Partagez | 
 

 Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Race : Changelin
Couleur : #000000
Avatar : Kazuto Kirigaya / Kirito (Sword Art Online)
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 134
Emploi/loisirs : Etudiant
Yens : 31
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)   Mar 29 Aoû 2017 - 22:00



Rencontre Lupine

Feat Kairi Williams & Zuko Tanaka

Zuko ▬ « Il fait trop bon ! »

Je m’étirais en marchant vers la forêt en cette magnifique journée ensoleillée. Je devais avouer que je profitais bien des vacances actuellement. J’avais d’ailleurs fait le plus rapidement possible la masse de devoir reçu juste avant la fin des cours, me permettant de ne plus penser à l’école jusqu’à la rentrée. Du coup, j’avais pas mal d’idée en tête : aller nager, passer du temps à la salle d’arcade, courir dans les bois… L’envie d’aller à la plage m’avait pris d’ailleurs. Mais je ne savais pas encore avec qui. Des amis ? Lin ? Jess ? Ou encore Daisu-nii ? Et il y avait aussi le rendez-vous avec ce fameux Sorcier qui voulait me rencontrer. Rien n’avait été fixé de ce côté. Mais Tsukishima-san avait bien voulu me dire que c’était quelqu’un de très important et de très occupé et qu’il s’excusait de ne pas avoir eu le temps de me rencontrer.

En tout cas, je n’avais pas particulièrement la tête à ça, aujourd’hui. La seule chose à laquelle je pensais, c’était de courir dans les bois. J’étais d’ailleurs excité de m’y rendre, surtout que ma dernière sortie au bois datait d’il y a un bout de temps, maintenant. Voilà pourquoi j’avais décidé de m’y rendre ce matin en me levant. Maintenant, je me trouvais enfin hors du sentier en directement de ma cachette afin de me préparer, en vérifiant que personne ne me suivait. Après un rapide déshabillage et un excellent camouflage d’affaire, je me trouvais enfin sous mon autre forme et gambadait joyeusement à travers les arbres.

De temps en temps, je croisais un animal et je m’amusais à jouer avec. Bien sûr, ces derniers avaient tendance à fuir en me voyant, mais c’est une autre histoire. Quoi qu’il en soit, je m’amusais à me balader, à me rouler dans l’herbe et à profiter des quelques rayons de soleil qui filtraient à travers les branches des arbres. Et cette magnifique journée était accompagné du chant des oiseaux. Les vacances commençaient vraiment bien.

Soudainement, un craquement de branches se fit entendre non loin. Je me redressais, alerte, et regardait en direction du bruit. Furtivement, à pas de loup, je l’approchais d’un tronc d’arbre pour me cacher. Ensuite, je glissais furtivement ma tête afin de voir ce qui était à l’origine du craquement. Décidément, c’était bien la troisième fois que je croisais quelqu’un sous cette forme dans les bois…

"Jamais 2 sans 3 !"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycans
Couleur : #330066
Avatar : Nightmare / Date a live
Date d'inscription : 31/07/2017
Nombre de messages : 37
Emploi/loisirs : Mang...Etudier
Yens : 47
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)   Mer 30 Aoû 2017 - 22:28




Kairi ▬ "Une sieste au soleil, il n'y a que ça de vrai!"



Des yeux perçants, des crocs, des chaînes, des drogues, des plaies, des soins... Puis le néant. Plus rien, et c'était triste de se dire que ce néant était le plus inquiétant dans mon fil de pensées, pourquoi me demanderez vous? Eh bien parce que du "rien" devrait être moins inquiétant que du concret déjà supporté je trouve. Je préfère savoir à quoi m'attendre... Là, j'étais assise au beau milieu d'une salle plongée dans le noir, des rires retentissaient mais impossible de déterminer d'où ils provenaient... Frustrée, en essayant de me lever, je me rendis compte que j'étais de nouveau attachée, mais cette fois j'étais assez forte pour briser mes liens. En essayant de les détruire, mon réveil suivit, provoquant une crampe dans mon bras droit.

-Aiiiiie....

Oui, mon service ne reprenait que ce soir et j'avais décidé de paresser, en période de vacances, c'était surtout en soirée qu'on nécessitait mon aide au bar, mais ça ne m'empêchait pas d'aller y passer le plus clair de mon temps. Quand on s'attache à un lieu, c'est difficile de ne plus y retourner, surtout si on y est bien accueillie. Je ne pouvais me permettre de rester à mon appartement, je n'y étais pas à l'aise, et la plupart du temps j'y dormais très mal.

C'est pourquoi je m'étais d'abord détendue avec une promenade en forêt, accompagnée d'une sieste herbeuse en bonus. Les sons proches de la forêt me plaisais, les gazouillement des oiseaux, les animaux qui courent que ce soit pour s'amuser ou pour se nourrir, les fins rayons de soleil.... Qui étaient devenus plus vifs et me causèrent un petit coup de chaleur qui avait sans doute entraîné mon mauvais rêve. Saloperie. Je suis sure que si j'avais été à l'ombre j'aurais rêvé d'un bon repas sucré. D'ailleurs en parlant de repas, je m'étais emballé quelques sandwichs à la va vite ce matin pour me rassasier en cas de faim. Après ma balade je m'étais endormie tellement vite sur l'herbe douce et fraîche que je n'avais rien avalé encore. L'herbe me rappelait un peu celle des champs de Nouvelle Zélande, son odeur et sa sensation me rendaient toujours un brin nostalgique.

Je me décidais tant bien que mal à me redresser, étirant mes bras et faisant craquer mon cou, me levant pour retirer la verdure qui s'était collée à mes vêtements. La morsure de mon Alpha avait causée une cicatrice blanche qui n'était plus bien visible à présent si on n'y faisait pas attention alors je me permettais d'être en manches courtes quand je le voulais, même si j'avais toujours la sensation que ça me lançait. La crampe s'en était allée. J'étais habillée légèrement: un short en jean retenu avec une ceinture de cuir noire accompagné d'un corset noir en dentelle sans bretelles à lacets violets qui accompagnaient les rubans de la même couleur avec lesquels j'avais attaché mes cheveux en une seule natte de côté gauche. J’espérais qu'aucun insecte n'ai eu le temps de piquer ma peau laissée à découvert... Bien que je leur en ai donné de nombreuses occasions ces dernières heures... Quelle heure était-il d'ailleurs?

Bien, il fallait que je me décide à rentrer, mais avant cela, un bon repas pour ouvrir la route. J'avançai tout en déballant un de mes sandwichs récupéré dans mon sac bandoulière. Sandwich rosbeef, mayonnaise, salade et cornichons dans un pain de mie coupé en triangle. Un détail retint cependant mon attention... Un animal était plus actif que les autres dans ce coin de paradis, causait plus de bruit et en faisait fuir d'autres. Alerte, je me mis à tracer l'odeur que je percevais comme celle du farceur, approchant des feuilles de mon odorat. Cette odeur était particulière mais il fallait que je le trouve pour être sûre de ce que j'allais trouver devant moi, je n'étais pas très douée au jeu du pistage, je reniflai la branche d'un buisson mais mon geste fut tellement brute que celle-ci se brisa dans ma main, provoquant un petit bruit cassant. Pardon petite branche. Paix à ton âme.

Après une dizaine de minute à mettre mon repas de côté pour retrouver le concerné je perçu son odeur, il était tout près, mais où? Mon regard parcouru le paysage, et enfin une chose trancha avec le reste. Je tombais enfin sur lui et restais muette d'admiration quant à sa vision. Quatre pattes, un pelage noir sublime, une magnifique tête de loup bien qu'il semblait craintif, se demandant surement si je devais être une menace ou non. Je me perdis un moment dans ses grands yeux sombres et hypnotisant. Ce n'était pas un oméga mais un vrai loup qui se trouvait devant moi. J'avais déjà eu l'occasion de croiser des loups mais ils étaient généralement en cage dans des zoos et à part me fixer ils ne réagissaient pas plus. Je ne me serais jamais douté qu'il y avait des loups dans cette partie de la forêt, mais il semblait seul, sans meute.

Le voyant sur ses gardes, je me mis à être plus soigneuse et douce dans mes gestes. J'étais douée avec les animaux auparavant, depuis que j'étais devenue une louve moi même ce n'était plus aussi simple malheureusement, j'étais toujours en quête d'amour animalier pourtant. Je devais tenter ma chance avec celui ci, c'était inespéré. J'entamai la conversation d'une voix basse et régulière dans mes intonations, me voulant la plus rassurante possible:

-Bonjour toi, je ne te veux pas de mal je t'assure...

Je décidai de m'asseoir en tailleur, et de sortir un de mes sandwichs à la viande, mes lèvres se retroussaient en un sourire sans pour autant dévoiler mes dents, je tendais la nourriture vers lui. J'étais encore à bonne distance mais j'avais bon espoir qu'il vienne partager ce repas avec moi.

-C'est triste de manger seule, tu n'as pas faim toi? Viens, j'en ai des tas!

Je repris mon repas d'une main où je l'avais arrêté tout en gardant le bras droit tendu dans sa direction, le sandwich à moitié déballé pour lui faciliter la tâche. Je me voyais mal le lui balancer au museau... Joueuse, je fis apparaître mes oreilles brunes, guettant la réaction de l'animal sauvage. Qui sait, ça pourrait être drôle d'être reconnue comme un de ces congénères.

"Ce soir, c'est le grand soir!"

© Etilya sur DK RPG


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Changelin
Couleur : #000000
Avatar : Kazuto Kirigaya / Kirito (Sword Art Online)
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 134
Emploi/loisirs : Etudiant
Yens : 31
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)   Jeu 31 Aoû 2017 - 0:34



Rencontre Lupine

Feat Kairi Williams & Zuko Tanaka

Pas vraiment caché derrière mon arbre, j’observais avec attention la demoiselle qui, bien sûr, n’avait pas manqué de me regarder. Pendant un court instant, nous restions ainsi, à nous fixer, les yeux dans les yeux. Pour ma part, j’hésitais, j’approchais ou je reculais ? Comme ça, elle n’avait pas l’air méchante. Un peu idiote à cause de son regard plein d’étoiles. Je suppose qu’elle devait bien aimer les canidés ou même tout simplement les loups.

Finalement, elle finit par bouger, doucement. Elle se mit à me parler gentiment. Autant auparavant j’aurais trouvé cela étrange de parler à un animal, comme j’avais l’habitude de le penser. Autant maintenant que je savais que j’étais un changelin et que je n’étais pas le seul, cette habitude prenait… tout son sens. Enfin, je veux dire que les changelins comprennent ce que les humains disent, c’était mon cas. Et je pensais bien que je pouvais largement généraliser. Je suppose que l’habitude de parler aux animaux était un peu de notre faute, du coup.

La question était, du coup, de savoir si elle parlait juste ainsi aux animaux ou si elle connaissait l’existence des Changelins. Et, si c’était le cas, avait-elle remarqué que j’en étais un ? Je n’en avais pas l’impression. Il faut dire que la voir assise par terre en me tendant de loin son sandwich y jouait beaucoup. Quoi qu’il en soit, je n’étais toujours pas décidé à avancer ou reculer.

Soudainement, je remarquais un détail qui me fit couiner : Elle avait deux oreilles de loups sur la tête. Pas de simples fausses oreilles fixées sur un serre-tête, deux véritables oreilles, qui bougeaient. Comment était-ce possible ? Je passais derrière l’arbre pour me transformer avec de repasser la tête pour pouvoir lui adresser la parole. Je restais cependant encore un instant les yeux fixés sur les oreilles avant de me reprendre.

Zuko ▬ « Comment fais-tu ça ? »

Oui, pas de bonjour, pas de présentation, pas de politesses. J’étais trop perturbé par ce que j’avais sous les yeux. C’était comme durant la démonstration de pouvoir de Shinji. Sur le coup, j’avais été réellement surpris. La différence était que Tsukishima-san avait engagé la conversation. Et j’avais eu le temps de remettre mes idées en place.

En parlant d’idée, je réalisais soudainement que j’étais tout aussi nu qu’un ver. Je ne pouvais pas vraiment me permettre de continuer la conversation ainsi. Surtout si elle se décidait de s’approcher. Sans rien dire, je me retransformais avant de me rendre jusqu’à ma cachette, m’assurant cependant que la demoiselle me suivait bien. Je n’hésitais pas à m’arrêter et à regarder derrière moi. Enfin, l’arbre fut en vue et je me précipitais vers le terrier pour en sortir mon sac. Bon… Il fallait maintenant lui faire comprendre que si je passais derrière un arbre avec le sac, c’était pour me rhabiller…

"Surprise !"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycans
Couleur : #330066
Avatar : Nightmare / Date a live
Date d'inscription : 31/07/2017
Nombre de messages : 37
Emploi/loisirs : Mang...Etudier
Yens : 47
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)   Jeu 31 Aoû 2017 - 2:05





Quel majestueux animal que le loup, quelle prestance, présence, oui j'avais une fascination à son égard. J'avais l'impression d'avoir une chance inouïe surtout que je m'étais réveillée il y a peu de temps, j'étais encore en sueur de mon cauchemar, mais j'étais de nouveau dans un rêve. Il n'avait pas l'air de vouloir me fuir, comme s'il me comprenait, est-ce que les loups vont pouvoir me comprendre à présent? J'avais l'impression que les chiens me comprenaient pour la plupart, peut-être que c'était pareil? Après un peu plus d'observation je pu même apercevoir qu'il avait une tâche blanche adorable à l'arrière qui tranchait avec le reste. Cette fois c'était la bonne, le contact était établit et il ne semblait pas se préparer à fuir à toute vitesse il était plutôt intrigué. Un bon point pour moi! Je pris un croc de mon sandwich quand soudain... HEIN?!!!

Je failli m'étouffer en avalant de travers mon pain, et en resserrant de trop le sandwich que j'avais dans l'autre main. La surprise m'avait comme poussée vers l'arrière et avait manqué de me renverser complètement perdant tout équilibre, je ne comprenais pas ce qui s'était passé, le loup était passé derrière l'arbre et avait ressorti sa tête pour devenir un... HUMAIN?

Un jeune homme, très jeune homme: son visage était très enfantin, brisant totalement l'image du loup que j'avais aperçu à l'instant, le pire? Il était nu! Mes yeux étaient grands ouverts, ne sachant où regarder et pourtant je ne pouvais détourner les yeux du garçon, ses cheveux avaient la même couleur que le pelage, en bataille, et ses yeux, difficile de se tromper, c'était bien la même "entité" mais comment c'était possible? Jamais je n'avais vu de lycans se mettre sous cette forme, puis... Comment ça comment je fais quoi? Mon sandwich? Ou.. Oh, mes oreilles, le choc passé, je les fis disparaître à nouveau. Quelle erreur mais quelle erreur! Comment avais-je pu baisser ma garde à ce point? Je ne sais pas comment il a fait pour créer cette illusion mais je m'étais faite avoir en beauté! Me dévoilant et passant pour une parfaite imbécile! Génial...

Il avait quasiment la même taille que moi, il était très mince et... Ai-je déjà dis qu'il était NU? Complètement?! Bon certes ce n'était pas la première fois que je voyais un nu mais j'étais toujours aussi gênée quand c'était sans crier gare... La meute le faisait souvent pour me taquiner en s'amusant de l'effet que ça provoquait sur mon coeur, il accélérait sans que je puisse calmer ma panique. En parlant de pulsation, j'avais bien dû le surprendre également, car les siennes étaient plus vives que celles que j'avais pressenties avant d'engager la conversation. Je détournais donc les yeux par respect pour celui qui avait manqué de me faire un arrêt cardiaque, je comptais essayer de répondre, même si je ne savais pas encore par quoi commencer.. Attend, il venait de se retransformer?! Je ne devais pas perdre sa trace! Vite! Je me mis sur mes deux jambes, des miettes encore sur le visage, les deux sandwichs posés par terre, mon sac toujours sur mon épaule, il partait!! Il semblait se moquer de moi à regarder de temps à autre si j'étais bien derrière. Non... Il voulait que je le suive...? Il m'entraînait vers un piège? Non... Rien ne pouvait être calculé c'est moi qui était venu le chercher au tout début alors... Enfin, il arriva devant une sorte de terrier et en sortit un sac. C'était donc un humain et non un loup. J'avais encore du mal à réaliser. Je me mis dos à un arbre, j'entendais des frictions de vêtements derrière moi.

Il fallait que je me remette moi aussi. J'avais dévoilé une partie de mon identité et il voulait des réponses, il n'avait même pas pris la peine de faire connaissance il était entré directement dans le vif du sujet, il faut dire que si quelque chose vous surprend à ce point vous n'allez pas parler de la pluie ou du beau temps alors que cela semble plus important. Quelle bêtise d'avoir pensé que je pouvais me transformer à l'extérieur! On m'avait prévenu d'être prudente et je m'étais faite avoir. Je passai ma tête derrière l'arbre pour vérifier s'il avait fini mais je ne vis que son corps nu de dos, une tâche blanche en bas du dos décalé un peu sur la gauche comme les poils blanc observé précédemment sur le loup... Aucun doute.. On allait pouvoir m'accuser de voyeurisme si je m'attardais trop, je me remis rapidement derrière l'arbre tout en fermant les yeux cette fois.

-P...Pardon. Euh... Dis... Dis moi quand ce sera bon? Précisais-je d'une voix mal assurée.

Comment j'allais expliquer ça moi.. Je marmonnais sans m'en rendre compte

-Se transformer en loup comme ça c'est possible alors? Non... Bah non sinon il m'aurait senti... Puis pareil.. Je comprend pas.. Et mon sandwich? J'ai gaspillé deux sandwichs... Il m'en reste?

Je mis ma main dans mon sac et essayai de compter les sandwichs restant, quatre au total. J'en pris un et l'ouvrit d'une main experte pour le porter de nouveau à ma bouche. Manger un peu devrait m'éclaircir les idées.

-Ma proposition tient toujours sinon, tu veux un sandwich au rosbeef? ...Louveteau?

Je ne savais même pas comment l'appeler, je me contenterai de louveteau pour le moment. Bien que ce ne soit pas vraiment adapté, quoi que par rapport à mon âge, c'en était un non? Je mangeais gracieusement un sandwich tout en tenant l'extra dans l'autre main, cette fois je ne ferais rien tomber. J'hésitais même à retourner chercher les autres s'ils n'avaient pas été mangés par des insectes ou autre créature mystérieuse de ces bois, un humain qui se changerait en un t-rex par exemple, ça se serait fun. Il faut s'attendre à tout.


"Gâcher de la nourriture, c'est mal"

© Etilya sur DK RPG


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Changelin
Couleur : #000000
Avatar : Kazuto Kirigaya / Kirito (Sword Art Online)
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 134
Emploi/loisirs : Etudiant
Yens : 31
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)   Jeu 31 Aoû 2017 - 2:58



Rencontre Lupine

Feat Kairi Williams & Zuko Tanaka

Apparemment, mon intention était clair puisque la demoiselle s’était retirée un peu plus loin. Pour ma part, je me retransformais et me rhabillais en vitesse. Ce qui ne fut pas simple car l’empressement me faisait trembler et perdre mon équilibre alors que je me frottais les pat… pieds ! Alors que je terminais par mon t-shirt, j’entendis la voix de la demoiselle.

Zuko ▬ « J’ai… Hmpf… Fini ! »

Mon t-shirt blanc uni était enfin enfilé, je vérifiais rapidement que mes affaires n’étaient pas trop sales. Mon short noir semblait intact. Il y avait aussi un rien de terre sur mes baskets mais c’était normal. C’était déjà ça. Par contre, j’avais toujours Miss Oreilles de Loup à mes côtés. Et je devais que maintenant que le choc était passé, j’étais un rien inquiet. A vrai dire, je me demandais si je n’aurais du tout simplement fuir dès que j’en avais l’occasion. Enfin, c’était peut-être un peu tard maintenant. Soupirant un bon coup, je me retournais vers la demoiselle qui me rappela gentiment qu’elle m’avait proposé un sandwich. Je refusais, par pure politesse, avant de reprendre la parole.

Zuko ▬ « Tanaka… Je m’appelle Zuko Tanaka. »

Je regardais pendant un moment la demoiselle manger son sandwich sans rien dire. Je ne sais pas ce qu’il en était mais elle avait l’air de ne pas en mener large, comme moi. Enfin, pour elle la surprise était retombé aussi. Mais il était clair qu’elle avait eu un choc et qu’elle ne s’attendait pas à me voir me transformer. Il était donc évident qu’elle n’était pas au courant des changelins. Et elle ne devait pas en être une non plus. Du coup, je suppose qu’il n’était plus intéressant de savoir comme elle faisait juste apparaitre ses oreilles, c’était un truc à elle.

Je m’assis en continuant à réfléchir sur ce qu’était la demoiselle. J’avais rapidement éliminé l’option Sorcier, vu que ces derniers connaissaient les Changelins. Il ne me restait plus que deux possibilités, donc j’avais eu la confirmation de leur existence grâce à Jess-nee-san. A cette pensée, je ne pus m’empêcher de soupirer.

Zuko ▬ « Du coup… Vampire ou Lycan ? »

J’avais posé la question avec un peu d’appréhension. Je n’étais pas convaincu que poser la question directement soit la meilleure idée du monde mais je n’avais pas pu empêcher ma curiosité de faire des siennes. De toute façon, il était évident qu’elle n’était pas humaine. Et puisque les présentations étaient faites… On pouvait entrer dans le vif du sujet !

"Oui, j'en sais plus que j'en ai l'air."

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycans
Couleur : #330066
Avatar : Nightmare / Date a live
Date d'inscription : 31/07/2017
Nombre de messages : 37
Emploi/loisirs : Mang...Etudier
Yens : 47
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)   Jeu 31 Aoû 2017 - 3:36





Il avait enfilé des vêtements pratiques et simplistes, si j'avais à me changer moi, ça me prendrait une plombe entre la ceinture et les lacets de mon corsage... Puis de toute façon, ça faisait déjà un long moment que je ne m'étais pas changé complètement en extérieur, j'avais toujours peur de me faire repérer si je m'y attardais. Même si là j'avais complètement mal joué. Le louveteau paraissait inquiet, ses émotions coulaient sur moi et je sentie de l'anxiété de ma part également. Dans quoi je m'étais fourrée? Je croise un inconnu, je lui révèle une partie de moi, je le suis, c'est quoi la suite? Il me plante une aiguille dans le cou, pose des bâches en plastiques et m'incise la joue pour m'assassiner? Je n'aurai peut être pas du regarder une série hier soir, mais quand même.

Ce louveteau avait donc un prénom, Zuko Tanaka, de part son apparence et son prénom plus aucun doute, il devait être japonais. C'était son vrai prénom au moins?

-Moi c'est Kairi.

J'hésitais à communiquer mon nom de famille, un prénom n'engageait à rien. Un nom de famille en revanche... Je n'allais pas lui donner un bout de papier avec mon adresse et mon lieu de travail aussi?

-Williams. Finis-je par révéler après un instant d'hésitation.

Mon Alpha aura tôt fait de l'apprendre et de m'éliminer, il n'y a rien qu'il déteste le plus que de se mettre bêtement en danger. Mais quand l'Alpha n'est pas la, l'oméga danse... Un silence gênant s'installait, puis il décida de reprendre les rênes et de s'asseoir. Il soupira avant de me demander ma race, me laissant la possibilité entre deux choix que je ne connaissais que trop bien. Je soupirai à mon tour et m'assis en face de lui advienne que pourra. Je posais mon sac entre nous en laissant libre accès à ma nourriture au cas où il changerait d'avis avant de répondre:

-Bingo. Tout en lui faisant un clin d'oeil du côté gauche. Je suis un Lycan, effectivement. Je ne connais pas de vampires avec ce genre de capacités. Dis-je en faisant apparaître mes oreilles à nouveau. Voilà il ne me manquait plus qu'à lui donner mes horaires ainsi que mon adresse et il pouvait venir m'agresser quand il le désirait. Il n'avait pas l'air fort, mais il n'avait pas l'air de savoir ce que j'étais avant de me lancer à la figure le nom de ma race. Qui suis-je pour en juger hein?

-Mais apparemment il me reste beaucoup à apprendre par rapport aux capacités des autres... Je ne sais pas du tout ce que tu peux être... Je n'ai jamais vu un lycan sous cette forme, c'est dommage cela dit, c'est beaucoup plus seyant.

Je m'enthousiasmais dans mon coin, c'est vrai qu'il avait vraiment la classe sous cette forme. Mais s'il n'était pas un lycan et qu'il pensait que les vampires pouvaient faire apparaître des oreilles, peut-être en était-il un? Je le fixais involontairement, mon regard était très appuyé si bien que je devais peut-être ajouter à son malaise, mais je n'y pouvais rien, j'avais besoin de guetter chacune de ses réactions, j'étais sur la défensive.

-Tu penses pouvoir m'éclairer un peu, Tanaka?

Je rapprochais mes genoux et les entouraient avec mes bras tout en posant ma tête dessus. J'avais fini ma collation et avais enfin pensé à m'essuyer la bouche avec une serviette que je gardais à présent roulée en boule dans la main droite. Avide d'en apprendre un peu plus sur le monde qui m'entoure, un sourire discret tracé sur mon visage.


"L'Oméga Dance~~"

© Etilya sur DK RPG


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Changelin
Couleur : #000000
Avatar : Kazuto Kirigaya / Kirito (Sword Art Online)
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 134
Emploi/loisirs : Etudiant
Yens : 31
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)   Jeu 31 Aoû 2017 - 15:59



Rencontre Lupine

Feat Kairi Williams & Zuko Tanaka

La situation se détendait un peu. Kairi Williams avait soudainement soupiré après ma question et s’était assise à son tour. Montrant à nouveau ses oreilles, elle confirma qu’elle était bien un Lycan. Je rencontrais donc pour la première fois un Lycan… Enfin… Non. Je devais surement en connaitre sans le savoir. Comme je connaissais surement des Sorciers et des Vampires sans le savoir… Cependant, je n’étais pas forcément pour l’idée d’aller trouver tout mon entourage pour poser la question « Et vous, vous êtes humains ou pas ? ». Quelque chose me disait que ce n’était absolument pas une bonne idée…

Pour en revenir à Williams-san, elle se trouvait à quelque pas de moi alors que je résistais à l’envie de toucher à une de ses oreilles et de lui demander de se transformer entièrement. Ben oui, je n’avais jamais vu de Lycans sous leurs autres formes, j’étais donc plutôt curieux de savoir à quoi ils pouvaient donc bien ressembler. A la place, j’écoutais ce qu’elle avait à dire. Et, ce n’était pas étonnant, elle parla rapidement de ma forme de Loup.

Sans le vouloir, je ne pus m’empêcher d’être un rien gêné. C’était tout de même un compliment, au final. Je ne pus m’empêcher de passer ma main derrière ma tête pour me gratter en affichant un sourire crispé. Que voulez-vous ? Même si la situation était un rien plus détendue, elle me mettait tout de même mal à l’aise en me fixant sans arrêt comme ça.

Zuko ▬ « Je ne suis ni Lycan, ni Vampire, d’après ce que je sais. Pour ce qui est des Lycans, vous êtes la première que je rencontre. Et pour ce qui est des Vampires, on m’a dit que leurs capacités sont… variées. Certains peuvent se transformer en animal. Mais pas comme je suis capable de la faire. »

Williams-san écoutait avant attention ce que j’étais en train de raconter. Comme si je comptais une histoire, ou que je parlais du suet le plus intéressant du monde. Bien sûr, parler de races était intéressant. J’avais moi-même fait preuve d’une grande curiosité lors que j’avais rencontré Jess et Shinji. Au passage, je n’allais certainement pas parler des Sorciers. J’en avais fait la promesse à Tsukishima-kun. De toute façon, je ne pensais pas que ça avait de l’importance ici.

Zuko ▬ « On m’a dit que lorsque je me transforme, ce n’est pas comme si je prenais simplement l’apparence d’un loup. J’en deviens un vrai. J’en ai même l’odeur. J’en ai même peut-être l’ADN… Mais ça, je ne suis pas sûr… C’est juste ce que je pense. Et je n’ai pas envie de faire un test pour confirmer… »

Un frisson me parcourut de la tête au pied. Cette pensée m’était venue au fil des discussion à propos de ce que j’étais. Bien sûr, personne n’avait pu m’apporter de réponse à ce sujet. Un test pourrait lui. Mais les risques que cela aurait entrainés me faisaient bien trop froid dans le dos. Qui sait, mon sang pouvait très bien se changer lui-même pendant l’analyse, par exemple. Je refrissonnais une nouvelle fois. Il ne fallait pas que je pense à ça maintenant. Surtout que j’avais toujours le regard persistant de Miss Oreilles de Loup braqué sur moi.

"Révélations"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycans
Couleur : #330066
Avatar : Nightmare / Date a live
Date d'inscription : 31/07/2017
Nombre de messages : 37
Emploi/loisirs : Mang...Etudier
Yens : 47
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)   Ven 1 Sep 2017 - 17:04





Le vent soufflait et me chatouillait les oreilles, je me mis à les gigoter de plus en plus en suivant sa direction. J'avais l'impression que le Louveteau était intéressé par elles car son regard semblait y voguer de temps à autre, alors je les bougeais de plus en plus, essayant de voir si je le perturbait plus que ça, s'il trouvait ça bizarre ou bien drôle, allez savoir. Perso, je trouverais ça étrange chez une personne si je n'en avais pas moi même. Puis surtout, c'était amusant de jouer avec de mon côté. C'était pas tous les jours que je pouvais les montrer à quelqu'un. A vrai dire, je ne les avais montré à personne depuis un bon moment.

Il avait l'air gêné de mes paroles, c'est vrai que s'il m'avait vu sous ma forme d'oméga et m'en parlait sans prendre de pincettes, je le serais tout autant. Mais je n'avais rien dit de méchant je pense non? C'était un compliment, du moins je le pensais ainsi, mais j'ai tellement l'habitude de me faire reprendre... On me comprend rarement du premier coup et je peux facilement vexer la personne la plus patiente du monde. Je devrais peut-être travailler un peu plus sur mes capacités sociales, ça m'aiderait beaucoup au bar de pouvoir répondre aux clients sans craindre de les échauffer plutôt que de leur répondre par des sourires. Enfin, revenons en au principal sujet qui était en train de passer sa main derrière sa tête, bon je n'avais pas l'impression qu'il avait l'air fâché, juste gêné au vu de son sourire, mon compliment avait bien été pris comme tel. OUF. Je n'aurais pas pu m'expliquer si ça avait été le contraire, il faut dire que je m'ennuie vite à essayer de me justifier.  

Bien, ni lycan, ni vampire. Donc, comme je le craignais, il peut y avoir des vampires qui auraient des capacités pour se faire passer pour des loups peut-être. J'éviterais de me relâcher à jouer avec n'importe quel animal rencontré. Quelle idiote d'avoir pu penser qu'un loup se baladerait dans la forêt, plus j'y réflechissais et plus je trouvais que la situation était ridicule. J'étais donc la première qu'il rencontrait, pas étonnant qu'il ait eu besoin de vérifier si j'en étais bien une. Il n'était pas totalement humain. C'était tellement interessant à écouter que je me mettais encore plus à l'aise, comme une enfant qui écouterait une histoire pour la première fois et qui avait peur d'en louper des syllabes.

"On" lui a dit. Je vois, il ne sait donc lui même pas ce qu'il est. Ça devait être extrêmement dur pour lui, j'ai déjà du mal à accepter complètement ce que je suis, si je ne comprenais pas pourquoi je crois que j'aurais du mal à avoir un équilibre mental sain. Oui sain. On fait comme on peut, que voulez vous, nous sommes tous un peu névrosés, le contraire serait étonnant. Je me demande tout de même qui était ce "on". Je supposais que c'était ses parents. Mais ses parents auraient été capable de bien le lui expliquer non? Mh...

-C'est vrai que je n'ai pas pu te sentir comme un humain lorsque tu étais transformé... Ceci explique cela... Ça m'a l'air d'être une grande responsabilité à tenir sans savoir mettre réellement d'explications dessus...

J'essayais de parler le plus chaleureusement possible mais une pointe de froid exhalait de mes phrases, le mot "test" m'avait fait frissonner, mes oreilles s'étaient redressées d'un coup et j'avais levé ma tête. Quelle idée ignoble de vérifier par la science. Je ne pouvais plus voir la science comme une source de savoir anodine après avoir été derrière les coulisses. Je déviais mon regard vers mes mains, je tremblais légèrement sans pouvoir l'expliquer. Il fallait que je reprenne le contrôle de mon corps.

-Tu veux voir quelque chose d'amusant sur les lycans?

De nouveau avec un peu d'excitation dans la voix, une vraie lunatique je sais bien c'est ma signature, je balançai mes bras d'un coup sec vers l'avant, la secousse transforma progressivement mes bras en pattes complètement recouvertes de fourrure noire longue et soyeuse, mes griffes étaient acérées mais rentrées vers mes paumes, ma transformation s'arrêtait au coude, je me souvenais de l'apparence que cela rendait devant le miroir, je trouvais ça assez amusant de voir des avants-bras aussi étranges, beaucoup plus longs, robustes et grands par rapport au reste de mon corps. Dois-je rappeler que c'est avec une patte énorme de ce genre que ma soeur à essayé de m'envoyer dans les limbes? Non, c'est du passé après tout. Je souriais, une lueur dans le regard, je le regardais de nouveau en penchant ma tête.

-Tes parents ne t'en ont pas dit plus sur tes capacités? Tu ne peux pas te transformer en écureuil aussi par exemple??

J'avais besoin de pouvoir mettre un nom sur ce qu'il était et sur ses compétences, c'était tellement nouveau.


"Let's play !"

© Etilya sur DK RPG


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Changelin
Couleur : #000000
Avatar : Kazuto Kirigaya / Kirito (Sword Art Online)
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 134
Emploi/loisirs : Etudiant
Yens : 31
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)   Ven 1 Sep 2017 - 20:10



Rencontre Lupine

Feat Kairi Williams & Zuko Tanaka

La seule chose qui était bien dans mon monologue, c’était que la demoiselle s’était totalement détendue. Son regard était toujours fixé sur moi. La différence ? Elle était totalement absorbée par ce que j’étais en train de raconter. D’un côté, je le comprenais trop bien. On est curieux après tout.
Kairi me reconfirma au passage qu’elle n’avait pas senti mon odeur humaine avant que je me retransforme. Puis elle parla de responsabilités sans que je comprenne vraiment pourquoi.

Zuko ▬ « En vrai… Je sais ce que je suis. Et je sais comment ça marche. Je sais… l’essentiel, on va dire. Et je garde mon secret pour moi, sinon. Sauf cas particulier. »

La discussion dériva légèrement. D’un signe de tête, je répondis à la Lycane. Je me demandais ce que pouvait être ce truc amusant. Elle commença alors à s’agiter bizarrement et je pus voir des poils apparaitre sur ses avant-bras. Sur le coup, je n’avais pas vu ce qu’il y avait d’amusant. C’était surtout étrange et impressionnant. Elle était devenue difforme. Alors oui, la voir ainsi pouvait être un rien amusant. Mais il ne me serait jamais venu à l’idée de rire de son état actuel. A la place, je me contentais d’une simple remarque.

Zuko ▬ « Vous pouvez donc transformer n’importe quelle partie de votre corps indépendamment selon votre volonté… »

La discussion revient cependant sur moi et sur ce que je savais de moi. Sans le vouloir, mon visage s’était refermé, prenant un air sombre.

Zuko ▬ « Je ne connais pas mes parents… J’ai été retrouvé, abandonné, en plein milieu du parc en pleine nuit. J’avais que quelques mois… Du coup, mes parents adoptifs ne sont pas au courant. Une seule personne a su dire ce que j’étais. Mais elle n’a pas vraiment su m’en dire plus. Et je connais aucun autre Changelin comme moi. »

Je baissais la tête. Depuis que je savais qu’il existait d’autres personnes capables de se transformer comme moi je le faisais, j’avais une envie folle d’en rencontrer. J’avais tellement de question à poser. J’avais déjà pensé demander à Shinji mais je n’avais pas osé l’appeler pour le moment. C’était toujours lui, pour s’excuser du temps que son commanditaire prenait. Une chose était sûr, cet homme devait être important pour être si occupé.

Zuko ▬ « Je pense qu’il doit y avoir un truc pour qu’on puisse se reconnaitre. Mais je ne sais pas lequel. J’avoue que j’aimerais bien en savoir plus… ou connaitre quelqu’un comme moi… »

"Changelins"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycans
Couleur : #330066
Avatar : Nightmare / Date a live
Date d'inscription : 31/07/2017
Nombre de messages : 37
Emploi/loisirs : Mang...Etudier
Yens : 47
avatar
A Posé ses Valises
MessageSujet: Re: Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)   Sam 2 Sep 2017 - 22:06





Toujours amusée par ma capacité à transformer les parties de moi selon ma volonté (exercice qui m'avait pris des lustres à assimiler soit dit en passant), j'écoutais le jeune homme m'éclairer sur ce qu'il savait. Il disait garder son secret pour lui, il avait bien raison, allez savoir ce que les gens pourraient penser. Les gens aiment tant pointer du doigt la différence qu'ils en oublient que peu importe de quel côté ils se trouvent, on était sous le même ciel à respirer le même air, en essayant autant que possible de faire la chose la plus difficile au monde: vivre.

Zuko le Louveteau ne se mit pas à rire de mon apparence, ce qui me plu assez. Bien que cela m'amusait, ça m'aurait sembler bizarre qu'il le prenne aussi facilement et d'entendre un autre que moi en rire, on a beau comprendre quelque chose, c'en est une autre de faire comme si de rien était. J'acquiesçai d'un mouvement de tête sa remarque. Non peu fière d'être capable de le faire. Combien de fois s'était-on moqué de moi car je donnais des « coups de pattes » dans un épouvantail avec mes mains humaines, incapable de les transformer en griffe. Même le bonhomme de paille semblait se foutre de moi à ce moment là. Puis la rage me consumait et c'était tout mon corps qui se transformait afin de le lacérer. Déchirant tous mes vêtements au passage. Que de bons souvenirs.

Son visage et ses paroles prirent soudain un nouveau virage, plus sombre alors qu'il m'avoua ne pas avoir connu ses parents biologiques. Il avait été abandonné. Je n'arrivais pas à m'imaginer ce qu'on pouvait ressentir en apprenant que nos parents ne sont pas nos parents. Mon sourire s'était évanoui et mon regard s'assombrissait en aillant en tête l'image du corps froid de ma mère. Des parents adoptifs... On les aimera de la même façon certes, mais le doute avait du beaucoup l'assaillir... Je n'avais jamais accepté l'idée d'être adoptée et ça m'avait mené à ma perte à la fin.

Pourquoi l'avoir abandonné? Surtout dans un parc en pleine nuit ? Par choix ou pas nécessité ? Peut être que ses parents avaient été pris en chasse par d'autres personne et avaient décidés que le meilleur moyen pour sauver leur unique enfant était de lui laisser une chance de vivre... ? Après tout un parc, c'est visité, il aurait forcément été vu. Comment pouvons nous faire un enfant sans en prendre la responsabilité ? C'était inconcevable comme pensée. Perdue dans mes réflexions je mis un temps avant de remarquer à quel point son moral avait baissé. Je dé-transformais mes bras, j'avais gaffé encore, mes yeux se détournèrent pour se poser sur un grand arbre un peu plus loin sur lequel deux écureuils semblaient se disputer le passage pour entrer dans une cavité du dit arbre.

-Je ne peux pas imaginer ce que cela fait de ne jamais avoir rencontré ses parents, mais je ne sais que trop bien ce que ça fait de les perdre. Peu importe le contexte ou la raison, c'est douloureux... Je suis rassurée de savoir qu'au moins tu as pu retrouver une famille... Excuse moi de t'avoir lancé sur le sujet...

L'écureuil avait enfin réussi à passer la cavité et le deuxième y couru à son tour. Comment reconnaître quelqu'un du même genre ? Un « changelin » hein... Intéressant comme notion. Les lycans et les vampires se reconnaissent à l'odeur, il y avait forcément un moyen de reconnaître les siens autre que de demander « eh, toi aussi ça t’arrive de te transformer en animal ? ».

-J'admets que ça ne doit pas être évident de reconnaître un.. c..changelin ? hésitais-je peu assurée, c'était après tout la première fois que je le disais et l'accent américain avait fait surface lorsque j'essayai de voir comment l'épeler. Tu m'as l'air encore jeune, peut-être que certains ont trouvé un moyen de se reconnaître et que tu finiras par le savoir également. Je te le souhaite de tout cœur en tout cas.

Je le voyais jeune, mais peut-être avait-il en réalité la trentaine comme moi ?... Non il semblait vraiment jeune tout de même. Je continuais sur ma longue tirade, un débit plutôt rapide tant j'étais gênée d'avoir mis la patte dans la soupe...

-Si je rencontre un jour quelqu'un qui puisse m'éclairer à ce sujet je lui poserais la question sans pour autant parler de toi, ça te conviens? J'adorerai pouvoir en apprendre plus à ce sujet moi aussi, c'est incroyable comme capacité, j'estime que c'est un don si tu l'obtiens dès la naissance!

Oui un don, pouvait-on parler de don envers mes capacités également ? Non, n'est ce pas ? C'était plus une malédiction qu'autre chose pour mon cas, et pour tous ceux qui partageait ma destinée. Tout cela parce que j'étais née humaine. Il y avait toujours des cas particuliers après... Nymeria avait par exemple parfaitement acceptée sa nouvelle nature et sa nouvelle puissance.

-Un loup... Je me demande pourquoi c'est cette forme que tu peux prendre... C'est depuis très longtemps?

J'aimerais tellement comprendre comment la sélection se faisait. Peut-être qu'il avait été en contact avec les loups enfant? Un lien particulier ou autre... Mon regard chercha de nouveau a rencontrer le sien, je pris deux sandwichs de mon sac et je lui en tendis un dans sa direction, c'était sa dernière chance s'il voulait en manger!


"I gotta eat them all !!"

© Etilya sur DK RPG


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre Lupine (PV Kairi Williams)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Périphérie de la Ville :: Forêt-