DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
[EVENT] Discussions entre collègues



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Dark Knights sur FB ?

Partagez | 
 

 [EVENT] Discussions entre collègues

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
avatar
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 413
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 232

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Tel
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
MessageSujet: [EVENT] Discussions entre collègues   Sam 21 Juil 2018 - 0:08


Discussions entre collègues

Feat Elena Satoru & Thomas Tel

Je pénétrai à l’intérieur de notre antre. Comme d’habitude, dans des cas pareils, j’avais prévenu les autres d’un besoin de m’entretenir avec eux. Bien sûr, je me doutais que tous ne seraient pas là, mais si le Temps, la Justice ou encore le Secret avait accepté de venir me rencontrer ce soir, c’était déjà pas mal.

Oh, je me doutais bien qu’ils allaient se plaindre, me dire que j’aurais pu attendre notre prochaine réunion. Mais je ne pouvais pas attendre, je devais récupérer certaines informations au plus vite. Deux ans que j’avançais à tâtons et d’une extrême lenteur. Il était temps de passer à la vitesse supérieure. Et je remerciais grandement les chevaliers pour leur aide.

Par contre, je ne savais pas si je pouvais compter Elena en cet instant. Avec tout ce qui se passait en ville, les Sorciers ne se sentait plus en sécurité. De ce fait, mon amie se devait de rester plus souvent à l’école pour rassurer élèves, parents, professeurs et autres employés sous ses ordres. Elle n’appréciait pas particulièrement de faire ça. Mais elle comme moi savait que c’était nécessaire. Et malgré son caractère insouciant, elle savait se démontrer très professionnelle. Et il ne fallait pas oublier Taichi dans l’équation. Elena semblait s’être mise en tête d’en faire sa petite protégée comme moi j’avais Zuko. Ce qui est encore plus drôle en sachant que ces deux là se connaissent et qu’ils sont devenus amis à l’université.

Je sortais un instant de mes pensées en remarquant que j’étais dans la pièce principale, là où on se réunissait à neuf pour discuter des affaires Sorcières et où nos points de vue divergeaient souvent. Je m’avançai un instant jusqu’à ma place avant de regarder l’heure. J’étais à l’avance. Normal que je sois le seul présent dans la pièce. Je pris donc un instant pour sortir les documents que je portais toujours dans mon sac. Tout le dossier que je disposais sur les Lycan infectés. Il n’y avait pas grand-chose dedans mais cela s’étouffait dernièrement.

Tout d’abord, il y avait un rapport sur deux des 7 chefs vampiriques : Alessio Di Altiero et Metuselah Shidara. Si le rapport sur le premier était relativement simple et qu’il était possible d’une possible rencontre pour une alliance, le deuxième était plus délicat. Metuselah était un vampire que je n’espérai jamais recroiser. Même si je devais avouer que les infos qu’on a pu obtenir de sa part était utile. Enfin, il n’était pas, au départ, question d’être surpris par l’un ou l’autre. Les rencontres avec les autres chefs avaient donc été suspendus à l’heure actuelle.

De toute façon, je n’étais plus certain de trouver la moindre information utile côté vampire actuellement. C’est pour cela que je comptais plutôt chercher parmi les changelins et, plus précisément, les loups. A la suite des deux rapports venaient donc les résumés des recherches de la petite Taichi. J’espérai pouvoir joindre ses derniers le plus tôt possible. Pour l’enquête, mais aussi pour Natsu et Zuko.

Et tout à la fin, se trouvait ma dernière acquisition. Après avoir téléphoné au QG des Chevaliers de l’Ombre, j’avais pu obtenir une copie de la liste des différents incidents par mail. J’avais pu noter qu’une partie d’entre eux n’avait pas été signalé par la presse. Je me demandai si c’était simplement de la mauvaise communication ou si quelqu’un tentait de taire les attaques. Si c’était la deuxième solution, je ne demandai alors pour quelle raison.

Je refermai pour l’instant le dossier. L’heure était proche. D’ailleurs, n’entendais-je pas des bruits de pas ?

"Au sein de l'Enclave"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste du Savoir
avatar
Race : Sorcière
Couleur : [color=#ff00ff]
Avatar : Jinx (League of Legends)
Date d'inscription : 14/09/2016
Nombre de messages : 205
Emploi/loisirs : Membre de l'Enclave
Yens : 479
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Satoru
Sorcier - Enclaviste du Savoir
MessageSujet: Re: [EVENT] Discussions entre collègues   Ven 24 Aoû 2018 - 23:12

... Des bruits de pas qui faisaient un son bien étrange... Puisque actuellement je traînais des pieds et donnais du talon dans le couloir recouvert de carrelage ! ... Pardon, je me reprends, je suis pas censé être omnisciente ... Donc, j'arrivais en faisant claquer les talons de mes grosses boots sur le carrelage. J'entrais dans la pièce ...

Tom-chouuuuuu !! hurlais-je en lui sautant dessus et frottant ma joue contre la sienne - j'ai trop regardé One piece chez la tribu des Minks dernièrement - Sérieuuux, ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vus !! Je le lâchais - enfin presque, je le tenais toujours pas les épaules - et prit un peu mes distances. Bon ok, on a déjeuné ensemble ce matin, mais franchement en ce moment en dehors de ça, on se voit jamais, c'est beaucoup trop triste ! Après lui avoir glissé un regard larmoyant, je le lâche enfin pour de vrai et me mets à danser d'un pied sur l'autre, les mains dans le dos, mes nattes faisant le balancier à en faire la poussière. Tournée vers l'entrée - où je n'avais croisé personne tout à l'heure, j'attendais de voir quelqu'un se ramener. Bon alors, du coup, tu sais qui va se pointer là ou toujours pas ? N'empêche qu'avec tout ça, dis-je en faisant de grands gestes des bras, je vais avoir de la lecture paaaar-dessus la tête... Mais tsais quoi ... binn pour une fois je m'en fous ! Tu te rends compte, moi qui suis prête à lire des pages à n'en plus finir quoi ... Nan franchement, comme ça j'aurais l'impression de faire du travail constructif, bordel, parce qu'en ce moment à l'école, c'est d'un louuuuurd ! J'en suis limite à lancer de fausses rumeurs débiles pour que les gens arrêtent de flipper pour rien et qu'ils s'intéressent à des conneries, genre t'sais comme la coupe du monde de foot chez les humains quoi... Ah tiens, en parlant d'humains, ... t'as des nouvelles de Tu-sais-qui ? Tom-choupinou savait de qui je parlais quand je disais ça - et non, c'était pas de Voldemort - mais juste que je taisais le nom de son frère quand on savait pas qui pouvait nous entendre. Enfin bon, je sais que c'est pas un humain hein, mais tu sais, des fois mes pensées sont pas toujours très cohérentes ...

Là-dessus, je finis par me taire, parce qu'un troisième enclaviste faisait son entrée et j'avais pas envie de raconter mes histoires en sa présence...
[H-RP : S'il faut que je rajoute des trucs cohérents, dites-le moi ! xD]


Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste du Secret
avatar
Race : Sorcier Sang-Pur
Couleur : #009900
Avatar : Moeka Kiryu (Stein Gate)
Date d'inscription : 18/08/2018
Nombre de messages : 61
Emploi/loisirs : Secret / Chef Psychiatre / Neurochirurgienne
Yens : 37

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Fujibayashi
Sorcier - Enclaviste du Secret
MessageSujet: Re: [EVENT] Discussions entre collègues   Sam 25 Aoû 2018 - 0:21
J’avais erré sans but une bonne partie de la journée comme j’en avais pris l’habitude ces derniers temps. Retrouver ma Tomoe était une épreuve que j’arrivais pas encore à assimiler.
J’étais perdu dans mes pensée quand mon téléphone me ramena à la réalité grâce à une notification de mon agenda électronique.
Les réunions non prévue de l’Enclave étaient tout sauf courantes et d’ordinaire je ne n’aimais pas spécialement venir à des réunions annoncée trop au dernier moment sans qu’une quelconque mention d’urgence ou d’un semblait d’indice quant au sujet ne soit mentionné. Toutefois cette réunion extraordinaire avait été mandatée par la Sagesse ce qui était tout sauf bon signe du fait qu’il n’a pour ainsi dire jamais convoqué une assemblée avant une date de réunion.

Nous n’allions sans doute pas être nombreux ce soir et avec de la chance peut-être qu’étant donné la rapidité de la rencontre souhaité, l’absence du Savoir serait à prévoir. En tout cas c’est ce que j’espérais encore à ce moment-là bien qu’elle était proche de la Sagesse.

Je suis repassée chez moi rapidement, enfin chez moi, si tant est que j’arrive un jour à considérer l’endroit comme à nouveau chez bien entendu. Chose à laquelle je n’étais pas encore parvenu depuis mon retour il y a huits ans.
Je suis allée dans le sous-sol pour atteindre la pièce secrète cachée avec système de faux mur. Là je sélectionnais ma robe victorienne noire brodée de vert aux coutures d’argent fin ainsi que mes escarpins assortis. Bien entendus toujours avec un corset pour souligner au mieux mes formes. Puis je prenais le masque qui était le mien, celui que je ne quittais que rarement en présence de quiconque. De mémoire je n’avais montré mon visage à la Sagesse que lors de sa nomination à ce poste, tout comme pour beaucoup d’autres venus après moi autour de la table de l’Enclave. Je terminais enfin par mon chapeau assortis à ma robe tout en prenant le soin de placer dessus un broche spécialement pour l’occasion à l'effigie d’un serpent se mordant la queue en argent.

Plus mes pas me rapprochaient de l’Enclave, plus je me demandais ce que la Sagesse pouvait bien nous vouloir si rapidement. Enfin il n’y avait que peu de sujets qui pouvaient le motiver à mon sens. Un problème critique avec un sorcier aurait sollicité une réunion de crise et était donc une raison à éliminer selon moi. Un problème de sorcier moindre aurait pu attendre la prochaine date de réunion de prévue. Aussi il y avait surement un problème plutôt lié à un fait d’actualité en rapport avec les vampires ou les lycans pourquoi pas, après tout, plus on parlait de ce problème, plus l’attention se tournait vers Nakanoto et le Japon. Par extension donc plus les yeux sont ouvert à attendre le surnaturel, plus on augmentait la probabilité qu’un acte de sorcellerie soit perçu par un humain.

Une fois franchi les portes du temple pour me rendre jusqu’à la caverne en dessous ainsi que la porte ne s’ouvrant qu’en sentant la magie d’un membre de l’Enclave, j’entendis des voix. Je n’étais pas la première arrivée, mais je n’étais pas pour autant en retard, bien au contraire j’arrive toujours à l’heure souhaité. En outre ce fût lorsque je suis arrivée dans la salle de réunion que l’idée d’une soirée calme a volé en éclat en une fraction de seconde lorsque j’ai aperçu le Savoir.

Comme à mon habitude je ne faisais qu’un symbolique signe de tête de salutation sans dire un seul mot en direction de mes collègues avant de gagner mon siège en attendant que les autres collègues pouvant encore arriver ne finissent par montrer le bout de leur nez.
Bien que le Temps était toujours de nos réunions du fait qu'il résidait ici et par conséquent était celui qui dressait le procès verbale des réunions pour les archives, je sortais mon calepin de notes. J'étais resté de la vieille école encore pour ce genre de choses et mes notes étaient toutes mises sur microfilm comme dans l'espionnage d'antan avant d'être dissimulé chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 21/06/2012
Nombre de messages : 159
Yens : 232
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: [EVENT] Discussions entre collègues   Jeu 6 Sep 2018 - 19:28
Intervention PNJ
« Le Temps »

Avatar 200x400
feat artwork original de Erise
Description PNJ
Miyuki Arisugawa
Le Temps
ᚕ Age : 54 ans
ᚕ Surnom(s) : Inconnu
ᚕ Orientation sexuelle : Inconnue. Supposée hétérosexuelle
ᚕ Race : Sorcière au sang pur
ᚕ Métier : Enclaviste du Temps, gérante du Sekidozan
ᚕ Nationalité : Japonaise  
ᚕ Pouvoir(s) : Ses plus connus concernent sa place à l'Enclave :
- Réceptacle de la mémoire :
Spoiler:
 
- Projection mémorielle :
Spoiler:
 

Description générale :
Miyuki est devenue enclaviste il y a bientôt cinq ans, à 50 ans, le jour de son anniversaire, après six mois où la place est restée vacante, mais durant lesquels elle était régulièrement consultée. En effet, sa mère, la précédente enclaviste, a dû voir toute sa mémoire effacée après trente-quatre ans de bons et loyaux services, car le poids de ces siècles de souvenirs et d'émotions provoquaient de graves dégâts à son cerveau. On dit que le clan Arisugawa, très ancienne famille japonaise, tire son nom de la maison Arisugawa-no-miya, une branche de la famille impériale supposée être éteinte depuis 1913, mais ses membres n'ont jamais confirmé ni infirmé la rumeur.

La sorcière est l'image-même de l'aristocrate japonaise, aux traits fins, au maintien très droit et à la silhouette gracile. Sa peau a la blancheur des asiatiques qui sortent rarement, et jamais sans une ombrelle. De longs cheveux lisses d'un noir de jais sont noués en chignon sur sa nuque. Ses yeux gris semblent froids et distants. Elle s'habille de vêtements traditionnels aux couleurs sobres. Elle dégage à la fois noblesse et rigidité et elle se comporte exactement comme tel. Peu de monde sauraient vraiment dire à quoi elle pense. Elle parle peu et garde ses distances. Elle semble avoir un code d'honneur ancien qu'elle cherche à respecter à la lettre, un bushido rétabli au goût du jour. Cependant, ce code ne concerne que ses homologues sorciers, car les humains lui sont au mieux très indifférents. Elle les perçoit comme une race inférieure qui a malgré tout perpétué un génocide sur son peuple il y a plusieurs siècles. Les souvenirs de cette époque sont encore vivaces dans son esprit à cause du sortilège.

Miyuki prend à cœur son rôle d'enclaviste. Si elle donne rarement son avis en dehors des votes, elle montre systématiquement tout souvenir important lié à une discussion de l'Enclave, afin que ses collègues puissent tenir compte des réussites et des erreurs du passé dans leurs décisions. Elle prend également en note les procès verbaux des réunions. Elle vit au Sekidozan et travaille avec le Secret et le Bouclier afin que les touristes qui visitent ce monument historique ne se doutent de rien quant à ce qui se trouve sous leurs pieds. Elle passe beaucoup de son temps libre à jeter sur le papier les anciens souvenirs qui n'existent plus que dans sa tête, afin qu'ils ne soient pas perdus si elle meurt accidentellement ou ne trouve pas d'héritier avant sa mort.

Je travaillais depuis plusieurs heures dans la salle des archives de l’Enclave, celle à laquelle seuls mes homologues avaient accès. Coucher tous ces très anciens souvenirs sur le papier était extrêmement chronovore. Je ne voulais pas oublier un seul détail. Ce qui pouvait sembler insignifiant aujourd’hui pourrait prendre toute son importance plus tard. C’était un travail minutieux et de longue haleine auquel je consacrais le gros de mes journées.

J’entendis des pas descendre les marches qui menaient à la salle de réunion et jetai un coup d’œil à l’horloge. Ce n’était pas encore l’heure du rendez-vous donné par la Sagesse. Je pouvais bien écrire encore quelques paragraphes. Je n’étais pas du genre à fraterniser avec mes collègues avant ou après les réunions. Parler de la pluie et du beau temps, ce n’était pas vraiment mon truc. De plus, les différents souvenirs qui me venaient à l’esprit quand une personne évoquait un sujet me perturbaient, m’envoyant des émotions contradictoires parmi lesquelles j’avais du mal à déceler les miennes. Peu de monde savaient qui j’étais vraiment, mais autant dire que je ne le savais pas vraiment non plus. J’arborai cette carapace de froideur pour éviter de changer de caractère d’un moment à l’autre. Ça, j’arrivais à la garder en place, autant que nécessaire. Moins je voyais de monde, mieux je me portais. Cette retraite au Sekidozan, en seule compagnie de mes serviteurs, était salvatrice. En tant que fille du Temps, j’avais grandi ici, dans des appartements à la surface, et j’étais tout naturellement restée jusqu’à aujourd’hui, ne quittant les lieux que pour me former à l’école jusqu’à ce que je sois capable de maîtriser suffisamment ma magie pour me promener au milieu des humains.

Soudain, un boucan du diable se fit entendre. Il n’était pas difficile de deviner qui avait débarqué. A peine arrivée, Elena se mit à brailler, comme à son habitude, mettant un terme à la sérénité du lieu. Ce n’était pas une mauvaise personne, mais j’avais du mal à l’apprécier, moi qui aimait le calme et la sobriété. Elle était si différente de son prédécesseur. Malgré tout, je devais reconnaître qu’elle était compétente dans son travail. Je soupirai en refermant le gros grimoire et en rangeant mon matériel d’écriture. Ce n’était peut-être pas encore tout à fait l’heure, mais je n’arriverais plus à me concentrer.

Je me levai, arrangeai un peu mon yukata d’un bleu très foncé et attrapai le livre qui recueillait les procès-verbaux de ce mois-ci avant de passer la porte de la salle de réunion. Je saluai poliment les trois personnes déjà présentes, de manière très neutre.

« Bonsoir. »

Thomas Tell était sans doute arrivé en premier. C’était lui qui avait convoqué cette réunion exceptionnelle, après tout. Je n’en connaissais pas encore le sujet, et j’avoue que la curiosité me démangeait un peu. S’était-il passé quelque chose de si grave que cela ne pouvait attendre notre prochaine entrevue ? C’était la Sagesse après tout. J’avais toute confiance en son jugement. Il ne me serait pas venu à l’idée d’ignorer sa requête. S’il pensait que cela était nécessaire, c’est que cela l’était.

Je me doutais qu’Irina était peu ravie de ce rendez-vous surprise. C’était typiquement le genre de chose qui lui déplaisait. Je devinai ses sourcils froncés, invisibles derrière son masque, à moins que ce ne soit dû à la présence d’Elena Satoru, qui, je le savais, l’insupportait.

Nous n’avions pas de Ruse actuellement. L’Altruisme ne pourrait probablement pas quitter son hôpital en étant prévu aussi peu de temps auparavant. La Puissance et le Bouclier étaient mobilisés ailleurs pour sécuriser notre peuple. A part si la Justice se libérait, nous étions déjà au complet. Je m’assis dans mon fauteuil et installai mon matériel, en attendant que Thomas ne se décide à nous expliquer les raisons de sa venue.


PNJ Staff
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
avatar
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 413
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 232

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Tel
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
MessageSujet: Re: [EVENT] Discussions entre collègues   Jeu 6 Sep 2018 - 21:30


Discussions entre collègues

Feat Elena Satoru & Thomas Tel

Je levais ma tête en direction du bruit et je vis apparaitre Elena. Elle avait pu venir et j’en soupirai de soulagement. Cela aurait au moins l’avantage d’avoir une alliée dans cette rencontre. Bien sûr, nous étions tous alliés ici et notre seul but était le bien-être et la sécurité des sorciers. Mais nos divergences d’opinions ne nous aidaient pas à tomber d’accord. Rares étaient les décisions unanimes faites par l’Enclave et je suis certain que le Temps pouvait les compter sur les doigts d’une main.

Bref, Elena me sauta littéralement au cou pour un calin et je la pris dans mes bras pour le lui rendre. Elle commença à déblatérer pendant un long moment en agitant des bras. Du Elena tout craché, en somme, incapable de tenir en place. J’en profitais pour m’assoir et répondre à ses questions… Enfin, quand elle me laissait l’occasion.

Thomas ▬ « Absolument pas. Avec le timing serré, j’ai bien peur qu’on ne soit même pas la moitié. Fujibayashi sera surement là, elle ne présente toujours quand on la demande. Et Arisugawa aussi, vu qu’elle vit ici. Ce qui fera déjà quatre sur huit… Ce n’est pas si mal ».

J’essayais vainement de convaincre mon amie de s’assoir à son siège qui se trouvait juste à ma droite, sans succès. A la place, je me contentais de dire comment les choses avaient avancé avec Zuko.

Thomas ▬ « On s’est revu quelques fois pour l’instant. On discute de lui, de la famille et on apprend à se connaitre. Il voudrait bien connaitre notre mère aussi, mais je n’ai pas vraiment le temps de la joindre actuellement. Je manque aussi de temps avec tout ce qu’il se passe en ville. Et comme il va falloir aussi s’occuper du recrutement d’un nouvel Enclaviste pour le poste de la Ruse, je ne suis pas convaincu que nos agendas vont s’alléger. »

Alors que j’allais demander des nouvelles de Taichi et de la relation que ma meilleure amie entretenait maintenant avec elle, Fujibayashi arriva dans la salle. Comme d’habitude, elle fit un simple signe pour nous saluer et alla s’assoir à sa place en silence. Ni Elena, ni moi ne continuâmes la conversation.

Au bout d’un moment de silence, Miyuki Arisugawa nous rejoignit à son tour et nous salua poliment avant de rejoindre à son tout son siège. Nous ne restâmes que quatre. Personne d’autres ne vint. Je ne fis pas donc attendre, Le Temps comme le Secret voulait savoir pourquoi j’avais demandé à les voir.

Thomas ▬ « Je suis désolé de vous avoir convoqués ainsi sans un délai-ci court. Hélas, vous savez comme moi que l’enquête sur les Lycans infectés n’avance pas particulièrement vite. Toutefois, j’ai réussi à mettre la main sur des informations et sur une piste exploitable. J’ai cependant besoin de vous pour avancer. »

J’ouvris mon dossier devant moi avant de regarder tout le monde d’un air grave. Il est vrai que le début ne risquait pas de leur plaire vu que la première piste ne menait à rien.

Thomas ▬ « Bien, pour commencer, j’ai bien peur que la piste de Metuselah Shidara n’ait mené à rien, d’après notre enquête, il n’est pas à l’origine du mal qui rend les lycans. Ce qui nous renvoie à la case départ… Ou presque.

Dernièrement, j’ai réfléchi à la raison qui pourrait faire en sorte que les lycans deviennent hors de contrôle. Et je me suis demandé s’il n’était pas impossible que cela soit… naturel, si les lycans ne souffraient pas tout simplement d’une maladie qui toucherai habituellement les loups. Hélas, il faudrait pour ça faire des analyses sur un infecté. Mais je suppose que nous n’avons toujours pas pu en capturer un. Secret ? Parmi vos interventions avec la Puissance ou le Bouclier ? »

"Début de la discussion"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste du Savoir
avatar
Race : Sorcière
Couleur : [color=#ff00ff]
Avatar : Jinx (League of Legends)
Date d'inscription : 14/09/2016
Nombre de messages : 205
Emploi/loisirs : Membre de l'Enclave
Yens : 479
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Satoru
Sorcier - Enclaviste du Savoir
MessageSujet: Re: [EVENT] Discussions entre collègues   Ven 7 Sep 2018 - 22:08
Tom-Tom avait complètement raison … On était déjà bien occupés en ce moment, mais ça allait pas s’arranger par la suite. J’étais quand même un peu triste qu’il ne puisse profiter plus de son petit frère, mais j’étais déjà très contente qu’ils essaient de se nouer de vrais liens fraternels. D’ailleurs, ils y arrivaient superbement ! C’était encore un peu maladroit, je pense, mais c’était totalement normal hein … Et puis le p’tit loup - arg, j’avais vraiment hyper envie de le surnommer “mon p’tit sucre”, parce que bon, Zuko, Zucchero, Sucre quoi … déjà j’évitais Su-sucre, il devait s’estimer heureux … - il était vraiment quelqu’un de timide à mes yeux, plutôt discret avec nous - enfin c’était ptet normal, la situation était pas des plus simples - alors le fait qu’il veuille rencontrer sa mère biologique, celle qui l’avait abandonné, c’est qu’il lui avait pardonné et compris qu’elle ne l’avait pas fait de son plein gré. En même temps, c’était un gentil gamin, je n’en aurais pas moins attendu de lui … Il a eu de la chance de s’en sortir si bien et je suis teeeellement contente pour mon Tom-chou qui peut vraiment voir un frère en lui …

Notre petite conversation privée tourna court lorsque l’autre arriva. "L’autre", c’était Irina, madame le Secret… Cette fille était méééga hyper chiante, et teeellement pas drôle, un rabat-joie de service, limite, j’avais l’impression que rien n’existait dans sa vie à part son rôle quoi, c’était à en pleurer ! Elle nous fit un signe de tête, je lui répondis avec un sourire cordial … enfiin presque, il faisait pas très sincère… Il fallait vraiment que j’apprenne à cacher ce que je ressens … ou à être faux-cul.
Je la lorgnais, comme à mon habitude, pendant qu’elle rejoignait sa place sans un mot. C’est ça ouais, cache ta face derrière ton masque ! Tsss… Si je l’avais pas déjà vu sans son masque, j’aurais parié qu’elle le mettait parce qu’elle était trop laiiide ! Mais même pas … C’était tellement frustrant !!! Puis regardez-moi ce corps, ce style… c’est dégueulasse putain … Espèce de grosse vache, tiens ! Je bombais le torse sans trop m’en rendre compte.
Elle avait cassé l’ambiance putain … Bon après, la discussion était trop perso, alors je ne l’aurais pas continué quand même. Juste que sur le coup, je savais plus quoi dire…

C’est pour ça que le fait que notre belle Miyuki Arisugawa arrive à cet instant, rompit un peu le silence. Je ne pus m’empêcher d’afficher un petit sourire en la regardant avec tendresse. Ca, c’était une femme ! Je suis sûre que le yukata a été inventé pour être porté par elle ! Tant de grâce et de prestance ! Si elle daignait faire un sourire, un vrai sourire qui montrait que les gens étaient heureux, je crois que je craquerais littéralement … Alors que pourtant merde, rien que le fait d’être le Temps, ça suffisait à ce qu’on comprenne qu’elle était très attachée au passé… Alors que moi, qui suis vraiment une fille du présent et qui vit avec son temps et tout, bin manque de bol, apprendre de connaître une personne comme ça et réussir à m’entendre avec elle, je sais pas si c’est juste possible … Je la gratifiait un “Bonjour” tout joyeux, alors qu’elle allait s’asseoir à son tour.

On ne tarda pas à en faire de même avec Tom-chou, parce que de toute façon personne d’autre se ramenait. Une fois tout le monde concentré - oh, je vous vois venir, ptet bien que c’est moi qu’on attendait là-dessus, mais bin pas forcément et pas tout le temps d’ailleurs ! - il lança le sujet en commençant par exposer le fait qu’on avait limite risqué notre vie pour rien chez l’autre Shidara de mes deux. Mais ce qu’il dit par la suite m’intrigua fortement. En fait, l’idée qu’il avançait sur le fait que ce dérèglement du comportement chez les lycans soit peut-être une évolution naturelle, j’y avais vaguement pensé aussi, mais je n’avais pas approfondi là-dessus. Vu que Tomichounet continuait en demandant des infos à l’autre, je ne dis rien sur le moment, mais je me promis d’aborder le sujet avec Miyuki, si elle avait des infos sur l’histoire de la création des lycans. J’en avais quelques unes de mon côté, mais rien de fantastique.


Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste du Secret
avatar
Race : Sorcier Sang-Pur
Couleur : #009900
Avatar : Moeka Kiryu (Stein Gate)
Date d'inscription : 18/08/2018
Nombre de messages : 61
Emploi/loisirs : Secret / Chef Psychiatre / Neurochirurgienne
Yens : 37

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Irina Fujibayashi
Sorcier - Enclaviste du Secret
MessageSujet: Re: [EVENT] Discussions entre collègues   Sam 8 Sep 2018 - 3:13
Comme d’habitude je n’avais pas eu un accueil des plus chaleureux, surtout de la part de l’autre peste hystérique. J’en avais pris l’habitude car de toute façon je n’avais pas vraiment eu l’intention de faire ami ami avec mes collègues. La dernière fois que j’avais succombé à cela, ça m’avait couté mes filles et surtout briser le coeur. Une fois encore, son évident faux sourir de salutation était pitoyable. Cela était une douce satisfaction de provoquer chez elle cette réaction qualifiable de virale. Elle en bombait le torse comme d’une forme de défi, je ne pu alors m’empêcher de bomber le mien pour mettre encore plus en valeur ma silhouette incontestablement plus voluptueuse que celle de ma très chères Satoru-san.

Arisugawa-san était arrivée avec toujours autant de grâce qu’à son habitude, c’était de famille sans doute et elle tenait beaucoup de sa mère. Elle nous adressa un bonjour tout distingué avec le maintien qui était le sien. J’avais toujours un pincement au coeur à chaque fois que je la voyait, ne pouvant m’empêcher de penser à sa mère. Je me levai pour la saluer d’une révérence lorsqu’elle vint s’asseoir dans son siège et je gardai le silence.

Le ton de la conversation allait être grave, c’était certain, cela était écrit sur le visage de Tel-san lorsqu’il a commencé à prendre la parole. Il a commencé par argumenté sur le fait qu’une piste sur l’affaire des lycans infecté vis-à-vis de Metuselah Shidara n’avait rien donné, ou en tout cas, qu’il n’était pas mêlé à tout ça. Je n’étais pas très au fait de qui était cet individu, mis à part que c’était un vampire relativement puissant et par conséquent dangereux.
C’était donc l’objet de cette convocation hors délai, le cas des lycans malades qui avaient fait leur apparition à la fête d’Halloween. C’était un problème à gérer en effet, mais il était terriblement difficile de pouvoir étudier le cas, sans oublier le danger que représentaient ces créatures une fois hors de contrôle.

Tel-san proposait alors la théorie d’une évolution naturelle des choses chez les lycans, je ne sais pas ce qui pouvait motiver une telle pensée. C’est ensuite seulement qu’il a évoqué la nécessité de faire des tests dans le but de vérifier cette théorie, ce qui supposerait le fait d’avoir un infecté capturé. Juste avant de nous demander ce qu’il en était grâce à la coopération des services du Secret, de la Puissance et du Bouclier.
J’avoue que je ne coopérait pas véritablement souvent avec les autres services, et ce malgré la conjoncture à Nakanoto.

Irina - Je n’ai malheureusement pas de telles nouvelles à vous faire part Sagesse. Nos services ne se sont pas risqué à en appréhender, d’autant que les miens n’ont pas eu l’occasion d’être confronté à ces créatures. Tout ce sur quoi je garde un oeil, ce sont les incidents en ville.

Je réfléchissais un instant, mais pour le moment, personne n’était au courant d’Ôkamiro, l’ami lycan que j’avais connu au travers du traitement de ses troubles de la personnalité. J’hésitais à en parler pour le moment en raison de ce que tout pourrait soulever comme questionnement bien qu’il ne soit pas au courant de ma nature véritable. Nous parlions de beaucoup de choses et comme il me pensait au service de vampires, il se livrait énormément sur bons nombre de sujets divers et variés.
J’essayais de voir les réactions de mes confrères dans le but de découvrir leur opinion malgré leur silence.

Irina - J’aimerais néanmoins vous demander ce qui vous fait penser Sagesse à une possible maladie infectant les loups qui se serait transmis aux lycans ? De ce que je sais, ils semblent immunisé à toutes formes de maladie connues.

Je savais en disant cela que je m’exposais à devoir potentiellement révéler mes sources car je supposait leur liens avec les lycans modérés. Quoique pour certain et leur manies de parler à tout va et de s’accrocher aux gens, il n’était pas à exclure la possibilité d’une connaissance d’un lycan.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 21/06/2012
Nombre de messages : 159
Yens : 232
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: [EVENT] Discussions entre collègues   Lun 10 Sep 2018 - 23:35
Intervention PNJ
« Le Temps »

J’écoutai attentivement ce que Thomas avait à dire. Dommage que Metuselah Shidara ne soit pas responsable. Il aurait fait un coupable idéal. Cependant l’idée d’une cause naturelle me paraissait étrange. Je laissai Irina émettre ses réserves, avant de prendre la parole pour énoncer les miennes. Je ne prenais pas la parole bien souvent en réunion, à part pour parler du passé, mais quand c’était important à ce point, il m’arrivait de lever le nez de mon procès verbal et de prendre part à la discussion.

« Si je puis me permettre également, Tel-san, il y a maintenant plus d’un demi-siècle que les lycans se sont échappés dans Nakanoto et ses alentours et nous savons tous que les montagnes sont peuplées de simples loups. En tant que tant que Temps, je peux affirmer avec certitude qu’il n’y a jamais eu d’autre cas d’une pareille épidémie chez les lycans. Pourquoi ne se mettraient-ils que maintenant à attraper des maladies transmises par eux ? »

De toute façon, de toutes les hypothèses de l’Enclave, c’était la plus facilement vérifiable. S’il y avait une épidémie venant des loups chez les lycans, il y avait aussi une épidémie très virulente chez les loups. Il n’était pas nécessaire d’avoir un lycan entre les mains. Juste quelques loups prélevés à différents endroits des forêts de la péninsule de Noto.

« Cela ne coûte rien de vérifier, cela dit. Nous pourrions envoyer nos sorciers possédant de la magie du sommeil et de bons réflexes pour nous ramener quelques loups du coin. Si cela vient des loups, le virus doit être sacrément puissant, pour se transmettre à des créatures aussi résistantes que les lycans. »

Attraper un véritable lycan malade pour l’étudier, par contre, ce serait une autre paire de manche. Ce n’aurait déjà pas été simple avec un individu sain, mais contre une expérience enragée retournée à l’état sauvage… Je n’enviais pas les agents de terrain, sur ce coup-là. Pourtant, ce serait sans doute nécessaire pour avancer sur notre enquête. Ils devaient bien dormir à un moment ou à un autre, non ? Avec un sort de silence, nos Combattants devraient pouvoir s’approcher suffisamment pour le restreindre. Il me faudrait soumettre cette idée directement à la Puissance. C’était lui qui avait le dernier mot sur les interventions de ces soldats. Inutile de donner de faux espoir à l’Enclave avant ça. Et encore fallait-il trouver un loup. Mais je ne doutais pas qu’on pourrait obtenir un de leurs poils dans les locaux de la police. De bonnes relations ou un sorcier discret, et nous pourrions peut-être l’utiliser. Je ne m’intéressais pas trop aux gens qui ne m’étaient pas proches, mais nous devions avoir quelqu’un capable de retrouver une bête à partir d’une partie de son corps, non ? J’avais déjà vu de tels pouvoirs utilisés dans d’autres de mes souvenirs pour mener l'enquête.



PNJ Staff
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
avatar
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 413
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 232

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Tel
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
MessageSujet: Re: [EVENT] Discussions entre collègues   Mar 11 Sep 2018 - 15:40


Discussions entre collègues

Feat Elena Satoru & Thomas Tel

A peine avais-je formulé ma question que la réponse tomba, sans appels. Le Secret n’avait aucune connaissance à ce sujet. Cela étant, je savais que cette dernière n’était pas du genre à coopérer volontiers avec ses autres collègues. Mais je ne pouvais rien lui dire. Il était triste de ne pas coopérer plus, alors que l’avenir du monde sorcier se trouvait dans une situation critique. Peut-être que la mettre dos au mur la pousserait un peu plus à collaborer. A moins qu’il faille attendre qu’on le soit tous, ce que je n’espérais pas, bien sûr.

Comme je m’y étais attendu, mon argument fut retourné contre moi et on me demanda des précisions. Le Temps et le Secret semblaient sceptiques. Mais cela restait une possibilité tant que nous n’étions pas sûrs et certains que c’était impossible.

Thomas ▬ « Comme vous le dites, Secret. De ce que vous en savez, il semble qu’ils soient immunisés. Nous n’en sommes donc pas certains. Cela pourrait s’apparenter juste à une énorme résistance aux infections et aux virus, ou bien à la plupart d’entre eux. Nous ne pouvons pas écarter cette possibilité. A moins que vous disposiez d’une preuve suffisante pour écarter cette piste, Fujibayashi-san ? »

J’insistais légèrement sur les premiers mots afin de relever que ce fait n’était pas une certitude.

Thomas ▬ « Dans l’idée, j’ai déjà fait quelques recherches pour me renseigner. Rien de transcendant, toutefois. Mais je ne suis pas vétérinaire. Il faudrait se renseigner auprès d’un spécialiste. Il nous faudra aussi au moins du sang pour faire des analyses. Je suppose, Arisugawa-san, que vous allez transmettre l’information à la Puissance, au Bouclier et à l’Altruisme ? Nous tâcherons aussi de notre côté de trouver des Lycans volontaires pour nous fournir des échantillons de sang. Plus nous sommes sur le coup, plus vite il sera possible de terminer s’ils sont résistants ou immunisés. »

J’attendis une seconde fin de voir si personne n’avait d’objections ou de remarques à ce sujet. Si le sujet était clos, il était temps de passer à une autre piste, un peu plus étonnante. Peut-être pour tous ici présent.

Thomas ▬ « A vrai dire, cette piste n’est pas la seule que j’ai. Mais elle reste étroitement liée à la deuxième.

Tout d’abord, je suppose que tout le monde ici sait ce que sont les changelins. Mais par sécurité, pourrais-tu, Elena, nous rexpliquer en détails ? Peut-être pourras-tu-vous m’en apprendre plus au passage. »

"Parlons Changelins"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste du Savoir
avatar
Race : Sorcière
Couleur : [color=#ff00ff]
Avatar : Jinx (League of Legends)
Date d'inscription : 14/09/2016
Nombre de messages : 205
Emploi/loisirs : Membre de l'Enclave
Yens : 479
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Satoru
Sorcier - Enclaviste du Savoir
MessageSujet: Re: [EVENT] Discussions entre collègues   Mer 10 Oct 2018 - 21:05

Oh sacré nom de nom - pour être polie … la vache, j’ai l’esprit qui déraille vraiment, je m’imaginais devenir une pierre de la préhistoire … - en fait, je devais pas franchement être réveillée - ou concentrée - parce que j’avais compris que Tom-choupinou avait avancé l’idée que ce soit un développement naturel des lycans que de tourner comme ça et oui, j’avais posé cette hypothèse aussi, puis je m’étais rappelée qu’il ne semblait pas que ce soit forcément les vieux lycans qui en étaient atteints … à vérifier ? Bref, en vrai, l’idée que ça vienne des loups eux-même, je trouvais ça saugrenu, mais après tout, qu’est ce que j’en savais … Merde alors, je suis le Savoir et j’en sais rien là-dessus, hmm …

Je me suis faite plus attentive par la suite et écoutais ce qu’avaient à en dire les filles. Je retenais une réflexion - nan mais même, je me suis interdit de la faire même en pensée quoi ! Faut rester concentrée j’ai dit ! - et finis par acquiescer. L’idée me semblait toujours aussi bizarre, mais la méthode proposée pour étudier la question, elle, je la trouvais plutôt normale. Chopper des loups dans la nature - je ne pus m’empêcher d’imaginer deux secondes (juste deux, hein), l’autre peste courir après un loup qui la fuirait rien qu’à la voir … - récolter des échantillons de sang de lycans - trop cool, fallait donc recontacter l’autre peste, youpiiii, joiiiie … - et … Tom-chou changea totalement de discussion.

Les changelins ? Hm, hm … Juste … pourquoi ? Putain son cerveau allait trop vite - ou trop bizarrement - pour moi ! J’eus une pensée pour le p’tit louveteau, lui qui était loup et changelin … tout tournait autour de lui là, ma parole …
Mais bref, ne me faisant pas attendre, je me rassis correctement, les avants bras posés sur la table, effectuant un petit mouvement des doigts au passage, pour enseigner les connaissances aux autres.  

Les changelins, des humains se métamorphosant en animal de façon complète et indétectable par quiconque. Je vous apprends rien en vous disant qu’il n’y a aucune info fiable précédant les deux-mille-cinq-cent ans. Avant ça, on parle d’une tribu d’Asie du sud qui aurait pratiqué des rites en faveur de dieux animistes pour guérir certains des leurs, en leur faisant assimiler divers tissus d’origine animale et puis paf ! Les premiers changelins auraient fait leur apparition à la suite de ça, de façon héréditaire. L’écrit qui rapporte ça date de sept-mille ans avant notre ère, donc, on le prend comme on le sent ! Sinon, de source plus sûre, nos ancêtres ont noté la présence de cette race sur tous les continents et décrivent le fait qu’ils étaient organisés en territoires distincts de ceux des hommes. Et du coup, vu qu’ils existeraient depuis un bail, on met en avant le fait qu’ils seraient à l’origine du développement de croyances comme celle de l’égypte ancienne, des peuples américains natifs, indous, et caetera … Ah et que du coup, ils seraient à l’origine aussi des croyances autour des lycans, avant même qu’ils ne soient créés … de quoi donner des idées à des suceurs de sang tarés apparemment … Aurais-je répondu à ta demande ma chère et tendre Sagesse ? finis-je en lui coulant un regard taquin et un sourire amoureux.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [EVENT] Discussions entre collègues   
Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] Discussions entre collègues
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pause café entre collègues [Alexis - Terminé]
» Discussions entre les éprouvettes (Rogue)
» Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]
» Une discussions entre gardien de la Terre du Milieu [Luthien & Thranduil]
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Périphérie de la Ville :: Montagnes :: Sekidozan :: Enclave des Sorciers-
Sauter vers: