DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Drabble du mois
Le nouveau vainqueur du Drabble est John ! Vous pourrez lire son texte ici ! => www
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
Dark Knights sur FB ?
-50%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur un arbre à chat géant – 154cm de hauteur
68.99 € 138.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Changelin smilodon - Conseiller
John Smith
Race : Changelin
Couleur : #ff6600
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 323
Emploi/loisirs : Professeur de Français / Patron du Fior Nadur
Yens : 138

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
John Smith
Changelin smilodon - Conseiller
MessageSujet: Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)   Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) Icon_minitimeLun 3 Déc 2018 - 22:49



Il était tôt dans l’après-midi et le pub était par conséquent encore fermé. Pour le moment, il n’y avait pas encore de changelins qui avaient demandé de l’asile pour rester sous la protection de l’endroit. Donc l’endroit était encore désert pour le moment, Erèbe n’arrivant pas avant 16h pour la mise en place, ainsi que les premiers serveurs et serveuses. J’avais fermé pour une fois toutes les fenêtres de l’étage réservé aux changelins, ainsi que leur volets, pour nous donner plus d’intimité. Miss Yamada n’allait pas tarder à arriver ici, répondant à ma sollicitation assez urgente pour une mission relevant de la plus haute importance aux yeux du Conseil dont je faisais maintenant parti.
Finalement je suppose que nous restons ce que nous sommes un peu à vie. J’étais un carriériste dans l’âme dans ma jeunesse et avait voulu dès mon entrée au MI-6, gravir les échelons vers le haut du panier. À peine étais-je entré au Conseil Territorial en tant que représentant des félins que je voulais déjà briguer un rôle plus important, celui de Sage du conseil. Une place plus enviable et davantage réservée à quelqu’un de mon âge pour le coup. J’avais par ailleurs fait en sorte de contacter Abraham qui était en Afrique pour lui demander de venir me rejoindre à Nakanoto, l’affaire étant étrange et beaucoup de changelins étant totalement sans protection ou connaissance de notre culture. Il fallait un chef fort et c’était évident qu’il fallait à ce conseil un chef comme Abraham, taillé par les conflits de son pays natale et avec l’âme d’un meneur d’homme né. Mais tout cela n’était pas la question du jour qui faisait venir miss Yamada.

J’avais disposé une carte au format A0 sur le mur de la forêt de Nakanoto avec l’endroit où avait été flairé l’odeur de tous les animaux qui avaient été identifiés au zoo. La zoo a évidemment été élargi par mes soins avec les différentes occurrences rapportées par les témoins changelins ayant relayé l’information après ma demande de vigilance. Sur un table à côté se trouvait le dossier complet d’analyse du cheveux était humain à cent pour cent, ainsi que les retranscriptions des différentes témoignages sur l’histoire du tigre. Tout était prêt et moi j’attendais derrière le bar normal du rez-de-chaussée jusqu’à la voir passer devant les fenêtres et aller lui ouvrir.
John ▬ Bonjour Yamada-san. Content que voyez venus, je vous laisse monter jusqu’à l’étage spécial pendant que je ferme.  

D’une main je retournais l’écriteau ayant bougé pour qui reste à indiquer que l’endroit est fermé tandis que de l’eau je donnais un nouveau tour de clé pour fermer la porte. Ensuite je lui ai emboîté le pas pour la rejoindre et finir de monter jusqu’à l’étage où tout était prêt. J’ai commencé à nous servir un verre d’eau à chacun.
John ▬ Tenez, et merci d’être venu.  
Je voulais mettre les formes, car pour moi, c’était maintenant une mission très complexe et dangereuse qui m’avait obligé à écarter Farah de celle-ci.
John ▬ Je sais que je suis resté très secret au téléphone en ne vous disant juste qu’il s’agissait d’une mission pour le compte du Conseil et je m’en excuse. Mais faisant maintenant parti de celui-ci, je voulais préserver une forme de procédure discrète.  
Je jetais un coup d’oeil à ma montre à gousset avant de la ranger à nouveau dans la poche de mon gilet sous ma veste de costume.
John ▬ Bien, avez-vous des questions avant que je ne vous explique toute l’histoire ?

“Introduction au problème”

© Etilya sur DK RPG
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)   Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) Icon_minitimeMer 19 Déc 2018 - 14:31
Ce qui était le plus compliqué dans mon métier ? Jongler avec un vrai métier et un truc qui y ressemblait tout autant. Vous voyez, un peu comme ceux qui font partie d’une association et qui y passent beaucoup de temps … en dix fois pire.
Non, en vrai, je savais m’organiser pour être disponible pour le conseil, ça ne datait pas d’hier que je leur proposais mes services et j’avais l’habitude d’avoir un gros emploi du temps depuis mes études de psycho alors bon… J’avais juste remplacé les révisions par de “l’aide aux changelins”. Sauf que maintenant, je me débloquais moi-même mon emploi du temps pour mes missions, l’avantage d’avoir ouvert son propre cabinet.

Je me rendais donc encore une fois au Fíor-nádúr - dont j’avais toujours du mal à prononcer le nom et que j’appelais plus régulièrement “le bar changelin” - pour un rendez-vous avec John Smith… Son nom me faisait toujours rire d’ailleurs.
Lorsque je l’avais rencontré la première fois, il n’était qu’un énergumène étranger avec des idées bizarres, mais j’avais bien “flairé” que cet homme était plus compliqué que cela. Maintenant, il était un des représentants du conseil… bim, en aussi peu de temps, donc j’avais eu raison. Bref, il faisait partie, maintenant, de ceux qui pouvaient demander mes services de “petite main” du conseil.
Il n’avait pas donné grands détails, mais bon, j’y étais un peu habituée. Je savais juste qu’il ne s’agissait pas d’une personne à prendre en charge au cabinet, auquel cas, la procédure était différente. Dans quoi allait-il m’embarquer …?

Je frappais donc à la porte et il m’ouvrit rapidement. Normal, j’étais à l’heure, il était donc prêt à me recevoir.

Bonjour, Smith-san. Je ne dirais pas que c’est un plaisir de venir ici pour une réunion, mais je ne m’en porte pas plus mal. Heureuse de vous revoir. dis-je, un sourire taquin aux lèvres, mais restant sérieuse.

Il ferma derrière moi alors que je le précédais à l’étage. Il arriva alors que je commençais à jauger la pièce.
Il avait déjà tout prévu, le bougre ! A la vue du plan affiché sur le mur avec les différents points placés dessus, ainsi que les dossiers épais sur la table, je présumais qu’il ne m’avait effectivement pas appelé pour prendre un thé. D’ailleurs, il me servit un verre d’eau.

Nous nous installons tous deux et il reprit. La réunion commençait.

Ne vous inquiétez pas, je travaille pour le conseil depuis plusieurs années et à vrai dire, je ne pense pas que vous soyez l’individu le plus bizarre d’entre eux. Sans vouloir vous offenser, ni personne d’autre d’ailleurs. Et puis, je pense que nous apprendrons à nous connaître petit à petit.

Je souriais. Oui, ça m’étonnerait que ce soit notre dernière entrevue en privé. Je suis sûre qu’il allait me réserver plein de choses passionnantes.

Pas de questions particulières, curieuse de savoir ce que vous attendez de moi, c’est tout ! Je vous écoute avec attention.
Revenir en haut Aller en bas
Changelin smilodon - Conseiller
John Smith
Race : Changelin
Couleur : #ff6600
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 323
Emploi/loisirs : Professeur de Français / Patron du Fior Nadur
Yens : 138

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
John Smith
Changelin smilodon - Conseiller
MessageSujet: Re: Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)   Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) Icon_minitimeJeu 20 Déc 2018 - 13:40



Elle avait été d’humeur taquine en arrivant et c’était pour le mieux étant donné ce dont nous allions parler aujourd’hui. J’aurais préféré ne pas avoir à me montrer aussi sérieux pour la deuxième fois où je voyais cette charmante demoiselle, mais l’on m’avait assuré au Conseil de ses compétences et de sa discrétion alors c’était la personne qu’il me fallait.
Sa plaisanterie sur le conseil et moi-même était néanmoins la bienvenue dans ce contexte et m’avait décrocher un sourir. Mais il allait falloir revenir à plus de sérieux car j’avais beaucoup de chose à lui dire.
John ▬ Tout d’abord je souhaitais vous montrer cela pour que vous ayez un contexte.
Je lui tendait la coupure de presse qui traitait de la disparition du tigre du zoo de Kozakai, la petite station balnéaire se trouvant à côté de Nakanoto. Le tigre avait mystérieusement disparu et le soigneur et gardien qui s’occupait de lui a été mis en cause par les forces de l’ordre. Je lui avait également transmis ma retranscription de la conversation que j’avais eu au téléphone avec le dit soigneur. Il s’avérait qu’il n’avait rien oublié du tout et que les clés des cages étaient à leur place le lendemain matin.
John ▬ Cet affaire m’avait tout d’abord intéressée vis-à-vis des lycans, j’avais pensé que peut être l’un d’eux avait emmené le tigre pour le manger dans les bois. Après avoir recueilli ces informations je me suis donc rendu au zoo avec miss Assaad.
Je lui ai tendu les photos que nous avions fait le jour de notre visite de la cage du tigre ainsi que des environs immédiat de celle-ci. Il n’y avait aucunes traces d’effraction. Je pris une gorgée de mon verre tout en la laissant continuer de lire un peu ce que je lui avait tendu avant de reprendre.
John ▬ De fait, j’ai interrogé d’autres fauves se trouvant à proximité de la cage du tigre. Ce qu’ils m’ont appris était assez édifiant, bien qu’il eut fallu décrypter un peu. Plusieurs personnes se seraient introduite dans le zoo de nuit, avec l’odeur de la forêt sur eux et en repartant avec le tigre, ces fauves ont eu l’impression qu’il flottait au dessus du sol le dit tigre. Nous sommes alors allé inspecter la cage du tigre sous forme animale.
Nous avons perçu des odeurs de singe, d’humain, de forêt tanuki et serpent ainsi que trouvé un cheveux. J’ai alors pensé que peut être c’était des vampires qui avaient volé le tigre pour se nourrir en temps de crise.
Je lui ai alors tendu le rapport détaillé sur l’analyse du cheveux qui avait été trouvé dans la cage du tigre. Le rapport fait état d’un homme sans doute jeune, brun. Il y a également tout un tas de comparaison ADN négative avec les employés du zoo. J’avais récupéré quelque cheveux chez eux après m’être infiltré grâce à mes talents de petit rat espion.
John ▬ Toutefois, le cheveux de l’un des coupables est celui d’un humain et non d’un vampire. J’ai alors commencé à me demander ce qui pouvait bien faire qu’un humain aide des vampires à voler un tigre avant de retourner la question sous un autre angle de vue. Je pense qu’il y a des sorciers à Nakanoto, que cette espèce n’a pas disparu comme elle l’a laissé croire après la Grande Chasse. Ce que je ne m’explique pas, c’est l’intérêt d’enlever un tigre et tout un tas d’autres animaux, mais ce ne doit pas être très ragoutant à mon humble avis.
Ce qui me fait dire cela, c’est qu’ils ont pris beaucoup de risques en commentant un acte qu’il sera difficile d’expliquer sans qu’un mystère ne plane. Je pense donc que ce doivent être des sorciers agissant en secret par rapport à leur communauté et se cachant dans les épaisses forêts de Nakanoto. J’ai donc demandé au conseil de faire passer le mot aux changelins allant souvent dans ces forêts pour isoler cet ensemble d’odeur d’animaux n’ayant rien à faire ensemble et avec des humains.
C’est enfin à ce moment que j’ai tendu la main vers la carte qui était à notre disposition avec une large zone à ratisser, mais drastiquement réduite si l’on conçoit la démesure des bois entourant Nakanoto. Cela ne devrait pas nous prendre plus d’une journée pour parvenir à trouver l’endroit où ils se cachent, mais il nous fallait être certain qu’ils étaient là pour planifier ensuite une intervention du conseil face à des sorciers.
John ▬ Voilà pourquoi je vous ai demandé de venir. Une intervention contre des sorciers pourrait être dangereuse et il nous faudra beaucoup de changelins pour parvenir à les faires cesser leurs actes ou un plan particulièrement bien ficelé. Les sorciers restent des adversaires de taille et d’une puissance phénoménale si l’on en croit les légendes sur eux qu’on se passait dans ma famille. C’est dans le but d’une mission de reconnaissance afin de les débusquer que je vous ai demandé de venir, mais vous pouvez tout à fait refuser maintenant que vous avez connaissance de toute l’histoire...

“Une enquête rondement menée”

© Etilya sur DK RPG



Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) 1556820151-johnsigna
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)   Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) Icon_minitimeJeu 20 Déc 2018 - 21:49
Ma foi, cet homme m’avait l’air sympathique, toujours souriant, même son regard avait quelque chose de rieur, mais je ne me détrompais pas qu’il n’était pas que cela.
Nous commençions la réunion, après mes petites boutades, lorsqu’il me tendit quelques documents. Une coupure de journal à propos de la disparition d’un tigre… euuh, ok, pourquoi pas ? Ah si ! Farah m’en avait fait part ! Elle m’avait parlé du fait qu’elle était allée enquêter avec Smith-san sur une disparition d’animal. Du coup, je regardais tout le reste avec un double intérêt, curieuse d’en savoir plus sur ce qu’ils avaient recherché ensemble. Ce dernier document était accompagné d’une retranscription d’un dialogue entre le soigneur du félin et notre représentant de famille féline. Je ne m’avançais pas en suppositions et lisais simplement les documents en diagonale, quand il me remit ensuite plusieurs photos des lieux de l’incident, après quelques mots.
Je trouvais le postulat de départ de cette enquête plutôt cocasse. De mon côté, je n’aurais jamais pensé à faire le lien entre la disparition d’un tigre et l’affaire de lycans, mais pourquoi pas ?

Je l’entendis boire un coup, mais je restais concentrée sur les documents pour essayer de lire entre les lignes et de comprendre le plus rapidement possible, la conclusion que Smith-san en avait tiré.
Ah oui, finalement, je me demandais si le fait que l’animal disparu soit un félin n’avait pas joué dans le fait qu’il s’était intéressé à cette histoire aussi, que ce soit consciemment ou non, mais du coup, c’est sûr qu’il était le mieux placé pour mener l’enquête auprès des autres fauves. Mais franchement, un tigre qui vole ? Même un changelin ne pouvait pas combiner les capacités de ses différentes transformations, alors qu’est ce que c’était que ce bor…
Shinji ! Un tigre qui vole, ça peut être de la magie, non ? Ah, lui avait pensé aux vampires, hm, possible aussi … moi j’avais pensé aux sorciers en premier vu que j’en côtoie un de temps en temps… Mais je fus heureuse qu’il en vienne à la même conclusion que moi ! Après, la question, comme il l’exposait, était réellement de savoir pourquoi ils avaient enlevé ce tigre et de cette manière… c’était censé être discret ok, mais tant de discrétion éveille justement les soupçons ! Pour ma part, j’aurais exprès cassé les verrous pour faire croire à un simple trafic d’animaux exotiques… Bref.
Mais de ce que j’en savais, … justement, je n’y comprenais rien. Je ne voyais pas Shinji bosser pour un enclave qui enlève des animaux … et puis justement, ce manque de jugeote, quand on connaissait l’importance de la discrétion et le poids du secret pour les sorciers, c’était vachement bizarre qu’ils fassent ce genre de choses de cette façon.

Je suivais donc ses dires et examinais les documents qu’il me présentait, levais les yeux sur la carte quand il me la montrait, attentive, quoi. Je réfléchissais aux postulats et aboutissants, mais sans trop me poser la question de savoir si j’étais intéressée ou non. Cela allait de soit.

Je ne sais pas si vous êtes au courant, étant récemment entré au conseil, mais je suis en lien plus ou moins direct avec un sorcier, ce qui fait que j’ai eu l’occasion d’en découvrir plus sur eux, leur magie, leur mode de fonctionnement. Il faut dire que je suis totalement d’accord avec vous sur le fait que si des sorciers sont mêlés à cette histoire de disparition de tigre, leur enclave ne doit pas y être mêlé, car dans le cas contraire, je ne pense pas que cela se serait passé de cette façon. Je réfléchis un instant. Ça me dérangerait de lever ma couverture auprès du sorcier que je suis, mais si besoin il y a, je pourrais le faire pour le besoin de cette enquête. Pensez-vous que cela nous serait utile et si cela vaut simplement le coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Changelin smilodon - Conseiller
John Smith
Race : Changelin
Couleur : #ff6600
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 323
Emploi/loisirs : Professeur de Français / Patron du Fior Nadur
Yens : 138

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
John Smith
Changelin smilodon - Conseiller
MessageSujet: Re: Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)   Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) Icon_minitimeVen 21 Déc 2018 - 12:58



Cela faisait plaisir de voir quelqu’un agir avec un très grand professionnalisme. Elle ne m’a pas coupé la parole une seule fois durant toute mon intervention, restant attentive à chaque informations qui venait à elle tout en consultant avec soin tous les documents que j’avais mis à sa disposition afin qu’elle puisse comprendre un maximum ce qui nous attendait.
Ce n’est qu’après qu’elle m’a révélé qu’elle était en lien avec un sorcier, ou du moins elle en connaissait au moins un. Je supposais qu’elle devait surement le suivre ou l’observer. Elle semblait avoir une grande connaissance du monde des sorciers, de leurs coutumes en tout cas puisqu’elle évoquait que cela ne ressemblait pas aux méthode de leur enclave. J’étais un peu dépassé par les informations qu’elle venait de m’apporter. En effet le conseil ne m’avait pas mis au courant encore d’un tel lien avec le monde des sorciers, mais je comprenais un peu mieux qu’ils ne furent pas si étonnés que cela lorsque je leur ai annoncé le bilan de mes recherches au zoo de Kozakai.
John ▬ Je vous avoue Miss Yamada qu’en effet le conseil n’avait visiblement pas cru bon de me prévenir de ce lien dont vous disposez.
Elle me fit toutefois une proposition des plus importante, lever sa couverture auprès du sorcier qu’elle connaissait dans le but de favoriser notre enquête si cela s’avérait utile pour celle-ci. Ce n’était pas une offre à prendre à la légère, bien au contraire. En tant qu’espion, je comprenais parfaitement l’importance d’une couverture fiable et béton, c’était donc un sacrifice d’importance qu’elle m’offrait là. Une fois une couverture éventée, il n’y a pas de retour en arrière possible, loin sans faut.
John ▬ Miss Yamada… votre offre est prise avec beaucoup de générosité, mais avant d’en venir à de telles extrémités, peut-être pourriez vous me parler des sorciers, de ce que vous savez d’eux, de leurs capacités, de leurs coutumes et manières de faire les choses.
Cela faisait déjà beaucoup de choses à dire, mais lorsque je pris à nouveau une gorgée de mon verre d’eau pour me rafraîchir un peu, j’eus à nouveau une autre question qui taraude mon esprit.
John ▬ Vous avez parlé d’Enclave, mais qu’est-ce donc ?
Je la laissais parler un peu, me répondre surtout à toutes les interrogations que j’avais formuler vis à vis des sorciers et de leur univers échappant à ma compréhension. Tout en l’écoutant je voulais en savoir un peu plus sur le sorcier qu’elle suivait sans doute depuis longtemps pour avoir accumulé beaucoup de savoir sur les sorciers. Au bout d’un moment, je me suis tout de même décidé à lui poser la dite question.
John ▬ Mais ce sorcier… celui qui vous a permis d’en savoir autant, est-il quelqu’un qui accepterait de nous venir en aide ? Est-il fiable ?

“Risque et nouvelles perspectives”

© Etilya sur DK RPG



Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) 1556820151-johnsigna
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)   Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) Icon_minitimeSam 29 Déc 2018 - 13:55


Le fait que Smith-san - trop de “s” sifflés dans ce nom, on s’y perd - ne soit pas au courant de mon lien avec Shinji m’étonnait autant que je le comprenais. En vue de ses réactions lors de ses explications, je me serais presque douté qu’il n’en avait pas connaissance, mais que le conseil ne l’ait pas mis au courant, je trouvais ça bizarre. Ok, je n’étais qu’une informatrice et une aide pour la communauté des changelins du japon - entre autres - je n’étais donc pas un élément central du conseil, tout ça, mais j’étais l’une des mieux placés - si ce n’est la première - pour ce qui concernait les sorciers et les informations que j’avais amené, ou que j’avais en ma possession de manière générale, étaient plus qu’utiles pour le conseil. En gros : ok, moi on s’en fiche, mais mes sources, on en pense quoi ? Parce que, franchement, je ne vois pas en quoi ce serait un souci envers Smith-san lui-même, il avait intégré le conseil tout à fait normalement, il n’avait pas de doutes à avoir sur lui… et puis des doutes sur quoi d’ailleurs ?

Bref, il apprécia mon offre et je fus heureuse qu’il la prenne de façon aussi sérieuse, je n’avais pas vraiment envie de mettre fin à mes petites escapades chez mon ami. Mais il la refusa, tout du moins pour le moment et changea quelque peu de sujet par la suite. Voilà quelqu’un qui prenait mes infos au sérieux ! Je réfléchis un instant pour organiser en tête ce que je pouvais lui dire, m’installais pour me concentrer pleinement et commençais :

L’enclave, c’est un peu leur conseil. Je ne sais pas de quelles manières leurs membres sont choisis mais ils changent rarement si j’ai bien compris. C’est aussi peut-être dû à leur âge, j’ai cru comprendre qu’ils vivaient plus longtemps que nous, mais je n’en sais pas plus. Les membres de l’enclave ont chacun un rôle, sans les connaître tous, j’ai souvent entendu parler d’eux par des noms évoquant des choses variées, sûrement en fonction de leur rôle. Voyons… la sagesse, le secret, le savoir, … je ne me souviens plus trop des autres, mais il y en avait en lien avec la protection, ah, le temps aussi.
Pour ce qui est de leurs pouvoirs, ils utilisent des sorts, des espèces de formules, je crois et ils ne possèdent pas tous les mêmes, tout en ayant plusieurs capacités chacun.
Et enfin et surtout, ils ont une politique de surveillance équivalente à la nôtre. Le secret de leur existence et la première de leur règle, je crois. Ils vont jusqu’à certaines extrémités pour le protéger, mais ont plus de choix sur la façon de faire que nous, grâce à leurs pouvoirs. Effacer la mémoire est apparemment leur première ligne de conduite en cas de fuite.


Je repris un peu ma respiration, réfléchissant à ce que j’allais ajouter. Smith-san en profita pour me demander autre chose, il semblait vouloir en savoir plus sur mon ami et cela me dérangeait un peu… enfin non, ce n’est pas que ça me dérangeait… c’est compliqué. Mais il n’était tout de même pas question de le laisser avoir des doutes sur lui.

Shin… Ma source est une personne très fiable. Si j’en sais autant, c’est que j’ai eu la chance de tomber sur quelqu’un qui travaille pour leur enclave. Pour ce qui est de savoir s’il serait intéressé pour nous venir en aide là-dessus… je le pense. Si cette affaire est réellement liée aux sorciers et que cela ne soit pas connu de ses supérieurs, comme je le pense, alors ces informations seront trop importantes pour qu’il choisisse de ne pas se joindre à nous. Mais … j’hésitais… si je ne peux pas trop vous en dire plus sur leurs coutumes, c’est que cette personne est quelqu’un de très solitaire, donc je ne sais pas comment m’y prendre si je dois prendre contact avec lui …

Le fait de parler de ça, de mettre à plat ce qui me faisait peur, ça ne me faisait pas du bien, mais il fallait que je m’en rende compte. Ce qui m’effrayait, c’était de perdre ce lien que j’avais avec lui, parce que moi aussi, j’étais quelqu’un de solitaire, mais aussi que si jamais un jour, je devais lui parler en face à face, je ne savais pas s’il allait m’accepter pour celle que j’étais...

“Risque et nouvelles perspectives”

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Changelin smilodon - Conseiller
John Smith
Race : Changelin
Couleur : #ff6600
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 323
Emploi/loisirs : Professeur de Français / Patron du Fior Nadur
Yens : 138

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
John Smith
Changelin smilodon - Conseiller
MessageSujet: Re: Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)   Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) Icon_minitimeSam 29 Déc 2018 - 18:14



J’étais relativement circonspect devant les informations que me livrait mademoiselle Yamada sur tout ce qu’elle savait de cette fameuse “Enclave” de sorciers. Tout portait à croire qu’ils avaient un fonctionnement basé sur un conseil composé de plusieurs membres, à la différence qu’au vue des noms cités, c’était sans doute les plus apte à remplir une tâche que les plus forts d’un domaine comme nous. Savoir, Sagesse, Secret, et visiblement protection ou quelque chose s’y apparentant. Rien que ces quatre rôles laissaient songeur à beaucoup de niveaux y compris sur la capacité de faire oublier directement des souvenirs. Les légendes que j’avais eu en guise d’histoire le soir n’étaient donc pas loin de la vérité, les sorciers sont dangereux. Toutefois, ils demeurent passablement plus diplomates que nous autres changelins lorsqu’il s’agit de colmater les fuites. N’ayant pas de moyen de faire oublier les souvenirs, ceux qui avaient été témoins du secret des changelins étaient souvent victimes d’attaque d’animaux sauvage terriblement dramatiques… Je supposais donc bien vite que c’était la personne portant le nom de Secret qui devait être chargée de gérer les sorciers qui surveillent les autres sorciers pour préserver le secret de leur existence.
Je songeais immédiatement à l’idée que l’ami de mademoiselle Yamada pourrait être accusé de haute trahison s’il nous aidait et il faudrait alors que ce Secret et l’Enclave soient conciliant avec un tel acte. Il fallait donc nous montrer prudent, à la fois pour nous, pour le Conseil Territorial, pour l’Enclave et pour l’ami de miss Yamada.
Elle continua de parler de lui en formulant les choses d’une bien étrange manière mine de rien. Elle ne voulait certes pas lui porter préjudice, mais à l’entendre, elle ne l’avait jamais vu directement en face à face. Je commençai alors à cerner un peu mieux cette histoire et la façon dont elle a vu apprendre tout cela. Il y avait une certaine forme de détresse dans son regard, à l’idée de pouvoir perdre son “ami”.
John ▬ Pardonnez ma question, mais il faut que j’en soit certain. Sait-il qui vous êtes ? Ou ne vous a-t-il jamais vu autrement que sous votre forme animal ? Sachez que je ne vous jette pas la pierre, bien au contraire, c’est juste que si cela peut mettre votre relation actuel, cela m’attristerait.
J’avais déjà entendu parlé dans les légendes changeline de “familiers”, des changelins qui passaient sous la coupe d’un sorciers, le protégeant et le sorcier protégeant son familier. J’aurai cependant jamais pensé que dans l’hypothèse où sorciers existaient encore, ce genre de lien puisse encore se créer.
John ▬ Je pense qu’il va falloir trouver les bons mots pour votre ami, mais comme vous êtes psychologue, je ne doute pas du fait que vous puissiez lui dire sans trop de mal. Si vous êtes amis sans qu’il sache que vous êtes une humaine derrière votre forme animal, rien ne changera vraiment. C’est comme si je vous disais que je descendait de l’une des plus ancestrale lignée de changelin, normalement disparu. Cela ne changerait rien à nos rapports.

J’ai néanmoins vu votre regard quant à mes réactions. Je viens d’intégrer le Conseil, il n’est pas étonnant qu’ils ne m’aient pas encore tout dit, mais le chef du conseil sent sans doute aussi que je le trouve trop jeune pour diriger le conseil et que je brigue sans doute le poste de sage du conseil, ce qu’il doit redouter. Surtout que par les temps qui courent, j’ai repris contact avec un vieil ami à qui j’ai suggéré de venir s’installer à Nakanoto et d’éventuellement venir briguer le poste de chef chef du conseil territorial de la région…

Quoiqu’il en soit, je ne veux pas vous mettre dans l'embarras.

“Révélation tout azimut”

© Etilya sur DK RPG




Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) 1556820151-johnsigna
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)   Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) Icon_minitimeDim 30 Déc 2018 - 15:31


Smith-san trouvait apparemment grand intérêt à ma relation avec mon petit sorcier, car c’est là-dessus qu’il réengagea ses questions. Je ne doutais pas qu’il comprenne de quelle façon j’obtenais ces informations, car il n’était pas rare que nous autres changelins espionnent certaines personnes en utilisant leur forme animale. Il s’intéressait surtout au fait que je le considérais comme un ami et non comme un simple sujet d’espionnage. Je ne m’étais pas vraiment inquiétée du fait que ce genre de relation puisse être montrée de doigt. C’était mon choix et personne n’avait à interférer dessus, sauf si cela servirait à notre communauté… malheureusement ou non. Je ne cachais donc rien à mon interlocuteur :

Il ne connaît que ma forme animale, oui, il me considère comme tel et n’a aucun soupçon sur ma véritable identité, d’après moi. Nous nous connaissons depuis quelques temps et je sais que je regretterais notre relation, si jamais je devais me révéler à lui. Mais je le ferais si cela peut aider notre communauté, n’en doutez pas. Je souhaite juste le protéger autant qu’il m’est possible de le faire.

J’appréciai sa réponse. Il me rassurait et me redonnait confiance en moi simplement. Oui, je suis psychologue, j’ai appris à trouver les mots qu’il faut selon les circonstances et même si je suis plutôt spécialisée dans les enfants, je gère aussi certains adultes parmi les nôtres. Et puis, cela restait des êtres humains, d’une façon ou d’une autre, ayant assez de culture commune pour vivre dans un même pays. Mais voilà, c’était toujours plus difficile quand la situation nous concernait directement. Il m’accepterait sûrement telle que je suis, mais il lui faudra un temps pour apprendre à me faire confiance à nouveau, puisque je lui aurai caché mon identité pendant tant d’années. Mais il comprendrait, il connaît ce genre de situation.
Je ne fis pas de commentaire quant aux propos réconfortant de Smith-san, mais le remerciais d’un sourire tendre.

Je fus d’ailleurs très étonné qu’il se confie à moi par rapport à sa position au conseil, m’expliquant qu’il pouvait comprendre le fait qu’on ne lui ait pas donné tout de suite, toutes les informations qu’il avait le droit de connaître. Comme ça, il avait quelques doutes sur les capacités de notre chef du conseil et souhaitait prétendre à un poste de sage au sein de celui-ci et avait même des prétentions pour un ami à lui ! … J’imagine que s’il m’en parlait c’est que tout cela n’était pas réellement un secret d’affaires, quoi que je doutais que ces informations n’étaient pas connus de beaucoup de monde. Mais j’appréciais à nouveau sa façon d’être. Il était honnête.

Je souris à nouveau.

Vous savez trop bien comment me prendre par les sentiments, monsieur ! Vous compatissez à ma situation, me livrant des données vous concernant personnellement… Vous essayez de me donner envie de me joindre à vous, mais en me faisant comprendre que travailler avec vous sur cette mission pourrait me mettre à mal par rapport à certains membres du conseil… C’est finalement calculé, je vous en félicite et très honnête de votre part ! Alors soit, comment nous organisons-nous ? A quel point le conseil est-il au courant de vos plans ? Souhaitez-vous que nous prenions contact avec mon ami pour remonter jusqu’à leur enclave, par son biais, et advienne que pourra ?

“Révélation tout azimut”

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Changelin smilodon - Conseiller
John Smith
Race : Changelin
Couleur : #ff6600
Avatar : Lamies (Shakugan no Shana)
Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 323
Emploi/loisirs : Professeur de Français / Patron du Fior Nadur
Yens : 138

Feuille de personnage
Pouvoirs / sorts / dons:
Objets utilisables en rp:
John Smith
Changelin smilodon - Conseiller
MessageSujet: Re: Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)   Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) Icon_minitimeDim 30 Déc 2018 - 23:22



J’avais bel et bien vu juste à propos de sa relation avec ce sorcier. Il ignorait totalement qui il pouvait bien avoir en face de lui lorsqu’il s’adressait à la forme animale de mademoiselle Yamada lorsqu’elle venait le voir. Ce n’était pas quelque chose que je pouvais reprocher à une jeune femme que de garder des secrets et encore moins à une une espionne du conseil. Je comprenais totalement la situation dans laquelle elle se trouvait en fait. Je me revoyais très bien des années en arrière en écoutant son histoire en fait. En tant qu’espion, j’avais caché la nature de plusieurs enquêtes pendant des années à une amie… même plus qu’une amie puisqu’elle avait été la mère de mes enfants. J’aurais bien voulu lui avouer ma nature profonde, mais comme je ne pouvais rester dans son pays à cause de mon travail et qu’elle devait partir pour le sien, je n’ai jamais pu franchir le cap. J’ai failli reproduire cette heure avec mon amie, la mère de Farah, mais il s’est avéré plus simple de lui dire une fois que j’eus compris sa nature. Comme son ami est un sorcier, il devrait comprendre les enjeux et surtout ce qui fait qu’elle a été obligé de garder le silence.
Elle était totalement dévouée à la cause des changelins en plus du reste, car malgré le sacrifice que représentait son amitié, sa relation avec le sorcier, elle était prête à le faire pour le bien de son peuple. C’était une abnégation que je n’avais que rarement vu au cours de ma longue vie et à elle seule, elle me donnait confiance en l’avenir des changelins de la région.

Ses compliments m’allaient droit au coeur, mais elle était tout de même très fine psychologue et avait bien vu le calcul qui se trouvait derrière ma manière d’être. Il était donc venu le temps de totalement me révéler à elle, car la confiance est une des choses les plus importante en ce monde. Je suis aller derrière le bar un instant et j’ai sorti deux verre et une bouteille d’un excellent whisky irlandais, distillé dans la région où j’avais grandi. Je nous ai servi un verre à tous les deux en espérant qu’elle apprécie cet alcool un peu robuste pour une japonaise.
John ▬ Yamada-san, vous avez un esprit décidément très aiguisé. Tout cela semble calculé et ça l’est en parti. Nous avons beaucoup de points communs et le plus important est notre nature d’espion en fait. J’ai été un espion pour le compte du MI-6 pendant plusieurs décennies et en ma qualité de changelin, l’un des meilleurs. C’est pour cela que je pense parfaitement comprendre la situation dans laquelle vous vous situez et je suis même prêt à vous aider dans l’approche de ce sorcier sous votre forme humaine si vous le souhaitez.
Je me suis approché d’elle pour lui tendre le verre et trinquer avec elle avant de boire une petite gorgée de ce whisky ma foi savoureux. À la fois robuste et doux en bouche avec ce petit côté tourbé et fruité.
John ▬ Le Conseil sait que nous enquêtons potentiellement tous les deux sur la disparition du tigre au zoo de Kozakai. Qu’il s’agit vraisemblablement d’un acte commis par des sorciers. Ils ne sont pas très emballés à l’idée que des sorciers fassent ce genre de choses dans les forêts de la région et veulent que ce soit vite réglé, mais ils ne s’impliquent pas plus que ça pour autant. Ils n’ont pas connaissance de ma volonté de faire venir un ami pour prendre la place de chef et faire un peu bouger les choses par ici. Je suggère que nous gardions pour nous la participation de votre ami sorcier dans un premier temps, comme ça, vous pourrez retirer un peu plus de crédit si nous parvenons grâce à lui à renouer avec l’Enclave des sorciers. Je ne sais pas si vous avez dans la volonté de briguer le poste de représentante de la population des oiseaux, mais en tout cas, pour le moment, faisons profil bas sur une entente avec les sorciers tant qu’une demande officielle venant d’eux ne nous parvient pas. Je ne voudrais pas que le conseil ne vous voit comme une personne prompt à révéler notre existence, aussi, si nous prenons contact avec votre ami, je suggère d’en prendre personnellement la responsabilité en que membre du conseil.
Je lui souris à nouveau, confiant que nous dans l’idée que notre coopération à tous les deux allait porter ses fruits et nous permettre de mettre en lumière ce qui s’était passé au zoo.

“Deux espions valent mieux qu’un”

© Etilya sur DK RPG





Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) 1556820151-johnsigna
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)   Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) Icon_minitimeVen 4 Jan 2019 - 14:53



Avant de me répondre, Smith-san disparut derrière le bar, se trouvant dans la pièce et revint avec deux verres, visiblement alcoolisés. De mon côté, j’avais à peine touché à mon verre d’eau - lui se l’était sifflé en plusieurs fois - et voilà qu’il m’amenait un second verre. Mais je compris le message : quoiqu’on avait pu dire jusqu’à présent, les choses importantes, si ce n’est confidentielles, commençaient maintenant. Mais lorsque j’entendis ses premières paroles, je me demandais si ce n’était simplement pas le signe, qu’à partir de maintenant, il me prenait au sérieux. Je ne sais pas si je pouvais parler “égal”, puisqu’il avait clairement plus d’expérience que moi, sans compter le fait qu’il faisait à présent partie du conseil, mais au moins de professionnel à professionnel.

Le MI-6, rien que ça… J’avoue, il m’avait fallu un temps pour me rappeler de ce dont il s’agissait, mais cette information expliquait bien des choses par rapport à son comportement et à sa façon de mener les choses. Il avait l’espionnage et le secret dans le sang. Après une telle révélation, je ne m’attendais clairement pas à le voir revenir sur ma situation, vis à vis de Shinji, ni à me proposer son aide quant à la rencontre officielle avec mon ami, si elle devait avoir lieu.

J’acceptai son verre et trinquais avec lui. Je n’étais pas très fan de l’alcool fort, mais il fallait avouer que celui-ci avait l’air plutôt bon, pour le peu que je savais sur le sujet. Fort, mais intéressant en bouche. Je ne bus que quelques petites gorgées, espacées entre elles, du bout des lèvres et décidai d’y revenir après.

Je l’écoutais répondre à mes questions et me donner de plus amples explications, quand un idée me vint. Et si, pour mêler Shinji à notre enquête, nous nous contentions de lui remettre une missive par messager volant ? Nous n’aurions qu’à lui mettre un petit coup de pression sur le fait que son secret a été découvert, pour le motiver à se joindre à nous sur une enquête concernant son peuple ? Hm, c’était peut-être une idée, mais il faudrait surtout l’empêcher de joindre les … comment dirais-je … lobotomisateurs, avant notre rencontre officielle.
Mais ce n’était pas le sujet. je recollais donc aux informations de Smith-san, qui me révélait qu’il m’avait mis dans la confidence pour certains des sujets abordés précédemment et me proposait de garder secrète, la participation de Shinji à notre enquête et pensait même à la façon de me mettre en valeur à ma place. Je n’osais pas lui dire pour le moment que je n’avais aucun prétention à cela, mais le lui expliquerais quand le moment sera plus propice.

Quand il eut fini, ma foi, pile sur le sujet qui me permettait de recoller à ce dont j’avais réfléchi peu de temps avant. Je lui transmettais donc mon idée.

Faisons peut-être encore mieux ? Prenons contact avec lui sans nous dévoiler, mettant juste en avant le fait que nous connaissons son secret et que nous avons besoin de lui dans les plus brefs délais, sur une histoire concernant les sorciers ? Je pourrais en profiter pour le lui transmettre sous ma forme oiseau, peut-être que cela le mettra en confiance, et par la même occasion, je ferais en sorte qu’il ne contacte pas ses supérieurs avant de nous retrouver ? Qu’en pensez-vous ? N’est-ce pas trop dangereux ?

Je n’étais pas sûre de la qualité de mon plan, n’étant pas une stratège dans l’âme, mais j’essayais au mieux. Smith-san sera sûrement de bon conseil.
“Deux espions valent mieux qu’un”

© Etilya sur DK RPG
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)   Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018) Icon_minitime
Revenir en haut Aller en bas
 
Une mission pour le Conseil [PV Hitomi] (18/06/2018)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Hors RPG :: Le centre de Nakanoto :: Restaurants & bars-
Sauter vers: