DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
Fangtasia



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Dark Knights sur FB ?

Partagez | 
 

 Fangtasia

Aller en bas 
avatar
Date d'inscription : 21/06/2012
Nombre de messages : 149
Yens : 212
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Squatte le Balcon
MessageSujet: Fangtasia   Sam 18 Aoû 2018 - 0:49
Ce restaurant se trouve dans une petite clairière perdue au fond des bois dans les montagnes qui juxtaposent Nakanoto, dans un vallon des montagnes non loin d’une petite rivière, le tout balayé par de puissants vents remontant de la mer dans ce val naturel.
Le restaurant n’est pas visible de prime abord depuis le ciel à cause de la façon dont il a été agencé dans son environnement. Il ne figure pas non plus sur un quelconque cadastre et n’est pas raccordé à l’électricité ou l’eau courante. Il a été idéalement construit dans une vallée et se situe à cinq minutes d’une rivière où un système souterrain a été aménagé pour détourner une partie de l’eau et l’amener dans un bassin souterrain juste à côté du restaurant.

Ce cadre idyllique en apparence n'est pourtant sur aucune carte et seuls les initiés peuvent trouver l'endroit. Il est dans la section la plus sauvage de la forêt et de la montagne. Aucun sentier de randonnée et aucun randonneur ne vient jamais dans ce coin réputé pour être le territoire de plusieurs ours ainsi que de loups. Un sentier de terre a été néanmoins relativement aménagé bien que personne ne l’emprunte mis à part ceux qui veulent gagner le restaurant en voiture ou Ôkamiro lorsqu’il y rapporte ses produit avec son pickup.

Extérieur
L'édifice a été construit dans le même bois que les arbres qui l'entourent ce qui l'accorde particulièrement bien avec la forêt l'entourant. Le tout a été façonné à la méthode artisanale par des experts ayant eu le temps de travailler et perfectionner leur art au cours des siècles puisque l'endroit a été pour plus de secret entièrement bâti par des vampires pour le propriétaire. Le bâtiment principale est muni d’un étage avec un toit incliné à l’ancienne, couvert de tuiles noires recouvertes de mousse naturelle de la forêt. Une éolienne discrète, car élégamment conçue se trouve sur le toit et bénéficie du couloir de vent se propageant dans la vallée boisée, permettant de fournir de manière optimale de l'énergie gratuite à l'endroit.
Du côté ouest, se trouve une serre qui sert au propriétaire à faire pousser tout un tas d’herbes aromatiques variées et exotiques venant des quatres coin du monde.
Dans lampions traditionnels sont suspendus aux poutres qui dépassent et marquent la séparation du restaurant et de son étage d'habitation. Tous les lampions ne sont pas identiques, mais alternent entre les teintes rouge et orangé.
Le restaurant est doté d'une terrasse faite en dalles de pierres taillées dans la roche de la montagne de Nakanoto sur le flanc sud du restaurant, les murs pouvant coulisser à la manière d'une demeure traditionnelle japonaise pour ouvrir la salle à la terrasse. La terrasse n'est pourtant accessible que depuis l'intérieur du restaurant puisqu'elle est bordée par un étang venant jusqu'aux fondations en pierre de l'édifice. Étang qui, si on s'en approche abrite quelques carpes koï du plus bel effet.
Une vieux saule pleureur a été déplacé et replanté à côté de l’étang, montant plus haut encore que le restaurant. Il fait courir ses lianes tombantes le long de la façade sud pour offrir un couvert idéal en été à la terrasse et offre une forme de cadre naturel mystérieux à celle-ci avec l’étang.
Un puit avec une pompe mécanique se trouve à côté de l’étang pour pouvoir remettre de l’eau de la rivière dans l’éventualité des fortes chaleurs d’été et éviter l’assèchement lent que risque le bassin.

Intérieur (RDC)
Salle principale
C'est une immense salle ouverte de cent mètres carrés (10mX10m) avec des piliers rouges avec des dragons dorés ainsi que leur base couleur jade comme dans le palais de l'empereur.
Les murs peuvent s'ouvrir sur la façade sud pour donner vue sur la terrasse, mais le reste est composé de panneau en bois massif richement ornementé, mais avec toute l'élégance et le raffinement de l'ancien temps. Un lustre traditionnel illumine l'ensemble de la pièce à lui seul grâce à de grosses bougies. Le plancher est chauffé naturellement également grâce à des capteurs géothermiques qui récupèrent la chaleur du sol pour chauffer doucement le plancher et maintenir un confort idéal.
Le reste tranche avec le côté japonais traditionnel puisque les tables sont parées de nappes blanches tombantes et brodées de fil d'or. Le tout est ajusté à la française. Chaque place est agencée selon les usages de la très haute gastronomie avec tous les couverts qui sont de rigueur ainsi que les verres à vin, tous différents selon le vin. Les plats traditionnels japonais sont eux servis à la façon japonaise, généralement donc dans des bols de porcelaine fine avec des baguettes.
La salle se termine sur un bar immense où l'on peut s'asseoir pour avoir vue sur la cuisine ouverte. Malgré la place plus qu’imposante de la salle, il n’y a que cinq tables dressées, une dans chaque coin de la salle et une centrale sous le lustre traditionnel. Il y a huit places de plus sur le bar pour ceux qui désireraient manger de façon plus rapide en étant tout à côté de la cuisine.

Mur du souvenir
Sur l'arche au-dessus du bar donnant vue sur la cuisine ainsi que sur les murs bordant cette ouverture, se trouvent tous les premiers prix de cuisine remportés de part le monde au cours des soixante dernières années par Ôkamiro ainsi que ses titres de meilleur ouvrier de france en tant que traiteur, chef, pâtissier et boulanger. Trônant fièrement, son Bocuse d'or ainsi que deux photos, une de lui et Paul Bocuse jeunes en noir et blanc et une de lui et Paul Bocuse peu de temps avant son décès. Il y a tout un tas de cadres photo exposé sur ce même mur. Ces photos sont pour une grande partie en noir et blanc et permettent de voir des brigades de cuisine de nombreux palaces ou endroits vraiment prestigieux. Il y a notamment une photo d’Ôkamiro dans les cuisines de la maison en blanche où l’on voit John F. Kennedy lui serrer la main en riant avec encore sa serviette dans le col de sa chemise ainsi que d’autres notables tout aussi connus.

La cuisine
Le coeur de l’endroit, mais surtout un véritable paradis pour tout chef qui se respecte. Il y a une porte qui mène sur la partie nord du restaurant qui se trouve être la chambre froide où sont entreposés tous les produits qui sont utilisés. Celle-ci est découpée en salles interdépendante, une maintenue entre 5 et 7 degrée pour les produits frais et une salle en négatif pour les produits à conservation longue durée comme des carcasses.
La cuisine en elle-même dispose de tout un tas d’équipement dernier cri, ne serait-ce que la machine pour la plonge qui fonctionne sur un système automatisé. À sa disposition se trouvent vingt brûleurs à gaz à gestion précise alimentés par bonbonnes ainsi qu’une plancha chauffée au gaz également et une pierrade en pierre volcanique.
Cependant, il y a un contraste véritablement flagrant avec tous ces équipements et ce sont tous les instrument de cuisine traditionnelle venant de différents pays du monde. Il y a notamment un poêle à bois sur lequel sont laissés à mijoter les plats en sauce parfois toute la nuit pour être servis le lendemain. Il y a un four à bois et un grill à bois pour des cuissons plus authentiques en apportant le petit côté fumé du feu de bois, mais également un four à pain traditionnel dans lequel sont cuits tous les différents pains servis au restaurant.
Différents aquariums sont visibles dans la cuisine où se trouvent des homards ou des anguilles de première fraîcheur puisqu’encore en vie.

Habitation (étage)
Le seul accès à l'étage se trouve dans la cuisine ce qui est bien révélateur de ce que fait le propriétaire dès qu'il se lève. Toutefois, l'étage est digne d'un étudiant à l'université peu soigneux, car rien n'est véritablement rangé.
Il y a une très grande superficie car l’habitation couvre le rez-de-chaussée ce qui fait de l’endroit un lieu où peuvent vivre plusieurs familles si le besoin était. Il y a plusieurs chambres d’amis qui ne sont pas utilisées, mais qui sont à disposition pour ceux qui ne souhaiteraient pas repartir du restaurant et feraient parti des amis d’Ôkamiro.

Cave (sous-sol)
La cave est creusée dans le sol mais les fondations lourdes en pierre continuent profondément dans le sol pour que l’endroit soit le plus stable possible, surtout avec le bassin souterrain où arrive la rivière pour alimenter en eau le restaurant.
Il y a donc une partie de la cave très humide, même si l’humidité y est très surveillée et contrôlée, idéale pour entreposer du vin à la bonne température.
L’autre partie de la cave est agencée pour laisser s’affiner bon nombre de fromages avec différents taux d’humidité selon les salles pour en produire plusieurs sortes.
Enfin une partie de la cave est maintenue sèche grâce à un fumoir artisanal aménagé dedans pour pouvoir produire des viandes fumées ainsi que de la charcuterie laissée à vieillir au sec.  

Produit, qualité et service
Ôkamiro a eu l’entièreté de son restaurant offert par Junya Ryan, ce qui lui a permis d’investir ses fonds considérables accumulés au fil des années et des prix depuis soixante ans dans une exploitation agricole de Nakanoto. De nombreux hectares d’exploitations en légumes et fruits de saison ainsi qu’une petite exploitation de bovins, cochons, brebis et chèvres. Il a revu la qualité à la hausse en investissant dans des cultures bio pour s'émanciper des grandes firmes de production agroalimentaire. En revoyant tous ces critères à la hausse en terme de qualité et ayant acheté cette grande exploitation trois ans auparavant, il a pu lancer son restaurant en étant totalement autonome en terme de production. Il peut proposer ainsi ses menus à des prix défiant toute concurrence et être le restaurant gastronomique le moins cher du monde, car il contrôle toute sa production. Etant seul à travailler, il rentre très facilement dans ses frais, ainsi que les frais de fonctionnement de l’exploitation agricole.
Il propose également des plats plus spécifiques pour les vampires et des recettes audacieuses à base de sang humain ou animal et ce genre de services ne sont en revanche pas des plus donnés.
La particularité de cet endroit, c'est qu'il est tenu par un lycan qui a entraîné son flair pour devenir l'arme de sa réussite culinaire. Tout son talent ne peut être véritablement apprécié que par ceux qui sont dotés d'un palais tout aussi hors du commun.
En outre, il y a un écriteau à l'entrée du restaurant avec les inscriptions suivantes :
Fangtasia
Tout client a le droit de passer un agréable moment ici.
Tout client est considéré avec le même égard que les autres.
Tout client mettant en péril les deux premières règles auront affaire au patron.


PNJ Staff
Revenir en haut Aller en bas
 
Fangtasia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Périphérie de la Ville :: Montagnes :: Forêt :: Fangtasia-
Sauter vers: