Partagez | 
 

 [EVENT] Une aide inattendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 353
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 145

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
MessageSujet: [EVENT] Une aide inattendue   Mer 25 Avr 2018 - 17:55



Une aide inattendue

Feat Taichi Tomoe Yukimura, Alister DeBelaire & Thomas Tel

Je descendais tranquillement de ma voiture avant de jeter un coup d’œil à la magnifique façade de la bibliothèque de Nakanoto. La voir fit apparaitre un sourire sur le visage. Ça faisait un moment que je n’étais pas venu sur le lieu où j’avais rencontré un merveilleux petit chaton. Malheureusement, il n’était pas l’heure de penser à cela en ce moment, j’étais venu pour une raison tout à fait sérieuse.

En effet, il y avait pas mal de mouvement en ville depuis l’incident au bal d’Halloween. La ville en elle-même était devenu de moins en moins sûre. De plus en plus de cadavres étaient retrouvés, lacérés par des coups de griffe. A côté, un mystérieux groupe, appelé les Chevaliers des Ombres, avait fait pas mal parler de lui. En effet, les Hunters qui composaient le groupe étaient efficaces mais il y avait une légère dissonance entre ce qu’ils prônaient et leur manière de faire. Enfin… ce n’était pas le plus important dans l’histoire. A l’heure actuelle, le groupe avait trouvé le moyen de mobiliser toute la ville à mener l’enquête. Et si j’étais ravi, puisque cela permettrait d’une manière ou d’une autre d’avoir plus d’indices, je ne pouvais m’empêcher de trouver dangereux et irresponsable d’inciter des humain et changelins sans défenses à enquêter.

Quoi qu’il en soit, je sentais que l’affaire commençait à se faire pressante et j’avais décidé de passer à la vitesse supérieure. Ma première idée était donc de fouiller les archives du Nakanoto daily pour trouver des potentiels indices. Hélas, je n’avais pas de moyens nécessaires aujourd’hui pour me permettre d’entrer et d’accéder aux archives du journal. Par contre, j’avais déjà eu l’occasion de jeter un coup d’œil à celles de la bibliothèque de la ville. Ces dernières m’avaient d’ailleurs bien aidé pour trouver des traces de Zuko Tanaka. Peut-être allais-je pouvoir trouver autre chose aujourd’hui ?

Bien décidé, je passai alors la porte du bâtiment avant de me diriger vers l’accueil. Derrière le comptoir se trouvait une petite demoiselle au visage adorable qui semblait absorbé par l’écran de son ordinateur. J’éclaircis donc ma voix pour signaler ma présence avant de li adresser un sourire.

Thomas ▬ « Je suis désolé de vous déranger mademoiselle. J’aimerais accéder à la salle des archives de la bibliothèque. J’aimerais chercher quelques informations sur les dernières attaques bestiales en ville. »

Oui, quitte à demander, autant être le plus honnête possible. Je n’avais de toute façon rien à me reprocher et je savais que je ne pourrais pas me rendre dans cette salle sans raison valable.

Thomas ▬ « J’aimerais aussi savoir si vous gardiez des exemplaires du Nakanoto Daily. Cela pourrait m’être utile ! »

"Début de l'enquête"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Hunter de l'Ordre Renfield
Race : Humain - Hunter
Couleur : color=#ffffff
Avatar : Kuroro Lucifer, Hunter x Hunter
Date d'inscription : 21/04/2018
Nombre de messages : 52
Emploi/loisirs : Propriétaire des "Fleurs du Mal"
Yens : 58
avatar
Humain - Hunter de l'Ordre Renfield
MessageSujet: Re: [EVENT] Une aide inattendue   Mer 25 Avr 2018 - 23:22


Alors qu'il ouvrait les yeux, s'extirpant du sommeil en quelques fractions de secondes, il constata que son portable (un dernier modèle de smartphone fourni par l'Ordre) affichait un message du contact : "Patron".

Ne baillant pas -il ne baillait jamais-, sa bouche se déforma tout de même sous l'excitation en une moue excitée.
C'était là le nom choisi pour camoufler l'identité de l'Ordre, qui lui envoyait un dossier nommé "Chevaliers des Ombres" avec plusieurs PDFs ; coupures de journaux, concernant le Bal d'Halloween et images de scènes de crime.

Un sobre message expliquait : "appel à 7h. Ferme boutique."

Ni une ni deux, et encore en caleçons noirs, l'agent DeBelair descendait de ses appartements pour modifier sa pancarte de boutique. "Les fleurs du Mal sont fermées pour la journée", disait l'inscription en un français élégant, à la calligraphie tracée par Alister lui-même, sur un bois rouge.
Puis, aussi rapidement, il remonta se doucher avant l'appel de l'Ordre. Sur la demi-heure restante et grâce à son entraînement militaire, la douche ne lui en prit que cinq, si bien que le Hunter eut le temps de lire en détail -non sans siroter un thé noir; son favori- l'article concernant lesdits Chevaliers.

Alister consulta lança une recherche sur l'homme aux commandes et fut surpris de ne rien trouver en particulier, ce qui était singulier. Mais voilà que les sept heures approchaient.
Comme toujours avec les Renfield, la ponctualité était de rigueur, et à peine l'écran avait-il changé de minute qu'un appel entrait :

- Baudelaire, j'écoute.

Une voix robotique, toujours dissimulée en raison du peu de confiance attribuée aux gouvernements par les Hunters, lui répondit en prenant plusieurs extraits de répliques cinématographiques.

- Avez-vous lu le rapport, agent Bond ?! / Oh ! Mon dieu, Michael ! / Venez sur place, ne me faites pas attendre, il arrive, oh mon dieu ! / Où ça, oni-chan ? / Sur le terrain bon dieu ! / Trouvez les indices, on se sépare, Daphné et moi dans la chambre. / Baudelaire, à la bibliothèque.
- Bien reçu, fin de la communication.

Alors qu'il décrochait, ayant compris en quelques secondes ce qu'on lui demandait, il entreprit de se diriger vers la salle de bains de nouveau afin de fignoler sa toilette. Aujourd'hui, il irait à la bibliothèque de Nakanoto pour creuser les événements du mois d'Octobre, mais une autre idée survînt en scrutant de nouveau l'Iphone noir qu'il posait sur le rebord de son grand miroir serti d'un meuble où trônaient diverses laques, plusieurs parfums, et de multiples accessoires.

Voilà qui risque d'être intéressant ; un leader charismatique, un scandale surnaturel et une ville en proie à l'effroi. Ces Chevaliers seront  -à défaut d'être crédibles- des pièces utiles arrivant à point nommé pour la partie d'échecs menée contre les forces du mal. Je serais bien sot de ne pas en profiter.

Les embruns du parfum aux odeurs viriles vinrent épouser les courbes de son torse avant qu'il ne passe un index sur l'image dudit Aaren Hermansson, et qu'il ne s'applique un brin d'eau de toilette sur les poignets et le cou. Ses lèvres eurent un frisson de plaisir carnassier à la simple imagination du chaos qui pouvait s'instaurer en ville à tout moment. Il fallait se hâter, oui, mais pas se précipiter.

Une heure après, une belle Audi noire s'engageait hors du garage du Salon de Thés en un rugissement contenu pour partir en direction de la Bibliothèque municipale de Nakanoto. Ayant emporté avec lui un sachet de thé enrobé d'un emballage auquel il apporta un grand soin, Alister conduisit doucement vers sa destination, soucieux de mener à bien sa première mission en Nakanoto.

Il était toujours un peu pensif, voire extatique, lors des enquêtes, mais il fallait veiller à ce que cela n'affecte pas son raisonnement.
Il était d'avis qu'il faudrait creuser et glaner au passage quelques informations sur l'identité du chef de cet Ordre : ils ne pouvaient pas être apparus de nulle part, et toutes leurs communications étaient trop bien ficelées pour s'agir de coïncidences ingénues. Si on lui demandait, Alister penserait à un coup monté pour engranger la sympathie populaire.

Tout en se garant dans le parking du bâtiment en un créneau arrière irréprochable, le moteur de l'Audi ronronna une dernière fois avant de s'endormir sous la main experte de son conducteur qui s'en extirpait avec agilité.

Sans se retourner, DeBelair ferma les portières d'un coup de pression sur la clé magnétisée, et continua de marcher vers sa destination à fière allure, affublé d'un complet noir aux accents blancs et tenant son paquet de thé dans une main.
Un petit ruban rouge sertissait la boîte en carton peint de blanc pour un rendu élégant, estampé du logo des Fleurs du Mal.
Curieusement, il nota devant lui un homme, plutôt jeune, à la chevelure de saphir qui s'engageait dans la Bibliothèque.

Cette traque publique pouvait attirer bien des curieux ; soient-ils avides de récompense ou plus intimement liés à l'affaire. En effet, il ne serait pas incongru que les Lycans et les Vampires s'intéressent aux événements, car les premiers étaient désireux de défendre leur réputation mise à mal par ce Bal tragique -il avait rapidement ouvert quelques liens, en pièce jointe au message de l'Ordre Renfield- et les seconds pour scruter les agissements de leurs ennemis.
Il faudrait donc se méfier de quiconque rencontré en ces circonstances.

Alors qu'il franchissait l'entrée, quelques secondes après l'homme à l'apparence singulière, il ralentit l'allure en le voyant s'adresser à l'une des demoiselles de l'accueil, et décida d'aller feuilleter des ouvrages en exposition sur une table de l'entrée. Magazines de science, nouveaux arrivages, de quoi pouvoir attendre son tour.
Voyant que le jeune homme mentionnait les archives, il tourna une oreille plus attentive.

- ...J’aimerais chercher quelques informations sur les dernières attaques bestiales en ville.

Cette fois-ci, l'anglais était aux aguets, mais dissimulait sa surprise sous un éternel sourire de circonstance, et porta de nouveau sa concentration sur la discussion.

- J’aimerais aussi savoir si vous gardiez des exemplaires du Nakanoto Daily. Cela pourrait m’être utile !

C'était maintenant ou jamais ; Alister s'avança, la boîte à la main, qui que soit cet inconnu il était dans le même bateau que lui et il était hors de question de se faire damner le pion au niveau des informations.

- Pardonnez l'intrusion, messieurs dames. Je suis également intéressé par ces archives. Dans un autre but, toutefois, celui de feuilleter quelques herbiers de la région, afin de mieux développer ma carte aux besoins de la clientèle. Voilà pour vous d'ailleurs, charmante dame. En espérant ne pas vous accabler de travail.

Il glissa la boîte de thé devant elle -l'un de ses meilleurs Earl Grey- tout en lui adressant un sourire poli. Puis il se tourna vers cet étrange gentilhomme, plus intrigué que jamais :

- Je ne serais néanmoins pas désintéressé quant à fouiller les événements que vous mentionnez. Quelle funeste nuit que celle-là ! Nous chercherons plus vite à deux, non ? Et puis, c'est un devoir civique que d'aider des concitoyens en temps d'effroi.

Alister DeBelair se tenait radieux devant ses interlocuteurs, mais masquait une méfiance tenace vis à vis de l'homme à l'allure excentrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
Race : Sorcière
Couleur : #9966ff
Avatar : Akatsuki de Log Horizon
Date d'inscription : 09/02/2018
Nombre de messages : 57
Yens : 92
avatar
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Re: [EVENT] Une aide inattendue   Jeu 26 Avr 2018 - 16:20



[EVENT] Une aide inattendue

Feat Thomas Tel & Alister DeBelair & Taichi Tomoe Yukimura

L’agacement est le sentiment qui prédomine actuellement chez la jeune fille. Aucune information véritablement valable sur les phénomènes se produisant en ville. Les informations en ligne sont toutes d’une banalité sans nom, limite la disparition du tigre blanc du zoo est plus médiatisée. C’est un comble tout de même !

D’après les informations locales, on commence à compter les cadavres par dizaine. Les autorités ne donnent pratiquement aucune information, voir même pire nie les faits ! Comment osent-ils les nier ?! Jamais Taichi Tomoe ne s’est sentie aussi énervé contre des personnes qu’elle ne connait point. Elle ne nie pas ce qui se passe, bien au contraire même elle comprend parfaitement les familles de victimes. Après tout, les marques sont les mêmes que celles présentes sur les corps de ses parents, de sa sœur et de ses grands-parents défunts.

Fait curieux, sa cicatrice la démange. Comme pour lui dire « ce sont les mêmes monstres … en pire ». Un frisson remonte le long de sa colonne vertébrale. Rien que cette idée l’angoisse et pourtant … au fond elle sait que c’est exactement le cas. Les mêmes créatures que lors de cette nuit funeste, même pas automatiquement les mêmes personnes.

Et puis il y a ces « chevaliers de l’Ombre », qui prône la bonne entente entre les races, la compréhension mutuelle et qui en parallèle demande de l’aide pour avoir des informations. Elle les trouve louche, surtout leur chef qui ne lui inspire aucun crédit ni aucune confiance. Taichi Tomoe ne va pas jusqu’à dire qu’il est impliqué dans toute cette situation, ni même responsable. Cependant c’est très étonnant que cette organisation apparaisse pile au moment où les tueries démarrent. Quelle coïncidence !

Comme l’un de ses auteurs favoris –Gaston Leroux- le dit : « Les coïncidences sont les pires ennemies de la vérité. ».

Et Taichi Tomoe en est persuadée, ces chevaliers dissimulent quelque chose sous couvert d’œuvrer pour le « plus grand bien » des habitants de la ville de Nakanoto.

Alors dans son esprit, l’idée d’aller fouiller leur quartier générale germe doucement. Devenant de plus en plus tentante, Taichi regarde sur son ordinateur personnel le chemin le plus cours entre cet endroit et la bibliothèque municipale où elle assure son service. Un raclement de gorge l’oblige à délaisser son écran pour voir qui la demande et pour quelle raison. C’est un jeune homme, les cheveux bleus et mi-longs avec des yeux d’un vert intense. A vu de nez, il doit bien avoir un double décimètre de plus qu’elle en hauteur.

« - Je suis désolé de vous déranger mademoiselle. J’aimerais accéder à la salle des archives de la bibliothèque. J’aimerais chercher quelques informations sur les dernières attaques bestiales en ville. »

Intéressant, ce jeune homme se sent aussi concerné par le sujet qui la turlupine. Et son idée de fouiller les archives est excellente, Taichi Tomoe est surprise de ne pas y avoir pensée toute seule. Peut-être sa suspicion vis-à-vis du chef de cette organisation pseudo-secrète a-t-elle été un peu trop grande.

« - J’aimerais aussi savoir si vous gardiez des exemplaires du Nakanoto Daily. Cela pourrait m’être utile ! »

Elle le sait, elle peut satisfaire ses deux demandes. Sa curiosité la supplie presque de répondre par l’affirmative sur le champ et même de se joindre à lui pour chercher. Avant même qu’elle n’ait pu ouvrir la bouche pour une quelconque réponse, un second jeune homme se joint à la conversation. Celui-ci a les cheveux aussi noirs que le charbon et des yeux d’un bleu égalant la chevelure du précédent.

« - Pardonnez l’intrusion, messieurs dames. Je suis également intéressé par ces archives. Dans un autre but, toutefois, celui de feuilleter quelques herbiers de la région, afin de mieux développer ma carte aux besoins de la clientèle. Voilà pour vous d’ailleurs, charmante dame. En espérant ne pas vous accabler de travail. »

Devant elle, ce dernier protagoniste glisse une petite boîte de thé en affichant un sourire poli. Un coup d’œil sur la boîte l’informe que c’est un thé Earl Grey, pile ceux qu’elle n’aime pas. Elle préfère les thés typiquement japonais comme le Genmaicha Yama, un délice ! Pas grave, elle n’est pas la seule à travailler ici, déposer dans la salle de pause ses collègues en boiront bien. Pendant sa réflexion sur le breuvage, elle entendu le noiraud s’adresser au bleuté.

« - Je ne serais néanmoins pas désintéressé quant à fouiller les évènements que vous mentionnez. Quelle funeste nuit que celle-là ! Nous chercherons plus vite à deux non ? Et puis, c’est un devoir civique que d’aider des concitoyens en temps d’effroi. »

Clairement ce second homme parle de manière trop ampoulée –limite doucereuse- pour elle. Le voilà devenu suspect aux yeux de la petite sorcière sans même qu’il ne puisse le deviner. Le premier homme lui paraît plus digne de confiance, plus amicale.
Il serait peut-être de bon ton qu’elle s’incruste à son tour dans les recherches, après tout sans son autorisation, son badge et sa clé, pas d’accès aux archives pour eux deux. Et la salle est vraiment vaste, un peu trop pour chercher seule.

« - Je vous remercie pour ce présent, mes collègues l’apprécieront surement à sa juste valeur. »

Elle déplace la boîte sur la table situé derrière elle, puis le range rapidement son ordinateur –pouvant être utile on ne sait jamais- en le fourrant dans son sac bandoulière. Enfin après avoir mis son sac sur son épaule, Taichi Tomoe prend son badge de bibliothécaire et son trousseau de clefs.

« - Messieurs je veux bien accéder à vos demandes. Il y a dans les archives tous les numéros publiés du Nakanoto Daily jusqu’à ce jour. Nous avons aussi huit herbiers différents sont les thés locaux. Ma seule condition pour vous laisser fouiller nos archives, est que je me joigne à vous. C’est non négociable. »

Alors l’adolescente qu’elle est affiche un grand sourire satisfait. Oui elle va chercher avec eux. Plus de chance de trouver un élément, même si cela n’apporte que peu ou pas de réponses. De plus au final ce n’est qu’un échange de bon procédé, elle les aide à accéder aux pièces réservées et à trois ils fouillent.

Elle pose sur le comptoir de l’accueil le petit écriteau signalant qu’il n’y a personne pour le moment de disponible. Ses collègues prendront son relais, puisqu’elle a signalé dans l’intranet qu’elle va aux archives. Taichi Tomoe sors alors du guichet et se dirige vers le fond de la bibliothèque, là où se trouve la porte donnant accès aux escaliers menant au sous-sol. Une fois en bas, elle sait qu’elle utilisera son badge pour pointer, puis sa clef pour ouvrir la porte des archives.

La jeune sorcière se retourne vers ses deux comparses du moment, souriant toujours mais appréhendant tout de même cette aventure imprévue.

« - Suivez-moi, c’est par ici que nous trouverons peut-être des réponses. »

"Mini détective"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : PNJ
Date d'inscription : 14/01/2008
Nombre de messages : 1794
Emploi/loisirs : Fondateur
Yens : 1862
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: [EVENT] Une aide inattendue   Jeu 26 Avr 2018 - 17:09

Bibliothèque
« Salle des archives »
Vous pénétrez dans la salle des archives. L'atmosphère est un peu plus lourde ici, car on sent qu'il y a moins de passage, et bien entendu aucune fenêtre. Cependant, il n'y a pas ou peu de poussière. Celle-ci abîmant le papier à long terme, la pièce est sûrement régulièrement nettoyée. Le silence règne, si ce n'est quelques bruits de pas que vous entendez à l'étage et le son de vos conversations. De nombreuses étagères forment des allées, relativement plus étroites que celles de la bibliothèque. On peut y passer à deux de face en se serrant si on n'est pas trop larges d'épaules, mais pas plus. L'allée centrale est plus large, car en son centre se tiennent plusieurs tables de travail, autour desquelles les visiteurs peuvent s'asseoir pour lire. Les rayonnages contiennent notamment des magazines et des journaux triés par nom. Des pochettes séparent les numéros selon par exemple le mois où ils ont été publiés pour les journaux quotidiens, ou l'année pour les magazines mensuels.

Il vous coûtera 3 PA de chercher une information dans le Nakanoto Daily, mais seulement 2 si vous savez dans quelle pochette chercher (le mois, en l'occurrence).


PA :
Thomas Tel : -1 PA (se rendre dans la salle des archives) [reste 5]
Alister DeBelair : -1 PA (se rendre dans la salle des archives) [reste 5]
Taichi Tomoe Yukimura : -1 PA (se rendre dans la salle des archives) [reste 5]


PNJ. Ne pas contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 353
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 145

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
MessageSujet: Re: [EVENT] Une aide inattendue   Dim 29 Avr 2018 - 23:00



Une aide inattendue

Feat Taichi Tomoe Yukimura, Alister DeBelaire & Thomas Tel

A peine ais-je fini de parler qu’un autre homme s’avança pour se joindre à la conversation. Il était élégant, bien habillé. Il avait tout d’un homme de classe. Je notais cependant qu’il n’y avait rien de japonais dans ses traits. Il était clairement européen. Ou du moins, il en avait la manière d’être. Il se tenait droit, distingué. Cependant, il y avait quelque chose qui ne me plaisait pas chez lui. Son histoire peut-être ? Son ton ? Son approche ? Impossible à dire.

La demoiselle nous regarda attentivement avant de nous accorder l’accès. Ainsi, elle rangea le cadeau du nouvel homme avant de nous demander de la suivre. Comme je m’en doutais, elle allait nous accompagner dans ladite pièce. A vrai dire, j’étais relativement content de me retrouver avec de l’aide. Mais je n’étais pas certain d’être ravi de mêler une jeune demoiselle à cette histoire. Quant à l’homme… Je ne pouvais encore savoir s’il était raisonnable de lui faire confiance. On verrait bien en temps voulu.

La demoiselle nous amena dans une salle bien connue pour moi vu que j’étais déjà venu une fois ici, encore une fois pour regarder les archives des journaux. Le silence régnait ici, uniquement perturbé par le bruit de nos pas et les bruits qui venaient d’en haut. Il était donc temps de se mettre au boulot, je remonte donc mes manches avant de me tourner vers les deux autres personnes.

Thomas ▬ « Je ne vous oblige en rien à m’aider. Mais je ne peux pas vous en empêcher si vous y tenez réellement. »

Une fois ceci dit, je me dirigeai vers les différents rayons. Les journaux étaient parfaitement bien rangés. Je n’eus aucun problème pour trouver celles de Nakanoto Daily. Cependant, arrivé devant, je ne pus me résoudre à prendre une pochette. Je n’avais aucune idée de ce que je recherchais précisément, ni même de la période à couvrir. Si, le bal d’Halloween. C’est en partie à cause de cette soirée que tout s’est emballé. Mais l’affaire remontait à bien avant cela. 2015 ? 2014 ? Si seulement j’avais réussi à motiver un peu plus Elena… Avec sa mémoire totale, elle aurait pu m’aider un peu plus. Mais puisque qu’elle n’était pas là, je me décidai à parcourir les journaux en remontant le temps. Je pris donc la dernière pochette rangée et je m’installai sur une chaise pour parcourir les différents numéros du quotidien. Je ferais de même avec le mois d’avant et encore. J’espérai sincèrement que cette idée me mènerait à un indice.

Action : Chercher une information dans le Nakanoto Daily
Prédéfinie ou secrète : Prédéfinie
Coût en PA : 3 PA

"Remontons le temps"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : PNJ
Date d'inscription : 14/01/2008
Nombre de messages : 1794
Emploi/loisirs : Fondateur
Yens : 1862
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: [EVENT] Une aide inattendue   Lun 30 Avr 2018 - 12:30

Bibliothèque
« Salle des archives »
Vous constatez que depuis la soirée d'Halloween, il y a eu six articles dépeignant des morts très probablement liés aux lycans. Vous comptez en tout onze victimes, réparties en six scènes de crime. Trois de ces incidents se sont déroulés à Nakanoto même, un dans les montagnes autour de la ville, et les deux restants sont arrivés dans les villes voisines. Toutes présenteraient des traces de griffes ou de morsures dignes d'un lycan. Il y en a possiblement d'autres dans les dix journaux qui ne sont pas encore rangés aux archives et sont restés au rez-de-chaussée. Vous trouvez aussi bon nombre d'articles destinés à rassurer la population, parlant de l'Ordre des Chevaliers de l'Ombre, de la façon dont ils ont sauvé les invités de la soirée d'Halloween, de leur montée rapide en popularité et de leur enquête concernant ces « créatures lupines ». Quelques articles remettent en cause les capacités du maire à gérer cette situation de crise. La ligne éditoriale laisse peu de doute à qui sont les favoris de la rédaction.

Vous remarquez cependant quelque chose d'étrange. Après avoir remonté dans le temps et passé le numéro où un article dépeint les événements d'Halloween, vous ne trouvez rien sur des meurtres ou des accidents pouvant avoir été provoqué par un lycan, comme si rien ne s'était passé avant ce soir-là. Tout ce qui pourrait vous y faire penser est une attaque d'ours, survenue un mois plus tôt, où trois personnes sont mortes aux abords de la ville, à quelques centaines de mètres de l'orée de la forêt.

Si vous vous voulez plus de détail sur quelque chose, n'hésitez pas à le préciser dans votre réponse ou à me le demander en privé si vous préférez avoir l'information directement dans votre RP.

La curiosité suscitée par la découverte de cette bizarrerie vous redonne 1 PA. (Je le donnerai à Taichi et à Alister dans la prochaine intervention du Narrateur si vous le suivez dans son étude du Nakanoto.)

PA :
Thomas Tel : -3 PA (chercher une information dans le Nakanoto Daily), +1 PA [reste 3]


PNJ. Ne pas contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Hunter de l'Ordre Renfield
Race : Humain - Hunter
Couleur : color=#ffffff
Avatar : Kuroro Lucifer, Hunter x Hunter
Date d'inscription : 21/04/2018
Nombre de messages : 52
Emploi/loisirs : Propriétaire des "Fleurs du Mal"
Yens : 58
avatar
Humain - Hunter de l'Ordre Renfield
MessageSujet: Re: [EVENT] Une aide inattendue   Mer 2 Mai 2018 - 15:01

- Suivez-moi, c’est par ici que nous trouverons peut-être des réponses.

Déclara la dernière jointe à l'équipe, de sa voix si particulière. Et quelle singularité était la sienne ; son corps enfantin semblait abriter un esprit aussi affûté que son arme anti-vampire et lors de sa réaction au petit colis, elle n'avait pas sourit mais l'avait tout de même remercié.
Par pure politesse ?
Il était d'usage que les personnes dotées d'un intellect grandement fonctionnel aimaient à imiter les courtoisies, tout en gardant un recul nécessaire sur les situations pour envisager clairement leurs interlocuteurs. Alister en mettrait sa main à couper ; cette petite bibliothécaire était bien moins fébrile que ses airs et l'avoir avec eux serait une bénédiction.
En réalité, et ses discours d'ouverture terminés, l'agent préférait les procédures à l'humain. Il y avait un charme certain à des portes closes, un silence de plomb et aux recherches méthodiques, le dialogue et les rapports humains entachaient cette perfection en une contre-productivité rébarbative. Les doutes quant aux identités pouvaient être contenus le temps d'une après-midi, voire être induits et déduits à volonté selon les actions desdits suspects.

Il s'était présenté, avait accès aux archives et était entouré de deux personnes communiquant bien peu. Parfait pour une partie de chasse aux indices, en d'autre termes.

Alors qu'ils suivaient la demoiselle, dont les cheveux étonnèrent encore l'agent DeBelair par leur longueur, et qu'ils arrivaient devant une porte qui devait être leur destination, ce fut au tour du garçon de parler, calmement.

- Je ne vous oblige en rien à m’aider. Mais je ne peux pas vous en empêcher si vous y tenez réellement.

Ce qui était bien naturel, mais au moins son manque d'opposition à la présence de deux alliés incongrus rassura les instincts du hunter. Il n'avait visiblement rien à cacher, et il eut été coquasse que son physique si... bleu... ne recèle des dangers inespérés ; ce garçon était à bien des égards un modèle de tranquillité, si bien que DeBelair perdit rapidement une partie de sa méfiance. Il hocha la tête à sa phrase et entra.
Devant eux s'étendaient les archives ; imposantes, et riches en savoirs, probablement recélant là quelques clés à l'énigme qui accablait Nakanoto ? Qu'importe, l'Ordre lui demandait d'enquêter sur le leader des Chevaliers, et ainsi, il obtempérerait sans poser de questions. Pour sûr, l'affaire des lycans déchaînés était fascinante ; ces attaques méritaient que l'on s'y intéresse, mais sans doute d'autres Hunter opéreraient à cet objectif.

- Je m'en vais sonder les archives en ce qui concerne l'Ordre des Chevaliers, encore merci de votre coopération mademoiselle et bonne chance jeune homme. Si besoin il y a, n'hésitez pas, je serais dans le coin.

Bon, il s'agissait désormais de fouiller les dossiers et de déterrer toute trace en ce qui concernait ces bienfaiteurs présumés. N'importe quoi l'aiderait, de registres d'acquisition à propriétés agencées. Alister trouva plusieurs plans de la ville, et continua à amasser les informations tout en espérant pouvoir acquérir n'importe quelle piste qui l'aiderait à mieux discerner cette histoire d'opinion publique, et meurtres.
Qui était coupable de quoi ? C'était la question qui taraudait le Hunter lorsqu'il déplia les documents sur une table des archives pour en scruter le contenu. Il fit des recherches sur l'Ordre, plus précisément sur l'identité et le passé de cet Aaren Hermannsson, en espérant que les archives -et les documents accessibles de la bibliothèque plus généralement- l'aideraient.

Action : Recherches (sur Aaren Hermannsson)
Prédéfinie ou secrète : Prédéfinie
Coût en PA : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : PNJ
Date d'inscription : 14/01/2008
Nombre de messages : 1794
Emploi/loisirs : Fondateur
Yens : 1862
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: [EVENT] Une aide inattendue   Mer 2 Mai 2018 - 22:03

Bibliothèque
« Salle des archives »
Le premier article que tu trouves à propos des Chevaliers des Ombres date du 24 novembre. C'est un scoop, à la une du journal, qui dépeint comment cet ancien Ordre de chevalerie déclare avoir évacué les survivants lors de la soirée d'Halloween. Il présente bien sûr les hunters en véritable héros, opposant leurs exploits à l'inefficacité du maire de Nakanoto. L'article parle brièvement d'Aaren Hermansson, mais le décrit juste comme leur chef, sans développer beaucoup plus.

Par la suite, tu peux différencier deux types d'articles faisant référence à ce meneur, écrits par des journalistes variés : les articles informatifs et ceux des rubriques people. En faisant une synthèse des deux, tu apprends que Hermansson vient de Norvège. Il n'a emménagé à Nakanoto qu'après la diffusion de la célèbre vidéo sur Internet pour s'informer à propos des lycans, race inconnue dans son pays. Il était déjà confronté à d'autres races de créatures surnaturelles potentiellement dangereuses sur place et a donc une grande expérience du terrain. Contrairement à un certain nombre de « hunters » (ils expliquent le nom pour ceux qui n'en ont jamais entendu parler), il rassemble dans son organisation des idéalistes prônant la paix et l'harmonie entre les races.

La popularité d'Aaren Hermansson a augmenté de manière exponentielle depuis sa première apparition publique, au point d'être parmi les personnalités les plus appréciées au Japon. Il n'a que 34 ans, mais serait un bretteur de génie. Son arme anti-vampire est une rapière de très belle facture. Il n'est bien entendu pas indiqué si elle dispose d'un pouvoir particulier. Tu avais déjà entendu dire que les Chevaliers proposaient leurs services en tant que garde du corps pour financer leurs autres activités, mais tu apprends qu'Hermansson a récemment escorté l'empereur du Japon lors d'un événement officiel, ce qui a encore augmenté son prestige.

Tu ne trouves rien du tout ailleurs que dans des journaux ou des magazines récents. Aucune trace avant sa première apparition publique, probablement parce que cela fait peu de temps qu'il est au Japon.

PA :
Alister DeBelair : -3 PA (chercher des informations sur Aaren Hermansson), +1 PA [reste 3]


PNJ. Ne pas contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
Race : Sorcière
Couleur : #9966ff
Avatar : Akatsuki de Log Horizon
Date d'inscription : 09/02/2018
Nombre de messages : 57
Yens : 92
avatar
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Re: [EVENT] Une aide inattendue   Dim 13 Mai 2018 - 20:07



Une aide inattendue

Feat Thomas Tel & Alister DeBelair

Les archives n’ont jamais vraiment rassuré Taichi Tomoe. Le silence qui s’en dégage, lui donne la sensation d’étouffer. Le bruit de leurs pas sur le sol résonne, et comme un écho lointain, les pas de ceux au-dessus leurs répondent. Un frisson lui parcourt l’échine. Elle déteste ces silences pesants mais après tout quand on travaille dans une bibliothèque il faut s’y faire. Cependant elle le sait, elle le comprend fort bien, c’est le meilleur endroit afin de commencer des recherches sur les évènements en villes. Son unique interrogation est par quoi commencer.
A peine entrée dans la pièce, le jeune homme au sourire amicale énonce ses attentions.

« Je ne vous oblige en rien à m’aider. Mais je ne peux pas vous en empêcher si vous y tenez réellement. »

Les archives du journal peuvent effectivement représenter une mine d’information non négligeable. Potentiellement cela peut lui apprendre des nouveautés. Parce que Taichi Tomoe doit bien l’avouer, elle ne suit toute cette affaire que de loin pour le moment. Or il est plus que temps de s’impliquer vraiment dans toute cette histoire.

L’homme qui ne lui inspire qu’une confiance relative, lui affirme aller chercher des informations seul de son côté. Pour la jeune sorcière, c’est une évidence comme le nez au milieu du visage : peu importe les informations qu’il trouvera, il ne les partagera pas. La jeune fille s’interroge profondément, lequel des deux va-t-elle suivre ?

Après tout, les deux idées qu’ils ont, leur piste, bien que différentes sont tout aussi probable l’une que l’autre. Et il est évident que l’Ordre des Chevaliers est un sujet de recherche important. Les informations divulguées par la presse sont minimes et souvent vide au fond. C’est ce qu’elle pense oui. Les informations que cet ordre laisse paraitre sont creuses, autant qu’une cloison ancienne. Fouillez dans ce sens peut-être de bon ton, pourtant … l’idée de chercher les informations directement à la source germe dans son esprit. Cette idée lui fait étirer les lèvres en un léger et discret sourire, donnant à son visage un air encore plus enfantin et la rajeunissant un peu plus encore.

Finalement que l’homme étrange cherche seul, s’imprégner de la situation en fouillant dans les vieux numéros du Nakanoto Daily et comprendre depuis quand ces attaques ont lieu est bien plus intéressant. Comme une élève suivant son maître, elle accompagne le bleuté et l’aide dans sa recherche. Dire qu’elle est fastidieuse est un euphémisme. En effet selon l’idée du plus âgé, le point de départ est le Bal d’Halloween dernier. De là il souhaite trouver quand tout a commencé et entreprend de remontrer le temps, numéro par numéro, pochette après pochette. La petite sorcière lit des numéros avec lui, et s’assure de ranger ceux déjà lu ainsi que d’en apporter de nouveau sur leur table de travail. Il y a beaucoup de numéro à consulter, mais finalement leur recherche finie par porter ses fruits.

En effet peu de numéro traite du sujet finalement. Six articles uniquement en parle depuis la fameuse soirée d’Halloween, permettant un décompte de onze victimes au total et dans six localisations distinctes. Taichi a pourtant entendu à la radio qu’il y a plus de victimes, peut-être que le complément d’information se trouve dans la salle principale avec les numéros récents. A l’inverse des articles rébarbatifs, là pour rassurer, vide de sens ou relatant encore et encore les actes héroïques de l’Ordre des Chevaliers de l’Ombre. Bien sûr comme chaque médaille à deux faces, si d’un côté les médias encensent ce nouvel Ordre, de l’autre ils critiquent la gestion de la crise par le maire.

Néanmoins avant le numéro dépeignant les évènements d’Halloween, il n’y a rien. Le néant absolu, comme si avant cette date il n’y avait de lycan. Ce qui pour la jeune fille n’est tout simplement pas possible, ne serait-ce que par son expérience personnelle. Soudain son camarade de recherche semble surexcité, comme si un élément important venait de lui sauter aux yeux. Elle s’approche donc de lui pour comprendre l’origine de cet état. Sans faire exprès, de sa main elle effleure celle de l’homme. C’est un léger courant électrique qui la parcours de la tête aux pieds. Elle connait cette sensation, mais d’où ? ? C’est comme un souvenir très lointain, du temps où elle était encore au Manoir Yukimura. Mais bien sûr ! Ce jeune homme est donc un sorcier ! Taichi Tomoe décide de laisser ce point de côté, pour le moment, pour se concentrer sur le sujet d’origine.

Dans le numéro que lit son compagnon de recherche, il y a un vague fait divers sur une attaque attribuée à un ours, survenue un mois avant le Bal d’Halloween et où on a dénombré trois victimes. La scène de crime était en bordure de forêt, ce qui coïncide avec la localisation des autres attaques. La violence dont parle l’article est aussi en accord avec celle des attaques suivant le Bal. Pourtant quelque chose turlupine la petite. Une seule attaque avant le Bal ? Est-ce que cela signifie que l’attitude agressive de cette espèce ne se serait déclenchée qu’à ce moment-là ? Pourquoi pas avant ? Et qu’est-ce qui serait le déclencheur ? Parce qu’il y a forcément un déclencheur à cet état, les lycans incriminés ne se sont certainement pas levé ces matins là en se disant qu’ils allaient faire un carnage. Enfin du moins, elle l’espère.

Sans s’en rendre compte, elle se met à réfléchir à voix basse. Suffisamment audible pourtant pour son proche camarade. Une main qui joue avec sa mèche de cheveux, l’autre posant l’index sur son menton, elle donne l’air d’une petite prête à réciter sa leçon. Pourtant ce n’est pas une leçon qui franchit ses lèvres.

« - Bon supposons que cette attaque d’ours soit en réalité une attaque de lycan. Est-ce qu’il n’y en a pas eu avant mais qui serait passée inaperçu ? Aucun moyen de le savoir si nos médias n’en parlent pas. Et pourquoi cette folie soudaine ? Cette agressivité vient bien de quelque part ! Il y a forcément un élément qui a tout déclenché … comme une menace sur leur espèce peut-être ? Non ce n’est pas probable. Vu les dégâts et l’états des victimes, je ne vois pas qui pourrait avoir suffisamment d’ascendance sur eux pour les forcer à faire ce genre d’acte. Alors c’est probablement plus complexe et plus biologique ? Une maladie ou un virus pourrait expliquer tout ça aussi. Mais dans cette hypothèse, est-ce transmissible qu’à leur espèce où à d’autre comme la grippe ? Ou pire, est-ce que certains sont contaminés par des personnes mal intentionnées ? Comme lorsqu’on capture des animaux, les badge et les relâche pour le suivit des populations ? Mais dans quel but ? »

Bien sûr, aucune de ses interrogations n’appellent à des réponses. Elle a besoin d’un savoir plus et surtout de comprendre mieux cette nouvelle hypothèse qui lui semble la plus probable. Chaque espèce sur la planète possède des maladies et des virus qui lui sont propres et qui causent des ravages dans les populations. La nature est faite ainsi, c’est un cycle infini. Une maladie mortelle apparait, l’espèce la combat, s’y adapte et s’immunise, rendant la maladie inoffensive. Alors une nouvelle apparait, plus virulence ou plus difficile à combattre que la précédente et ainsi de suite.
Sans prévenir elle sort de ses pensées et regarde son interlocuteur.

« - Vous pensez qu’on peut approximer les lycans à des loups ? Je sais que c’est un peu grossier et qu’ils n’en sont pas. Mais pourquoi pas ? »

Son vis-à-vis garde le silence. Il semble réfléchir à la question. Elle n’attend cependant pas la réponse formel et file à travers les rayonnages des archives. L’adolescente se souvient avoir remisé des livres de médecines vétérinaires ici il y a quelques jours. Non pas parce qu’ils sont totalement obsolètes, mais parce que la nouvelle édition est parue. Cependant ils restent fort pratiques à consulter et, si on excepte les quelques mises à jour récentes, peuvent apporter des réponses.

Elle revient alors à leur table, les bras chargés de trois gros livres de médecines vétérinaires. Elle le pose sur la table et commence à les consulter. Son objectif est simple, trouver et comprendre comment une maladie -ou un virus- peut se propager dans une meute de loup. Et par extension, comment la contenir.

Action : Faire des recherches (transmission de maladie et des virus chez les loups)
Prédéfinie ou secrète : Prédéfinis
Coût en PA : 3 PA


"Questions sans réponses"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : PNJ
Date d'inscription : 14/01/2008
Nombre de messages : 1794
Emploi/loisirs : Fondateur
Yens : 1862
avatar
Vieux sage
MessageSujet: Re: [EVENT] Une aide inattendue   Mer 16 Mai 2018 - 23:43

Bibliothèque

Ta recherche a porté sur trois livres bien précis : « Anatomie et physiopathologies du loup », « Virologie clinique des carnivores domestiques et espèces sauvages proches », « Pathologies comportementales chez les canidés ».

Tu ouvres le premier livre pour en savoir plus sur le loup, et plus particulièrement le type de maladies qu’il peut contracter. Tes recherches t’amènent notamment sur l’index des pathologies lupines, qui sont assez variées. Voici la synthèse que tu fais de ta lecture.

Parmi les infections parasitaires, tu trouves notamment :
la dirofilariose:
 
Echinococcose:
 

Le livre cite également des infections virales, sans trop les détailler, car il est déjà dense pour la première partie consacrée à l’anatomie. Tu ouvres donc le manuel « Virologie clinique des carnivores domestiques et espèces sauvages proches », plus spécifique, qui décrit en détail les pathologies causées par les virus. Parmi les infections virales affectant le loup, tu trouves notamment :
La rage:
 
Parvovirose:
 
Maladie de Carré:
 

Tu reviens sur le premier livre pour chercher d’autres types de maladie, notamment d’origine bactérienne. Ta lecture te permet de synthétiser les éléments suivants :

Leptospirose:
 

Le livre évoque également quelques cas de tuberculose, dont le mode de transmission est similaire à l’Homme, de mycose des poumons et d’hépatite du foie, cependant les symptômes s’éloignent du problème qui vous concerne. Comme tu as déjà passé beaucoup de temps à lire et trier les informations sur les parasites et virus pathogènes du loup, tu t’en désintéresses vite.

Tu termines par le livre « Pathologies comportementales chez les canidés ». La première partie est consacrée à tous les troubles comportementaux d’ordre psychiques que l’on a pu diagnostiquer et décrire chez les chiens et ses espèces proches (anxiété de séparation, sociopathie, syndrôme de privation, hypersensibilité…). Elle présente les symptômes des maladies, les explique succinctement et donne ensuite les thérapies et techniques de prévention.

La seconde partie aborde les troubles du comportement induits par des maladies physiologiques spécifiques. Il s’agit autant de maladie de type cancer que de maladies d’origine microbienne. Le livre souligne notamment les effets de la rage sur les animaux infectés, qui pour la plupart se montrent particulièrement agressifs. Tes recherches concernant surtout la transmission des maladies, tu passes rapidement sur ce dernier manuel.

PA :
Taichi Tomoe Yukimura : -3PA (chercher des informations sur la transmission des maladies chez les loups), +1PA (grâce à la recherche commune avec Thomas) [reste 3].


PNJ. Ne pas contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [EVENT] Une aide inattendue   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] Une aide inattendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Quartier culturel :: Bibliothèque-