DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
Petit coucou en passant ... [Shinji]



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Dark Knights sur FB ?

Partagez | 
 

 Petit coucou en passant ... [Shinji]

Aller en bas 
Humain - Civil
avatar
Race : Changeline
Couleur : [color=#6699cc]
Avatar : Nico Robin > One Piece
Date d'inscription : 26/02/2017
Nombre de messages : 44
Yens : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Hitomi Yamada
Humain - Civil
MessageSujet: Petit coucou en passant ... [Shinji]   Mer 3 Oct 2018 - 21:34
Il y avait des jours avec et d’autres jours sans. Et aujourd’hui, je n’avais envie de rien. J’avais pourtant bien dormi et m’étais réveillée naturellement. Neuf heures et demi, une heure que certains trouvaient tardive et d’autres tout à fait raisonnable. Pour ma part, je partais dans l’idée que tant que l’heure n’était pas composé de deux chiffres, ce n’était pas trop tard. Dix heures oui, là c’était une grasse mat’. Enfin, malheureusement, après mon petit déj’, et la douche prise tardivement, j’étais incapable de savoir quoi faire et ça m’avait ruiné le moral. Et puis finalement, je me suis dit que bouger me changerait un peu les idées, mais j’avais déjà la flemme de m’habiller correctement alors pour ce qui était de sortir par ce froid …
Et naturellement, son visage m’était venu en tête. Voir du monde, ça aussi ça changeait les idées mais dans ces cas là, je ne souhaitais pas voir n’importe qui. Aller voir Shinji, c’était comme aller squatter chez un vieil ami et faire comme chez soi. C’était un petit coin où je me sentais sereine. Je l’observais vivre tranquillement et je n’avais pas à me soucier d’être sociable ou non, puisque lorsque j’allais chez lui, je n’étais qu’un oiseau. Et lui ne sachant pas que je n’étais pas qu’une simple corneille, il n’avait pas trop l’occasion de venir me voir quand j’avais envie de rester seule.

N’ayant pas besoin de penser à me tenue, je souris en pensant à mon beau plumage noir de jais qui était toujours si saillant, mais malheureusement un peu sinistre. Je fis le tour de mon appartement pour tout fermer correctement, avalais un morceau rapidement et me dirigeais vers la salle de bain. Elle disposait d’une petite lucarne que je pouvais me permettre de laisser ouverte, c’était donc souvent par là que je sortais sous forme de corvidé.
Je pris une inspiration et commençais ma métamorphose. Ce n’était pas long, mais j’aimais profiter de cet instant pour me sentir moi-même en tout et pour tout, dans une forme ou dans l’autre.
J’étirais mes ailes, mes pattes, l’une après l’autre et secouais la tête pour chasser les derniers fourmillements. J’arrangeais deux-trois plumes du bout du bec et je sautillais du sol sur la chaise, de la chaise au lavabo et je me regardais un temps avant de poser mes pattes sur le rebord de la fenêtre. Après un dernier regard alentours, je prenais mon envol.

Je montais dans les airs avec quelques battements d’ailes et une fois portée par le vent, je poussais quelques croassements pour me délier la gorge et mit le cap sur son quartier.
Son appartement ne payait pas de mine et je savais qu’il n’y était pas toujours pour être venue plusieurs fois où il n’était pas là. C’est en me rappelant de cela que je me suis mise à espérer qu’il serait là aujourd’hui. Au cours des quelques jours que nous avions passé ensemble, j’avais appris qu’il était un sorcier, certes, nous reviendrons là-dessus plus tard, mais aussi qu’il travaillait juste en dessous. Il était donc antiquaire, mais d’après ce que je savais … pas que.

En arrivant près de ma destination, je vis de la lumière aux fenêtres de son appartement. je souris donc intérieurement et tout contente, je me mis en tête de lui ramener un petit cadeau. Je fis donc un détour dans le quartier et remarqua un noisetier. J’en ramassais deux au pied de l’arbuste, elles étaient encore accrochées ensemble. Une fois mon butin dans le bec, je repris mon envol et me retrouvais quelques minutes plus tard sur le rebord de l’un des fenêtres. Je posais mes noisettes là et me demandant s’il allait entendre, laissais cliqueter mon bec sur la vitre.
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier Sang-pur - Spécialiste - Sentinelle
avatar
Race : Sorcier
Couleur : [color=gold]Gold[/color]
Avatar : Gilbert - Pandora Hearts
Date d'inscription : 22/11/2016
Nombre de messages : 215
Emploi/loisirs : Antiquaire
Yens : 175
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji Tsukishima
Sorcier Sang-pur - Spécialiste - Sentinelle
MessageSujet: Re: Petit coucou en passant ... [Shinji]   Mer 3 Oct 2018 - 23:23
Shinji se réveille tôt, comme à son habitude. En général, il retourne dormir chez ses parents quand il a du travail en dehors du magasin. Mais cette fois il avait besoin d’air et a préféré rejoindre son studio au-dessus des Mystères du monde, pour se reposer l’esprit sans être parasité par l’ambiance pesante qui règne dans la demeure familiale. Shinji a toujours dû supporter beaucoup de pression de la part de ses parents, parce qu’il est le seul homme parmi leurs enfants et les Tsukishima sont du genre conservateur. Il n’a jamais eu le droit à l’erreur, alors depuis sa cuisante défaite contre Natsuo, autant dire que la vie chez lui s’est considérablement compliquée. Il ne se passe pas un jour sans que son père ne pose sur lui un regard teinté d’une profonde déception. Il sent la honte plus qu’il ne la voit dans ses yeux. Alors quand il peut se soustraire à cette atmosphère toxique, Shinji n’hésite pas.

Il n’a pas eu besoin de mettre le réveil pour ouvrir les yeux vers huit heures. Une bien courte grasse matinée, jugeraient certains. Mais Shinji n’a jamais beaucoup dormi et c’est d’autant plus vrai par les temps qui courent. Entre l’affaire des lycans et sa récente mission de filage, il n’a pas vraiment le luxe de traîner au lit le matin. Là, il doit déjà s’atteler à écrire un rapport -pour changer… Il ne manque toutefois pas de se préparer un petit-déjeuner consistant, à la japonaise : du riz, des algues et quelques légumes. Et un peu de thé au jasmin pour s’hydrater. Une fois l’estomac bien rempli, il s’accorde une douche revigorante. De quoi se purifier l’esprit afin d’être efficace sur la tâche qui l’attend.

Désormais fin prêt, il s’installe sur la petite table du salon, une pile de feuilles sur sa gauche à lire et recopier. Il s’agit de ses notes de mission, parfois un peu brouillon car, eh bien ce n’est pas toujours simple d’écrire debout quand vous êtes pressé. Il fronce les sourcils en déchiffrant ses courbes parfois maladroites. Il est tellement concentré dans sa lecture soigneuse qu’il sursaute violemment quand quelque chose cogne contre le carreau de sa fenêtre. Surpris, il tourne la tête et aperçoit cette corneille qui ne le lâche plus depuis quelques années. C’est la première fois qu’il voit un volatile s’attacher autant à un être humain. Un sourcil haussé, il se lève pour ouvrir la fenêtre.

▬ Te voilà encore, toi… Je ne sais pas combien de fois je devrais te dire que tu n’es pas obligée de revenir. Enfin, je ne peux pas t’en empêcher, je suppose… Tiens, qu’est-ce que c’est ?

Shinji remarque les noisettes jumelles posées juste devant les pattes de l’oiseau. Il peut jurer qu’elles n’y étaient pas ce matin quand il a ouvert les volets… La corneille le fixe de ses yeux sombres, tant et si bien qu’il commence à se demander si ce n’était pas volontaire de sa part. Est-ce que l’animal lui offre de la nourriture ? C’est un peu abracadabrant comme hypothèse, pourtant… c’est la solution explication logique qui lui vient.

▬ C’est pour moi ? Eh bien, merci…

Shinji coule un regard suspicieux sur la corneille avant d’hausser les épaules. Bah, ce ne serait pas la première étrangeté du monde animal qu’il rencontre. Il ne sait pas du tout ce qu’il va faire de ces noisettes. Il pourrait les cuisiner pour le midi. Le sorcier se dirige vers un placard pour en sortir de la nourriture spéciale pour volatile. C’est curieux, mais il a pris l’habitude d’en avoir toujours sous la main pour en donner à son amie corneille. Il en dépose une poignée dans une assiette qu’il amène sur la table où l’oiseau s’est perché.

▬ Tiens, régale-toi. Content de voir que tu te portes toujours aussi bien, mon amie. Je me demande bien ce qui peut t’amener ici, à part manger peut-être. Enfin, pour ce que tu dois comprendre de ce que je te raconte…

Heureusement que personne ne le voit, on le prendrait pour un fou à parler à un vulgaire oiseau. Il se rassoit en observant un peu l’animal, puis reprend son travail, nullement dérangé par les claquements secs de son bec contre la céramique de l’assiette. Il se demande tout de même pourquoi cet oiseau s’obstine à revenir le voir régulièrement. Il n’a pas des petits à nourrir ou bien… Il ne sait pas à quoi ressemble la vie d’une corneille en fait. Quelle pensée saugrenue…
Revenir en haut Aller en bas
 
Petit coucou en passant ... [Shinji]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un petit coucou d YVA
» Oksa, tu nous fais un petit coucou ce soir ?
» Petit Coucou de la Guilde des Allobroges
» Petit coucou d'une contrée lointaine
» Petit coucou d'un razmoquette :o

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Périphérie de la Ville :: Habitations-
Sauter vers: