DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
Rencontre entre festivaliers [Pv Kazuo & Kazuma]



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Dark Knights sur FB ?

Partagez | 
 

 Rencontre entre festivaliers [Pv Kazuo & Kazuma]

Aller en bas 
Vampire Level A - Clan B. Ryan
avatar
Race : Vampire, Level A
Couleur : White
Avatar : Nine, FF type-0
Date d'inscription : 23/03/2017
Nombre de messages : 35
Yens : 41
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Backloy Ryan
Vampire Level A - Clan B. Ryan
MessageSujet: Rencontre entre festivaliers [Pv Kazuo & Kazuma]   Ven 28 Juil 2017 - 21:07
Nakanoto, centre-ville. Les préparations d'un des plus gros festival de l'année se préparait et c'était l'effervescence ! Le quartier commerçant, culturel et celui des loisirs étaient tous sous les pas des habitants qui se préparaient à ce gros week-end, feu d'artifice à la clef chaque soir et ce jusqu'au lundi matin, jour classé férié. Ayant eu quelques inquiétudes quant à la réaction du loup qui habitait son appartement, il avait pris la décision d'y rester cette semaine afin de lui expliquer certaines choses. Epsilon apprenait vite et même s'il ramenait toujours pas mal de chose inutile, il le voyait prendre confiance dans ce qu'il faisait et Josh jugeait ça comme un bon signe.

Mais à partir d'aujourd'hui, tout se gâtait un peu. Beaucoup de monde, beaucoup de stands, beaucoup trop de chose. Alors Josh avait incité le loup à venir avec lui pour aider certains commerçants dans leurs affaires. Bénévolement. Mais au moins il jugeait que son colocataire verrait surtout comment les festivités allaient se dérouler et il y serait surement plus à l'aise. Dans toutes ses histoires, il avait tout de même fini par le perdre de vu. Peut-être était-il allé aider quelqu'un plus loin ? Ou en avait-il eu marre ? Peut-être même était-il parti faire un tour ? Qui sait, ce que notre tête blonde savait surtout, c'était qu'il allait aider le marchand de bonbon et ça, ça avait l'air franchement cool : de plus, cela lui faisait penser à son petit Lyov, qui adorait vraiment ça.

Le marchand avait d'ailleurs fini par le laisser monter le stand seul, un peu gêné, mais il avait eu un problème avec son livreur et un stand de bonbon, sans confiserie...c'était tout de même archi moyen. Le soleil n'étant plus à son paroxisme, cela n'avait pas dérangé notre jeune homme de rester seul sur les lieux. Son appartement était juste à portée de vu si jamais il voulait quitter le montage un instant, de plus, plus vite tout cela serait mis en place, plus vite il pourrait aller prendre une douche, enfiler un yukata et pouvoir profiter avec la satisfaction de se mêler à la foule. C'était dans ce genre d'occasion que Joshua remarquait avec plaisance, que tous étaient égaux pendant ce genre de fête.

Arrivant alors presque à la fin des travaux, il se permit une petite pause. Il avait tout de même fait les trois quarts ! Et le stand était juste magnifique ! Il avait déjà commencé à accrocher les banderoles, il avait même de la peinture sur les mains, ses vêtements et même sur son nez, ce qui cachait sa cicatrice d'ailleurs, à avoir suivi le schéma qu'on lui avait laissé. Il espérait juste que le vendeur finirait par avoir de la marchandise !

Se posant alors, une bouteille de limonade lui ayant été offert, il avait fini par l'ouvrir, alors que le fameux vendeur arrivait...avec tout pour faire fonctionner son mini commerce ! Enfin ! Mais ce dernier en voyant le travail lui avait alors demandé de ne rien faire de plus, il se chargeait du reste. Assit, il l'avait alors regardé de l'autre bout du stand, qui était quand même énorme, commencer à placer les dernières banderoles et remplir de tous les bonbons possibles et inimaginables le lieu. Certains enfants venaient déjà faire les curieux, après tout, cette fête était aussi un peu pour eux...

S'étalant encore plus de peinture sur le visage alors qu'il se grattait sous l’œil, c'est cette petite tête brune à côté de lui qui capta toute son attention. Parce qu'il le regardait. Avec des grands yeux ronds. Euh...

« Bonj...soiiir ? »


Dernière édition par Joshua Backloy Ryan le Dim 6 Aoû 2017 - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Oméga - Meute Hirano
avatar
Race : Lycaan
Date d'inscription : 03/08/2011
Nombre de messages : 131
Emploi/loisirs : écolier/ passe son temps à prendre des photos
Yens : 195
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuo Hatori
Lycan Oméga - Meute Hirano
MessageSujet: Re: Rencontre entre festivaliers [Pv Kazuo & Kazuma]   Dim 6 Aoû 2017 - 16:48

C’est la première fois que je vais un festival. Enfin non, en fait d’après Kazuma, quand j’étais tout bébé, Maman et lui m’ont emmené à un Festival avec Laheela. Papa travaillait, et il a pas pu nous accompagner apparemment. Moi je m’en souviens plus, parce que j’étais vraiment tout petit petit, mais Maman elle s’en souvenait, et même quand on est revenu au japon, une de ses premières idées c’était qu’on irait au festival tous les 5, elle, Papa, Laheela, moi et Kazuma s’il était d’accord. Je lui avais demandé ce que c’était un festival, et Laheela m’a dit que c’était une grande fête, avec plein de stands de bonbon et de nourriture, des jeux, etc. Après Maman elle m’a dit que c’était un très beau moment, où les gens mettent leurs soucis de côté. Moi j’aimerais bien mettre mes soucis de côté. Mais j’avais pas trop envie d’aller au festival. Je voulais y aller avec Maman, et Papa, et Laheela… Et du coup, ben je voulais pas y aller tout seul… Mais mon école participe au festival. Y a un stand avec des décorations qu’on a fait exprès, alors bon… la maitresse m’a dit que ça ferrait plaisir a Kazuma de voir mon travail, et comme je veux pas que Kazuma soit triste, ben, j’ai dit oui…

Ce matin, même si c’est le samedi, on s’est levé tôt avec Kazuma. On doit être au festival l’après-midi, mais on avait quelques courses à faire avant. On sait arrêter chez un monsieur qui fait des costumes traditionnels, Kazuma avait commandé pour moi un yukata. C’est comme un kimono, mais pas vraiment en fait. Il est beau, jaune clair avec des tiges et de bambou vert clair et vert foncé. Au début j’ai pas bien compris, mais Kazuma m’a dit que c’était la tradition. C’est vrai que j’ai cru entendre certains enfants à l’école en parler, mais j’étais pas très très très sûr. Après avoir essayé le Yukata, histoire d’être sûr que ma queue ne pouvait pas se voir sous le tissu, on est allé manger en ville. J’aurais bien aimé garder mon Yukata, mais Kazuma avait peur que je le salisse, et ça aurait été dommage. On est allé dans un Fast Food avant d’aller au lieu du festival… Au passage, Kazuma avait raison vu que j’ai renversé de la sauce sur mon T-shirt.

Après manger, on est rentré à la maison pour que je me change. On s’est demandé comment j’allais faire pour mon bonnet. On s’est dit que je pourrais les garder, qu’on dirait que c’est des fausses oreilles, comme un déguisement. Mais le truc, c’est que si je faisais ça, ben, les autres enfants et la maitresse verraient que mes cheveux sont poussés, et donc que ma blessure à la tête ne se voit plus. En vrai, j’ai pas de blessures à la tête, mais c’est ce qu’a dit le docteur Yamada pour que je puisse garder mon bonnet en classe. Et là, si je me montre sans bonnet, ben les gens se diront que j’en ai plus besoin. Et du coup, ben je serais bien embêté pour aller en classe lundi… Je commence à arriver a faire disparaitre a mes oreilles, mais c’est dur, et je pense pas que je serais capable de le faire toute une journée tout en me concentrant en classe, ça serait trop long ! du coup, ben on a dit qu’on garderait le bonnet. On en a choisi un des mêmes couleurs que mon Yukata, histoire que ce soit mieux. Je vais avoir chaud, mais bon, c’est mieux que rien…

Une fois sur Place, je suis impressionné. C’est vrai qu’il y a tout plein de stands. Tout plein tout plein ! enfin ils sont pas encore tous montés, mais il y en a déjà beaucoup beaucoup. Celui de l’école est déjà en cours de montage, mais pour l’instant, on a pas le droit d’y toucher. La maitresse dit que c’était trop dangereux. Du coup elle a demandé de l’aide aux Papas et aux mamans. Pendant ce temps, nous on a fait un tour avec la maman de Mitsuki, une des filles de ma classe. Elle commence à nous faire visiter le parc du festival. Moi je reste derrière les autres, même si je fais de gros efforts, j’ai encore du mal à me mêler aux autres. Même si la plupart sont gentils avec moi, et que les autres me laissent tranquille. Alors qu’on se balade, mes sens de loup commencent à s’éveiller. Toutes les bonnes odeurs de nourriture qui commence à être préparée, les épices et les encens. Mais parmi toutes les odeurs, il y en a une qui m’intrigue particulièrement. Une odeur que je reconnais. Une odeur qui ressemble à celle de Kazuma… Daisuke m’a expliqué qu’on pouvait savoir si les gens étaient des humains, des Lycaans ou des vampires grâce à leur odeur. Par exemple, Daisuke et moi on a une odeur qui se ressemble. C’est pour ça que j’avais l’impression que son odeur était familière alors que je l’avais pas rencontré, c’est parce que c’est une odeur de Loup Garou. Kazuma lui il a une odeur particulière, qui est pas pareille que celle des autres gens, parce que c’est un vampire. Et là c’est une odeur qui ressemble fort. Il y aurait donc un autre vampire ?

Quand on arrive devant le stand de confiserie, l’odeur se fait plus importante. Je regarde autour de moi. Alors que mes camarades regardent les bonbons, moi je recherche d’où vient l’odeur. Je finis par trouver. C’est un monsieur blond, plein de taches de peinture. Je ne peux pas m’empêcher de le regarder. Il ressemble pas à Kazuma. C’est vraiment un vampire ? Je me suis peut-être trompé. Je sursaute quand il se retourne, et baisse la tête. C’est vrai que c’est pas très poli de regarder les gens avec insistance, et les Japonais font super attention sur la politesse. Quand il me dit bonjour, je n’ose pas le regarder, je me contente de sortir avec une voix toute discrète.

« Bon… Bonjour »

Mais finalement, malgré ma timidité, ma curiosité est plus forte. C’est vrai quoi. Si ça se trouve ce monsieur c’est un vampire comme Kazuma ! Bon, il ressemble pas vraiment aux vampires comme dans les livres et les films que j’ai vus à Honolulu, mais bons. Les vampires japonais ils sont peut-être pas pareils que les vampires américains. De toute manière, Kazuma il est pas pareil non plus. La preuve, il dort pas dans un cercueil… Enfin… Je crois pas… Mais comme je peux pas demander direct au monsieur si c’est un vampire, je commence quand même à discuter. De toute manière, un monsieur qui

« Dis Monsieur, c’est ton stand celui-là ? Et pourquoi tu as une cicatrice sur le nez, tu t’es fait mal ? »
Revenir en haut Aller en bas
Vampire Level A - Clan B. Ryan
avatar
Race : Vampire, Level A
Couleur : White
Avatar : Nine, FF type-0
Date d'inscription : 23/03/2017
Nombre de messages : 35
Yens : 41
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Backloy Ryan
Vampire Level A - Clan B. Ryan
MessageSujet: Re: Rencontre entre festivaliers [Pv Kazuo & Kazuma]   Sam 2 Sep 2017 - 13:56
C'est bête à dire, mais quand Josh se rend compte qu'il s'étale encore plus de peinture sur le visage, cette dernière séchant à quelques endroits et commençant à craqueler, il en met alors plus encore partout. Bravo l'artiste ! Tu en as aussi sur les mains. Alors sans le vouloir, il retire celle qui cachait sa cicatrice, mais il en met à côté. Le voila bariolé. Peut-être serait-il temps pour lui de rentrer et de prendre une bonne douche. Mais le petit garçon en face de lui l'empêche dans cette action, il n'est pas pressé, ceci dit, il ne doit ressembler à rien avec toutes ses couleurs sur la tronche.

Mais cela n'effraie pas le jeune homme, même s'il ne le regarde pas dans les yeux, il répond à son bonjour et quand bien même ce dernier ne devine pas le questionnement de notre vampire dans son regard, la question qu'il lui pose en retour le fait sourire.

« Non ce n'est pas mon stand, j'ai juste aidé. Et...euh... »

Non, il ne s'est pas fait mal, enfin si, enfin... mais que voulez-vous répondre à un petit bonhomme comme ça ?! J'ai sauvé mon fils de chasseur de vampire et depuis je suis balafré ?! Oh, ça aurait fait une belle histoire d'aventure à raconter, mais avec les enfants humains, il préférait éviter.

« Et ce n'est rien, un mauvais coup, mais j'ai plus mal ! »

Ouais, c'était pas trop mal. Tu aurais pu mieux faire. Mais c'est pas le plus important, il t'intrigue quand même avec son bonnet sur le tête, il ne fait pas si froid que ça malgré la nuit qui commençait à tomber, il avait même fait assez chaud ; ou était-ce simplement Josh qui avait eu trop chaud à s'agiter avec le stand. Il aurait d'ailleurs bien envie de lui ébouriffer le bonnet, à défaut des cheveux, mais il se souvient qu'il a des mains multicolores et que pourrir le vêtement de ce gamin n'est pas l'idée du siècle.

« Et toi, tu es tout seul ? Tu n'es pas avec ta maman ? »

Bourde. Énorme bourde. Mais tu ne peux pas deviner. Et pourquoi toujours les mamans hein ? Bon, le marchand offre alors des petits sachets de bonbon en comportant 3/4, pas plus, aux enfants qui sont venu curieux, surement pour les faire revenir plus tard avec leur parent. Le petit qui est avec lui en a le droit à un aussi et puisque Josh est là, également. Il en rigole, remercie le vendeur et tend son sachet au gamin au bonnet.

« Tiens, ça t'en fera deux comme ça, je ne mange pas de bonbons. » Et Lyov n'est pas prêt d'arriver au Japon pour l'instant. « Allez profite, file ! J'ai besoin de retirer toute cette peinture, bonne soirée jeune homme ! »

Il se lève alors et se dit que c'est bien le moment. Il se préoccupe alors plus trop du garçon, il a du commencer à partir et Josh se représente au vendeur, qui le remercie une fois de plus, ils discutent très brièvement mais c'est alors qu'un bruissement de pneu se fait entendre. Notre vampire fit alors volte-face et...

« Oh non ! »

La camionnette ne s'est pas arrêtée. Le chauffard n'a même pas du se rendre compte qu'il avait manqué de renverser les autres enfants. Mais il avait bien touché l'un d'entre deux. Celui au bonnet. Si le vendeur du stand d'en face se met alors à courir après le chauffard, notre blond lui court vers le gamin pour arriver à sa hauteur...
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Oméga - Meute Hirano
avatar
Race : Lycaan
Date d'inscription : 03/08/2011
Nombre de messages : 131
Emploi/loisirs : écolier/ passe son temps à prendre des photos
Yens : 195
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuo Hatori
Lycan Oméga - Meute Hirano
MessageSujet: Re: Rencontre entre festivaliers [Pv Kazuo & Kazuma]   Sam 21 Juil 2018 - 13:21

Le monsieur a l’air gentil, et il répond à toutes mes questions sans ronchonner. Moi je suis super curieux, alors des questions j’en pose plein, sur tout. Genre, pourquoi il y a plus de dinosaures (alors que c’est trop cool les dino !) ? Est-ce que les nuages ça a le goût de barbe à papa ? Que des trucs super importants à savoir. Des fois les grands ils veulent pas répondre aux questions. Ils trouvent des excuses, genre « c’est trop compliqué » ou « tu comprendras quand tu seras plus grand » ou encore « ça ne se fait pas de demander ça ». En vrai, je crois qu’en fait les adultes ils disent ça parce qu’ils connaissent pas la réponse, et qu’ils osent pas la poser. C’est bête les adultes. Genre, quand j’ai demandé à Papa et Maman d’où venaient les bébés, Papa s’est étranglé et maman a rigolé. Ils ont dit une histoire bizarre, avec des cigognes et des choux. Pas trop compris, mais eux non plus je crois… Et puis des fois c’est les adultes qui posent des questions, mais elles sont pas drôles ni intéressantes leurs questions. Sauf que nous les enfants, on a pas le droit de trouver des excuses pour pas répondre. Là par exemple, le monsieur me demande si je suis tout seul, et où est maman… là j’ai pas trop envie de répondre… c’est toujours comme ça quand on me parle de Maman. J’ai comme une boule dans la gorge, et j’ai envie de pleurer. Le docteur Yamada dit que c’est normal, et qu’avec le temps ça ira mieux, que je me sentirais moins triste et que je me souviendrais que des bons moments.

« Je… Non… Maman est… »

Après, je secoue la tête pour me calmer, comme pour me reconcentrer. Ça chasse les idées tristes de faire ça. Elles doivent être trop secouées et avoir le tournis, c’est pour ça qu’elles restent pas.

« Mais je suis pas tout seul. Kazuma, est là. Mais il aide la maitresse à monter le stand avec les autres Papas et Maman. »

J’essaie de sourire. C’est ce que disait tout le temps Maman, quand tu es triste, il faut sourire, comme ça après t’es plus triste. C’est vrai que Kazuma c’est pas mon Papa, mais c’est un peu tout comme. Donc je suis pas tout seul ! Au début ça a été dur, et il me faisait un peu peur, mais maintenant c’est plus le cas du tout du tout ! Du coup, c’est vrai que j’ai associé l’odeur de Kazuma à une présence rassurante, apaisante. Quand je fais un cauchemar et que je vais le voir, son odeur suffit pour j’ai moins peur. C’est peut-être pour ça que j’ai pas eu peur d’aller voir le Monsieur, alors que moi j’ai peur de tout. Leurs odeurs se ressemblent, donc ça me rassure.  

C’est alors que le monsieur du stand de bonbon donne à tous mes copains des petits sachets de bonbons. Alors tout de suite je suis tout énervé, parce que, ben, c’est trop bon les bonbons ! J’ai un grand sourire qui se dessine sur mes lèvres quand vient mon tour. Dans un premier temps je prends les bonbons et m’incline pour remercier, et puis soudain je me stop, je descends du muret et repose les pieds au sol. Ensuite je rends les bonbons avec une moue tristounette.

« J’ai… J’ai pas le droit d’accepter les bonbons des inconnus. Kazuma serait pas content du tout. Mais merci Monsieur »

Alors que j’allais lui demandait si c’était un vampire comme Kazuma, j’entends la Maman de Mituki nous appeler. Je me retourne et soupire. De toute manière le vampire part aussi. Je soupire, un peu déçu j’aurais bien aimé rencontrer un autre vampire, ça aurait été drôle ! Tant pis, ce sera pour la prochaine fois ! Je m’éloigne en faisant signe au monsieur Blond, sans avoir pu lui demander son prénom. Après je rejoins les autres, toujours en restant un peu derrière.

Et là, plus grand-chose.

Pas compris ce qui s’est passé.
Bruit bizarre.
Danger.
Les autres ont pas entendu.
Avertir.
Protéger.


Après plus rien.

Quand j’ouvre les yeux, j’ai super mal… un peu partout en fait… me sent vraiment pas bien. J’ai rien de cassé, enfin je crois pas, mais je me sens vraiment pas bien. Je commence à pleurnicher, puis à pleurer franchement. La dernière fois que j’ai eu aussi mal… C’était cette nuit-là… sauf que je l’avais oublié. Je sens que j’ai des coupures et des éraflures sur les bras, mais elles se ferment rapidement, du coup ça me fait pas trop mal. Je ressens que l’on s’agglutine autour de moi, mais vu que j’ai les yeux pleins de larmes, je reconnais personne.

« Je… J’ai mal… Je veux Papa… »
Revenir en haut Aller en bas
Vampire Level A - Clan B. Ryan
avatar
Race : Vampire, Level A
Couleur : White
Avatar : Nine, FF type-0
Date d'inscription : 23/03/2017
Nombre de messages : 35
Yens : 41
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Backloy Ryan
Vampire Level A - Clan B. Ryan
MessageSujet: Re: Rencontre entre festivaliers [Pv Kazuo & Kazuma]   Jeu 26 Juil 2018 - 15:45
Il n'est pas difficile pour notre vampire de comprendre que l'enfant n'est pas seul et cela reste une bonne chose. Un certain Kazuma semble t-il. Était-ce son père ? Josh eu l'interrogation de savoir s'il l'était ou non, ayant le souci de l'adoption avec son propre garçon, il ne savait que trop peu que se faire appeler "Papa" était relativement précieux. Mais il ne préféra pas ce lancer dans une conversation qui ne mènerait à rien, plus préoccupé dans l'idée de prendre une douche. Et comme le plus jeune s'en allait, il vaqua plus à ses occupations : bien qu'il savait que ce gamin restait sérieux, ne pas accepter les bonbons d'inconnu, ce n'était pas rien. Plusieurs enfants se faisaient facilement kidnapper de la sorte.

Seulement, le problème actuel n'était clairement plus cette histoire de bonbon. Ni même cette histoire de douche. Les paupières de notre vampire étaient écarquillées d'effroi face à ce qu'il venait de se passer. Courant jusque l'enfant, lorsqu'il l'entends malgré tout pleurer, il ressent un certain soulagement : il n'était ni mort, ni dans le coma.

« Hey, calme toi, regarde moi. Ca va aller bonhomme. »

Il est devant lui, vu qu'il bouge, il se permet de le soulever un peu et de le prendre dans ses bras pour le dégager de la route. Josh hurle tout de même à la foule de s'éloigner mais il se fait vite engloutir car il remarque sans aucun doute les plaies cicatriser. Il louche même dessus, incrédule, mais la demande du plus petit le remet sur pied.

« QUE QUELQU'UN TROUVE UN CERTAIN KAZUMA. LE STAND DE L'ECOLE ! VITE ! »

Si les gens sont réactifs, Josh l'est heureusement un peu plus, car une jeune femme s'était mise à genou et allait pour retirer le bonnet du jeune homme, dans l'idée de le mettre plus à l'aise. Sauf que, comme un instinct après l'avoir vu cicatriser, ni une, ni deux, notre level A souleva à nouveau le garçon pour se diriger vers le stand directement. Sauf qu'il se fit attraper en chemin, par cet homme, plus grand que lui, cheveux sombre mais surtout, l'air un poil inquiet ; ou plus.

« C'est vous Kazuma ? »

Josh repose alors le plus petit au sol, entre deux stands loin des regards, observant les deux, se sentant quand même bien con de ne pouvoir rien faire. Mais en même temps s'il cicatrisait, que pouvait-il bien faire ? La réelle question aurait plutôt été de savoir ce qu'il était, un vampire ne cicatrisant pas de la sorte, mais la curiosité n'était pas de mise dans l'instant.

« Je discutais avec votre fils avant qu'il ne reparte, il s'est fait renverser par un camion. » Il marqua une pause. « Mais il...enfin il...cicatrise. Donc, ça ira ? »

Clairement, la tête de Josh devait être belle à voir, comme s'il n'avait jamais rien vu de surnaturel jusque présent. Alors qu'il était lui même un vampire. Mais il n'y connaissait pas grand chose non plus il fallait l'avouer, en dehors de sa propre expérience, il était nul pour ce genre de chose. Mais il sentait bien à qui il avait affaire et il se dit alors qu'il n'avait rien à cacher. Il laissa donc son aura se répandre pour que son interlocuteur comprenne que les secrets, il n'avait pas besoin d'en avoir avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Vampire Level B - Clan di Altiero
avatar
Race : Vampire
Couleur : Rouge bordeau
Avatar : Hatori Sôma, Fruit Basket
Date d'inscription : 23/03/2017
Nombre de messages : 11
Yens : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuma Hatori
Vampire Level B - Clan di Altiero
MessageSujet: Re: Rencontre entre festivaliers [Pv Kazuo & Kazuma]   Jeu 11 Oct 2018 - 14:28


Cette journée aurait très bien pu se dérouler autrement si Kazuma ne s’était pas laissé fléchir par son père. Ayant appris que l’école participait au Festival, il avait dans un premier temps masqué ses inquiétudes pour mieux pouvoir en discuter avec Akihito, son père. Comme à son habitude, l’infirmier se retrouva paralysé par son anxiété et il imagina les pires scénarios pour son fils. Habitué à ce que la vie ne lui fasse pas de cadeau, cette anxiété permanente s’était installée après la mort tragique de la famille de Kazuo et la découverte que ce dernier était devenu un lycan. Si l’infirmier s’était écouté, Kazuo se serait retrouvé dans une sorte de prison dorée, censée le protéger du monde extérieur. Heureusement pour le petit, Akihito avait été là pour le raisonner. Ce vieil homme d’apparence si tranquille était un pilier, un roc pour son fils. Rien ne semblait ébranler cette vieille montagne qui pourtant n’avait pas été épargnée par la mauvaise fortune. Les épreuves avaient forgé son caractère, lui accordant une forme de sagesse sereine et la capacité à toujours relativiser.

Il fit comprendre à Kazuma que ce qu’il souhaitait pour Kazuo n’était pas sain pour lui et que c’était le meilleur moyen de braquer cet enfant innocent qui n’avait rien voulu de tout ceci. Kazuma devait lui donner une vie, lui permettre de grandir dans un environnement aussi normal que possible, proche de ce qu’aurait dû être sa vie sans ce drame. Il devait aller à l’école, apprendre avec les autres, se faire des amis, échouer pour mieux réussir et pourquoi pas un jour trouver l’amour. Kazuma devait être un père pour Kazuo. Il devait être là chaque fois que ce dernier aurait besoin de lui. L’aider à se relever, le protéger, et ce bien sûr, sans verser dans l’excès. Lui apprendre également ce qu’il faut faire pour ne pas être démasqué. Lui offrir un toit, de quoi se sustenter et surtout lui faire découvrir les petites joies du quotidien d’un enfant. Aller au zoo, au cirque, dans un aquarium, un parc d’attractions et bien d’autres lieux magiques remplis d’activités pour s’amuser et de découvertes… Telle était sa responsabilité et son devoir en tant que parrain.

Devoir, responsabilité étaient des mots qui n’excluaient pas pour autant l’amour qu’éprouvait Kazuma pour ce petit garçon. Kazuo était tous ce qui lui restait, ce qui le raccrochait à l’humanité et surtout à son ancien amour.
Lorsque Kazuma confia ses doutes à son père concernant le festival, ce dernier le fusilla du regard. Rien n’était plus sacré pour ce vieil homme que les fêtes traditionnelles japonaises. Son fils le déshonorait en refusant d’y aller avec Kazuo. Pour preuve du déshonneur, Akihito s’était rendu au grenier pour fouiller dans les malles et saisir dans ces dernières, une pile d’albums photo poussiéreux, mais en très bon état. Lourdement chargé, il revint au salon où se trouvait encore Kazuma qui n’avait pas bronché. Sous le nez de son fils, il ouvrit un à un chacun des albums et lui montra toutes les photos de Kazuma enfant, lorsqu’ils se rendaient en famille à chaque festival. Sur l’une d’elles, la maman de Kazuma en yukata mauve tenant son fils aîné par la main, rayonnante avec son ventre rond. Une autre photo de Kazuma à quatre ans, lui même en yukata bleu nuit avec des étoiles, tenant avec fierté dans ses mains, le poisson rouge qu’il avait gagné au Kingyo Sukui. Photo sur photo, on pouvait voir Kazuma grandir et à travers chaque photo on pouvait aussi constater la perte de son innocence, un regard qui d’année en année devenait plus neutre, jusqu’à l’ultime photo, celle de lui et d’Hotaru. Elle tenait à la main, un feu d’artifice en feu, souriante, elle semblait fasciné par le spectacle alors que Kazuma lui, ne regardait qu’elle, d’un regard tendre et protecteur. Le vampire n’avait pu s’empêcher d’avoir un sursaut au cœur. Il savait son père sentimental, mais de là à avoir gardé un souvenir de l’humaine qui aurait pu être sa bru, cela le toucha.

Quelques jours plus tard, voilà Kazuma et Kazuo en route pour la place du marché où se déroule le festival. L’infirmier avait fini par se laisser convaincre par son père et aussi par son filleul, qui désirait lui montrer les décorations qu’il avait faites avec ses camarades d’école. Pour l’occasion, l’infirmier avait commandé un yukata pour Kazuo chez un ami de son père, fabricant de kimonos traditionnels. C’est pourquoi, le matin même, le vampire et le jeune lycan se levèrent tôt pour aller récupérer la tenue. Après avoir expliqué à Kazuo l’importance de ce costume traditionnel, ils se rendirent dans un fast food pour se sustenter et surtout pour gagner du temps. Après manger, ils prirent la direction de la maison afin d’enfiler leurs yukatas respectifs. La question du bonnet fut vite expédiée pour des raisons pratiques. Par chance, Kazuma avait veillé à ce Kazuo en est plusieurs paires dans tes tons colorés différents.

Une fois fins prêts tous les deux, ils durent subirent une séance photo de la part d’Akihito qui les mitrailla allégrement. Le pauvre homme aurait bien voulu les accompagner, mais il devait se rendre à un rendez-vous à la demande du chef de famille. Il ne pouvait se permettre de désobéir aux ordres, mais jura que si cela ne s’éternisait pas, il les rejoindrait sur place.

Arrivé sur la place du marché, c’est tout naturellement que Kazuo et Kazuma prirent la direction du stand de l’école, du moins de son emplacement, car celui-ci était encore en construction. En voyant Kazuma, la maîtresse fondit sur lui comme une harpie. Évidemment, un bel homme costaud, c’était toujours d’une grande aide surtout quand la majorité des aides étaient féminines. Kazuma d’abord surprit, se laissa convaincre pour donner un coup de main au montage. Il fit promettre à Kazuo de ne pas quitter d’une seule semelle, la maman de Mitsuki, une camarade de classe du petit loup. Cette dernière s’était gentiment proposée pour faire visiter le festival aux enfants, en attendant que le stand soit monté.
Malgré cette promesse, le vampire ne put s’empêcher de regarder régulièrement en arrière pour voir si tout se passait bien pour Kazuo. Un papa qui remarquait l’inquiétude de l’infirmier s’approcha de lui pour le rassurer.

- Plus vite on aura terminé ici, plus vite vous pourrez rejoindre votre fils. Ne vous inquiétez pas, il est entre de très bonnes mains avec ma femme..

La gentillesse qui se lisait dans le regard de cet homme et la douceur de sa voix, tranquillisa Kazuma qui se remit au travail.

Après un moment d’intense concentration, Kazuma perçut au loin un crissement de pneus. Alerté par ce bruit, il se détourna de sa tâche pour essayer de le localiser. Ce qu’il vit et entendit, lui fit froid dans le dos. Une camionnette était en train de prendre la poudre d’escampette, poursuivie par un vendeur furibond, ils laissaient derrière eux des cris d’enfants et d’adultes. Ni d’une ni de deux, l’infirmier se précipita sur place dans l’idée de s’occuper des blessés et cela sans se douter que Kazuo était la principale victime de ce chauffard indélicat.

En se rapprochant du lieu du drame, Kazuma entendit la voix de Kazuo en larme. Paniqué, il se faufila entre les gens pour tenter de parvenir le plus rapidement possible auprès du petit loup. Ce dernier croisa alors sa route, niché confortablement dans les bras d’un jeune homme blond à l’allure déterminé malgré la panique qui se lisait dans ses yeux.
Ni d’une ni de deux, l’infirmier l’intercepta. Très inquiet pour Kazuo, il veilla toutefois à le faire en douceur et non brutalement. Après tout, le jeune homme avait pris la direction du stand de l’école, ce qui n’était pas une coïncidence.

- Oui, c’est moi-même.

Une fois Kazuo déposé sur le sol, Kazuma ne put s’empêcher de le prendre dans ses bras, comme pour le consoler, le rassurer et se rassurer. Il l’examina rapidement, et constata que sa nature de lycan avait fait tout le travail. Il n’était donc pas grièvement blessé. En revanche, Kazuo était en état de choc.

L’infirmier leva ensuite les yeux vers le jeune homme qui avait l’air complètement perdu et surtout choqué par la situation.

- Oui, ça ira pour les blessures. Par contre, Kazuo va avoir besoin de plus de temps pour se remettre. Je vous remercie pour votre aide.


Kazuma perçu alors l’aura vampirique de Josh. Devinant à la puissance qui s’en dégager que son interlocuteur était un level A, Kazuma s’inclina aussi respectueusement que possible avec un enfant dans les bras. Ne connaissant pas le clan de ce vampire, l'infirmier ne pouvait toutefois pas lui révéler la véritable nature de Kazuo. Il en allait de la sécurité du petit loup, et ce malgré toutes les bonnes intentions du monde.





Kit : avatar et signature made Kazuo Hatori~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre entre festivaliers [Pv Kazuo & Kazuma]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre entre festivaliers [Pv Kazuo & Kazuma]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Kazuma (renom, honneur, prime)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Quartier commerçant :: Place du Marché-
Sauter vers: