Partagez | 
 

 It's time to learn how to play !!! - With Kisaki Kimura.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Race : Un gentil changelin;
Couleur : #A73D3F
Avatar : Juuzou Suzuya de Tokyo Ghoul.
Date d'inscription : 26/07/2017
Nombre de messages : 32
Emploi/loisirs : Hunter ~
Yens : 42

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: It's time to learn how to play !!! - With Kisaki Kimura.   Mar 29 Aoû 2017 - 17:30

ft. Lancyyyy ~

ft. Kiki

「 It's time to learn how to play !!!」
Et voici le jeune albinos sur le canapé, qu'est-ce qu'il fait ? Il est en train de gribouiller sur une feuille blanche, de dessiner, de faire de l'art quoi ! Il n'écouta même pas l'émission qui passait à la télévision. Oui, malgré lui et son air concentré il s'ennuyait plus ou moins. Il attrapa un autre feutre rouge pour ajouter quelques retouches à son chef-d’œuvre. Une nature morte et c'est le cas de le dire, croyez moi, vous ne voulez pas savoir en détail ce qu'il a dessiner.
Agito, son tuteur était en train de remplir de la paperasse assit à la grande table à quelques pas du canapé en chantonnant un air familier pour Lance. Il n'y avait rien de prévu pour aujourd'hui, pas de chasse potentielle, ni d'activité qui ferait découvrir de nouvelles choses au garçon qui en sait encore si peu sur le monde. Il ne sort pas beaucoup, du moins pas de sa propre initiative et pourtant il est extrêmement curieux. Peut-être parce qu'il ne serait pas à partir de quoi il devrait placer sa curiosité.

Tu dessines encore Lance ? Tu n'as pas envie de sortir ou de regarder la télé au lieu de la laisser allumée pour rien ? » Lança alors Agito en regardant dans sa direction.


L'intéressé leva la tête en souriant et la tourna vers l'homme en clignant des yeux. C'est vrai ça, la télé chauffe pour rien et Agito n'aime pas gaspiller de l'électricité. Il posa alors le calepin et le feutre qu'il tenait dans sa main et attrapa la télécommande pour éteindre la télévision une bonne fois pour toute. Après quoi, il s'affala un peu plus à son aise.

 Désolé Agi' je faisais pas attention ! Mais elle ne va pas exploser de toutes façons, si ? Haha ! » Assura-t-il d'un air enjoué.
Moi, à ton âge je faisais autre chose de mes journées tu sais, je dis ça pour toi. Je ne suis pas en train de t'engueuler. Et non, la télé n'explosera pas. » Rétorqua-t-il non sans cacher un petit sourire.
Bah... Je sais pas quoi faire moi ! T'es sûr qu'il y a pas de vampire à saigner ? J'ai bien envie de m'amuser un peu !... » Dit-il en ricanant.


Agito se leva et donna une petite tape exaspérée sur le crâne de l'albinos. Il devait penser qu'il ne changerait jamais. Jamais totalement. Il réfléchissait, qu'est-ce qu'il pouvait bien lui trouver à faire pour lui retirer ces pensées morbides pour la journée ? Il balaya la pièce du regard et attrapa un des prospectus qu'il avait trouvé il y a quelques jours. Agito est du genre à prendre toutes les brochures qu'il peut même si ça ne risque de ne jamais lui servir et de finir dans un tas de poussière.
Un sourire se dessina sur les lèvres du Hunter, il avait un éclat de génie soudainement, Lance ne disait rien et le regarder.

C'est quoi ça ? » Demanda Lance perplexe.
Ceci est un prospectus ou un flyer, je ne suis plus sûr mais je pense que c'est une bonne idée ! Regarde, tu vois, c'est une salle d'arcade ! Oh non, je ne te dirais pas ce que c'est, garde toi la surprise ce sera mieux ! Mais je suis sûr que tu vas adorer, et c'est juste à côté en plus. Pourquoi n'y ais-je pas penser plus tôt ? Les jeunes de ton âge adorent cet endroit, comme les plus nostalgiques de mon âge. Tu vas bien t'amuser et tu es déjà passer devant plusieurs fois en allant faire les courses. Tu sais, ça s'appelle Arcadénium. » Expliqua le tuteur.
Oh vraiment ? Je veux bien voir ça moi ! Si c'est amusant, ça me plais déjà ! » S'exclama Lance motivé. « C'est où ? »
Juste à côté du magasin avec les vêtements que tu aimes bien, tu serais y aller tout seul sans mon aide ? » Dit-il.
Bien sûr ! Je vais me préparer ! » Clama Lance.


Lance sauta hors du canapé et rentra dans sa chambre en refermant la porte derrière lui, simple habitude. Il ne portait que son t-shirt noir et il était en caleçon, il n'allait pas sortir comme ça ! Il attrapa alors sa chemise blanche avec les boutons arc-en-ciel, son leggings rouge a pois jaunes, sans oublié son parcourt noir et ses bretelles. Il hésita un peu, quelle paire de bretelles devait-il prendre ? Un simple coup d’œil par la fenêtre le fit se décider. Le ciel était bien dégager et pur : il pris donc ses bretelles bleus. Retroussant un peu ses manches et enfilant à la hâte de simples pantoufles rouges. Voilà, là c'est parfait ! Il ne toucha pas à ses cheveux. Il avait cacher un couteau dans sa chemise au cas ou. Il faut toujours être prévoyant. Si ça ne tenait qu'à lui, il aurait emmener Zabuza là-bas. Mais une faux anti-vampire n'a strictement rien à faire dans une salle d'arcade, alors ce sera pour une prochaine fois...

Une fois qu'il fut ''convenablement'' habillé il retourna dans le salon pour ramasser le tas de feutres et le calepin. Admirant une nouvelle fois le résultat, les nuances de rouges donnent vraiment un résultat qui le satisfait amplement. Agito lui tendit alors un porte-monnaie, le dernier que Lance avait eut avait terminé dans les égouts suite à une chute involontaire, heureusement qu'il n'y avait que de l'argent dessus.

Prend ça et va t'amuser, ne rentre pas tard et reste là-bas d'accord ! » Dit-il faussement autoritaire.
Compris monsieur ! » Plaisanta Lance.


Il pris le porte-monnaie et le fourra dans sa poche avant de sortir en vitesse, fuyant sans doute la remarque qu'allait faire Agito sur les chaussures qu'il portait. Mais il était à l'aise avec des pantoufles, alors il n'y à rien de mal d'en porter en dehors de la maison !
Il marcha donc en direction de cette fameuse salle d'arcade, aussi insolite que cela puisse paraître il ne sait pas ce que cela contient. Des jeux ? De la nourriture ? Un stand d’entraînement ou un truc du genre ? Agito aime vraiment quand Lance découvre de nouvelles choses, choses qu'il n'aurait jamais pu connaître quand il vivait encore chez les vampires...

Finalement, il ne mis pas bien longtemps avant d'arriver devant la boutique psychédélique qui lui plaisait tant. Dommage quelle soit fermée exceptionnellement toute la semaine. Il haussa les épaules en grimaçant devant la vitre comme un gamin puis de faire quelques pas jusqu'à la fameuse salle d'arcade. Il y avait de la musique et un sacré brouhaha à l'intérieur. Il était complètement perdu mais il y rentra dedans. Ouvrant de gros yeux, tournant sur lui-même pour mieux observé ce nouvel endroit.

Wouaaaahhhh trooop cooool !!! » S'exclama-t-il à voix haute.


Il s'approcha devant une borne d'arcade, touchant les boutons pour l'enclencher mais ça ne marchait pas. Il devait faire un truc pour que ça marche ? Mais autre chose attira son attention, une moto en plastique devant un écran, une fille était dessus et se pencher à droite et à gauche pour faire bouger la moto à l'écran. Ou encore des fauteuils avec un volant devant et l'écran également. Il n'avait jamais rien vu de tel. Il ne savait pas vraiment quoi faire, il était complètement surexcité et enthousiaste. Il s'approcha devant une autre borne un peu plus grande, un jeu de tir, il y avait des pistolets en plastique posé juste devant. Il en pris un, celui-ci était relié à la borne. Ce n'était même pas un vrai flingue. Il posa sa main sur le canon et appuya sur la détente. Un son 8bits se fit entendre mais rien du tout.

Comment ça marche ?... » Susurra-t-il.


Le voilà perdu dans un monde qu'il ne connaît pas du tout ! Il remarqua aussi que certaines personnes, même la plupart des gens à l'intérieur le dévisager.
Il ne comprenait pas pour quoi et il s'attarder sur le jeu de tir.





Lance se moque en #A73D3F

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcière métis
Couleur : #F381C9
Avatar : Kaori Miyazono (Shigatsu wa Kimi no Uso)
Date d'inscription : 28/03/2017
Nombre de messages : 14
Emploi/loisirs : Dégommer du zombie et jouer du violon
Yens : 28
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: It's time to learn how to play !!! - With Kisaki Kimura.   Jeu 28 Sep 2017 - 23:25



It's time to learn how to play !!!

Feat Lance G. Leijon

Depuis mon réveil, je n’avais qu’une chose en tête, me rendre à L’Arcadénium, faire un petit coucou à Daisu, et passer une bonne partie de la journée à m’éclater sur les bornes de jeux. Depuis que j’avais découvert ce lieu, j’y passais le plus souvent possible ; c’était devenu une habitude. Mais je devais faire attention à ce que personne de mon entourage ne se rende compte de mon activité plutôt mal vue, au risque de me voir passer un sacré savon. Pour l’instant, je ne me débrouillai pas trop mal. Je parvenais à m’éclipser et à trouver des excuses le plus réalistes possible afin de ne pas éveiller les soupçons. Surtout que mon grand-père avait du flair pour ce genre d’embrouille, ce qui voulait dire que je m’en sortais plutôt bien. Heureusement pour moi, j’avais Yamachi de mon côté. Il me déposait à la salle et revenait me chercher quelques heures plus tard ; et me couvrait quand cela était nécessaire. Je me demande encore comment je ferais s’il n’était pas là. Je pouvais vraiment compter sur lui.

A cette pensée, un sourire se dessina sur mon visage, n’échappant pas au regard perçant de ma grand-mère qui ne cessait de m’observer depuis un petit moment déjà. J’étais tellement absorbée par mon programme de la journée que je ne l’avais pas remarqué entrer dans ma chambre. Et puis, j’étais certaine qu’elle n’avait pas prit la peine de toquer. C’était une habitude chez mes grands-parents, histoire de me prendre sur le fait au cas où je ferai quelque chose qui n’était pas conseillé, voir carrément interdit. Comme jouer avec ma console par exemple. La pauvre, cela faisait maintenant plusieurs jours qu’elle restait éteinte, à prendre la poussière. Si j’avais le malheur de me faire prendre en train d’y jouer je pouvais être sûre de ne plus jamais revoir ma belle PS4. C’est pour cela que je la cachais, sous un double fond, dans le tiroir de ma commode où étaient rangées mes petites culottes. Il n’y avait qu’à cet endroit où ils ne s’attardaient pas trop. Car oui, mes grands-parents sont des fouilleurs professionnels. Ils ne se gênent pas, même quand je suis là. C’est abusé non ?

Assise sur mon lit, un livre à la main – car oui, il m’arrive quand même de lire- je relevais ma tête dans sa direction. Aussitôt, un sourire faux et sans émotion se dessina sur mes lèvres. Heureusement pour moi, Mamie Kimura était une adepte de la lecture. Avec ce bouquin entre les mains, je ne risquais pas de me faire réprimander. Par politesse, je me levais, m’approchais d’elle et m’inclinais afin de la saluer. Une fois les banalités d’usages passées, elle m’expliqua le but de sa visite. Je m’en doutais, il y en avait toujours un. Je n’avais encore jamais vu ma grand-mère venir me voir juste par envie. Me tenant droite devant elle, je l’écoutais attentivement, sans l’interrompre ; ce qui n’était pas une mince à faire car elle parlait beaucoup et pas forcément de choses qui me plaisait des masses. J’avais juste envie d’une chose, m’en aller. Et lui dire de se taire en passant. Me retenant de lever les yeux au ciel, je me contentais de lui sourire et d’acquiescer poliment. Elle m’informait gentiment que je n’étais pas convié au diner de ce soir car ils recevaient les associés de mon grand-père et qu’il était donc préférable que je n’y assiste pas. Ben oui, la demi-sorcière n’était pas la bienvenue, elle qui étai la honte de la famille, il ne fallait surtout pas la montrer. Cela ne me dérangeait guère, même si cela faisait mal. J’avais l’habitude. Mon sourire hypocrite ne s’effaça de mes lèvres que lorsqu’elle se décida enfin à quitter ma chambre. Aussitôt, je lui fis une grimace derrière la porte. Même si elle ne le voyait pas – et heureusement pour moi – cela faisait du bien. Je me dirigeais ensuite vers mon lit où j’avais laissé mon portable et m’empressa d’appeler Yamachi. Il fallait que je sorte d’ici et m’éloigne au plus vite de cette demeure écœurante.

Une fois montée dans la voiture, Yamachi démarra. Pas besoin de me demander où il devait m’emmener, il connaissait déjà la réponse. A l’arrière de l’auto, je ruminais, mécontente de cette discussion avec ma grand-mère. Mais lorsque j’aperçu l’enseigne lumineuse de L’Arcadénium, un large sourire s’affiche sur mon visage ; un sincère cette fois-ci. Mon chauffeur stoppa le véhicule à hauteur de l’entrée et, après l’avoir remercié, je sortis comme une furie et me précipitais à l’intérieur. Aussitôt, je cherchais Daisu du regard.

Kisaki  ▬ Ah, le voilà !

Sans plus attendre, je me dirigeais vers lui pour le saluer. Enfin un visage que j’étais heureuse de voir ! En plus de celui de Yamachi bien sûr. Daisu m’expliqua qu’il avait une course urgente à faire et qu’il devait, de ce fait, fermer la salle durant quelques heures. Mon sourire disparu presque automatiquement à cette annonce. Ce n’était pas sérieux ? Si ?... La déception devait se voir sur mon visage. Je ne sais pas si ma mine déconfite en était pour quelque chose, mais Daisu me fit une proposition des plus inattendues…

Kisaki  ▬ Me confier L’Arcadénium ?! C’est vrai ?! Ca serait un honneur !

Les yeux brillants et le sourire jusqu’aux oreilles, je ne pu m’empêcher de sauter de joie. Si ca ce n’était pas une marque de confiance… J’étais sincèrement très honorée. Et puis, savoir qu’il avait autant confiance en moi me faisait vraiment plaisir. Je ne sais pas combien de fois je l’ai remercié tellement j’étais heureuse. Je l’ai même accompagné jusqu’à la sortie, lui assurant à maintes reprises qu’il pouvait partir tranquille, que je ne le décevrais pas. Et c’est vrai, je compte bien honorer sa confiance.

Une fois Daisu partit, je me retournais et contemplais la salle. C’était à la fois excitant et stressant de s’occuper d’un tel endroit toute seule, même pour quelques heures. Heureusement, j’avais pu observer Daisu pendant son travail et savait plus ou moins ce qu’il fallait faire. Toutes ces heures passées ici servaient enfin à autre chose qu’à me faire oublier mon exaspérante famille. Me voilà à faire le tour de la salle, scrutant, surveillant les clients de loin ; me retenant de jouer… Car ce n’était pas le moment ! Un travail m’avait été confié et je comptais bien l’honorer jusqu’au bout ! C’est alors qu’un jeune homme attira mon attention. Son style vestimentaire était assez particulier, mais il semblait l’assumer parfaitement. Quel drôle de phénomène. Intriguée, je restais là, à l’observer de loin. Le voyant s’approcher d’une des bornes, je me rapprochais un peu, histoire de l’avoir à l’œil. Il ne semblait pas savoir comment s’en servir, ce qui me fit sourire. D’où est-ce qu’il sortait pour ne pas savoir utiliser une borne de jeu ? Ce n’était quand même pas sorcier… Si ? Je décidais donc de voler à son secours…

Kisaki  ▬ Bonjour ! Tu as besoin d’aide ?

J’affichais mon plus beau sourire, toute excitée à l’idée d’aider mon premier client.

"Responsabilités"

© Etilya sur DK RPG




Spoiler:
 


Kisaki parle en #F381C9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

It's time to learn how to play !!! - With Kisaki Kimura.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Quartier commerçant :: Magasins :: Petits Magasins :: L'Arcadénium-