Partagez | 
 

 Croquis à découvert ~ Louka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
Race : Sorcière
Avatar : Akatsuki de Log Horizon
Date d'inscription : 09/02/2018
Nombre de messages : 11
Yens : 15
avatar
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Croquis à découvert ~ Louka   Mar 13 Mar 2018 - 0:22

Sur le campus universitaire de Nakanoto, Taichi Tomoe fait décidément tâche. Petite, ressemblant à s’y méprendre à une enfant physiquement, on peut dire que c’est une collégienne qui s’est perdu pour aller en classe. Perdue très loin de son collège même. C’est d’ailleurs ainsi que ses camarades de promotion, et de manière encore plus appuyé ceux qui sont en groupe avec elle la nomme.
Collégienne, naine ou gamine.

Généralement, et pour faire bonne mesure, ils rajoutent qu’elle n’a rien à faire à l’université. Encore moins dans l’une des filières les plus élitiste du pays, à savoir les nouvelles technologies et l’informatique.

Son physique n’aide guère à sa légitimité pourtant méritée, c’est certain. Elle ne la doit qu’à son intelligence hors norme, dont elle n’est ni vraiment fière ni dégoûtée. Et même là, elle trouve le moyen de s’ennuyer. Les enseignements, bien que multiple, ne vont pas assez vite pour elle et son intellect. Certes du haut de ses quinze ans, elle est très jeune face à ses camarades, peut-être aussi trop mature. Taichi Tomoe est simplement en décalage avec les préoccupations de ses collègues de classe.

Au fond, tout ça ne l’atteint même pas. La seule chose qui lui tient vraiment à cœur est de comprendre et d’apprendre.

C’est donc tout naturellement, qu’elle sèche un nouveau cours de codage, qui au vu de son niveau n’est que superflus, pour se balader dans les espaces verts du campus. Il faut pourtant souligner qu’en entrant dans la salle de cafétéria, elle avait bien l’intention d’assister à ce cours. Une fois assise, l’idée d’étudier la flore présente sur le campus, lui est venue d’un coup, juste après qu’elle ait fini de manger ses onigiris et ses mochis au chocolat pour le déjeuner.

Au vu de l’heure, les cours ayant repris partout dans les divers bâtiments, elle profite avec délice de ce temps calme. Tenant fermement contre sa poitrine son ordinateur dernier cri, précieux outils pour l’étudiante mais aussi la hackeuse, la jeune adolescente cherche un endroit pour se poser. Enfin c’est l’objectif initial. Taichi Tomoe a un léger problème de concentration quand il n’y a rien d’important, ou de spécial à faire, résultat son regard tombe sur un jeune homme, qui semble plus âgé qu’elle.

Et voilà la seconde distraction de son après-midi.

Intriguée par ce jeune homme aux cheveux atypique, elle s’approche sans bruit, comme ses nombreuses heures d’enseignement de l’art ninja le lui ont appris par le passé. Plus elle s’approche, plus elle le détaille et l’analyse mentalement. Ses cheveux bicolores –blond limite blanc rehaussé d’une mèche rouge- et porte une tenue décontractée. Il est assis sur un banc, penché sur un carnet et semble écrire ou dessiner. La proximité n’est pas encore suffisante pour le déterminer avec précision. Malgré sa posture, elle devine qu’il est nettement plus grand qu’elle, du moins en taille et chacun sait qu’elle n’est pas automatiquement synonyme de plus âgé pour autant.

Une fois derrière le jeune garçon, qui selon son estimation ne doit pas avoir plus de 20 ans, la curiosité pousse la jeune sorcière à regarder par-dessus son épaule. Sans bruit, elle observe le dessin inachevé. Le garçon est en train de reproduire un animal, dont lui seul connait l’origine. Son coup de crayon est sûr, maîtrisé et précis. Aucune couleur pour affiner la forme n’est encore présente, seul le gris permettant de faire les contours l’est.

Un fin sourire se dessine sur le visage de la jeune fille. Elle aime beaucoup ce dessin, même si elle ignore encore ce qu’il va représenter une fois terminer. Le garçon est tellement absorbé par son croquis, qu’il ne l’a toujours pas remarquée. Taichi Tomoe ne s’en offusque pas, au contraire elle trouve ça flatteur de ne pas se faire repérer. Ça lui prouve une nouvelle fois qu’elle peut passer inaperçu si besoin, qu’elle n’a pas tout oublié de ses cours et de son véritable chez elle.

Maintenant, l’attente d’être remarquée a suffisamment durée à ses yeux. Alors, toujours sans déplacer d’air autour d’elle, elle s’assoit en position seiza côté de cet inconnu sur le banc.

« - Konnihiwa ! Vous dessinez très bien ! »

Le tout avec un grand sourire désarmant de sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Changelin Serpent - Civil
Race : changelin
Avatar : Todoroki Shoto / my hero academia
Date d'inscription : 19/01/2018
Nombre de messages : 19
Yens : 33
avatar
Changelin Serpent - Civil
MessageSujet: Re: Croquis à découvert ~ Louka   Mer 21 Mar 2018 - 16:38

Rien n’y faisait, il n’avait pas envie d’aller en cours pour aujourd’hui. Ce mélangé à sa classe ne lui disait rien, il avait fait un cauchemar lui ayant retourné l’estomac. Il s’était réveillé mal dans sa peau, sa cicatrice le brûlait férocement et il ne pouvait rien y faire. Dans son cauchemar, ses parents était mort, tués par balle. Il avait alors baissé les yeux pour ne pas voir les corps, ce qu’il vit le fit reculer. Il tenait dans sa main droite un pistolet, sur son tee-shirt blanc des éclaboussures de sang se trouvaient. Il avait tué ses parents. Il avait alors lâché l’arme tout en reculant, tremblant comme une feuille, des larmes coulaient sur ses joues. Même s’il n’a jamais était proche d’eux, il ne pouvait pas les tués, ils étaient ses parents, il leur devait la vie.

Une paroi était apparue derrière lui l’empêchant alors de continuer d’avancer, quand il avança une autre paroi l’empêcha de marcher. Il était enfermé. De l’eau commençait à monter dans sa cage en verre, il s’était réveillé au moment où il se noyait. Enfin, son réveil l’avait réveillé plutôt, il l’avait éteint d’un mouvement de temps et avait fait comme d’habitude : douche, mettre l’uniforme, déjeuner, sac. Il était ensuite parti.

Il avait marché jusqu’à sortir du pensionnat, il savait très bien que ses parents allaient être au courant qu’il n’était pas allé en cours, mais il s’en fichait. Il ne leur parler jamais de ses problèmes, il se fichait de savoir ce qu’ils allaient penser de lui, donc il faisait ça vie. Ils n’allaient certainement pas le soutenir pour tout ce qu’il fait, mais il préfère ne pas se voiler la face en se disant que ses parents sont proche de lui. Alors que ce n’est réellement pas du tout le cas.

Il leva la tête quand le soleil vint caresser son visage, c’était l’université. Celle-la même où il allait être après son lycée, il ne savait pas comment était l’intérieur, peut-être est ce le moment de le découvrir ? Il tourna la tête pour voir des élèves entraient, bien que certains garçons étaient plus grands que lui, d’autres faisaient sa taille et Louka faisait parfaitement la taille d’un universitaire. Il se faufila derrière un groupe et sourit doucement un passant les portes. Un vent frai passa dans ses cheveux alors qu’il regardait autour de lui. Il se faufila dans le campus pour marchait dans les espaces verts qui s’y trouvaient.

Cette sensation, elle qui passait dans les classes universitaire, fit rapidement oublié pendant un temps son cauchemar au jeune garçon. Il aspira doucement de l’air et alla s’installer sur un banc en posant son sac à côté de lui. Il leva les yeux et vit alors une jeune fille semblant très jeune qui semblait être au collège, il la suivit silencieusement du regard jusqu’à qu’elle disparaisse de son champ de vision. Il sourit doucement, ses cheveux étaient d’une couleur magnifique et il décida de s’aider d’elle pour dessiner. Il sortit son calepin, mit son casque sur les oreilles et écouta une chanson. Il commença alors à dessiner.

Retirant son casque au bout d’un moment, il décida d’écouter les bruits de la nature pour dessiner, il faisait courir sa mine sur la feuille sans entendre la jeune fille qui s’approchait de lui par-derrière :

« - Konnihiwa ! Vous dessinez très bien ! »


Il sursauta alors soudainement, surpris. Il tourna la tête pour regarder la fille. C’était elle qui avait attiré son attention, Louka sentit alors ses joues se couvrir de rougir alors qu’il regardait son dessin. Il se gratta les cheveux, légèrement embarrasser :

« M…Merci … Je suis désolé il n’est pas encore terminé … Je suis lycée je n’est surement pas le droit d’être là … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
Race : Sorcière
Avatar : Akatsuki de Log Horizon
Date d'inscription : 09/02/2018
Nombre de messages : 11
Yens : 15
avatar
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Re: Croquis à découvert ~ Louka   Lun 16 Avr 2018 - 19:38

Le garçon sursaute sous la surprise de découvrir Taichi Tomoe juste à côté de lui. En croisant son regard, il prend une teinte tomate et se gratte les cheveux. Il est gêné c’est évident. Elle penche la tête sur le côté, et s’interroge. Elle est la source de sa gêne ? Mais pourquoi ? A cause de son compliment ?

« - M … Merci … Je suis désolé il n’est pas encore terminé … Je suis lycéen et je n’ai surement pas le droit d’être là … »

La jeune fille ne peut s’empêcher d’éclater de rire. Pas le droit ? C’est le parc de l’université, rien de top secret comme périmètre. Cet espace est ouvert à tous de ce qu’elle en sait, ce sont les bâtiments d’enseignement qui ne le sont pas forcément. Quant au dessin … même non terminé, elle continue de le trouver magnifique.

« - Ne soyez pas désolé de ne pas avoir terminé votre dessin. Je le trouve merveilleux même dans cet état. »

En le détaillant de plus près, elle note l’uniforme du pensionnat proche qu’il porte. De temps en temps, la jeune fille croise des élèves de cet établissement en venant en cours. De ce qu’elle en sait, le niveau est très bon et le trimestre très cher aussi.
Beaucoup des étudiants locaux du campus sortent de ce lycée. Sa réputation est presque sans tâche, pour avoir hacké le site de l’établissement et fouiller dans leur dossier par pure curiosité, elle sait que la bonne réputation est une superbe façade. A l’intérieur tout est très loin d’être rose et idyllique.

« - Vous savez, il n’y a que votre uniforme qui permet de savoir que vous n’êtes pas étudiant ici. Honnêtement, si vous ne me l’aviez pas dit, et que j’avais continué de ne pas faire attention, je ne saurais pas que vous n’êtes pas ici comme élève. »

Ce n’était que la vérité.
Taichi Tomoe savait globalement la taille moyenne des étudiants masculins du campus. Après pourquoi a-t-elle appris une information aussi inutile ? Elle l’ignore. En tout cas, ce jeune garçon est dans cette moyenne et à l’écoute de sa voix, elle le suppose plus âgé qu’elle ou du même âge. Ce qui n’est pas forcément très difficile.
Une fois de plus ses pensées s’éloignent du sujet d’origine.

« - Vous savez rien n’interdis que vous profitiez du parc du campus. Et puis vous serez très vite étudiant ici non ? »

Nouvelle supposition de sa part.

Son regard se repose sur le dessin. Ce dessin qui lui donne une sensation de liberté totale. Définitivement elle l’adore. Peut-être que si elle lui demanda, ce garçon peut accepter de le lui donner une fois qu’il sera achevé ? Est-ce une bonne idée de seulement formuler la question ? Et comme toujours, une interrogation en amène une autre dans son esprit.

« - Puis-je vous demandez ce qui vous a donné l’idée de faire un tel dessin ? Si c’est trop indiscret, surtout n’hésitez pas à me le dire. Je suis trop curieuse parfois. »

Peut-être qu’elle peut apprendre à dessiner ainsi ? L’idée traverse son esprit en laissant une large empreinte, comme si justement elle représente l’IDEE. Après tout pourquoi pas ? Peut-être même que ce jeune homme peut lui donner des cours contre une rémunération ? Parce que bien sûr, tout travail mérite salaire normalement.
L’interrogation suivante est : est-ce qu’il dira oui ? La demande est possiblement trop rapidement vu leur rencontre proche. Une autre rencontre ? Le suivre pour la provoquer peut-être ?

Taichi Tomoe quitte ses pensées en voyant que le jeune homme ne l’a pas quitté du regard. A son tour, la voilà pivoine.

« - Sumimasen, je … je me suis perdue dans mes pensées. Dites-moi, pourquoi être venu dans le parc de l’université ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Croquis à découvert ~ Louka   

Revenir en haut Aller en bas
 

Croquis à découvert ~ Louka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Campus Universitaire :: Université :: Place Wakashima-