DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
Une éclaircie en pleine tempête - Page 2



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Dark Knights sur FB ?

Partagez | 
 

 Une éclaircie en pleine tempête

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Race : Changelin
Couleur : #ff6600
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 208
Emploi/loisirs : Professeur de Français / Patron du Fior Nadur
Yens : 69

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
John Smith
Changelin smilodon - Représentant félin
MessageSujet: Re: Une éclaircie en pleine tempête   Dim 9 Sep 2018 - 2:35
Discuter avec ces deux jeunes filles était véritablement très intéressant bien que je redoutais un peu l'engouement qu’était en train de se développer chez mes élèves vis-à-vis de ce voyage en France. Cela se voyait particulièrement dans les yeux de la petite Taichi Tomoe, mais si jamais l’université avait des difficultés à être motivée pour ce voyage, Kage Shiina pourrait sortir de sa boîte pour régler ce problème.

J’étais désolé d’apprendre que les cours du soirs pourraient être compliqués à négocier étant donné son rôle à tenir au temple avec son père. Il n’y avait cependant rien d’impossible à négocier dans ce monde et pas avec mon emploi du temps à l’université.

John - Vous savez Manabu-san, lorsque j’évoque cours du soir, c’est plutôt dans le sens galvaudé du terme, mais j’ai un emploi du temps flexible. Même en milieu de journée, si tu sens avoir besoin de quelques cours sur des notions culturelles française, je serais tout à fait disposée à donner des cours pendant des creux dans ton emploi du temps.

C’était une surprise que d’apprendre l’ensemble du cursus suivi par la jeune Manabu-san. Il est vrai que je disposais des dossiers de mes élèves et que je les avais déjà étudier. Mais je comprenais bien mieux en discutant avec elle cette envie qui l'animait. Aider son prochain était selon moi la plus noble raison d’avancer dans la vie. Cela me renvoyait à mes propres choix dans la vie, m’engager dans l'aviation royale, servir en tant qu’espion, tout avait été fait pour aider ma patrie.

John - Ah les études de psychologie, qu’elle formidable vocation que voilà..

J’arborais un air nostalgique, car de toute ma vie, c’était ma formation en psychologie pour décrypter le comportement humain dans le cadre de mes infiltrations qui m’avait le plus plu. Tandis que mes pensées et souvenirs à nouveau venaient m’assaillir, je leur servais à toute les deux une tasse d’un excellent earl grey avec du citron pour le plaisir de leurs papilles.

C’est Taichi-san qui m’a sorti de mes rêveries avec une question assez élémentaire mais à nouveau orienté sur l’histoire du voyage en France. J’étais heureux de voir que l’engouement que j’avais décelé c’était avéré exacte.
J’ai pris soin de bien réfléchir à ce que j’allais bien pouvoir leur répondre.

John - Et bien pour te répondre petite curieuse, j’avoue que je n’ai pas encore réfléchi à l’idée du voyage dans les détails. Ce que je peux vous dire, c’est qu’il est peu probable que j’opte pour Paris dans un premier temps. C’est une ville très surfaite à notre époque, elle a beaucoup perdu de sa superbe je trouve.

J’apprécie Paris, même aujourd’hui, mais tout à rapidement changer depuis une vingtaine d’année, elle était bien plus belle dans les années soixante-dix. Tout va de travers dans cette ville depuis quelques années, mais cela n’était pas de la faute de la ville que de la mentalité de la jeunesse d’aujourd’hui qui n’avait que dégradation dans la tête comme manière de s’exprimer.

John - Je pensais opter pour des endroits plus authentique, plus chargé d’histoires, mais surtout avec des endroits avec des habitants prompts à les partager ces histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
avatar
Race : Sorcière
Couleur : #9966ff
Avatar : Akatsuki de Log Horizon
Date d'inscription : 09/02/2018
Nombre de messages : 147
Emploi/loisirs : Etudiante, bibliothécaire & hackeuse
Yens : 119
Voir le profil de l'utilisateur
Taichi Tomoe Yukimura
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Re: Une éclaircie en pleine tempête   Sam 20 Oct 2018 - 18:52


Une éclaircie en pleine tempête

Libre

« - Eh bien ... Je fais des études de psychologies. Je dispose notamment de cours de psychologie, de philosophie, quelques notions de droits, de comptabilité et de sociologie. Mais ce dernier cours se cantonne au Japon. En cours optionnels, j’ai Anglais, Français et Gestion. J’aimerai devenir psychologue plus tard. Après, je ne sais pas encore si j’ouvrirai un cabinet. Il y a de grandes chances que je reprenne la direction du Temple Kazuhide. Mais la psychologie me sera tout autant utile. Puis, j’ai toujours en plus de facilité pour remarquer la nature profonde des gens. »

Des études de psychologie donc, ce qui explique à la jeune sorcière pourquoi elle ne la croise qu’en cours de Français. La discipline lui semble compliqué, bien que très certainement passionnante. Elle en est encore plus persuadée, sa camarade a à cœur le bien-être des gens autour d’elle. Taichi ne fait que l’admirer encore un peu plus. Cependant l’attention de la jeune fille se trouve détourné par leur professeur de Français.
D’abord il répond à Manabu-san, concernant les cours du soir, proposant de les déplacer quant elle en a la disponibilité. Smith-sensei, elle le pense, est vraiment quelqu’un de très gentil et voulant partager son expérience avec autant de monde que possible. Même si elle en sait bien plus sur lui que ses camarades de cours, elle ne l’apprécie que plus encore.

« - Ah les études de psychologie, quelle formidable vocation que voilà ... »

Elle ne peut d’hocher légèrement la tête, puisqu’elle partage sa vision. En regardant attentivement son professeur, l’adolescente croit déceler une sorte de nostalgie. Avant de resservir une tasse de thé. Le professeur nostalgique laisse place à nouveau à celui bienveillant ... à la limite du taquin probablement. Le retour du grand-père en somme.

« - Et bien pour te répondre petite curieuse, j’avoue que je n’ai pas encore réfléchi à l’idée du voyage dans les détails. Ce que je peux vous dire, c’est qu’il est peu probable que j’opte pour Paris dans un premier temps. C’est une ville très surfaite à notre époque, elle a beaucoup perdu de sa superbe je trouve. »

Mentalement la petite note que la capitale française ne sera pas tout de suite au programme. Après tout, elle peut tout à fait faire des recherches sur les monuments de la capitale et en faire des visites virtuelles. De toute façon, Taichi Tomoe ne se leurre pas ce voyage promet d’être un problème de taille. Oui elle est excitée d’y participer et elle ne le louperai pour rien au monde mais ... qui dit voyage dit camarades. Qui dit camarades dit visites de groupes et par extension ... bain de foule.
Sa peur risque de la paralyser complètement, l’empêchant de réellement profiter du voyage. Elle le sait, elle va devoir contrôler sa peur panique si elle veut pouvoir participer à ce voyage universitaire.
Facile à penser, presque à dire mais à faire ...

« - Je pensais opter pour des endroits plus authentiques, plus chargé d’histoires, mais surtout avec des endroits avec des habitants prompts à partager ces histoires. »

La jeune sorcière doit bien s’avouer que son professeur l’a perdu pour une fois. Comment ça des endroits plus chargés d’histoires ? Des habitants prompts à partager ? Un lieu peut être plus riche qu’un autre en histoires ? Possible que son professeur parle des histoires provenant du folklore local mais pas de l’Histoire. A moins qu’elle ne comprenne de travers. Et pourquoi les habitants ne partageraient pas ces histoires justement ? Ce n’est pas quelque chose de commun dans ce pays lointain, que de partager sa culture ?
L’idée que potentiellement les français doivent marcher sur la tête travers l’esprit de la jeune sorcière. Elle admet silencieusement qu’elle commence à avoir du mal à appréhender cette culture si différente de la sienne. Pourtant sa curiosité vient faire face et lui remémore la raison qu’elle a pour poursuivre ce cours : l’envie de découvrir. Alors elle hoche la tête vers son professeur en souriant un petit peu, retrouvant cette apparence d’enfant qui est la sienne.

« - Mais Smith-sensei ... je ne comprends pas. Pourquoi les habitants ne partageraient pas leurs histoires ? Ils n’ont pas le droit d’en parler ? »

Et avec l’apparence s’ajoute, comme souvent, sa candeur. Taichi Tomoe possède pourtant des filtres, des réflexions mais ... elle peut aussi être d’une naïveté désarmante.

"Naïveté quand tu nous tiens ..."

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Humain - Civil
avatar
Race : Humaine
Couleur : #cc99ff
Avatar : Rei Hino (Sailor Moon)
Date d'inscription : 26/01/2017
Nombre de messages : 92
Emploi/loisirs : Miko / Etudiante
Yens : 89
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Manabu
Humain - Civil
MessageSujet: Re: Une éclaircie en pleine tempête   Mar 23 Oct 2018 - 20:45


Une éclaircie en pleine tempête

Libre

Ce temps de midi n’aurait pas pu être plus agréable malgré que nous nous trouvions en pleine session d’examens. Nous étions là, un professeur et deux élèves en train de discuter gaiement en savourant nos bentos et goutant l’excellent thé que le professeur avait apporté. Le soleil dardait la ville de ses rayons et de sa chaleur tandis qu’un petit vent nous apportait de l’air. Il ne nous fallait rien de plus.

Surtout que la discussion était, elle aussi, des plus agréables ! Non seulement, Smitsh-sensei m’avait proposé de suivre des cours soirs, mais aussi des cours particuliers à la convenance de nos horaires. Mais il avait aussi parler d’un voyage scolaire en France. On parlait aussi de nos études et cela ne me dérangeait pas. Ce que je considérai comme une réussite. En soit, rien ne pourrait me rendre plus heureuse à l’heure actuelle à une exception près.

En parlant d’études, je constate que l’évocation de la psychologie provoque un sentiment de nostalgie chez mon professeur. Il aurait donc fait aussi ce genre d’études ? Cela ne m’étonne pas vraiment de lui. Il a l’art et la manière de cerner les gens, comme moi. Du moins, c’est l’impression qu’il me donne. Et c’était agréable d’apprendre quelque chose sur son professeur. C’était comme revenir en enfance, en primaire, au collège, au lycée. Cela nous faisait sentir plus proche de nos senseis, d’une certaine manière.

La conversation sur le voyage scolaire continua un peu. Ainsi, Smitsh-sensei n’imaginait pas se rendre à Paris. Il était plus probable que nous visitions des endroits plus ruraux, moins dense. Je comprenais un peu ce qu’insinuait notre professeur. Paris était surement une charmante ville, remplie de beaux monuments et de musée. Mais ce n’était surement plus un endroit chargé d’histoires. Cela devait être le même que chez nous, au final. Tokyo était une grande ville qui avançait avec le temps, laissant son passé derrière elle. Pour retourner en arrière, il était plus simple de visiter des endroits tels que le temple Kazuhide ou le Sekidozan.

La petite Yumikura réagit aux propos de notre professeur en posant une quelqu’un qui marquait bien l’âge jeune de la demoiselle. C’était assez drôle – pas dans le sens amusant, bien sûr – de voir une jeune fille aussi jeune à l’Université. Elle était à la fois si mature et tellement enfantine. L’innocence même incarnait sa question.

Kei ▬ « Ce n’est pas qu’ils n’en ont pas le droit. Je pense plutôt qu’ils n’ont pas envie simplement de parler d’Histoire. Ou même simplement d’y penser. Les gens des grandes villes tiennent à tourner la tête et le regard vers l’avenir en s’encombrant de peu. »

"Partage d'histoires"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race : Changelin
Couleur : #ff6600
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 208
Emploi/loisirs : Professeur de Français / Patron du Fior Nadur
Yens : 69

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
John Smith
Changelin smilodon - Représentant félin
MessageSujet: Re: Une éclaircie en pleine tempête   Mar 23 Oct 2018 - 21:35



La journée était particulièrement belle, le soleil avait quelque chose de revigorant après quelques heures passés dans une salle obscure à surveiller des examens. J’avais par ailleurs encore quelques examens à faire passer sur le reste de la semaine, mais également cet après-midi. Ceux qui en étaient à leur cinquième année de cours de français étaient de loin les plus exécrables de toutes l’université pour une raison obscure.
Toutefois, cette pause déjeuner avec mes élèves, les deux plus prometteuse à en juger par leur sérieux et leur curiosité, était des plus salvatrice dans cette journée un brin ennuyeuse.

Nous mangions avec appétit, discutions avec entrain et dans ce calme reposant au milieu de la tempête qu’engendraient les examens, tout cela était très agréable. C’est alors seulement que j’ai compris à quel point je m’étais laissé aller dans mes rêveries alors que je croisais à nouveau le regard de mes étudiantes. J’avais été un peu trop profond dans mes souvenirs et laissé la nostalgie m’envahir un peu trop. Maintenant elles devaient sans doute se douter que j’avais étudié la psychologie d’une manière ou d’une autre. Bien entendu, pour le cas de Yukimura-chan, c’était un moindre mal étant donné qu’elle était déjà au courant que j’étais espion par le passé. De fait, un espion se devait, tout du moins à mon époque, d’avoir des connaissances au point sur la psychologie humaine pour comprendre au mieux les comportement et pouvoir s’adapter sur le terrain. Finalement j’étais peut-être devenu trop vieux pour exercer encore comme espion si je me laissais démasquer par tout le monde aussi facilement.
Néanmoins, le sujet est vite passé à la trappe lorsque Yukimura-chan a décidé de poser plus de questions sur le voyage hypothétique que nous aurions en France. J’allais m’empresser de répondre lorsque je fût pris au dépourvu par Manabu-san qui avait bien entendu compris là où je voulais bien évidemment en venir.
En effet il y avait un constat des plus triste de fait de nos jours. Maintenant, plus personne ne prenait le temps de parler avec quiconque ou presque dans les grandes villes. Tout n’était que “le temps c’est de l’argent” ou encore “je n’ai pas le temps”. On ne fait plus que courir après le temps au lieu de simplement prendre le temps comme avant. Aujourd’hui on ne voit plus qu’à la campagne des gens qui prennent encore le temps de se poser calmement et de raconter des morceaux de leur vie ou du passé de leur région. C’est dans le regard authentique de passionnés que l’on peut saisir la beauté historique de certains endroit et non pas dans le regard vide d’universitaire mue par le nombre de visites dans leur musée.

J’esquisai alors un doux sourire de satisfaction.
John ▬  En effet Manabu-san, aujourd’hui peu de gens des grandes villes prennent le temps de discuter et de conter une histoire.
L’analyse de Manabu-san était des plus pertinente qui plus est. Les capitales étaient promptes à conserver leur passé comme un trophé vivant, mais pas de vivre en conservant sa mémoire pour autant.
John ▬ Nous irons plutôt dans des petits coin de France, tout aussi chargés en histoire et avec des gens plus à même de nous parler de cette histoire avec authenticité et passion.
Je me suis ensuite tourné directement vers cette très chère Yukimura-chan tout en lui adressant un large sourire.
John ▬ Ne t’en fais pas, nous opterons pour de petites auberges de jeunesse à l’ambiance chaleureuse, en comité réduit  

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
avatar
Race : Sorcière
Couleur : #9966ff
Avatar : Akatsuki de Log Horizon
Date d'inscription : 09/02/2018
Nombre de messages : 147
Emploi/loisirs : Etudiante, bibliothécaire & hackeuse
Yens : 119
Voir le profil de l'utilisateur
Taichi Tomoe Yukimura
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Re: Une éclaircie en pleine tempête   Dim 28 Oct 2018 - 20:50


Une éclaircie en pleine tempête

Libre

« - Ce n’est pas qu’ils n’en ont pas le droit. Je pense plutôt qu’ils n’ont pas envie simplement de parler d’Histoire. Ou même simplement d’y penser. Les gens des grandes villes tiennent à tourner la tête et le regard vers l’avenir en s’encombrant de peu.
- En effet Manabu-san, aujourd’hui peu de gens des grandes villes prennent le temps de discuter et de conter une histoire. »

Taichi Tomoe les regarde l’un après l’autre, les joues soudainement en feu. Elle se sent un peu bête d’avoir posé une question aussi stupide. Elle aurait dû y penser elle-même, décidément il n’y a pas que la concentration qu’elle doit travailler mais aussi sa naïveté.

« - Nous irons plutôt dans des petits coins de France, tout aussi chargés en histoire et avec des gens plus à même de nous parler de cette histoire avec authenticité et passion. »

Oui c’est tout à fait logique, puisque l’essence de ce voyage est de mieux appréhender l’histoire ainsi que les us et coutumes français. Les grandes villes ne correspondent de fait pas à cette idée. L’avantage pour la petite sorcière est que ça va être plus simple pour elle. En effet qui dit petite ville, voire village, dit peu de monde, donc plus de facilité pour elle de gérer sa peur, du moins en théorie. Elle ne s’aperçoit que Smith-sensei s’est tourné vers elle seulement lorsqu’il lui adresse la parole.

« - Ne t’en fais pas, nous opterons pour de petites auberges de jeunesse à l’ambiance chaleureuse, en comité réduit. »

Un sourire naît sur son visage et illumine son regard. Elle est tellement reconnaissante de son attention vis-à-vis d’elle, qu’en se levant pour le remercier, elle s’emmêle les jambes et réussit seulement à tomber. Heureusement son bento est fini et sa tasse est sur le banc. Les joues écarlates de gênes, elle ne peut s’empêcher pourtant de rire un peu de sa chute. Une fois relevée, elle s’incline respectueusement face à son professeur de français.

« - Merci pour tout Smith-sensei. Vous êtes réellement un professeur exceptionnel. »

Suite à quoi, elle range son bento dans son sac et termine sa tasse de thé. Aussi agréable et reposant que peut être ce moment, les examens ne sont pas terminés, loin de là même pour elle. Il lui reste encore trois épreuves avant de clore la journée. Alors et à contre-cœur, elle ferme son sac et le repositionne sur son épaule. Pour la seconde fois, elle se lève du banc. Cette fois-ci pourtant, elle salut ses deux compagnons de repas, juste après avoir jeté un œil à sa montre.

« - Veillez m’excuser, mais je vais devoir vous laisser. Grâce à la politique de l’Université, j’ai encore trois examens à passer cet après-midi, le premier va commencer d’ici une dizaine de minutes. »

Elle se redresse et leur offre un large sourire.

« - J’ai adoré partager ce repas avec vous. J’espère que nous pourrons en partager un autre bientôt. Manabu-san peut-être que je passerai vous voir au temple si vous êtes d’accord et vous Smith-sensei je ne louperai mon cours de perfectionnement de demain pour rien au monde. Bon courage pour la fin de vos examens Manabu-san ! »

Sans se hâter, la petite laisse derrière elle ses interlocuteurs, prenant le chemin du bâtiment le plus proche. En réalité, elle est déjà virtuellement en retard, puisque l’examen a lieu à l’autre bout du campus. Elle entre dans le premier placard qu’elle croise et ouvre un portail pour l’autre bâtiment, un autre placard. Ensuite elle se dirige vers sa nouvelle salle d’examen.
Taichi Tomoe n’attend plus qu’une seule et unique chose : la fin des examens, pour fêter ça avec Zuko-kun devant un jeux vidéo et une pizza.

"Retour au point de départ"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Humain - Civil
avatar
Race : Humaine
Couleur : #cc99ff
Avatar : Rei Hino (Sailor Moon)
Date d'inscription : 26/01/2017
Nombre de messages : 92
Emploi/loisirs : Miko / Etudiante
Yens : 89
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Manabu
Humain - Civil
MessageSujet: Re: Une éclaircie en pleine tempête   Dim 18 Nov 2018 - 23:10


Une éclaircie en pleine tempête

Libre

A peine eus-je prononcé mes pensées que Smith-sensei vint confirmer mes dires et apporter des précisions. Je l’écoutai avec attention alors qu’il commençait à préciser ses intentions quand au programme de ce voyage linguistique. Cela suivait bien ses réflexions. Je me contentai d’acquiescer en silence. Cela me convenait parfaitement. Cela ne me dépayserait pas trop des jours calmes au temple.

Soudainement, notre professeur se tourna vers la demoiselle pour lui adresser quelques mots qui la soulagèrent visiblement. La petite Yukimura était vraiment quelqu’un à la timidité maladive. Cela se remarquait de plus en plus. Je comprenais aussi un peu mieux son comportement et pourquoi je la voyais si peu en cours. Non pas qu’elle n’ait pas besoin de suivre pour réussir. Cela ne devait pas être simple pour elle dans la vie de tous les jours. Notre professeur devait le savoir lui, aussi.

Le sourire sur le visage, Yukimura-san remercia notre sensei et commença à ranger ses affaires. Un rapide coup d’œil à ma montre et je vis que l’heure de table était presque terminée. Que le temps passait vite ! Il était bientôt temps pour moi de rentrer pour entamer mes révisions de l’après-midi.

Pardon ? Trois examens ? Voilà qui était bien courageux. Une chose était certaine : Cette petite était remplie de détermination. Je me remis tout de fois vite de cette surprise.

Kei ▬ « Prenez soin de travailler sans vous surmener. Je suis certaine que vous viendrez à bout de cette session d’examen avec d’excellents résultats. Je serais aussi ravie de repartager un pique-nique avec vous, Yukimura-san. Vous êtes aussi la bienvenue quand vous voulez au temple et vous pouvez y venir quand l’envie vous prend. »

Je la regardai partir avec un sourire. Voilà une jeune fille bien étrange. Pourvu qu’elle arrive à l’heure à son examen. Je me sentirai un peu coupable sinon. Enfin, ce n’était pas de vraiment de notre faute. Nous passions du bon temps au point de ne pas faire attention à l’heure.

Kei ▬ « Une demoiselle bien charmante. Dommage qu’elle soit aussi timide. Cela ne doit pas être simple pour elle. »

Doucement, je me relevai et je lissai avec douceur la robe que je portai avant de me tourner vers mon professeur. Mes affaires étaient rangées, mon sac n’attendait plus qu’à être pris pour partir.

Kei ▬ « Sensei, je vais malheureusement devoir vous laisser aussi. Mais le temps file et, en cette période, il serait plus raisonnable de ma part de rentrer pour étudier. Ce fut un plaisir de partager ce repas avec vous et votre thé était délicieux. A très bientôt. »

Je lui adressai un dernier sourire avant de me détourner du banc. Il était temps pour moi de rentrer. Au final, je n'avais pas osé satisfaire ma curiosité... Ce n'était pas le moment.

"Toutes les bonnes choses ont une fin"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Race : Changelin
Couleur : #ff6600
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 208
Emploi/loisirs : Professeur de Français / Patron du Fior Nadur
Yens : 69

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
John Smith
Changelin smilodon - Représentant félin
MessageSujet: Re: Une éclaircie en pleine tempête   Lun 19 Nov 2018 - 15:50



Taichi Tomoe est une petite fille très touchante, un régale pour la joie de vivre, si insouciante et impétueuse malgré sa timidité. Mais son sourire était une douce récompense, je savais maintenant que mon idée pour le voyage scolaire était une merveilleuse idée. Elle s’était tellement empressé de se lever pour me remercier de mettre finalement juste tout mon coeur au service de mes élèves qu’elle s’était emmêlée les pinceaux et était tombée.

Elle s’est cependant bien excusée de devoir nous laisser en raison du fait qu’elle avait encore trois examens à passer dans la journée. Il est vrai qu’elle était inscrite à tout un tas de matières optionnelles en plus des cursus qu’elle suivait pour se former en tant que tel. Avec son génie elle pouvait suivre l’intégralité des différents programmes, mais ce n’était pas sans mal lorsqu’il s’agissait des examens. En effet il lui fallait sans doute jongler avec tout un tas de matière chaque jour en cette période d’évaluation, mais après ce serait le moment des vacances d’été qui suivrait. Je songeais au fait que mes élèves allaient pouvoir se reposer, mais il m’était devenu évident à force de cotoyer Taichi Tomoe que ce n’était pas dans sa nature.

J’accompagnais son départ avec un signe de tête et une douce parole avec un sourire bien connu maintenant.
John ▬ Bon courage pour vos examen Yukimura-san. J’espère également repasser un agréable repas en votre compagnie  
Le temps avait filé à toute vitesse en une si agréable compagnie, mais maintenant il est vrai que je m’inquiétait un peu de la surcharge de travail que Taichi Tomoe pouvait s’infliger à elle-même comme le soulignait Kei. Juste après son départ, c’était Kei qui avait parfaitement résumé le personnage qu’était notre petite Taichi Tomoe.
John ▬ En effet, mais elle fait beaucoup d’effort à ce sujet.  
Ce fût ensuite au tour de Kei de me faire ses aux revoirs avant de s’incliner. Elle avait elle aussi encore beaucoup de chose à réviser pour le reste de ses examens, sans compter sans doute ses devoirs au temple avec son père.
John ▬ Je vous en prie Manabu-san, ne vous surmenez pas trop non plus et passez une bonne fin de journée.
J’ai rangé ensuite mes affaires à mon tour dans ma serviette avant de reprendre le chemin de mon bureau pour corriger les copies de l’examen de ce matin. J’étais dans l’expectative de la réussite de mes étudiants, mais bien plus encore d’en avoir fini avec cette besogne. Ce n’était pas que c’était une tâche particulièrement ingrate, car je prenais très à coeur de corriger le plus judicieusement possible. Toutefois, j’avais surtout hâte de pouvoir quitter l’université pour un brin de promenade au grand air.

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une éclaircie en pleine tempête   
Revenir en haut Aller en bas
 
Une éclaircie en pleine tempête
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» En pleine tempête [Intrigue 8]
» Tu es mon phare en pleine tempête. Sirius&Remus
» [TopikaMétéo] La tempête...
» Tempête de Feuilles au pays des merveilles... (LIBRE)
» ¤ Température glacée & Tempérament de feu ¤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Hors RPG :: Campus Universitaire-
Sauter vers: