DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
Artiste vs. Artiste [Pv Louka]



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Dark Knights sur FB ?

Partagez | 
 

 Artiste vs. Artiste [Pv Louka]

Aller en bas 
Vampire Level B - Clan Izbranov
avatar
Race : Vampire, Level B
Couleur : Chocolate
Avatar : Vincent Nightray de Pandora Hearts
Date d'inscription : 27/01/2012
Nombre de messages : 181
Emploi/loisirs : Peintre / Pianiste
Yens : 238
Voir le profil de l'utilisateur
Sachio Aoki
Vampire Level B - Clan Izbranov
MessageSujet: Artiste vs. Artiste [Pv Louka]   Lun 22 Oct 2018 - 3:33
« Cela ne te ressemble pas de t'apitoyer sur ton sort ... »

Les mots de mon jeune frère tournaient en boucle dans mon esprit. Cela faisait déjà quelques jours que Jess s’était installée chez son ami Raphaël pour le soutenir dans son deuil et même si je l'avais encouragée dans sa démarche, elle me manquait. Nous nous parlions de temps en temps, mais il restait un manque, comme si je m'étais coupé le cœur en deux et qu'elle était partie avec l'autre moitié. Je me rendais compte, plus que jamais, à quel point ma vie était vide. Avant, cela ne m’avait jamais particulièrement dérangé. Seulement, depuis que je commençais à connaître l’entourage de ma fiancée, il y avait un sentiment nouveau qui m’enserrait la poitrine. L'ennui. L'amertume. La jalousie ? Peut-être un peu de tout cela. Aussi ... La peur. Je pourrais aussi bien disparaître comme mon père, un jour, si les choses continuaient comme cela. Si on n'est rien pour personne, alors, notre perte n'est rien non plus. Qu'une poignée de poussière dans la main des puissants. Je ne pouvais pas infliger cela à Jess, à mère, même à mes frères et à Akahime.

Je devais surtout m'occuper. Sinon, je risquais de succomber à nouveau à mes émotions négatives. Il fallait que je me défasse de mes vieilles habitudes. En rangeant les papiers qui se trouvaient sur mon bureau, je trouvai une page du Nakanoto Daily. C'est vrai que la galerie allait accueillir de nouvelles oeuvres cette semaine ... Je l'avais presque oublié, en m'enfermant dans le manoir. Où avais-je donc rangé ce carton d'invitation ? Ce n'est pas parce que je traversais une période difficile que je prévoyais abandonner mes rêves.

Quelques jours plus tard, voilà donc pourquoi je me retrouvais hors de ma zone de confort, quoique ce n'était pas seulement négatif, je suppose, puisque j'étais enfin un peu plus présentable. Il faut croire que la publicité avait atteint son but : il y avait beaucoup de gens. À moins qu'une sortie scolaire n'ait été organisée ? Ça expliquerait pourquoi il y avait autant de gamins courant à gauche et à droite ... J'évitais systématiquement d'attarder mon regard sur les couples qui se tenaient la main. Bon. Je pouvais rester planté là devant mes toiles sur les murs blancs, ou bien je pouvais me mêler à la foule. L'art était plus qu'une passion, c'était un mode de vie. La critique devait se vivre de tous les instants. Mais cela ne voulait pas dire que l'on ne pouvait pas admirer la beauté qui se trouvait ailleurs. Bien au contraire. Je me dirigeai donc vers la salle suivante. On viendrait me chercher si on avait besoin de moi ! De toute façon, il n'y avait presque jamais de vente qui se faisait la première journée !

« Vous avez vu ses yeux ? ... »

S'il y avait une suite à la conversation, je n'en entendis rien. Surpris, ces simples mots me coupèrent dans mon élan. Je faillis trébucher. Heureusement, je retrouvai bien vite mon équilibre, avant de causer une catastrophe. Les piques, j'en avais l'habitude.


La perfection n'existe pas... même chez les vampires, tout n'est... qu'illusion...


Revenir en haut Aller en bas
Changelin Serpent - Civil
avatar
Race : changelin
Avatar : Todoroki Shoto / my hero academia
Date d'inscription : 19/01/2018
Nombre de messages : 58
Yens : 65
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Kanaka
Changelin Serpent - Civil
MessageSujet: Re: Artiste vs. Artiste [Pv Louka]   Sam 3 Nov 2018 - 2:57
Artiste vs Artiste

Sachio

Ses parents étant absents, en voyant pour voir de la famille, le jeune garçon avait la maison pour lui tout seul. Cela ne changeait pas d’habitude, mais il savait que ses parents n’arriveraient pas à l’improviste, ils ne lui poseraient pas de question sur ses études ou autres. Il s’était levé dès que le soleil avait pointé le bout de son nez, avait pris un rapide petit déjeuner, enfila rapidement une tenue de sport et avait quitté la maison, avec son casque sur les oreilles laissant passer la musique Monster de Skillet en boucle. Peu de monde était sortis à cette heure-là, la fraicheur du petit jour passer sur son visage et ses yeux regardant devant lui, il fit le tour du pâté de maison.

Une fois rentré il prit une douche, s’habilla d’un débardeur noir et d’un jean de la même couleur, il s’était ensuite posé sur son bureau, de la musique sortant de son téléphone et dessina sur son bureau. C’est seulement le grondement de son ventre qui le fit stopper, il descendit rapidement dans la cuisine afin de se prendre de quoi remplir son ventre et mangea dans sa chambre, devant son ordinateur, une part de pizza de la veille.

Faisant passer les pages devant ses yeux, il se stoppa sur la galerie de Nakanoto, des nouvelles œuvres étaient installées depuis quelques jours. Il avait vu cela mais avait toujours repoussé le moment prévue, il allait donc y aller maintenant, de toute façon il n’avait rien à faire. Il prit son sac à dos et y mit son carnet à dessin et son porte-monnaie. Il quitta ensuite la maison non sans avoir, au préalable, mit une petite veste.

Le trajet entre la galerie et sa maison n’était pas longue, le casque sur les oreilles le rendait encore plus rapide. Arrivé à la galerie, il retira son casque qu’il posa sur l’arrière de sa nuque et coupa sa musique en mettant les mains dans ses poches. Il y avait du monde, des enfants de tous âges, certainement une sortie scolaire. Malgré son jeune âge, Louka savait reconnaitre les œuvres d’arts qui lui plaisait réellement et qui pourrait l’aider à dessiner certaines choses. Les couleurs également pouvait l’inspirer à faire certaines créatures dont lui seul avait les secrets. Il resta silencieux, regardant une à une les toiles toutes en prenant soin d’esquiver les enfants qui semblait s’ennuyer plus qu’autre chose.

Passant à la seconde salle, le jeune changelin remarqua qu’il y avait certaines personnes regardant une autre personne, un homme blond. Les personnes déclarèrent une chose qui fit stopper Louka, ses yeux ? Elles parlaient de ceux de l’homme ? Lui-même, ayant des yeux vairons, choses qui était rare, avait essuyé les remarques et les regards qu’ils attiraient. De plus, comble de malchance, son œil bleu était entouré par une cicatrice de brûlure, ce qui faisait encore plus ressortir la différence. Enfin… Il aurait bien pu passer inaperçu si ses cheveux n’étaient pas bicolore, mais il n’y pouvais rien, c’était la couleur qu’il arborait une fois changé en serpent.

Baissant la tête, il passa lentement à côté de l’homme au moment où celui-ci faillis trébucher. Levant la tête, le jeune le regardait, inquiet, mais cette inquiétude fut rapidement remplacé par une petite surprise, ses yeux étaient jaunes et rouges, mais plus que cette couleur, cela faisait la première fois qu’il rencontrait quelqu’un avec des yeux de couleurs différente et qui n’était pas de sa famille. Souriant légèrement, le jeune pencha légèrement la tête sur le côté.

« J’ai vu que v…Vous avez failli trébuchez… Vous allez bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Vampire Level B - Clan Izbranov
avatar
Race : Vampire, Level B
Couleur : Chocolate
Avatar : Vincent Nightray de Pandora Hearts
Date d'inscription : 27/01/2012
Nombre de messages : 181
Emploi/loisirs : Peintre / Pianiste
Yens : 238
Voir le profil de l'utilisateur
Sachio Aoki
Vampire Level B - Clan Izbranov
MessageSujet: Re: Artiste vs. Artiste [Pv Louka]   Lun 12 Nov 2018 - 17:30
La main posée contre mon torse, je reprenais mon souffle lorsqu’une voix se fit entendre, s’enquérant de mon état. Je relevai les yeux pour observer ce jeune garçon et compris immédiatement d’où pouvait lui venir cet élan de compassion : il avait les yeux vairons, lui aussi, quoique de couleurs plus commune ... et une marque de brûlure assez importante lui barrait le visage. Pendant une demi-seconde, je me demandai si finalement, c’était bel et bien de moi dont il avait été question, mais cela me rendait un peu mal à l’aise, alors je chassai ces questions qui n’avaient pas lieu d’être maintenant que les coupables étaient partis sans même un regard en arrière. Ah, ces humains ! Mais après tout, l’âge avait parfois une part importante dans ce genre de comportement, tout comme le fait qu’ils étaient en groupe. J’étais bien trop ravi de me trouver devant une personne qui, comme lui, tentait de vivre pleinement même s’il était différent.

« Ah ... c’est fort aimable à vous de poser la question, mais ce n’est rien. J’ai juste été surpris. S’il y a bien un endroit où je ne m’attendais pas à ce genre de commentaires, c’est ici. »

Une galerie d’art pouvait être un véritable coffre au trésor. On y trouvait souvent des choses très belles, mais il y avait aussi des objets un peu bizarres et pourtant c’était là toute la beauté du mouvement artistique sous  toutes ses formes. Une même œuvre pouvait éveiller des sentiments bien différents selon la personne qui l’observait : passion, joie, tristesse ou dégoût ... Du moins c'était comme cela que je voyais les choses. Alors était-il vraiment si surprenant d’y trouver des personnes un peu hors normes ? Peut-être était-ce même finalement un critère pour apprécier l’art et encore plus pour en vivre. Il fallait une touche d’excentricité.

« Ils feraient moins les malins s’ils savaient qu’ils parlaient à l’un des artistes. »

Un large sourire s’étira sur mon visage à cette confidence. C’était ma fierté, après tout, pourquoi le cacher ? Je répondis ensuite à la question évidente avant qu’il ne la pose, s’il osait seulement, observant du coin de l’oeil aa réaction. Il ne restait qu'à espérer qu'il ne se mette pas à bégayer encore plus jusqu'au point où je n'arrive plus à comprendre ses paroles, je ne sais pas si je réussirais bien à le remettre moins mal à l'aise ... Parfois, les gens avaient tendance à être intimidés devant tous ces titres, mais je n’etais finalement qu'un homme parmi tant d’autres qui avait simplement du profiter d’une opportunité pour accomplir son rêve après qu'on lui ait dit que ses dessins étaient beaux. Puisque personne n'était venu me chercher en courant pour me demander de faire une présentation vraiment ennuyeuse de ma contribution à cette exposition, je crois qu'il serait bien plus intéressant de poursuivre la conversation avec ce garçon fort observateur. Allez, allez, une question sur laquelle rebondir, cela ne devait pas être si difficile à trouver ...

« Aoki Sachio. Enchanté. La visite vous plaît, jusqu'à maintenant ? »


La perfection n'existe pas... même chez les vampires, tout n'est... qu'illusion...


Revenir en haut Aller en bas
Changelin Serpent - Civil
avatar
Race : changelin
Avatar : Todoroki Shoto / my hero academia
Date d'inscription : 19/01/2018
Nombre de messages : 58
Yens : 65
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Kanaka
Changelin Serpent - Civil
MessageSujet: Re: Artiste vs. Artiste [Pv Louka]   Lun 3 Déc 2018 - 12:24
Artiste vs Artiste

Sachio

Regardant toujours l’homme aux yeux vairons, le jeune changelin hocha lentement la tête à ses paroles. Il comprenait la surprise de l’homme, mais malheureusement, certaines personnes qui aimaient l’art s’arrêtait le plus souvent aux apparences et jugez les personnes physiquement différente. Lui-même avait déjà vue quelques femmes changeait de place leurs enfants pour ne pas qu’ils voient le visage de Louka. Sa brûlure inspirait souvent la peur aux personnes, mais aussi de la pitié alors que ses yeux vairons pouvaient inspirait des sentiments envieux voir de regards qui en disait sur long… Se redressant lentement après avoir compris que l’homme blond allait bien, le changelin tourna la tête pour regarder avec curiosité les tableaux qui se trouvaient non loin de lui. Il regarda rapidement l’inconnu en entendant ses paroles et le regarda surpris. Il était l’un des artistes qui avait peint les toiles qui se trouvait ici ? Impressionnant.

« Certaines peintures qui se trouve ici sont de vous ? Je suis un dessinateur enfin… C’est plus une passion qu’un métier mais… C’est très beau ce qui se trouve ici. »

Il sourit doucement en continuant de regarder l’homme et hocha la tête. Il se prénommait donc Aoki Sachio ? Prénom peu commun mais il allait le retenir, c’était après tout la plus simple politesse. Louka sourit doucement.

« Enchanté Monsieur Aoki, je me prénomme Louka Kanaka. Oui la visite me plait beaucoup, je suis venu afin d’avoir de l’inspiration et ce n’est pas déplaisant. Pourriez-vous me montrer les œuvres que vous avez faits ? Enfin je ne veux pas vous dérangez bien entendue. »

C’était la première fois qu’il rencontrait quelqu’un qui était un artiste professionnelle, même un artiste tout court. Peu de personne dessinait dans sa famille et le peu d’ami qu’il avait n’était pas non plus des artistes. Ses parents lui avait d’ailleurs souvent dit que l’art ne servait à rien et qu’il ne réussirait jamais à percer dedans avec le genre de dessin qu’il faisait. Ils trouvaient cela enfantin et absolument pas « joli ». Après tout leur fils ne dessinait absolument pas des paysages ou autre chose commune, mais des animaux style manga, des créatures sortis tout droit de sa tête très souvent inspirer de personne avec un côté mignon ou encore un côté «peu commun ». Très rarement il dessinait des humains. D’ailleurs Sachio était parfaitement le style de personne dont Louka s’inspirait du physique pour créer des créatures.

Se grattant la nuque, il regarda l’homme dans les yeux.

« J’aimerais vous poser une question. Je dessine des créatures avec un style de manga. J’aimerais m’inspirer de votre physique, vous êtes la première personne que je croise avec des yeux vairons et j’aime beaucoup votre style… Est-ce que vous acceptez cela ? »
« J’ai vu que v…Vous avez failli trébuchez… Vous allez bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Vampire Level B - Clan Izbranov
avatar
Race : Vampire, Level B
Couleur : Chocolate
Avatar : Vincent Nightray de Pandora Hearts
Date d'inscription : 27/01/2012
Nombre de messages : 181
Emploi/loisirs : Peintre / Pianiste
Yens : 238
Voir le profil de l'utilisateur
Sachio Aoki
Vampire Level B - Clan Izbranov
MessageSujet: Re: Artiste vs. Artiste [Pv Louka]   Dim 16 Déc 2018 - 3:28
Me retrouver en public ainsi, décliner mon identité, cela présentait des risques bien entendu, si quelqu'un d'autre me reconnaissait et décidait de venir crier au scandale. Mais ce n'était pas en évitant d'affronter la réalité que j'apprendrais à surmonter mes peurs … Et puis la simple pensée que Jess pourrait ainsi être fière de moi et me sourire tendrement lorsqu’elle rentrerait à la maison, bien qu’elle traverse une période difficile, suffisait à me donner un peu de courage. Je devrais bien en venir à ce moment un jour ou l'autre. Aussi bien que cela se fasse en compagnie de quelqu'un qui ne m'était pas entièrement désagréable.

Deuxième surprise de la journée, un peu plus agréable cette fois-ci : le gamin était un dessinateur, vraiment ? Quelle coïncidence ! J’hochai un peu la tête devant ses dires, je pouvais comprendre. Il n’y avait pas de honte à avoir vraiment, un hobby c’était déjà très bien, tant qu’il pouvait travailler un peu son coup de crayon. Ce n’était pas toujours facile d’accepter la critique de toute façon. Les vrais passionnés mettaient une part de leur âme dans leur art et son sourire suffisait à me faire croire qu’il en était un. Et puis qui peut nous dire ce que nous réserve l’avenir après tout ? Je le savais mieux que quiconque. J'avais beau aimer mon père, il n'aurait jamais approuvé ce métier de bohème. C'est bien pour cela que j'avais longtemps gardé mon art pour moi seul ...

J’hésitais maintenant à lui demander franchement si je pouvais jeter un petit coup d’oeil dans son cahier, il m’avait rendu assez curieux tout de même, mais peut-être serait-il embarrassé à l'idée de présenter tout cela à un « professionnel » ou même que quelqu'un d’autre pourrait les voir ? Il restait quelques bavardages autour de nous après tout et le commentaire reçu plus tôt n’était pas très encourageant. De plus, je savais bien que la critique était bonne, mais je n'étais pas enseignant d'art même si j'en connaissais les bases alors je n'avais que mes goûts personnels pour lui offrir des conseils, vraiment. Tiens, je n'y avais jamais réfléchi avant. Cela me plairait-il ? Louka me prit de court avant que j’arrive à prendre une décision sur tout ceci, en me demandant plutôt de lui montrer mes toiles. Soyons bon joueur. J'aurais dû y songer plus tôt ! Et puis ce serait tout de même plus facile de lui demander d’en faire de même ensuite !

« Oh. Bien sûr, bien sûr. Venez. C’est par là. »

Je pointai la direction de la salle derrière nous d'où j'arrivais mais avant même que nous nous soyons mis à marcher, ce garçon releva la tête pour croiser mon regard et me posa une question inattendue. Il y eut comme un moment de flottement avant que l’étonnement ne fasse son bout de chemin jusqu'à mon cerveau. Je n’étais pas certain d’avoir bien compris. Parlait-on bien de moi, là ? Et puis … Mon style ? Qu’est-ce qu'il voulait dire au juste ? Certes on m’avait déjà dit que j’étais un peu excentrique. Était-ce une bonne chose alors ?

Hm, comme j’avais peu d’amis, permettez-moi d’en douter.

C’était au niveau de la personnalité que ça bloquait. Je n’étais pas assez extraverti, je crois. J’avoue que je ne comprenais pas comment je me retrouvais devant une demande pareille simplement à cause de mes yeux vairons après seulement quelques secondes de discussion, même si entre artistes, cela n’aurait pas dû me surprendre autant. Franchement même si je lui disais non, rien ne l'empêchait vraiment de le faire surtout si ce n’était même pas vraiment pour reprendre mon physique ... Mais des mangas carrément ? C’était le genre d’oeuvre dont les jeunes raffolaient de nos jours non ? Je ne savais pas trop quoi penser à l’idée qu’on puisse vouloir me prendre pour modèle, dans tous les sens du terme. Bon j’étais encore en train de me prendre la tête là mais puisqu’on m’avait demandé mon avis …

« Monsieur Kanaka … Je dois avouer que je n'ai pas vraiment encore eu l'occasion d’admirer le reste de l'exposition pour ma part. Montrez-moi donc ce qui vous a plu pendant que je réfléchis un peu à votre proposition, si vous le voulez bien ? »

Ce serait une autre façon de juger ce qu’il valait en qualité d’artiste. Je fis un bref signe de la main démontrant que je le laissais me guider. Ce n’était donc pas vraiment un refus, chose surprenante de ma part, mais je n’allais tout de même pas brimer l’expression créatrice ? Il fallait simplement me convaincre. Ah mais revoir les mêmes toiles, cela allait à l’encontre de son objectif non ? Trouver l’inspiration. Enfin, pour ma part, je savais qu’elle nous attendait parfois aux moments les plus saugrenus. Et c’était sur moi que c’était tombé, cette fois, il semblerait bien.

« Enfin … J’espère que cela ne vous ennuie pas. Nous pourrons revenir ici par la suite. Mes toiles ne risquent pas de s’envoler de sitôt de toute façon. »

Je ris doucement pour cacher ma nervosité tant bien que mal, baissant un peu le regard. Cela me semblait mieux que toussoter. Méritais-je bel et bien son admiration ? La galerie avait peut-être accepté de m'exposer, mais je ne savais franchement pas si ma réputation allait finir par me nuire. Pour un vampire, ce n'était qu'une affaire de quelques années avant qu'on passe à d'autres rumeurs plus croustillantes, une goutte d'eau dans un océan, mais en attendant, je me sentais un peu brimé dans mon éducation à l'ancienne. Un homme devait pouvoir offrir des revenus stables à sa famille, tout ça, tout ça ...


La perfection n'existe pas... même chez les vampires, tout n'est... qu'illusion...


Revenir en haut Aller en bas
Changelin Serpent - Civil
avatar
Race : changelin
Avatar : Todoroki Shoto / my hero academia
Date d'inscription : 19/01/2018
Nombre de messages : 58
Yens : 65
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Kanaka
Changelin Serpent - Civil
MessageSujet: Re: Artiste vs. Artiste [Pv Louka]   Jeu 27 Déc 2018 - 13:49
Artiste vs Artiste

Sachio

Louka regardait l’homme dans les yeux, c’était, dans ses souvenirs, la première personne artiste qu’il rencontré. Aux yeux de ses parents les dessins qu’il faisait était des choses puérils qu’une personne venant d’un monde riche ne pouvait pas faire, le monde des artistes était trop éphémère pour pouvoir penser faire affaire là-dedans. Bien entendue il a essayait de leur faire changer d’avis, après tous des toiles se vente très bien, parfois à des millions d’euros, mais ses parents n’étant pas du même avis, il avait cessé d’en parlait avec eux. Il avait donc continué de dessiner dans sa chambre ou partout où il le pouvait, ses parents n’étant pas présent souvent à la maison, il pouvait continuer à faire ce qu’il voulait. Même s’ils avaient eu la conscience d’interdire à leur fils de dessiner, celui-ci aurait continué, après tous les décisions de ses parents le concernant ne l’intéressait pas, il était majeur et faisait bien ce qu’il voulait de sa vie.

Alors qu’il allait suivre l’homme blond pour que celui-ci lui montre ses œuvres, l’homme se stoppa en le regardant. Le changelin fronça légèrement, est ce que sa proposition l’avait déranger ? C’est pourtant rare qu’il demande, habituellement il dessinait simplement quand il voyait quelqu’un avec un physique plutôt particulier, cela déranger beaucoup de personne donc il essayait de demander lorsqu’il avait l’occasion de le faire. Le peu de personne ayant remarqué qu’ils étaient dessiner par Louka n’avait pas mal réagit, mais d’autre avait montré un désaccord au niveau des méthodes, il pouvait donc comprendre que cela déranger pas mal de personne.

Le jeune homme continuait de regarder l’homme blond tandis que celui-ci parlait. Il souhaitait que le changelin lui montre ce qu’il aimait dans cette exposition le temps qu’il réfléchisse à sa proposition. Il hocha la tête en attrapant son carnet de dessin et le tandis à Sachio en le regardant dans les yeux en souriant.

« Tenez, voilà ce que j’ai fait jusqu’à maintenant… Appelez-moi Louka s’il vous plait, je suis trop jeune pour être appelé Monsieur. »

Il se mit ensuite en route en regardant devant lui. Il était très rare qu’il montre de lui-même son carnet à quelqu’un qu’il n’a m’aime pas dessiner. Mais il sait que cela peut-être inquiétant et troublant de voir quelqu’un, un inconnu, demandait s’il pouvait s’inspirer de son physique pour dessiner quelque chose. Cela ne lui était jamais arrivé mais au vu du regard que les gens faisaient lorsqu’ils remarquent que Louka les avait dessiné…. C’était bizarre et dérangeant surement. Il ricana doucement en entendant les paroles de Sachio et le regarda, un sourire sur les lèvres.

« Oui j’imagine bien. Jusqu’à quand est ce que vos toiles sont ici ? J’aimerais revenir si j’en ressent le besoin… »
Revenir en haut Aller en bas
Vampire Level B - Clan Izbranov
avatar
Race : Vampire, Level B
Couleur : Chocolate
Avatar : Vincent Nightray de Pandora Hearts
Date d'inscription : 27/01/2012
Nombre de messages : 181
Emploi/loisirs : Peintre / Pianiste
Yens : 238
Voir le profil de l'utilisateur
Sachio Aoki
Vampire Level B - Clan Izbranov
MessageSujet: Re: Artiste vs. Artiste [Pv Louka]   Dim 30 Déc 2018 - 19:40
Eh bien ça alors. Sacré phénomène que j’avais sous les yeux. Il ne fallait pas prendre cela pour une insulte! C’est juste que je ne savais pas très bien sur quel pied danser. Sans doute valait-il mieux en rire ou ne pas s’en formaliser ? Ce garçon passait d’un comportement un peu timide à me tendre sans hésitation son précieux carnet. Pour ce qu’il en savait, j’avais très bien pu lui raconter des bobards jusqu’ici. J’aurais pu m’enfuir avec son carnet ou même le détruire. Certaines personnes étaient certainement assez détestables pour commettre un acte pareil … Mais à ses dires, je soupçonnais qu’on s’était déjà trop souvent moqué de ses rêves. Il avait de la chance d’être tombé sur moi, en un sens, parce que si je n’étais pas habile pour faire la discussion, il y avait du bon au fond de mon être. Et puis ce n’était qu’un enfant, après tout. Sa question à elle seule le prouvait. Il n’y avait qu’admiration au fond de son regard et la plus pure expression d’un esprit peut-être un peu naïf, mais qui savait très bien ce qu’il voulait, au fond.

« Si je ne me trompe pas, l’exposition dure une semaine, cela vous laissera amplement le temps de revenir. »

Certes il suivait peut-être des cours, comme le laissait supposer son sac à dos et l’étiquette qui y était accrochée, mais dans mon souvenir, l’université offrait un horaire assez flexible. J’aurais pu faire une plaisanterie sur le fait de possibles absences pour s’esquiver jusqu’ici et étudier le coup de crayon plutôt que les discours parfois bien ennuyeux des enseignants. Mais ce n’était pas de mon ressort et je ne voulais pas qu’il pense que je lui fasse la leçon. Je fis plutôt tourner doucement les pages entre mes doigts, seul bruit coupant le silence qui s’était installé entre nous deux.

« Je dois dire que je suis impressionné, Louka-san. Vous êtes sûr que vous ne vous êtes pas moqué de moi ? Ce n’est qu’un hobby vraiment ? Comment vous faites d'ailleurs ? C'est de mémoire ? »

Certes, il y avait de l’hésitation dans ses traits et cela se voyait, mais peu importe, au dessin, les défauts pouvaient être retravaillés rapidement. Nul doute que s’il se lançait bel et bien dans l’aventure de mangaka, il passerait plus de temps à peaufiner ses brouillons. Je lui offris un sourire sincère en lui tendant son cahier de dessin, écoutant attentivement sa réponse. Il y avait quelque chose de beau dans le fait qu’il crée de toutes pièces des créatures et d’autres décors avec pour seul appui son imagination. J’espérais qu’il ne serait pas trop déçu devant mes toiles! Je ne faisais rien de très extravagant. Je représentais le monde tel qu’il se présentait à mon regard. Qu’importe ce que pouvaient en dire les autres : il y avait de la perfection dans leur imperfection. Mais n’était-ce pas un peu le cas pour tous les artistes de cette galerie ? Inutile de me servir de mes pouvoirs pour épater les foules, franchement … Tant que j’étais satisfait, c’était là le plus important, je crois.

« Les japonais ont tendance à aimer un peu trop les choses qui entrent dans de petites cases bien rangées. Mais le monde serait beaucoup moins beau s’il n’y avait pas un peu d’extravagance. N’êtes-vous pas d’accord ? » demandais-je doucement, laissant mon regard se porter sur les œuvres qu’il y avait autour de nous. Voilà un après-midi tranquille comme je les aime …


La perfection n'existe pas... même chez les vampires, tout n'est... qu'illusion...


Revenir en haut Aller en bas
Changelin Serpent - Civil
avatar
Race : changelin
Avatar : Todoroki Shoto / my hero academia
Date d'inscription : 19/01/2018
Nombre de messages : 58
Yens : 65
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Kanaka
Changelin Serpent - Civil
MessageSujet: Re: Artiste vs. Artiste [Pv Louka]   Sam 12 Jan 2019 - 14:10
Artiste vs Artiste

Sachio

D’après les dires de l’homme aux cheveux blonds, l’exposition durait 1 semaine, cela était bien pour Louka qui pouvait se permettre de revenir dans les prochains jours. Malgré le fait qu’il était à la fac, ses journées de cours n’était pas toujours remplie et il avait des heures libres, s’il faisait vite il pouvait se rendre ici afin de pouvoir regarder les toiles avec plus d’attention et de remarquer les détails. Même si les œuvres exposés ici n’avaient pas le même style que ce que lui faisait, il n’y avait jamais rien à apprendre dans une salle d’art et il pouvait se questionner sur les techniques utilisé. Il pourrait même trouver une œuvre qu’il lui plait réellement et s’inspirer de celle-ci pour pouvoir créer l’une des créatures qu’il faisait.

Ses yeux vairons regardez Sachio qui était en train de tourner les pages du carnet appartenant au changelin, celui-ci était d’ailleurs dans un état de stress intense. Peu de personne avait pu voir certains de ses dessins et il n’y avait qu’une personne qui avait le droit de regarder l’intérieur de son carnet : lui-même. Il se demandait donc ce que l’artiste pourrait avoir à dire sur ses dessins. La plupart qui s’y trouvait n’était pas fini, lorsqu’il terminait un dessin, il avait l’habitude de retire la page du carnet pour tracer les lignes en noir sans prendre le risque que la couleur noir ne transpercé la page pour aller faire des marques sur la page blanche derrière. Il passait ensuite la couleur en prenant soin de faire attention à l’ombre et mettait ensuite le dessin final dans un tiroir fait exclusivement pour ça.

Il regarda avec étonnement l’homme lorsque celui-ci parla. Il était impressionné par ses dessins ? Rien ne pouvait lui faire plus plaisir que ça ! Un sourire se dessina d’ailleurs sur ses lèvres et il se gratta légèrement la nuque puis écouta la suite des paroles de son interlocuteur. C’était réellement un hobby, il aimait bien dessiner, ça le détendait mais il est vrai qu’il voulait en faire son métier, c’est d’ailleurs pour cela qu’il allait à la fac afin d’apprendre des technique pour faire tel ou tel dessin. Comme dit précédemment, lorsque Louka dessinait, il s’inspirer de ce qui l’entourait et principalement du physique de personne qu’il trouve « rare » ou « avec un p’tit truc ». Par exemple une couleur de cheveux qui lui plaît ou encore… Une personne ayant l’air calme ou mignonne, comme Zuko d’ailleurs dont il a fait un dessin sans lui dire, enfin désormais, le dessin est chez son ami qui a bien voulu le prendre.

Lorsqu’il voit une personne ayant attiré ses yeux, il prend son crayon et va créer une créature qui lui apparait la plupart du temps dans la tête, il en fait une esquisse puis retravaille le tout avant de terminer complètement le dessin. Il sourit doucement à Sachio.

« Je suis très heureux d’entendre que vous êtes impressionné. Oui c’est seulement un hobby, enfin je vais à la fac afin de mettre toute les chances de mon côté pour en faire mon métier. Quand je vois une personne qui me plaît, enfin qui a attiré mes yeux, par exemple… Je ne sais pas comment expliquer, un physique atypique peut me donner envie de dessiner, une couleur de cheveux ou même une personne en entier physiquement. Puis ensuite je dessine un peu ce qui me passe par la tête en faisant des esquisses, ce qu’il y a dans mon carnet. Quand je rentre chez moi je retire la feuille afin de mettre les contours en noir sans prendre le risque que ça tâche la feuille qui est derrière puis je mets ensuite la couleur et les ombres…. C’est principalement fait de tête oui, sauf lorsque je fais un portrait… »

Il sourit légèrement gêné, il espérait ne pas avoir beaucoup parlé, mais il ne pouvait pas expliquer sa façon de faire avec une seule phrase. Ses yeux allèrent regarder les œuvres d’arts autour de lui et il écouta les paroles de l’homme blond. Un ricanement passa sur ses lèvres et son attention fut de nouveau reportée sur lui.

« Vous n’avez pas faux… j’aime beaucoup les peintures de paysages qui font toutes la toile, on peut imaginer la suite sans qu’elle soit peint, sa encourage l’imagination… Vous ne trouvez pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Artiste vs. Artiste [Pv Louka]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Artiste vs. Artiste [Pv Louka]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de l'artiste
» Fiche technique de l\'artiste
» L'artiste, un être solitaire ?
» (choquant) Un soit disant artiste ...(choquant)
» Les poèmes d'une artiste (Modestie = 100 %)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Quartier culturel-
Sauter vers: