DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Drabble du mois
Le nouveau vainqueur du Drabble est John ! Vous pourrez lire son texte ici ! => www
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
DK sur les réseaux...
Le Deal du moment : -42%
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif ...
Voir le deal
129.99 €

Partagez
 

 Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sorcier - Enclaviste de la Ruse
Noor Naram-Din
Race : Sorcière de sang pure
Avatar : Urbosa/Riju de Zelda brith of the wild
Date d'inscription : 27/08/2018
Nombre de messages : 111
Yens : 53
Noor Naram-Din
Sorcier - Enclaviste de la Ruse
MessageSujet: Re: Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave   Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Icon_minitimeLun 9 Déc 2019 - 19:14


A peine arrivé, Noor senti comme un pincement dans la réaction du Temps, lorsqu’elle la salua. Avait-elle fait un faux pas dans sa manière de parler ? Décidément, Noor avait du mal avec les habitudes de ce pays. Ils représente le respect envers l’autre, majoritairement dans la manière de s'exprimer entre eux, et surtout de prononcer leur nom en le finissant avec une marque qu’elle avait encore du mal à comprendre, malgré ses nombreuses années passé parmis les leurs. San, chan… ou kun, le nom de famille ou le prénom… On ne se compliquaient pas autant la vie dans son pays et les Japonais s'offusquent assez facilement du moindre faux pas même venant d’une tierce personne ne faisant pas parti de leur monde.

La Babylonienne passa outre la légère aversion de son aînée, pour écouter ses explications en rapport avec l’ouverture de l’entrée de la salle de réunion. Cela reste plutôt simple et assez sécurisant ce qui ne manqua pas de faire plaisir à Noor.

Noor ▬ Merci, je ne manquerais pas de m’en souvenir.

Elle emboîte alors le pas de la belle Arisugawa, arborant un sourire intéressé, pour rejoindre sa place à son tour, qu’elle reconnut immédiatement grâce au sceau représentant la Ruse gravé dans le bois du siège, qui sera dorénavant le sien à chacun de ses passages dans cette immense salle. Elle balaya du regard la dite salle, observant ses moindres détails aux airs d’un autre temps auquel elle n’appartient pas, tout en avançant tranquillement vers son siège et fini par s’y installer.

Noor ne connaissait encore que peu de monde depuis son arrivée au sein de cette enclave. Hormis la Sagesse, le Temps et le Secret, elle n’avait pas vraiment rencontré qui que ce soit, ou du moins n’a pu réellement avoir d’interaction rapprocher pour en apprendre plus sur eux que leur nom et leur postes. Elle pu alors voir arriver à sa suite, juste après avoir posé son postérieur royal sur son nouveau trône, une jeune femme aux air sombres qui salua brièvement les personnes déjà présentes pour ensuite ajouter une petite phrase enfantine, avec une petite pointe d’humour ou… d'agacement, La princesse Babylonienne n’avait pas encore à comprendre cette femme, ce qui est normal, la Justice était très souvent prise par son travail et elles n’avaient qu’une brèves rencontre par le passé. Elle la salua d’un signe de tête suivi d’un sourire détendu tout en essayant de se rappeler son nom. Riven Dova… Dona… Oh elle finira bien par s’en rappeler à tout instant. Comme dit-on toujours, il vaut mieux tard que jamais ! Puis lui succéda le Savoir. Comme le jour succède à la nuit, voilà une belle différence entre ses deux femmes, Noor trouve au Savoir un air bien plus doux et agréable à regarder, comme une petite poupée fragile et apeurée. Elle salua avec attention tout le monde pour ensuite s’excuser, avec plus de véracité que la princesse, de son retard. Noor lui sourit, cette jeune fille serait certainement la personne qui l’aidera pour trouver une solution protégeant son peuple de la total éradication, et elle lui plaisait déjà.

C’est alors qu’Irina fit son entrée silencieuse, Noor rendit son salut d’un même signe de tête et l’observa s’avancer avec un accoutrement qu’elle ne lui reconnaissait pas : un long masque noir et pointu, et tout ce que Noor pu reconnaître d’elle était ses choix de couleur et ses cheveux qui pendait derrière le masque. Après tout, même la Babylonienne n’était pas venu avec ses vêtements habituels, et chacun pouvait venir comme il souhaitait en fonction de sa manière de voir la représentation du sérieux dans son accoutrement. Et en effet, le Secret portait ce sérieux sur elle de manière palpable. La sorcière rousse, si absorbé par l’allure de sa collègue, ne remarqua pas immédiatement l’arrivé du premier homme de cette assemblé à faire son entrée, depuis la Sagesse, de manière magistral, du moins c’est sûrement ce qu’il voulait donner comme impression dans sa manière de se présenter en planant doucement depuis le plafond pour se poser sur la table, les mains dans les poches. Noor le jaugea de haut en bas pour analyser la personne qu’elle avait en face d’elle. Le fameux Greed ! Elle ne fut donc pas étonné de cette apparition de sa part et eu un petit sourire d’amusement en se disant qu’elle aurait aimé faire ce genre d’entrée. Mais elle savait qu’étant nouvelle arrivante, pour paraître un minimum respectable, elle ne devrait pas avoir ce genre d’attitude dès la première réunion. Elle n’en salua pas moins l’effort de cette homme qui lui paraissait intéressant en tout point.

Suivi le Bouclier et l’Altruisme dont Noor n’avait de connaissance que leur rang et leur nom. Des personnes présente depuis très longtemps dans cette enclave, certainement des plus respectable surtout le dernier qui porte le point du temps sur ses épaules paraissant si lourde qu’on le verrait presque s’effondrer d’un moment à l’autre.

La Sagesse, Thomas Tel, Finit par prendre la parole, résumant la situation du mieux qu’il put. Il précisa que les autres enclavistes du japon pourront ne pas être présent lors de l’entre vu avec leur visiteur mais que cela lui plairait malgré tout d’avoir un peu de compagnie et de soutiens de leur part s’ils se trouvent libre lors de cette journée. Noor ne manquera pas de lui préciser qu’elle sera présente lorsque viendra son tour de parler. Thomas dirige ensuite son regard vers la Justice et annoncer comment se passe les négociations avec les changelins, des créatures qu’il y a encore quelques semaine, notre Babylonienne croyait inexistant. Cette dernière l’écouta avec la plus grande attention, intrigué tout particulièrement sur le sujet. La Sagesse, l’air mécontent de l’attitude de certain de ces changelins, précisa qu’il nous avaient accusé de rafts sur les changelins loup par le passé, Noor l’avait cru elle même, n’étant pas une sorcière du monde et étant plus une recluse du au passé de son peuple, elle ne connaissait que pour sa part des “on dit” que Irina et Thomas lui avait vite démenti suite à leur première entrevu direct. L’ordre des Renfield et les Vampires avaient plus à cacher et à avoir avec se sujet que les sorciers, cela maintenant en était certain pour elle. Il se tourna par la suite vers l’Altruisme pour lui expliquer qu’il y avait peut-être un remède possible pour ce qui est du virus infectant les loup-garous fou, et qu’il devrait porter son attention sur la jeune fille résistant probablement à l’infection. Une bonne nouvelle ne soit mais espérons que ce ne soit pas un faux espoire et qu’il y est une fin à toute cette catastrophe que Noor puisse retourner se replonger sur ses travaux personnel.

Ce fut le Temps qui prit la parole en première décrivant que dans les temps anciens il était possible que qu’un sorcier se lie à un changelin par le biais d’un ancien rite. Là encore, une fois le sujet piqua l'intérêt de la Ruse et elle pensa qu’il pourrait peut-être être intéressant d’en apprendre plus sur les familiers changelin après toute cette histoire. Elle imposa ensuite Irina pour soutenir la Sagesse lors de l’entrevue avec les enclavistes étrangers, ce qui reste totalement logique ne soit, puis vint sur le tas, un autres sujet important : la vision du Savoir. Une aberration serait en route, une créature monstrueusement dangereuse qui ne leur voudrait pas que du bien et risque de poser de vrai problème elle aussi.

Après un petit silence de la part du Temps, Noor décida de prendre la parole à son tour, les mains posée sur la table, doigts légèrement entrelacés comme pour présenter son sérieux.

Noor ▬ Tel-san, pour ce qui est de la présence lors de l’entrevue avec les Enclavistes étranger, je suis tout à fait prête à être là pour vous apporter tout mon soutien et l’aide dont vous aurez besoin. Il faut régler se problème et cette situation au plus vite !

La motivation réel se lisait dans son regard. Noor veut en finir au plus vite et retourner à ses IA pour pouvoir les améliorer et peut-être permettre de palier un peu plus au problème même si elle connaît la position de la plupart de ses collègues sur la nature artificiel et surtout d’origine humain et peu fiable de base, de ses créations.




Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Esrqyr10
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste de la Justice
Riven Donazya
Race : Sorcière Sang Pur
Couleur : Roux
Avatar : Irene de Fairy Tail
Date d'inscription : 19/05/2019
Nombre de messages : 82
Emploi/loisirs : Juge au Tribunal de Nakanoto
Yens : 56

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Riven Donazya
Sorcier - Enclaviste de la Justice
MessageSujet: Re: Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave   Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Icon_minitimeDim 15 Déc 2019 - 16:55
Tandis que je faisais claquer mes talons vers ma place attitrée, la suite de la cavalerie ne tarda pas à arriver. Je m'installais confortablement sur mon siège majestueux, le buste bien dressé, allongeant mon regard vers la nouvelle venue, qui nous salua brièvement. Je ne connaissais que très peu ce nouveau Savoir, avec lequel je n'avais jamais vraiment eu l'occasion de discuter. Je me contenais donc de lui répondre dans un hochement de tête singulier. Ce fut ensuite au tour du Secret, qui comme à son habitude, arborait un masque à son effigie et glissait sa présence silencieuse mais bien perceptible jusqu'à sa place. Ce fut ensuite à la Puissance de débarquer dans une mise en scène paranoïaque propre à lui-même, s'arrachant de son coin sombre, pour se poser comme une plume. La mise en place se clôtura sur les deux derniers, le Bouclier et l'Altruisme.

Enfin, la Sagesse ouvrit alors la parole pour nous exposer la situation, d'un ton calme et posé. Mais je savais pertinemment, suite à notre entretien furtif, qu'il n'en menait clairement pas large. Suite à ce constat, je me souvenais devoir impérativement mener ma barque minutieusement en posant mon attitude, comme me l'avait rappelé Fujibayashi.  

J'écoutais attentivement sans interrompre mon collègue, réprimant cependant un rire mauvais lorsqu'il tentait de rassurer nos rangs en signalant ne rien avoir à nous reprocher. Ce qui n'était évidemment pas mon avis, mais je saluais son intention d'apaiser notre petite conscience. Je ne me voyais clairement pas me justifier devant la délégation d'un tel manquement face à notre passivité. Toutefois, je désavouais en bloc ces accusations qui visaient complètement à faire de nous des coupables en plus de nous sous-estimer. Autant dire, je méprisais profondément ce genre d'attitude douteuse.

Il passa ensuite sur l'objet de notre entrevue un jour plus tôt. Une affaire qui sera, selon notre choix à tous les deux, réglés en à peine trois jours. Nous avions décidé, sur un commun accord, de la solution la plus simple et la plus rapide : la disparition instantanée.

De plus, il annonça également l'existence d'une lycane ayant, de ce que je pouvais comprendre, résisté jusque là au virus. Cela s'avérait vraiment intéressant.

Aussi, le Temps fut la première à rebondir, s'exprimant comme à chaque fois d'une voix claire et calme, tel était son tempérament. Mais lorsqu'elle mentionna une vision de la récente membre Altaïr par rapport à une aberration agressive, mes yeux se plissèrent sombrement. Ce sujet se montrait d'autant plus urgent que les autres, à mon humble avis. Je fus néanmoins agréablement surprise par la détermination dont pouvait faire preuve Naram-Din. Peut-être pourrait-on facilement obtenir son approbation quant au plan pensé par Irina ?

Je m'éclaircissais donc la voix, pour rebondir sur les propos de Tel-san, tentant de dissimuler mon agacement bien notable. Je devais donner le ton de cette conversation, en rentrant dans le vif du sujet.

-Cet épisode lycan dure maintenant depuis un an. Autant nous ne sommes pas les éléments déclencheurs de cette infamie, autant nous avons pris des mesures qui certes, visaient à notre protection mais nous obligeaient fortement à nous terrer comme des rats. Par ce fait, chers collègues Enclavistes, malgré cette bonne volonté, nous avons manqué d'action et laissé la situation stagner jusqu'à ce que ces vagues nous traînent à cette instance humiliante. Mais je suppose, que cela nous servira de leçon à l'avenir.

Je laissais voler ces paroles jusqu'au plafond, un brin cynique, m'attendant à des réactions inconfortables de la part de certains. Mais ce n'était pas mon problème. S'ils souhaitaient à tout prix se rassurer de leur inactivité en me pointant du doigt, grand bien leur fasse. Néanmoins, je tâchais de reprendre bien vite la parole pour neutraliser ce moment de flottement.

-Toutefois, je n'approuve aucunement ce genre de jugement dernier dont ils se déchargent sur notre gouverne. Nous sommes l'Enclave Japonaise. Nous ne pouvons pas tolérer que l'on puisse se permettre de nous discréditer ainsi. C'est pour quoi, Sagesse, si vous l'acceptez, je me porte également candidate pour vous accompagner face à notre aimée délégation.

Mon regard fit brièvement un tour de table, pour accompagner la suite du discours. Dans cette initiative, je posais mon dos bien droit dans mon siège, avant de rabattre l'une de mes jambes sur l'autre.

-Concernant l'alliance avec les changelins, ceux-là nous ont proposé, ou plutôt devrais-je dire, imposé une requête. Quand mission sera remplie, Tel-san a reçu la confirmation certifiée d'une alliance entre nos deux communautés respectives. Je tâcherai de résoudre cette demande sous deux jours grand maximum. Considérez donc ce point de l'affaire comme acquis.

Je n'avais pas besoin d'en dire plus, la décision avait déjà été prise et nous n'avions pas le temps de tergiverser. Tant pis pour les douces retrouvailles familiales, le tout restait de libérer les deux cerfs, ni plus ni moins.

-Vous faites d'ailleurs très bien d'aborder ce sujet de l'Ordre Renfield, Tel-san. A vrai dire, j'ai déjà réfléchi à la possibilité de mettre la main sur leur organisation, grâce à un travail qui vise à en identifier les membres, posais-je en lançant un coup d'oeil en direction d'Irina qui se contentait d'écouter sagement jusque là, avant de détourner la tête vers le Temps, pour cela j'aurais besoin de votre expertise en la matière, Arisugawa-san. Je vous demanderais, si vous me le permettez, un accès à vos archives concernant les informations de cette assemblée. Si possible, des photos avec des visages reconnaissables et des noms. Je pourrais alors tenter de les localiser à distance et extraire leur position avec ma clairvoyance. Toute aide de cette Assemblée sera également la bienvenue dans cet exercice.

Bien évidemment, il se peut que ces personnes soient décédées, mais il me suffirait de mettre la main sur un membre bien vivant pour déclencher le processus. Cette organisation qui ne faisait que très peu parler d'elle jusqu'à maintenant, possède une culture qui invoque la passation de génération en génération de leur enseignement, comme tout hunter qui se respecte. Si je parvenais à en déloger un, nous n'aurions qu'à déployer des effectifs du Secret pour retracer leur réseau par le biais de leur descendance et des documents à disposition. Une traque serait donc ouvertement possible. Enfin, si vous l'acceptez évidemment, Fujibayashi-san.

Je lui fis un petit sourire discret. Nous en avions déjà discuté auparavant et j'espérais sérieusement qu'elle me suive dans la démarche comme on s'était entendues sur ce fait. De toute façon, je ne laissais pas vraiment le choix aux autres. Il fallait réagir vite.

-J'ajouterai également un autre élément sur la table. Un mauvais pressentiment concernant un facteur extérieur qui porte le nom de Tibalt Wishmaker. Peut-être que cette dénomination vous parle ? Ou peut-être plus son physique détonnant dans la floraison japonaise. Un homme plutôt grand, élégamment vêtu, s'accordant sur le port habituel d'un chapeau, au teint brun. J'ai souvent eu à faire à des cas le concernant, puisqu'il gère ce club privé le Hell's Night, qui fait pleuvoir des plaintes à n'en plus finir. Mais là n'est pas l'objet. Apparemment, ce personnage serait capable, entre autres choses douteuses, d'accorder des souhaits. J'ai déjà épinglé un de mes hommes qui aurait négocié avec lui sur ces bonnes grâces et m'a effectivement vendue la mèche. Toutefois, j'ai noté qu'il était terrifié des conséquences que pouvaient réserver ses aveux face à moi. Bien que cela me mine le moral, ce procureur corrompu avait l'air bien plus léthargique par le sort qui l'attendait entre les mains de cet homme que par les miennes. Suite à cela, j'ai tenté de l'espionner grâce à mon sort d'esprit, mais aucun résultat. En effet, « Wishmaker » ne signifiant en rien sa véritable identité. Je ne retrouve aucune trace de lui non plus dans le monde des mortels. Sur cette interrogation, j'ai décidé d'aller à sa rencontre de manière officieuse. Autant dire, cela ne s'est pas révélé très fructueux mais assez pour aiguiser mes doutes. De là découle donc ma mauvaise intuition à son sujet. Je n'ai aucune idée de l'envergure de ce bonhomme, mais mon instinct m'intime qu'il ne serait pas disproportionné de prendre des précautions.

J'hôchais la tête vers la Sagesse d'un air entendu.

-Pour cela aussi, je sollicite donc une nouvelle fois votre accord pour mener quelques recherches expéditives à ce propos, grâce à vos archives, Arisugawa-san. A moins que quelqu'un dans l'assemblée n'en sache plus à ce propos. Dans ce cas, qu'il n'hésite pas à se prononcer. Aucune faille ne doit être occultée sous aucun prétexte.

Je m'interrompis alors, pour laisser la place aux autres. Je préférais taire pour le moment le projet du Secret suite à cette après-guerre. Nous n'en étions pas encore à ce stade de la conversation. Et par rapport à la vision du Savoir, nous ne manquerions pas de revenir sur cette étrangeté.
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste du Savoir
Altaïr Arafa-Nazari
Race : Sorcière de Sang Pur
Couleur : Sakura (#F95D99)
Avatar : Celica - Fire Emblem Echoes : Shadows of Valencia
Date d'inscription : 20/02/2019
Nombre de messages : 58
Yens : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Altaïr Arafa-Nazari
Sorcier - Enclaviste du Savoir
MessageSujet: Re: Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave   Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Déc 2019 - 3:48

ENCLAVE
Japonaise

ARAFA-NAZARI
Altaïr

Calm before the storm


J’avais rapidement pris ma place indiquée, alors que mes collègues finissaient d’arriver et s’installer à leur tour. Certains répondirent à ma salutation d’un hochement de tête silencieux, d’autres se firent plus vocaux quant à cette dernière. Dans tous les cas, que l’on relève ma présence me rassurait un tant soit peu, moi qui me sentais étrangement inconfortable depuis mon arrivée en cette pièce. Il m’était impossible de distinguer la cause de cet inconfort, mais je l’attribuais aux nerfs ; j’étais tout de même assez nerveuse quant à ce qui devait se produire d’ici quelques heures, mais je tâchais de laisser mes états d’esprit paraître le moins possible, par peur de ne point être prise au sérieux par la suite.

Lorsque tous furent déclarés présents, notre Sagesse prit parole le premier. Il résuma ce pourquoi nous avions été convoqués en ce lieu, puis lança la discussion en évoquant deux choses. D’une part, une potentielle alliance avec les Changelins ; de l’autre, l’existence d’une lycane qui, en étant porteuse du virus suite à une morsure - qui devait dater, si j’avais bien compris ce que racontait Thomas -, n’en était cependant nullement affectée. Intéressant.

Mon intérêt fut, cependant, de très courte durée, bien vite remplacé par cette nervosité qui m’avait prise un peu plus tôt. Aussitôt que Thomas finit de parler, Miyuki enchaîna, affirmant de sa voix claire et posée que les Archives contenaient des ouvrages concernant certains rites permettant de lier un changelin et un sorcier, formant ainsi une paire familier et maître. Mais ce n’était pas là la source de mon anxiété soudaine ; c’était le fait d’être mise de l’avant ainsi, en mentionnant directement ma vision, qui m’avait soudainement fait monter le rouge aux joues. Certes, j’étais consciente qu’il me faudrait partager ce que j’avais vu avec les autres. Si ce que le Temps disait était vrai, alors cette créature de feu que j’avais observée dans cette vision étrangement claire était une aberration. Un être agressif et dangereux qui en voulait à notre peuple. Les paroles qu’avait prononcées la chose résonnaient encore dans mon esprit : “Plus jamais vous ne disposerez de vos créations comme de jouets !” Cette voix caverneuse, crépitante comme les flammes d’un brasier infernal… Elle hantait mes nuits déjà tourmentées ; mes collègues étaient en danger, Miyuki en particulier et, malgré qu’elle soit inconsciemment la cause d’une certaine tristesse chez moi, je n’allais pas m’asseoir et ne rien faire. Tout comme je n’allais pas reposer sur mes lauriers en la situationa actuelle.

J’étais sur le point de m’imposer, suite à l’intervention brève et directe de Noor, quand Riven prit la parole. Je n’allais pas l’interrompre, cependant, comme ce qu’elle se mit à raconter attira mon attention et mon intérêt. Il y avait une pointe de vérité à ce qu’elle racontait, je ne le nierai pas. Cependant, ce serait mentir que de dire que j’étais d’accord avec ce qu’elle avançait, surtout lorsqu’elle affirmait que nous étions tout de même à blâmer pour l’ampleur qu’avait prise l’affaire.

Permettez-moi de vous présenter mon désaccord, Donazya-san. La faute n’a pas à être rejetée sur nous ; nous sommes loin d’être les seuls coupables dans cette histoire. Certes, comme vous le dites, nous avons manqué d’action. Cependant, nous ne sommes pas les seuls acteurs dans cette affaire. Si les autres Enclaves rejettent la faute sur la nôtre, elles n’ont pas non plus participé aux efforts pour contrer le virus. Nous ne devons pas être aussi rapides à mettre le chapeau alors que nous ne sommes pas nécessairement responsables de cette épidémie. Cela dit, il est vrai que la situation est devenue stagnante et qu’il nous faut trouver une solution à cette dernière au plus vite.

Ce que je peux affirmer en ce jour est que je suis à l’oeuvre depuis un peu plus d’une semaine, avec mes chercheurs, pour tenter de mieux comprendre ce virus, en parallèle de mon devoir de Directrice. Je me suis rendue en personne sur la scène d’un crime impliquant le corps d’un lycan, retrouvé mort sous sa forme lupine, la nuit du 21 juin. Les Chevaliers de l’Ombre mènent leur propre enquête de leur côté et mes contacts au sein de l’organisation me tiennent informée de leurs trouvailles. De ce fait, suivre cette enquête de très près pourrait nous mener vers des solutions concrètes et, potentiellement, mettre fin à cet épisode lycan.

Je me redresse, droite dans mon siège, prenant une grande inspiration pour tenter de me calmer. Ma voix légèrement tremblante trahissait ma nervosité, mais il était impératif que je continue de débiter ce que je savais devoir partager.

Quant à ma vision, il me serait difficile d’affirmer de quoi il s’agit, bien que la possibilité que ce soit une aberration, comme l’a dit Arisugawa-san, est très probable. Il m’est impossible de savoir quand les évènements que j’ai vus se produiront ; que je sache, ils pourraient se déclencher d’ici quelques heures tout comme ils peuvent mettre plusieurs semaines, voire quelques mois à se réaliser. Dans tous les cas, ce sont des visions d’un futur possible, que nous pouvons changer si nous prenons des précautions assez sérieuses. Cependant, la probabilité qu’ils surviennent malgré tout est très élevée.

Enfin, pour revenir à ce que vous disiez Donazya-san, à propos d’un certain Tibalt Wishmaker. La description que vous avez offerte me semble familière, mais j’ai des doutes. Si cela ne vous dérange pas trop, j’aimerais que nous en discutions à nouveau lorsque cette rencontre se sera conclue.

Puis je me tournai vers Thomas.

Permettez-moi d’assister à cette rencontre avec la délégation. Je suis nouvellement en fonction, c’est vrai, mais je suis certaine que cette affaire peut s’avérer être une occasion pour moi d’apprendre. De plus, cela permettra à l’Enclave de conserver un souvenir complet des discussions qui seront tenues lors de cette rencontre.




Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 1565659198-alta-signa4
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste du Secret
Irina Fujibayashi
Race : Sorcier Sang-Pur
Couleur : #009900
Avatar : Helga Sinclair (Disney)
Date d'inscription : 18/08/2018
Nombre de messages : 184
Emploi/loisirs : Secret / Chef Psychiatre / Neurochirurgienne
Yens : 132

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Irina Fujibayashi
Sorcier - Enclaviste du Secret
MessageSujet: Re: Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave   Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Déc 2019 - 14:38




C’était décidément une très longue journée qui débutait vraiment très mal. Avant de dormir on me prévient d’un blocus, puis internet est coupé, puis des militaires humains arrivent en ville et patrouillent. Combien de temps avant les premières perquisitions ? Je réfléchissais à cela alors que Greed finit par se montrer à nous et l’Altruisme d’arriver pour nous saluer un par un. Lui et ses convenances... Quoi qu’il en soit, ce n’est qu’une question de jours. Au rythme où vont les choses, le gouvernement étant sans doute déjà en train de débattre de ce qu’il faut faire au sujet de la région, je ne leur donne pas une semaine pour que la quarantaine militaire voit un ajustement des règles avec une occupation militaire en profondeur. La péninsule est vaste, suffisamment pour qu’il y ait des pistes d’atterrissages privées et donc des malins voulant sortir et qui seront abattus dans le pire des cas. L’escalade de la protestation mènera à une rébellion massive du peuple qui va vouloir forcer les cordons militaires et se feront abattre. C’est à ce moment que le gouvernement enverra alors le gros de ses troupes pour occuper les villes et que tout sera infiniment plus compliqué encore.

C’est aussi pour ça que je n’ai pas pris de masque intégral, il valait mieux que je ne passe pas mon temps à devoir retirer mon masque pour boire. Et par les anciens, la séance allait être longue aujourd’hui !
Irina ▬ Tsss... Sifflais-je au moment du rappel des faits qui nous réunissaient dans l’urgence par la Sagesse.
C’était plus fort que moi. Je n’ai pas pu retenir tout la condescendance et le venin que j’avais accumulé depuis la lecture de cette maudite lettre d’avertissement. En plus de ça, nous n’avions que peu de temps pour nous réunir et débattre pour préparer la Sagesse à ce qui allait suivre pour lui dans la journée. J’espérais bien en tout cas qu’il ne comptait pas sur la présence de toute l’Enclave pour faire face à deux émissaires.  

Voilà qui est intéressant. J'avais déjà eu un rapide debrief de la part de John au sujet des changelins et de ce qui avait été dit lors du premier dialogue avec Thomas. Le fait est que nous avons fait sortir les changelins et que maintenant il ne reste plus à la Sagesse qu’à régler les détails de l’alliance. En tout cas le fait de savoir qu’un enlèvement de changelin a peut-être conduit à créer les lycans est en effet intéressant à savoir.
Irina ▬ Au final c’était un moindre mal de les aider. D’une facilité déconcertante par rapport à ce qu’ils auraient pu nous demander. Je crois d’ailleurs qu’au final, vu ce que l’un d’eux désirait, heureusement que leur chef n’a pas dit que l’alliance ne serait conclue qu’avec une visite de nos archives.
C’est Arisugawa qui a fini par venir sur le sujet également des changelins et de dire que le rituel était à disposition pour pouvoir générer le “lien”. C’est ainsi que je me suis sentie plus sereine à poursuivre mon propos.
Irina ▬ Il est évident que pour eux, ce rituel est un avantage, mais également pour nous. A titre personnel, je ne me porte que mieux depuis que je l’ai fait.
Je savais que Thomas verrais immédiatement quel changelin pouvait s’accorder à merveille avec la professionnelle des secrets que je suis. Je ne manquais pas de marquer mes dires avec un sourire mutin visible.  


J’esquissais un regard noir qu’il ne pouvait bien évidemment pas voir à travers mon masque, mais j’avais la mâchoire crispée. Voilà que la Sagesse connaissait donc un lycan contaminé qui n’avait pas eu de symptômes.
Irina ▬ Je me permets de rebondir immédiatement sur le fait que comme dit à la dernière séance, j’ai décidé de m’impliquer un peu plus. Le lycan faisant parti de mes connaissances, j’ai deux échantillons de sang à lui pour vous également Altruisme. Le deuxième est très récent puisqu’il a été sans doute contaminé.
J’esquissais un sourire satisfaite de moi pour le coup que de pouvoir montrer que nous n’avions pas forcément besoin du concours d’autres personne pour pouvoir régler cette histoire et qu’il était peut être surfait que de vouloir faire des alliances à tout va.  

J’aurais pu continuer sur ma lancée, mais Arisugawa me fit grincer des dents à la simple suggestion que je sois présente lorsque les délégués s’entretiendraient avec Thomas. Pourquoi ? Pourquoi ?! J’aurais bien exprimé directement mon mécontentement à l’idée de rester après cette réunion pour accueillir avec la Sagesse les délégués en colères, mais elle ne m’en a pas laissé la possibilité. Elle continua sa prise de parole en évoquant un danger révélé par le Savoir. Je me méfie des visions d’avenir d’Altaïr car elle après avoir assisté à ce qu’il se passe dans sa tête lorsqu’elle en a, c’est à prendre au sérieux. Nous sommes donc menacés par une aberration.
Irina ▬ Excusez-moi Arisugawa-san, mais, comme vous le dites-nous y viendrons plus tard, toutefois je me permets d’ajouter que je vous trouve bien candide dans votre analyse pour une fois. Le fait que ce soit une vision de l’avenir ne signifie pas que cette aberration n’est pas déjà en train d’évoluer en ville librement et attendant le bon moment pour nous sauter à la gorge. Je vais maintenant répondre au fait qu’on m’impose déjà d’être présente à cette entrevue. Alors certes, je suis le Secret, mais parler avec de simples délégués... Je m’étonne qu’on propose sérieusement de les rencontrer tous ensemble de base. Notre Sagesse devrait les refouler à notre porte et exiger que les Sagesse des Enclaves s’alliant fasse le déplacement.
Je pris une inspiration avant de reprendre mon propos.
Irina ▬ Néanmoins. Puisqu’on m’invite à donner mon avis en évoquant mon nom dans cette histoire. Je tiens à porter votre attention sur Alexei Soborov. Il faut se méfier de lui. Si ce nom ne dit probablement rien à beaucoup d’entre vous, c’est normal. C’est un ancien du KGB enfin pour tout dire c’est lui qui a fondé le MGB pour le compte des renseignement Russes avant que cela ne change de nom. C’est un maître de l’esprit de talent, aussi spécialisé que moi-même en la matière. Il a appris auprès du même maître que moi à Moscou, bien des années avant cela va de soi. Ce qui est inquiétant, c’est qu’il dispose d’un très grand nombre d’amis dans différentes Enclave à travers le monde et je ne serais pas surprise qu’il tire en grande partie les ficelles d’une telle action contre nous.
Je regardais Riven, ne pouvant m’empêcher de chercher dans son regard une quelconque lueur faisant état d’une connaissance de ce nom dans ses souvenirs. Ayant fait ses études en Russie dans la maîtrise de l’esprit, elle a peut-être déjà entendu ce nom et pourquoi pas même fait les frais de cet homme par le passé.

C’est alors que Riven, à sa manière, présenta le constat qu’elle dressait de la situation. Encore heureux que nous ayons discuté quelques jours avant pour dire qu’il valait mieux arrondir les angles pour présenter les choses. Elle n’a pas pu résister à l’envie de dire que nous sommes restés relativement inactifs lors de cet incident et que nous en payons aujourd’hui le prix. Je ne suis pas vraiment d’accord avec ça, car selon moi, nous n’avions aucunes véritables raisons de passer à l’action et d’enquêter. Raison pour laquelle la Sagesse a fait ça à titre privé. Elle est venue en réalité sur le thème de la recherche des Renfield. Je n’avais pas pensé à ça sur le coup car Eiko était sorti de ma vie depuis quelques temps et ce n’est qu’en en parlant avec Riven lors de notre dernière discussion que j’ai eu une illumination en sortant de son bureau. Eiko était la clé de notre victoire sur Renfield et il fallait que j’en fasse état.  

Altaïr a également attendu la fin du plaidoyer de Riven pour intervenir et donner le fond de sa pensée et remettre en question le jugement de la sorcière écarlate. Le fait est que comme à son habitude elle n’avait pas pu s’empêcher de se montrer accusatrice, à croire que malgré le fait qu’elle soit juge, son passé de procureur la poursuive encore. La réaction de notre Savoir était bien normale avec un tel reproche formulé à l’assemblée.  
Plus la conversation avance, plus il semble se figurer que tout le monde voudra être présent pour répondre aux représentant de ces Enclaves, ce qui me hérisse le poil.  

Je me lève alors pour faire avancer le débat au sujet de ces lycans et de ce qui reste en suspens depuis bien trop longtemps d’après l’avis de la Justice, mais qui n’est certainement pas de notre fait. Ce problème n’était après tout, pas le notre.
Irina ▬ Au risque de vous reprendre Donazya-san, nous avons beaucoup plus simple à faire. Arafa-Nazari-san nous a fait part du fait que les chevaliers des ombres ont prélevé des indices sur la scène du crime. J’ai vu dans le rapport qu’il y avait un fragment d’une tenue du hunter. Grâce aux pouvoirs d’une ancienne disciple, laissez-moi 24h et une entrevue grâce au bras droit de Hermansson et vous aurez chez collègue le quartier général des Renfield au Japon sur un plateau.
J’écoutais avec soin ce qu’elle avait à dire sur ce Wishmaker et son club. J’ai fait quelques recherches sur le bonhomme aussi lorsqu’il s’est implanté en ville tant cela m’inquiétait. Toutefois je ne pouvais m’empêcher de glousser doucement en entendant ses propos.
Irina ▬ Vous vous entendez lorsque vous parlez de lui ? Auriez-vous trouvé un adversaire de taille chez un vulgaire humain ? Voyons Donazya-san. Ce type est un criminel endurci qui va sur un bel âge déjà. Accorder des souhaits ou des cadeaux, c’est la manière de faire de ces gens-là, comme n’importe quel chef Yakuza ou de la Bradva. Wishmaker est un faux nom, la belle affaire, ce ne sera pas le premier criminel au passé flou et frauduleux. Mais je vois ce que vous voulez dire par l’avoir en surveillance. De ce que je sais de lui grâce à des contacts au SVR, il serait sans doute impliqué dans du commerce d’arme, de drogue et d’humain au niveau international. Autant dire qu’un blocus militaire peut jouer en sa faveur.
Je ne pouvais m’empêcher de lancer cette petite pique à mon amie et collègue qui saura la prendre avec humour je n’en doutais pas. Si ce type faisait des siennes, elle n’aurait qu’à le brûler vif et nous, d’étouffer l’affaire ensuite.  

© Etilya sur DK RPG



Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 QOTG63C
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste de la Puissance
Greed
Race : Sorcier sang-pur
Couleur : #00ccff
Avatar : Human Sans - Humantale (undertale)
Date d'inscription : 13/02/2019
Nombre de messages : 11
Emploi/loisirs : Médecin légiste
Yens : 21
Greed
Sorcier - Enclaviste de la Puissance
MessageSujet: Re: Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave   Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Icon_minitimeJeu 16 Jan 2020 - 23:09


Tempête

Feat  ~ Miyuki Arisugawa, Noor Naram-Din, Riven Donazya, Altaïr Arafa-Nazari, Irina Fujibayashi, Greed & Thomas Tel

A peine posais-je mon postérieur sur mon trône que les hostilités verbales commençaient, ouvertes par le vaillant et bienveillant Thomas Tel. Un model de calme, de clarté et de réflexion, qui impose à vrai dire un respect bien mérité. Quelles sont donc les raisons tordues qui poussent un tel homme à nous réunir ? Rare se font dernièrement les occasions où tous mes collègues et moi même nous rencontrons, et seule une affaire de la plus haute importance pouvait ainsi nécessiter notre conseil à tous. Bien loin de craindre cette délégation de langue de bois, pour ma part je pressent largement une inquiétude latente, s’émanant de tous avec l’odeur particulière de l’appréhension. Il n’aura guère fallu que quelques instants pour connaitre l’ordre du jour, qui met déjà sur la table bien trop de races à mon goût. D’une menace entre sorcier voilà maintenant que les changelins la ramènent avec leurs histoires à dormir debout. Leur race et la notre étant alliées depuis l’aube des temps, il est impensable que nous ayons quelques affaires que ce soit à voir avec les disparitions du siècle dernier. Je rejoins Tom-senpai sur le sujet, vampires et humains se sont montés le bourrichon en croyant échapper à nos radars pour jouer au créateur et insuffler la vie aux immondices difformes que l’on nous accuse d’avoir créé.

Ce qui me débecte le plus dans l’histoire, c’est pas ces disparitions ou même l’implication des humains dans l’histoire, c’est qu’il ont été assez con pour créer quelque chose qui les dépasse sans s’être assuré de pouvoir les contrôle. La similitude avec mes capacités se fait de loin, tuer, détruire, reconstruire, insuffler la vie et la contrôler. Jouer au petit dieu n’est pas donné à tout le monde !
Je m’affale vers la table, posant ma tête sur mon coude dans un appui nonchalant, passablement irrité. Bien que ce soit nécessaire, évoquer à cette table sacrée la seule pitoyable race des hommes me révulse. Jamais tels mots ne devraient être prononcés en ces lieux, et s’attarder sur l’histoire d’une lycane hypothétiquement immunisée ne suffit pas à soustraire cette ignoble pensée de mon esprit. Seule Miyuki y parvient un instant, évoquant la possibilité de contracter un lien entre Changelins et Sorciers. Sorti de ma torpeur, mes pensées fuient immédiatement vers Elessar, jeune peut être mais loin d’être naïf. Petite boule de poile pour laquelle je me suis pris, semble-t-il, d’affection. Si telle chose que notre très estimée Temps crois possible s’avère juste, alors je devrais sans doute réfléchir à l’option de faire d’El mon familier…

Puis elle évoque un autre problème, aguichant mon intérêt. Une vision, soit trop peu pour que la menace soit certaine, mais la confiance aveugle que je porte à chaque membre de cette assemblée me force à croire que malgré son jeune âge Altaïr ne se trompe pas. Si une telle chose se produisait, il serait impensable que je ne sois pas en première ligne, c’est donc tout naturellement que la rage monte en moi lorsque j’apprend que le Bouclier est déjà au courant et a commencé ses préparatifs. Pardon ?! Comment se fait-il que personne ne m’en ait informé ?!
Balayant discrètement de mes yeux de glace l’assemblée débattant du bien fondé de toute entreprise, je cherche à comprendre la nature de cet écart qui se creuse entre moi et les autres. Tous autant qu’ils sont semblent en possession d’informations, de petits secrets dont aucun ne m’a fait part malgré mon implication évidente dans chacun de ces sujets. Auraient-ils peur de me faire part de ce qu’ils savent ? Craignent-ils de commettre une erreur en me mettant dans la confidence, moi la Puissance ?!

Furieux, j’entame ma lèvre inférieure de mes dents serrées, accélérant mon regard entre chaque mage présent, perdu et de plus en plus décontenancé. Finalement, j’ignore tout de ce qu’il se passe sur mon propre terrain, c’en est à vomir de honte ! Bouillant de l’intérieur, je m’apprêtais à me lever pour cracher mon poison lorsque Riven pris la parole, cynique comme à son habitude. Retenant cette pulsion autant que faire se peut, je braque mes yeux sur la sorcière rouge, buvant chaque parole comme l’huile tombant sur les flammes. Outre la clôture du débat changelins, elle remet sur le tapis cette histoire d’ordre de chasseurs de vampires. Renfield, Renfield et encore Renfield, plus j’entend ce nom plus il résonne en moi comme l’évidence d’une cible nouvelle, créant par à-coups la nécessité de l’évincer.  Mes ongles crissent désagréablement sur la table à mesure qu’elle dévoile son plan pour les débusquer, transformant ma moue contrariée en un sourire sadique. La pupille luisante, les yeux écarquillés, je ne pouvait détourner les yeux des lèvres carmins de la russe. Aspiré par ces mouvements hypnotisants, chaque mots provoque une intense montée d’extase. Nous nous levons doucement de notre place, si légèrement que personne ne pourra le remarquer, juste un peu plus près…!
Puis tout s’arrête. Un picotement dans ma main droite aspire mon attention. Les ongles de ma main gauche se sont enfoncés dans la peau de l’autre membre, sans que je ne put contrôler ce mouvement. Je prends conscience de ma position, fusillant la salle du regard pour m’assurer que je suis bien le seul à en avoir remarqué le fait, puis me rassois. Je remercie intérieurement mon corps de m’avoir arraché de cette fascination malsaine. Fermant les yeux quelques secondes, je masse le membre endoloris en essayant de calmer mes ardeurs. Les rouvrant doucement, le visage neutre et d’un sérieux à toute épreuve, je me focalise de nouveau sur le débat dont quelques secondes me manquent désormais.

Le nom de Wishmaker se porte à mes oreilles, ne sonnant pour ainsi dire aucune cloche. Inconnu au bataillon, c’est justement ce qui ne m’inspire pas grand chose. Puis vient un lieu, inconnu lui aussi. Hell’s Night. Je porte une main tremblante sur ma tempe alors que ce nom, à la manière de celui des hunters, pénètre mon esprit avec une croix en coeur-de-cible. Je m’assure de ne jamais oublier ce détail, désormais enfoui dans ma mémoire, afin de prendre les mesures qui s’imposent sans plus tarder. Aussi, j’hausse un sourcil à la mention d’une capacité à accorder les voeux. Ça me parait gros, un peu trop même. Si c’était possible, alors sa puissance serait à craindre, et jusqu’à preuve du contraire je refuse qu’un simple humain jouisse d’une telle réputation !

« Exhausser… les voeux …? »

Oh merde, ils ont entendu ! J’avais espéré avoir la paix pendant la réunion, pourquoi faut-ils qu’ils se réveillent maintenant ?! C’est pas le moment !
La main toujours posée sur le côté de mon crâne, je presse de mes doigts les veines battant sur ma face, luttant intérieurement contre le sursaut d’excitation de mes autres âmes. C’était évident, leur donner un tel espoir que voir leur voeux de réincarnation exhausser, échapper à mon contrôle, reprendre corps, ça ne peut que les appâter. Je n’ose imaginer la renommée de ce gars, Wishmaker, si tous réagissent de la sorte à ses promesses.
Alors qu’Altaïr prends la parole, je tente de rester au contrôle en tremblant comme une feuille, transpirant à grosses gouttes. Mon oeil gauche tique, je le sens sur le point de s’embraser. Ma magie s’échappe lentement telle une aura autour de moi, écrasante dans le but de faire pression sur tout ce qui menace de s’échapper, mais aussi de s’approcher. Invisibles comme toujours, de grandes mains sortent de mon dos pour venir me couvrir de leurs doigts glacés, dans une tentative bien rude pour contrôler les spasmes qui m’agitent. Pour tenter d’oublier le tumulte qui monte en moi, je dévisage la dernière recrue des jeunes mages sans pour autant lui faire face. Quelques mots se portent à mon ouïe dispersée, comme une potentielle fin du virus lycan. Chouette, un problème de moins… Mais aussi un cadavre de ces bestioles ?! Cette fois mon visage fait volte-face vers la gamine. Impossible que personne ne m’eut mis au courant ! Impensable ! Ranimer un macchabé d’une telle puissance m’assurerait un garde du corps aussi immortel que résistant ! Mais peut-être est-ce là la raison de mon ignorance sur le sujet, peut-être m’en a-t-on tenu écarter pour de telles raisons ?! Cependant le médecin en moi s’excite à l’idée de pouvoir charcuter une pièce aussi rare afin d’en dépeindre chaque trait, chaque muscle, chaque fibre aussi précisément que chirurgicalement !

La frustration a au moins pour mérite de raffermir mon emprise autant sur mes épaules que sur mes âmes, et les voix s’estompent sous l’écrasante omniprésente de la mienne, qui a de loin dépassé le stade du hurlement. Une voix calme, menaçante, effrayante, qui me dicte fermement de reprendre le contrôle. Alors qu’Irina s’offusque de voir sa présence imposée au meeting avec les représentants des autres Enclaves -sujet qui m’avait totalement échappé- je me perdais en concentration et autres réflexions. Trouver Renfield, les éliminer. Trouver Wishmaker, l’éliminer. Simple, non académique et efficace. Restait plus qu’à les trouver. Pour certains c’était une question de temps, pour l’autre une question de moyens. Dans les deux cas, une mince affaire pour moi. Tout humains qu’ils sont, leur temps finira par être le mien.

Le silence se pose et les regards se tournent vers moi. Il semblerait que ce soit mon tour. Pourtant la voix dans ma tête me murmure bien peu de choses, du moins assez saines pour être prononcées en ces lieux. Alors, la mâchoire serrée, je laisse siffler entre mes dents une voix aussi calme que menaçante.

« J’aimerai comprendre… Pourquoi ne suis-je au courant de rien de tout cela ? »

Le ton involontairement tranchant laisse planer l’écho de mes mots, ponctué des pulsions sonores de mon coeur battant avec hargne. Le sang me monte aux tempes, laissant paraitre une veine bleutée au travers de ma peau fine.

« Des lycans, des changelins, des… humains, et maintenant une aberration ? Qui de surcroit nous menace tous ? Et… je ne suis pas au courant ? »

La pression de ma mâchoire laisse échapper le bruit strident de l’ivoire qui grince. Difficile d’articuler sans pouvoir remuer la mandibule. Je fixe tour à tour Irina, Riven, Miyuki puis m’attarde sur Tom.

« Pour la délégation, comptez sur moi. Oui comptez sur moi pour me faire un plaisir de fermer ma gueule dans mon coin pour protéger le cul de cette assemblée. »

Les regards me percent sans vergogne, sans nuls doutes indignés. Je fais fi de toute cette condescendance mal placée ! Un spasme agite mon visage et j'explose d'un rire malsain, sonore, volontairement maniaque, puis reprends ce ton froid adopté jusqu'à maintenant.

« Ne comptez pas sur moi en revanche pour rester ici, à me tourner les pouces une seconde de plus ! Renfield, Wishmaker, j’en fais mon affaire. Il vous faut des noms ? Vous aurez des têtes. »


Ma main posée à plat sur la table cesse de trembler comme mon regard se raffermit. Ma décision est prise, libre à eux d’essayer de me retenir. Mais je ne suis pas fou non plus, et loin d’être un imbécile. J’attends des arguments, des explications. Plus de secrets, plus de cachotteries. Mon boulot dépend de leur confiance, et si je ne l’ai pas je n’ai aucune raison de les écouter. Sans ciller, je croise les bras sur ma poitrine et m’adosse à mon fauteuil, sans lâcher du regard la Sagesse de l’enclave.  

La fine équipe au grand complet

© Etilya sur DK RPG


Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Greed_10
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Date d'inscription : 21/06/2012
Nombre de messages : 189
Yens : 258
PNJ
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave   Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Icon_minitimeVen 17 Jan 2020 - 7:50
L’Altruisme prend de bonne grâce les informations qu’on lui donne sans plus de cérémonie que cela, mais tout en certifiant que si les données sont assez riches, alors il ne mettra pas plus de quelques jours à pouvoir conceptualiser un remède. Il ne restera qu’à voir le temps lui étant nécessaire à sa réalisation.  
Il n’aura pour seule réaction à l’énonciation de cette vision qu’une brève inquiétude dirigée vers Altaïr. Mais sans doute soucieux de respecter les règles de l’assemblée attendra que cela ne soit à l’ordre de la discussion.  

Il affiche une mine plus moribonde lorsque c’est Greed qui prendra la parole avant de lui répondre très directement.  

Vous vous étonnez d’avoir été mis à l’écart de certaines décisions mon cher collègue ? Mais regardez un peu dans quel état vous vous mettez voyons. Tant d’empressement à vouloir faire tomber des têtes humaines. Ce Whish..je ne sais quoi. Cela n’a tout l’air que d’un baron de la pègre au final. Quant au cas des Renfield, merci, mais non merci. Je ne parlerai qu’en mon nom, mais je préfère encore laisser les méthodes du Secret opéré si elle apporte à ce conseil l’emplacement de cet Ordre de chasseurs de vampire en vingt-quatre heures seulement.

Enfin, vous m'excuserez, mais je vais vous faire défaut sur cette rencontre. Il n'est pas nécessaire selon moi que toute l'Enclave soit présente et j'aurai beaucoup de travail pour trouver une solution au problème de cette maladie.


Le Bouclier quant à lui semble bien peu soucieux de ce qu’il se dit autour de la table, en tout cas depuis que le sujet a dérivé sur les lycans et leur maladie ou les histoires de Riven. Il était très attentif à ce que racontait Thomas puisque c’était là le sujet vraiment urgent qui les rassemblaient, en plus de ce blocus militaire.  

Au risque de vous décevoir, je ne tiens absolument pas à rester ici avec vous tous pour recevoir de simples représentants comme le dit le Secret. J’ai vraiment d’autres choses à faire pour les autres dans la conjoncture actuelle. Je tiens par ailleurs à signifier à cette assemblée que depuis que la Ruse m’a fait part de ce blocus ce matin vers une heure, que je fais le tour des différents glyphes de protection et que mes équipes font de même. Le Seikidozan ne craint rien, pas plus que l’école de sorcellerie. Mais il me reste maintenant à vérifier l’intégrité des différents services indépendant de l’Enclave.”  

Il n’aura pas la moindre réaction lorsque Greed explosera, beaucoup trop habitué qu’il est à ce que cela ne se produise.


PNJ Staff
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
Thomas Tel
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 514
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 311

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Thomas Tel
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
MessageSujet: Re: Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave   Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Jan 2020 - 13:57


Tempête

Feat Miyuki Arisugawa, Noor Naram-Din, Riven Donazya, Altaïr Arafa-Nazari, Irina Fujibayashi, Greed & Thomas Tel

Maintenant que Thomas avait posé les bases, il était maintenant temps pour lui d’écouter les retours divers et variés. Ils savaient que tous n’allaient pas se sentir concernés. Mais ce fut avec plaisir qu’il reçut le soutien qu’on lui proposait.

Tout d’abord, il prit connnaissance de la réponde de Miyuki. Cette dernière lui rappelait l’existence du rituel de familier. Il n’était que trop au courant à ce sujet. Il avait fait ses devoirs pour la rencontre avec le conseil territorial. C’est d’ailleurs ce qui avait sauvé les discussions si on pouvait le dire ainsi. Il nota aussi la vision du Savoir que lui rapportait le Temps. Alors certes, une vision de l’avenir ne disait pas que cette dernière allait forcément se produire. Mais il ne valait mieux pas ne pas la négliger pour autant.

Thomas ▬ « Pour précision, Arigawa-san, c’est surement la précision de l’existence de ce rituel qui a sauvé… les négociations. Mais certains étaient déjà au courant, semble-t-il. »

Il lança une œillade amusée vers le Secret. Geste qui prouvait à cette dernière qu’il savait. Et il pouvait en supposer même bien plus à l’aide de Riven, grâce à la petite discussion qu’il avait juste après.

Il se contenta d’un signe de tête à la sollicitude de Noor et se pencha sur les dires de Riven qui avait pris la parole par la suite. Cette dernière était piquante, comme à son habitude. Mais il ne releva pas. Il connaissait son tempérament et il savait que la colère qu’elle montrait n’était nullement dirigée contre ceux présents à cette assemblée. Elle apporta quelques précisions, ainsi qu’une échéance. Deux jours ? Voilà qui était donc parfait. Thomas se doutait bien que même s’ils avaient choisis la manière expéditive, cela ne pouvait pas se faire sans un minimum de préparation.

Cette dernière fit aussi allusion à Tibalt Wishmaker. La Sagesse était déjà au courant de ce fait mais il n’avait pas encore eu le temps de se pencher dessus en deux jours. Il se contenta d’écouter discrètement ce qui avait été dit. Pour lui, ce n’était qu’un bref rappel. Il n’ajouta rien aussi. La Justice savait qu’il avait son soutien dans cette affaire.

Vint le tour du nouveau Savoir. Elle aussi travaillait sur le virus. Et elle rapportait que les Chevaliers aussi. Décidément, cette rencontre avait Aaren Hermansson ne se faisait que de plus en plus urgente. Hélas, ce dernier avait un agenda aussi complet que celui de notre Enclaviste. S’arranger une rencontre ne s’avérait pas si simple. Elle précisa un peu plus sur sa vision, confirmant au passage les pensées de Thomas a ce sujet. Aussi, il capta furtivement le regard de Riven et lui offrit un signe pour prévenir qu’il s’inviterait lors de cette discussion. Peut-être qu’il aurait du nouveau à apporter entre-temps.

Irina fut égale à elle-même. Elle se retrouvait embarquée par le Temps contre son accord et le précisa bien vite. Je ne pouvais lui en tenir rigueur si elle ne le souhaitait pas. Elle apporta tout de même quelques précisions sur Alexei Soborov. Ce qui était toujours bon à prendre. Elle apportait aussi une contribution dans la recherche d’un remède au virus. Nous étions maintenant très proche de le trouver. Avec peut-être aussi un vaccin. Il se tourna en premier vers le doyen.

Thomas ▬ « Avec le sang d’un lycan contaminé, celui d’une porteuse saine et celui d’un lycan sain, je pense, Altruisme, que vous serez en bonne voie pour trouver un potentiel remède, voire même un potentiel vaccin contre le virus. C’est une excellente nouvelle. »

Il se retourna ensuite vers le Secret.

Thomas ▬ « Merci beaucoup pour les informations que vous m’apportez. Nul doute que j’allais faire attention à l’arrivée de ces deux délégués. Mais je serais encore plus prudent. Un homme averti en vaut deux.

Et je suis ravi d’apprendre que nous avons une piste pour retrouver l’ordre Renfield. Il est grand temps que nous les confrontions, eux et leurs actions. »

Il ne fit rien de la pique dirigée vers Riven. Encore une fois, il préférait jouer la prudence. Et si un humain pouvait tenir la justice en échec, c’est qu’il n’était peut-être pas si humain que ça. Il penchait toujours pour un vampire. C’était le plus probable selon lui. Il y avait aussi l’option qu’il soit une aberration, même si minime. Enfin, pour faire bref, il fallait se renseigner avant de juger s’il fallait faire quelque chose à son sujet. Toutefois, Riven était assez grande pour se défendre toute seule à ce sujet. Et cette dernière avait déjà l’appui et les réflexions de Thomas.

Entre-temps, Greed bouillait de plus en plus dans son coin si bien qu’il finit par exploser. Cela n’étonna personne, bien sûr. C’était maintenant un rituel à chaque rassemblement de l’Enclave. Il se fit refroidir par le doyen. Celui-ci ajouta qu’il ne serait pas présent pour accueillir la délégation. Ce qui était normal. On venait de lui donner subitement assez bien de travail. Et il y avait aussi le cas de la santé de Alyssa O’Brien sur lequel Thomas voulait qu’il se penche. Il devrait d’ailleurs se renseigner auprès de Shinji pour savoir comment se passe le rapprochement. Il savait qu’il avait retrouver la jeune humaine. Mais allait-elle se laisser si facilement convaincre d’être auscultée par un sorcier ?

Le Bouclier non plus ne resterait pas. Lui aussi avait du travail en surveillant que les protections mises en place. Le Sekidozan et l’école ne craignait rien. C’était déjà une bonne chose.

Thomas ▬ « J’en prends bonnes notes, Bouclier. »

"Rassemblement"

© Etilya sur DK RPG


Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 1553522420-tom-signa2
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste du Temps
Miyuki Arisugawa
Date d'inscription : 12/11/2018
Nombre de messages : 40
Yens : 40
Miyuki Arisugawa
Sorcier - Enclaviste du Temps
MessageSujet: Re: Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave   Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Icon_minitimeDim 26 Jan 2020 - 21:48
La Ruse fut la première à prendre la parole après moi, manifestant son désir d’être présente lors de la rencontre. J’appréciais son dévouement. Cependant, au vu de sa connaissance de nos bonnes manières, je n’étais pas sûre qu’une rencontre avec des dignitaires étrangers ne fût pas prématurée. Je laissai cependant le choix à la Sagesse d’accepter ou non. En tant que notre diplomate officiel, c’était à lui de composer son équipe.

Irina évoqua avoir déjà fait le rituel. Je ne manquerais pas de l’interroger à ce sujet plus tard pour prendre des notes sur cet évènement historique, bien qu’elle ne semblât pas réaliser sa portée. C’était la première fois que ce rituel avait lieu depuis maintenant des siècles. Je ne pouvais nier que j’aurais bien aimé être présente afin de fixer cet instant dans la mémoire collective des sorciers.

Une fois mon discours terminé, j’accueillis l’insulte avec calme. Je pensais qu’elle me connaissait mieux que cela. C’était de l’évènement inclus dans la vision dont je parlais, quand je disais que je ne savais pas quand cela arriverait, pas de l’arrivée de ce personnage en ville. De plus, je ne l’obligeais à rien du tout. J’avais juste évoqué une idée de ma part. Était-elle de mauvaise humeur ? Quant à refouler les délégués sous prétexte qu’ils n’étaient eux-mêmes des Sagesses… Je trouvais cette idée fort arrogante. Depuis quand excluions-nous tout contact avec le peuple ? Je notai cependant attentivement les informations dont elle nous fit part. J’avais appris à avoir confiance en son instinct.

Riven fut la suivante à exposer son opinion. Je pinçai les lèvres. Voilà quelque chose que je ne pouvais accepter. J’attendrais cependant patiemment que mon tour de parole revînt avant de répondre à cela. Son discours n’était pas cohérent à mes yeux. Si nous avions vraiment fait une erreur comme elle le pensait, alors il nous faudrait faire amende honorable auprès des Enclaves étrangères et de notre propre peuple, plutôt que rejeter leurs propos. Le contraire était indigne d’un dirigeant à mes yeux. Mais je n’étais pas de cet avis.

Ses informations concernant l’alliance étaient positives. Au moins une bonne nouvelle à ce conseil si sombre. Quant à ce qu’elle disait sur l’ordre Renfield… Le problème était que nous avions très peu de traces d’eux, sans quoi nous ne serions pas là où nous en sommes aujourd’hui, sans même savoir où se se trouvait leur QG. Leurs activités devaient être extrêmement méthodiques et méticuleuses. Nos informations étaient très limitées et reculées dans le temps. Je doutais que nous pussions trouver un membre encore vivant dans nos fichiers.

Le dernier point abordé était également très intrigant. Je ne savais rien de ce Tibalt Wishmaker. Je n’étais pas du genre à fréquenter des lieux aussi répugnants que ce genre de clubs privés, sûrement associé à de la prostitution et d’autres affaires mafieuses humaines. S’il pouvait accorder des souhaits, il était soit un sorcier hors des registres – mais un tel pouvoir paraissait incroyable pour un sorcier seul – soit un vampire, soit une aberration. A moins que cette rumeur n’en fût qu’une et que ce ne fût qu’un humain dangereux impliqué dans les affaires suscitées, comme le disait Fujibayashi-san. C’était ce qui était le plus probable de mon point de vue.

Je fus heureuse de constater que je n’étais pas la seule en désaccord avec les déclarations de la Justice, même si le discours du Savoir était encore trop édulcoré à mon goût. Les histoires de ce cadavre de lycan étaient remontées jusqu’à moi, et il était une bonne chose qu’Arafa-Nazari-san eût des contact au sein des Chevaliers des Ombres afin de nous tenir au courant de l’enquête.

Je ne réagis pas particulièrement au ton menaçant de Greed. Notre relation était basé sur un respect mutuel, car c’était une personne très scrupuleuse dans son travail. J’étais cependant étonnée qu’il n’eût pas pris connaissance des notes des dernières réunions. Que faisait-il ces derniers mois pour être autant en retard sur nos informations ? L’Altruisme, le plus vieux d’entre nous, n’hésita pas à lui répondre. Le Bouclier et lui-même quittèrent la réunion avec d’autres obligations qui se tenaient, bien que l’arrogance du Bouclier me déplût fortement.

Une fois que Tel-san eut fini de prendre congé du Bouclier, je pris la parole pour dire tout ce que j’avais gardé pour moi jusque là. J’ai toujours préféré les tours de parole propres aux débats où les réponses fusaient dans tous les sens. Mon premier mot fut pour la Justice.

« Je suis d’accord avec Arafa-Nazari-san, Donazya-san. Ceci est une fausse accusation. Nous n’avons pas pris d’action, mais avions-nous à en prendre ? Je vous propose de voir ceci sous un autre angle. Ce problème est à notre connaissance celui des vampires et des humains. Il a malheureusement désormais des conséquences sur notre peuple, ainsi que sur celui des Changelins. Cependant, nous ne pouvons en être tenus responsables, que ce soit nous, les Changelins ou les autres Enclaves de Sorciers. Nous nous sentons obligés aujourd’hui d’intervenir, mais la cause n’est pas notre manque d’action jusqu’à maintenant, mais l’incapacité des humains et des vampires à régler leur problème. Cela fait maintenant des siècles que nos sorciers n’ont plus troublés les humains, ou très peu, car à chaque fois, nous avons pris la responsabilité des actions de notre propre peuple et réglé le problème personnellement. C’était certes une manière pour nous de garder notre existence secrète plutôt que de protéger les humains, mais cela est un fait : chacun devrait assumer les erreurs de ses pairs. Chacun d’entre vous est libre de penser ce qu’il souhaite, mais nous représentons les sorciers japonais et leur fierté. Là où je suis d’accord avec vous, c’est que nous ne pouvons nous permettre de jeter le discrédit sur notre nation et je n’accepterai donc pas que cette Enclave s’excuse pour une erreur qu’elle n’a pas commise. »

Je regardai chacun avec dignité. Je me tournai ensuite vers notre Puissance.

« Greed-san,
dis-je sans agressivité. Vous n’avez aucune raison de ne pas être au courant. Le compte rendu des dernières réunions a été transmis à chacun des absents malgré la vacuité du poste de la Ruse, problème qui est maintenant résolu grâce à Naram-Din-san. Je suppose cependant que vous avez de bonnes raisons de ne pas vous y être présenté et de ne pas avoir lu ces documents. Je vous connais suffisamment bien pour savoir que vous n’avez pas négligé vos responsabilités. Quant à la vision, ce sont les prérogatives du Bouclier que de prendre des mesures de protection, raison pour laquelle il a été contacté en priorité. Pour ce qui est des Renfield, nous avions tous conclus à la dernière grosse assemblée, justement, que toute entreprise à leur encontre devait être prise ensemble et pas impulsivement, et surtout pas sans l’aval de notre stratège nouvellement embauchée, » conclus-je en jetant un coup d’œil à la Ruse.

Mon ton n’était pas accusateur, juste factuel. Je ne savais exactement pas exactement ce qui l’avait conduit à manquer les dernières réunions et je ne tenais pas à le savoir. J’espérais juste que c’était, comme je le pensais normalement, qu’il était trop occupé par ses occupations de Puissance. Je le percevais comme quelqu’un de plutôt consciencieux dans son travail. Il avait même tendance à toujours vouloir en faire trop. De voir à nouveau travailler en tandem avec la Ruse quand il s’agissait d’opérations offensives ne lui ferait pas de mal. Je m’adressai ensuite à nouveau à tous.

« Pour terminer, je pense que nous apprécions tous votre dévouement à vouloir prendre part à cette rencontre avec les émissaires. Cependant, comme ce genre d’événement n’est pas encore arrivé depuis votre arrivée dans cette Enclave, j’aimerais rappeler que par le passé l’Enclave au complet n’a jamais reçu quelque dignitaire étranger que ce soit en conseil. Je suggère que comme cela se fait d’habitude, la Sagesse s’y rende seul ou accompagné d’une ou deux personnes de cette assemblée tout au plus, sans quoi cela risque d’être interprété comme si nous les recevions sur la défensive, ce que nous ne devons pas leur faire sentir. Chère Sagesse, je vous laisse décider sur ce point, comme il en convient. »

Je me saisis de mes notes.

« Comme à notre habitude, j’ai donc constitué un ordre du jour, afin que l’on puisse parler de chaque sujet dans l’ordre sans se perdre sur plusieurs sujets à la fois. Notre premier sujet sera donc la rencontre avec les dignitaires. Nous devrons décider qui ils rencontreront et ce qui leur sera dit. Ensuite, nous continuerons avec la question de la vision du Savoir, qu’avec son accord et l’aide de Fujibayashi-san, je projetterai au centre de cette table. Toute information ou idée pour identifier la menace sera la bienvenue. »

Je parlais bien entendu de la relique ancestrale de la famille Arisugawa, qui avait eu sa place dans cette salle depuis sa construction, une sorte de boule de cristal, qui permettait à toute personne possédant le sort approprié de projeter un souvenir afin de le montrer à tous.

« Nous aborderons ensuite le sujet de ce Monsieur Wishmaker, si vous avez plus à en dire. Et enfin, nous conclurons en parlant des actions que nous prendrons ou pas à l’encontre de l’ordre Renfield. Si quelqu’un a quelque chose à ajouter à cet ordre jour, qu’il n’hésite pas à se prononcer. Je vous prierai de ne pas aborder les sujets tant que leur tour n'est pas venu, afin de ne pas perdre de temps. »

Je me tournai vers la Sagesse, principal concerné par le premier point.

« Nous commencerons donc par le sujet de la rencontre avec les diplomates étrangers. Qu’en pensez-vous, Tel-san ? Préféreriez-vous rencontrer ces hommes seul avec vos diplomates ou en compagnie de certains membres de cette Enclave ? Vous êtes entièrement maître de ce choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste du Secret
Irina Fujibayashi
Race : Sorcier Sang-Pur
Couleur : #009900
Avatar : Helga Sinclair (Disney)
Date d'inscription : 18/08/2018
Nombre de messages : 184
Emploi/loisirs : Secret / Chef Psychiatre / Neurochirurgienne
Yens : 132

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Irina Fujibayashi
Sorcier - Enclaviste du Secret
MessageSujet: Re: Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave   Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Icon_minitimeLun 27 Jan 2020 - 18:27



Je suis une véritable statue de marbre, ma bouche ne donnant absolument aucune indication sur ce qu’il se passe à l’intérieur de mon crâne, par-delà le loup que je portais. Toutefois, il m'a fallu un certain contrôle lorsque Greed a laissé éclater sa colère autour de la table, tel le caprice d’un enfant dont on aurait retiré le jouet des mains. Voilà même qu’il en vient à s’emporter au point de vouloir aller faire la peau à un humain sans envergure. C’était bien beau de vouloir faire tout ça, mais n’a-t-il pas déjà assez de travail comme ça celui-là ?

Je sentais qu’Arisugawa-san commençait à en avoir plus qu’assez que les paroles fusent tout azimut sans aucune cohérence, mais c’était bien courant autour de notre table que les mots filent sans retenue. J’en profitais alors pour rebondir après l’Altruisme. Ce dernier était bien le plus vénérable et raisonné des nôtres. Mais il n’avait pas tout dit et il en faudrait davantage pour offrir un os intéressant à ronger à ce brave Greed. Toutefois, Thomas enchaîna bien vite, ainsi que Miyuki, ne me laissant pas trop le temps d’y réagir.

Comme je l’attendais, notre Temps ne voulait pas perdre le sien autour de discussions stériles et de chamailleries d’enfants. Elle énonça donc l’ordre du jour. D’abord les émissaires, puis la vision de notre chère Savoir, pour finir enfin par le cas de Whismachin là. C’était une perte de temps infinie que de se renseigner et planifier quoi que ce soit vis-à-vis d’un humain m’enfin bon. Si cela pouvait faire plaisir à notre Justice, pourquoi pas. Peut-être que nous pourrions aussi discuter de l'idée d'aller faire un peu de randonnée tous ensemble pour souder notre indéfectible camaraderie...

Cependant suite à son invitation, je décidais de me lever rapidement pour parler.
Irina ▬ Tout d’abord, histoire de clore le sujet. Je pense mon cher Greed que vous avez déjà fort à faire avec les délits et crimes des sorciers ainsi que la coordination de nos forces repoussant les lycans malades pour ne pas avoir à vous consacrer sur une piste hasardeuse. Laissez cela à la police secrète. Nous agirons ensuite tous ensemble pour mettre un terme aux agissements des Renfield.
Je lui lançai un sourire mutin en guise d’incitation au calme et à la raison gardée.
Irina ▬ Pource qui est de l’ordre du jour, Temps, j’aimerais ajouté à ce dernier un mention. J’ai une proposition à soumettre à délibération pour la gestion de la crise une fois le remède élaboré par notre Altruisme et donc ce problème épineux loin derrière nous.

Et temps que j’y suis. Si une à deux personnes seulement sont nécessaires, j’aimerais très estimé Sagesse que vous ne me comptiez pas comme volontaire. Toutefois, je me rends disponible lors de mon temps de parole futur pour vous donner un maximum de détails sur le représentant que je connais.
Je m’assis à nouveau à mon siège une fois que j’eus fini de parler, bien décider à suivre les instruction d’Arisugawa-san et attendre mon tour.

:copyright: Etilya sur DK RPG




Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 QOTG63C
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
Thomas Tel
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 514
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 311

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Thomas Tel
Sorcier - Enclaviste de la Sagesse
MessageSujet: Re: Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave   Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Icon_minitimeMar 28 Jan 2020 - 10:18


Tempête

Feat Miyuki Arisugawa, Noor Naram-Din, Riven Donazya, Altaïr Arafa-Nazari, Irina Fujibayashi, Greed & Thomas Tel

Comme toujours, les premières minutes de l’assemblée ressemblèrent à un marché. Cela n’étonnait guère la Sagesse. C’était une coutume indémodable et rien ne pourrait y faire. Il n’avait fait toute fois aucune réflexion, parce qu’il savait que c’était un mal nécessaire. Il fallait que les premières réactions fusent afin qu’ils soient plus prolifiques. L’ordre du jour serait ensuite constitué avec tous les sujets pré-abordés pour discuter dans le calme, point par point, sous la supervision du Temps et de la Sagesse. Car tel était leur rôle dans ce cercle. Elle modérait le désordre et lui les ardeurs et coups d’éclats. D’ailleurs, Miyuki commença. Il était donc temps de passer au sérieux de cette rencontre.

Celle-ci résuma l’ordre du jour. Tous les points seraient discutés ensemble. Thomas n’avait rien à redire à ce sujet, et rien à ajouter. Irina, elle, rajouta deux points qu’il salua silencieusement. Il était intéressant de parler en effet de l’ordre Renfield. Il était aussi intrigué quant à cette proposition par rapport aux recherches qu’allaient pouvoir mener l’Altruisme. Mais ils en sauraient tous plus en temps voulu.

Pour l’heure, il était temps de choisir qui l’accompagnerait pour la venue de la délégation. Il n’était pas particulièrement ravi à l’idée d’affronter un autre procès d’intention seul. La rencontre avec les changelins lui avaient suffi pour l’instant. Après, les deux personnes qui s’étaient proposées était Altaïr et Noor. Il y avait aussi Riven, mais il savait pertinemment que c'était une femme occupée, notamment avec l'évasion prochaine. Bien sûr, il pouvait compter sur elle mais il ne voulait pas alourdir sa charge de travail déjà bien lourde. Donc, son choix allait se porter sur deux nouvelles dans l’Enclave. Il était touché par cette sollicitude même s’il ne savait pas si c’était raisonnable d’embarquer deux jeunes recrues dans cette situation. Bien sûr, il ne doutait en rien de leurs aptitudes. Il ne doutait de l’aptitude de personne parmi eux. Toutefois, cette rencontre allait s’avouer délicate et les avertissements d’Irina le mettaient encore plus sur ses gardes.

Finalement, il prit la parole après un court silence, bien conscient que tous les regards étaient braqués sur lui, attendant sa décision.

Thomas ▬ « Bien, le Savoir et la Ruse se sont proposées pour m’assister à la rencontre avec les délégués. Je pense donc que nous ne seront pas trop de trois pour les recevoir. Justice, je te remercie pour ta sollicitude. Mais je sais que comme le Secret, le Bouclier et l'altruisme, tu es aussi quelqu'un dont la charge de travail est déjà bien remplie. Je ne veux pas t'imposer plus encore.

Aussi, j’ai bien pris note de tout ce qui a déjà été dit auparavant quant à notre prise de position face au virus. La mise en place d’un couvre-feu, la vérification de la mise en place de nos défenses, l’acquisition de sang lycan contaminé et porteur sain pour permettre à l’Altruisme de trouver un remède, la reprise de contact avec les changelins pour une Alliance… Il me semble aussi, Secret, que vous avez fait augmenter les heures de boulot de vos effectifs pour protéger le secret de notre existence. Pouvez-vous me confirmer ce fait ? J’aimerais aussi plus de détails sur les deux personnes qui doivent arriver. Cela me permettra de savoir à quoi m’attendre et quels faux-pas il faudra éviter de faire en leur présence. »

En même temps qu’il prit la parole, il prit des notes afin de ne rien oublier. Aussi, il savait qu’Alta serait là pour lui rappeler le moindre détail lors de la rencontre future

Thomas ▬ « Avez-vous d’autre remarque qu’il faudrait prendre en compte ou que j’aurais oublié à transmettre à la délégation ? »

Son regard passa sur Riven. Il savait la position de la sorcière. Encore une fois, il était d’accord avec elle. Il avait fait de son mieux de son côté. Et il avait rencontré tant de non sorciers pour augmenter son réseau qu’il en était certain que le Secret en ferait une syncope si elle l’apprenait un jour. Hélas, seul, il avait fait ce qu’il pouvait. Et le départ d’Elena ne l’avait pas aidé à être des plus efficients. Au final, cela avait payé et grâce au concours d’Altaïr et d’Irina, ils avaient pu avancer. Heureusement, d’ailleurs. Cette histoire de virus n’avait que trop durée. Son regard finit sur Miyuki. Après ce tout de parole, ils pourraient clore ce point et passer au point suivant.
Thomas ▬ « J’en prends bonnes notes, Bouclier. »

"Prise de notes"

:copyright: Etilya sur DK RPG


Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 1553522420-tom-signa2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave   Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave - Page 2 Icon_minitime
Revenir en haut Aller en bas
 
Tempête (01/07/2018) - Feat Enclave
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Périphérie de la Ville :: Montagnes :: Sekidozan :: Enclave des Sorciers-
Sauter vers: