DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Dark Knights sur FB ?

Partagez | 
 

 En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Lycan Alpha - Meute Ogawa
avatar
Race : Lycan Alpha
Couleur : #ff9900
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 466
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 371
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Luna Ogawa
Lycan Alpha - Meute Ogawa
MessageSujet: En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}   Mar 24 Jan 2017 - 23:58
Mia était déjà à fleur de peau ; elle s’était pris la tête avec ce con d’Akatsuki, pour un sujet certainement débile aux yeux de l’oméga. De toute façon il en fallait peu pour énerver la lycane, c’était vrai. Mais merde, elle l’hébergeait gratuitement, elle lui demandait rien en échange, sinon de respecter un minimum son territoire. Mais visiblement il avait pas assez de cervelle pour comprendre une chose aussi simple. Et monsieur se plaignait de surcroît ! Elle avait vraiment envie de planter ses crocs dans le cou de quelqu’un, là tout de suite. Pourtant ça ne datait pas d’aujourd’hui, ça faisait même deux jours. Mais il s’était barré, et Mia était trop fière et butée pour aller le chercher. C’était pas elle qui était dans la merde, après tout. Alors il finirait bien par revenir la queue entre les jambes, non ? En fait elle ne savait même pas ce qu’elle ferait s’il revenait sur l’instant. L’envoyer balader ? Lui hurler dessus ? Lui foutre son poing dans la gueule ? Difficile de choisir… Enfin bon, déjà que Mia avait mauvais caractère, en plus elle était très rancunière –au cas où vous l’auriez pas remarqué – alors… ça l’aidait pas à décolérer. En fait il n’y avait qu’une chose qui la défoulait dans ces moments-là : la chasse. Et pas n’importe laquelle…

Manque de peau le soleil n’était pas encore couché, en cette fin d’après-midi hivernal. Donc c’était pas encore l’heure pour aller gambader dans la forêt en espérant se mettre un vampire sous la dent. Mia déambulait dans les rues de Nakanoto, les mains dans les poches, la mine patibulaire. Rester enfermer quand elle était sur les nerfs la rendait folle, donc elle sortait toujours dans ces moments-là pour prendre l’air, réfléchir, prendre du recul, courir, chasser, taper sur quelqu’un… Elle shoota dans la première canette de bière abandonnée sur le bord du trottoir. Le réservoir en aluminium percuta une benne à ordure avant de rebondir sur un poteau électrique, dans un vacarme métallique qui ne faisait pas passer inaperçu. Un chien errant se mit à lui aboyer dessus. Elle s’arrêta, lui lança un regard noir, et le bestiau couina aussitôt avant de fuir la queue entre les jambes. Elle n’avait même pas eu besoin de lever la voix ; son aura d’alpha en furie avait amplement suffi à faire passer le message. Elle reprit sa marche d’un pas rageur.

Les rares passants qu’elle croisa évitèrent soigneusement de la percuter, lançant parfois un regard inquiet dans sa direction. Ils avaient quoi, au juste ? Ils voulaient sa photo ? Elle avait une gueule de mannequin ou quoi ? Elle finit par s’arrêter et se retourner pour faire face au dernier malheureux qui avait osé la regarder de travers.

« Quoi, qu’est-ce qui y’a, tu veux ma photo ? Va voir ailleurs si j’y suis, pauv’ tâche ! »

Elle repartit aussi sac, diablement indifférente à la stupeur générale. Ses pas la menèrent dans un quartier nullement réputé pour la sécurité de ses ruelles sombres. Chose qui l’indifféraient totalement vu qu’elle ne craignait absolument rien. C’était elle, le danger, dans l’histoire. Soudain, le vent tourna et lui apporta une odeur étrangère. Elle s’immobilisa et leva le nez, attentive. Il lui fallut peu de temps pour reconnaître cette fragrance particulière ; un vampire. L’endroit était quasi désert ; elle ne risquait rien à chercher l’origine, non ? Elle commença donc à suivre la piste, se fiant à son flair infaillible. Elle finit par apercevoir une silhouette suspecte devant elle. Heureusement le vent était avec elle, il ne pouvait donc pas la sentir, pour l’instant du moins. Elle se glissa derrière un immeuble pour le surveiller de loin. Juste à temps car il se retournait ; son instinct l’aura probablement averti d’un danger proche. Quand il repartit, Mia fit de même.

Elle le suivit une dizaine de minute sur ce rythme, avant de comprendre ce qu’il cherchait à faire. Une nouvelle odeur se joignit à la sienne. Plus douce et parfumée, indéniablement féminine, et sans aucune once d’agressivité. Celle d’une humaine, à tout casser. A coup sûr il souhaitait l’utiliser comme casse-croûte. C’était cependant étonnant qu’il sorte en plein jour ; d’habitude ils préféraient agir de nuit. Oh, sans doute que sa soif était pressante. Un sourire mauvais déforma les traits de l’espagnole. Elle ne lui laisserait pas l’occasion de la satisfaire. Elle commença à réduire la distance qui la séparait de sa cible. Petit à petit elle gagnait du terrain, et bientôt elle serait sur lui. Mais le vent tourna, et il dût capter son odeur car il se retourna, bien trop vite même pour elle. Quand il l’identifia, elle le sentit flipper complètement. Bien, la chasse commençait.

Heureusement qu’il n’y avait personne dans les ruelles du quartier. Voir une femme à l’air douteux poursuivre un homme à l’air non moins suspect, et ce bien plus vite qu’un cheval au triple galop, ça risquait mal de passer inaperçu. Elle fit plusieurs fois le tour du pâté de maison avant de réussir à le choper enfin. Inutile pour le vampire de demander à Mia ce qu’elle lui voulait ; ses intentions étaient très clairement établies. L’affrontement débuta alors ; se sentant acculé, il lui asséna un premier coup de griffes, qu’elle esquiva sans difficulté. En retour, glissant sur le côté, elle lui décrocha un magnifique droit dont la puissance l’envoya valser contre le mur le plus proche, le gratifiant d’un magnifique gnon dans ses briques. Car l’un comme l’autre disposait d’une force surhumaine, et était donc susceptible de casser tout ce qui se trouvait autour de lui. Rapide comme l’éclair, il lui fonça dessus pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Les crocs de sa forme partielle s’enfoncèrent dans un bras avec un grondement sauvage tandis qu’il lui lacérait le flanc sans grande efficacité. Autant dire qu’il n’aurait jamais fait le poids la nuit…

Après de longues minutes de combat acharné, Mia parvint à asséner un coup suffisamment fort pour assommer son adversaire et le mettre au tapis. Il ne lui restait plus qu’à l’achever. C’était dommage qu’il fût inconscient. Elle aurait bien aimé voir briller la peur dans son regard rougi par la soif. Elle aurait bien aimé que son visage fût la dernière image qu’il verrait avant de crever. Enfin… sous sa forme humaine elle aurait plus de mal à le tuer. Elle leva la main pour l’attraper ; mais le vent tourna à ce moment précis, et lui apporta une nouvelle odeur. Enfin pas tout à fait… il s’agissait du même parfum que le vampire semblait prendre en chasse un peu plus tôt. L’humaine était toute proche. Mia se redressa et lui fit face, sans dire un mot.


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Humain - Civil
avatar
Race : Humain
Couleur : #0099ff
Avatar : Erza Scarlet (Fairy Tail)
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 118
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 213

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy S. Taylor
Humain - Civil
MessageSujet: Re: En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}   Ven 27 Jan 2017 - 15:01
Lucy raccrocha. Elle venait de passer une heure au téléphone avec sa mère, restée en Amérique. Cela faisait maintenant quelques semaines qu’elle s’était installée à Nakanoto et déjà ses parents lui manquait énormément. Cela était très difficile pour elle de vivre aussi loin d’eux et de ce pays qui l’avait vu grandir. La vie au japon était très différente de celle qu’elle avait aux État-Unis ; et même si elle s’y était plutôt bien adaptée, elle avait un peu le mal du pays. Et dire que cela ne faisait qu’un mois qu’elle était ici… Qu’est ce que ça donnerait dans six mois, dans un an ? Elle soupira à cette pensée. Peut-être qu’elle ne resterait pas aussi longtemps, peut-être qu’elle rentrerait bientôt chez elle ? … Il ne fallait pas qu’elle pense à tout cela ; elle avait un objectif à atteindre et ce n’était pas en ressassant tout ça qu’elle y parviendrait. Et puis, ce n’était pas la peine de se faire de fausses idées, elle était encore très loin d’avoir trouvé ce qu’elle cherchait. Ses recherchent n’en n’étaient qu’au début et pour dire vrai, elle ne savait pas vraiment de quel côté chercher. Heureusement pour elle, elle avait fait la connaissance de Shang, un gars du coin, qui avait promit de l’aider. Elle avait enfin un allier pour la soutenir et pas des moindres. Du peu qu’elle le connaissait, elle savait qu’elle pourrait compter sur lui, qu’il ne la lâcherait pas et qu’il tiendrait parole. Il lui avait demandé quelques jours pour essayer d’en savoir un petit peu plus. Du coup, Lucy attendait avec impatience de ses nouvelles. Et puis, elle était pressée de le revoir ; ils s’entendaient plutôt bien tous les deux et elle aimait sa compagnie. Il était devenu un ami et à vrai dire, elle n’en comptait pas beaucoup dans le coin. Depuis son arrivée ici, elle ne s’était pas fait beaucoup d’amis ; à part Kenji, son collègue mais lui il est du genre à s’entendre avec tout le monde. Ah et il y avait aussi ce garçon plutôt étrange mais qui avait tapé dans l’œil de la jeune fille, Akatsuki. Tous les deux semblaient sur la même longueur d’ondes ; parlant de la même façon et n’hésitant pas à dire ce qu’ils pensent. C’est la première chose qui avait plut à Lucy quand elle l’avait croisé. Lucy esquissa un sourire en repensant à ce soir-là.

Lucy regarda alors par la fenêtre. La journée touchait presque à sa fin, et le jour ne tarderait pas à laisser sa place à la nuit. Elle baissa les yeux vers son portable, qu’elle tenait toujours dans la main, et regarda l’heure sur l’écran. Comme elle avait enchainée deux soirs complets et deux midis à suivre, elle ne travaillait pas ce soir. D’après son patron, un peu de repos ne lui ferait pas de mal ; et puis il avait sentit qu’elle avait un peu la tête ailleurs en ce moment. Pourtant au travail, elle était du genre à se donner à fond et à mettre tous ses soucis et autres pensées au placard durant ses services. Alors pourquoi ? Et bien, il y a de ça trois jours, elle avait fait la connaissance d’un garçon pour le moins très étrange, et très bourré aussi, Daisuke. Elle ne savait pas encore s’il s’était moqué d’elle ou si son esprit était simplement embrumé par l’alcool, mais ce jeune homme avait attisé sa curiosité. En effet, il lui avait parlé de créatures surnaturelles, d’humains aux capacités étranges… Enfin toutes ces choses qui n’existent que dans les comtes et légendes. Ou pas. Depuis, elle ne cessait d’y penser. D’après ce qu’elle a compris à travers les paroles de Daisuke, ces êtres n’existeraient pas seulement dans notre imagination. Bon, Lucy restait assez sceptique là-dessus ; pas qu’elle n’y croyait pas, mais il lui fallait des preuves. Elle ne croit que ce qu’elle voit. C’est pour cela qu’elle avait décidé de mener une enquête, en parallèle avec celle qui était déjà en cours. Oui, cela faisait beaucoup de réponses à trouver, mais quand Lucy a quelque chose en tête, elle fait tout pour atteindre son objectif. Et puis, comme elle devait attendre des nouvelles de Shang, il fallait bien qu’elle s’occupe pendant ce temps ! Quoi de mieux qu’une bonne chasse aux vampires, loups-garous et autres créatures de légendes pour faire passer le temps ?
Lucy s’éloigna de la fenêtre. Il était l’heure d’aller nourrir ces gentils petits minous. Au moins, cela la promènerait et qui sait, peut-être fera-t-elle encore une nouvelle rencontre ? Peut-être même avec un vampire tiens ! Elle lâcha un petit rire à cette pensée. Elle ne prenait pas vraiment cette histoire au sérieux, elle se doutait bien qu’elle ne croiserait pas ce genre de créatures comme ça, dans la rue, en se baladant. De un parce que cela l’étonnait qu’ils existent, et de deux cela serait bien trop facile ! Elle se dirigea vers la salle de bain et se plaça devant le miroir afin de s’attacher les cheveux. Chose faite, elle se rendit à la cuisine et prit une bouteille de lait qu’elle rangea dans son sac à main. Elle enfila ensuite ses bottes et son manteau ; et après un dernier coup d’œil à son portable, sortie de son appartement.

Lucy s’éloigna de son immeuble, marchant d’un pas tranquille, sans une once d’inquiétude. Cela ne l’effrayait pas de se balader seule dans les rues et à vrai dire, elle préférait ne pas penser à ce qui pourrait lui arriver. Et puis, elle voulait en savoir davantage sur ces créatures et seule, elle y arriverait plus facilement ; enfin c’est ce qu’elle pensait. Et puis, elle ne se voyait pas du tout en parler à Kenji ou à Shang, ils la prendraient sûrement pour une folle. Elle continua son chemin, sans se douter que quelqu’un - ou quelque chose – la suivait de loin. Elle arriva dans un quartier peu fréquentable, mais dont elle avait l’habitude de s’y rendre ; c’est dans le coin que se trouvaient les chats qu’elle venait nourrir. Elle se dirigea vers un hôtel miteux et emprunta la petite ruelle qui se trouvait juste à côté. Elle fit quelques pas puis s’arrêta en regardant autour d’elle. Pas un chat, pas un bruit. Elle sorti le lait de son sac ainsi qu’une coupelle, et versa le liquide blanc dedans. Aussitôt, de petits miaulements se firent entendre et de petites frimousses poilues firent leur apparition. Les voilà enfin, certainement attirés par l’odeur. Elle les regarda en souriant, les caressant pendant qu’ils buvaient. C’est alors que les petites bêtes s’arrêtèrent subitement de boire et relevèrent leurs têtes, oreilles dressées, comme s’ils avaient entendu quelque chose. Lucy les regarda, puis se redressa à son tour, balayant les alentours du regard. C’est alors qu’elle entendit comme un bruit de fracas et regarda dans sa direction. Qu’est ce que c’était ? Des travaux ? Pas à cette heure-ci. Elle baissa les yeux et remarqua que les minous étaient tous partis, sans même avoir finit le bol. Ca c’était étrange aussi, comme si quelque chose les avait effrayés. Poussée par sa curiosité, elle décida d’aller voir ce qui se passait et peut-être, trouver ce qui avait pu faire peur aux chats.

En silence et en courant, elle se dirigea vers l’endroit d’où venait tout ce raffut. Une fois assez proche des bruits, elle stoppa sa course et reprit une démarche plus calme et discrète, regardant autour d’elle. Alors qu’elle s’approchait d’un croisement, elle entendit des voix, ou plutôt des cris, provenant de la rue d’à côté. Elle s’avança, sans un bruit, et passa légèrement sa tête pour voir de quoi il s’agissait… Lucy se figea, ouvrant grand les yeux, stupéfaite. Une bagarre ? Pas seulement, c’était tellement violent… Et cette femme qui prenait littéralement le dessus sur cet homme… Et quelle force ! C’était possible d’être aussi fort que ça ? Elle n’en croyait pas ses yeux. Elle se trouvait spectatrice de quelque chose qu’elle ne parvenait pas à décrire. Jamais auparavant elle n’avait vu ça. Étaient-ils humains seulement ? Ou faisaient-ils parties de ces fameuses créatures ?

Je riais quand je disais que je rencontrerais l’une d’entres-elles hein… Pensa-t-elle.

Lucy repensa alors à ce que Daisuke lui avait dit. Dangereux… Si c’était vraiment ce à quoi elle pensait, elle comprenait pourquoi il lui avait dit de faire attention. Elle aurait peut-être dû écouter un peu plus ses conseils.
C’est alors que la jeune femme un peu plus loin se tourna vers elle. Sous le coup de la surprise, Lucy se figea. Elle la regardait également, sans un mot. Elle ne savait pas quoi faire… Devait-elle s’enfuir ? Cela vaudrait mieux… Mais Lucy ne voulait pas partir sans comprendre ce qui s’était passé. Elle posa ses yeux sur l’homme à terre et, par réflexe, glissa sa main dans sa poche afin d’attraper son téléphone. Quoi ? Elle n’avait pas peur… C’était juste au cas où. Même si ce n’était pas dans sa nature de l’être, avec tout ce sang éparpillé au sol, elle devait quand même d’être un minimum prudente.




Spoiler:
 


Lucy parle en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Ogawa
avatar
Race : Lycan Alpha
Couleur : #ff9900
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 466
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 371
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Luna Ogawa
Lycan Alpha - Meute Ogawa
MessageSujet: Re: En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}   Mar 21 Fév 2017 - 16:58
Dès qu’elle posa ses yeux gris tirant sur le bleu, l’humaine se figea. Mia pouvait sentir sa nervosité d’ici. Elle en aurait presque ris ; elle n’avait pourtant rien à craindre, du moins de sa part. A la base, c’était le vampire qu’elle combattait qui lui voulait du mal. Si Mia ne l’avait pas pris en chasse, l’humaine ne serait probablement plus là en ce moment même. Du moins plus en vie. Les deux femmes restèrent un moment à se dévisager en silence. Puis Mia baissa les yeux sur la main de l’humaine. Elle l’avait plongée dans une poche. Mia doutait qu’elle en sortît une arme, et quand bien même, elle ne craignait pas une lame ni une blessure par balle. L’invulnérabilité actuelle des lycans émoussait sa prudence ; elle comptait de plus en plus dessus. Pour elle rien ni personne ne pourrait arriver à les tuer, à part un sang-pur très puissant – et encore, pas pour un Alpha- ou un autre lycan.

« Je doute que ce soit une arme que t’y cache mais j’te préviens quand même, ça te serait d’aucune utilité. »

Sa voix bourrue légèrement cassée n’inspirait pour l’instant ni la confiance, ni l’antipathie. Elle était juste parfaitement neutre. Elle ne voulait rien à cette humaine, mais c’était pas pour autant qu’elle la prenait d’affection. Ça faisait longtemps qu’elle ne se considérait plus capable de ressentir une réelle affection pour quelqu’un. Et pour cause, elle ne comptait personne de son entourage qui pourrait un jour en bénéficier. Certainement à cause de son caractère de chien. Elle avait bien trop souffert par le passé pour s’accrocher à quelqu’un. Plutôt vivre seule toute sa vie que de craindre de perdre quelqu’un. Elle avait déjà perdu son père, ses parents adoptifs et ses cousins – pour elle son cousin était mort, et son corps était habité par l’âme d’un vampire. Elle n’avait plus rien à perdre et c’était sans doute ce qui la rendait dangereuse.

Mia surprit le regard de l’humaine sur l’homme à terre. Elle suivit son regard et posa ses yeux sur son ennemi. Elle contint un ricanement ; le pauvre bougre n’avait plus beaucoup de temps à vivre. Mia comptait lui régler son compte rapidement. Cependant, pas devant cette humaine. L’espagnole ne savait pas ce qu’elle pourrait bien aller raconter à droite à gauche. Elle avait assez de problème comme ça, elle n’avait pas besoin d’une emmerdeuse qui balancerait n’importe quoi à n’importe qui.

« J’parie que tu t’demandes qui c’est.» Mia regarda de nouveau son interlocutrice dans les yeux. « Ce mec te suivait depuis un moment. Peut-être même des heures. Et c’était pas pour te demander ton numéro. »

Elle ne voulait pas vraiment lui faire peur. Mais de toute façon, fallait bien que les humains ouvrent les yeux. Ils n’étaient pas seuls au monde comme ils le pensaient depuis des millénaires. Le monde n’avait jamais tourné autour de leur petit nombril. Et cette jeune femme devrait bien apprendre un jour que des monstres assoiffés de sang se promenaient librement dans les rues de Nakanoto, en quête d’une victime à vider de son sang. Mia n’insinuait pas non plus que l’humaine devrait la remercier. Elle n’avait pas agi pour elle. Mia tuait les vampires parce qu’ils ne méritaient pas de vivre, point.

« Me regarde pas comme ça. Me dis pas que t’as jamais entendu les rumeurs qui circulent. T’es en ville depuis combien de temps… une semaine ? Un mois ? »

L’humaine ne faisait clairement pas japonaise, entre sa couleur rouge de cheveux –une teinture à n’en pas douter – et ses traits occidentaux. Elle n’avait pas encore prononcé un seul mot, donc Mia ne pouvait pas évaluer son accent. Ça se voyait tellement qu’elle n’était pas là depuis longtemps. Déjà Mia se serait souvenue de ses cheveux rouges. En plus, elle paraissait abasourdie par ce qu’elle venait de voir. Donc elle n’avait jamais prêté l’oreille à ce qui se tramait à Nakanoto. Et avec les récents événements, c’était difficile de ne pas être confronté à des créatures surnaturelles.

« On dirait qu’t’as eu d’la chance jusqu’à présent, surtout à te balader toute seule en fin de journée. Mais fais gaffe, la chance tourne. Faudrait que t’ouvre les yeux sur c’qui s’passe ici. »

L’individu à ses pieds remua légèrement dans son inconscient, signe qu’il commençait à retrouver ses esprits. Ouais, les vampires retrouvaient trop vite leurs forces. Et à côté, quand ils mourraient, ils tombaient en cendre. C’était frustrant ; y’avait même pas moyen de se défouler sur leurs cadavres. Comment pouvait-on les considérer comme une race vivante à part entière avec ce détail pour le moins essentiel ? Mia en revint à ses oignons. Elle fixa la fille avant d’hausser les épaules.

« Enfin j’dis ça, j’m’en fous. J’voudrais juste pas que les rues se remplissent d’autres sangsues comme lui. »

Elle poussa le corps inconscient du vampire du bout de sa chaussure. Ouais. Ce qui la faisait réellement chier, c’était la possibilité que les sang-pur fricottent un peu trop avec les humains et en transforment avant de se lasser et de les abandonner dans la rue sous leur nouvelle condition de level D. Que des gens risquent de mourir… c’était gênant pour eux, mais avec tout ce qu’elle avait traversé ça ne lui faisait plus grand-chose.


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Humain - Civil
avatar
Race : Humain
Couleur : #0099ff
Avatar : Erza Scarlet (Fairy Tail)
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 118
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 213

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy S. Taylor
Humain - Civil
MessageSujet: Re: En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}   Ven 24 Fév 2017 - 19:11
Lucy sursauta légèrement en entendant la voix de la jeune femme. Une chose était sûre, elle avait l’œil. Toujours la main dans sa poche, serrant son portable entre ses doigts, Lucy ne la quittait pas des yeux. La brune marquait un point. Dans l’immédiat, son téléphone ne lui servait pas grand-chose. Sauf si elle appelait quelqu’un – comme Shang par exemple – qui accourrait pour lui venir en aide si les choses se passaient mal. Quoique… Le temps qu’il arrive, aussi rapide qu’il peut-être, elle aurait le temps de se faire tuer plusieurs fois… Lucy était dans une impasse ; tout ce qu’elle pouvait faire, c’était espérer que rien de mauvais ne se produise et que la femme face à elle ne soit pas une psychopathe à la recherche de chair fraîche à massacrer. Certes, ce qu’elle voyait n’annonçait rien de bon, mais les apparences peuvent être trompeuses. Peut-être qu’elle avait une bonne raison de s’en prendre à ce type ? Peut-être qu’elle ne faisait juste que se défendre ?

Alors que Lucy fixait l’homme à terre, elle fut surprise d’apprendre qu’en réalité, il la suivait depuis un moment. Elle n’avait rien remarqué du tout pourtant… C’était elle la cible depuis le début. Elle posa à nouveau ses yeux sur la jeune femme et la regarda en silence. En réalité, elle lui avait en quelque sorte… Sauvé la vie ? Lucy avait un peu de mal à y croire ; elle ne savait pas vraiment quoi penser. Elle était incapable de savoir si elle disait la vérité ou non. Cela lui paraissait bien gros comme explication, mais n’était pas impossible non plus. Si c’était vraiment le cas, elle ne craignait rien de sa part. Mais cela devait encore être vérifié.

Puis la brune mentionna quelque chose qui intrigua Lucy. Encore ces foutues rumeurs… Bien sûr qu’elle en avait entendu parler, elle avait même certainement fait la connaissance de l’un d’eux. Plus elle rencontrait les habitant de cette ville, plus ce genre d’histoires remontaient à la surfaces. Et cela n’annonçait rien de bon. Elle qui était venue ici dans le but d’en savoir plus sur ses parents, n’avaient pas prédit tout cela. Plus ça allait et plus elle se demandait si ses parents étaient au courant de tout cela quand ils ont vécues ici ou même pire, s’il n’y aurait pas un lien avec leur disparition… Elle ne savait pas grand chose, tout cela n’était que des suppositions un peu farfelues, mais elle ne pouvait s’empêcher d’y penser. En tout cas, Daisuke n’était pas le seul à tenir un tel discours et à présent, elle ne pouvait plus faire comme si rien de tout ça n’était réel.

Lucy l’observa pousser l’homme au sol avec le bout de son pied, qu’était-il s’il n’était pas humain ? Elle recentra son attention sur la jeune femme ; et elle alors ? Sans la lâcher des yeux, elle sorti de sa cachette – qui n’avait pas vraiment été efficace jusqu’ici – et fit quelques pas dans sa direction ; avec méfiance et prudence bien entendu. Elle avait l’occasion d’en apprendre davantage et si la brune acceptait de lui en dire un peu plus, elle n’allait pas s’en priver. Si Shang voyait ça, il l’engueulerait de ne pas avoir prit ses jambes à son cou. Si elle s’en sort sans dommage, et surtout vivante, elle éviterait soigneusement de s’attarder là-dessus quand elle lui parlerait.

Maintenant que Lucy se sentait moins abasourdie et qu’elle parvenait à contrôler sa peur, elle ne devait pas passer à côté d’une telle opportunité. Depuis le début, elle l’avait écouté avec attention, enregistrant chacune de ses paroles, et l’avait observé sans un mot ; à présent elle devait prendre les choses en main. Même si elle ignorait tout de celle qui se tenait face à elle – ses pensées, ses intentions, bonnes ou mauvaises – elle ne devait pas hésiter davantage. On n’a rien sans rien c’est bien connu.

« Même si je me doute que tu ne dois pas attendre de remerciement ou de truc de ce genre, je me permets quand même de te dire merci d’avoir été là pour empêcher cet… Ce… Enfin lui là » Elle montra rapidement l’homme, sans parvenir à mettre un nom dessus. «De me faire du mal ; ou pire si j’ai bien compris. »

Elle reprit sa respiration, son cœur battait un peu plus vite qu’a l’accoutumé. Elle ne savait pas vraiment comment poser ses questions sans agacer la jeune femme, ni même si elle pouvait se permettre de les poser d’ailleurs.

« Vu comment t’en parles, je devines que lui serait une sorte de… Vampire, ou un truc comme ça… Mais toi, tu es quoi si tu n’es pas comme lui ? »

Préférant être directe - après tout ce n’était pas son genre de tourner autour du pot – elle ne savait pas vraiment si elle avait posé sa question comme il le fallait. Il faut dire qu’elle ne connaissait rien à ce sujet, elle était complètement ignorante à tout ce qui touchait au surnaturel et espérait donc qu’elle lui fournisse des informations qui éclaireraient un peu sa lanterne.




Spoiler:
 


Lucy parle en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Ogawa
avatar
Race : Lycan Alpha
Couleur : #ff9900
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 466
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 371
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Luna Ogawa
Lycan Alpha - Meute Ogawa
MessageSujet: Re: En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}   Mar 4 Avr 2017 - 12:11
L’humaine ne s’était visiblement pas aperçue qu’elle était suivie ; Mia avait lu sa surprise dans son regard quand elle le lui avait dit. Mais l’espagnole sentait une certaine réserve de sa part. Elle haussa un sourcil. Quoi, elle la croyait pas ? Elle s’en foutait en fait, mais c’était bien dommage pour cette fille. Si elle savait tout ce qui se tramait ici… Si déjà elle ne croyait que difficilement qu’elle était suivie par un type tout sauf humain qui lui voulait du mal, elle n’était pas au bout de sa peine. Au bout d’un moment de silence, l’humaine sortit enfin de sa cachette –enfin, ce n’en était pas vraiment une pour le coup. Mia put ainsi l’observer plus en détail. Sa coloration rouge lui arracha un rictus ; les humains, de nos jours, avaient de bien étranges mœurs… Quand elle en était encore une, ce genre de chose était juste impensable. Elle nota également la finesse de ses traits, et ses yeux non bridés, signe indéniable qu’elle n’était pas asiatique. Elle était plutôt joli sinon, avec des courbes généreuses. Assez banale en soit, si on mettait de côté ses longs cheveux carmins.

La femme prit enfin la parole. Son léger accent confirma les déductions de Mia. Mia haussa les épaules, indifférente aux remerciements de son interlocutrice. Elle ne rejetait néanmoins pas ses mots. Elle s’en foutait juste.

« Bah. On dit quoi dans ces cas-là ? Pas d’quoi, non ? Pour être franche, ma première intention n’était pas de te sauver. »

Et vlan. Voilà, c’était dit. En même temps, Mia pouvait difficilement cacher ce qu’elle pensait. Sa langue bien pendue lui jouait parfois des tours d’ailleurs, mais depuis qu’elle avait évolué au rang d’Alpha, elle se croyait invulnérable, et ne prenait donc pas de grandes précautions. La louve glissa son regard d’acier sur l’individu quand la femme parla de vampire. Ah, elle n’était donc pas si bête qu’elle y paraissait.

« Ouais, c’est un vampire, bien deviné. »

Comme son ennemi remuait un peu trop, elle lui asséna un coup de pied magistral et il repartit aussitôt dans le royaume de Morphée. Elle s’occuperait de lui un peu plus tard. Elle aimait pas être dérangée en pleine discussion. Elle reporta ensuite son attention sur l’humaine et la fixa un moment en silence.

« Ce que je suis ? Allons, j’suis sûre que tu peux trouver toute seule. Qui sont les pires ennemis des vampires, dans la plupart des légendes urbaines ? Qui peut faire preuve d’autant de force et de rapidité qu’eux ? »

Elle se tut, laissant à l’humaine le temps de réfléchir. Elle croisa les bras et s’appuya contre le mur, dans une attitude complètement détachée. S’il n’y avait pas un vampire inconscient à ses pieds, personne n’aurait pu se douter qu’à peine quelques minutes plus tôt, elle se battait. Quand Mia crut discerner un éclair de lucidité dans le regard sombre de son interlocutrice, elle hocha la tête.

« Ouais. Ce qu’on appelle communément les loup-garous. Enfin on se nomme plutôt lycans en vrai. On est aussi forts et rapides, voire plus, on peut se transformer la nuit à volonté, pour la plupart, et non, la pleine lune ne nous force pas à le faire. » Elle grimaça en pensant à Akatsuki. « Enfin en règle général. Mais nous, on existe pas depuis aussi longtemps que les vampires. »

Elle n’alla pas plus loin. Elle n’allait pas non plus révéler tous les secrets de sa race. Qui plus est, cette partie de l’histoire lui était douloureuse. Son esprit et sa chaire n’avaient pas oublié toutes les horreurs qu’elle avait subi, une fois devenue une oméga. Ni ce que les premiers Alphas avaient subi, lorsqu’ils étaient humains. Mia redressa le menton.

« Les vampires sont fascinants pour les humains. C’est comme ça que vous vous faites piéger les trois quarts du temps. Mais te fais pas d’idée. Tu sais pas d’quoi ils sont capables. Derrière leurs sourires enjôleurs et leur beauté inégalée, ce sont des monstres assoiffés de sang. Ils ne reculent devant rien pour assouvir leurs besoins. Ils peuvent accomplir les pires horreurs pour combler leurs intérêts. Ils se foutent bien du mal qu’ils peuvent faire, et ils s’en réjouissent même souvent. On nous traite de bêtes sauvages, nous les lycans, mais ce n’est pas nous les pires. »

Le portrait qu’elle dépeignait des vampires n’était pas très flatteur. Monstres assoiffés de sang, capables des pires horreurs. Mais c’était toujours tout ce qu’elle avait vu. Elle n’avait jamais croisé de vampires « gentils », et maintenant sa haine et ses préjugés étaient ancrés trop profondément dans son cœur pour la faire changer d’avis sur leur cas.

« J’te dis ça pour que tu finisses pas level D. Un vampire autrefois humain, mordu par un sang-pur et transformé à son tour après un échange de sang. La folie te gagnerait très vite, et en plus, j’serais probablement à tes trousses. »

Au moins elle était prévenue. Le message était clair : reste loin d’eux, te fais pas envoûter par un sang-pur, ne bois pas le sang qu’il pourrait t’offrir après t’avoir mordu, et t’as aucune raison de me craindre. Car toute aussi humaine que cette femme pouvait être en cet instant, Mia ne la verrait plus une fois vampire. Pour elle, l’humanité mourrait, seule restait la bestialité, et donc elle n’aurait eu aucun remord à lui ôter la vie.

« Bon, t’as d’autres questions, tant qu’j’y suis ? »

Elle lui disait ça comme si elle ne venait pas de lui dire qu’un jour elle pourrait la tuer de sang froid. En même temps, Mia réalisait rarement la portée de ses paroles. Elle n’avait jamais mâché ses mots et c’était pas aujourd’hui que ça changerait.


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Humain - Civil
avatar
Race : Humain
Couleur : #0099ff
Avatar : Erza Scarlet (Fairy Tail)
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 118
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 213

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy S. Taylor
Humain - Civil
MessageSujet: Re: En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}   Lun 29 Mai 2017 - 23:20
La manière dont la jeune femme s’était occupée de cet homme n’avait rien de délicat et ses paroles manquaient cruellement de tact. Une chose était sûre, Lucy n’était pas tombée sur la plus douce des demoiselles. Mais bon, cela ne la dérangeait pas, au contraire. Elle préférait avoir à faire à ce genre de personne franche, directe et qui n’a pas sa langue dans sa poche. Au moins avec elles, les choses sont claires et nettes ; on sait à quoi s’y tenir.  Un peu comme elle en fait.
Lucy, qui n’avait pas lâché la jeune femme des yeux depuis tout à l’heure, esquissa un léger sourire en l’entendant. Elle se doutait que ses remerciements ne lui ferait ni chaud, ni froid ; mais c’était une marque de politesse et puis, c’était la moindre des choses. Après tout, même si son intention de base n’était pas de la sauver, elle l’avait quand même fait.

Oui, mais tu l’as quand même fait. Tu aurais pu le laisser me tuer et le supprimer ensuite, mais ça n’a pas été le cas.

Lucy s’approcha légèrement de la jeune femme, mais se stoppa rapidement lorsque celle-ci donna un coup de pied à l’homme à terre. Elle la regarda, puis porta de nouveau son regard sur lui. Donc ce truc était bien un vampire et ben…  Il n’avait rien à voir avec ces beaux gosses de suceurs de sang quand voyait dans les films romantiques du genre de Twiligt. Enfin, disons plutôt que dedans, ils étaient un peu moins sanguinaires.

Elle reporta son attention sur la brune, attendant une réponse de sa part. Mais celle-ci ne semblait pas décidé à révéler quoique ce soit sans jouer aux devinettes avant ; ce qui ne plaisait pas vraiment à Lucy qui leva les yeux au ciel. Comme si c’était aussi simple, elle ne connaissait pas grand chose à ce sujet. Elle croisa les bras puis fixa le sol afin de réfléchir, se servant de ces indices pour trouver la réponse. Elle se remémora quelques films fantastiques dans lesquels ce genre de créatures faisait leur apparition. Et soudain, la réponse lui vînt d’elle-même, comme une évidence Dans Underworld et Twilight, les vampires sont toujours opposés à la même espèce : les loups-garous. Fièrement, elle releva la tête en direction de la brune, prête à dévoiler ce qu’elle venait de trouver, mais celle-ci fût plus rapide qu’elle.

Lucy l’écouta avec attention, toutes informations étaient bonnes à prendre, surtout si ce monde grouillait de ce genre de créature aux mauvaises intentions. Et d’après les dires de cette lycan, les vampires étaient les pires. Mais bon, rien de plus normal pour une ennemie naturelle de ces immortels. A l’avenir, elle avait plutôt intérêt à faire attention et rester sur ses gardes. D’ailleurs, elle devra certainement s’excuser auprès de ce Daisuke et le remercier de ces conseils par la même occasion ; même si à ce moment-là elle n’avait pas tout compris. Enfin, si jamais elle le revoyait un jour.

Lucy posa ses doigts sur ses tempes et ferma les yeux quelques instants. Elle prenait souvent cette position afin de réfléchir sur quelque chose de compliqué. Cela lui permettait de se remettre les idées en place et surtout, de trier les informations qu’elle venait de recevoir.

Donc… Si j’ai bien compris tout ça… Les vampires faut pas s’en approcher au risque de se voir vidé de son sang et finir à son tour en un… Vampire fou…

Elle rouvrit les yeux et la regarda.

… Qui finirait mal entre tes mains, comme celui-là Dit-elle en montrant le vampire par terre de la tête. Au moins, ça c’est clair. Morsure de vampire est synonyme de mort. Se dit-elle comme pour se l’ancrer dans la cervelle.

Elle marqua une pause et referma les yeux afin de se concentrer de nouveau. Tout ça, elle l’avait assimilé, même si ce n’était pas facile à comprendre. Mais une chose lui vînt à l’esprit, une question qu’elle se devait de poser à la lycan tant qu’elle le pouvait encore.

Oui, j’ai une question !

Elle regarda la jeune femme.

Si les vampires transforment les humains grâce à une morsure, en est-il de même pour les lycans ? Ou cela se fait par un autre moyen ? C’est pas plus mal de le savoir, au cas où tu colprends. Ah ! Et y a-t-il un moyen de les reconnaitre ? Autant les lycans que les vampires. Car on a pas tous un radar à vampire et loups-garous dans la tête. Ou un Lycan disposition pour nous sauver la mise en cas de besoin.

Elle posa ses mains sur ses hanches.

Et ôtes-moi d’un doute… Tous les lycans ne sont pas aussi… Comment dire… Aussi sympathiques que toi  n’est-ce pas ? Ca serait trop beau sinon.

Des questions, que des questions. Mais la brune lui avait donné l’autorisation de lui en poser, elle n’allait donc pas se prier. Plus elle en savait, mieux ce serait pour elle et surtout, pour sa survie. Et puis, sa curiosité la poussait à aller plus loin dans cette affaire.




Spoiler:
 


Lucy parle en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Ogawa
avatar
Race : Lycan Alpha
Couleur : #ff9900
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 466
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 371
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Luna Ogawa
Lycan Alpha - Meute Ogawa
MessageSujet: Re: En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}   Lun 24 Juil 2017 - 1:34
La jeune humaine insista sur sa reconnaissance. Mia se contenta d’hausser les épaules. Après tout, si elle voulait lui dire merci, grand bien lui fît, elle n’en avait cure. S’enchaîna ensuite quelques minutes de jeu de devinette. La rouge ne semblait pas très ravie, mais Mia n’était pas du genre à contenter n’importe qui n’importe quand. Elle aimait bien faire rager les autres, en écho à sa propre frustration sans doute. Elle ne vendit donc la mèche que quand l’humaine devina elle-même. Elle lui laissa le temps d’encaisser ces informations. Vu la façon dont elle se masse les temps, ça ne devait pas être aussi facile d’avaler ça qu’un bon vieux soda. Quand elle fit un résumé de ce qu’elle comprenait, Mia hocha légèrement la tête en signe de négation.

Nan, pas tous les vampires heureusement. Y a que les sang-purs, qu’on appelle aussi Level A, qui peuvent transformer les humains, par échange de sang. Sinon t’imagine, ce serait le bordel, j’préfère même pas y penser. Bref, les humains peuvent pas vraiment faire la différence entre les différents rangs de vampires, donc dans le doute mieux vaut rester loin d’eux.


« Encore heureux que les vampires ne transformaient pas tous les humains par morsure. Déjà, c’était une bonne chose que la transformation ne soit pas si simple, vu qu’il fallait que l’humain boive aussi le sang du Level A qui l’avait mordu. Ce qui n’était pas faisable sans l’accord de ce dernier, vu la valeur qu’ils portaient à leur liquide vital. »

La jeune humaine sauta sur l’occasion que Mia lui présentait pour poser lui demander une information supplémentaire. Mia plissa imperceptiblement les yeux. Sa question était loin d’être bête. Comme quoi, sa caboche n’abritait pas une passoire. Sa dernière question lui arracha un ricanement, à moitié grognement. Elle rapprocha son visage du sien, un rictus cynique sur les lèvres.

« Rassure-toi, j’suis probablement la seule aussi sympathique, comme tu dis. Enfin, demande-toi surtout si tous ceux qui en ont chié ont changé comme moi. On a tous une raison d’être ce qu’on est.»

Sur ces énigmatiques paroles, relatives tout simplement aux conditions de création des lycans, Mia prit le temps de réfléchir à quoi répondre aux précédentes questions de son interlocutrice.

« Sinon pour les morsures... Effectivement, on fonctionne un peu sur le même principe. La salive des Alphas contient une espèce de virus qui transforment les humains. C’est comme ça que naissent tous les omégas d’ailleurs. Mais, à la différence des vampires, la transformation en lycan n’aboutit pas dans tous les cas. Autrement dit, soit tu deviens un lycan… soit tu meurs.»

Mia eut une pensée pour sa cousine, qui avait connu ce triste sort. Pourquoi l’espagnole avait survécu, et pas elle ? Sa sœur adoptive avait pourtant tout autant le droit de vivre.

« Les reconnaître… Pour les humains c’est assez difficile. Les vampires sont tous très beaux et charismatiques, pour mieux séduire leurs proies, tu vois. Quand ils s’énervent ou que leur instinct sanguinaire se réveille, leurs yeux deviennent rouges. Leurs canines sont plus longues que la normale. Et ils sortent parfois leurs griffes. Ils évitent le soleil car ses rayons les affaiblissent, pour la grande majorité. Y’a que les puissants, j’crois, qui sont pas sensibles au soleil.»

Mia jeta un œil à son captif. Il ne semblait pas encore remis des coups qu’elle lui avait prodigués. Cependant il ne tarderait pas à reprendre ses esprits. Mia pourrait toujours lui en recoller une, mais ce petit jeu n’allait pas l’amuser encore bien longtemps. Elle se massa la nuque d’une main avant de poursuivre.

« Reconnaître les lycans c’est loin d’être évident aussi. On apprend à se comporter comme les humains, et on évite de dévoiler des caractéristiques trop voyantes, comme les crocs. On a un odorat très sensible, encore plus que les vampires, alors on est facilement incommodé par certaines odeurs. Si tu vois quelqu’un faire la tronche quand tout le monde ne bronche pas, c’est p’tet un lycan. Enfin… les Alphas se comptent sur les dix doigts des mains. T’as nettement moins de risque de te faire mordre par l’un de nous que par un vampire, sang-pur ou non. On s’en prend pas aux humains. Normalement. »

Elle parlait pour elle, m'enfin elle ne savait pas ce qu'il en était des autres Alphas. Ceux qu'elle connaissait, elle n’avait pas recroisé leur route depuis son évasion. Elle avait beau dire que les lycans n’avaient pas de raison de s’en prendre aux humains, y’en avait toujours pour le faire. Que ce soit involontairement, en perdant le contrôle –comme les jeunes omégas tels Akatsuki, ou des infectés- ou de leur plein gré, pour quelque sombre dessein.


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Humain - Civil
avatar
Race : Humain
Couleur : #0099ff
Avatar : Erza Scarlet (Fairy Tail)
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 118
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 213

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy S. Taylor
Humain - Civil
MessageSujet: Re: En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}   Mer 26 Juil 2017 - 14:05
Lucy ne se gêna pas pour poser toutes les questions qui lui passaient par la tête. Pour l’instant, la femme face à elle était consentit à y répondre, il fallait donc en profiter un maximum. Maintenant qu’elle connaissait la vérité sur leur existence, il était plus que nécessaire d’en apprendre davantage. Et puis, on n’avait pas tous les jours la chance de tomber nez à nez avec un lycan aussi… amical. C’est ce qu’elle pensait, mais après tout, la jeune femme était bien la première de son espèce qu’elle rencontrait. Enfin… Peut-être en avait-elle croisé d’autres au cours de sa vie, mais n’en n’avait pas encore conscience à ce moment-là. Comme ce fameux Daisuke… Une chose était sûre, Lucy ne verrait plus le monde comme avant… Ni les gens qu’elle croisera à l’avenir.

En tout cas, Lucy fût soulagée d’apprendre qu’on ne pouvait pas devenir vampire à cause d’une simple morsure. Une sorte de rituel était apparemment nécessaire pour finaliser la métamorphose ; il fallait donc que le vampire donne de son sang à l’humain pour que celui-ci se transforme… Au moins, ce n’était pas aussi simple que ce que l’on pouvait voir dans les films à la télé. Et elle fût d’autant plus rassurée que seuls les vampires « level A » avait le pouvoir de le faire. Bon, par contre, cela ne voulait pas dire que les autres ne pouvait pas te mordre et te vider de ton sang… A cette pensée, Lucy posa sa main dans son cou et déglutit. Mais une autre question lui tritura l’esprit…

D’accord… Je commence à comprendre mais… Peux-tu m’expliquer ce qu’est un « level A » au juste ? Je présume que c’est une catégorie de rang dans leur milieu et que celui-ci doit en être un élevé si on se base sur l’alphabet…

Autre information moins sympa… Apparemment, il n’existait pas beaucoup de lycans aussi amical qu’elle, ce qui était loin de rassurer la jeune demoiselle ; qui se demandait déjà comment elle allait bien pouvoir faire pour se défendre si elle tombait nez à nez avec l’un d’entre eux. A la vue de la petite démonstration de force de son interlocutrice, elle n’aurait aucune chance de s’en sortir. Comme c’était encourageant ! Lucy releva une petite remarqua, à première vue sans grande importance, mais qui ne l’était pas tant que ça. Même si ses paroles restaient quelque peu énigmatiques pour elle, Lucy comprit rapidement que la brune n’avait pas du avoir la vie facile. Et après réflexions, les autres lycans non plus… Après tout, on ne choisit pas de le devenir… Elle voulait lui demander ce qu’il s’était passé pour elle, dans le passé ; mais elle savait que si elle lui demandait, ce serait la question de trop. Elle ne voulait pas se risquer à mettre la lycan en colère… Surtout sachant que cela à dû être une période extrêmement difficile de sa vie… Parfois, il y a des choses que l’on ne veut pas raconter et certainement pas à une inconnue.

Comme c’est rassurant…

Elle marqua une légère pause. Elle se mordit la lèvre inférieure, les yeux baissés, avant de reprendre.

Tu as raison, je ne vais pas dire le contraire…

Elle se tût et laissa la jeune femme poursuivre ses explications. Lucy la fixa pendant qu’elle parlait, tentant tant bien que mal d’assimiler cette quantité d’informations. Quelques points n’étaient pas très clairs pour elle, mais elle avait comprit le principal. Et c’était aussi effrayant que pour les vampires. Puis la brune lui expliqua comment il était possible de reconnaitre les vampires, puis passa au lycans. Apparemment, il était plus simple de différencier un vampire qu’un lycan… Mais, l’information qu’elle lui donna concernant leur odorat lui serait certainement utile un de ces jours. En tout cas, elle ferait extrêmement attention à partir d’aujourd’hui.

D’accord…. J’en prends note. Ca me laissera toujours une petite chance de m’en sortir, qui sait…

Une question lui trottait en tête depuis quelques minutes ; elle lui brûlait les lèvres. Pourquoi était-elle si amicale avec elle, jusqu'au point de lui donner des informations importantes comme celles-là. Elle avait besoin de savoir, de comprendre pourquoi elle en était venue à sauver une simple humaine des griffes d’un vampire où l’attendait une mort certaine…

J’ai bien compris que tu te fichais de ce qu’il pouvait bien m’arriver… Je pense pas que tu fasses cela par bonté d’âme non plus… Alors… Pourquoi me dis-tu tout ça ?

Elle releva la tête et la regarda dans les yeux.




Spoiler:
 


Lucy parle en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Ogawa
avatar
Race : Lycan Alpha
Couleur : #ff9900
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 466
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 371
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Luna Ogawa
Lycan Alpha - Meute Ogawa
MessageSujet: Re: En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}   Mer 27 Sep 2017 - 22:53
Mia sentit le soulagement de l’humaine. Elle pouvait comprendre ; c’était toujours rassurant de savoir qu’on ne risquait pas de devenir un être sanguinaire assoiffé de sang à la première morsure d’un vampire. Mia préférait largement qu’elle ne souhaite pas en devenir une. Il y avait tellement de jeunes filles totalement stupides et inconscientes qui fantasmaient sur les vampires et faisaient le vœu d’en devenir un, ne serait-ce que pour passer une éternité aux côtés de celui qui leur avait tapé dans l’œil… L’humaine lui demanda alors d’expliquer le terme « level A ».


« Ce sont les sang-purs. Des vampires qui ne comportent aucun sang humain dans leurs lignées. C’est leur rang le plus élevé. Ce sont les plus puissants et les plus dangereux. Si j’me trompe pas ce sont les seuls à être vraiment insensibles au soleil. Faut s’en méfier comme de la peste. Enfin heureusement ils sont peu nombreux.»

Encore heureux ! Elle avait déjà bien assez de problèmes comme ça, alors si en plus les sang-purs se rencontraient à chaque coin de rue… En public Mia serrait les dents et passait son chemin. Mais si un vampire avait le malheur de la croiser quand il faisait sombre et que personne d’autre ne se trouvait dans les parages… Dans le cas des sang-purs, c’était un peu différent. Leur aura de puissance, si elle l’exaspérait, elle la mettait également en garde. Elle avait beau jouer les gros bras, elle savait bien au fond d’elle que les sang-purs n’avaient rien à voir avec les petits level B qu’elle arrivait parfois à se mettre sous la patte. Ils étaient d’une puissance incomparable. Et justement, le fait de devoir rester à distance lui procurerait une frustration d’autant plus grande.

Après avoir fini ses nombreuses explications, Mia attrapa un paquet de cigarette pour s’en allumer une. Parler des vampires, ça lui mettait toujours les nerfs à vif. Fumer était un bon moyen de se calmer. Quand vint alors le temps de s’expliquer sur ses motivations… Elle soutint le regard de l’humaine tout en tirant sur sa clope. Elle resta un moment silencieuse, un air indéchiffrable sur le visage. Puis elle cracha la fumée hors de ses poumons, détournant juste assez la tête pour ne pas polluer l’air de son interlocutrice.

« C’est une bonne question. A dire vrai, même si ma première motivation c’est de lui faire son sort, j’oublie pas que j’ai été humaine y’a longtemps. Par principe je laisse pas un vampire s’en prendre à un humain quand je peux l’empêcher. »

Mia fit une pause. Etait-elle en train d’insinuer qu’au fond elle gardait un semblant d’affection pour son ancienne race ? Difficile à dire. Elle-même n’avait plus aucune idée de la réalité de ses sentiments envers quiconque, depuis bien longtemps. Trop obnubilée par son désir de vengeance, trop rongée par le chagrin et par la haine pour pouvoir faire le tri dans sa tête.

« Et puis, j’en ai marre de ces putains de rumeurs qui circulent sur nous. Comme quoi on est des bêtes sauvages qui bouffent de l’humain, ou j’sais pas quelles autres conneries du genre. Alors, si te raconter tout ça permet de les faire taire, en plus de limiter les risques d’agressions, ben je m’en prive pas. Au final c’est tout autant dans ton intérêt que dans le mien.»

Mia aspira une nouvelle bouffée de nicotine en jetant un œil au vampire inconscient à ses pieds. Compte tenu de la résistance naturelle de sa race, malgré les mauvais coups qu’il avait pris, il n’allait pas tarder à se réveiller. Et il vaudrait mieux que Lucy ne soit pas dans les parages. Sinon elle devra peut-être assister à une exécution en bonne et due forme, et ce ne serait pas pour avantager leur réputation.


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Humain - Civil
avatar
Race : Humain
Couleur : #0099ff
Avatar : Erza Scarlet (Fairy Tail)
Date d'inscription : 28/12/2016
Nombre de messages : 118
Emploi/loisirs : Serveuse
Yens : 213

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy S. Taylor
Humain - Civil
MessageSujet: Re: En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}   Sam 25 Nov 2017 - 19:00
Lucy acquiesça, les explications de Mia sur les « level A » étaient suffisamment claires pour qu’elle comprenne l’importance de les éviter. Elle était certes parfois inconsciente, mais pas suicidaire. Enfin dans la mesure du possible, bien évidemment. Il n’était déjà pas aisé de reconnaître un simple vampire, alors un sang-pur… Mais elle ferait plus attention à l’avenir ; et serait plus attentive. Point positif, ils étaient peu nombreux ; elle avait donc peu de chance d’en croiser un un jour. Mais comme on dit, on sait jamais ! Elle avait déjà fait la connaissance de deux lycans en peu de temps après tout.

La lycan semblait quelque peu agacée. Le sujet sur les « level A » n’était certainement pas un sujet qu’elle appréciait beaucoup. Lucy l’observait silencieusement. Elle attendait  une réponse à sa question mais celle-ci mettait un peu de temps à arriver. Réfléchissait-elle ? Savait-elle au moins pourquoi ? S’en était moins sûr. Après quelques secondes qui semblaient interminables pour la jeune serveuse, Mia se décida enfin à lui répondre.

Lucy cligna des yeux, puis esquissa un sourire. Bon, elle ne vouait pas son existence à sauver des humains des griffes des vampires, mais elle ne les laissait pas se faire tuer pour autant. C’était déjà ça. C’est sûr que grâce à la lycan, elle voyait les choses différemment et c’était une très bonne chose. Elle ne pouvait que lui en être reconnaissante. Et puis, elle lui avait sauvé la vie, même si, à la base, ça n’avait pas été son but premier. Et puis, elle était rassurée de savoir qu’ils n’étaient pas tous des bêtes sanguinaires. Elle porta sa main sur son bras qu’elle serra légèrement.

Et bien… C’est une bonne chose pour moi, et pour tous les humaines que tu as déjà croisés et que tu croiseras l’avenir.

Elle marqua une légère pause avant de reprendre.

Je suis contente de voir qu’il existe des lycans comme toi, c’est rassurant. C’est déjà pas une mince d’apprendre que vous existez, et les vampires aussi, alors c’est bien de voir que tout n’est pas noir.

Elle releva la tête et la regarda en souriant.

Ca ne m’étonnerait même pas que j’en connaisse un ou deux avec qui je m’entends bien. Et c’est pas parce que je saurais qu’ils en sont, que ca changera quelque chose. Tant qu’eux ne changent pas, je vois pas le problème. Même si ca doit être assez surprenant de l’apprendre ahah…

Elle replaça une de ses mèches rouges derrière son oreille et baissa légèrement les yeux. C’était assez ridicule de dire ça, mais elle n’était pas du genre à changer de comportement envers un ami, même si celui-ci s’avérait être un lycan. Enfin, bien évidemment, elle serait surprise et resterait surement sur le cul… Mais une fois la surprise passée, ca ne poserait pas de problème. Après tout, s'ils étaient amis avant, pourquoi ne serait-ce plus la cas après ?

Enfin… Merci pour… Pour tout en fait. Je vais pas te… Déranger plus longtemps, tu dois avoir mieux à faire.

Ses yeux se posèrent sur le vampire au sol. Elle l’avait presque oublié celui-là. Elle avait une petite idée de ce qui allait lui arriver une fois qu’elle s’en irait. Cela devra surement être un moment certes écœurant, mais… Fascinant.




Spoiler:
 


Lucy parle en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}   
Revenir en haut Aller en bas
 
En chasse... de vérité ? {ft. Lucy}
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Perte des points en dextérité après Up
» (En cours) Chasse au trésor 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Hors RPG :: Le centre de Nakanoto :: Les hôtels-
Sauter vers: