Partagez | 
 

 Enquêter ? Ok ! Allons au bar !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Race : Sorcière
Couleur : [color=#ff00ff]
Avatar : Jinx (League of Legends)
Date d'inscription : 14/09/2016
Nombre de messages : 169
Emploi/loisirs : Membre de l'Enclave
Yens : 474
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Enquêter ? Ok ! Allons au bar !   Mer 12 Oct 2016 - 17:07


La voiture était garée - et pas à côté si vous voulez tout savoir, c'est chaud de se garer dans la rue des bars à cette heure-ci ! et on a du marcheeeer, ce serait presque éreintant... - et nous étions en route pour le bar préféré de mon petit chéri d'amour ! Mais je n'avais pas envie de marcher calmement à côté de lui, j'étais donc quelques pas en avant à avancer en sautillant comme une gamine. J'aime jouer les gamines, ça soulage des maux de crâne, c'est amusant, vivifiant, joyeux, on oublie tout ! Après, je portais mes grosses boots, du coup le bruit de mes pas ne faisait pas "petite fille en ballerines", loin de là, mais ça n'avait rien d'un pas de balourd non plus, j'avais tellement l'habitude de porter des trucs lourds aux pieds...

La porte du bar était fermée, après tout les courants d'air à cette heure n'étaient pas des plus agréables, j'avais d'ailleurs presque la chair de poule en short ! Presque !
Je m'arrêtais devant, remontait le col de ma veste, l'air sérieux, j'attendis que mon Tommy soit à ma hauteur et j'ouvris la porte d'un coup, histoire de marquer les esprits dès mon arrivée.
Malheureusement, dans les bars, il y a de la musique, alors les gens parlent plus fort et ils sont tous plus ou moins occupés et tout ... du coup peu de gens tournèrent la tête vers nous et j'étais toute déçue... Mais je leur offris mon plus beau sourire, prenant la pause, le bras droit tendue en avant, le doigt pointé sur eux :

Salut à tous ! Que la fête commence !

Je reprenais ma route vers le comptoir d'un pas cadencé et en roulant du derrière, jouant avec mes nattes au passage. Je saluais chaque personne que je croisais du regard, tantôt d'un clin d'oeil, tantôt d'un signe de la main et essayais de repérer des cibles potentielles. Même si je m'amusais à faire du repérage pour deux - donc pour Tom-chou aussi - j'étais tellement habituée que ce n'était pas difficile du tout ! Du coup, je devais observer les hommes sous deux listes de critères différents et les filles, mais pour le moment, rien en vu. Arrivée à destination, je me retournais et voyais que Tom-choupinet ne m'avait pas suivi de près. Je le rejoignis donc et le tirais par la main pour qu'on puisse commander.

Alors, alors, alors ... je veuuuuux ... un truc coloré, super sucré et qui arrache la gueule ! ... Après j'irais plus soft.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 314
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 151

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Enquêter ? Ok ! Allons au bar !   Dim 16 Oct 2016 - 17:46

Elle était partie, comme à son habitude, comme une fusée. Quant à moi, je marchais tranquillement dans la rue. Ça ne servait à rien de se presser. De toute façon, Elena allait m’attendre pour faire son entrée fracassante, comme d’habitude. C’était comme un rituel comme on sortait à deux.

J’arrivais enfin dans l’entrée du « 黒猫 » et Elena donna un bon coup dans la porte pour l’ouvrir. Cette-ci alla se cogner dans le mur dans un immense bruit. Pas assez cependant pour couvrir le brouhaha des discussions et attirer l’attention. Quelques personnes s’étaient retournés, donc le barman qui nous toisait. Je me contentais de lui faire un bref signe de tête et ce dernier soupira.

"Salut à tous ! Que la fête commence !"

Je vis Elena avancer vers le bar de sa démarche aguicheuse. Elle était définitivement passée en mode chasse. Je me préparais psychologiquement avant d’avancer à mon tour en jetant un petit coup d’œil vers la scène où se trouvaient divers instruments de musique. Ce café avait la particularité de ne pas jouer de musique. Au contraire, c’était aux clients musiciens de monter sur scène et de profiter des instruments mis à disposition pour mettre l’ambiance. Voilà pourquoi j’appréciais particulièrement ce café.

"Alors, alors, alors ... je veuuuuux ... un truc coloré, super sucré et qui arrache la gueule ! ... Après j'irais plus soft."
« Pour moi, ce sera un Blue Lagoon, s’il-vous-plait. »

Alors que j’attendais d’être servi avec Elena, je caressai le chat noir allongé sur le comptoir. Ce dernier appartenait au propriétaire et avait donné son nom au café. Alors que ma main lissait son doux pelage, l’animal se mit à ronronner de plus belle. Entre-temps, le barman avait préparé nos verres et les avait posés devant nous. Je les pris en main en remerciant avant d’aller m’assoir en compagnie de ma partenaire à une table pour siroter tranquillement nos boissons.

« Santé, ma belle ! »

Je levais mon verre pour trinquer avec Elena avant de prendre la paille en boche pour prendre une gorgée. Entre-temps, je jetais un coup d’œil à la salle. Ce n’était pas encore le moment d’aller jouer un morceau. Puis, de toute façon, je n’avais encore aucune idée de ce que je pouvais bien jouer pour mettre l’ambiance. Peut-être un peu de jazz ? C’est un style de musique qui rend mieux au cuivre mais qui ne sonnait pas mal au piano. Enfin soit… Je me retournai vers Elena :
« Alors ? Tu trouves une proie à ton gout ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan Alpha
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 381
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 379
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Enquêter ? Ok ! Allons au bar !   Lun 17 Oct 2016 - 13:36

Assise dans le coin le plus reculé du bar, Mia fixait son verre d’un regard sombre. Son humeur n’avait fait que chuter ces derniers jours. Cette histoire de lycans infectés la préoccupait vraiment. D’une part, parce qu’elle ignorait tout des effets sur le long terme de cette saloperie de virus, et d’autre part, il se répandait. Vite. Et elle ignorait également si les Alphas pouvaient être infectés, et si oui, quelles en seraient les conséquences… Les récents événements ne faisaient qu’alimenter la haine qu’elle éprouvait pour les vampires. Car cela ne faisait aucun doute pour elle ; c’était eux les responsables. Non contents d’avoir créé sa race au travers d’expériences abjectes, ils souhaitaient à présent l’effacer de la planète à l’aide d’un virus. Ou alors reprendre le contrôle sur leurs cobayes. L’un ou l’autre, pour Mia, ça revenait au même. A la même conclusion : elle leur ferait payer.

Pour l’heure, Mia tentait d’en apprendre plus, mais déjà, elle n’était pas fine diplomate, et elle avait tendance à égorger d’abord et poser les questions ensuite. Ce qui s’avérait assez peu efficace, au final. Un vampire égorgé pouvait difficilement répondre. Encore plus lorsqu’il redevenait cendres. Elle devait apprendre à se retenir, et face à ses ennemis mortels, c’était pas gagné. Enfin, une autre interrogation planait : les humains étaient-ils impliqués, cette fois encore ? Après tout, il y avait bien eu des scientifiques humains qui avaient pris part aux expériences sur les lycans. Expériences menées à l’origine sur des sujets humains. Autrefois humaine, plus le temps passait et plus elle éprouvait un profond mépris pour son ancienne race. De la rancœur également.

Mia grogna en repensant à toute cette histoire. Elle porta sèchement son verre à ses lèvres et son regard daigna enfin s’en écarter pour observer son environnement. Ce n’était pas un bar mal famé, autrement dit pas le genre de bar qu’elle avait l’habitude de fréquenter. Il y avait même un assortiment d’instruments de musique à l’attention des clients. Elle trouvait ça original. Mais désagréable lorsque les dits clients ne savaient pas vraiment jouer. La dernière fois qu’elle avait mis les pieds ici, elle avait failli éclater la tête du violoniste, dont le ré raté lui avait déclenché des acouphènes. Comprenez, avec son ouïe sensible, les sons aigues étaient largement amplifiés pour elle. Depuis, les clients qui la connaissaient de près ou de loin avaient tendance à l’éviter –tout à fait compréhensible entre nous, et même judicieux côté stratégie de survie. Ce qui lui convenait parfaitement en fait. Elle n’aimait pas vraiment les gens. Elle préférait l’ombre et la tranquillité de la table la plus éloignée de tout ce cohue-bahut.

Un vacarme retentit depuis l’avant du bar. Sans bouger, Mia releva les yeux vers la porte d’entrée. Malgré le bruit de discussions et de verres qui s’entrechoquaient, elle avait entendu les deux nouveaux arrivants. Une femme à l’allure assez excentrique, les cheveux bleus coiffés en deux longues nattes qui lui arrivaient aux fesses. Et un homme, à peu près du même âge, plus discret, aux cheveux bleus également. Devant le cinéma de la dévergondée, Mia se contenta de hausser un sourcil, de son coin de table sombre. Voilà qui changeait de l’ambiance ennuyeuse. A cause du mélange d’odeur de sueur et d’humains, elle n’aurait su déterminer, par son odorat, s’ils étaient humains. Mais en tout cas, son instinct remua. Elle resta silencieuse, l’air toujours aussi sombre et peu engageant, mais son regard se tournait régulièrement sur le duo pour le moins singulier.

Elle tendit l’oreille, par réflexe. Elle ne pouvait pas tout capter, à cause du bruit des discussions –qui avaient vite repris après cette arrivée rocambolesque. Cependant il lui sembla reconnaître un mot pour le moins… intriguant. « proie ». Ce simple mot, sorti de son contexte, pouvait signifier bien des choses. Et il alerta l’Alpha. ça pouvait ne rien vouloir dire. ça pouvait aussi être un discours entre vampires. Et là elle ne les raterait pas. Enfin, s’ils avaient le malheur de sortir et de se retrouver seuls dans une ruelle sombre. Son regard gris comme l’acier se posa machinalement sur le duo, la lueur qui y brillait traduisant pendant une fraction de seconde toutes ses pensées, et la méfiance qui y régnait. Alors pensa-t-elle, ils cherchent des proies ? J'me demande qui sera la proie et le prédateur, à la fin.


HRP:
 


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcière
Couleur : [color=#ff00ff]
Avatar : Jinx (League of Legends)
Date d'inscription : 14/09/2016
Nombre de messages : 169
Emploi/loisirs : Membre de l'Enclave
Yens : 474
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Enquêter ? Ok ! Allons au bar !   Dim 23 Oct 2016 - 14:20


"Oooh, j'l'avais pas vuuu !"
Tom-poucinet qui était arrivé au comptoir peu de temps après moi, avait commandé et s'était ensuite mis à caresser le chat qui y était posé. Bin oui, un bar qui s'appelle Le Chat Noir, sans chat à l'intérieur ça aurait paru étonnant en y réfléchissant, mais je ne l'avais vu qu'une ou deux fois, pas plus.
Mais encore une fois, à mon grand regret, ses pupilles se dilatèrent dès qu'il entendit ma voix et ses oreilles se penchèrent un peu en arrière. Il ne bougea pas mais j'avais vraiment l'impression que si j'avais le malheur d'approcher ma main, il allait détaler d'un coup ... Je posais donc mon menton dans mes paumes et le regardait seulement de loin, l'air toute tristounette.

Une fois nos commandes prêtes, je fus à la fois contente d'avoir ma potion - ouaiiis je trouvais ça marrant d'appeler ça comme ça - et un peu dépitée parce qu'elle avait exactement la même couleur que le verre de Tom-chou ...
Je suivis donc mon acolyte vers la table qu'il avait repéré et je m'asseyais en face de lui, pressée de goûter mon cocktail explosif. Les mains retenant ma tête, je ne tendis que mes lèvres vers la paille qui m'attendait. Les yeux presque brillants d'impatience, je commençais à aspirer en regardant le contenu de mon verre. Trois, deux, un ... WOUAAAAH super bon ! Et bien explosif ! J'avais l'impression de bouffer du fruit à la paille, même s'il enlevait pas mal les sensations dans ma bouche.
Mais le verre de Tom-chou-à-la-crème me rendait méfiante. Et si en fait le barman avait triché et m'avait juste mis la même chose qu'à lui ? Du coup, dès qu'il eut posé son verre, je lui subtilisais pour goûter ... Heeey, on ne m'avait pas trompé sur la marchandise en fait ! Le barman m'avait bien rajouté un truc en plus ! Hmm après réflexion, peut-être de la vodka...

Je lui rendais son cocktail pour fillette en ricanant de joie avant de me concentrer sur ce qu'il me disait :
Hmmm, voyons voir, non pas pour le moment ... Je me tournais vers la salle qui était principalement dans mon dos ou sur mon côté gauche. Oh attends ! Je venais d'intercepter le regard d'une fille qui était toute seule dans son coin. Elle avait pas l'air commode ... Peut-être avait-elle passée une mauvaise journée ? Peut-être était-elle triste ? Elle venait de se faire larguer ? En tout cas, si elle voulait se faire consoler, c'était pas trop avec cette tête que les gens allaient s'approcher d'elle ...

T'as vu la fille tout au fond là-bas ? Elle nous reluque là ! Tu crois que l'un d'entre nous à une touche ou simplement que mon charisme naturellement positif l'attire ? ... La pauvre, elle est toute seule ... Tu crois que l'un d'entre nous devrait aller la voir ?

Après c'était pas gagné, les filles qui tirent cette tête ne m'attiraient pas vraiment et Tom-choupinou était ce qu'il était ... je pense qu'une demoiselle allait être déçue ce soir ... mais rien ne nous empêchait de l'inviter à notre table ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 314
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 151

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Enquêter ? Ok ! Allons au bar !   Mer 2 Nov 2016 - 14:34

« Hmmm, voyons voir, non pas pour le moment... »

Je pris une gorgée de mon verre déjà à moitié vide en soupirant tandis qu’Elena scrutait sans discrétion la salle. Comme d’habitude, lorsqu’on sort, il a fallu qu’elle goute mon verre pour être sûr qu’on ne l’avait pas trompé. Et, bien sûr, quand elle goute, ce n’est pas qu’une gorgée. Je fis signe au barman qui était occupé à frotter un verre avec un essuie d’une propreté douteuse de nous resservir la même chose quand Elena remarqua quelqu’un.
« Hum ? »
Je regardai librement la femme qu’Elena me décrit. De toute façon, vu le peu de retenue d’Elena, elle devait déjà savoir qu’on parlait d’elle. Elle nous observait aussi, d’ailleurs. Et son expression n’était pas particulièrement accueillant. Elle semblait même nous toiser. Lui avait-on fait quelque chose ?

« Tu sais… Je pense que cette demoiselle n’a pas particulièrement envie qu’on la dérange. On ferait mieux de la laisser tranquillement d… »

C’était trop tard. Il fut évident qu’Elena était déterminée. Et quand elle avait une idée en tête, elle ne l’avait pas ailleurs. Je soupirai, résigné. Pourquoi j’avais l’impression que quelque chose allait mal finir ? Je regardai ma montre. Il était minuit passé de quelques minutes. C’était l’heure de monter sur scène !

« Tiens, Elena, tu sais quel jour on est ? »

Avec un petit sourire malicieux, je me levais de ma chaise. Juste à temps pour prendre le verre que me m’amenai le barman avant de me diriger vers le piano. Je pris aussi un micro au passage et l’installa de manière à ce qu’il se trouve devant moi une fois assis sur le tabouret. Je le tapotais légèrement afin de voir s’il fonctionnait et les quelques coups retransmis dans les haut-parleurs attiraient l’attention de tout la salle sur moi.

« Efficace… Hum… Excusez-moi de vous déranger, je tenais à faire une petite annonce.

Il y a maintenant quelques années, une charmante demoiselle est née. Elle est excentrique, extravagante, gamine, tarée, folle, chiante – par moment – surexcitée, loufoque et j’en passe. Mais elle est ma meilleure amie depuis notre enfance. Aujourd’hui, elle vieillit encore d’un an et je tiens à lui souhaiter un joyeux anniversaire et jour un de ses morceaux préférés ! »


J’écartais le micro avant d’entamer un morceau assez jazzy. Bien sûr, au piano, cela ne rendait pas aussi bien qu’avec un cuivre mais ce n’était qu’un détail. Je n’avais pas besoin de regardé Elena, j’étais sûr que ça lui faisait plaisir. D’ailleurs, je ne la voyais pas à cause des projecteurs mais elle était surement en train de sautiller sur place. Par contre, j’avais toujours cette bonne femme seule assise dans son coin dans mon champ de vision…

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan Alpha
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 381
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 379
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Enquêter ? Ok ! Allons au bar !   Mer 2 Nov 2016 - 18:17

Toujours silencieuse, Mia ne perdait pas une miette du spectacle pour le moins singulier qu’offraient les deux nouveaux arrivants. La jeune femme se montrait d’une excentricité agaçante, et elle ne faisait pas dans le discret. Et elle était bruyante, en plus de ça. Ce qui n’était pas pour apaiser les tympans sensibles de la lycane. Elle qui était déjà d’humeur noire, elle avait encore plus envie de taper quelqu’un. Son regard gris tranchant comme l’acier, sombre en cet instant, l’annonçait assez clairement. La fille s’extasia sur le matou qui donnait son nom à l’établissement. Mia garda sa mine blasée, stoïque, bien qu’énervée intérieurement. Non pas qu’elle n’aimait pas les débordements, en fait elle supportait encore moins les gens coincés. Mais cette fille avait un timbre de voix peu agréable pour ses oreilles sensibles, et Mia l’apprécierait plus si elle baissait d’un ton –et qu’elle se taisait, aussi. Son compère semblait lui un peu dépassé par la situation. Blasé. Mia aurait pu compatir, si elle connaissait l’empathie. Les deux inconnus échangèrent quelques mots, que la lycane capta difficilement avec l’ambiance actuelle. Néanmoins, ils semblaient chercher quelqu’un. Et visiblement la fille semblait l’avoir trouvé –pourquoi Mia avait-elle la désagréable impression que c’était elle ?

Mia étouffa un grognement contrarié. Si cette fille l’approchait d’un poil, elle ne pouvait pas promettre de la garder intact à la sortie du bar. Bien sûr, ils ne pouvaient pas savoir qu’elle entendait leur conversation, malgré la distance. Et elle n’aimait pas qu’on parle d’elle dans son dos. Même si c’était juste pour l’évoquer. L’espagnole plissa les yeux, ce qui ne la rendit pas plus engageante. Mais l’homme détourna l’attention en montant sur scène. Ça suffit à calmer –pour l’instant – l’humeur exécrable de Mia. Elle haussa un sourcil et croisa les bras, tournant légèrement la tête vers le pseudo-pianiste. Elle ne bougea pas d’un cil pendant le discours, cependant elle était très attentive. Un duo d’amis d’enfance qui cherchaient quelqu’un, ici ; ça lui mettait la puce à l’oreille –sans mauvais jeu de mot. Elle se demandait réellement ce qu’ils foutaient ici, et pourquoi ils s’intéressaient à elle. Parce qu’elle sentait bien l’attention du musicien centrée sur elle, malgré son activité du moment.

Mia n’aimait pas quand on tournait autour du pot, et elle ne le faisait jamais elle-même. Elle était toujours franche et direct, sans aucun tact – et souvent trop d’ailleurs. Alors sentir l’attention de deux personnes rivée sur elle, ça l’énervait ; ça la rendait méfiante ; et ça lui donnait envie d’être un peu… mesquine. Lorsque l’homme eut terminé son morceau, Mia tapa trois fois dans ses mains, d’un rythme lent, comme si elle se moquait de sa prestation. Son rictus d’ailleurs semblait appuyer cette impression. Puis quand l’homme bougea, pour se lever sans doute, elle se mut à son tour, si vite qu’aucun œil humain, dans cette pénombre, n’aurait pu suivre ses mouvements. Elle disparut ainsi du champ de vision des préposés chasseurs. Mais elle refit vite surface juste derrière lui lorsqu’il se trouva de nouveau en bas de la scène.

« Pas mal Joli-Cœur. Toujours mieux qu’ces crétins qui f’raient mieux de s’casser les deux mains au lieu d’agresser les tympans des autres. Mais j’pense que côté discrétion tu repasseras. »

Mia toisa longuement cet humain. Enfin, son odeur semblait humaine, même si il y avait une nuance étrange. Comme pétillante… elle n’aurait su dire à quoi c’était dû, car c’était la première fois qu’elle humait une odeur comme la sienne. Et son acolyte excentrique, la fille aux longs cheveux nattés, avait le même type de fragrance. Ce qui augmenta d’un cran son niveau d’alerte. Sur l’échelle de méfiance, ils venaient de passer de « potentielles proies » à « proies à surveiller ». Un grondement presque inaudible se fit entendre.

« Vous croyez que j’ai pas remarqué vot’ petit manège ? J’aime pas beaucoup qu’on tourne autour du pot, et encore moins qu’on se paye ma tête. Alors maint’nant vous allez me dire ce que vous voulez, et fissa. »

Son ton ne supposait pas de refus, et on n’avait clairement pas envie de savoir ce qu’il se passerait si on n’obéissait pas.


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcière
Couleur : [color=#ff00ff]
Avatar : Jinx (League of Legends)
Date d'inscription : 14/09/2016
Nombre de messages : 169
Emploi/loisirs : Membre de l'Enclave
Yens : 474
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Enquêter ? Ok ! Allons au bar !   Jeu 3 Nov 2016 - 10:20

J'attendais qu'il ait fini sa phrase pour lui dire qu'on allait aller à sa rencontre quand Tom-choupinou ne finit même pas sa phrase ! A la place, il me parla du jour qu'on était sans que j'y comprenne que dalle. Bon quoi, on avait eu une réunion aujourd'hui ouais, ils avaient une nouvelle mission de fou, mais rien qui supposait que la date du jour était importante ... Et pendant que je réfléchissais, un peu contrariée de ne pas comprendre, lui se levait et allait au piano sans me donner un seul indice quoi ... Je prenais le verre que le barman me tendait, toujours en faisant la moue et sans même le regarder et un éclair de génie passa dans mon cerveau. Demain... attends non, en passant un coup d'oeil à mon portable dernier cri, je zieutais l'heure et ... WOUAAAAAAH c'était mon ANNIVERSAIRE !!!! Bin oui, il était minuit passé alors j'atteignais aujourd'hui les 53 ans !! Je saiiis, je les fais pas, c'est quand même génial d'être une sorcière, j'avais passé la cinquantaine et je n'avais toujours pas une ride ! Bon, après c'était quelque chose de normal chez les sorciers, ce qui rendait le truc moins drôle et c'était pour ça que j'adorais délirer avec ça auprès des humains. Ils ne me croyaient jamais - normal - mais je faisais toujours engueuler quand même, comme quoi que si quelqu'un me croyait, on risquait de vouloir connaître mon programme génétique ou des trucs du genre, pffff...

Lorsque Tom-trop-mortellement-choupinou commença sa petite introduction, j'essayais de rester assise à ma place, mais se fut trop dur. Mes jambes dansaient la samba sous la table ... Du coup je finis par me lever et me mettre à sauter sur place en agitant les bras.

C'est moiiiiii !!! Je t'aiiiiiime ma chouqueeeeeettte !

Et suivant le rythme qu'il jouait me mis à danser dans mon coin, trop fière et trop contente d'être le centre de l'attention ... même si Tommi-chou avait plus de public que moi.
Puis, à la fin de son morceau, je pris une grande rasade de mon cocktail et je l'attendis avec impatience pour lui faire un biiiiig câlin ! Quand je pense qu'il y avait pensé avant moi ... Mais quand il revint à la table, il était suivi, par la fille qu'on avait observé de loin, celle qui avait l'air déprimé. Peut-être avait-il fait un détour pour aller la chercher vu que je voulais aller la voir et qu'il voulait me faire plaisir pour mon anniversaire, mais à sa tête, j'eus un doute en fait.

La fille, à présent à nos côtés, nous regardait bizarrement, elle avait l'air renfrognée, pas très aimable et un peu sur la défensive... J'y suis ! Elle avait du croire qu'on se moquait d'elle parce qu'elle venait boire toute seule au bar ! Oooh la pauvre, il fallait vraiment mettre les choses au clair :

Oooh, je suis désolé, mais quand je t'ai vu toute seule dans ton coin, ça m'a fait de la peine, je voulais juste t'inviter à venir boire un verre avec nous parce que tu semblais triste, mais promis, je me payais pas ta tête ! Tiens, tu veux que je te paies un verre, il est quand même cool ce bar, ils font des trucs de fou !

Je m’éclipsais deux secondes pour piquer une chaise inoccupée à une autre table, je me rassis à ma place et je tapotais celui que je venais de ramener pour l'inviter à s'asseoir. Voyant qu'elle ne se détendait pas, je ne pus m'empêcher de lui faire la leçon :

Allez quoi, arrêtes de faire la gueule ! C'est pas parce que tu t'es fait larguée aujourd'hui que la vie est pourrie ! Regarde, on est pas gentils nous ?! Le monde est pas aussi moche que tu sembles le croire ... Allez, tu veux boire quoi ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcier
Couleur : #0099FF
Avatar : Kaito (Vocaloid)
Date d'inscription : 13/09/2016
Nombre de messages : 314
Emploi/loisirs : Pianiste
Yens : 151

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Enquêter ? Ok ! Allons au bar !   Dim 6 Nov 2016 - 18:03

Je descendais de l’estrade sous les acclamations du public tout en finissant mon verre, d’un signe de tête, je recommandais un verre. J’avais l’impression que j’allais en avoir bien besoin, vu que je venais d’exciter Elena. Alors que je me dirigeai vers notre table, j’ai vu ma meilleure amie tout sourire. Je m’étonnais qu’elle ne se soit pas jeté sur moi pour un câlin, d’ailleurs… Un début de maturité gagné avec l’âge ? Ça serait étonnant, et trop soudain ! En fait, je remarquais qu’elle s’intéressait à quelque chose ou quelqu’un qui se trouvait derrière moi. Je ne retournai un peu pour voir cette bonne femme à l’air renfrogné de tout à l’heure. Je penchais légèrement la tête pendant qu’elle semblait me complimenter. Du moins, elle sous-entendait que je ne jouais pas mal. Cependant, elle était tout de suite plus froide quand elle parlait de discrétion. Je savais qu’elle nous avait vu. C’était évident, Elena ne savait pas être discrète. Une chose était sûr, la demoiselle était maintenant prête à nous sauter dessus au moindre signe de menace.

La tension était palpable entre nous trois mais personne ne se semblait s’en rendre compte actuellement. Ceci dit, si une bagarre éclatait maintenant, on était mal Il y avait trop de témoins. Je devais gérer Elena, qui ne devait absolument pas lancer de sort si ça tournait mas, et cette demoiselle. Je n’avais pas envie d’alerter l’enclave. De plus, vu le nombre de personne, il serait difficile d’étouffer l’affaire. Faire venir une unité de sorcier pour faire oublier l’incident à tout le monde ne serait pas discret non plus. C’est alors qu’Elena exprima le fond de sa pensée et j’acquiesçais silencieusement. Elle absenta pour aller chercher une chaise, et proposa de manière peu conventionnelle à notre « invitée » de nous rejoindre. Je soupirai intérieurement du peu de tact qu’elle pouvait faire preuve quand le barman vint m’apporter un nouveau verre, ainsi que trois autres verres, certainement offerts par trois queues sur pattes à Elena.

« Rajoute un verre sur mon compte pour cette demoiselle. Je viendrais te payer avant de partir, comme d’habitude. »

Je m’assis en attendant que le barman parte.

« Je suppose que tu ne cherches pas les ennuis et qu’une bagarre devant une trentaine de témoin ne t’arrange pas non plus. Alors, comme tu le propose, discutions de manière civilisée autour d’un verre. Qu’en penses-tu ? »

Je regardais attentivement la demoiselle, guettant sa réaction tout en me préparant au pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Lycan Alpha
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 381
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 379
avatar
Mordu du Rp
MessageSujet: Re: Enquêter ? Ok ! Allons au bar !   Dim 6 Nov 2016 - 23:50


Plus ça allait, et plus cette femelle lui tapait sur le système. C’était une vraie excitée. Elle sautillait dans tous les sens, hurlait –RIP ses tympans sensibles- et remuait dans tous les sens. On aurait dit… une puce. Ouais, elle était excitée comme une puce. Et Dieu sait que Mia détestait les puces. Son regard tranchant comme l’acier semblait près à la lacérer à tout instant. Elle n’était déjà pas de bonne humeur de base, à cause de ces incidents avec les lycans, et ce virus qui se répandait de façon inquiétante. Alors, une dévergondée qui venait titiller sa patience quasi inexistante… Ils frôlaient la catastrophe. C’était d’ailleurs assez étonnant que Mia eût conservé son calme aussi longtemps. D’habitude elle lui aurait déjà fracassé le crâne. Dans le scénario le moins sanglant. Peut-être était-ce le monde amassé dans le bar qui la retenait. Oui, probablement. Un bain de sang ici, ça ne ferait qu’empirer les choses. La situation des lycans étaient déjà assez préoccupante, alors si elle provoquait un massacre, ce serait comme agiter une pancarte « Nous sommes les coupables, les grands méchants, venez nous punir ! ». Et ça profiterait aux vampires. Donc elle devait se maîtrise. Ins-pi-ra-tion. C’était sans compter sur le tact quasi inexistant de l’excitée…

« De la peine ? » gronda Mia. « D’où j’te fais pitié, hein ?! Tu me prends pour qui ? »

Entendant que le ton montait, le barman déglutit. Il avait déjà assisté une fois à la colère de cette cliente. « Bakamono » qu’on l’appelait. « Monstre » en japonais. Au sens figuré, car elle ne ferait jamais la connerie de se transformer devant eux. Elle était simplement forte et ça effrayait les gens. Pfff, des poules mouillées.

« Larguée ? » répéta-t-elle d’une voix atrocement froide. « C’est quoi ces conneries ? Tu vis dans quel monde ? Celui des bisounours ? Les gentils et les méchants, ça n’existe que dans les contes de fées. »

Mia serrait les poings. Elle était prête à frapper. Ces mots sans queue ni tête l’énervaient plus qu’autre chose. C’est alors que le jeune homme qui accompagnait la folle s’interposa. Mia lui jeta un regard mitigé, entre blasé et froissé.

« Demoiselle ? J’ai l’air d’une demoiselle ? »

Pour elle une demoiselle, c’était une jeune fille sans défense, encore pure et innocente. Fragile et vulnérable. Et elle n’en était rien. Ça sonnait plus comme une insulte qu’autre chose. La susceptibilité légendaire de Mia. Il ne restait plus qu’à espérer un miracle pour que ça ne finît pas en bagarre générale. Fort heureusement –pour les clients du moins – l’inconnu lui fit justement remarquer que ce n’était ni l’endroit, ni le moment de se taper dessus, et que ça n’arrangerait personne. Mia étouffa un grognement. Elle n’aimait pas avoir tort, et encore moins quand elle devait reconnaître qu’on avait raison. La lycane réfléchit un long moment, pendant lequel elle toisa tour à tour les deux compères. Puis elle croisa les bras et se pencha légèrement vers lui.

« J’en pense… que vous n’êtes de toute façon pas le genre de brebis à quitter la bergerie la nuit pour suivre le loup. »

La métaphore était fort bien choisie ; quiconque ne connaissait pas sa nature ne pouvait comprendre le jeu de mot derrière. Ses paroles pouvaient sembler mystérieuses pour certains ; pourtant son rictus indiquait à quel point elle se jouait d’eux. Oh, ils voulaient discuter.

« J’imagine que vous m’foutrez pas la paix. Mais j’te dis une chose ; j’suis pas du genre à sympathiser avec les premiers venus. J’ai pas envie de boire un verre avec vous deux et se taper causette comme des amis de toujours. Surtout que je déteste qu’on me prenne pour une proie. »

C’était plutôt risqué de dire ça ; s’ils étaient intelligents, ils feraient le rapprochement avec leur conversation précédente. Que personne d’humain n’aurait pu entendre avec ce brouhaha, à moins d’être à vingt centimètres. Mais Mia était une impulsive ; elle fonçait plus souvent dans le tas qu’elle ne réfléchissait avant d’agir. Et puis merde, c’était vrai, on ne la traitait pas de proie, c’était encore pire que demoiselle. C’était elle, le prédateur, dans l’histoire. Par cette manœuvre, elle voulait surtout leur montrer qu’ils ne mèneraient pas le jeu.

« Cependant j’ai encore des questions sans réponses. Alors, on va dire que pour la forme, et pour pas paraître suspects, on va s’poser sur un verre. Et j’vous laisserai p’tet tranquilles si vos réponses me conviennent. »

Son accord de paix temporaire sous-entendu lancé, elle ne s’assit pas pour autant. Elle se contenta de s’adosser au bar, signe qu’elle restait sur ses gardes et qu’elle ne s’abaisserait pas à leur niveau. Et rester debout lui assurait une certaine hauteur ; une position de force chez les loups.

« Alors ? Pourquoi vous vous intéressez à moi ? Et me sors pas tes conneries de largage et de pitié, si tu veux garder toutes tes dents. » termina-t-elle en s’adressant à l’excitée.

Son attitude n’avait pas tellement changée ; son regard était toujours sombre, et elle restait tendue. Néanmoins, elle était maintenant attentive. Et si, comme elle l’avait dit, leurs réponses lui convenaient, elle les laisserait partir sans histoire. Sinon… probablement qu’elle partirait en chasse, une fois les deux lascars dehors.


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Sorcière
Couleur : [color=#ff00ff]
Avatar : Jinx (League of Legends)
Date d'inscription : 14/09/2016
Nombre de messages : 169
Emploi/loisirs : Membre de l'Enclave
Yens : 474
avatar
Squatte le Balcon
MessageSujet: Re: Enquêter ? Ok ! Allons au bar !   Lun 7 Nov 2016 - 10:03


Une bagarre ?! Hein ? Quoi ?! ... Bon ok, je n'étais pas si innocente que ça. Oui, oui, je l'avoue, j'avais fini par comprendre que l'expression de son visage ne signifiait pas qu'elle avait eu une mauvaise journée ou qu'elle s'était fait larguer. Bien sûr que j'avais compris qu'elle était quelqu'un qu'il ne fallait pas énerver et qu'elle était prête à partir au quart de tour ... Mais ça aurait changé quoi que je le dise hein ? Bon, peut-être que dire des conneries pour détendre l'atmosphère n'était pas trop la chose à faire non plus, quitte à lui faire péter un plomb, mais après tout j'étais moi et puis se faire passer pour une imbécile, ça peut être utile ! Very Happy Vous ne vous y attendiez pas hein ?!! Moi-même je n'en étais pas sûre ...

Et puis fallait voir comment elle parlait celle-là ! Aussi pire que moi mais dans un autre registre ! Je l'adorais déjà ! Elle voulait se bastonner ? Ok, j'étais sa femme ! J'adooooore la baston, surtout quand je gagne ! ... Enfin, ... Tom-Tom avait raison, si on faisait ça ici c'était pas bon, j'allais plus que me faire engueuler par l'enclave.

D'ailleurs, en pensant à l'enclave, une image furtive passa dans ma tête : le dossier de la réu' d'aujourd'hui. Ok, je m'étais endormie pendant cette réu' - comme à quasi toutes les autres en fait - mais il fallait quand même que je bosse un minimum, alors j'avais lu le dossier ... en diagonale. Hmmm, il y avait sûrement une raison à cela, je veux dire, le fait de me souvenir de ce dossier à cet instant... C'était ptet parce qu'elle avait cité le mot "loup" ou que sa tête me disait un truc si j'y réfléchissais...

Alertée, je levais discrètement le doigt à l'intention de Tom-pouce, je fermais les yeux et remuais les lèvres pour invoquer mon sort de mémoire totale.
Bientôt, je revins comme dans mon corps de mon moi de la réunion et je revis le dossier sous mes yeux. Le dossier faisait donc état de la situation et loup-garous, et nos enquêteurs avaient réussi à trouver des infos sur les alphas du coin. Certains avaient même une photo. Sur l'une d'entre elles, on distinguait une personne sur l'image flou : elle a la peau apparemment trop sombre pour être japonaise, mais il est difficile de distinguer son visage. C'est juste une jeune fille brune à la posture tendue comme une ressort, ou comme un loup embusqué.
Je sortis de mes pensées et je regardais la fille avec des yeux nouveaux. Elle avait la même silhouette, la même agressivité dissimulée dans chaque muscle de son corps et bizarrement, le dossier faisait état que Mia Luna Ogawa était quelqu'un qu'il ne fallait pas énerver ... comment ils avaient su ça ? Cela avait-il un rapport avec la qualité de la photo ?

Je faisais un signe à Tom-chou pour qu'il s'approche de moi. Je me doutais bien que mes yeux brillaient d'intérêt, mais j'essayais de ne pas trop m'exciter avant d'avoir son avis sur ce qu'on devait faire ...

Tom-chou !!! C'est Mia Luna Ogawa, l'un des seuls alpha de Nakanoto !! On a une putainnnnn de chance !! Qu'est ce qu'on fait ? Qu'est ce qu'on fait ? Qu'est ce qu'on fait ?!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Enquêter ? Ok ! Allons au bar !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Enquêter ? Ok ! Allons au bar !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Hors RPG :: Le centre de Nakanoto :: Restaurants & bars-