Partagez | 
 

 Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
Race : Sorcier
Couleur : Peachpuff ♥
Avatar : Yukimura Tooru (Seishun x Kikanjuu)
Date d'inscription : 01/07/2017
Nombre de messages : 115
Yens : 113

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]   Sam 20 Jan 2018 - 0:53

Sa main tenant fermement celle du français, Rum poussa la porte du bar en laissant échapper un cri entre joie et hystérie. Il avait un peu abusé du cocktail, un peu oublié la raison de sa présence au Divine Club, un peu profité de Ciel. Et il comptait bien continuer sur sa lancée !

Le bar où les deux comparses se trouvaient faisait salle comble : presque toutes les tables étaient occupées et l'air fleurait bon l'alcool mêlé au sucre. Des néons diffusaient une lueur tamisée et froide, soulignant le design moderne de la salle, tandis que les glaçons fondaient tranquillement dans les verres entre deux paroles échangées.
Le Chat Oyant était fort apprécié par la jeunesse de Nakanoto mais ce soir là, les costumes côtoyaient également les jeans et robes légères. Cela rendait l'atmosphère étrangement joyeuse mais bonne enfant. Le sourire de Rum s'élargit.

Flamboyant dans sa robe et s'en foutant royalement de bousculer les autres, il se fraya un chemin vers le comptoir, en sautillant. Et après un sourire éclatant lancé au blond qu'il avait entraîné bon gré mal gré, il commanda deux pintes. Le temps n'était plus au petit lait, Ciel chéri !

"Il est temps de S'ÉCLATER !" cria-t-il d'une voix fluette à l'oreille de Ciel, en riant.

Pour mieux l'éclater plus tard, mais c'était un autre sujet. C'est que le français lui avait tapé dans l’œil : mais si son apparente innocence était un problème, Rum comptait bien l'aider à profiter de la vie. Et quoi de mieux que l'alcool pour faire sauter ses dernières appréhensions ?
Au moins il n'avait pas refusé de le suivre. Il n'allait donc pas refuser un verre offert par la magnifique jeune femme qu'il était à cet instant ♥ Peut-être que cette innocence n'était que façade -en tous cas, il comptait bien percer à jour sa nouvelle proie.

Rum s'adossa nonchalamment au comptoir, dans une pose presque lascive. Provocant. Il avait chaud avec cette perruque et ces atours mais la perspective de surprendre son compagnon n'en était que plus excitante. Il balaya la salle du regard : personne qu'il ne reconnaissait mais...
Deux projecteurs.
Une estrade.
Cinq micro sur pied.
De grands haut-parleurs.
Et juste devant, un petit écran qui n'attendait que de s'allumer...

Une idée commença à germer dans l'esprit tordu du sorcier. Ses yeux brillaient d'une lueur joueuse. Une scène... Il ajouta à la commande un shot de voldka. Son porte-jarretelle le grattait. Sa gorge aussi... terriblement.
Il finit le contenu de la pinte d'une traite puis le shot. Recommanda un verre. Dégaina son portable. Hésita... Puis continuant de boire et de reluquer son beau blond, il commença à fredonner, tout doucement. Héhé, il s'est trouvé une blonde... enfin un blond... Dommage que Daisuke ne le soit pas...
Il devrait peut-être lui demander ?

Aujourd'hui, à 20h21
Daaaaaisuuuu... ki ♪
Tu veux pas devenir blond ?


Aujourd'hui, à 20h21
Un jour mon prince vindra ♪ Un our il m’emmmènera ♪

Aujourd'hui, à 20h22
ET CE JOUR EST ARRIVÉ !
Hourray~ Hourray~


Aujourd'hui, à 20h22
J'ai b


Aujourd'hui, à 20h23
esoin d'amouuur ♥ Des bisus des calins tous les jours ♪
Mais t'en fais pas. Je t'aime encore tout plein. Viens me faire un câlin au Chat Oyant ♪ Je pourrai te présenter Charmant °-°






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Changelin Chat - Civil
Race : Changelin chat
Couleur : #008AE6
Avatar : Izaya Orihara (Durarara!!)
Date d'inscription : 29/01/2017
Nombre de messages : 72
Emploi/loisirs : Dormir ♥
Yens : 244
avatar
Changelin Chat - Civil
MessageSujet: Re: Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]   Sam 20 Jan 2018 - 2:41



Déchaîner les passions

Libre

Je papillonnais au milieu des rues animés de Nakanoto. Suite aux quelques verres de rhum que je m'étais enfilé, ma vue n'était plus très nette, et ma perception non plus. Je vagabondais, les mains dans les poches, me répétant sans cesse à quel point j'étais idiot. Idiot d'avoir laissé filer une super occasion avec un certain sorcier. C'était d'ailleurs à cause de cela que je m'étais retrouvé le nez dans un verre de rhum, puis un deuxième ; et un troisième... Enfin bref, tout ça pour dire que je n'avais pas les idées claires en cet instant. Ne me sentant pas très bien, j'avais décidé de prendre un peu l'air et, sans vraiment m'en rendre compte, je m'étais retrouvé dans ce quartier plutôt animé. Tandis que je passais devant un énième bar, une jeune femme attira mon attention. La demoiselle passa devant moi, traînant son ami derrière elle.

Demoiselle ▬ Allez viens ! Un petit karaoké ça va être sympa !!

Un karaoké ? J'avais déjà entendu parlé de ce truc, mais je n'en n'avais jamais fait. Habituellement, ce n'était pas du tout mon truc, mais l'état dans lequel j'étais à présent me poussa à aller jeter un petit coup d’œil. Et puis, le nom de cet établissement me plaisait pas mal. Après tout, que pouvait-il bien m'arriver là dedans ?

L'intérieur ressemblait à n'importe quel bar, seule la scène au fond de la salle le différenciait des autres. Je fixai la scène quelque instants puis cherchai des yeux le comptoir. Tout ce qui m'intéressais dans l'immédiat, c'était m'enfiler un énième verre de rhum. J'étais certes un peu pompette, mais pas suffisamment pour aller me ridiculiser. D'un pas décidé, je rejoignis le bar. Ma démarche devait certainement représenter l'état dans lequel je me trouvais actuellement ; c'est-à-dire, légèrement ivre. Je m'appuyai, les coudes sur le comptoir, et interpellai le barman. Une fois mon rhum-ananas servit, je me retournai et scrutai la salle des yeux. Appuyant mon dos contre le bar, je portai mon verre à mes lèvres et bus une gorgée ; puis le terminai d'une traite. Je grimaçai, puis soufflai légèrement. Retrouver le goût de ce liquide divin dans ma gorge était juste exquis. Et la sensation de liberté qu'il me procurait l'était encore plus.

Natsu ▬ Ah ! Ça fait du bien !

Aussitôt, je reposai mon verre et en commandai un second. J'étais tellement serein malgré la foule qui m'entourait... J'avais même cet étrange besoin de me lâcher, de baisser, durant quelques heures, les barrières que j'avais mis des années à dresser. Tout ça était sûrement due à l'alcool. Et peut-être bien à l'ambiance qui régnait ici.

"Chaton pompette"

© Etilya sur DK RPG



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Hunter de l'Ordre Renfield
Race : Humain
Couleur : #deepskyblue
Avatar : Shang (Mulan)
Date d'inscription : 30/11/2016
Nombre de messages : 67
Yens : 57
avatar
Humain - Hunter de l'Ordre Renfield
MessageSujet: Re: Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]   Dim 21 Jan 2018 - 13:50

Avant toute chose, il faut expliquer le pourquoi du comment de cet état actuel. On va donc commencer par le commencement, Shang avait reçu un SMS. Agréable le SMS, je vous rassure. Les vieux amis de son frère souhaitait aller boire un verre en ville, et le jeune hunter était partant. Il savait qu'il aurait à faire a de bon vivant qui allait lui faire vivre une soirée exceptionnelle. Il les avait donc rejoins au point de rendez-vous dans une tenue très décontractée. Jean bleu foncé légèrement déchiré à des endroits - à cause de la vieillesse je vous rassure - un t-shirt blanc légèrement ternis par l'âge. Il ne s'était pas cassé la tête et avait prit les vêtements les plus confortable qu'il avait dans sa "garde robe".

Une fois arrivé au point de rendez-vous, le ton était donné. Il y avait carrément des shooter alignés sur le comptoir et des sourires conquérants qui le défiaient. Au début il se contenta de sourire, en mode "chacun son shooter" et après, il comprit très vite qu'il en avait déjà la moitié pour lui tout seul. De ce fait, l'alcool monta très vite. Le ton était vraiment à la déconnade. Plus l'alcool prenait Shang, plus Shang devenait complètement fou à son tours. Il se mettait à faire des blagues qu'il n'avait jamais fait auparavant par timidité. L'hunter était cependant encore conscient de ce qu'il faisait, au fond, il sentait que ce n'était pas complétement que grâce à l'alcool. Il changeait et prenait de plus en plus confiance en lui depuis peu.

Vers une certaine heure, les gars lachèrent très vite le rythme, il y avait même des déchets sur les trottoirs pas très reluisant. Cependant, Shang était partie. Il n'avait pas du tout envie de rentrer. Il commençait à sentir le brouillard des grosses cuites approcher à grand pas et pourtant, il était prêt à sauter dedans. Soyonz fou ! On a une qu'une vie. Au détour d'une rue, le Sam raccompagna les autres membres du groupe, en laissant un Shang sur de lui sur les lieux.

"Mec, je te ramène, si tu veux"
"Non, non t'inquiète, je suis bien là, je vais peut être aller voir une amie qui bosse à c't'heure"
"Tu es certains ?"
"Non mais... ouais, c'est bon, t'inquiète"


Est-ce bien ce qu'il s'était dit ? Shang ne s'en souvenait plus vraiment maintenant. La conversation était flou. Il se souvenait juste que ces heures d’entraînements lui avait permis de rester parfaitement droit malgré l'alcool. Cependant, une fois l'ami de partis, Shang s'appuya légèrement sur le mur pour respirer un grand coup avant de repartir avec l'idée d'aller voir Lucy au travail.

Cependant sur le chemin, une jeune "recruteuse" l'attrapa pour lui montrer un bar en question. Il haussa les épaules sans vraiment l'écouter, il sentait juste qu'elle s'accrochait un peu trop à son bras, m'enfin. Il entra dans les lieux en se disant que faire un tours n'allait pas lui faire du mal. Il commanda immédiatement un verre de whisky sec qu'il sirota en regardant autours de lui. Il n'allait décidément pas rester ici très longtemps. Il était tombé dans un bar karaoke... et Shang chantait ? La bonne blague. Il finit par s'enfiler la fin pour en commander un deuxième. Bah quoi ? Voir des gens se ridiculiser sur la scène ça ne faisait pas de mal après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Civil
Race : Humain
Couleur : [color=#33ccff]
Avatar : France > Axis Powers: Hetalia
Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 36
Emploi/loisirs : Hôte et futur mangaka (ou paaaas)
Yens : 50
avatar
Humain - Civil
MessageSujet: Re: Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]   Dim 21 Jan 2018 - 21:21

J-F se laissa traîner bon gré, mal gré, par "Hana", cette cliente qui n'en était pas une. Cette soirée était vraiment particulière, pleine de surprises. Il fallait avouer qu'il n'était pas tout à fait à son aise, même s'il avait quand même accepté sa proposition. Ce jeune homme, qui s'était présenté sous l'identité d'une femme, au club d'hôtes où il travaillait était quelqu'un d'intéressant, étrange - son accoutrement le laissait plutôt bien présager - mais intéressant et avenant. Le fait qu'il ait finit par lui expliquer qu'il s'était en fait présenté au Divine Club en tant que femme, dans le cadre de son boulot de mangaka, avait tout de suite intrigué J-F. Fan de mangas depuis qu'il en connaissait l'existence, le jeune français avait principalement immigré au Japon pour tenter d'infiltrer la chaîne de production de ces livres illustrés et ensuite car il était réellement passionné par la culture nippone en générale. Devenir mangaka lui-même aurait été un rêve, mais il lui semblait irréalisable, mais travailler à la publication de ces livres ne lui paraissait pas impossible.

Rencontrer Rum lui avait donc semblé être comme un signe du destin, car après tout, il n'était pas installé depuis longtemps au japon et croisait déjà un vrai mangaka par le plus pur des hasards. Dans le cadre de son travail, il lui était interdit de sortir avec des clientes, donc il avait longuement réfléchi au fait de continuer la soirée avec sa "cliente" après la fin de son service. Mais voilà, Rum n'était pas une cliente - ou n'était plus sensé l'être en tout cas - et n'était même pas une femme ... J-F ne savait pas trop si cet argumentaire aurait suffit à sa patronne, mais l'opportunité avait été trop tentante. Et puis, il fallait avouer que depuis qu'il avait emménagé, il n'avait jamais eu trop l'occasion de sortir faire une soirée détente avec des gens agréables. Les propositions qu'on lui faisait - des fois juste dans la rue - n'étaient pas rares, mais il ne se voyait pas accepter de boire un verre avec des jeunes filles qu'il ne connaissait ni d'Eve, ni d'Adam, juste parce qu'elles étaient attirées par cet étranger.

Du coup, il ne savait pas trop à quoi s'attendre, mais Rum lui avait vite fait savoir qu'il compter continuer la soirée dans un bar. Le jeune homme en question était déjà un peu éméché, après avoir commandé des cocktails au club, J-F avait été un peu hésitant à cause de cela aussi, il avait peur que son compagnon de soirée n'abuse un peu trop, ce qui n'était pas forcément son style, mais après tout, boire un verre de temps en temps n'était pas insensé non plus. Et puis, même si Rum abusait, il serait là pour l'aider, ça le rassurait un peu.
Le bar, dans lequel ils arrivaient, avait un côté très moderne, très jeune, il se sentait presque trop vieux pour ça - d'ailleurs, quel âge avait Rum ? - mais l'ambiance ne paraissait pas mauvaise. Son comparse fendit la foule en continuant à le traîner derrière lui et J-F ne put s'empêcher de s'excuser auprès d'une ou deux personnes qu'il avait bousculé. Rum lui adressa un sourire franc et joyeux et commanda des pintes de bière. Oui, après tout une bonne bière ne ferait pas de mal, pas à lui en tout cas, surtout qu'il trouvait la bière japonaise plus légère que la française, mais se demandait si l'autre jeune homme tiendrait longtemps le choc. Même en dehors de l'accoutrement féminin qu'il portait, celui-ci éveillait un instinct de protection en lui.

En plein dans sa réflexion, le blondinet fixait toujours Rum d'un air mi-intrigué, mi-dubitatif, surtout quand celui-ci, semblant toujours être autant dans son rôle de femme, lui fit à moitié une œillade. J-F n'en était pas sûr, mais il ne pensait rien inventer. Bientôt, le jeune homme en question vida sa pinte d'une traite, alors que lui-même y avait à peine bu quelques gorgées, et recommandait déjà. devait-il être impressionné ou inquiet ? Il ne savait pas trop, mais il sentait que s'il ne profitait pas de cette soirée et qu'il n'arrêtait pas de s'inquiéter pour rien, il raterait beaucoup de choses. Il finit donc par boire une bonne partie de sa bière et décida d'en reprendre une pour plus tard. Pas question de se lancer dans des alcools forts tout de suite. Continuant à siroter, il suivit le manège de Rum du regard. Celui-ci semblait heureux et cela fit plaisir au français. Il avait commencé à pianoter sur son portable, l'humeur légère, J-F s'attarda donc sur la pièce et les gens présents dans le bar, le temps que son comparse eut fini ses textos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycan Oméga - Meute Hirano
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Shaolan Li (TRC)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 135
Yens : 78

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Lycan Oméga - Meute Hirano
MessageSujet: Re: Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]   Lun 22 Jan 2018 - 21:02



Déchaîner les passions

Libre

Seul, nu, assis sur le sol de mon salon et le dos appuyé sur mon canapé, je broyais du noir. Comme toujours, je me retrouvais parfois le moral à zéro, noyant mon chagrin dans l’alcool pour me changer les idées. Cette fois-ci, je m’étais procuré une caisse de bouteilles de vodka, histoire de changer de la bière. Non pas que je n’aimais plus celle-ci. Mais je devais avouer que les alcools était bien plus efficace pour se bourrer la gueule. Simple logique, non ?

Je pris mon verre pour le porter à ma bouche et finis le fond d’une traite. Aussitôt, je pris la bouteille qui se trouvait à côté de moi. Mais j’eus la mauvaise surprise de la découvrir vide. La première était morte, déjà. Me voilà obligé de me lever pour aller en cherche une autre… Soit. Je me lève et j’en profite pour me diriger vers mon ordinateur. Etant donné que ce dernier était toujours allumé, je pouvais facilement mettre un peu de music pour me changer les idées. Un peu de dance, peut-être ? Au moins, ça serait moins glauque que de boire tout seul comme un alcoolique dans le silence… Héhé ! Cela restait tout de même pitoyable, pas la peine de me voiler la face.

Faisant abstraction de cette dernière pensée, je me dirigeais vers le frigo pour sortir une bouteille. J’en profitais aussi pour ramener mon paquet de clopes et un cendrier. Quitte à être pitoyable, autant l’être à fond. Et ce n’est pas comme s’il y avait quelqu’un pour me juger dans la pièce. Non, j’étais seul avec mes cigarettes, la vodka et la musique. Joyeuse compagnie !

De retour à terre contre le canapé, je me resservis un verre et allumais une cigarette pour attendre que l’ivresse m’emporte. Ce fut cependant sans compter mon téléphone qui se mis à sonner. Un sms ? Qui pouvait bien essayer de me joindre maintenant ? Sans attendre, je le pris pour lire le message…


Gringalet

Aujourd'hui

Daaaaaisuuuu... ki ♪
Tu veux pas devenir blond ?
20:21



et je le jetais sur le divan avant de me renfrogner. Il avait vraiment bien choisi son moment pour m’emmerder avec ce genre de connerie. Devenir blond ? C’était quoi cette nouvelle lubie, encore ?

Mon telephone se remis à sonner. Une fois, puis deux, trois et quatre. Décidément, qu’il pouvait être fatiguant quand il le voulait. Je ne pus m’empêcher de jeter un coup d’œil à mon portable mais je me retiens de lire les messages. A la place, je bus mon verre plein d’une traite et cela me fit grimacer. Je fumais ensuite tranquillement ma sèche tout en me resservant un verre. En plus d’oublier ma déprime, je devais maintenant ignorer le mangaka. Ce qui me sembla particulièrement difficile étant donné que mon téléphone semblait éternellement me rappeler sa présence. Puisque que c’était ainsi, autant lire les messages une bonne fois pour toute.


Gringalet

Aujourd'hui

Daaaaaisuuuu... ki ♪
Tu veux pas devenir blond ?
20:21

Un jour mon prince vindra ♪ Un our il m’emmmènera ♪
20:21

ET CE JOUR EST ARRIVÉ !
Hourray~ Hourray~
20:22

J'ai b
20:22

esoin d'amouuur ♥ Des bisus des calins tous les jours ♪
Mais t'en fais pas. Je t'aime encore tout plein. Viens me faire un câlin au Chat Oyant ♪ Je pourrai te présenter Charmant °-°
20:23



Malin, ma curiosité était piquée. Mais pourquoi fallait-il qu’il m’envoie un message maintenant ? Je reposais mon téléphone sur la table basse et poussa un long soupir le temps pour moi de réfléchir à ce que j’allais faire. Je pouvais rester ici et continuer sur ma lancée ou rejoindre Rum et savoir pourquoi ce dernier m’envoyait de tels sms. Le choix fut vite fait, la curiosité l’emporta sur la flemme et le dépit. Décidé, je terminais mon verre d’une traite et écrasait le mégot dans le cendrier avant de me lever avec plus de difficultés que je le pensais.

Daisuke ▬ « Houlà… »

Le sol tournait légèrement. L’alcool avait commencé à faire son effet. Ceci dit, le contraire aurait été étonnant après six verres de vodka. Une fois l’équilibre trouvé, je me dirigeais vers l’ordi afin d’arrêter le morceau en cours de lecture et je m’apprêtais à cherche de quoi m’habiller. Je n’étais pas saoul au point d’y aller à poil. Boxer blanc, chaussettes tennis, jean bleu, chemise noire avec boutons à pression, les baskets et un sweat gris à capuche avec fermeture éclair. Ça serait parfait pour sortir !

Après une séance d’habillage assez hasardeuse, je récupérais mes téléphone, paquet de cigarette et briquet. Puis je sortis par la porte vitrée de la salle d’arcade et je sentis le froid ambiant venir me rafraichir et me donner un coup de fouet. Cela aura au moins eu le mérite de me remettre les idées en place. Plus alerte, je plaçais ma capuche sur ma tête et sortis mes oreilles avant de me diriger vers la ruelle qui se trouvait à côté de la salle d’arcade. Passer sur les toits me permettrait de gagner un temps fou. Pour joindre le geste à ma pensée, je montais en m’appuyant sur les murs et posais le pied sur les tuiles de mon voisin dès que je le pus. Arrivé en haut, je ne pus m’empêcher de sourire et de me mettre à courir en direction du Chat Oyant.

Passant de toit en toit, contournant les cheminées et sautant discrètement au-dessus du vide que causaient rues et ruelles, j’arrivais enfin vers une partie plus animée de la ville. La présence des nombreux bars et l’heure étaient la cause de l’agitation qui régnait dans le quartier. Maintenant qu’il était déjà plus compliqué de passer par la voie des airs sans se faire remarquer, je décidais de descendre le long d’une rigole proche avant de me mêler à la foule d’en bas.

Me frayant un chemin parmi les gens, je finis par arriver devant mon point de rendez-vous. Toujours aussi curieux, je rentrais dans la pièce sans prendre la peine de retirer ma capuche que j’avais toujours sur la tête. Je pus cependant apercevoir à quel point l’endroit était rempli de mondes. Retrouver Rum dans cet endroit n’allait pas être de la tarte. Je pouvais toujours tenter de trouver à l’odeur mais avec le mélange détonnant de parfums, mais je risquais surtout une bonne migraine. Bon, un sms, du coup. Mais avant ça, une vodka !

Sans attendre, je me dirigeais vers le bar et interpela gentiment le barman pour commander. Mon verre arriva bien vite et je pris une gorgée avant de sortir mon téléphone. C’est alors que je fus perturbé par un parfum connu. Rum n’était pas loin. Téléphone dans une main, mon verre d’ans l’autre, je me mis à humer toutes les personnes jusqu’à tomber sur une demoiselle – en apparence – qui dégageait l’odeur pétillante familière du mangaka. J’étais certain de ne pas me tromper. C’était lui… sous cette perruque et en robe… C’était quoi cette histoire ?

Sans dire un mot, je reculais légèrement pour le – Ou la ? – regarder de la tête aux pieds, incapable de savoir quoi penser de ce que j’avais sous les yeux… Enfin si, j’étais sûr d’une seule chose :

Daisuke ▬ « Eh ben… Je te préfère au naturel ! »

"Curiosité"

© Etilya sur DK RPG


Dernière édition par Daisuke Kûdo le Mar 13 Mar 2018 - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
Race : Sorcier
Couleur : Peachpuff ♥
Avatar : Yukimura Tooru (Seishun x Kikanjuu)
Date d'inscription : 01/07/2017
Nombre de messages : 115
Yens : 113

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Re: Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]   Lun 22 Jan 2018 - 22:58

Voilà, Daisuke était au courant. Il pouvait donc batifoler libremeeeent ♪ Du dos de la main, Rum étouffa un rot. À moins que ce fusse un hoquet ? Il fronça les sourcils. C'est que la question méritait réflexion. Pas un pet en tous cas. Ce serait bizarre, un pet de la bouche... Il tourna son regard sombre vers un Ciel joyeux. Se remit à sourire. Car oui, le ciel pouvait être joyeux, bavard et... même ivre ! Du moins espérait-il en être témoin ce soir-là.

Bon sang qu'il faisait chaud. Il fronça de nouveau les sourcils, penchant la tête de côté et dévoilant ainsi une nuque blanche perlée de sueur. Devait-il ôter sa perruque ? Rum pesa rapidement le pour et le contre. Cela ne dura qu'une fraction de seconde, son état ne lui permettant pas de pousser la réflexion. Il la garderait encore un peu, ce n'est pas tous les jours qu'il pouvait parader avec de tels atours ! Et qui sait... S'il s'y prenait bien... Il pourrait se faire payer quelques verres...
Il pouffa. Ah ça, prendre, il savait faire.
D'ailleurs, il fallait s'assurer que les quelques verres qu'il s'était enfilé... ne seraient pas de sa poche... Se penchant sur son beau français à la manière d'une péripatéticienne expérimentée quoiqu'un peu bourrée -enfin, ivre-, il allait jouer de son profond décolleté, les mains fermement campées sur les genoux de son blond...

« Eh ben… Je te préfère au naturel ! »

Rum battit des cils d'une façon très féminine avant de connecter deux neurones. Et évidemment, de s'écrier :

« Dai...SUUUUUU ! ♥ »

Le temps de l'interpeller et Rum avait quitté Ciel pour le beau, le ténébreux, le mystérieux, le viril, le sauvage... Il bouscula au passage un petit brun mais ne lui accorda pas plus d'attention, tant celle-ci était vouée à Daisuke. Il prit son visage à deux mains, avant de caler un baiser bien sonore. Avait-il bien visé ? Aucune idée ♪ Il était déjà reparti vers Ciel, entraînant avec lui le nouveau venu et bousculant de nouveau le brun qui buvait en solitaire.

Rum, tout sourire, prit la main de Ciel et la plaça dans celle de son ami. Ami ? Connaissance ? Il n'en savait rien. Il était juste content.

« Cielounet, Daisuki. Maintenant... BUVONS UN TOAST POUR CETTE NOUVELLE AMITIÉ VIRILE ! » s'exclama Rum sans se dépâtir de son sourire.

Et il vida cul sec son verre vide. Il se sentait foutrement bien à cet instant, et surtout, capable de tout.
Entre temps, la salle avait changé d'éclairage : la teinte dominante avait viré à un rouge soutenu d'orange, alors qu'une musique montait graduellement en fond. Sous peu, une annonce allait être faite...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Changelin Chat - Civil
Race : Changelin chat
Couleur : #008AE6
Avatar : Izaya Orihara (Durarara!!)
Date d'inscription : 29/01/2017
Nombre de messages : 72
Emploi/loisirs : Dormir ♥
Yens : 244
avatar
Changelin Chat - Civil
MessageSujet: Re: Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]   Mar 23 Jan 2018 - 1:57



Déchaîner les passions

Libre

Je m'accoudai au comptoir, observant le barman dans sa préparation de mon cocktail préféré. Enfin préféré jusqu'à mon coucher ; je n'étais pas très sûr de l'apprécier autant demain quand je me réveillerai avec la gueule de bois. Enfin, ce n'était pas ce qui me préoccupais à cet instant. Tout ce que je voulais c'était récupérer mon verre et hydrater ma bouche qui commençait sérieusement à s'assécher. Cela faisait au moins cinq minutes que j'avais avalé la dernière gorgée, il était temps que la prochaine arrive. Non, je n'exagérais pas. Enfin... Peut-être un peu. Mais pour quelqu'un qui voulait se laisser aller et se mettre une mine, le temps qui s'écoulait entre deux verres était tout simplement interminable. Je passai mes mains sur mon visage en repensant à Thomas et laissai échapper un soupire. Même avec autant d’alcool, je ne parvenais pas à le sortir de ma tête le temps d'une soirée.

Mes yeux se posèrent de nouveau sur le barman qui m'apporta enfin mon rhum. Aussitôt, je l'attrapai et en bu une gorgée. Une idée me traversa alors l'esprit. Était-elle bonne ? Aucune idée trouvée lorsqu'on était quelque peu éméché ne pouvait l'être, mais qu'importe. Mauvaise ou pas, je comptais bien la mettre à exécution. Toujours mon cocktail en main, je me retournai et m'adossai au comptoir. Je sortis mon téléphone et cherchai le numéro de mon sorcier ; ce qui n'était pas bien compliqué vu le peu de contacts que contenait mon portable. Une fois trouvée, je commençai à rédiger un sms. Il fallait avouer que je galérais pas mal. Avec tout ce rhum, ma vue était loin d'être claire, mon cerveau était complètement à l'ouest et mon bon sens... Ben lui il avait carrément foutu le camp. Plus je tapais mon message, plus celui-ci était confus. Je me perdais dans mes explications sur ce baiser volé, sur cette fuite et toutes ces choses que j'avais ressenti en sa présence. Non, décidément, envoyer des textos quand on était ivre n'était vraiment pas une bonne idée. Mais là, tout de suite, j'en avais strictement rien à faire.

Alors que j'étais absorbé par ma déclaration d'amour, je fus brutalement ramener à la réalité par ma voisine de comptoir qui me bouscula ; renversant le tiers de mon verre sur mon T-shirt. Aussitôt, je levai les yeux vers la demoiselle et la regardai quelques secondes, attendant des excuses, mais celle-ci ne semblait même pas avoir remarqué sa maladresse. Je soupirai bruyamment puis me tournai dos à elle en pestant légèrement. Bon, je n'allais pas m'énerver pour si peu, ce n'était pas mon genre, mais c'était quand même carrément chiant. Je ne tenais pas plus que ça à ce maillot, mais être trempé n'était pas des plus agréable. Et l'odeur de rhum imprégnée non plus.

Natsu ▬ Super...

Tandis que j'allai poser mon verre afin de réparer les dégâts, la demoiselle me bouscula de nouveau ; sauf que cette fois, ce n'était pas mon T-shirt mais celui de mon voisin qui en pâtit. Je le regardai alors. Il faisait bien une tête et demi de plus que moi. Maladroitement, et oubliant temporairement mon message, je rangeai mon portable dans ma poche et posai mon verre sur le comptoir.

Natsu ▬ Oups, désolé !

Je tentai un petit sourire mais voilà, sourire à des inconnus n'était vraiment pas mon truc, ni leur faire la causette d'ailleurs. Mais heureusement pour moi, je m'étais enfilé assez de rhum pour changer cet aspect de ma personnalité, le temps d'une soirée.

Natsu ▬ J'suis pas vraiment maladroit ; enfin si, carrément en fait... Mais cette fois, pas ma faute ! Par contre, la demoiselle derrière est assez excitée ce soir.

Je pointai du pouce la jeune fille derrière, puis montra l'état de mon T-shirt.

Natsu ▬ Et maladroite. Mon T-shirt est sa première victime.

J'esquissai un sourire, espérant que ce jeune homme soit du genre calme et compréhensif. J'attrapai mon T-shirt et l'éloignai quelque peu de mon torse, auquel il s'était collé. La sensation était vraiment désagréable. Je ne me voyais pas rester avec un vêtement mouillé plus longtemps. C'est pourquoi, sans réfléchir, je l'enlevai.

"Chaton carrément pompette"

© Etilya sur DK RPG



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Hunter de l'Ordre Renfield
Race : Humain
Couleur : #deepskyblue
Avatar : Shang (Mulan)
Date d'inscription : 30/11/2016
Nombre de messages : 67
Yens : 57
avatar
Humain - Hunter de l'Ordre Renfield
MessageSujet: Re: Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]   Mar 23 Jan 2018 - 16:50

Plus les minutes passaient, plus l'alcool montait. Le monde autour de lui devenait plus dense, plus fous et plus gai. Les verres vides de Shang se vidait à côté de lui, il regardait les alentours en souriant. Il aimait bien. Il ne parlait à personne mais, il n'en ressentait pas le besoin pour sentir l'ambiance générale. Il prenait une gorgée et balançait la tête de droite à gauche de temps en temps quand les musiques étaient intéressantes. Il lui arrivait également de froncer les sourcils quand une pseudo star de la salle prenait le micro pour faire un ravage auditif. Les yeux légèrement brumeux, il finit par faire la conversation dès qu'on parlait sans aucun problème. Il parlait normalement - donc beaucoup le connaissant - puis, finissait la conversation sur "à la prochaine fois" avant de reprendre un verre.

Les yeux brumeux, il pensait pas tarder à rentrer. Il considérait s'être assez amusé pour aujourd'hui, quelques verres en plus et il allait finir plus maître ces moyens. Il aimait se sentir euphorique, parler et rire plus facilement mais marcher à quatre patte pour rentrer chez soi pour vomir... ce n'était vraiment pas l'idéal. Oui, il l'avait déjà vécu dans son adolescence. Il sourit à cette pensée, le lendemain avait été douloureux mais les souvenirs tellement heureux et nostalgique.

Il buvait donc, à ses yeux, son dernier verre de la soirée quand un jeune homme à côté de lui finit couvert de son propre alcool. Il allait se retourner pour proposer de l'aide - même si, dans l'état des choses, il n'y avait rien à faire - quand il se retrouva à son tour bousculé mais par le jeune homme après une deuxième bousculade de la jeune femme (mais également alcoolisé). Son dernier verre de whisky avait eu de la chance mais, pas celui du jeune homme puisqu'il fini, à son tours, t le t-shirt trempé. Il regarda la tâche sur son vieux t-shirt blanc qui en avait déjà vécu pas mal vu sa couleur beaucoup plus terne qu'auparavant avant de relever la tête vers son compagnon de malchance.

"Oups, désolé ! J'suis pas vraiment maladroit ; enfin si, carrément en fait... Mais cette fois, pas ma faute ! Par contre, la demoiselle derrière est assez excitée ce soir. Et maladroite. Mon T-shirt est sa première victime."

Shang ne put s'empêcher d'exploser d'un rire franc et libérateur. Ils étaient tous les deux comme des idiots à regarder les dégât, leur deux t-shirt leur collait au torse de manière très désagréable pour eux (et moins, pour les autres...). L'alcool aidant, le jeune homme eut la bonne idée de retirer son t-shirt pour laisser la place à un torse pâle et affiné. L'hunter ouvrit des yeux tout d'abord surpris, avant de trouver que ce n'était pas une mauvaise idée... après tout, il faisait chaud dans cet endroit bondé et ensuite... c'était vraiment très désagréable.

"Je n'aurai jamais trouvé une idée pareil tout seul" s'entendit-il dire d'une voix légèrement pâteuse.

Il retira à son tour son haut, bien comptant de ne plus sentir le rhum, avant de fourrer le t-shirt d'infortune dans sa poche arrière avec un sourire. Il tendit sa main pour prendre celle de son nouveau compagnon d'aventure.

"Shang Lin, je te propose un verre pour oublier tout ça"

Au loin, il voyait la jeune femme coupable qui était vraiment dans un sacré état. Elle allait probablement être très rigolote à voir et difficile à suivre, il voyait justement deux jeunes hommes - totalement opposé au niveau de leur style - qui essayait justement de la suivre tant bien que mal. Il commanda le cocktail demandait par son compagnon et un nouveau verre de whisky - bah oui, le précédent avait été un peu gâché par la surprise du haut mouillé - alors que la lumière des lieux changeaient. La vrais soirée commençait.


Dernière édition par Shang Lin le Mar 23 Jan 2018 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Civil
Race : Humain
Couleur : [color=#33ccff]
Avatar : France > Axis Powers: Hetalia
Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 36
Emploi/loisirs : Hôte et futur mangaka (ou paaaas)
Yens : 50
avatar
Humain - Civil
MessageSujet: Re: Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]   Mar 23 Jan 2018 - 18:19

Ouais, ce bar était peut-être un peu trop "jeune" pour lui. Il s'était imaginé s'asseoir autour d'une table et discuter un peu en buvant tranquillement, mais à bien y réfléchir, s'il avait mieux observé son camarade de soirée, il aurait compris que ce n'était pas du tout dans les projets de ce soir. Il y avait pas mal de gens, beaucoup de gens et pas mal de musique. Bon, elle n'était pas aussi forte qu'en boîte donc c'était supportable. D'ailleurs, en laissant son regard traîner sur la salle, il remarqua enfin la petite scène où attendait un micro à pied. Il semblait y avoir des écrans aussi et l'arrière scène se trouvait une toile de projection qui attendait d'être déroulée. D'accord, c'était donc un bar karaoké, mais la soirée n'avait pas encore été ouverte, à moins que cette scène ne fut proposée que certains soirs ... Bon, après tout pourquoi pas, ce serait amusant, sûrement, bien que certains auraient sans doute des voix de casserole ou du mal à suivre les paroles défilantes, selon leur état d'ébriété.

J-F profitait tout de même de l'ambiance détendue, quoique un peu trop arrosée à son goût, qui faisait place autour de lui, si bien que lorsque Rum s'approcha de lui, il fut surpris, même s'il n'esquissa aucun sursaut. Le jeune homme s'était tenu tranquille pendant un temps, sûrement occupé à boire et à texter, mais voilà qu'à nouveau il lui accordait son attention. Il venait à l'instant de poser ses mains sur les cuisses du blondinet et se penchait sur lui, le regardant droit dans les yeux. J-F était un peu trop perdu, ne sachant ce qui se passait, ni quoi dire, ni quoi faire. Que cherchait-il ? Décidément, cet homme était étrange, certains auraient même dit inquiétant, un genre de personne imprévisible avec lequel on ne savait jamais à quoi s'attendre ni comment réagir. Le jeune français finit par déceler l'aspect langoureux de ce regard et n'en fut que plus perdu. Rum tenterait-il de le séduire réellement ? Il ne s'agissait pas là d'un jeu qu'il jouait à travers son costume ? Si cela avait été simplement pour rire, il aurait tenté avec quelqu'un qui n'était pas au courant de son secret, non ?

Il n'eut guère le temps de se poser plus de questions ou de réagir face à l'attitude du jeune homme qui lui faisait face, car il vit approcher un inconnu qui semblait renifler les gens autour de lui ?! Celui-ci s'arrêta à leur hauteur et fixa Rum avec un air dubitatif.

Eh ben… Je te préfère au naturel !

Sur cette constatation, qui permit à J-F de comprendre que la personne en question connaissait celui qui l'accompagnait, Rum se tourna vers le nouveau venu et lui sauta dessus. L'espace d'un instant, il crut que ce dernier allait simplement rouler une pelle au fameux "Daisu" et ne se posa que plus de questions. Il avait tellement entendu dire que les japonais étaient dans la retenue... Non, il n'avait simplement jamais rencontré quelqu'un comme Rum, ce personnage qui semblait avoir des mœurs très survoltés. Il ne savait pas si c'était sous l'effet de l'alcool ou si celui-ci était tout le temps dans cet état et il ne savait quoi en penser...
Que faisait-il ici ? Que faisait-il ici avec un pareil énergumène ?

Bientôt, Rum lui attrapa la main et la fourra dans celle de "Daisuki", avant même qu'il ne puisse réagir :
Cielounet, Daisuki. Maintenant... BUVONS UN TOAST POUR CETTE NOUVELLE AMITIÉ VIRILE !

Ok. D'accord ... J-F fit un sourire contrit à cette nouvelle connaissance et rectifia tout de même :
Enchanté. Appelle-moi plutôt J-F, surtout si tu souhaites que je me rende compte que tu t'adresses à moi...
Et voyant que tout le monde trinquait sauf lui, il tendit son verre à leur rencontre et but quelques gorgées de sa seconde pinte, les observant du coin de l'oeil.

C'est à cet instant que la lumière se modifia, que le son de la musique monta et que la scène fut éclairée de mille feux. L'écran fut déroulé et une personne portant l'uniforme du bar monta sur l'estrade, un micro à la main. Par curiosité, le blondinet lui accorda son attention. Apparemment, la soirée karaoké allait commencer ... et J-F était déjà inquiet pour la suite des événements ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycan Oméga - Meute Hirano
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Shaolan Li (TRC)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 135
Yens : 78

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Lycan Oméga - Meute Hirano
MessageSujet: Re: Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]   Mer 24 Jan 2018 - 13:52



Déchaîner les passions

Libre

A peine avais-je eu le temps de faire remarquer ma présence que Rum se retourna et me sauta littéralement dessus pour m’embrasser. Heureusement, j’eus la présence d’esprit de tourner la tête afin de tendre ma joue plutôt que mes lèvres à cette marque d’affection un peu trop expressive à mon goût. Au moins, je pouvais mettre ça sur le compte de l’alcool vu que l’haleine de mon ami. Cela avait au moins le mérite de me rafraichir les idées autant qu’aurait pu le faire une douche froide. La proximité permanente, c’était uniquement avec la meute. Chose que je n’imaginais pour le moment pas avec Rum. Un poil trop volage, peut-être.

Quoiqu’il en soit, le gringalet travesti me prit la main et me ramena vers le bar, là où il était appuyé auparavant. J’eus le temps de sauver mon verre en levant. Ce ne fut pas le cas d’un pauvre gars que Rum bouscula et qui renversa le contenu de son verre sur un autre. Ayant assisté à la scène j’eus juste le temps d’exprimer un rapide désolé. En effet, mon attention fut tout de suite après réattirée par Rum qui tenait à me présenter à un homme blond et élégamment habillé. La trentaine, humain à l’odeur pas pétillante, absolument pas du pays d’après les traits. J’haussais un sourcil. Cielounet, je le plaignais le pauvre.

J-F ? Encore un surnom, j’imagine. Encore une bonne attitude d’occidental. Quoi qu’il en soit, il affichait un léger sourire désolé. J’imagine que le pauvre devait subir l’extravagance de Gringalet depuis un moment.

Daisuke ▬ « Kudô Daisuke. Enchanté aussi. Kampai ! »

Et aussitôt je vidais mon verre de vodka avant d’en recommander un autre, accompagné de deux bières pour les deux autres. En parlant d’eux, j’avais d’ailleurs une remarque à faire à Rum quant à la manière dont il m’appelait quand l’éclairage vira au rouge et qu’une musique montait en puissance pour attirer l’attention des clients. Cela marchait assez bien. La plupart étaient tournés vers l’estrade où se tenait maintenant un barman. Le micro en main, il attendait bien sagement pour faire une annonce. Finalement, le silence se fit et l’homme au centre de l’attention commença son speech.

Barman ▬ « Mesdames, Messieurs, le moment que vous attentiez tous va très bientôt débuter ! »

Oh bordel… Rum, où m’avais-tu donc amené ? une soirée Karaoké ? Sérieusement ? Je me tournais vers mon ami pour le foudroyer du regard. Il avait cette idée en tête depuis le début. Il voulait donc toujours sa revanche pour le tournoi ? Il fallait avouer que l’ex-aequo sur le DDR n’avait pas semblé le satisfaire. Quoi qu’il en soit, il n’était pas question que je chante ce soir. Plutôt mourir.

Le barman finit par expliquer et montrer l’endroit où les clients pouvaient s’inscrire pour le karaoké. Pour ma part, je rabattis un peu plus ma capuche sur mon front – si c’était possible – avant de prnedre les trois verres qu’on me tendait en main. J’en passais un à la folle de service, toujours en le toisant, avant de me tourner vers le surnommé J-F avec l’autre verre de bière que je lui tendis.

Daisuke ▬ « Alors ? Je pense pouvoir affirmer que vous n’êtes pas Japonais. Vous venez d’Europe ou d’Amérique ? »

Autant mettre directement les points sur les i. On a pas élevé les cochons ensemble, on se vouvoye.

"Santé"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Déchainer les passions [LIBRE - dérapages possibles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Restaurants & Bars :: Bars populaires-