DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
Pyjama party fraternelle



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Dark Knights sur FB ?

Partagez | 
 

 Pyjama party fraternelle

Aller en bas 
Lycan Oméga - Meute Hirano
avatar
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Taichi Yagami (Digimon Adventure)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 162
Yens : 79

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Kûdo
Lycan Oméga - Meute Hirano
MessageSujet: Pyjama party fraternelle   Lun 18 Juin 2018 - 19:24


Pyjama party fraternelle

Feat Kazuo Hatori & Daisuke Kûdo


Daisu ▬ « On y est ! »

Je souriais au Kabu-chan que je tenais dans mes bras. Sur mon dos, son sac contenant toutes les affaires dont il avait besoin. Avec douceur, je le déposai à terre avant d’ouvrir la porte de la salle d’Arcade exceptionnellement fermée plus tôt pour l’occasion comme l’indiquait une feuille collée sur la vitrine.

En effet, aujourd’hui, je passais la soirée et la nuit avec Kazuo. Avec les derniers événements en ville, le pauvre loupiot se retrouvait quasiment enfermé chez lui. Son tuteur n’était pas rassuré à l’idée de le laisser à l’école. Pour lui changer les idées, j’avais donc proposé de laisser Kazuo dormir à la maison. Nous allions donc passer une soirée pyjama entre frères de meute.

Le bruit caractéristique de la serrure se fit entendre et je poussais la porte vitrée pour laisser le Kabu-chan entrer avant de le suivre. Je fermai ensuite la porte derrière nous avant de prendre la main du louveteau pour le guider à travers les différentes bornes d’arcade.

Daisu ▬ « Comme tu peux le constater, c’est ici que je travaille. En fait… C’est même à moi. Enfin, pas toutes… Certaines bornes me sont prêtées contre un peu d’argent tous les mois. Et il y en a des autres pour lesquelles je suis payé pour les mettre en avant et faire de la publicité. »

Ne prenant pas la peine d’allumer la lumière, je me dirigeais vers la porte qui menait jusqu’à mes appartements. Après avoir gravit quelques marches, nous nous retrouvâmes dans un petit hall d’entrée ou je déposai mon gilet ainsi que le sac du loupiot et retirai mes chaussures avant de débarrasser le petit loup de ses affaires. Je l’invitai ensuite à me suivre dans le petit salon. Enfin… petit… Il était suffisant pour moi et pour inviter un ami ou deux de temps en temps. Il y avait un canapé trois places ainsi qu’une toute petite table ou trainaient télécommandes et manettes. En face, contre le mur, une télévision relativement grande trônait sur un meuble où se situait diverses consoles de différentes générations. La plupart n’étaient d’ailleurs même pas branchés. Pas assez de prises, que ce soit électrique ou derrière la télévision. A droite, face au hall d’entrée, se trouvait une grande bibliothèque. Mais cette dernière n’était remplie que de boites de jeux, prouvant à quel point cela avait une place dans ma vie.

Daisu ▬ « Installe-toi. Je vais déposer ton sac dans la chambre. »

Je partis reprendre le sac que j’avais déposer à l’entrée afin de déposer le sac dans ma chambre. Pour cette nuit, c’est là que Kazuo allait dormir. Les draps que j’avais mis se matin sentait encore l’odeur de l’adoucissant. Quant à moi, j’avais déjà prévu de dormir dans le canapé. Une couverture et un coussin attendaient sagement dans un coin de la pièce.

Sans attendre, je revins dans le petit salon où le petit m’attendait. Je lui offris à nouveau à grand sourire avant de sortir mes oreilles et ma queue de loup afin qu’il se sente plus à l’aise. C’était la première chose que je faisais à chaque fois que je le voyais et que je le pouvais. Je m’assis ensuite près de lui.

Daisu ▬ « Voilà ! C’est ici que j’habite. C’est petit mais c’est suffisant pour moi. Qu’est-ce que tu en penses ? »

"Deux frères dans le canapé"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Oméga - Meute Hirano
avatar
Race : Lycaan
Date d'inscription : 03/08/2011
Nombre de messages : 133
Emploi/loisirs : écolier/ passe son temps à prendre des photos
Yens : 197
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuo Hatori
Lycan Oméga - Meute Hirano
MessageSujet: Re: Pyjama party fraternelle   Sam 28 Juil 2018 - 0:45

Ça fait maintenant quelques semaines que j’ai emménagé dans la maison de Papa Kazuma. Enfin en vrai c’est pas vraiment chez lui, c’est chez son Papa à lui, Akihito. Et puis c’est pas vraiment une maison, c’est super super grand ! Presque un château en fait ! Y a plein de pièces, des armures de Samouraï, des lances accrochées aux murs, des Tatami au sol qu’on a pas le droit de griffer (le papa de Kazuma il l’a répété plusieurs fois, j’ai pas compris pourquoi), des portes coulissantes en bambou et des gros rideaux sombres sur toutes les fenêtres. Enfin après ma chambre elle est pas comme ça, enfin à part les rideaux. Je dors à côté de la chambre de Papa Kazuma, dans une chambre qu’on a fait décorer exprès pour moi, avec des murs bleus clairs, une frise avec les dinosaures. Et même que sur le plafond, il y a des étoiles qui brillent la nuit ! Bon, après, avec mes cauchemars, je dors souvent dans la chambre de papa Kazuma, mais bonne… Akihito voulait vraiment me rencontrer, alors il a tout préparé pour qu’on soit bien. Il a l’air gentil, même s’il a l’air super sévère. C’est un monsieur important je crois… En tout cas il a toujours un kimono, donc il doit être important !

J’ai pas bien compris pourquoi on a dû déménager chez Akihito, Papa Kazuma m’a pas vraiment expliqué, il m’a juste dit que c’était mieux pour nous. Mais je l’ai entendu discuter avec son Papa à lui, et apparemment ça devient un peu dangereux dehors pour moi. De ce que j’ai entendu, il y a des gens qui ont peur des loups dehors, alors ils veulent les chasser. Du coup il vaut mieux que je reste en sécurité dans le château d’Akihito, et que j’aille plus à l’école… Dommage, je commence à bien contrôler mes oreilles maintenant !

Petit à petit je me suis habitué à la vie là-bas. Le matin, on se lève et on s’habille avant le petit déjeuner. Moi je faisais l’inverse d’habitude, mais bon. En même temps il faut traverser toute la maison pour aller à la salle à manger, alors forcément… On prend le petit déjeuner en silence, même que c’est un monsieur (qui a un costume européen) qui l’apporte, même qu’il m’appelle Bocchan, mais je sais pas ce que ça veut dire. Après j’ai des leçons, avec une dame qui s’occupe que de moi. C’est pas comme à l’école du coup, c’est plus strict, mais au moins Takahashi Sensei n’a que moi à s’occuper, et on peut se concentrer sur là où j’ai plus de mal. Après le repas j’ai un cours sur les bonnes manières, et une leçon d’arts martiaux, avec un grand bâton, parce que je suis encore trop petit pour un vrai naginata. À la fin de la journée, j’ai du temps pour pouvoir jouer avec mes jouets. J’ai le droit de jouer dans ma chambre ou dans le séjour, à condition que je range tous mes jouets. Et puis faut toujours être bien habillé, avec un kimono impeccable et toujours bien attaché... Le week-end c’est un peu plus calme, et j’ai le droit de m’habiller comme je veux !

C’est pas mal chez Akihito… mais… bon… Je m’ennuie un peu à force de rester tout le temps à l’intérieur. Quand j’étais dans la boutique de Maman, on allait au Parc avec Papa Kazuma, on jouait dehors et tous et tous. Maintenant je peux plus. Il y a le jardin, qui est grand… Mais c’est pas pareil, parce qu’il faut faire attention pour pas que les jardiniers râlent… Et en plus, on peut pas jouer dans le bac à sable, juste faire des vagues avec un râteau. Du coup je tourne un peu en rond. Du coup, Daisu Ni-Chan m’a promis que je passerais la nuit chez lui. Et cette nuit c’est aujourd’hui ! J’étais tout excité à l’idée de passer la nuit avec mon frère de meute. Même quand j’étais à Honolulu, je suis jamais allé dormir chez quelqu’un d’autre. Et là, avec mes cauchemars et mes transformations, je pensais que j’aurais plus du tout le droit. Du coup j’ai été énervé toute la journée. À la fin de l’après-midi, avec Papa on a préparé mon pyjama et mes affaires pour la nuit. Il était un peu inquiet de savoir si je pouvais me débrouiller tout seul, mais je lui ai dit que oui. J’ai pris aussi mes jouets préférés pour les montrer à Aniki, et bien sûr Bouton et ma veilleuse, vu que je dors jamais sans.

Onii chan est arrivé quelques heures plus tard. J’avais mis une salopette courte en jean, avec un loup brodé sur la poche ventrale, et un t-shirt rayé vert et blanc. La gouvernante de la maison avait même prévu une encoche refermable discrète à l’arrière, histoire que je puisse y passer ma queue de loup si elle venait à pousser. Depuis que Daisu m’avait appris à contrôler mes transformations j’avais presque plus besoin de porter mon bonnet, en tout cas plus la journée. Le soir avec la fatigue, elles repoussaient, mais la journée ça va. Au moins j’avais moins chaud. Au début je marchais à côté de Daisuke pour aller chez lui, mais au bout d’un moment, j’ai commencé à avoir mal aux pattes et à fatiguer, alors il m’a porté une partie du chemin. On s’est arrêté devant sa boutique, j’étais déjà passé devant un jour où Papa a déposé Daisuke chez lui, mais je suis jamais rentré dedans. Après qu’il ait ouvert les portes, je me suis dirigé vers les machines direct.

« Elles sont trop bien !! »

Daisuke m’explique alors qu’elles sont presque toutes à lui, et ça je trouve ça trop bien. Si j’arrive pas à devenir Cosmonaute-Pompier-Ninja, je ferrais peut-être ça ! Même s’il faut quand même être bon à l’école pour le faire. Après on va dans ses appartements. Sa boutique ressemble un peu à celle de maman. Enfin la décoration est pas du tout la même, mais c’est à peu près la même organisation. Peut-être un peu plus petit. Alors que Daisuke va dans la chambre, je m’installe dans le canapé et regarde tout autour de moi, impressionné par la collection de consoles de jeu. Y en a qui ont l’air super vieilles, comme celle-là, la carrée bleue. Je me demande si elles marchent toutes, où si elles sont là que pour la déco. Quand Daisuke revient, je remarque qu’il a fait réapparaitre ses oreilles et sa queue, alors je fais pareil. Je suis content de savoir les faire disparaitre, mais j’aime bien aussi les avoir, tant que je les contrôle en fait. Daisuke me demande comment je trouve sa maison, alors je réponds tout de suite.

« C’est trop bien ! C’est pas comme chez Akihito, là-bas c’est trop vieux, et trop bien rangé ! »

C’est vrai que depuis 2 ans, j’en ai vu des maisons. D’abord la maison d’Honolulu, puis la boutique, puis le château d’Akihito Hatori, et maintenant la maison de Daisuke. Et bizarrement, celle de Daisuke ressemble le plus à celle que j’ai connue quand j’étais tout petit, avec un style moins japonais. C’est bien aussi le style japonais mais c’est… différent… Par exemple les lits ils sont par terre, et ça c’est bizarre ! À peine ai-je répondu que je sors du canapé à toute vitesse. Maintenant que je suis dans la maison, je suis à nouveau tout foufou et plus fatigué du tout !

« Tu veux bien jouer avec moi Ni-chan ? J’ai pris mes petites voitures et mes figurines ! et puis j’ai ma 2DS aussi ! Ils sont dans mon sac ! »

Alors que je me dirige vers la chambre pour aller chercher mes affaires, je commence à avoir le ventre qui gargouille bruyamment. Ha oui, c’est vrai que ça fait longtemps depuis que j’ai pris mon gouter. On mange toujours tôt chez les Hatori… Du coup j’ai un peu beaucoup faim… je baisse les  oreilles, un peu gêné.

« Ho, désolé… je crois que j’ai un peu faim… »
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Oméga - Meute Hirano
avatar
Race : Lycan
Couleur : #FF9900
Avatar : Taichi Yagami (Digimon Adventure)
Date d'inscription : 21/12/2016
Nombre de messages : 162
Yens : 79

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Kûdo
Lycan Oméga - Meute Hirano
MessageSujet: Re: Pyjama party fraternelle   Lun 27 Aoû 2018 - 22:05


Pyjama party fraternelle

Feat Kazuo Hatori & Daisuke Kûdo

A peine rentrée, la réaction du Kabu-chan ne se fait pas attendre. Voir autant de bornes d’arcade l’excite et le réveille comme il faut. Il faut dire que voir autant de machines alignées suffit généralement à mettre plein d’étoiles dans les yeux des enfants. Et elles semblaient bien plus nombreuses quand la salle était vide de monde. Toutefois, ce n’étais pas le moment pour commencer à les essayer.

C’était agréable de le voir de bonne humeur. De ce que j’avais compris, le pauvre petit se faisait à sa nouvelle maison mais… Ce n’était pas trop ça. Il fallait dire qu’il était un peu coupé de tout, enfermé dans cet immense manoir. Et aussi spécial qu’était Kazuo, il avait besoin de voir du monde, de changer de décor et de s’amuser avec d’autres enfants… Et oui, les grands enfants, ça compte.

A peine assis à côté de lui, je lui avais demandé si l’endroit où j’habitais lui plaisait. Ce qui, à entendre sa réponse, était le cas. Je me retins de rire au « trop vieux et trop bien rangé ». Quoi qu’il en soit, ça confirme ce que je pensais déjà, ce n’était certainement pas un endroit où j’apprécierais d’habiter et où un enfant ne s’amusait surement pas tant que ça.

Pour toute réponse, je me contentai de lui caresser affectueusement la tête et ses oreilles de loup qu’il avait laissé sortir. De ce côté, je pouvais franchement être fière de lui, comme Asuna et Heiji seraient surement fiers de moi. Enfin, le plus dur était à venir, il était encore loin de maitriser les transformations dues aux émotions fortes. Mais cela viendrait avec le temps, j’en étais sûr.

Soudainement, il bondit du canapé pour me demander de jouer avec lui, apparemment, il avait pris tout le nécessaire pour passer une bonne soirée. Bon, je retire ce que j’ai dit, j’étais peut-être un poil trop grand pour jouer aux voitures et aux figurines… Il allait bien falloir se prêter au jeu, pourtant. C’est donc intérieurement résigné mais avec un grand sourire sur le visage que je le vois partir dans la chambre pour aller chercher ses affaires… Avant de le voir revenir, oreilles baissées, pour m’annoncer qu’il avait faim. Je regarde rapidement l’heure. Hum… Il est tôt, pourtant. Je ne fais cependant aucune remarque à ce sujet. Je me contente de me lever du divan et de prendre la main du P’tit Loup.

Daisu ▬ « Allez, Kabu-chan ! Allons voir ce que j’ai dans le frigo ! »

Une fois dans la cuisine, j’installe le bonhomme sur une chaise en cherchant tout ce donc j’avais besoin pour préparer à manger. En sachant que je ne serais pas seul ce soir, j’avais prévu de cuisiner un oyakodon. Je sortais donc poulet, œufs et poireau avant de me diriger vers une autre armoire. Riz, dashi, sauce soja, sucre, oignons. Parfait !

Daisu ▬ « Dis-moi, Kazuo, tu as déjà cuisiné avec papa Kazuma ? ou avec tes parents ? »

Question anodine mais qui pouvait se montrer délicate. Je me dirigeais donc vers le petit et m’accroupit à sa hauteur avec de poser les mains sur ses genoux avec un grand sourire. J’attendis avec un grand sourire sa réponse avant de le prendre dans l’un de mes bras. De l’autre, je prenais une chaise pour l’amener jusqu’au plan de travail. Je déposai ensuite le louveteau debout dessus.

Daisu ▬ « Bien… Tu vas m’aider à préparer le repas, d’accord ? »

Je m’activais ensuite pour chercher tous les ustensiles dont on avait besoin ce soir. Je trouvai même au passage un petit couteau pas trop aiguisé qui serait parfait pour le petit. Je lui tendis en lui demandant de faire attention et je plaçais les poireaux devant lui.

Daisu ▬ « Bien, tu vois ces cinq poireaux ? Il va falloir couper le vert en rondelles. Pour cela, tu coupes ici… »

Je lui montrai la séparation entre le blanc et le vert avant de reprendre mes explications.

Daisu ▬ « … Ensuite, tu prends le vert et tu coupes en tranche. Tu penses que tu en seras capable ? Si jamais tu as un doute, tu m’appelles. »

Je lui adressai rapidement un clin d’œil avant de prendre la sauteuse, une carafe d’eau et une cuillère en bois. Je commençai à préparer le riz dans la sauteuse tout en surveillant les gestes du Kabu et en le félicitant et l’encourageant de temps en temps.

Une fois le riz cuit, je le laissais sur le côté pour m’occuper de l’oignon. Le louveteau avait bientôt fini, j’allais donc pouvoir lancer le bouillon et cuire le poulet. Pendant ce temps, il pourrait casser les œufs dans un bol et les battre. Avec son aide, le diner serait prêt au moins cinq minutes plus tôt que prévu.

"Préparation du repas"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Oméga - Meute Hirano
avatar
Race : Lycaan
Date d'inscription : 03/08/2011
Nombre de messages : 133
Emploi/loisirs : écolier/ passe son temps à prendre des photos
Yens : 197
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuo Hatori
Lycan Oméga - Meute Hirano
MessageSujet: Re: Pyjama party fraternelle   Lun 5 Nov 2018 - 0:08

Je vois Daisuke regarder l’heure quand je lui dit que j’ai faim. C’est vrai qu’il est tôt, mais pas tant que ça. Les vampires ont pas le même rythme. En tout cas pas chez la famille de Papa Kazuma. Ils mangent tôt eux… je sais pas trop pourquoi. Après Akihito va travailler dans son bureau. Après moi je vaire prendre mon bain et puis j’ai droit de jouer un peu avant que Kazuma viennent me lire une histoire. Du coup, j’ai pris l’habitude de manger tôt..

« Désolé Nii chan, on mange tôt chez Akihito… »

Daisuke me demande si je cuisinais avec Maman. Je baisse les yeux quand il évoque Maman, comme à chaque fois qu’on évoque ma famille, enfin ma vraie famille… Au début, j’y pensais tout le temps. Maintenant ça va mieux, mais c’est encore dur quand on parle d’eux. Mais je pleure plus, c’est déjà ça. Papa et Maman aimaient pas quand je pleure. Ils disaient toujours que j’étais trop grand pour pleurer tout le temps. Et maintenant je suis encore plus grand, alors j’essaie de plus pleurer. Je me contente de faire non de la tête, puis de répondre à la question de Daisuke.

« Maman voulait pas que je cuisine avec elle, elle avait peur que je me fasse mal… Et chez Akihito, c’est pas lui qui fait la cuisine. Enfin si, des fois il fait des biscuits quand il travaille pas, mais jamais avec moi… »

Je dresse les oreilles quand Aniki dit que je vais l’aider à préparer le repas. Au début je suis un peu hésitant. Comme je l’ai jamais fait, je sais pas si j’en suis capable. Alors Daisuke me montre comment faire. Ça a pas l’air très compliqué en fait, faut juste que je fasse attention à pas me couper. Et puis bon, même si je coupe, je devrais pas trop être blessé. Faut dire que maintenant que je suis un loup-garou, j’ai des pouvoirs ! comme les super héros ! Je peux me soigner super super vite ! Bon, en vrai j’aurais bien aimé un autre pouvoir, genre voler ou lancer des lasers par les yeux ! mais bon. Du coup, quand Daisuke demande si j’en suis capable, je hoche la tête en signe d’approbation.

« D’accord !!!! »

Du coup, je commence à couper. Au début je fais super attention, à la fois pour pas me couper, et aussi pour bien faire. Mais c’est long de faire comme ça, alors après je vais plus vite. Parce que 5 poireaux c’est long !! Mais je m’applique à faire des jolies tranches pour Aniki, et puis aussi pour montrer que je suis un grand maintenant, un grand capable de couper des légumes tout seuls !! du coup, après y a plein de poireaux tout partout sur le meuble… a oui… j’aurais peut-être dû les mettre dans un bol… un gros gros bol… maintenant que j’y pense, Maman elle mettait les fruits et les légumes dans un saladier… Bon, pas grave ! je suis content de moi, et j’ai tout fait tout seul !

« Regarde Nii-Chan ! Fini !! »

C’est tout fièrement que je montre mon travail à mon frère de meute. Ce n’est qu’après que je réalise que… J’aime pas les légumes. Surtout quand c’est tout vert. C’est bizarre comme couleur je trouve. Faudrait peut-être faire des légumes d’une autre couleur. En fait non. C’est des légumes quand même… mais je dis rien à Daïsuke, pour pas qu’il soit déçu. Et puis aussi parce que si je le dis, il risque de pas mettre les légumes, et ce serait dommage de les jeter. Maman disait toujours qu’il fallait pas jeter les cadeaux de Dame Nature. Je sais pas trop qui c’est cette dame, mais moi aussi je serais déçu si on jetait mes cadeaux. Du coup il faut garder les légumes, même si ça me plait pas beaucoup beaucoup.

« Je fais quoi maintenant grand frère ?! »

Je suis tout content d’aider mon grand frère, même un peu excité, peut-être un peu trop, puisqu’au moment où je pose la question, je m’agite un peu trop je fais un faut mouvement qui déséquilibre ma chaise. Je me sens tomber, mais je me rattrape et saute de mon perchoir juste à temps pour ne pas me faire mal. Finalement, j’ai peut-être plus de pouvoir de super héros que je croyais en fait ! enfin, en attendant la chaise est par terre, et même si je suis sur mes deux pieds, Nii chan a dû avoir un peu peur avec le bruit et mes acrobaties. Aussi, c’est la queue entre les jambes, les oreilles baissées et l’air tout penaud que je lance un :

« Oups »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pyjama party fraternelle   
Revenir en haut Aller en bas
 
Pyjama party fraternelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pyjama party /!\ no boys
» kat & tiana ? pyjama party ?
» Pyjama party! [ALL GRYFFONDOR]
» A pyjama party in the Grace's Cabanon ! [RP Charline, Marlène,Lena et Luna]
» Pyjama party [PV Hato et Elena]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Quartier commerçant :: Magasins :: Petits Magasins :: L'Arcadénium-
Sauter vers: