Partagez | 
 

 Angleterre au pays du Soleil levant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Vampire Level B - Clan B. Ryan
Race : Vampire
Couleur : #DBB4EF (FFCC00 en Anglais)
Avatar : Kirigiri Kyouko (Danganronpa)
Date d'inscription : 14/10/2017
Nombre de messages : 73
Yens : 101
avatar
Vampire Level B - Clan B. Ryan
MessageSujet: Re: Angleterre au pays du Soleil levant   Ven 29 Juin 2018 - 18:09



Angleterre au pays du Soleil levant

Feat John Smith & Sarah F. Lawford

La Duchesse était toujours en train de discuter avec le vieil gentleman qui se trouvait autour d’elle. Elle devait l’avouer : la discussion était telle qu’elle commençait à faire abstraction du fond sonore ambiant. Quant au livre qu’elle avait commencé, elle l’avait déjà terminé au moins cinq fois par le passé. Ce n’était donc pas grave si elle n’en profitait pas maintenant. C’est donc tout ouïe et avec attention qu’elle l’écoutait.

Elle l’écouta parler de sa ressemblance avec sa mère étant jeune avant de prendre des traits plus personnels. Si c’était une tentative voilée de compassion et de réconfort envers la jeune demoiselle, elle se garda bien de lui dire que non, elle ne changerait plus avec le temps. Cela faisait 100 ans qu’elle avait physiquement 15 ans. D’ailleurs, maintenant qu’elle se retrouvait à fortement côtoyer les mortels, elle se demandait au bout de combien de temps ceux-ci allaient remarquer qu’elle ne vieillissait plus. Trois ans ? Peut-être cinq… Enfin, ce n’était toujours pas le plus urgent, elle se posait toujours des questions sur ce qu’il se passait en ville et sur pourquoi on l’avait fait venir ici. A ce propos, elle supposait que des nouvelles des Backloy n’allaient pas tarder à arriver. Enfin, ce n’était pas le moment de penser à cela.

La Duchesse retourna son attention sur la Discussion. Comme elle, l’homme était d’accord que le meilleur moyen de perfectionner une langue était de s’immerger dedans. Ainsi, il avait fait aussi plusieurs séjours pour perfectionner ses langues. La demoiselle se demanda un instant combien il en pouvait parler. Plus que la Duchesse surement. Et encore, un vampire de son âge était déjà polyglotte quand la demoiselle n’était encore que trilingue.

Poursuivant, Sarah prit une gorgée de thé, les yeux rivés sur son interlocuteur. Un Ryan ? Lié au Backloy-Ryan ? Ça serait…

Sarah ▬ « Je ne connais pas de Ryan personnellement. Ma famille a cependant quelques connaissances de ce nom. Ce serait un doux hasard que votre ami soit l’une de ces proches familiaux. »

Cependant, tout en parlant et en affichant toujours son masque enjoué, la Duchesse poussa un long et las soupir intérieur. Un hazard ? Non, bizarrement, elle était bizarrement presque certaine que ce fameux Mr. Ryan était lié de près ou de loin au B. Ryan.

Sarah ▬ « A vrai dire, je serais ravie de le rencontrer un jour si l’occasion se présente. »

La discussion s’orienta maintenant vers l’homme suite à ma question. Il avait donc été tiré de sa retraite pour venir enseigner ici, à l’université de Nakanoto. Voilà qui était tout à fait honorable de sa part. Cependant…

Sarah ▬ « Vous me dites qu’ils ont demandé à un gentleman anglais de venir enseigner le français… à des japonais ? Pardonnez ma surprise : ce genre de chose est loin d’être courant. Cependant, c’est une excellente preuve que l’estime de votre maitrise des langues. A ce sujet, je me demandai combien étiez-vous capable d’en parler. »

La Duchesse prit une bouchée de son scone avant de rajouter rapidement, une fois que ça bouche n’était plus pleine, bien sûr.

Sarah ▬ « En tout cas, si vous vous décidez à développer votre projet à Nakanoto, je vous souhaite déjà qu’il porte ses fruits. Il me semble que vous aviez parlé d’un pub irlandais, non ? Je vous avoue que je ne sais pas à quoi cela peu ressembler. Etant donné que je n’ai pas l’âge, je n’ai jamais eu l’opportunité d’en visiter un. »

"Ryan & Pub"

© Etilya sur DK RPG


Sarah s'exprime en japonais en #DBB4EF.
Sarah s'exprime en anglais en #FFCC00.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Changelin Rapace - Civil
Race : Changelin
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 79
Yens : 6

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Changelin Rapace - Civil
MessageSujet: Re: Angleterre au pays du Soleil levant   Ven 29 Juin 2018 - 19:34

Je reprenais gorgée de ce délicieux London Fog avant de répondre à la Duchesse de toute cette histoire, de ma rencontre avec l'autre ressortissant anglais. Le cadre de ce petit salon de thé était parfait pour entretenir une conversation intéressante, bien que surprenante si l'on considère que je l'avais avec une jeune fille d'une quinzaine d'années seulement. J'en oubliais totalement le livre que je m'étais pris quelques minutes plus tôt et que j'avais laissé nonchalamment traîné sur l'accoudoir du fauteuil où j'étais installé avant.

John - Et bien j'ai eu la surprise de faire sa rencontre dans un petit bar de Nakanoto, bien moins attrayant que cet endroit, mais comme il était tard, il n'y avait guère de choix. Il se nomme Junya, Junya Ryan et c'est lui qui m'a conseillé cet endroit pour avoir une bouffée du pays si je puis m'exprimer ainsi.

Je repensais alors à notre conversion à Junya et moi et si d'aventure nous nous recroisons, il faudra que je le remercie pour son bon conseil.

John - C'est un jeune homme tout à fait charmant, je pense que vous aurez plaisir à converser avec lui. Dis-je avec un léger sourire.

Elle intervint sur le sujet de mes langues maîtrisées, ce qui me laissait dubitatif quant à la réponse qu'il fallait que je formule. Cela pourrait être suspect si je répondais honnêtement bien qu'en usant de bons arguments cela pourrait passer facilement.

John - Et bien ayant eu un passé riche en voyant dans beaucoup de pays différents, je dois dire que j'ai pu parfaire un bon nombre de langues. Évidemment je ne les parle plus toutes aussi bien qu'avant, à force on en perd un peu sans pratiquer. Toutefois, je dois pouvoir vous assurer d'une maîtrise certaine dans au moins six langues sans compter l'anglais bien entendu.

Un projet s'il en est que d'occuper son temps. Il est vrai que j'ai songé un instant à éventuellement m'offrir le luxe d'acheter un établissement pour faire un Irish pub. Toutefois, bien que l'argent ne soit pas un problème du tout grâce à la retraite des services secrets, ce n'était pas un véritable souhait que de tenir un tel établissement.

John - Et bien pour tout dire c'était une vague idée en effet, mais je ne suis pas certain que Nakanoto soit très approprié pour ouvrir un pub. En soit ce n'était qu'une lubie de retraité si je puis dire, rien de très sérieux. Il est vrai qu'au vu de votre jeune âge, un pub est encore un mystère, mais en Irlande ce sont des endroits de convivialité où se retrouvent de véritable gentlemen d'un autre genre que ceux fréquentant les établissements comme "la Fleur du Mal".

En soit j'allais surement avoir bien assez de travail comme ça avec mes élèves et les cours à donner. Il n'était donc guère envisageable d'ouvrir un tel établissement et pour la population locale, un pub irlandais n'était pas une bonne idée pour rentabiliser un commerce.

John - Pour en revenir à ce que vous disiez plus tôt, vous êtes ici pour parfaire votre japonais donc. Cela a des visées à long terme ? Vous pensez venir étudier au Japon ou y travailler lorsque vous pourrez vous lancer dans le monde du travail ? En tout cas je ne doute pas que vous réussirez si vous avez à votre jeune âge eu le courage de venir pour un long séjour linguistique ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire Level B - Clan B. Ryan
Race : Vampire
Couleur : #DBB4EF (FFCC00 en Anglais)
Avatar : Kirigiri Kyouko (Danganronpa)
Date d'inscription : 14/10/2017
Nombre de messages : 73
Yens : 101
avatar
Vampire Level B - Clan B. Ryan
MessageSujet: Re: Angleterre au pays du Soleil levant   Dim 1 Juil 2018 - 2:15



Angleterre au pays du Soleil levant

Feat John Smith & Sarah F. Lawford

Sarah regardait avec attention l’homme. Junya Ryan… Effectivement, ce nom n’était pas inconnu aux oreilles de la Duchesse. Elle ne l’avait entendu que rarement mais elle savait pertinemment qu’elle ne devait pas l’oublier. Cet Homme avait donc tout naturellement rencontré le chef de son Clan dans un bar comme si de rien était. C’était…indescriptible. En tout cas, elle notait que son Chef était donc présent à Nakanoto. Ça, couplé au fait qu’elle avait croisé d’un Di Altiero… N’aurait-il pas une réunion du Sénat qui se profilerait à l’horizon ? Cela expliquerait pourquoi le Duc Lawford ait laissé sa place à sa fille, étant donné qu’elle était déjà sur place.

Enfin… Encore une fois, ce n’était pas le moment de penser à ça. Elle se reconcentra sur les propos de son interlocuteur, toujours son masque en place. Elle notait aussi dans un coin de sa tête ce qu’il disait de Junya Ryan. Personnellement, la jeune lady ne pouvait pas dire si son Chef était une personne charmante. Elle le connaissait pas. Cependant, nul doute qu’elle n’allait pas tarder à le rencontrer.

Le sujet dévia sur les voyages de Mr Smith. Ainsi, l’homme avait voyagé dans divers pays. La Duchesse se demanda quels pouvais bien être ces pays mais elle avait l’impression que la liste serait un peu trop longue pour être citée ainsi, à l’oral. Elle se contenta d’acquiescer quand l’homme lui dit le nombre de langue qu’il maitrisait encore à l’heure actuelle.

Sarah ▬ « Oh ! Vous êtes donc hyperpolyglotte ! C’est tout à votre honneur ! »

L’homme finit par ajouter quelques précisions sur ses idées de projet. Mais il sembait que ce n’était finalement que de simples idées qui s’annonçaient sans suite. Sarah ne s’en formalisa pas. Elle n’avait fait que présenter ses encouragements comme elle se devait de faire. Quant à son envie de visiter un pub, ce n’était, au final, qu’une simple envie de lever le voile de mystère sur ces lieux encore inconnus. Elle se doutait bien qu’elle n’y trouverait pas le gratin de la Grande-Bretagne. Mais elle n’avait pas peur de s’y rendre. Le premier qui s’approcherait de trop d’elle sans son consentement aurait une bien bonne surprise.

En buvant une nouvelle gorgée de thé, la demoiselle écouta avec attention la dernière question du gentleman.

Sarah ▬ « Et bien… Non, pas vraiment. En ce qui concerne mes études, je dispose de précepteur qui s’occupent attentivement de mon éducation. En tant qu’héritière de la lignée Lawford – et fille unique du Duc Lawford – il sera de mon devoir de reprendre les activités de mon père quand ce dernier prendra sa retraite. Cette idée me tient à cœur. Eventuellement, il serait possible que le japonais puisse m’être un jour utile dans cette optique. Mais j’ai encore quelques notions à apprendre avant de reprendre le flambeau. Et possiblement quelques langues aussi. Mon père me dit toujours qu’il vaudrait mieux que je maitrise au moins cinq langues. Je ne suis que trilingue encore. »

La jeune lady décida qu’il était temps de clore ce sujet et décida de parler un peu de littérature. Après tout, la pièce dans laquelle ils se trouvaient était comme une magnifique bibliothèque. La seule différence est la possibilité de savourer un bon thé.

Sarah ▬ « Dites-moi… Il me semble que vous lisiez avant de venir m’aborder. Sur quel roman votre dévolu s’est-il jeté ? Pour ma part, je lisais un Agatha Christie. J’ai toujours adoré son travail depuis que je l’ai découvert. Elle dispose d’une manière de raconter les intrigues policières. Je n’ai jamais pu deviner le coupable avant la révélation à la fin de chaque tome.

Quant à ses personnages, je les trouve attachants. Que ce soit Hercule Poirot ou Miss Marple. J’apprécie assez bien le Superintendant Battle. Dommage qu’il n’apparaisse que dans quatre de ses romans. »

La Miss se tut là et se remit à sourire en attendant la réponse de son interlocuteur.

"Devoir & Littérature"

© Etilya sur DK RPG


Sarah s'exprime en japonais en #DBB4EF.
Sarah s'exprime en anglais en #FFCC00.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Changelin Rapace - Civil
Race : Changelin
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 79
Yens : 6

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Changelin Rapace - Civil
MessageSujet: Re: Angleterre au pays du Soleil levant   Dim 1 Juil 2018 - 6:46

La conversation était devenue assez intrusive finalement, car je posais au final une question très personnelle à une jeune femme que je ne connaissais point.

Toutefois, comme je le pensais, elle était bel et bien suivi par des précepteurs ce qui était tout sauf étonnant étant donné son rang de Duchesse. Bien que jeune elle était déjà trilingue selon ses dires ce qui confirmait qu'elle avait sans doute un intellect très développé malgré son jeune âge. Si elle était si surprise de mon niveau relatif, lorsqu'elle aura mon âge, si elle continue sur cette voie-là elle en parlera encore plus que moi sans l'ombre d'une difficulté.

John - Vous savez, vous avez encore beaucoup de temps devant vous pour parler cinq langues comme le voudrait votre père. Vous en parlez déjà trois couramment à votre jeune âge, cela relève déjà de l'exploit en soit vous savez. Lorsque vous aurez mon âge, vous en parlerez beaucoup plus que moi à n'en pas douter.

Elle a très habilement répondu tout en relançant le débat sur la littérature et étant donné l'endroit, il est vrai que c'était un parfait sujet de conversation.

John - Pour ma part j'ai opté pour Doyle et une aventure de son célèbre détective.

Bien entendu j'adorais Holmes pour son flaire hors pairs et sa si fine analyse des faits le menant à dénouer les plus sombres intrigues. Il m'avait bien évidemment inspiré dans ma reconversion pour l'espionnage. En rejoignant les services secrets britanniques, je m'étais promis à moi-même d'être aussi efficace que ce détective dans ces belles années bien entendu.

John - Je ne peux m'empêcher d'apprécier Doyle pour l'ambivalence de son opinion pour son héros qu'il aimait tant au début, au point d'être aveuglé par son amour pour lui, pour enfin porter un regard très lucide sur celui-ci. Je ne sais pas si vous le savez, mais Doyle se défendait de s'être inspiré d'Auguste Dupin, le personnage de Poe pour son propre détective, jugeant que le flair de Dupin était à deux doigts du surnaturel tant ses déductions étaient un peu capilotractées. Pourtant, après le retour de Holmes, il s'est permis de faire des éloges de Dupin et revendiquer son inspiration jugeant que sans lui, Holmes n'aurait point vu le jour.

Vous l'aurez donc compris, j'aime également beaucoup le travail de Poe lorsqu'il s'est essayé aux romans policiers.

Le travail de Poe en général m'a toujours fasciné bien que je l'aie toujours jugé trop sombre par rapport à l'authentique réalité. Après je ne me suis jamais étonné de ma vision du monde, nous autres changelins aimons souvent les choses simples de la nature et une simple promenade en forme animal suffit à nous ressourcer. Rares sont les changelins à être atteints de dépression en sommes, car plus nous passons de temps sous notre forme animale, plus nos instincts ressortent et plus notre humanité s'atténue et par extensions nos problèmes existentiels.

John - Je me range cependant de votre avis sur Agatha Christie, son style et son personnage d'Hercule Poirot m'a toujours séduit. J'avoue que je me suis toujours bien attaché à ce dit personnage, me retrouvant souvent en lui. Pas au point d'être aussi tatillons que lui vis-à-vis des vêtements peut-être, mais son petit côté gourmet chic et ses petites cellules grises ont toujours suffit à ravir mon esprit de lecteur.

Je me suis aperçu en parlant de Poirot que finalement j'étais devenu exactement comme lui au final. Je prends le temps de faire avec le plus grand soin mon repassant pour veiller à toujours être impeccable. Chaussures cirées et les choses bien à leur place à la maison, il me manquerait juste la gomina sur les moustaches finalement et quelques kilos en plus pour être un nouvel Hercule Poirot.

Tout en ayant ces quelques pensées, je reprenais une gorgée de thé avec une bouchée d'une douce pâtisserie tout en profitant du coin de l'oreille de la mélodie qui continuait de se jouer pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire Level B - Clan B. Ryan
Race : Vampire
Couleur : #DBB4EF (FFCC00 en Anglais)
Avatar : Kirigiri Kyouko (Danganronpa)
Date d'inscription : 14/10/2017
Nombre de messages : 73
Yens : 101
avatar
Vampire Level B - Clan B. Ryan
MessageSujet: Re: Angleterre au pays du Soleil levant   Dim 1 Juil 2018 - 16:12



Angleterre au pays du Soleil levant

Feat John Smith & Sarah F. Lawford

La Duchesse était contente d’avoir pu répondre à la question personnelle sans avoir vraiment pu donner de détails. De toute façon, c’était sa couverture depuis maintenant une bonne centaine d’années quand on lui demandait ses aspirations. En réalité, Sarah ne risquait pas de reprendre un jour les rennes des affaires familiales. Son père était loin encore de prendre sa retraite. Bien sûr, la possibilité que le Duc Lawford vienne à disparaitre était là. Mais elle restait peu probable. Et puis, cela ne servait à rien de parler de malheur.

La demoiselle reçut des compliments de la part du gentleman qui tenta de la rassurer au mieux. Bien sûr, cela était totalement inutile aux yeux de Sarah. Mais elle n’oubliait pas qu’elle faisait aux yeux des hommes une quinzaine d’années et que, par conséquent, elle avait l’air d’une petite fille prodigue qui obéissait amoureusement à son père pour être sa fierté. Certes, elle était la fierté de son père. Elle le savait bien. Mais il n’y avait aucun exploit dans le fait qu’elle ne soit trilingue, qu’elle joue de la harpe ou soit douée en équitation, au croquet et au polo. Peut-être même qu’elle n’avait pas un peu trop de temps libre. En tout cas, elle avait une nouvelle question à poser au gentleman. Toutefois, elle devrait la garder pour plus tard. Elle venait de lancer la discussion sur la littérature.

Elle découvrit alors que l’homme lisait Doyle avant de venir s’entretenir avec elle. Pour sa part, la demoiselle n’aimait pas particulièrement le personnage de Holmes. A vrai dire, si elle avait eu l’occasion de le rencontrer – aurait-il fallu qu’il eût existé – la demoiselle était certaine qu’ils ne se seraient absolument pas entendus. Leur relation aurait certainement fait des étincelles. Quoi que… elle n’aurait pas être si catégorique. Tout aurait dépendu de leur première rencontre.

Sarah ▬ « Très intéressant »

John Smith reprit la parole en parlant d’Hercule Poirot. Et il était vrai, après les quelques mots à ce sujet qu’il eût prononcé, je devais avouer que les deux hommes avaient quelques similitudes en ce qui concerne la présentation. A vrai dire, bien que la demoiselle ne se souvenait plus des termes exacts qu’employât Agatha Christie, elle était certaine que cela pouvait correspondre en bonne partie à homme qu’elle avait devant ses yeux.

Sarah ▬ « Je vois très exactement ce que vous voulez dire. En ce qui concerne Doyle, j’apprécie assez son style Mais j’ai parfois du mal avec le personnage de Holmes. Je pense pour ma part que, comme Dupin, ses déductions sont parfois capillotractées. Cependant, je comprends que pou un personnage de son intellect, il n’est pas toujours évident de se mêler au commun des mortels. »

La Duchesse marqua une petite pause pour s’éclaircir la voix avant de reprendre.

Sarah ▬ « Sinon, je note que nous avons tous les deux une préférence pour la littérature policière si j’en crois les lectures que nous avions une fois arrivé ici. Pourtant, le choix ne manque pas dans ce salon de thé, loin de là. »

La demoiselle prit le temps de boire une gorgée de thé en finissant son scone avec le raffinement dont elle savait faire preuve. Elle se souvint aussi de la question qu’elle voulait poser à l’homme. Peut-être que lui pourrait le renseigner.

Sarah ▬ « Dites… Connaissez-vous bien la ville et ses alentours ? Je suis à la recherche qu’un haras, un manège ou une écurie dans les environs ? J’aimerais pouvoir continuer à monter à cheval le temps de mon séjour au Japon. Malheureusement, mes recherches restent infructueuses à ce sujet. »

Sarah attendit la réponse tout en terminant sa tasse de thé qu’elle avait savouré durant cette discussion.

"Une petite question"

© Etilya sur DK RPG


Sarah s'exprime en japonais en #DBB4EF.
Sarah s'exprime en anglais en #FFCC00.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Changelin Rapace - Civil
Race : Changelin
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 79
Yens : 6

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Changelin Rapace - Civil
MessageSujet: Re: Angleterre au pays du Soleil levant   Mar 3 Juil 2018 - 23:56

Elle a de toute évidence des goûts très sûrs dès son jeune âge et une culture littéraire avancée également au point de lire du Poe, Doyle, Christie et d'analyser le style d'écriture de l'auteur et les comparer. Cette petite doit être un joyaux aux yeux de ses parents car on ne voit que très rarement de tels prodiges.

John - Je peux comprendre ce point de vue sur le personnage de Holmes et c'est justement ce qui me plaît chez lui. À la différence du chevalier Dupin finalement je trouve que Doyle a magnifié un intellect hors normes. Lorsqu'on voit ce Holmes aussi humainement méprisable, mais si fort et brillant au raisonnement dépassant celui du commun des mortel, on prend la pleine mesure de son talent. L'aspect un peu capillotracté passe selon moi bien mieux, car on peut finalement prendre cela pour un sens si aiguisé de la déduction que nous ne sommes pas capable de suivre le raisonnement.

Notre intérêt commun pour la littérature policière était tout simplement indéniable sinon malgré la quantité impressionnante de possibilité qui s'offrait à nous n'aurions pas opté pour ces choix-ci. Il est également vrai que j'ai toujours aimé la lecture policière et ça manière de transformer le réel et plus tard cela m'a toujours donné un certain sens de la mise en scène dans mon métier d'espion.

John - Je ne peux que vous donner raison sur ce point Duchesse Lawford. Je suis un passionné de littérature policière, mais aussi de romans d'espionnage comme les oeuvres de John Gardner et de Ian Fleming sur le personnage de James Bond. Peut-être est-ce  petit côté gentleman britannique du personnage qui m'a toujours séduit.

Pour le coup il aurait été plus juste de dire que ce sont ces livres qui m'ont inspiré la vocation qui fut la mienne pendant plusieurs décennies. Bien entendu il n'aurait pas été de bon ton d'en parler, cela faisait maintenant parti de mon passé n'ayant jamais existé. Officiellement maintenant j'étais un retraité de l'administration gouvernementale britannique, avec trente ans de bons et loyaux service au ministère de la culture, quelle farce.

John - Surtout dites moi si jamais je parle trop jeune fille, je m'en voudrais que le vieil anglais que je commence à être vous assomme avec de longues et plates anecdotes de vie.

Il y a quelque chose qui fait finalement un bon espion contrairement à ce qu'on pense, c'est savoir parler beaucoup. Plus on parle et plus on est précis, plus un rôle est crédible. Pour peu que l'on ait beaucoup de détails inutiles et qu'on les dise avec conviction on arrivera toujours à convaincre. C'est aussi ce qui m'a toujours fait rire finalement avec le personnage de Bond qui est si silencieux et calme disant tel quel son nom d'espion connus et redouté.

Je versais à nouveau le contenu de la théière laissée sur le plateau dans ma tasse tant j'avais apprécié le parfum de ce London Fog absolument exquis tandis qu'elle reprenait sur un sujet tout autre qui me désarçonna légèrement si je puis le dire ainsi.

John - Et bien, je ne connais pas la ville dans tous ses recoins je dois l'admettre, je ne suis là que depuis quelques mois maintenant. Pour ce qui est des alentours en revanche je dois dire que j'ai beaucoup vu ceux-ci en effet. Il y a beaucoup de domaines de différents notables résidant à Nakanoto et certains disposent de haras privés. Je sais que l'un d'eux dispose de chevaux que j'entends parfois lorsque je me promène à ses abords, le domaine Dwight Hodgkin me semble-t-il. Sinon peut-être qu'en vous dirigeant vers Himi, là où se trouve la station balnéaire. Étant une ville touristique il doit y avoir plusieurs haras disponibles.

Je ne m'étais pas vraiment penché sur la question n'ayant pas fait de cheval depuis mes très jeunes années alors j'avoue bien volontier que je n'ai pas vraiment su répondre avec facilité à cette question.

Je prenais ma montre à gousset pour vérifier l'heure qu'il se faisait, mais j'avais encore du temps pour prendre le thé avant que cela ne fasse trop tard pour faire ce qu'il me restait à faire dans la journée. Je buvais à nouveau une petite gorgée de thé en m'éclaircissant la voix avant de reprendre.

John - Je vois que vous avez en tout cas beaucoup de hobbies, mais je me demande vis-à-vis du cheval, pratiquez-vous le croquet ou encore les démonstrations de dressage de chevaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire Level B - Clan B. Ryan
Race : Vampire
Couleur : #DBB4EF (FFCC00 en Anglais)
Avatar : Kirigiri Kyouko (Danganronpa)
Date d'inscription : 14/10/2017
Nombre de messages : 73
Yens : 101
avatar
Vampire Level B - Clan B. Ryan
MessageSujet: Re: Angleterre au pays du Soleil levant   Mer 4 Juil 2018 - 23:48



Angleterre au pays du Soleil levant

Feat John Smith & Sarah F. Lawford

La Duchesse écoutait avec attention la réponse de John Smith en ce qui concernait leur gout commun en littérature. Cela s’arrêtait à cela. La demoiselle préférait ensuite largement les écrits fantastiques et de fantaisie. L’espionnage n’était pas un style qu’elle n’appréciait. Elle évita cependant de relancer le sujet. A vrai dire, l’homme parlait parfois bien assez pour deux. Elle se contentait d’acquiescer de temps en temps d’un signe de tête. On pouvait cependant voir un sourire se dessiner quand l’homme parla de James Bond et de son « petit côté gentleman britannique ». Elle n’appréciait peut-être pas le genre mais ce n’est pas pur autant qu’elle ne connaissait pas le personnage.

L’homme s’arrêta soudainement pour faire une remarque qui rejoignait légèrement les pensées de la Duchesse. Elle nia cependant silencieusement avant d’ajouter.

Sarah ▬ « Un gentleman anglais qui a eu autant l’occasion de voyager ne raconte pas de « longues et plates anecdotes de vie ». Il serait idiot et irrespectueux de refuser d’écouter une personne qui accepte de me partager son expérience et sa sagesse. »

Sauf que la Duchesse était bien la plus âgée à cette table. Irrémédiablement d’ailleurs. Rares étaient les humains qui dépassaient les cent ans. Au mieux, elle devait avoir un peu moins du double de celui de l’homme. Mais elle ne pouvait en être sûr.

La jeune lady sortit de ses pensées quand son interlocuteur répondit à sa question. Mais, comme elle le craignait, elle n’était pas plus avancée. Enfin, non. Pas tout à fait. Le nom Dwight Hodgkin était sorti dans la conversation et la demoiselle se retint de faire une grimace. Ce mortel semblait flirter avec la haute société vampirique, et surement sans le savoir. Du moins, pour citer deux noms des sept familles en à peine quelques minutes… La demoiselle se demanda si un troisième n’allait pas sortir dans la foulée. Qui sait ? Des Di Altiero sont aussi en ville.

Quoi qu’il en soit, elle ne risquait pas d’aller se présenter chez les Dwight Hodgkin, surtout pour demander s’il était possible de monter un de leurs chevaux. A vrai dire, elle ne craignait pas de les rencontrer. D’ailleurs, son père n’avait fait aucune remarque sur eux. Il lui avait juste fermement conseillé de ne pas croiser les Shidara. Pour les Dwight, la Duchesse tenait surtout à ne pas créer d’incident diplomatique et elle ne serait pas comment serait reçue une level B d’un autre clan qui demanderait à juste pouvoir faire un peu d’équitation. La demoiselle nota donc la proposition d’aller voir du côté de la station balnéaire. Elle attendrait cependant d’avoir fini de visiter la ville.

Sarah ▬ « En effet. Je dispose de pas mal de loisirs. Pour le cheval, je ne fais pas de démonstration de dressage. Je fais cependant de l’équitation, des concours de sauts d’obstacles et du polo. Je joue aussi au croquet mais il n’y a point besoin de cheval pour cela. »

Le sourire de Sarah s’agrandit alors que la première vraie pique de sa part venait d’être lancer. Rien de bien méchant, bien sûr. Plus pour taquiner qu’autre chose.

"Small Talk"

© Etilya sur DK RPG


Sarah s'exprime en japonais en #DBB4EF.
Sarah s'exprime en anglais en #FFCC00.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Changelin Rapace - Civil
Race : Changelin
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 79
Yens : 6

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Changelin Rapace - Civil
MessageSujet: Re: Angleterre au pays du Soleil levant   Ven 6 Juil 2018 - 13:29

Elle était très gentille, car je savais bien qu'à force de maintenir des rôles je parlais beaucoup et c'était en effet un trait de caractère chez moi. J'étais assez bipolaire à ce niveau-là, de fait j'étais capable de parler pendant des heures de choses et d'autres parfois sans importance et d'un autre côté resté muré dans le silence le plus insoutenable.

John - Vous êtes bien trop polie chère Duchesse Lawford, je sais que je parle beaucoup et cela me vient peut-être en effet de mes nombreux voyages. Mais je ne voudrais pas m'imposer dans un dialogue aussi intéressant.

Je buvais un peu avant de reprendre une petite bouchée de la pâtisserie que j'avais déjà commencée plus tôt. C'est alors qu'elle m'a repris sur ma question précédemment posée vis-à-vis de ses occupations à cheval. Mais où avais-je eu la tête pour confondre polo et croquet ? C'était tout simplement venant de moi !

John - Quel idiot je fais, ma pensée allait vers le polo évidemment, pas le croquet, veuillez bien m'excuser très chère Duchesse pour cette très ridicule confusion de ma part.

En réalité je savais bien ce qui m'avait fait faire cette confusion, c'était d'avoir évoqué le domaine Dwight Hodgkin. Quelques heures auparavant j'avais eu un coup de fil inquiétant de la part du propriétaire du domaine. À croire que tout mes efforts pour disparaître n'étaient pas suffisant pour semer ce vampire. Il m'avait fait comprendre qu'il allait prendre l'avion pour venir dans l'urgence s'installer à Nakanoto et il comptait bien sûr l'espion qui lui a soufflé la volonté de rentrer chez lui quelques décennies avant. Je ne le connaissais pas du tout outre le fait qu'il se déplaçait en permanence avec une jeune femme qu'il m'est arrivé de voir à Nakanoto le soir. Je savais donc qu'il ne serait pas sans venir un jour ou l'autre, tout ce que je savais, c'est qu'il était très impressionnant et le premier vampire qu'il m'ait été donné de voir dans ma vie.

Je ne sais pas pourquoi ce coup de fil avait eu l'effet d'une bombe sur moi, mais je ne pouvais m'empêcher d'avoir peur pour ma sécurité. Se défaire d'un vampire qui visiblement voulait vous garder à l'oeil était difficile. De toute évidence cela m'avait tout de même atteint et je ne pouvais que difficilement cacher mon inquiétude intérieure qui revenait bien que j'y suis tout de même parvenu pour garder toute ma contenance devant la Duchesse.

John - Toutefois, chère Duchesse je vous recommande au vu de votre jeune âge de faire attention si vous allez vous promener en quête d'un haras aux alentours de Nakanoto. La ville n'est plus si sûre que cela depuis ces derniers mois.

Évidemment qu'il me fallait la prévenir si elle n'était pas au courant de ce qu'il se passait. Une jeune fille de son âge était sans défenses face aux vampires ou aux loups-garous et il ne valait mieux pas qu'elle aille risquer sa vie pour une raison aussi dérisoir qu'un peu d'équitation. Je regardais tous les soir les vidéos du bal ainsi que celle d'un combat entre vampire et loup-garou et j'avoue bien volontier que je ne voudrais pour rien au monde me retrouver à devoir affronter l'un ou l'autre. Même si je me consolais en me disant qu'un coup de patte habile en tant qu'ours kodiak pourrait au moins sonner le temps de m'envoler l'un de ses êtres, mais je préférais ne pas avoir à tenter une opération aussi risquée.

John - Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais il s'est passé de terribles événements à Halloween au bal organisé par le maire. Par ailleurs on parle de créatures tout droit sorti d'un roman fantastique qui seraient bel et bien réelles, preuves à l'appuie. Je ne saurais que trop vous conseiller d'être prudente très chère Duchesse Lawford.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire Level B - Clan B. Ryan
Race : Vampire
Couleur : #DBB4EF (FFCC00 en Anglais)
Avatar : Kirigiri Kyouko (Danganronpa)
Date d'inscription : 14/10/2017
Nombre de messages : 73
Yens : 101
avatar
Vampire Level B - Clan B. Ryan
MessageSujet: Re: Angleterre au pays du Soleil levant   Dim 8 Juil 2018 - 14:03



Angleterre au pays du Soleil levant

Feat John Smith & Sarah F. Lawford

Oui, la Duchesse était polie. Cela faisait partie de son éducation. Jamais il ne lui aurait permise de faire un impair avec des levels A aussi. Enfin, l’homme avait aussi la chance de l’intriguer. Et aussi qu’ils se trouvaient dans un endroit respectable. La demoiselle se serait montrée bien plus acide et piquante. Elle n’aimait pas être dérangée pour rien, sans raison. Enfin… Là n’était pas la question.

La discussion continua de bon train avoir que John Smith s’amusait de sa confusion. La Duchesse, elle, continuait de sourire avec son petit sourire légèrement moqueur, telle qu’elle savait le faire dans ce cas. A vrai dire, pour peu qu’elle se mettait à vous taquiner gentiment et que c’était accompagné par ce sourire mi moqueur, mi amical, c’est qu’il y avait des chances qu’elle commence à vous apprécier. C’était très souvent bon signe. Enfin, c’est pas pour autant que vous ne pouviez pas soudainement redescendre dans son estime.

Le ton de la conversation changea subitement. Le visage de l’homme s’était fait bien plus sérieux. Celui de la Duchesse fit de même par mimétisme. Elle cherchait à vérifier si c’était des menaces ou qu’il cherchait juste à la mettre en garde. Après réflexion, cela semblait être plus la deuxième solution. Dans ce cas, il arrivait trop tard. Elle avait déjà été prévenue auparavant.

Son présentiment se confirma quand il parla de l’événements d’Halloween. Et les créatures fantastiques devaient très certainement être les Lycans. Décidément, entre la rencontre avec Vil, la visite du QG des Chevaliers et cette discussion, si elle n’était maintenant pas au courant, elle ne le serait jamais.

Sarah ▬ « Je suis tout à fait au courant de ce qui se passe en ville. Même si je n’ai croisé aucune de ses dites créatures encore. »

En fait, maintenant qu’elle y repensait, elle devait surement en avoir déjà croisé un ou deux, à l’odeur. Ils étaient loin de sentir comme les humains et étaient donc facilement reconnaissable. C’était un peu celle d’un chien. Mais en plus puissant tout de même, selon elle. Enfin, Sarah n’avait arrêté aucune de ces créatures, même si elle était énormément intriguée par eux. Elle en saurait surement plus avec le temps. Elle pouvait compter sur le Hunter Jarlsonfel et sur le Seigneur Di Altiero à ce sujet.

Sarah ▬ « Ensuite, je vais avouer que je suis toujours très bien accompagnée, même si cela ne se voit pas forcement. Dites vous simplement que je ne crains pas de mauvaises rencontres. A vrai dire, je ne fais jamais de mauvaises rencontres. Et je sais bien ce que le monde dit : « Jamais dire jamais ». Mais je suis la seule pouvant se permettre de le dire. Je suis… l’exception à la règle. »

Un sourire s’était à nouveau dessiné sur ses lèvres. La demoiselle était contente de son effet. A vrai dire, cela commença à animer sa faim. Sarah allait devoir s’éclipser à un moment où à un autre pour rentrer chez elle et se nourrir. Enfin, cela n’était pas encore urgent. Mais la demoiselle préférait éviter de l’ignorer.

"Exception"

© Etilya sur DK RPG


Sarah s'exprime en japonais en #DBB4EF.
Sarah s'exprime en anglais en #FFCC00.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Changelin Rapace - Civil
Race : Changelin
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 79
Yens : 6

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Changelin Rapace - Civil
MessageSujet: Re: Angleterre au pays du Soleil levant   Lun 9 Juil 2018 - 5:22

La duchesse confirmait bien aisément et avec assurance la connaissance des faits d'halloween qu'elle avait et cela ne semblait en rien l'inquiété. Je ne savais trop que penser de cela au vu de son jeune âge. Était-ce de la désinvolture ou de l'inconscience je n'aurais su le dire. Quoi qu'il en soit elle était très confiante en apparence et cela ne semblait pas l'inquiéter le moins du monde.

Il est vrai que la jeunesse de maintenant était bien plus détaché des notions de peur ou de méfiance à avoir. Sans doutes était-ce une conséquence logique de l'époque en elle-même qui les avait vu naître.

John - Il est vrai que les vidéos de ces créatures ont sans doute commencée à faire le tour du monde maintenant bien que passant pour beaucoup pour des fausses. Je pense qu'il n'y a vraiment qu'au Japon si ce n'est qu'à Nakanoto qu'on voit la véracité du surnaturel.

C'était la suite de son plaidoyer vis-à-vis de ceux qui l'accompagnent sans doute d'ordinaire et j'étais alors rassuré de savoir qu'une jeune fille de son rang n'était que rarement seule. Je songeais donc bien vite qu'elle devait sans doute avoir une cohorte de gardes du corps d'ordinaire et qu'aujourd'hui elle avait tout simplement dû les semer pour prendre un temps libre pour elle seule.

En revanche, la suite à propos de ce qu'elle revendiquait sur le risque zéro de faire de mauvaises rencontre qui me laissait songeur. Comment pouvait-on avancer de telles choses en étant de toute évidence aussi instruite ? Cela me dépassait tout simplement.

John - Je crois que je comprends ce que vous voulez dire d'une certaine manière. En tout cas je suis rassuré de vous savoir bien entourée et avisée de ce qu'il se passe à Nakanoto.

J'esquissais un sourire tandis que je portais à mon attention l'heure qu'il était en prenant ma montre à gousset. Le temps avait filé à une vitesse folle à force de parler et j'avais fini la théière de London Fog en me servant une autre tasse. J'avais encore pas mal de choses à faire pour préparer mes cours maintenant et surtout continuer de rassembler quelques informations sur mes futurs étudiants pour en pas être surpris. J'ai continué de boire ce qu'il me restait de thé tout en finissant mon scaune.

John - Je pense que je vous ai assez dérangé très chère Duchesse Lawford. Ce fut un heureux hasard que de vous rencontrer. Ce fut une très agréable conversation.

Je finissais ma tasse et tout en me levant j'ai enfilé mon manteau et pris mon chapeau à la main. Je me penchais pour lui faire le baise main d'usage à une personne de son rang avant de passer mon feutre à sa place.

John - Duchesse Lawford, j'espère que vous passerez mes amitiés à votre grand-mère. Je vais si vous le permettez prendre congé maintenant. Dis-je avec un petit signe de chapeau en le pinçant entre mon pouce et mon index.

J'espérais sincèrement que ce qu'elle avançait était juste et qu'elle ne craignait rien à se promener dans une ville aussi dangereuse que Nakanoto par les temps qui courent. Je n'aimerai pas à avoir à payer ma dette envers sa grand-mère en devant la sortir d'un mauvais pas même si je n'hésiterai pas un seul instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Angleterre au pays du Soleil levant   

Revenir en haut Aller en bas
 

Angleterre au pays du Soleil levant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Restaurants & Bars :: Bars populaires :: Salon de Thé "Les Fleurs du Mal"-