, le tout bercé par les musiques du groupe AKB48. Ce n’était pas forcément un groupe que j’appréciais beaucoup, mais il fallait avouer que c’était un concept assez original. En tout cas, je n’allais pas me faire prier pour l’essayer.

Daisuke  ▬ «  Bonjour ! Bienvenue à l’Arcadénium ! Est-ce que je peux vous conseiller ? »

Je sursautai, surprise. J’étais tellement  subjuguée par toutes ces trouvailles que je n’avais pas fais attention au jeune homme qui s’était dirigé vers moi. Je me tournai vers lui et le regardai. Il devait être un peu plus âgé que moi et à première vu, semblait plutôt sympathique et plein d’entrain. Il n’était pas difficile de deviner qu’il travaillait ici. Aussitôt, un sourire s’afficha sur mon visage et je ne pu m’empêcher de m’incliner pour le saluer. C’était idiot, il ne semblait pas être de la haute société et n’avais donc aucun intérêt à agir de la sorte avec lui… Mais que voulez-vous, j’avais pris l’habitude de telles cérémonies à la rencontre de quelqu’un, qu’il était assez difficile de m’en débarrasser comme ça. Voyez cela comme… Un réflexe. Je me redressai, toujours le sourire aux lèvres et lui répondis sur un ton enjoué et dynamique.

Kisaki  ▬ Bonjour ! Merci, c’est très aimable ! Vous avez pas mal de jeux intéressants ici… J’ai eu un peu de mal à choisir, mais j’ai jeté mon dévolu sur cette petite merveille là-bas.

Dis-je en pointant la borde de Sailor Zombie du doigt, tout sourire.

Kisaki  ▬ Je présume que vous l’avez déjà essayé non ? C’est un bon jeu ? Il y a eu beaucoup d’article le concernant mais je n’ai jamais eu l’occasion de le tester.

Le pauvre devait me prendre pour une folle. Je parlai à une de ces vitesses… J’étais si impatiente et excitée par cet endroit… Telle une gamine dans un magasin de bonbons. Sauf que bon, les jeux vidéo sont quand même mieux que de vulgaires friandises.

"DDR & Sailor Zombie"

© Etilya sur DK RPG




Spoiler:
 


Kisaki parle en #F381C9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Visiteuse hors du commun [PV Daisu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visiteuse hors du commun [PV Daisu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Quartier commerçant :: Magasins :: Petits Magasins :: L'Arcadénium-