DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Drabble du mois
Le nouveau vainqueur du Drabble est John ! Vous pourrez lire son texte ici ! => www
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Dark Knights sur FB ?

Partagez
 

 That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018

Aller en bas 
Vampire Level A - Chef du clan Shidara
Metuselah Shidara
Race : Vampire
Avatar : Duke Pantarei
Date d'inscription : 25/08/2014
Nombre de messages : 112
Emploi/loisirs : Chef de la Famille Shidara
Yens : 148

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Metuselah Shidara
Vampire Level A - Chef du clan Shidara
MessageSujet: That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018   That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 Icon_minitimeLun 30 Avr 2018 - 2:46

    Avec une certaine négligence, Metuselah jeta dans la poubelle les documents que l'on venait de lui fournir. Dans les faits, comme il était le gérant en sous-main de nombres de multi-nationales humaines dont il se servait pour masquer ses activités, il guidait souvent ses dernières pour les choix épineux, dont son sens de la logistique avait souvent trouvé une solution parfois farfelue -mais néanmoins efficace - quand cela s'était avéré nécessaire. Cela étant dit, le souci était tout autre. Parmi toutes les entreprises qui avaient été sous son contrôle, il s'était avéré que l'une d'entre elle avait été hacké. Un hacking admirablement bien réalisé dans les faits, presque indétectable, et dans les faits, sans traces. Ou presque.Le ou la dite personne cherchait quelque chose de mineur à la base, ou tout du moins quelque chose d'utilisable par autrui au vu du domaine, mais avait sans le vouloir ouvert un dossier. Hors, c'était un des dossiers de sécurité de Metuselah.Une coquille à semi pleine, un condensé d'informations que lui-même avait sur les membres de l'entreprise en question, dissimulé soigneusement dans le noyau du code source. De fait, pour l'atteindre, il fallait appartenir à la NASA, ou être l'un des plus grands hackers du dark web. Enfin, un niveau proche en tout les cas.Autant dire que le vampire, s'il voyait cette coquille comme « une perte convenable », avait légèrement frissonné quand il a vu que ledit dossier avait été ouvert. Fort heureusement, même les plus grands maîtres font parfois des erreurs, et c'était le vampire lui-même qui avait trouvé ladite faille dans le système.A savoir qu'il n'y en avait aucune. Pas un pet de bruit de faille. Un hacking parfait. Son dossier n'avait pas été ouvert à une date récente, il ne l'aurait sans nul doute jamais remarqué. Si son sens du détail n'avait pas tilté que quelque chose clochait, il n'aurait jamais réalisé.Par curiosité, il avait demandé à un de ses fils de mener l'enquête. Par flemme, déjà, et parce que malgré les reproches qu'il pouvait leur faire, le chef de famille devait reconnaître bien malgré lui que ses rejetons avaient l'esprit aussi aiguisés qu'une lame, surtout pour voir ce qui était caché. Leurs pouvoirs leur était d'une grande aide, et dans les faits, ils étaient assez moderne pour s'en sortir. Et fort curieusement, ils avaient réussi a lui trouver un nom final. Un nom qui, après quelques recherches, avait littéralement choqué Metuselah.Hacké par une gamine de quinze ans.Quinze ans.Si le vieux vampire n'avait pas connu de véritables génies, il ne l'aurait jamais gobé.Dire qu'il avait mobilisé toutes ses ressources pour mettre la main dessus était un détail. Les génies étaient rares, et le vampire avait toujours besoin de membres du secteur scientifique dans ses sections. Toujours. Il lui fallait mettre la main sur ce... sur cette charmante demoiselle au plus tôt. A tout prix. Mais pour cela, il devait la convaincre.Prenant un stylo à plume en main -pour s'amuser il écrivait parfois avec une vrai plume, mais trouver un véritable encrier ces jours-ci était une sinécure pour un détail-, il écrivit sur un papier à lettre.Mademoiselle Yukimura Taichi,Je, soussigné Metuselah Shidara, membre de AZ TEC Corp., souhaiterais vous rencontrer en qualité de conseiller particulier afin de pouvoir converser avec vous d'un projet commun.En effet, nous espérons que votre profil pourra s'épanouir convenablement à nos cotés, et les compétences que vous avez manifestées se sont avérés fort constructif. C'est donc tout naturellement, en vertu de vos talents, que vous êtes invités à un rendez-vous professionnel samedi à 15h, afin de discuter ensemble de vos éventuels projets et d'espérer trouver un terrain d'entente avec vous.Cordialement,Metuselah Shidara Avec une certaine ironie, le vampire se dit que il aurait pu en dévoiler plus, mais cela aurait été malvenu de sa part, surtout au vu de ses projets. Terminant la lettre en plaçant après sa signature les coordonnés du lieu dit et toutes les formulations nécessaires, il réalisa en passant qu'il s'était montré... relativement peu cavalier.Une inquiétude qu'il écarta bien vite d'un revers de la main. Il  ne la connaissait pas encore, mais si elle s'avérait ne pas venir...Disons que le vampire n'avait VRAIMENT PAS envie de lâcher une petite génie dans la nature a la disposition de tout le monde. Fut-il une humaine ou un lycan. Si elle avait du talent, il devait voir jusqu'à quel point il pouvait la sucer jusqu'à la moelle...


That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 XBCOS9y

"la famille est la plus grande ennemie qui soit. c'est pour cela qu'on la garde à ses côtés..."
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
Taichi Tomoe Yukimura
Race : Sorcière
Couleur : #9966ff
Avatar : Akatsuki de Log Horizon
Date d'inscription : 09/02/2018
Nombre de messages : 183
Emploi/loisirs : Etudiante, bibliothécaire & hackeuse
Yens : 130
Taichi Tomoe Yukimura
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Re: That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018   That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 Icon_minitimeJeu 10 Mai 2018 - 12:11


That's One Hell of a Gift

Feat Metuselah Shidara & Taichi Tomoe Yukimura


Mademoiselle Yukimura Taichi,

Je, soussigné Metuselah Shidara, membre de AZ TEC Corp.,

Souhaiterais vous rencontrer en qualité de conseiller particulier afin de pouvoir converser avec vous d’un projet commun.
En effet, nous espérons que votre profil pourra s’épanouir convenablement à nos côtés, et les compétences que vous avez manifestées se sont avérés fort constructif.

C’est donc tout naturellement, en vertu de vos talents, que vous êtes invités à un rendez-vous professionnel samedi à 15h, afin de discuter ensemble de vos éventuels projets et d’espérer trouver un terrain d’entente avec vous.

Cordialement,


Metuselah Shidara.

Taichi Tomoe relit pour la xième fois la lettre qu’elle a reçue. Cette missive l’intrigue, autant qu’elle l’inquiète. Cette société, elle se souvient de l’avoir piraté le mois d’avant. Oh une requête de routine, juste de l’espionnage industriel de base, rien de bien compliqué pour elle. Cependant elle était tombée sur un dossier très instructif dans le code source. Dossier qu’elle a prit soin de copier sur l’un de ses disques durs externes, un peu comme une garanti … juste au cas où. Suite à quoi, comme toujours elle a effacé ses traces.

A-t-elle oublié un détail qui l’aurait trahi ? Elle l’ignore. La jeune adolescente se remémore alors les actions qu’elle a faite pour effacer ses traces numériques. Tout est pourtant parfait, rien n’indique qu’elle est passée. Sauf … la date d’ouverture de ce maudit dossier, celui qui a éveillé sa curiosité. Est-ce ce qui déclenche ce rendez-vous suspect ?

Taichi se met alors à rechercher toutes les informations disponibles sur ce dénommé Metuselah Shidara. Pourtant quelque chose la chiffonne. Officiellement il ne fait pas parti de cette entreprise, mais ce n’est pas le pire. Elle constate qu’il apparait et disparait au gré des décennies tant et si bien qu’elle s’interroge sur la véritable identité de cet homme. Les premières traces d’un homme portant ce nom remontent à plus de deux milles ans. Aucun humain ne peut vivre aussi vieux, ni même un sorcier. Ce nom est très certainement un nom d’emprunt pour ne pas dévoiler sa véritable identité mais …
Les évènements récents prouvent sans discussion possible, qu’il existe des vampires et des loup-garou. Alors une hypothèse folle perce son esprit. Peut-être que cet homme, ce Metuselah Shidara, est un vampire ou un lycan. Ce qui explique les traces de lui à différentes époques. D’après ses recherches, elle sait que la famille Shidara est une très vieille famille nippone et cet homme peut tout à fait en être le patriarche. Enfin si son hypothèse s’avère exacte. La petite sorcière n’en sait pas encore assez sur les lycans et les vampires pour pouvoir confirmer sa supputation.

La missive posée sur la table basse de son salon, elle hésite. Doit-elle y aller ? Doit-elle refuser ? Est-ce vraiment à cause de son piratage de la société ? Ou à cause du concours de robotique où elle a gagné la première place deux semaines plus tôt ? Ses talents … Comment peut-il avoir connaissance de ses talents ? Aucune chance. Pourtant si tout est lié à son hackage … il avait réussi le tour de force de trouver qui se cachait derrière Kage Shiina. Elle doit en avoir le cœur net. C’est important !

Taichi attrape alors son sac bandoulière, totalement customisé culture geek et manga, fourre son ordinateur dedans, son portefeuille, une bouteille d’eau et des petits gâteaux. Par précaution, elle refuse de partager la moindre nourriture ou boissons avec cet inconnu. Une fois le sac passé à son épaule, elle y ajoute un petit calepin et son stylo fétiche, si jamais elle a besoin de prendre des notes. Enfin elle attrape l’invitation et, après son éternel hésitation, quitte la sécurité de sa maison.

Le chemin n’est pas long pour arriver sur la place du marché, là où on trouve des tas de cafés. Tel le petit ninja qu’elle est, elle grimpe dans un arbre et se dissimule aux regards grâce à son feuillage dense. L’attente peut commencer. L’homme dont elle a trouvé des photos sur le net n’est point encore arrivé. Elle a de l’avance sur l’horaire, mais préfère attendre qu’il soit là avant de se montrer.

Son interlocuteur ne se fait pas attendre bien longtemps. De haute stature, les cheveux d’un blond platine comme sur les photos qu’elle a vues. Sa démarche est noble et il se dégage de lui une aura de danger caché. Comme un serpent banal mais pourtant terriblement venimeux. Il s’installe à la terrasse d’un café, bien dissimulé de la luminosité ambiante par les parasols, disparaissant alors de la vue de l’adolescente.

Taichi Tomoe descend alors avec aisance de sa cachette improvisée, et se dirige d’un pas décidé vers l’homme. Une fois face à la table, elle s’installe face à lui, soutenant sans grande peine son regard. Elle sent qu’il est potentiellement dangereux, mais bizarrement elle n’a pas peur pour une fois. La jeune fille est sûre d’elle et attend de connaitre les arguments de l’homme.

« - Shidara-san, enchantée. Vous m’avez envoyé une invitation pour un rendez-vous professionnel. Je suis là. En quoi votre entreprise pourrait me convenir ? »

Après cette brève introduction, le silence reprend ses droits entre les deux protagonistes. Taichi a besoin de plus d’information, car AZ TEC Corp., ne fait pas partie des entreprises qui attire son attention et sa curiosité pour le moment. L’homme va peut-être lui donner plus de réponses.

Après tout, au fond, elle n’a pas encore tout à fait décidé si la proposition l’intéresse ou non.

"Allons droit au but"

© Etilya sur DK RPG


Dernière édition par Taichi Tomoe Yukimura le Mar 11 Sep 2018 - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vampire Level A - Chef du clan Shidara
Metuselah Shidara
Race : Vampire
Avatar : Duke Pantarei
Date d'inscription : 25/08/2014
Nombre de messages : 112
Emploi/loisirs : Chef de la Famille Shidara
Yens : 148

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Metuselah Shidara
Vampire Level A - Chef du clan Shidara
MessageSujet: Re: That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018   That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 Icon_minitimeDim 26 Aoû 2018 - 23:02



    Alors que la jeune fille s'approcha de la table, Metuselah but une gorgée de chocolat chaud. En effet, peu de café ou de thé pour le vampire, le goût de chocolat descendant le fond de son palais suffisait à son bonheur, et sans effets secondaires. De toute façon il n'avait nul besoin de caféine, et le goût de thé était trop amère pour lui. Enfin, en boire ne lui posait pas de soucis, il l'avait fait atrocement souvent à une époque victorienne, mais de laà dire que il apprécait le goût, c'était une nuance importante.
    Même si cela faisait sans doute moins sérieux.

    Cela dit, maintenant qu'il la voyait en vrai, il ne pouvait s'empêcher d'etre étonné de son jeune age. Il avait beau avoir l'habitude des petits génies et les rechercher, voir des personnes aussi prometteurs à un âge aussi proche du berceau, la ou les vampires se basaient majoritairement en siècle, c'était tellement... troublant. Enfin. En règle général, les génies finissaient rarement bien, et trouvaient rarement leur place.
    Même si elle semblait avoir trouvé la sienne, au vu de son sac chatoyant.
    Ironie du sort, d'un point de vue extérieur, ils avaient l'air d'un père et de sa fille en terme d'âge. Ou plutot d'un grand frere et de sa sœur. Toutefois, il dénota un fait rare.
    Elle était humaine, mais elle semblait pouvoir soutenir son regard sans grande peine.
    A défaut d'avoir un instinct de survie extrêmement développé, au moins avait-elle les couilles de ne rien révéler. Il pouvait la comprendre. Trop bien, même.
    Et curieusement, il aurait bien envie de la laisser un peu mariner, histoire qu'elle réflechisse à son interlocuteur et fasse preuve de son intellect une fois de plus. Enfin, son jeune âge était quand même présent, il devait en tenir compte.
    Même s'il sentait qu'elle était un peu plus mature qu'elle le laissait entendre. Ce qui ne l'étonnait pas, au vu de son... exploit.
    Enfin. Elle avait répondu à son invitation. L'étau était reserrée. A présent, il espérait qu'elle ai plus de clairvoyance que de tares...


    Enchanté, Yukimura-san. Allons, vous prendrez bien quelque chose à boire. Profitons du lieu ou nous nous trouvons.

    Un serveur n'étant pas loin, cela serait aisé à interpeller. Pour cette occasion, Metuselah avait parlé d'une voix sereine, presque apaisante. Il ne servait à rien qu'elle stresse comme une puce après tout.
    Pas pour l'instant.
    Il était pesque cruel d'infliger cela a une humaine, c'était un  fait. Mais bon, il était partiellement cruel non ?


    Choisissez ce que vous désirez.
    Cela étant dit, vous êtes direct. Une qualité appréciable. Mais vous n'ignorez pas que AZ TEC est une entreprise à la pointe de la technologie et cherche à le reste. Que cela soit robotique ou informatique.
    Vous êtes jeune, et prometteuse. Vos résultats il y a peu de temps, malgré votre jeune age, parle pour vous. Mais il vous faudra une entreprise capable de mettre en avant vos formidables capacités.

    Aussi jeune soyez-vous, vous irez loin. Et je puis garantir que la profondeur de votre aprentissage -sans parler de vos découvertes- dépassera vos espérence. A vous de voir, après si vous désirez passer de l'ombre à la lumière.

    Aprentissage, sécurité de l'emploi, découverte, discrétion -ou gloire-. Et selon vos prestations, des revenus confortable, car mon entreprise fonctionne au mérite.


    Un instant, il fit mine de réflechir...

    Après, comme j'ignore ce que vous cherchez exactement, je dirais que nous pouvons convenir car nous apprécions tout bonnement les gens prometteurs. Et pour quelqu'un d'aussi prometteur que vous, c'est une aubaine...


That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 XBCOS9y

"la famille est la plus grande ennemie qui soit. c'est pour cela qu'on la garde à ses côtés..."
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
Taichi Tomoe Yukimura
Race : Sorcière
Couleur : #9966ff
Avatar : Akatsuki de Log Horizon
Date d'inscription : 09/02/2018
Nombre de messages : 183
Emploi/loisirs : Etudiante, bibliothécaire & hackeuse
Yens : 130
Taichi Tomoe Yukimura
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Re: That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018   That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 Icon_minitimeMar 11 Sep 2018 - 1:38


That's One Hell of a Gift

Feat Metuelah Shidara & Taichi Tomoe Yukimura

Les photos que Taichi Tomoe a trouvé sur le net, du fameux Metuselah Shidara, ne rendent pas justice à ce dernier. La petite n’a cependant pas peur, et elle croit voir une sorte de validation ... ou peut-être de contentement dans le regard. Est-il en train de la jauger ? C’est bien ce qu’elle comprend à voir ses yeux fixés sur elle et son appréciation silencieuse. Pourquoi la jauger ainsi ? Il attend quoi d’elle ? Qu’elle dise oui à son hypothétique proposition sans y réfléchir ou même en discuter ? Alors là il se met le doigt dans l’œil et jusqu’au coude au moins !
Le voilà qui lui propose de prendre quelque chose à boire. Alors là, hors de question. Dans la tête de la petite une sorte d’alarme en sourdine s’active, lui rappelant de ne surtout pas se fier à cette apparence gentille.

« - Nous merci, j’ai apporté ma boisson. »

Phrase laconique, mais troublante de vérité. Elle n’a pas l’intention de commander quoique ce soit, elle ne peut pas être certaine que cet inconnu n’a pas tout organisé.

« - Cela étant dit, vous êtes direct. Une qualité appréciable. Mais vous n’ignorez pas que AZ TEC est une entreprise à la pointe de la technologie et cherche à le rester. Que cela soit robotique ou informatique. Vous êtes jeune, et prometteuse. Vos résultats il y a peu de temps, malgré votre jeune âge, parle pour vous. Mais il vous faudra une entreprise capable de mettre en avant vos formidables capacités. »

Ce début de discours ne la convainc pas plus que cela. Ce n’est pas la seule entreprise du domaine à la vouloir, et probablement pas la dernière. Taichi Tomoe n’a aucune raison de privilégier cette entreprise. Et de quels résultats parle-t-il au final ? Rien n’est clair dans ses paroles, le doute continue de planer dans son esprit. Son hackage ou son concours de robotique, ou peut-être même les deux. Il sait très bien jouer avec les mots en tout cas.

« - Aussi jeune soyez-vous, vous irez loin. Et je puis garantir que la profondeur du votre apprentissage -sans parler de vos découvertes- dépassera vos espérances. A vous de voir, après si vous désirez passer de l’ombre à la lumière. Apprentissage, sécurité de l’emploi, découverte, discrétion -ou gloire-. Et selon vos prestations, des revenus confortables, car mon entreprise fonctionne au mérite. »

La profondeur de son apprentissage ? Vraiment ? De plus que peut-il savoir de ses espérances ? Absolument rien, même en s’étant renseigné sur elle. L’apprentissage elle l’a dans ses études, la sécurité de l’emploi aussi grâce au hackage. La découverte est son passe-temps favori, elle n’a pas besoin d’une entreprise pour le faire. La discrétion c’est ce qu’elle choisit, elle n’aime pas la gloire. C’est un atout illusoire, une reconnaissance éphémère. Une entreprise qui fonctionne au mérite ? Pour une fois voilà quelques mots qui soulève un peu sa curiosité, tout simplement parce que non commun.

« - Après, comme j’ignore ce que vous cherchez exactement, je dirais que nous pouvons convenir car nous apprécions tout bonnement les gens prometteurs. Et pour quelqu’un d’aussi prometteur que vous, c’est une aubaine ... »

Une aubaine ? En quoi ça le serait pour elle ? Il n’y a aucune raison. Elle n’aime pas ces tours et ces détours verbaux. Cet homme est bien trop mielleux à son avis et lui fait beaucoup trop de compliment. Malgré ses efforts elle rougit, mais elle n’en pense pas moins.

« - Vous faites trop d’éloges concernant mes capacités Shidara-san. Je possède seulement des notes au-dessus de la moyenne, rien de plus. Je ne recherche pas la gloire, ni même la lumière. Je ne demande pas de revenus confortables, je possède déjà ce qu’il me faut pour subvenir à mes besoins. »

De son sac elle sort sa bouteille d’eau et un cookie. Après une gorgée de cette dernière et avoir manger son petit gâteau elle décide de reprendre la parole. Après tout, puisqu’il affirme que cette entreprise convient aux gens prometteurs comme elle, il va falloir qu’il explique pourquoi deux demandes. Et surtout pourquoi une troisième.

« - Je suppose que vous n’ignorez en aucun cas, Shidara-san, que le service des ressources humaines m’a déjà contacté. Ni même que lors d’un salon de robotique à Osaka, les membres présents ont aussi essayé de me recruter. Je pense que ma réponse négative a dû vous parvenir par deux fois donc. Je m’interroge alors sur le pourquoi me recontacter précisément maintenant ? »

Contrairement à son interlocuteur, la petite sorcière n’est pas aussi douée pour jouer avec les mots. De plus elle ne supporte pas de tourner autour du pot. Si on souhaite quelque chose, il suffit de le dire. AZ TEC n’est pas une entreprise qui l’intéresse. Oui cette entreprise évolue dans un domaine qui lui plaît, cependant elle reste trop dans les clous et ne développe que trop peu de nouveauté. D’un ennui mortel pour l’adolescente.

« - En quoi AZ TEC CORP peut avoir un quelconque intérêt pour moi, au vu de ses faibles innovations ? Je refuse de perdre mon temps, à tourner en rond dans un bureau pour donner mes idées, et à gâcher mes quelques compétences. »

"Donnez-moi une vrai raison"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Vampire Level A - Chef du clan Shidara
Metuselah Shidara
Race : Vampire
Avatar : Duke Pantarei
Date d'inscription : 25/08/2014
Nombre de messages : 112
Emploi/loisirs : Chef de la Famille Shidara
Yens : 148

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Metuselah Shidara
Vampire Level A - Chef du clan Shidara
MessageSujet: Re: That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018   That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 Icon_minitimeSam 13 Oct 2018 - 22:52






    Cette gamine était intéressante. Loin de se vanter de son indéniable génie, elle ne se jugeait publiquement que « un peu au-dessus de la moyenne ». Le père de famille eu une pensée pour Ahren, qui aurait sans doute piquer une syncope en entendant cela. Son ainé , bien que génie lui-même, avait toujours été fier et conscient de sa supériorité, à tel point qu'il n'attendait jamais d'autrui d'atteindre « sa » moyenne. Que cette petite fille le fasse l'aurait sans aucun doute fortement agacé, même si à cotoyer des intellects surdéveloppés, on pouvait finir par se juger normal.
    Hors, Metuselah savait que le petit bout de chou qui lui faisait faxe n'était ni normal ni humble. En revanche, elle clamait ne pas vouloir la lumière. Cela, très honnêtement, il pouvait le comprendre.

    L'ironie de la situation voulait qu'elle se ferre elle-même dans sa logique. Un détail dont elle n'avait pas encore eu conscience, révélant que malgré son intellect, elle restait une enfant.
    Une simple enfant ayant la quinzaine.
    Son fils ainé aurait tué pour avoir un tel niveau à son âge. Cela dit, elle n'avvait pas refuser, preuve que quitte à ce que l'entreprise ne l'intéresse pas tant que cela, au moins l'initiative et la synchronisation du vampire avait enfermer son attention dans une petite boite.
    Une petite boite avec un gros serpent.

    Buvant une gorgée de son chocolat chaud, écoutant la jeune femme avec attention, il se questionna l'espace d'un instant sur la manœuvre à accomplir. Il ne devait pas la forcer, cela serait décevant, et donc par extention, ne rien révéler sur ce qu'il savait avant de l'engager.
    Il pouvait la briser, c'était un fait, et l'envoyer en maison de correction à l'instant. Mais il était absolument hors de question de gâcher un potentiel pareil.
    Il manquait juste un peu de musique, et la scène serait parfaite. L'Hiver de Vivaldi, par exemple ? Ou du Moonlight Sonata de Beethoven ?? Un peu de suspens dans toutes ses interrogations.


    Vos capacités sont ce qu'elles sont, mademoiselle. Et cela n'a pas changé entre les trois invitations que vous avez reçus de notre part.

    La différence, c'est ce que vous êtes. Vous allez comprendre en une question...


    Avec un certains calme, presque un désir de confort, le vampire déposa sa tasse et s'adossa contre sa chaise, croisant ses jambes et croisant ses mains sur ses genous.
    Détendu et serein, c'était les mot-clés. Et ce fut donc avec un magnifique sourire que il lui posa la fameuse question.


    Nous avons de faibles innovations, mais un chiffre d'affaire conséquent. Et je ne vous mépriserais pas en vous balançant des chiffres à la figure, car je n'ai nul doute que vous vous êtes assez informé sur cet état de fait.
    N'est-ce pas bizarre ?
    Ou plutot, laissez-moi changer ma question...

    A votre avis, vendons-nous principalement en publique?


    Une question piège, il le savait. Non pour sa réponse -militaire et médicale était ses principaux employeurs dans les faits-, mais pour ce que cela impliquait.
    Pas de gloire, pas de lumière.
    Seulement la découverte.
    Avec un petit sourire, il ne put s’empêcher de tendre la main vers la jeune fille, paume en avant vers le ciel, tel une invitation.


    Je m'interroge donc. Cherchez vous une entreprise qui se lance dans la gloire et la lumière, diffusant leurs pointes aux gens du communs avec des noms célèbres ?
    Qui diffusent vos idées comme on distribue du petit pain ? Vraiment ?

    Je vous recontacte à présent car j'ignorais, contrairement à mes collègues, si vous cherchez la gloire ou le savoir. Le jour ou la nuit.

    Je vous contact à présent car je suis persuadé que vous n'aimez pas le jour. Voila qui nous fait un point commun.

    Soit dit en passant, d'ailleurs, dans le cadre ou vous nous quitteriez, cela impliquera certes une clause de confidentialité, mais rien ne vous empêche de nous quitter si vous vous jugez... gaché.

    Vous ne perdrez pas grand-chose, dans tout les cas, non? un peu de temps, au pire. Au moins cela vous fera une expérience.


That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 XBCOS9y

"la famille est la plus grande ennemie qui soit. c'est pour cela qu'on la garde à ses côtés..."
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
Taichi Tomoe Yukimura
Race : Sorcière
Couleur : #9966ff
Avatar : Akatsuki de Log Horizon
Date d'inscription : 09/02/2018
Nombre de messages : 183
Emploi/loisirs : Etudiante, bibliothécaire & hackeuse
Yens : 130
Taichi Tomoe Yukimura
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Re: That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018   That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 Icon_minitimeSam 27 Oct 2018 - 22:29


That's one hell of a gift

Feat Metuselah Shidara & Taichi Tomoe Yukimura

« - Nous avons de faibles innovations, mais un chiffre d’affaire conséquent. Et je ne vous mépriserais pas en vous balançant des chiffres à la figure, car je n’ai nul doute que vous vous êtes assez informé sur cet état de fait. N’est-ce pas bizarre ? Ou plutôt, laissez-moi changer ma question ... À votre avis, vendons-nous principalement en public ? »

Taichi Tomoe ne voit pas l’intérêt de la question, puisque les principaux domaines de la société sont médicaux et militaires. Par extension la majorité des contrats sont donc passé avec le gouvernement. Pas de gloire particulière, juste du service rendu aux citoyens du pays. Des équipements importants à fournir, à maintenir en étant de fonctionnement, le tout permettant à des centaines de milliers de personnes de sauvegarder ou prendre soin des autres. Un travail louable en soit bien sûr, mais juste un travail. Toujours rien de réellement excitant à ses yeux.
Le fait que son interlocuteur lui tende la main, paume vers le ciel en une invitation explicite à accepter la proposition faite la braque un peu. Sa pensée principale est : pour qui se prend cet homme au tient blafard ? Le maître du monde ? Et bien il n’en est rien le maître de son monde à elle. La petite ne bouge donc pas le moins du monde, continuant de le toiser du regard avec attention et écoutant ses paroles, sans pour autant les boire.

« - Je m’interroge donc. Cherchez vous une entreprise qui se lance dans la gloire et la lumière, diffusant leurs pointes au gens du communs avec des noms célèbres ? Qui diffusent vos idées comme on distribue du petit pain ? Vraiment ? Je vous recontacte à présent car je suis persuadé que vous n’aimez pas le jour. Voilà qui nous fait un point commun. Soit dit en passant, d’ailleurs, dans le cadre où vous nous quitteriez, cela impliquera certes une clause de confidentialité, mais rien ne vous empêche de nous quitter si vous vous juger ... gâchée. Vous ne perdrez pas grand-chose, dans tous les cas, non ? Un peu de temps, au pire. Au moins cela vous fera une expérience. »

Elle doit l’admettre, il marque un point. Accepter de travailler pour eux, lui ?, ne lui fera que perdre du temps. Le hic, c’est que la jeune fille en manque déjà cruellement, ses journées ressemblant parfois à de véritables marathons. Un point commun de ne pas aimer le jour ? Comment ça ? Elle adore la journée, et voir le soleil, et ce même si son activité principale est plus réalisable de nuit.
Taichi ne sait pas exactement quoi, mais quelque chose la dérange dans cette affirmation, voire même dans cette proposition. Pourquoi elle ? Ses compétences, aussi bien en tant qu’étudiante qu’en tant qu’hackeuse, ne peuvent pas profiter à cette entreprise. Certes il y a de la robotique pour le domaine médical et militaire mais ... elle ne fabrique ni ne réfléchit sur ce genre de matériel. Ce n’est même pas qu’elle n’est pas intéressée, ou autre, non. L’unique raison est qu’elle ne trouve pas ça très stimulant de programmer des drones ou d’en créer, de construire un bras robotisé pour suppléer le chirurgien. Alors participer au développement de machine similaire très peu pour elle.

Par contre la petite sorcière a vu une autre entreprise appartenant à son interlocuteur qui l’intéresse bien plus : Silmaril. Alors oui, en comparaison avec AZ TEC, c’est une entreprise microscopique qui n’a encore que très peu de poids au niveau mondial. Pourtant cette société travaille dans la sécurité informatique, un domaine en pleine expansion, encore plus à l’heure du numérique et de l’échange massif de données. En parallèle qui dit protection dit menace, et en informatique la plus grande menace c’est bien le piratage informatique. Or qui mieux qu’un hackeur, en l’occurrence une hackeuse, pour en déjouer un autre ?
Un petit sourire naît sur ses lèvres. AZ TEC est définitivement hors compétition, voire elle n’a jamais pu y entrer. Il est temps pour la plus jeune de demander autre chose.

« - Non décidément AZ TEC ne m’intéresse pas. Quel serait l’évolution, puisque l’entreprise est déjà grande et renommée vis-à-vis de ses principaux employeurs ? Je ne veux pas y travailler, il n’y a aucun challenge, c’est plat. Important pour le domaine médical et militaire avec des enjeux très louables, mais c’est vide. Tellement vide ... j’aime le challenge, construire quelque chose, participer à l’élévation. C’est pourquoi je refuse, une troisième fois, votre offre concernant AZ TEC Corp. »

Voilà qui a au moins le mérite d’être on ne peut plus clair concernant sa façon de voir la gigantesque entreprise. Taichi Tomoe passe donc à la suite, sans se soucier plus de l’air déçu que son vis-à-vis arbore. Probablement espère-t-il qu’elle accepter de travailler dans cette société, malgré tout.

« - Par contre ... Silmaril dont vous faites aussi parti, je ne serais pas contre. Il y a du challenge, une évolution possible de la société. Mais aussi elle correspond nettement plus à mes compétences. Vous vous êtes renseigné sur moi, je le suppose, et savez donc que j’étudie l’informatique sous presque toutes ses formes. »

La petite boit une gorgée d’eau de sa bouteille. Elle n’en a pas fini.

« - Vous dîtes que nous avons un point commun, je pense que nous en avons plusieurs. L’un d’eux est l’ennuis rapide, il nous est nécessaire d’avoir des challenges à relever, des découvertes à faire. Je ne recherche pas un métier pour de l’argent ou de la gloire, ni même de la renommée. Je rechercher un métier qui m’amuse avant tout, où je peux m’éclater tous les jours. Je vois dans votre regard que vous voyez exactement ce dont je parle. »

Taichi Tomoe s’adosse tranquillement à son siège en souriant largement. Si Metuselah Shidara lui propose quelque chose dans cette société là ... il est plus que probable qu’elle fasse un bout de chemin en sa compagnie.

"Refus et Proposition"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Vampire Level A - Chef du clan Shidara
Metuselah Shidara
Race : Vampire
Avatar : Duke Pantarei
Date d'inscription : 25/08/2014
Nombre de messages : 112
Emploi/loisirs : Chef de la Famille Shidara
Yens : 148

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Metuselah Shidara
Vampire Level A - Chef du clan Shidara
MessageSujet: Re: That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018   That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 Icon_minitimeJeu 3 Jan 2019 - 17:12


    le vieux vampire reçut la réponse avec un air surpris sur le visage. Rare était les humains capables de le surprendre, mais c'était ce qui rendait cette race aussi exceptionnelle. La ou les vampires étaient ennuyeux et les lycans impulsifs, les humains étaient tous différents. A chaque fois qu'il en approchait un ou une, soit le résultat était d'un ennuie mortel et il pouvait faire absolument ce qu'il voulait, soit il finissait par regretter de ne pas pouvoir intégrer des humains dans son clan. Dans sa tristesse, entre Jeanne d'Arc et Vlad Tepes, deux humains dont il avait mit la main à la pâte, aucun des deux n'avait pu rentrer dans son clan. Et ce n'était que les deux dont l'histoire avait le plus retenu.
    Taichi Tomoe venait de rentrer dans cette catégorie. Si Ahren avait mis la main dessus, il aurait été fort probable que ce dernier en aurait fait sa femme s'il n'avait pas été marié, ne serait-ce que pour que l'intellect des deux ne brillent. Une génie avec un génie né. Même s'il était vrai que le vampire recherchait activement les êtres exceptionnels, ces derniers avaient en général le defaut d'être parfois ennuyant.

    Le fait qu'elle propose une autre entreprise avait réussit a le surprendre un tantinet. Il fallait dire que pourtant, il avait fait en sorte d'y aller mollo, sans dévoiler ses connaissances à son sujet, ni ses talents, et avait visé ce qui sembalit officiellement être une passion en la mécanique. Il fallait croire que il l'avait mal estimé.
    Silmaril... Un nom donné en hommage au Seigneur des anneaux, tout comme Palantir, l'entreprise de surveillance. Silmaril rendait hommage aux trois gemmes forgés par Fëanor, l'elfe, des gemmes cristallisant la lumière illuminant le monde.

    Si Palantir observait, Silmaril était l'indestructible joyaux. Un clin d'oeil que Metuselah n'avait su s'empecher d'avoir en référence.
    Mais surtout, c'était l'entreprise de couverture qu'il utilisait pour développer certains de ses propres défenses, et certains de ses hacking. En règle général retouché par lui-même, mais..
    Lacher cette petite demoiselle dedans serait comme lâcher un serpent dans une boite pleine de souris.

    C'était stupide. Elle en saurait trop. Il faudrait sans nul doute l’éliminer plus tart. Elle deviendrait trop dangereuse.
    Il va falloir lui dire non.


    Je vois que mademoiselle sait ce qu'elle veut...

    Je crois, très chère, que nous avons un autre point commun. Un certains goût du risque. Je n'irai pas par quatre chemin. Vous inviter dedans serait comme inviter un loup dans une bergerie...
    Car, comme vous l'avez dit, en effet je me suis plutôt bien renseigné sur vous et vos... activités.


    Cepedant, son sourire devint carnassier, le regard brillant.

    Aussi vais-je donc préparer les papiers pour Silmaril. J'imagine que vous avez deja des idées de nouveautés et de challenges digne de votre intérêt... Pour ma part, il se pourrait que j'ai deux-trois challenges pour vous qui me traversent l'esprit...

    Ah, j'allais oublié... Ca va joué sur vos challenge. Une petite question de goût, dirons-nous.

    Préférez-vous la Lance Infaillible ou le Bouclier Indestructible ?


    Comme son arme ou son bouclier, il aurait beaucoup d'utilité pour elle. Et il ne se faisait pas d'illusion.
    Manier la lance est tellement plus drôle qu'être un bouclier pour quelqu'un comme elle. Il en mettrait sa main à couper.


That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 XBCOS9y

"la famille est la plus grande ennemie qui soit. c'est pour cela qu'on la garde à ses côtés..."
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
Taichi Tomoe Yukimura
Race : Sorcière
Couleur : #9966ff
Avatar : Akatsuki de Log Horizon
Date d'inscription : 09/02/2018
Nombre de messages : 183
Emploi/loisirs : Etudiante, bibliothécaire & hackeuse
Yens : 130
Taichi Tomoe Yukimura
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Re: That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018   That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 Icon_minitimeLun 4 Fév 2019 - 0:56


That's one hell of a gift

Feat Metuselah Shidara & Taichi Tomoe Yukimura

« - Je vois que mademoiselle sait ce qu’elle veut ... Je crois, très chère, que nous avons un autre point commun. Un certain goût du risque. Je n’irai pas par quatre chemins. Vous inviter dedans serait comme inviter un loup dans une bergerie ... Car, comme vous l’avez dit, en effet je me suis plutôt bien renseigné sur vous et vos ... activités. »

Voilà qui confirme à la jeune sorcière que son interlocuteur en sait bien plus qu’il ne veut le dire sur elle. Dans tous les cas, il est mieux informé qu’elle-même, si elle prend en compte l’information d’existence de cet homme depuis trop longtemps. Le sourire, ressemblant à s’y méprendre à celui d’un carnivore devant sa proie, dérange la plus jeune. L’étincelle dans le regard de l’homme montre que sa proposition a du moins éveiller son intérêt. L’idée que sa proposition est mauvaise lui traverse l’esprit, ou plus exactement qu’elle est ... dangereuse.

« - Aussi vais-je donc préparer les papiers pour Silmaril. J’imagine que vous avez déjà des idées de nouveautés et de challenges digne de votre intérêt ... Pour ma part, il se pourrait que j’ai deux-trois challenges pour vous qui me traversent l’esprit. »

Donc il accède à sa demande ? L’étonnement qu’elle ressent reste enfermé à l’intérieur d’elle-même, hors de question de le laisser voir à son vis-à-vis. La sensation de mettre les pieds dans un panier de crabe s’intensifie un peu plus encore. Doit-elle se rétracter finalement pour mieux y réfléchir ? Ou doit-elle foncer sans réfléchir ? Cruel déception que de constater que son propre intellect se retourne contre elle.
Cependant l’envie de découvrir les challenges qu’il peut lui proposer est une tentation terrible. Et ses dernières paroles ne risquent pas de ne pas l’attiser.

« - Ah, j’allais oublier ... Ca va joué sur vos challenges. Une petite question de goût, dirons-nous. Préférez-vous la Lance Infaillible ou le Bouclier Indestructible ? »

C’est une ... plaisanterie ? Taichi Tomoe ne sait quoi en penser. Fait-il référence à l’expression chinoise sur la lance et le bouclier ? Celle dont la morale se résume à : zi xiang mao dun ? (Attaquer son bouclier avec sa propre lance). Ou est-ce juste une façon de désigner deux départements au sein de l’entreprise ? Ou, de manière plus osée, de découvrir comment l’utiliser elle et ses talents ? Sans trop se l’expliquer, c’est sa dernière hypothèse qui sonne le plus juste à son esprit. Oh bien sûr, elle s’y attend. Après tout, quel patron ne profite pas des talents, connus ou cachés, de ses employés ? Absolument tous le font, et parfois en abuse.

Pourquoi Metuselah Shidara, directeur de Silmaril, serait différent ?

Non ce n’est pas la question. Il est différent, mais pas uniquement comme futur patron. Il est n’est pas un humain normal, peut-être même n’est-il pas humain du tout après tout. C’est une hypothèse plus que valable, surtout si elle observe bien sa pâleur extrême.
La petite n’est pas dupe, il n’y a pas que des humains et des sorciers en ville. Elle ne sait pas tout, mais la vidéo circulant sur le web est sans équivoque sur le sujet. Il existe des loup-garous et des vampires, à minima, en plus. Si elle part de ce postulat, il est mille fois plus dangereux qu’elle ne le suppose actuellement. Cependant, on dit bien qu’il faut garder ses amis proches de soi et ses ennemis plus encore. Doit-elle le considérer comme un ennemi à 100% ? Peut-être pas, mais il n’est pas un ami pour autant non plus.

Son esprit revient sur la question initiale que l’homme lui a posé. Lance ou Bouclier ? Rien ne lui vient de manière évidente en tête. Oh bien entendu, la jeune sorcière imagine déjà les certitudes du vieux devant elle. Pour lui, elle ne peut choisir que la lance, plus piquant, plus stimulant. Il n’envisage probablement même pas le bouclier comme une option. En somme, en y réfléchissant, elle comprend que la question est quelque part un peu rhétorique, puisqu’il a déjà son idée.
A son tour elle sourit. Ce n’est pas un sourire carnassier comme celui de son homologue, non il est clairement mutin. Irrémédiablement mutin en réalité. La jeune fille donne l’impression de s’amuser de la situation. Après tout, comme il l’a lui-même dit : elle est le loup dans la bergerie. Elle n’oublie pas ses doutes et ses soupçons, mais jouer à l’intérieur malgré les risques est une sucette qu’elle ne saurait refuser.

« - Parfait ! Je suis ravie de constater que nous pouvons nous entendre et nous comprendre, Shidara-san. Je vous avoue être gênée par votre flatterie, non dissimulée, sur mes compétences et le danger que je peux représenter. Je ne suis pas automatiquement aussi dangereuse que vous le pensez. De plus je pense que vous êtes encore plus dangereux que je ne pourrai jamais le devenir. Ai-je tort, Shidara-san ? »

La jeune sorcière pose alors un de ses biscuits, goût chocolat, devant l’homme. Ensuite elle commande un verre de sake pour chacun d’eux, et tend elle-même la tasse destinée à son futur employeur, une fois qu’elles lui sont apportées.

« - Mon grand-père m’a appris que pour valider un accord, il faut partager une boisson et un morceau de repas. J’ai fait ce biscuit moi-même, et vous m’avez vu en manger. Ainsi vous savez que c’est sans danger. Et voilà une tasse de sake pour l’accompagner. Je vous l’offre. »

Sas tarder, elle avale l’un de ses biscuits et sa tasse de sake d’une traite. Patiente, elle laisse le temps à l’homme pour en faire de même.

« - En ce qui concerne votre dernière question ... je ne vois pas l’utilité de choisir. Les deux peuvent être extrêmement enrichissants et stimulants. Voici donc ma proposition : les deux selon les besoins, la nécessité et mon envie. Cela vous convient-il, Shidara-san ? »

Oh oui, elle a envie de jouer. Cet homme est dangereux, mais elle sent au fond d’elle qu’ils vont s’entendre à la perfection. Reste à savoir si cette entente sera bénéfique pour les deux parties et pour les autres, ou seulement pour une seule.

"Accord"

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Vampire Level A - Chef du clan Shidara
Metuselah Shidara
Race : Vampire
Avatar : Duke Pantarei
Date d'inscription : 25/08/2014
Nombre de messages : 112
Emploi/loisirs : Chef de la Famille Shidara
Yens : 148

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Metuselah Shidara
Vampire Level A - Chef du clan Shidara
MessageSujet: Re: That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018   That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 Icon_minitimeLun 1 Avr 2019 - 23:58


Le sourire carnassier du vampire ne put que croître face à l'aplomb de la jeune demoiselle. Cette petite avait décidément une tête bien faite, et pas que physiquement. Bien qu'elle promettait d'être une véritable beauté dans le temps, selon ses goûts du moins, l'audace dont elle faisait preuve était encore plus agréable que sa vision. Ce genre de personne était rare.
Source de problème, aussi. Elle semblait parfaitement alerté de ses propres aptitudes, et cela l'amenait à avoir des doutes sur son employeur. Employeur qui ne se faisait aucune illusion : dès qu'elle aurait placé un pas, un seul, dans ses futurs locaux ; et touché à un de ses ordinateurs ; explorer les données de l'intérieur serait , sans aucun doute, la première chose qu'elle ferait.
Humphf. Une petite séance de cryptage serait de mise donc. Quitte à ce qu'elle ne découvre des choses sur lui, fort bien, mais il faudrait qu'elle les mérite. De toute façon, même sans atteindre les dossiers sources, elle n'aurait pas accès aux données de son laboratoire, étant un réseau 'fermé '. En revanche, le reste de son entreprise devrait lui fournir assez de dossier pour découvrir qui il était. Tout du moins ce qu'il était. Après tout, il n'était pas assez fou pour tout connecter, autre que par sa propre personne.

Surtout qu'elle semblait déjà consciente de ce qu'il était partiellement, ainsi que de son appartenance dans le mondes surnaturel, faisant d'elle une 'éveillée'. Après tout, son commentaire sur sa dangerosité n'était pas vraiment naturel.
A moins d'être légèrement chunibyou. Mais étrangement, Metuselah avait énormément de difficulté à imaginer la jeune femme se recouvrant de bandage, mettant un cache-oeil et commençant à bouger une fausse lame dans tout les sens avec un rire démoniaque, au même titre qu 'un certains Shinigami d'un certains manga...
Même si très honnêtement, la pensée lui arracha un petit rire intérieur.

Cela dit, il haussa un peu les sourcils en voyant devant lui le cookie, et en entendant la commande d'alcool. Avec un air mutin, il ne put se retenir.


Dites donc. Vous êtes mineurs, je vous rappelle.

Bon, soyons honnête, même s'il le faisait remarquer, sa préoccupation à cet égard était nul. Les préoccupations alcooliques d'un individu ne le concernait guère, quelque soit son age. Il n'était pas son parent, d'une, et de deux, il avait fait bien pire à cet égard dans sa longue existence.
Enfin. Le terroirs et la tradition était des principes importants à respecter, et au fond de lui, Metuselah était enchanté que ce genre de principes désuètes pouvaient être retrouvé chez quelqu'un d'aussi jeune.
Et puis, songea-t-il en croquant dans le cookie, au moins cela n'était pas mauvais. Bon, en un sens, il songea que mettre Lilith au fourneau serait une expérience intéressante en passant, histoire de recevoir lui même des cookies fait main, mais quelque chose lui glissa dans la tete que son intégrité physique ne tiendrait probablement pas.
Surtout son estomac.

Toutefois, il haussa un sourcil en entendant sa réponse.
Les deux donc ?
Le vampire prit son verre de saké entre les doigts, regardant la liqueur un instant.
Avant d'avaler le tout d'un coup sec, et de le déposer, satisfait.


cela me convient à la perfection, mademoiselle ! Je veillerais à vous proposer des challenges qui feront votre joie et mon bonheur.
Je ne saurais, bien évidemment, vous recommander que très chaudement de ne pas trop rechercher lesdites expériences. Même si je sais que vous n'écouterez sans doute point.


Enfin, question de principe, surtout que lui n'hésiterait pas s'il la choppait en pleine... activité, disons.
Se dressant doucement, il tendit la main, la laissant la prendre ou pas. Une poignée de main était tout aussi rituel, après tout. Un des rares cas ou il ne faisait pas de révérence digne de ce nom.


Avoir une employée compétente qui aime ce qu'elle réalise est une perle rare, ces temps-ci.
Ne me faites pas regretter les espoirs que je porte en vous, Yukimura Tachi Tomoe Harue Ren .


That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 XBCOS9y

"la famille est la plus grande ennemie qui soit. c'est pour cela qu'on la garde à ses côtés..."
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
Taichi Tomoe Yukimura
Race : Sorcière
Couleur : #9966ff
Avatar : Akatsuki de Log Horizon
Date d'inscription : 09/02/2018
Nombre de messages : 183
Emploi/loisirs : Etudiante, bibliothécaire & hackeuse
Yens : 130
Taichi Tomoe Yukimura
Sorcier Sang-Pur - Initié - Apprenti
MessageSujet: Re: That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018   That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 Icon_minitimeSam 6 Avr 2019 - 20:42


That's one hell of a gift

Feat Metuselah Shidara & Taichi Tomoe Yukimura

Un haussement de sourcil. Voilà ce qui trahit l’étonnement de son interlocuteur pour son choix. Taichi Tomoe sait s’en contenter ... pour le moment. Après tout elle a encore beaucoup à découvrir sur son employeur. A son tour, elle l’observe boire son verre de sake. Son grand-père aurait été fière d’elle en voyant qu’elle applique ce qu’il lui a appris.

« - Cela me convient à la perfection, mademoiselle ! Je veillerais à vous proposer des challenges qui feront votre joie et mon bonheur. Je ne saurais, bien évidemment, vous recommander que très chaudement de ne pas trop rechercher lesdites expériences. Même si je sais que vous n’écouterez sans doute point. »

Elle ne pas écouter ? Non-sens ! Enfin ... c’est vrai que l’adolescente a tendance à n’en faire qu’à sa tête. Cet homme est dangereux, elle le sent, elle le sait. Tout comme elle se doute que si jamais elle se fait prendre, à l’avenir, la main dans le sac, elle sera en mauvaise posture. Intérieurement, la sorcière se jure de rester prudente ... juste par principe.
C’est alors que son interlocuteur leur tend la main. Sans la moindre trace d’hésitation, elle la prend et la serre. L’impression de venir d’accepter un pacte avec le Diable s’intensifie. Mais après tout chaque personne renferme un monstre en elle non ? Peut-être juste que chez cet homme, ce monstre est plus gros et présent que pour d’autres.

« - Avoir une employée compétente qui aime ce qu’elle réalise est une perle rare, ces temps-ci. Ne me faites pas regretter les espoirs que je porte en vous, Yukimura Taichi Tomoe Harue Ren.
- Ce n’est pas dans mes intentions Shidara-san. Je tâcherai de me montrer digne de votre intérêt et à la hauteur de vos attentes. »

Et la petite le pense sincèrement. Elle ne souhaite pas décevoir son employeur, sous aucun prétexte.
Jusqu’à maintenant, elle n’a pas encore trouvé une tâche qu’elle ne peut surmonter par un biais ou un autre. Cependant elle admet volontiers qu’elle n’a pas forcément affronté toutes les situations possibles. En travaillant, maintenant, pour Silmaril et son PDG, Shidara-san, Taichi sait qu’elle rencontrera des nouveaux challenges mais aussi des opportunités qu’elle devra savoir saisir ou refuser. Comme première expérience de travail officiel, elle ne peut rêver mieux ... enfin si : travailler pour la sécurité intérieure du pays. Pourtant elle a conscience que ce but n’est pas forcément inatteignable, il lui faudra seulement du temps. Ce qu’elle est prête à prendre.
Sans se presser, elle se lève, paie les verres de sake et s’incline devant son employeur.

« - J’attends avec hâte mon contrat Shidara-san et avec encore plus d’impatience de prendre mon poste au sein de votre entreprise. A très bientôt je l’espère. »

S’inclinant une dernière fois avec respect, la petite sorcière laisse son interlocuteur à la terrasse du café pour rentrer chez elle. Sa journée n’est pas fini, Taichi Tomoe a encore quelques recherches plus en profondeur à faire notamment sur un dénommé Shidara Metuselah.

"Dans la gueule du vampire"

© Etilya sur DK RPG


That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 1553524145-taichi-signa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018   That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018 Icon_minitime
Revenir en haut Aller en bas
 
That's one hell of a gift [PV Tomoe] 10/05/2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Hors RPG :: Le centre de Nakanoto :: Quartier commerçant-
Sauter vers: