DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
Voyage à travers l'Histoire



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Dark Knights sur FB ?

Partagez | 
 

 Voyage à travers l'Histoire

Aller en bas 
Sorcier Sang-pur - Spécialiste
avatar
Race : Sorcière Sang Pur
Avatar : Yennefer de Vengerberg (The Witcher 3 )
Date d'inscription : 29/10/2018
Nombre de messages : 9
Emploi/loisirs : Détective Privé
Yens : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Eiko Tsukishima
Sorcier Sang-pur - Spécialiste
MessageSujet: Voyage à travers l'Histoire   Jeu 10 Jan 2019 - 11:01


Voyage à travers l'Histoire

Feat Shinji Tsukishima & Eiko Tsukishima

C’était une belle journée malgré la fraîcheur mordante du matin. Cela n’avait guère empêcher la sorcière de sortir à l’aube, étroitement couverte par son long manteau et son écharpe noire. Cette dernière avait clos une enquête la veille, une affaire très quelconque mais qui avait eu l’attrait d’une belle rémunération. Il lui était donc possible de prendre un peu de temps pour son plaisir et d’ainsi en profiter. Eiko sortait alors d’un petit salon de thé qu’elle appréciait dans le quartier commerçant, un sac en papier d’une certaine taille appuyé contre elle. L’odeur du thé à la menthe chaud qui s’en dégageait suffisait à lui réchauffer les os ainsi que et surtout la perspective de voir son bien-aimé petit frère. Oh combien, depuis qu’elle savait Alyssa en liberté, un point lui pesait sur l'estomac et qu’elle avait alors quelque peu éviter Shinji, elle était tout à fait capable de prendre sur elle et de ne rien laisser transparaître quant à ses immenses craintes. Le retour de flammes dans cette histoire serait désastreux, qu’importe son issus. Il était tout de même assez cruel de savoir lire le temps sans pour autant être capable de modifier le cours des choses. Tout serait tellement plus aisé, d’un simple retour en arrière elle aurait pu offrir à son frère adoré la vie qu’elle rêvait pour lui. Elle lui aurait épargné la souffrance de s’attacher à un être aussi éphémère que cette humaine. Mais c’était aussi ce qu’elle aimait, le risque, miser tout ce qui lui tenait à coeur afin de se sentir vivante, de ressentir un soupçon d’angoisse chaque seconde.

Une chose était certaine, au combien la détective avait une certaine manie du contrôle, la situation lui avait complètement échappé bien qu’elle l’avait sans doute volontairement laissé le destin s’amuser un peu. Certes, ce sort était extrêmement cruel pour Shinji. Ne serait-elle pas pardonnée un jour d’avoir agit dans le seul intérêt de le protéger? Elle était l’aînée et savait les tourments dans lequel l’attachement du coeur pour un humain pouvait être terrible. Aux yeux de leurs parents mais aussi et surtout pour l’âme.

Le pas léger, Eiko laissa derrière elle cette pointe de regret et se dirigea vers Les Mystères du Monde, la boutique d’antiquité que tenait Shinji. N’est-ce pas subtile? La soeur et le frère engageaient d’une façon ou d’une autre dans l’histoire, le passé, le temps qui passe. Sans doute était-ce pour cela qu’elle aimait rester des heures entières s’il lui permettait dans son repère. Comme à son habitude et avant même de lancer un regard à l’intérieur de la boutique, la sorcière se perdait dans la contemplation des dernières trouvailles qu’avait pu faire le propriétaire.

Ils n’étaient peut-être plus aussi proche qu’elle l’aurait souhaité, puisqu’elle avait elle-même fait en sorte de mettre cette distance entre eux, elle reconnaissait pourtant le talent de son cadet dans son art. Après tout, elle serait toujours fière de lui, qu’importe ce qu’il entreprenait. Après plusieurs minutes dehors, elle poussa enfin la porte du magasin. La clochette retentit discrètement mais suffisamment fort pour que l’on puisse l’entendre de l’arrière boutique. D’un seul coup d’oeil, la jeune femme devinait que son benjamin était dans l'antichambre, certainement en train de faire un inventaire.

Elle flâna alors vers le bureau pour y laisser son paquet, le son de ses pas sur le parquet brun résonnait. Elle n’avait nullement besoin de faire connaître sa présence, il savait que c’était elle. Avant même qu’il ne la rejoigne, la sorcière découvrait les petites merveilles sur les étalages. Quel dommage d’avoir d’aussi beaux objets chargés d’histoire alors que la race humaine ne les méritaient tout pas par le simple fait qu’ils n’avaient pas conscience de la richesse de ceux-ci. Mais la véritable richesse de cet endroit n’était en aucun cas à la vue de tous. Dans la pièce derrière se tenait les véritables trésors. Des objets magiques, parfois même dangereusement puissants s’ils tombaient entre de mauvaises mains. Un rictus naquit sur ses lèvres à la simple illusion que des babioles à premières vues pouvaient receler. Et c’est enfin que Shinji lui apparut, le nez plongeait dans un registre, tapotant l’index sur son stylo, très concentré sur son travail.
Eiko ▬ Alors monsieur le chasseur de trésor, rien ne manque à l’appel?
Avant qu’il ne puisse lui dire quoique ce soit, elle s’avança vers lui et l’enlaça tendrement dans ses bras, mais pas trop longtemps. Elle se dégagea ensuite pour l’observer minutieusement. Il avait tout de même l’air lâs. Comme toujours. La sorcière fit mine de lui arranger une mèche de ses cheveux et d’ajuster sa tenue, comme leur mère avait l’habitude de faire, même si venant d’Eiko, malgré les apparences, ce geste envoyait bien plus d’affection.
Eiko ▬ Comment vas-tu?

"Famille"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier Sang-pur - Spécialiste - Sentinelle
avatar
Race : Sorcier
Couleur : [color=gold]Gold[/color]
Avatar : Gilbert - Pandora Hearts
Date d'inscription : 22/11/2016
Nombre de messages : 235
Emploi/loisirs : Antiquaire
Yens : 159
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji Tsukishima
Sorcier Sang-pur - Spécialiste - Sentinelle
MessageSujet: Re: Voyage à travers l'Histoire   Dim 13 Jan 2019 - 0:29
D’un air déterminé, Shinji se dresse devant les rayons de l’arrière-boutique. Trop longtemps il a négligé son travail ici, laissant le stock s’accumuler sans en noter les références. Il faut dire qu’entre ses devoirs de Sentinelle, la filature d’un vampire, et son investissement dans l’affaire des lycans, il n’a pas eu beaucoup de temps pour s’occuper de sa boutique, dernièrement. Résultat, il a favorisé la clientèle. Et l’inventaire, lui, attend sagement depuis des mois. Aujourd’hui, il doit bien se rendre à l’évidence : il ne peut plus attendre. Certains objets ici sont de précieuses et puissantes reliques d’un ancien temps. S’ils tombaient entre de mauvaises bien, les conséquences pourraient être désastreuses. Il doit donc noter scrupuleusement chaque antiquité surnaturelle qui entre et sort par cette porte, et faire le compte tous les mois. Et justement, ça doit bien faire trois ou quatre mois qu’il n’en a rien fait. Et maintenant, la tâche lui paraît colossale. Misère.

Il tient dans son bras gauche le lourd registre des Mystères du Monde ; celui-ci est d’ordinaire soigneusement entreposé dans un coffre-fort, protégé lui-même par un enchantement. Il l’a ressorti pour s’atteler au travail scrupuleux qui l’attend. Dans son autre main, il sert son fidèle stylo. Avant toute chose, il note la date du jour en haut de la page. Le sorcier prend une profonde inspiration pour se donner du courage et rassembler l’énergie qu’il va devoir dépenser. Puis il s’avance jusqu’à la première rangée. Après un rapide coup d’oeil à l’étiquette, il reporte le nom de l’article, puis sa provenance, la date de son arrivée ici et son degré d’importance -de commun à légendaire, pour les plus rares. Puis il passe à l’objet suivant, et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il en perde la notion du temps.

Une sonnette retentit dans la boutique principale, l’obligeant à lever le nez de son ouvrage. Tiens, il pensait avoir verrouillé la porte… Il a dû oublier, l’esprit tourné vers le travail qui l’attendait. Le dos tourné à l’entrée, il n’a pas de visuel sur la personne qui fait son entrée. Il se serait retourné, s’il n’avait pas reconnu aussitôt le pas de la visiteuse. Assuré, posé et dynamique. Il ne peut s’agir que de sa soeur, Eiko. Elle fait une pause, probablement au niveau de son bureau, puis il l’entend se rapprocher de l’arrière-boutique. A présent rassuré sur l’identité de l’intruse, il se reconcentre sur son travail. Son index tapote machinalement le stylo qu’il tient, un vieux tic qu’il tient de ses études à l’école de magie. La voix de sa soeur, claire et un soupçon taquine, chasse le silence qui régnait jusqu’à présent en maître dans la pièce. Il n’a pas le temps d’ouvrir la bouche qu’il sent son étreinte se refermer sur lui.

L’espace d’un instant, son expression sérieuse et concentrée s’estompe, au profit d’une pointe de tendresse. Ainsi prisonnier des bras de son aînée, il se détend légèrement, réalisant qu’il était jusque là un peu raide. Il lui aurait rendu son étreinte s’il n’avait pas les bras chargé. L’instant ne dure que quelques secondes ; ni l’un ni l’autre n’a jamais été très tactile ; ce genre de démonstration d’affection, ils ne se le permettent qu’en privé. Il se tourne alors vers elle pour poser son regard doré dans le sien. Elle ne peut s’empêcher de le recoiffer et de le rhabiller, ce qui lui arrache un sourire en coin.

▬ On dirait Mère quand tu fais ça. Finalement, tu ne lui es pas si dissemblable que ça.

Bien évidemment, il s’agit d’une petite pique, de celles qu’il s’accorde rarement, et uniquement avec sa fraternelle. Eiko ressemble physiquement à leur mère, bien sûr ; mais d’un point de vue personnalité, ils sont différents de leurs parents. Là où leur mère est froide et rigide, Eiko est somme toute distante, mais toujours chaleureuse avec son frère, et se permet de temps en temps un peu de plaisanterie. Quant à leur père, un homme sévère et intransigeant, si Shinji se montre aussi sociable que lui, il n’a en revanche pas hérité de son autorité écrasante. Bien sûr, le maître des ténèbres sait se faire obéir, s’il en a besoin. Mais il n’a jamais cherché à s’imposer, ni ne le fait naturellement.

Si le geste d’Eiko épouse les habitudes de leur mère, il n’y a pas la même dimension affective. Tandis que la première y transmet un amour fraternel irréfutable, la seconde s’était toujours contenté de ce qu’il convenait de faire. Ajuster sa veste pour qu’il soit présentable. Le recoiffer pour qu’il ne fasse pas négligé. Tout pour l’apparence et la convenance, rien n’a jamais été affectueux. C’est là la triste réalité, Eiko et Shinji n’ont jamais bénéficié, de la part de leur parent, d’un amour chaleureux qui paraîtrait pourtant normal aux yeux des autres. Le sens du devoir, l’honneur, l’excellence ; c’est tout ce que leur parent leur avait transmis de mieux.

▬ Pour répondre à ta première question, non, il ne manque rien, pour l’instant du moins, et j’espère bien que ça va continuer ainsi. Il ne manquerait plus qu’on m’est subtilisé une relique… Je cherchais juste le pays de l’Enclave qui m’a échangé cet artefact -il désigne un objet ressemblant fortement à une serpe-, il m’échappe depuis le début.

En parler suffit à lui rappeler ; il reporte aussitôt l’origine de l’objet sur le papier, de peur de l’oublier à nouveau. Il relit la page en cours. Ce n’est que la deuxième depuis qu’il a commencé son inventaire ; et d’un regard vers le fond de la pièce, il constate qu’il a encore plusieurs étalages à parcourir avant d’en avoir terminé. Il retient un soupir excédé. Il ne faut pas montrer de découragement devant sa soeur. Il reporte donc son regard sur elle.

▬ Sinon, je vais bien… Autant que possible, compte tenu de la situation actuelle.

C’est faux ; du moins, en partie. Oui, la situation est compliquée, en tant que Sentinelle affairé sur une enquête qui remue la ville entière. Mais non, il ne va pas bien. Il n’a plus assez de temps pour lui, il dort peu la nuit, et mal, en général. Car ses songes sont hantés par son souvenir. Celui d’Alyssa. Mais il ne veut pas en parler avec Eiko. Le sujet est devenu tabou entre eux avec les années.

▬ Et toi ? Tu t’en sors avec ton cabinet de détective privé ?

Shinji fait un pas vers le rayon suivant. Malgré tout l’amour qu’il porte à sa grande soeur, le travail n’attendra pas la fin de leur conversation pour s’effectuer par lui-même...
Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage à travers l'Histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les grands conflits du Lion à travers l'Histoire
» Pourquoi la réforme agraire est-elle un casse -tete en haiti?
» Voyage dans le foin...
» Voyage imprévu.....
» Les gens du voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Centre de Nakanoto :: Quartier commerçant :: Magasins :: Petits Magasins :: Les Mystères du Monde-
Sauter vers: