DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
Réunion Extra-familiale ! - Page 3



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Dark Knights sur FB ?

Partagez | 
 

 Réunion Extra-familiale !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Changelin Loup - Civil
avatar
Race : Changelin
Couleur : #000000
Avatar : Kazuto Kirigaya / Kirito (Sword Art Online)
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 248
Emploi/loisirs : Etudiant
Yens : 172

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Zuko Tanaka
Changelin Loup - Civil
MessageSujet: Re: Réunion Extra-familiale !   Sam 27 Oct 2018 - 21:31


Réunion Extra-familiale

Feat Jess Duchannes, Shinji Tsukishima, Elena Satoru, Taichi Yukimura, Zuko Tanaka & Thomas Tel

Ca y est ! Je le sens ! La question fatidique. Je me tends. Je me raidis. Je me redresse. Toute mon attention est portée sur ce que l’homme s’apprête à me dire. Je sais que c’est important. Ça concerne mes origines, mes parents… Ma mère biologique. Il la connait. J’allais savoir qui elle était. Depuis le temps que j’en rêvais, en secret. J’avais tellement l’impression que jamais ne n’aurait pu la retrouver. C’était… Tellement inimaginable, impossible. J’avais l’impression que des larmes s’apprêtaient à s’échapper de mes yeux.

Thomas commença à raconter. Au fur et à mesure qu’il avance, je m’impatiente. Je veux savoir, je sais qu’on y est presque. Son histoire est intéressante. Mais je n’arrive pas à y accrocher. La seule chose que je veux, c’est savoir comment elle s’appelle, et savoir où la trouver. Je comprends qu’elle a eu une vie sympathique, même aisée. Je ne peux que lui en vouloir un peu. Et l’idée d’avoir été abandonné ne faisait que plus mal. J’avais toujours espéré qu’elle ne savait tout simplement pas m’élever. Que si elle m’avait laissé au milieu du parc, c’est dans l’espoir que je vive dans une famille aimante pouvant s’occuper de moi. Mais il ne semblerait que ce ne soit pas le cas, finalement.

Oh… J’apprends que j’ai un grand frère ou une grande sœur. Ma jalousie et ma tristesse s’intensifie, un peu. Je me suis toujours demandé ce que ça faisait d’avoir un frère ou une sœur. J’avais un peu vécu ça avec Daisu-nii. Et aussi un peu avec Jess-nee-chan. Instinctivement, ma main se posa sur la sienne et je la serrai. Que j’étais heureux qu’elle soit là. Pas sûr que je tienne encore debout, sinon.

Vint le moment de ma naissance. Une aventure. J’avais l’impression que ma tête tournait. Tous les films que je m’étais fait… Du vent, juste une histoire. La vérité me faisait mal. Pourquoi avais-je tant voulu savoir ? J’aurais mieux fait de ne pas chercher, de ne pas venir. J’aurais téléphoné à Taichi pour passer une soirée devant un film ou pour jouer à deux. Ça aurait été bien mieux. Je sens une goutte tomber sur ma main. Je pleurais maintenant. Je ne m’en étais pas rendu compte.

Sauver les apparences. C’est pour ça que j’avais été abandonné. Cela faisait mal, bordel. Parce que j’étais un bâtard, un halfu. Je sers encore plus la main de Jess. Je m’en rends compte. Doucement, je me tourne vers elle pour lui adresser un regard d’excuse. C’est idiot. Elle est vampire, je ne lui ai donc pas fait mal. Mais je ne pouvais m’empêcher de m’en vouloir.

Un lourd silence s’installa. Je ne savais pas si je devais me réjouir des dernières paroles de Thomas. Au moins, elle regrettait de m’avoir abandonné. C’était déjà ça. Mais le mal était fait. Même si je m’en rendais compte que maintenant. Le Sorcier ne m’avait toujours pas dit qui elle était. Mais j’étais plus sûr de vouloir le savoir. Il prit le temps de se lever pour regarder un tableau, situé au-dessus de la cheminée. Soudainement, il reprit la parole.

Thomas ▬ « Ta mère s’appelle Aurore Elian. Et elle s’est mariée à Alexandre Tel… Oui, Ta mère… est aussi la mienne, Zuko. »

Il me faut un certain temps, j’ai l’impression pour que mon cerveau fasse le déclic. Ma Mère… était la sienne ? Mais… Alors… J’ai l’impression de recevoir un coup de maillet sur la tête. Le frère de l’histoire. C’était Thomas. Celui qui me recherchait… C’était mon frère. Je n’arrivai plus à tenir droit, ma tête se posa contre Jess. J’avais l’impression que mon corps était tout mou. Et les larmes continuèrent de tomber.

Puis, je réalisai à nouveau. Le portrait… La dame dessus était ma mère. Brune, au regard doux, les cheveux ondulés, un sourire sur le visage. C’était elle. Je… Je ne savais plus quoi penser. C’était trop. J’étais… Je ne savais même plus ce que je ressentais. Il y avait un mélange de joie, de tristesse, d’incompréhension. Ma tête me faisait mal.

Soudain, des coups sur la porte et une dame est annoncée. Elle rentra et attira toute l’attention sur elle. Elle avait l’air super bizarre. Elle nous regarde tous, l’air grave, avant de s’arrêter sur l’homme… Thomas… Mon frère… Aie, ma tête. C’était trop tôt encore.

La conversation entre les deux personnes, la dénommée Elena et Thomas, était surréaliste. Comme s’ils parlaient leur propre langue. Je compris juste qu’on nous laissait un peu de temps. Je tentai donc tant bien que mal de me redresser et je frottai les larmes sur mon visage.

Dix secondes plus tard, littéralement, la dame me sauta dessus et me prit les mains me secouant et me parlant. Je n’arrivais pas à suivre. Je compris juste « tata » et « grande sœur »… Meilleur amie de mon frère… Ah oui. Toujours trop tôt.

Quelques secondes plus tard, elle se recula pour ensuite aller trouver Jess. Elles se connaissaient aussi ? Ouah, non, c’était vraiment trop en trop peu de temps. Il me fallait plus de temps. J’étais tellement à l’ouest que je ne relevais même pas ce qu’il se disait. Pourtant, « Proposer des trucs suicidaires à des tarés », ce n’est pas le truc sur lequel on passe, d’habitude. Je ne fis pas plus attention à ce qu’elle dit à Tsukishima-san. J’essayais tant bien de mal d’intégrer que j’avais un frère et qu’il était devant moi.

A vrai dite, le seul moment où mon cerveau se réactiva, c’est quand j’entendis le nom de Taichi. Instinctivement, mon regard se tourna vers la porte et j’ouvris la bouche sans pour autant dire le moindre mot. Toujours devant la porte, elle s’inclina respectueusement. Elle vint ensuite me trouver pour m’enlacer et m’offrir un grand sourire. Exactement ce dont j’avais besoin. En vrai, l’arrivée de Taichi n’aurait pas pu mieux tomber. J’étais tellement déconnecté que je ne me demandais même pas ce qu’elle faisait ici.

Zuko ▬ « Taichi ! Tu… tu ne peux pas savoir… comme ça fait du bien de te voir ! »

J’essayai de lui offrir un sourire mais cela devait plus ressembler à une grimace. Ça ne doit pas l’aider à penser que je vais bien.

Zuko ▬ « Jess-nee… Je te présente Taichi… C’est ma meilleure amie. Taichi, voici Jess Duchannes… Elle est comme… Une grande sœur. »

Sœur… Frère. Mon regard se posa sur Thomas, je ne savais comment réagir. Actuellement, il était occupé à discuter avec Tsukishima-san. Ça me laissait un peu de temps. Enfin, non. Taichi me posa la question fatidique. Et j’étais incapable de pourvoir lui expliquer. Par où commencer ? « Hey ! Je suis un Changelin ! » ou « J’ai un frère qui est un sorcier ». Erf… Ce n’était vraiment pas ça.

Zuko ▬ « C’est… compliqué. Je viens d’apprendre l’histoire de ma mère biologique et… que j’ai un frère. »

Le dire m’aida a réalisé. J’avais un frère. Un grand frère. Un demi-frère mais un frère quand même. Un frère sorcier. Ma mère était sorcière. J’assimilais enfin cette information. Euh… trente secondes. Sorcière… Ne me dites pas que c’était pour ça que Taichi était là !

Zuko ▬ « Taichi… Tu es… une sorcière ? »

Trop de révélations. Ma meilleure amie ne me répondit pas. Mais je me doutais bien que ma tête ne devait pas l’encourager. Je découvrais juste trop de choses en cette soirée. Il fallait juste me laisser un peu de temps.

Zuko ▬ « Je… C’est… Je suis un changelin. »

J’avais dit cette phrase dans un souffle, souriant vraiment cette fois. Ce n’était pas une grimace. J’avais toujours un peu mal au crâne. Vivement que ça passe. Et pourvu qu’il n’y ait aucune autre révélation. Je n’étais pas sûr de le supporter ce soir.

Zuko ▬ « Ça va… J’ai un peu mal à la tête. Je pense que j’ai juste besoin d’un peu de temps. »

Je fis un nouveau sourire à Jess et à Taichi. Je ne voulais pas les inquiéter. Ça irait mieux, c’était certain.

"Trop"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Vampire Level B - Clan di Altiero
avatar
Race : Vampire Level B
Couleur : #00cc00
Avatar : Tifa Lockhart
Date d'inscription : 30/09/2012
Nombre de messages : 594
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 739
Voir le profil de l'utilisateur
Jess Duchannes
Vampire Level B - Clan di Altiero
MessageSujet: Re: Réunion Extra-familiale !   Sam 27 Oct 2018 - 23:35


Réunion Extra Familiale.

Feat Thomas Tel, Shinji Tsukishima, Zuko Tanaka, Elena Satoru & Taichi Tomoe Yukimura  

Je partageais un oeillade glaciale avec l’ami de Thomas. Il savait, il avait deviné le fin mot de cette histoire. Tel était un excellent conteur, c’était un fait, mais bon sang, qu’il abrège. Mon pauvre petit Zuko attendait impatiemment les révélations qu’il avait à faire. Certes, je supposais que les détails de ce conte étaient essentiels, le sorcier traînait à nous dévoiler l’identité de cette femme pour une raison.
Alors que notre hôte continuait son récit, l’évidence me sauta aux yeux. Zuko ne pouvait me voir regarder le tableau au dessus de la cheminé, le choc dans les yeux. Je dévisageais alors la femme, Thomas puis Zuko et recommençais une seconde fois. Comment n’avais-je pas pu m’en rendre compte plutôt? Leur ressemblance était pourtant frappante et je venais de mettre le doigt sur celle qui ne pouvait être que … leur mère à tous les deux.

Tendue comme un arc, je me tus cependant, je me trompais peut-être mais j’en doutais. Puis il lâcha enfin sa révélation. J’étais toute disposée à recevoir les réactions de Zuko, qu’elles puissent être bonnes ou mauvaises. En douceur, je posais une main sur la sienne complètement inerte.

« Zuko... »

Il s'effondra contre moi, les larmes inondant son jeune visage. Je le berçais alors tout contre moi, me concentrant uniquement sur ce être fragile dans mes bras, tout en lui murmurant des mots de réconforts. Je posais alors mes doigts frais contre son front, espérant le soulager par ce simple toucher. Avant que je ne puisse interroger mon ami magicien, la porte s’ouvrit et l’on présenta… Elena? C’était inattendu mais loin d’être choquant, il ne fallait pas oublier que j’étais dans un repair de sorcier après tout. J’étais l’intruse ici.

Mes deux complices échangèrent des banalités, enfin disons que je ne prêtais pas vraiment attention à ce qu’il disait. Zuko restait muet, ne répondant toujours pas à mes mots, naturellement. Le pauvre était sous le choc. Pendant une seconde, une toute petite seconde, je fus jalouse. J’étais destinée à ma solitude, je n’avais plus de famille et je ne pourrais jamais ressentir le chamboulement qui plongeait mon protégé dans ce silence. J’étais cependant contente pour lui. Il avait un frère. Quand bien même, je ne le connaissais que depuis peu, j’avais confiance en lui. Cependant, une certaine hostilité à son égard naquit. Il avait intérêt à prendre soin de son petit frère, le savoir lié par le sang était en tout point une bonne chose. Il bénéficierait de la meilleure de protection car comme l’avait si bien souligné mon fiancé, le danger était très grand autour de nous, autour de ce qu’ils jugeaient inconnus. Avant qu’Elena ne se retourne vers nous pour s'adresser à Zuko, ce dernier eu la force de se redresser. Inquiète qu’il ne pipa toujours aucun mot, je me penchais vers lui, les prunelles brillantes. Il n’avait qu’un mot à me dire et nous partions si là était son choix. Au combien pouvait-il ne pas être le bon.

Elena… Je lâchais un léger soupir, j’avais tout de suite aimé ce côté complètement surabondant chez elle mais ce n’était pas le moment. J’avais le sentiment qu’elle assommait mon pauvre Zuko avec ses commentaires. Mais comment lui en vouloir, si je n’étais pas aussi soucieuse, j’aurais sans doute ris. Elle réussit pourtant à me faire grincer des dents. La douce Elena et sa délicatesse.

« Salut Elena, je... »

Cette sorcière était une pile électrique. Je n’avais pas eu le temps de répondre à ses questions que son attention était toute tournée vers le bellâtre ténébreux, Shinji Tsukishima. cela m’évitait d’avouer que j’avais accepté la proposition que le Shidara m’avait soumise. Bref. Je décrochais complètement de l'hyperactivité de la redoutable sorcière et lançait un regard des plus suggestif à Thomas. Le message était clair : C’est quoi ce bordel?

Elena nous coupa, de nouveau, dans notre élan mais pour juste cause, une jeune demoiselle était avec elle. La pauvre petite semblée toute apeurée. Elle nous salua respectueusement et je lui retournais la politesse d’un signe de la tête, après l’ami spécial d’Elena.

Visiblement, cette enfant, qui d’après mon très bon instinct était plus qu’une simple humaine, connaissait mon jeune compagnon. Elle sembla être la clé de voûte qui permit à Zuko de retrouver l’usage de la parole. J’étais même contente qu’il tente de lui sourire, il pouvait enfin réagir. Il me présenta plus directement l'adolescente timide. Je passait une main aimante sur le dos du louveteau pour le remercier et souris à la jeune demoiselle.

« Enchantée, Taichi-chan. Ravie de faire ta connaissance. »

Rassurée de voir Zuko un peu plus loquace et en bonne compagnie, je quittais le confort de mon assise et me penchait vers Thomas. J’avais des questions. Je n’étais peut-être pas sa grande soeur, mais comme il venait de le dire, c’était tout comme. Le sorcier pouvait être son aîné, pour le moment, sans réponse, j’en avais rien à faire.

« Tu m’accordes une minute? »

Je lançais un regard sur Zuko et lui rendait le sourire qu’il avait, même si je n’étais pas dupe. Il était à bout de nerfs. Je devais connaître les zones d’ombres avant que Thomas n’en dise trop.

Avec discrétion, m’assurant que Zuko ne m’entende pas, j’interrogeais le sorcier.

« Excuse-moi d’être si directe mais… elle est au courant? Ta mère sait qui il est? Qu’il est ici? Comment s'annonce la suite? On ne peut pas le laisser comme ça. »

J’étais soudainement exigeante, c’est vrai mais c’était nécessaire. Je ne voulais pas que Zuko, s’enflamme à son sujet et qu’elle ne le fasse souffrir pour une raison ou pour une autre, pour le protéger ou je ne sais quoi. Oui, j’étais pessimiste mais il était toujours mieux d’être surpris que de voir ses souhaits s’évaporer.


© Etilya sur DK RPG


PasséPrésent ♣ Avenir
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
avatar
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 420
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 244

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Tel
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
MessageSujet: Re: Réunion Extra-familiale !   Jeu 1 Nov 2018 - 1:11


Réunion Extra-familiale

Feat Jess Duchannes, Shinji Tsukishima, Elena Satoru, Taichi Tomoe Yukimura, Zuko Tanaka & Thomas Tel

J’avais bien vu que les réactions de Zuko pendant que j’avais raconté l’histoire de notre mère. J’étais tellement heureux que Jess soit tombé dessus. Je n’osais pas imaginer à quel point la situation serait compliquée en cet instant si elle et Shinji n’étaient pas là ce soir. Une chose est sûre, ce n’était pas avec le timing d’Elena que les choses se seraient arrangées… Quoi que…

En parlant d’Elena, celle-ci me prit au mot et n’attendit que 10 secondes avant d’être elle-même dans cette situation pesante. En fait, heureusement que je n’avais pas pris la peine de prendre une gorgée de mon vin, il serait au sol à l’heure actuelle. Elle avait décidément choisi de faire son maximum aujourd’hui. Entre les présentations auprès de Zuko, la remarque à propos de Metuselah Shidara envers Jess et… Ce minaudage. Je m’assis dans mon fauteuil et je finis mon verre d’un trait avant de me resservir immédiatement.

Après ces effusions elenaesques, cette dernière se rappela soudainement la présence de l’autre demoiselle et nous la présenta. En levant la tête, j’eus le plaisir de découvrir la présence de la jeune bibliothécaire. Voilà que le monde était petit. Mais je ne comprenais pas pourquoi mon amie avait tenue à l’amener ici. J’étais pourtant certain qu’elle ne l’avait pas fait sans raisons.

Ma surprise augmenta encore quand je vis la jeune demoiselle, Yukimura Taichi Tomoe, se diriger vers Zuko et l’étreinte gentiment. Ainsi, ces deux-là aussi se connaissaient. Le monde était décidément vraiment petit. Mais ce n’était pas plus mal, au final. J’aurais voulu poser quelques questions. Ou m’assurer de l’état de Zuko. Mais je fus interpelé par Shinji qui semblait vouloir fuir la présence du Savoir.

Thomas ▬ « Cela aurait pu être pire. J’en conviens. Mais je pense que le plus dur sera à venir. Le pauvre va devoir digérer l’information. »

Je rajoutais un signe de tête envers le Maitre des Ombres afin de le remercier une nouvelle fois de sa présence. Je me levais ensuite pour aller voir dans quel état se trouvait le Changelin et me présenter correctement à la jeune bibliothécaire. C’était sans compter sur Jess, cette fois, qui réclama mon attention. Je me levais donc de mon fauteuil et la regarda avec attention. Je ne m’étonnai pas de la question, ni le franc parler de mon amie. C’était, après tout, typiquement français comme réaction.

Thomas ▬ « Pour être honnête, c’est elle qui m’a prévenue de son existence. Si elle ne m’avait pas prévenue plus tôt, il serait probable que je sois toujours dans l’ignorance. Quand au fait qu’elle sait qui il est… Non, pas encore. Mais je suis certain qu’elle sait que j’ai fait des recherches. »

Je soupirai longuement avant d’offrir un sourire contrit à la vampiresse.

Thomas ▬ « Tu ne peux pas savoir comme je suis ravi qu’il soit tombé sur toi. Je ne doute pas que tu le protèges. Ca se voit que vous êtes proches et tu as clairement une attitude protecteur. Je ne compte pas lui faire de mal, tu le sais très bien.

Je me doute qu’il voudra la rencontrer. Je vais m’arranger pour… Qu’elle revienne pour le rencontrer. Je pense que nous avons encore à discuter aussi, tous les deux. »

Je repoussais un nouveau soupir en jetant un regard aux deux jeunes. Un soupçon de tristesse vient se loger dans ma voix.

Thomas ▬ « Dis, Jess… Est-ce que c’est égoïste de ma part d’avoir voulu le retrouver ? De vouloir apprendre à la connaitre ? Est-ce que j’en ai le droit ? »

J’attendis ma réponse de Jess avec beaucoup d’attention. Je n’étais pas certain de faire preuve assez de recul dans cette histoire et mes doutes se bousculaient dans ma tête.

Thomas ▬ « J’espère juste faire au mieux… Je devrais aller le voir avant que nous ne passions à table. »

Je pris toutefois le temps de poser une main sur l’épaule de Jess avant de lui adresser un sourire.

Thomas ▬ « Je remercie le ciel de t’avoir mis sur ma route. Ça valait largement la peine de se retrouver face à un lycan infecté. »

Je quittai Jess et passai devant Elena en lui faisant un clin d’œil. Elle aussi, j’étais ravie de l’avoir dans ma vie. Elle le savait déjà. Après tout, c’était grâce à elle que j’avais acquis ma patience à presque toute épreuve. Il fallait au moins ça pour la supporter. Je me retrouvai maintenant devant Zuko et Taichi auprès de qui je me présentais enfin, correctement.

Thomas ▬ « Yukimura Taichi Tomoe, je suis Tel Thomas. Ravi de te revoir et de t’accueillir en ce lieu. Je suis ravi d’apprendre que tu connais Zuko. Vous avez l’air proches, tant mieux. »

Oui, si Zuko avait des gens pour le soutenir ce soir, il pourrait plus facilement se remettre de ses émotions. Enfin… C’était aussi remettre une couche sur le trop-plein d’informations. Après tout, il y avait peu de chance qu’il sache que son amie était une sorcière. Enfin, nous n’étions pas à ça pour l’instant : je devais encore lui dire une dernière chose. Je pris donc la peine de m’accroupir afin d’être à sa hauteur.

Thomas ▬ « Zuko… Je ne peux t’obliger si tu ne le veux pas. Mais j’aimerai… apprendre à te connaitre. Je regrette sincèrement que nous ayons été séparés. Tu peux prendre ton temps pour réfléchir, bien sûr. »

Sur ces mots, je luis adressai un sourire et un regard plein d’espoir avant de me redresser et me tourner vers tous mes invités.

Thomas ▬ « Bien, je pense qu’il est temps que nous nous dirigions vers la salle-à-manger pour passer à table. Quand dites-vous ? »

"Suite du programme"

© Etilya sur DK RPG
[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste du Savoir
avatar
Race : Sorcière
Couleur : [color=#ff00ff]
Avatar : Jinx (League of Legends)
Date d'inscription : 14/09/2016
Nombre de messages : 207
Emploi/loisirs : Membre de l'Enclave
Yens : 483
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Satoru
Sorcier - Enclaviste du Savoir
MessageSujet: Re: Réunion Extra-familiale !   Lun 19 Nov 2018 - 21:55
Wow … Wow wow wow … Il a dit oui. IL A QUAND MEME DIT OUI !!! Pardon, je veux dire, il a pas dit oui, mais il a dit si classem… de façon si classe “Je n’ai qu’une parole” de sa voix grave et si profonde awww… Il y avait aussi comme un petit quelque chose de vulnérabilité, c’était trop craquant.
Bon alors du coup bien sûr, j’aurais trop eu envie de lui sauter au cou, mais euh bon, je savais que c’était pas le genre de personne avec qui je pouvais me le permettre - en même temps, est ce que je me le permets réellement avec quelqu’un d’autre que Tom-chou ? Ouais si, mais pas avec grand monde quand même … - mais mon petit kokoro était tout réchauffé, j’avais envie de fondre. Et puis la suite de ses paroles me mit quelque peu mal à l’aise, vu que les raisons pour lesquelles je lui avais précédemment caché mon identité n’étaient pas glorieuses.

Bref, je finissais quand même par me rendre compte que j’avais mis Panda-chan en mauvaise posture, en la mettant au centre de l’attention de toutes ces personnes qu’elle ne connaissait pas alors qu’elle était agoraphobe … mais je fus quand même méga surprise qu’elle se dirige assez rapidement vers le p’tit frère de mon Tom-chou et qu’elle lui fasse un câlin, comme ça … paf. Putain le monde était p’tit ! Ces deux là avaient l’air de très bien se connaître ! Bon, je passais et gardais ma réflexion pour moi - en tout cas pour le moment - parce que je me rendais bien compte que j’en avais fait assez. Limite … à regarder les gens autour de moi, j’ai limite l’impression que le seule personne que je n’avais pas mis mal à l’aise était Tom-chou… Jessie n’avait pas l’air de m’en vouloir de ce que je lui avais dit avec si peu de tact, mais finalement, j’aurais compris qu’elle me boude un peu…

Quant à la suite, les deux p’tits jeunes se formèrent leur petite bulle, comme pour se rassurer l’un, l’autre, Tom-chou échangea quelques mots avec ce cher Shinji et fut ensuite pris dans une discussion apparemment très sérieuse avec Jessie. Du coup, je me trouvais un peu seule dans mon coin. Ouais, seule, mais après tout c’était normal, ils avaient tous des trucs à se dire à ce moment. J’aurais bien pu aller à la rencontre de mon beau ténébreux en attendant, mais je ne pensais pas que ce serait une bonne chose de le coller en pareille occasion … ou de trop le coller tout court ? Bref … je me fis sage, les mains jointes devant moi, dansant un peu d’un pied sur l’autre, un peu honteuse.
J’aimerais vraiment moi aussi à mon tour, parler à Tom-chou et le fait que tout le monde semble lui parler avant moi, que je n’avais encore une fois pensé qu’à moi - ou alors à rien, n’ayant pas réfléchi au préalable - j’étais plus triste que jalouse en fait. Non, j’étais pas jalouse, mais je voulais aller le voir quand même. Pour savoir comment il allait, ce qu’il ressentait, m’excuser de mon intrusion… Mais bref, il y aura un moment pour ça, je ne m’en fais pas. Je dois déjà me contenter de ce qu’on avait, nous tous. On était tous liés d’une façon ou d’une autre, de grandes révélations se faisaient ce soir et malgré tout, malgré le stress, tout allait bien pour le moment.

Alors, je ne bougeais à nouveau que lorsque Tom-chou nous proposa de passer à la salle à manger. Mais je retrouvais mon sourire, les suivant d’un pas sautillant. Je prendrais le temps de parler à tout le monde tout à l’heure. Pour le moment, laissons les choses se dérouler comment elles se doivent.


Revenir en haut Aller en bas
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
avatar
Race : Sorcière
Couleur : #9966ff
Avatar : Akatsuki de Log Horizon
Date d'inscription : 09/02/2018
Nombre de messages : 147
Emploi/loisirs : Etudiante, bibliothécaire & hackeuse
Yens : 119
Voir le profil de l'utilisateur
Taichi Tomoe Yukimura
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Re: Réunion Extra-familiale !   Dim 2 Déc 2018 - 2:22


Réunion Extra-familiale

Feat Thomas Tel, Shinji Tsukishima, Jess Duchannes, Zuko Tanaka, Elena Satoru & Taichi Tomoe Yukimura

Le simulacre de sourire, qui ressemble plus à une grimace, qu’offre Zuko-kun à Taichi ne la laisse pas dupe sur ce qu’il vient de se passer. Au vu de l’ambiance lourde qui règne en maitresse incontestée dans la pièce, il s’est joué un moment clef dans la vie de son ami. Elle ignore encore juste lequel. Ce qu’elle devine, en revanche, c’est que son ami est plus chamboulé que jamais. Sans qu’elle ne le formule à haute voix, elle est inquiète. Dans les yeux de Zuko, elle voit qu’il le sait.
Son attention est détournée quelques secondes par le jeune homme en noir qui l’intriguait. Comme le veut la coutume, il s’incline devant elle en se présentant sous le nom de Tsukishima Shinji. Ce n’est donc pas lui le dénommé Tom-chou, il ne reste ainsi qu’une possibilité. Tom-chou est le bleuté de la bibliothèque. Voilà un mystère de résolu, il n’en reste plus qu’un : l’état de son meilleur ami.
Justement ce dernier lui présente la jeune femme à ses côtés, récupérant sans vergogne l’attention de la petite. Elle se nomme Jess et il la considère comme sa grande sœur. Puisque Zuko-kun a confiance en elle, et qu’elle a l’air gentille, Taichi prend sur elle et lui sourit doucement.

« - Enchantée, Taichi-chan. Ravie de faire ta connaissance.
- Ravie de ... de vous rencontrer Jess-san. »

Le suffixe -chan lui effleure l’esprit, mais n’ose franchir le barrage de ses lèvres, remplacé par -san. Il est probablement encore trop tôt pour qu’elle puisse se permettre d’appeler ainsi cette nouvelle personne dans son entourage. Peut-être qu’elle le peut, après tout cette jeune femme l’a bien fait elle. Une question revient en son cerveau, toujours plus lancinante et impérieuse. Alors, pour se l’enlever des méninges, elle décide de la poser. Après tout, elle souhaite comprendre ce qui met son ami dans un tel état.

« - Zuko-kun ... qu’est-ce qui ne va pas ? »

Les mots sont simples, mais empreint d’une réelle inquiétude et d’une grande empathie. En formulant son interrogation, elle ne cherche pas à l’enfoncer, non loin s’en faut. La petite sorcière n’espère qu’une chose : pouvoir aider, si elle le peut, son ami à traverser cette épreuve. Épreuve dont elle méconnait absolument tout. La réponse qu’elle reçoit la laisse un peu perplexe. Bien sûr elle est au courant pour les origines, plus que nébuleuses, de Zuko-kun. Ils en ont discuté tant de fois autour de repas, ou de jeux vidéos, qu’elle ne peut les oublier. Dans cette demeure, la vérité montre le bout de son nez. Ainsi, Taichi Tomoe apprend que son ami connait maintenant l’histoire de sa mère, mais aussi, point surprenant, qu’il possède un frère.
La petite sorcière ne peut être plus heureuse pour lui qu’en cet instant. Que peut-elle ajouter de plus ? Il n’a enfin plus de doutes ou de questions sans réponses concernant sa mère. Bien sûr, tout n’est pas limpide comme de l’eau de roche, il doit rester encore des zones d’ombres. L’une d’elle est son père, qui est aussi une énigme. Sauf qu’en prenant en compte que sa mère est en vie, ses questions peuvent avoir des réponses. Le plus important est qu’il n’est plus seul, puisqu’il a un frère. Un frère qui va pouvoir l’aider, l’épauler au besoin, et peut-être même le guider.

Tout euphorique pour son meilleur ami qu’elle est, l’adolescente a l’impression de tomber de très haut quand il lance sa première interrogation de la soirée. C’est ainsi qu’un son ne se résout à sortir de sa bouche. La panique, bien trop joyeuse de pouvoir pointer le bout de son nez tente une percée. Pourtant elle n’a pour une fois pas le dessus. Certes l’appréhension de la suite, de cette presque divulgation, la tenaille mais le visage à la limite du translucide de Zuko-kun l’informe qu’elle ne peut flancher.

Pas cette fois.

Assurément elle ne risque probablement rien. Elle sait que Tom-chou est un sorcier et qu’Elena-sama est une sorcière plus précisément le Savoir. La jeune fille se le concède, en ce qui concerne Tsukishima-san le mystère reste encore entier mais certainement pas pour longtemps. Jess l’est possiblement sorcière, ou pas tout est envisageable. Pour lors, Taichi doit avouer qu’elle n’encoure potentiellement aucune sanction. Elle est dans un manoir sorcier, en présence de sorciers plus âgés qu’elle et qui ont déjà donné la mèche. Le Secret ne peut pas la punir pour la faute d’autrui.

Comme depuis sa rencontre avec Elena-sama, tous ces évènements s’enchaînent sans faiblir d’allure, c’est à son tour d’apprendre une nouvelle information sur son ami. Sauf que pour une fois, elle ne comprend pas ce qu’elle peut signifier. Qu’est-ce qu’un changelin ? Clairement ce point est crucial, puisqu’il s’accompagne d’un vrai sourire de la part de Zuko-kun. Par ailleurs, ça ne la renseigne pas tellement plus sur ce que c’est, ou n’est pas. L’hésitation prend siège dans sa tête. Doit-elle, peut-elle, poser la question ou vaut-il mieux laisser en suspend pour le moment ?
La curiosité, sa qualité-défaut majeur, la pousse à formuler son interrogation, malgré les réticences pourtant bien présentent. Son ami assure qu’il va bien, ressemblant à un fantôme on peut voir ça sous cet angle. Il affirme avoir seulement besoin d’un peu de temps. Taichi sait qu’à sa place, elle en aurait autant besoin. Pourtant, seule avec lui, elle finit par oser, elle lui doit bien une réponse à sa question en plus.

« - Er ... oui Zuko-kun je suis bien une sorcière. Enfin je ne suis qu’une apprentie encore, je ne maîtrise pas encore totalement mes sorts. Faut pas trop que ça se sache ... tu veux bien garder mon secret ? Mais ... dit-moi ça signifie quoi ... « être un changelin » ? »

Comme elle n’ose à peine l’espérer, son ami lui répond un peu vaguement. Avec attention, elle l’écoute pourtant il faut dire que cela ne semble pas simple à expliquer. Si elle a bien compris, ce sont des personnes capables de prendre la forme d’un animal. Dans le cas de son meilleur ami, c’est celle du loup. Taichi affiche un grand sourire, celui qui rassure et réconforte, face à Zuko-kun. Ce soir, elle se couchera moins bête. Et elle est ravie de pouvoir garder le secret de son ami.
Pour finir les présentations, qu’elle a totalement oublié, le bleuté s’approche d’eux. D’un coup un peu plus timide, Taichi Tomoe ne peut s’empêcher de rougir un peu à nouveau. Surtout lorsque des souvenirs de leur rencontre à la bibliothèque se ramènent en bande organisée pour ne surtout pas l’aider.

« - Yukimura Taichi Tomoe, je suis Tel Thomas. Ravi de te revoir et de t’accueillir en ce lieu. Je suis ravi d’apprendre que tu connais Zuko. Vous avez l’air proches, tant mieux.
- Moi aussi je ... je suis ravie de vous revoir Teru-san. Zuko-kun est mon meilleur ami, c’est pour ça qu’on est proche. »

L’innocente totale.
Énoncer ainsi, à haute voix, qu’il est son meilleur ami lui fait un bien fou. Cela semble en plus rassurer son interlocuteur. Par contre elle le devine, sa prononciation du nom de famille de ce dernier est loin d’être au point. D’ailleurs d’où peut provenir se nom aussi peu ... japonais ? Sa question tombe dans les limbes de l’oublie temporaire, lorsqu’elle comprend que Teru-san est le frère de son ami. Ca par exemple elle ne s’y attend en aucun cas. La sincérité dans sa voix ne trahit que trop bien, la véracité de ses dires. Zuko-kun va en effet avoir besoin de temps, il a énormément à appréhender et à accepter.
Leur hôte propose alors de passer dans la salle à manger, dont la petite ne connait l’emplacement, pour profiter du repas. Personne ne semble se faire prier pour y aller. Voyant Elena-sama sautiller dans la direction de la dite pièce, Taichi n’hésite pas un instant de plus, prend délicatement la main de Zuko-kun et l’entraine à sa suite.

Pour une fois, en territoire inconnu, elle se sent forte et presque invincible.

"Chut ! C'est un secret."

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier Sang-pur - Spécialiste - Sentinelle
avatar
Race : Sorcier
Couleur : [color=gold]Gold[/color]
Avatar : Gilbert - Pandora Hearts
Date d'inscription : 22/11/2016
Nombre de messages : 235
Emploi/loisirs : Antiquaire
Yens : 159
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji Tsukishima
Sorcier Sang-pur - Spécialiste - Sentinelle
MessageSujet: Re: Réunion Extra-familiale !   Sam 29 Déc 2018 - 12:08
Dressé dans son coin d’ombre, à l’écart, Shinji profite d’un peu de répit pour observer les invités. Il a noté les yeux humides de Zuko-kun, et malgré son manque d’expérience en matière de relation sociale, il a de la peine pour lui. Ce n’est guère facile d’apprendre qu’on a été abandonné par sa mère simplement pour cacher un secret qui détruirait un équilibre déjà instable dans une famille. Finalement, Shinji a beau avoir des parents durs et intransigeants, il n’est pas à plaindre. Au moins, il connait ses racines, ses géniteurs l’ont désiré, bien que destiné à une voie toute tracée, et il a une sœur qui l’aime et le protège. Même si, en l’occurrence, c’est aussi le cas du changelin avec Thomas.

Shinji est attentif à l’attitude des deux adolescents. Ils se connaissent, c’est une évidence. La façon dont Zuko l’a regardée, bouche bée, quand elle est entrée, et cette proximité qui les lie, c’est indéniable. Ils semblent même très proches. L’arrivée de la jeune sorcière est finalement providentielle pour son ami ; cela lui permet de retomber sur ses pattes et d’avoir une épaule supplémentaire sur laquelle s’appuyer en ces temps difficiles. Après un instant de silence, Shinji s’enquiert de l’état de Thomas. Celui-ci lui répond honnêtement ; le maître des ombres hoche simplement la tête. Effectivement, Zuko a encore du chemin à faire pour se reconstruire sereinement après cette histoire. Mais, étant bien entouré, Shinji ne doute pas qu’il y parviendra. Shinji en serait presque envieux, étonnamment. A part sa sœur, il n’a personne. Enfin, si, il avait Alyssa. Mais elle est retournée aux Etats-Unis, le croyant mort.

Shinji assiste d’un œil avisé et d’une oreille discrète à l’échange qui anime Thomas et Jess. La jeune femme est énervée ; c’est compréhensible, compte tenu de la période difficile que traverse son jeune protégé. Le sorcier ne capte que quelques bribes de la conversation, pas assez pour en saisir le sens, mais suffisamment pour comprendre le sujet. Finalement, Thomas, après s’être entretenu avec son cadet, leur propose de passer à la salle à manger. Shinji opine en silence ; c’est un bon moyen de changer l’ambiance actuellement tendue. Les repas ont toujours été propices pour établir les bases des relations.

Lorsqu’il passe à côté de Zuko, Shinji s’arrête et pose une main délicatement sur son épaule, pour lui transmettre toute la compassion dont il peut faire preuve. Autant par ce geste que par son regard, qui s’est adoucit l’espace de quelques secondes. C’est tout ce dont il est capable de lui offrir, en guise de soutien, pour le soulager de son fardeau. Puis il s’écarte et va s’installer à la place qu’on lui désigne. Naturellement, Taichi s’assoit à côté de Zuko, Thomas sur un bout de la table, avec son frère à sa gauche.

Ainsi, par la force des choses, Shinji se trouve installé à la gauche d’Elena, qui est à l’autre bout de la table. Il se masse discrètement la tempe. La soirée promet d’être longue. Il n’a même pas besoin de tourner la tête vers la meilleure amie de leur hôte pour sentir son regard rivé sur lui. Ne pourrait-elle pas concentrer son attention sur Zuko ? C’est l’adolescent qui est à l’honneur ce soir, pas lui… Plutôt que de subir cette attention inconfortable, Shinji cherche une distraction en focalisant son intérêt sur celle qui lui fait face, à savoir Yukimura-san.

▬ Yukimura-san, vous êtes une élève à l’école des sorciers de Nakanoto ?

Elena avait dit plus tôt qu’elle parlerait de l’histoire de la jeune fille au cours de la soirée. Cependant, la curiosité mêlée à la nécessité d’échapper au regard du Savoir le force à prendre les devants. On ne peut pas non plus lui en vouloir, pour une fois qu’il amorce une conversation…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Réunion Extra-familiale !   
Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion Extra-familiale !
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [ Réunion familiale improvisée ]
» Réunion de famille (pv Aaron)
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Vers l’adoption d’un plan unique de planification familiale
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Périphérie de la Ville :: Habitations :: Manoir Tel-
Sauter vers: