DARK KNIGHTS
Forum CITY - Contemporain Gothique - Avatars 200 x 400 - Contexte évolutif
Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018



 
Bienvenue sur Dark Knights
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Drabble du mois
Le nouveau vainqueur du Drabble est John ! Vous pourrez lire son texte ici ! => www
Voteur du mois
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum congue massa eu placerat varius. Praesent sed tellus scelerisque, sollicitudin justo non, euismod ex. Sed sodales orci ac tristique commodo.
DK sur les réseaux...
Le Deal du moment : -32%
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ ...
Voir le deal
1499 €

Partagez
 

 Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Lycan Alpha - Meute Hirano
Asuna S. Hirano
Race : Lycan
Couleur : #ff6666
Avatar : Irina Jelavic de Assassination classroom
Date d'inscription : 07/06/2018
Nombre de messages : 148
Emploi/loisirs : Photographe de mode & animalier
Yens : 103
Asuna S. Hirano
Lycan Alpha - Meute Hirano
MessageSujet: Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018   Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 Icon_minitimeDim 8 Juil 2018 - 12:56
Raahh !
Cette maudite lycane je la déteste ! Non mais sérieusement elle est garde-chasse … GARDE-CHASSE !

Et même pas foutu capable de rester dans sa cabane à l’entrée des bois. Franchement elle m’énerve ! Va falloir que je fasse la tournée complète de tous les bars des bas-fonds pour éventuellement la trouver. Ca fait tellement longtemps que je ne l’ai pas croisé, et son odeur résiduelle sur Joli Cœur n’était pas suffisante pour me permettre de la pister. Chouette ravie de me souvenir qu’elle sent la forêt !
Aller Asuna, pester contre elle intérieurement ne va pas la faire apparaitre comme par magie … Si ? Je regarde autour de moi, à l’écoute de mes sens. Aucun mouvement. Je soupire. Soit elle n’est pas chez elle, y’a plus qu’à faire le tour des bars. Quand je pense que j’ai dit à Joli Cœur que je passerai le voir pas trop tard, que voir cette Alpha butée ne me prendrait pas longtemps … Je suis bonne pour un coup de téléphone, avouant qu’elle n’est pas si simple à trouver la bougresse.
Sur mon chemin en direction des bas-fonds, je dégaine mon téléphone et compose le numéro de Joli Cœur. J’entends la sonnerie à l’autre bout. Au vu de l’heure, il doit être en train de terminer la fermeture, ou il l’a déjà fait. En même temps, il est presque 20 heures, je suis bête l’Arcadénium doit déjà être fermé ! Soudain je l’entends avec son « ‘Kasan ? ». Je ne peux m’empêcher de sourire.

« Je ne sais finalement pas quand je pourrai passer. Cette … tête de mule n’est pas chez elle. Je vais donc faire la tournée des bars des bas-fonds pour la trouver. Parce qu’on sait tous les deux que c’est là que j’ai le plus de chance de la dénicher. Promis je ne fais que la chercher, je ne m’arrête pas pour boire ! Je suis désolé, je passerai sans faute avec le petit déjeuner demain matin. Et puis j’passerai aussi quand j’en aurai fini avec elle. Juste pour te faire un bisou et ce même si tu dors. »

Je devine son amusement à mes paroles, il acquiesce et nous raccrochons. Reste plus qu’à prévenir Heiji que j’ignore quand je rentre. Et bien la soirée va être longue. Bon à nous deux Alpha bloquée dans le passé !

**

Elle m’énerve ! Elle joue à quoi ? Elle veut faire la tournée des bars en solitaire ? Mais elle n’a pas une meute à s’occuper ? Elle est infernale ! Trois bars différents où je sens son odeur de forêt … et trois fois qu’elle n’est pas dans la salle ! J’en peux plus moi ! J’ai mal aux pieds et je veux rentrer !
J’entre dans le … je sais même plus combientième bar en fait … j’en ai fait tellement pour la dénicher. Sauf que … qu’est-ce que c’est que ? Oh ! Ca y est ! Je crois que si ça avait été un autre lycan … j’en aurai pleuré de le trouver enfin ! Mais je vais pas pleurer de l’avoir trouver … on parle d’Ogawa, j’ai quand même un peu de fierté. Elle est accoudée au bar, un verre à la main. Au vu de la couleur ambrée du liquide, je penche pour un alcool fort. Elle a tué un vampire et elle célèbre sa fin peut-être ? Si c’est ça, elle est vraiment incorrigible. Y’a rien à fêter puisque sa victime n’est pas automatiquement coupable.

J’approche d’elle tranquillement, elle ne va pas s’envoler maintenant, c’est pas un oiseau non plus. Je m’assois à sa droite et commande une pinte blonde. Son odeur d’humus et de cigarettes froides, principalement, m’emplit les narines. Bon avec cette proximité, je ne risque plus d’oublier son odeur. Je conserve le silence en attendant ma bière. Je sais qu’elle a noté ma présence, puisque je sens son regard lourd d’orage sur moi. Pourtant je m’efforce de ne pas la regarder ! On est tellement différentes toutes les deux, que l’on ne se comprend généralement pas.
Ma pinte arrive et je tourne enfin la tête vers elle, croisant alors son regard. Oh mais c’est qu’elle n’a pas l’air contente de me voir en plus. Parfait si je te gâche un peu ta soirée ma chère, je gâche la mienne à venir te voir ! J’affiche alors un grand sourire, parce que je ne vais pas lui sauter à la gorge au milieu du bar et puis je suis venue en … en .. am … am … bref j’suis pas venue lui faire la guerre quoi.

« Je t’offre un verre ? Prends ce qui te tente, y’a pas de coup fourré. J’aimerai seulement que l’on discute un peu. »

Qu’est-ce qui me prends de lui dire la vérité ? Ah mais oui si faut que je la remercie d’avoir aidé Joli Cœur … Pourquoi cette lycane ! Bon aller Asuna, cesse de trop réfléchir, de toute façon elle ne va pas pouvoir te reprocher quoi que ce soit … sauf ma disparition soudaine. Parce qu’elle est au courant ? J’crois pas … Ah mais si … Daisu ne serait pas allé la voir si j’avais été là. Flûte ! Heureusement que je n’ai pas encore vu mon allié … là si elle apprend ma décision, elle tentera de m’arracher la tête c’est certain.
J’avale une gorgée de ma bière. Dieu que ça fait du bien ! Ce petit goût de malte … un délice ! Et puis les petites bulles contre le palet ! J’adore ! Je reporte mon attention sur ma voisine de bar. Elle ne semble pas tellement motivée à accepter ma proposition. Bien, ça me fera moins d’argent à dépenser comme ça. Aller … juste un léger petit rikiki effort … Que ce mot va avoir du mal à sortir de ma gorge. Oh et si je lui transmettais en pensée ? Non non j’peux pas non plus. Je retiens un soupire. Quand faut y aller, faut y aller.

« Merci d’avoir accepté d’aider Daisuke. »


Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 5zJQDpr
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Ogawa
Mia Luna Ogawa
Race : Lycan Alpha
Couleur : #ff9900
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 507
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 389
Mia Luna Ogawa
Lycan Alpha - Meute Ogawa
MessageSujet: Re: Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018   Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 Icon_minitimeMer 1 Aoû 2018 - 19:52

Il devait s’agir du quatrième bar au moins que Mia visitait. Elle y restait chaque fois juste assez de temps pour avaler trois verres d’alcool fort avant de repartir vers une nouvelle destination. Ainsi elle avait moins de chance d’attirer l’attention sur… sa résistance, dirons-nous. Autant dire qu’une bonne partie de son budget mensuel filait dans ce genre d’endroit mal famé. Parfois on lui jetait un regard interloqué ; sans doute qu'au prime abord, on la prenait pour une jeune femme qui n’avait rien à faire ici, qui devait s’être perdue entre deux ruelles. Un simple regard de sa part suffisait à les détromper. Et les habitués eux se gardaient bien de la fixer de travers ; ils savaient que d’ordinaire elle réagissait au quart de tour, et que l’alcool n’arrangeait rien. Mia pouvait tant bien réagir positivement -enjouée et aguicheuse- que négativement -mauvaise et violente. Ça dépendait de son humeur ; et ce soir, elle était ombrageuse.

Pourquoi s’enfilait-elle autant de verres ? Elle était très contrariée. Déjà Kudo pétait une durite, quand bien même il agissait pour récolter des informations, s’allier à des gens qui prônait la paix avec les vampires, ça la rendait malade. En plus, sa récente rencontre avec un sang-pur avait quelque peu ébranlé ses certitudes complaisantes. Le rouquin s’était permis une remarque sur son père, la replongeant dans le passé et les regrets associés l’espace d’un court instant. Ce qui l’agaçait le plus dans l’histoire, c’était d’avoir douté l'espace d.un instant, et de s'être laissée atteindre par les paroles d'un putain de vampire. Frustrée, elle avala cul sec le verre que le barman venait de déposer devant elle. Qu’ils aillent tous au diable, ça lui ferait des vacances !

Soudain la place à sa droite trouva une nouvelle propriétaire, dont l’odeur titilla les narines de Mia. Quelque chose qu’elle n’avait pas senti depuis plus de deux ans. Allons bon, elle choisissait bien son moment pour refaire surface celle-là. L'espagnole avait toujours considéré Asuna avec un certain dédain. Elle la trouvait trop naïve, trop indulgente. Elles ne s’étaient jamais vraiment entendues, trop différentes sur trop de points, sans pour autant être en réel conflit. C’était un peu le statut quo. Et pour tout dire Mia avait un peu fini par l’oublier ces deux dernières années. Faut dire aussi qu’elle avait disparu du jour au lendemain, laissant son pauvre oméga tout seul. Qui avait sérieusement touché le fond. Enfin bref, elle s’en foutait un peu ; elles s’évitaient la plupart du temps. Et d’ordinaire, c'était réciproque. Alors pourquoi diable était-elle venue la trouver ? Parce que Mia n’était pas dupe ; leurs “retrouvailles" n’étaient pas dues au hasard.

« Tiens, tiens. Une revenante. » lança-t-elle d’un ton sarcastique.

L’espagnole la fixait de ses prunelles gris d’acier, l’humeur ombrageuse, attendant une explication. Elle haussa un sourcil en entendant sa proposition. Ah oui, lui offrir un verre ? Comme c’était généreux de sa part. Que voulait-elle en échange ? Non parce que Mia n’était pas dupe. Asuna ne se pointerait jamais comme une fleur de cette façon, juste pour lui proposer un verre avec un magnifique sourire -hypocrite d’ailleurs car l’alpha sentait qu’elle n’aimait pas être ici. Discuter hein ? Elle se demandait bien de quoi elles pourraient parler, vu qu’elles ne s’entendaient sur presque aucun sujet de conversation. Mia haussa son deuxième sourcil lorsque sa congénère lui exprima explicitement sa reconnaissance. Allons bon, elle la remerciait. Combien de temps avait-elle répété au juste ? Ça lui coûtait de le lui dire, Mia le voyait. Elle garda le silence un moment, retenant une pique qui lui brûlait la langue.

« Pas d’quoi.» finit-elle par répondre simplement.

Asuna savait très bien qu’elle ne l’avait pas fait pour elle, ni pour son oméga. Elle l’avait fait pour les lycans en général. Mais elle n’allait cracher sur ses remerciements. Après tout c’était pas tous les jours qu’elle pouvait en obtenir de la part de son homologue. Mia hela le barman pour lui commander un verre de vodka, indiquant que c’était Hirano qui payait. Une fois servie, elle posa son regard suspicieux sur son interlocutrice.

« Alors, Hirano, qu’est-ce qui t’amène vraiment ici ? J’suis pas dupe. J’sais très bien à quel point ça te coûte d’être ici, et j’te vois mal faire tout ce chemin, te donner tout ce mal pour me trouver, juste pour me remercier. »


Mia but une grande gorgée de son verre sans la quitter des yeux. Oh oui, elle était vraiment curieuse de savoir pourquoi Asuna faisait tous ces efforts.


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥


Dernière édition par Mia Luna Ogawa le Dim 9 Sep 2018 - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Hirano
Asuna S. Hirano
Race : Lycan
Couleur : #ff6666
Avatar : Irina Jelavic de Assassination classroom
Date d'inscription : 07/06/2018
Nombre de messages : 148
Emploi/loisirs : Photographe de mode & animalier
Yens : 103
Asuna S. Hirano
Lycan Alpha - Meute Hirano
MessageSujet: Re: Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018   Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 Icon_minitimeMer 5 Sep 2018 - 16:15
« Pas d’quoi. »

Ouf ! J’vais pas avoir besoin de me répéter ! J’avale une nouvelle gorgée de ma boisson. Voilà au moins un point de régler.

« Alors, Hirano, qu’est-ce qui t’amène vraiment ici ? J’suis pas dupe. J’sais très bien à quel point ça te coûte d’être ici, et j’te vois mal faire tout ce chemin, te donner tout ce mal pour me trouver, juste pour me remercier. »

C’est qu’en plus elle va droit au but la bougresse ! Je m’efforce de boire ma bière sans avaler de travers sous son regarde dur comme l’acier. Enfin en même temps ... elle a pas totalement tort, j’suis pas venu que pour la remercier. Bon aller j’vais lui expliquer mon projet, puis j’me casse et on s’revoit dans cent ans ! Ah non c’est pas possible ça ... faudra que j’attende sa réponse à ma proposition ... voir même que je débatte avec elle en prime. Enfin ... débattre avec un mur peut être plus constructif qu’avec Ogawa. Asuna tu peux le faire !

« Tu marques un point Ogawa. Je ne suis pas venue te trouver que pour te remercier, ‘fin pas seulement pour ça. »

Je marque une pause. La connaissant comme j’la connais, elle va vouloir m’arracher la tête si je commence à parler directement des vampires. Hn ... j’vais commencer par l’aut’bout, plus sûr, au moins lycan ça va elle comprend, elle devrait pas trop se fâcher. J’espère, avec elle on sait jamais.

« Tu es tout aussi au courant que moi des évènements en ville, et surtout du mal qui s’abat sur nos congénères. J’pense que c’est suffisant pour qu’on envisage ... de faire une trêve et de travailler dans le même sens. »

Er j’ai p’t’être pas choisi la meilleure des formulations là ... bon aller faut que je rectifie de suite !

« Pour le bien des lycans dans leur ensemble, bien sûr Ogawa. »

Je prends une grande gorgée de bière, faut que je me détende un peu et que je la laisse comprendre ce que je dis. Ogawa est la lycane la plus butée et bornée de ma connaissance, et en plus elle est d’une belligérance à tout épreuve. Sauf que vu notre situation .... on n’a pas de temps à perdre en guerre intestine à deux yens. On se doit d’être solidaire. Les infos faut qu’on les trouve là où y’en a et l’aide où elle se trouve ... y compris chez les vampires.

« Qu’en penses-tu ? Est-ce que tu es prête à une alliance avec ma meute et moi, pour le bien commun ? »

Er .... faudrait que j’explique mes raison je pense, oarf ça attendra qu’elle demande. Par contre j’peux au moins lui précisé qu’elle va pas être la seule à qui je vais faire la proposition. J’connais pas qu’elle en Alpha.

« C’est toi que j’ai choisi de contacter en premier, parce qu’on sait toutes deux que tu ferais n’importe quoi pour la cause des Lycans. Ensuite viendront les autres Alpha présents en ville, notamment Taena. Je pense qu’il est nécessaire qu’on trouve quel mal nous touche, et surtout comment le combattre. »

Je m’étonne d’autant de sincérité vis-à-vis d’Ogawa. Pourtant j’ai l’impression que mes mots attirent son attention, que son regard est moins véhément à mon égard. J’me trompe peut-être mais il est possible qu’on possède là un terrain d’entente.

« Je suis très bien placée pour savoir qu’il est impératif de trouver une solution à ce problème. Et je suppose, que pour cette fois, tu es de mon avis. N’est-ce pas Ogawa ? »

Difficile d’oublié que je suis peut-être infecté par ce truc, même si je n’ai pour le moment encore aucuns symptômes. Surtout quand la marque de la morsure est surtout présente sur moi. Sans faire gaffe je pose ma choppe et mets ma main sur mon bras opposé. Là où la marque des crocs de cet infecté reste présente, comme pour mieux me rappeler mon imprudence. Je lâche un soupire, même si c’est du passé, ça me tourmente toujours. Contrairement à ce que j’affirme à Heiji et Daisuke.
Je reporte mon attention sur le visage de ma congénère. Tout dans ce dernier me montre qu’elle réfléchit à ce que je viens de dire. C’est une bonne chose, au moins toute son intelligence ne l’a pas encore déserté. Parfait, p’t’être qu’elle acceptera, même à contre cœur, de faire équipe avec des vampires pour notre bien à tous. Après tout ... ils sont aussi exposé par cette histoire.


Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 5zJQDpr
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Ogawa
Mia Luna Ogawa
Race : Lycan Alpha
Couleur : #ff9900
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 507
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 389
Mia Luna Ogawa
Lycan Alpha - Meute Ogawa
MessageSujet: Re: Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018   Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 Icon_minitimeDim 9 Sep 2018 - 18:15
Mia s’amusa de la sentir stressée par le poids de son regard. L’espagnole avait toujours eu plus de prestance, et une aura plus intimidante que son homologue. Oh, elle ne reniait pas pour autant les capacités d’Alpha de sa congénère, mais disons qu’elle ne manquait pas une occasion pour lui remettre les pendules à l’heure. Elle lui confirma qu’elle n’était pas là uniquement pour la remercier. Aucune surprise sur le sujet. Mia soutint son regard, l’exhortant silencieusement à poursuivre. Elle n’avait pas de temps à perdre avec un bisounours.

Mia haussa un sourcil. Faire une trêve ? Certes. Pour les lycans ? Pas de problème. En soit, elle ne se considérait pas vraiment en guerre ouverte avec Asuna. Surtout que… pour ça, il fallait deux belligérants. Et disons que l’autre Alpha avait légèrement disparu de la circulation pendant, quoi, deux ans ? ça limitait fortement les chances de conflit. M’enfin, soit. Elle allait enterrer la hache de guerre, pour l’instant. Bon, par contre le terme d’alliance était peut-être un peu fort… Enfin, si Mia était prête à s’allier avec des sorciers, pourquoi n’en serait-elle pas capable avec une autre meute de lycan ? Pour l’instant, elle ne voyait pas d’argument contre -enfin pas de taille, parce que ne pas apprécier la cheffe de meute, c’était pas vraiment pertinent le cas présent.

« Ouais, aller, une alliance, on a rien à y perdre. J’imagine que tu vas m’expliquer tes raisons. Si y’a pas que pour le bien commun. Parce que j’imagine que ça t’écorche la langue de me proposer ça.»

Si jusque là, Mia se montrait plutôt conciliante, la suite la fit déchanter. Elle se renfrogna en entendant le nom de Taena et attrapa aussitôt son verre pour avaler le contenu d’une traite, comptant sur l’alcool pour faire passer le morceau. Mia ne savait pas quels autres alphas étaient présents en ville, à l’exception d’Asuna et d’Anzu. Elle espérait donc qu’elle n’aurait pas à se frotter au genre qu’elle méprisait, à savoir ceux qui courbaient l’échine devant les vampires. Pour Hirano, elle pouvait faire un effort. Elle n’appréciait pas son côté bisounours, mais elle avait encore un minimum d’estime pour elle-même. Mais ces autres lycans l’insupportaient tellement qu’elle doutait de pouvoir garder son calme en leur présence.

L’espagnole la laissa finir sans broncher, même si son regard ombrageux parlait pour elle. Quand le silence se fit enfin, elle prit une profonde inspiration avant d’expirer d’un coup, jaugeant son taux de patience qui lui restait. Ne pas oublier la survie des lycans, ne pas oublier la survie des lycans… Elle se réinstalla sur son siège et posa son menton dans sa main.

« Ouais, Hirano, on est d’accord pour une fois. Et donc ? Tu proposes quoi alors, pour la suite ? »

Mia fit signe au serveur pour qu’il lui resserve un verre du même alcool. Elle n’en était qu’à son troisième, elle avait donc encore un peu de marge avant qu’il ne se pose des questions et ne lui fasse remarquer qu’elle en avait peut-être pour son compte. Mia n’en avait jamais pour son compte ; l’alcool lui faisait de l’effet, mais à une dose bien plus élevée que le commun des mortels. Et il lui fallait donc boire beaucoup pour espérer profiter de la douce sensation d’ivresse.

« J’imagine que Daisuke t’a sagement rapporté ce qui s’est passé chez les chevaliers des couilles. A savoir qu’ils ne semblent pas en savoir beaucoup plus que nous sur le mal qui nous ronge. Et qu’une des attaques s’est déroulée en plein jour, dans les montagnes, ce qui est très improbable compte tenu du fait qu’on peut se transformer que la nuit.»

Mia la laissa enregistrer et profita de ce répit pour remercier le serveur et porter son verre de nouveau plein à sa bouche. Tiens, elle était curieuse de voir jusqu’où Hirano pouvait aller en termes d’alcool. Ce serait amusant de la voir complètement bourrée avant elle. Elle repensa à la dernière lubie de son oméga.

« D’ailleurs, il a toujours la lubie de rejoindre leurs rangs, maintenant que t’es revenue ? »

Elle avait mis ça sur le compte de la crise de nerf, seul, sans son alpha, sans meute même puisqu’elle était en quelques sortes dissoute à l’époque. Mais ça se trouve il était bien plus allumé qu’elle ne le pensait.


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Hirano
Asuna S. Hirano
Race : Lycan
Couleur : #ff6666
Avatar : Irina Jelavic de Assassination classroom
Date d'inscription : 07/06/2018
Nombre de messages : 148
Emploi/loisirs : Photographe de mode & animalier
Yens : 103
Asuna S. Hirano
Lycan Alpha - Meute Hirano
MessageSujet: Re: Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018   Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 Icon_minitimeMar 9 Oct 2018 - 15:26


Museau à Museau

Feat Mia Ogawa & Asuna S. Hirano


Génial ! Elle accepte de faire une alliance ! En fait il va neiger clairement ! Ogawa qui est raisonnable ! C’est carrément du domaine du miracle ! Enfin ... je déchante un peu quand je la voix avalé la fin de son verre d’une traite une fois que j’ai mentionné Taena. Ok elle ne l’aime pas. Mais en fait ... qui Ogawa aime-t-elle ? Parce que de mémoire, même avec son Oméga c’est pas la joie. Donc je décide que sa réaction est normale et anodine, parce que typiquement Ogawaesque. Voilà !
Son regard reste ombrageux, oui j’ai compris tu m’aimes pas je perturbe ta soirée de beuverie. Je sais ! C’est ça fait toi resservir un verre, c’est moi qui paie. Digère les infos et le fait qu’on soit d’accord pour une fois. Je sens d’ici le fait que tu t’es fait un mantra pour te calmer les nerfs. Je t’exaspère à ce point ? Pourtant pour une fois je vais dans ton sens. J’parle pas des vampires et vu comment tu réagis vis-à-vis de certains des nôtres ... j’vais p’t’être carrément éviter le sujet. Plus sûr, clairement. Ok Asuna ne pas oublier d’expliquer tes raisons pour lui demander de l’aide ... Non tu ne suffoqueras pas en les lui avouant ... normalement ça devrais bien se passer.

« J’imagine que Daisuke t’a sagement rapporté ce qui s’est passé chez les chevaliers des couilles. A savoir qu’ils ne semblent pas en savoir beaucoup plus que nous sur le mal qui nous ronge. Et qu’une des attaques s’est déroulée en plein jour, dans les montagnes, ce qui est très improbable compte tenu du fait qu’on peut se transformer que la nuit. »

Oui oui oui Joli Cœur m’en a parlé. Entre deux pleures. Oulà mauvais plan de repenser à ça ! Concentre-toi sur ce qu’elle baragouine. Enfin sur ce qu’elle baragouinera quand elle aura fini de faire des yeux doux au serveur.

« D’ailleurs, il a toujours la lubie de rejoindre leurs rangs, maintenant que t’es revenue ? »

Comment ça la lubie ? Non mais oh ! C’est une super idée qu’il a eu j’te signale, espèce de lycane décérébrée ! On a besoin d’informations, et ces chevaliers peuvent peut-être en avoir sur le long terme. De plus contrairement à toi je ne suis pas aussi catégorique sur cette attaque en plein jour. On ignore jusqu’à quel point ce mal peut nous changer. Il n’est pas impossible d’envisager que ça impact aussi notre capacité de transformation, dans un sens ou dans un autre.
Après une gorgée de ma bière, je lui fais à nouveau face. Pff j’aime pas son air bizarre là, comme si elle était fière d’elle.

« Ce n’est pas une lubie. De plus ce chevalier des couilles, comme tu le dis si bien, ne délivrent peut-être pas toutes les informations aux visiteurs. Leurs membres ont peut-être plus d’informations qu’ils ne le laissent savoir. Que tu n’apprécies pas l’initiative de mon Oméga je peux le comprendre, mais je suis convaincu que ça peut nous servir dans cette affaire. »

Oui c’est dangereux et je sais que je vais probablement passer des nuits blanches à attendre des nouvelles de Joli Cœur si il est pris, mais le jeu en vaut probablement la chandelle.

« Pour la suite je propose qu’on cherche autant d’informations que possible, chez tous ceux et celles qui peuvent nous en donner. Quelqu’un a forcément des réponses, ou du moins des morceaux. Il nous faut aller chercher des alliés là où on peut en trouver. »

Er ... est-ce que je ne vais pas un peu loin là ? Parce que clairement je sous-entend vampire là non ? Et si je fais ça ... j’vais la braquée. Oh et puis merde pour elle ! Elle n’a qu’à pas être autant bloqué dans le passé ma parole !

« Oui je vois à ton regard que tu n’es pas d’accord. Je sais. Mais ... il se peut que les vampires possèdent des informations et il nous les faudra tôt ou tard. »

Je pense que parler des vampires ça suffira pour le moment. J’vais pas aller plus loin, ça serait de l’ordre du suicide. En même temps Ogawa ne peut pas me tuer ! Donc j’risque pas ma tête. Mais quand même j’vais arrêter là, déjà je présage à son regard qu’elle est prête à me sauter à la gorge. Oui moi aussi je t’aime Ogawa. Comme une putain d’épine plantée dans mon postérieur. En tout cas j’suis contente tu sembles pas vouloir savoir pourquoi je suis partie. Ouf un truc de moins à te dire et donc pas besoin de me justifier.

« As-tu une idée de gens pouvant nous filer un coup de main ? »

"Jouer avec le feu"

© Etilya sur DK RPG


Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 5zJQDpr
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Ogawa
Mia Luna Ogawa
Race : Lycan Alpha
Couleur : #ff9900
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 507
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 389
Mia Luna Ogawa
Lycan Alpha - Meute Ogawa
MessageSujet: Re: Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018   Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 Icon_minitimeSam 27 Oct 2018 - 14:12
Sa petite pique sur Daisuke avait fait son effet. Oh, c'était mesquin. Puéril aussi, sans doute. Mais quoi, elle avait besoin de se défouler. Et l'alcool qui s'accumulait dans ses veines ne l'aidait pas à se montrer raisonnable. Mia en tirait donc une satisfaction immature. Et au diable les réflexions des autres. Elle voulait juste décompresser sur quelques verres, et cette bisounours venait la déranger. C'était de sa faute, elle n'avait qu’à pas la chercher. Elle lui lança un regard sceptique alors qu’elle défendait cette nouvelle organisation.

« Tu penses vraiment qu’un ordre de hunters qui demande l'aide de toute la population pour son enquête a des informations utiles à nous donner ? J'trouve pas ça super crédible. S'ils en avaient vraiment j'pense pas qu’ils en seraient là aujourd'hui. Ou alors ils sont vraiment incompétents et c'est limite pire. Enfin bon, si ça peut te faire plaisir de croire ça, grand bien te fasse. C'est pas mes affaires et j'ai mieux à faire perso. »

Mia clotura le sujet en buvant une gorgée de son verre. Elle ne voulait plus entendre parler de cette histoire, tout du moins pour le reste de la soirée. Asuna dut comprendre le message car elle orienta différemment la conversation. Sauf que sa formulation attira les soupçons de Mia. L'espagnole posa sur elle son regard d'acier en fronçant les sourcils. Où voulait elle en venir, au juste, par chercher des alliés là où on peut en trouver ? Elle ne parlait tout de même pas d'eux ? Avait-elle oublié à qui elle s'adressait là ? Ah bah oui, apparemment. Elle serra son verre si fort qu’il se brisa dans sa main. Elle posa sur les débris un regard dédaigneux. Bah, ce ne serait pas la première fois, et sans doute pas la dernière. D'un revers nonchalant de la main elle les dirigea vers le comptoir.

« Plutôt crever.»

Son verdict était catégorique, elle ne reviendrait pas dessus. Et Mia était, dans le genre butée, probablement l'un des pires spécimens de la planète. À dire vrai elle était même énervée par la tentative de persuasion. Asuna connaissait pourtant sa haine des vampires. Comment pouvait-elle lui proposer ça ? Asuna n'insista pas et préféra tourner autrement son idée. Mia récupéra auprès du serveur un nouveau verre, qu'elle porta à quelques centimètres de ses lèvres, mais ne but pas immédiatement. Si elle connaissait des gens, hum ? Elle prit quelques secondes pour réfléchir.

« Il se trouve que oui, j'en connais. Mais j'peux rien te dire de plus sans leur accord. »

Elle préférait nettement l'idée de la mettre en contact avec ses alliés sorciers plutôt que de fricoter avec des suceurs de sang. Elle but trois gorgées d'alcool, sans même broncher malgré la forte teneur, puis posa son regard orageux sur sa congénère.

« Y'a pas longtemps j'ai fait une alliance. Mais ne rien dire en dehors de ma meute fait partie des clauses. J'peux toujours leur demander s'ils accepteraient de partager leurs informations avec une autre Alpha. Mais ce sera sans doute pas sans conséquences. »

Elle en resta là pour l'instant. Déjà parce que, malgré ses nombreux défauts, elle ne se parjurerait pas. Et puis. Elle voulait lui mettre l'eau à la bouche tout en étant dans l'incapacité de lui donner de quoi se mettre sous la dent. Ça aussi c'était agréable. Et puis bon, elle ne s'étaient pas vues pendant presque deux ans, elle pouvait donc bien la faire marcher pour rattraper le temps perdu. Tiens, d'ailleurs… Mia fronça les sourcils.  

« Mais dis moi, Hirano. T'étais où ces deux dernières années ? Pourquoi t'as disparue de la circulation du jour au lendemain ?»

Si la blonde avait espéré s'en tirer sans explication, elle se trompait lourdement. Mia ne lâcherait pas le morceau, maintenant qu'elle tenait le bon bout.


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Hirano
Asuna S. Hirano
Race : Lycan
Couleur : #ff6666
Avatar : Irina Jelavic de Assassination classroom
Date d'inscription : 07/06/2018
Nombre de messages : 148
Emploi/loisirs : Photographe de mode & animalier
Yens : 103
Asuna S. Hirano
Lycan Alpha - Meute Hirano
MessageSujet: Re: Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018   Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 Icon_minitimeVen 23 Nov 2018 - 12:50


Museau à Museau

Feat Mia Ogawa & Asuna S. Hirano

« Plutôt crever. »

Ah ba tient ça m’aurait étonnée que tu dises que tu serais ravie et enchantée d’aller tailler une bavette avec nos suceurs de sang adorés ... De temps en temps Ogawa, faudrait que tu foutes ta maudite fierté au fin fond de ton postérieur. C’est fou comment je pouvais prévoir la façon dont tu réagirais à une simple, petite, rikiki et minuscule petite suggestion d’ajouter les vampires à notre équation. Pourtant c’est pas con comme idée ! Rien que le fait qu’ils ont max de moyens ... mille fois plus que nous, est un argument de poids non ? Non. Ok c’est bon, j’vais oublié cette option avec toi, j’suis sûre qu’y’a d’autres Alpha moins buté qu’toi.

« Il se trouve que oui, j’en connais. Mais j’peux rien te dire de plus sans leur accord. »

Pardon ? C’est une blague ? Ah non autant pour moi. Ogawa et blague dans la même phrase c’est pas jouable. Ca n’a même aucun sens en fait. Donc je résume ... Ogawa, cette lycane tête de pioche, aurait peut-être des contacts intéressants pour faire avancer nos connaissances sur le mal qui nous ronge ? C’est à peine croyable ! Ogawa qui a une relation, presque professionnel, mais surtout stable ! Vraiment je pensais que tous les kamis auraient fuit notre monde avant qu’elle ne se dise qu’éventuellement elle avait besoin de gens autour d’elle. Oulà j’m’avance peut-être un peu. Elle a juste dit qu’elle connait des gens. C’est p’t’être un traquenard à la Ogawa ... Méfiance !

« Y’a pas longtemps j’ai fait une alliance. Mais ne rien dire en dehors de ma meute fait partie des clauses. J’peux toujours leur demander s’ils accepteraient de partager leurs informations avec une autre Alpha. Mais ce sera sans doute pas sans conséquence. »

Minute, qu’acoustiquais-je ? Une alliance ? Mais c’est qu’elle a grandit bébé Ogawa en mon absence ! J’vais pas dire que j’étais soufflée, mais c’est certain que c’est impressionnant. J’suis vraiment très curieuse de savoir qui donc a pu avoir la folie, à part moi bien sûr, de lui proposer une alliance. A moins que ... à moins qu’il ignore qui il a face à lui ! Mais oui c’est forcément ça ! Comment cet allié va morfler ! Ou pas. Et s’il avait comprit ce que c’est que d’observer une folie Ogawaesque ? Alors là, j’crois qu’on s’entendrait super bien, parce que du coup, l’est au moins aussi taré que moi.
Pff des conséquences ? J’ai des conséquences par-dessus la tête, je crois que j’suis plus à une près. Enfin ... on parle de quoi comme type de conséquences ? Mon regard interrogateur semble carrément passé dans la trappe à oublie des yeux d’Ogawa. Parfait, v’là qu’elle fait comme si tout était parfaitement calculé ... Pourquoi j’suis venue la voir déjà ? Ah oui, alliance des lycans ... J’suis qu’une grande utopiste là.
Je termine ma bière, parce qu’il ne faudrait pas qu’elle chauffe trop, c’est pas bon après. Et puis un instant de silence c’est parfait pour la déguster.

« Mais dis-moi, Hirano. T’étais où ces deux dernières années ? Pourquoi t’as disparue de la circulation du jour au lendemain ? »

Je recrache ce que je viens d’avaler par le nez. Merde Ogawa t’aurait pas pu m’oublier encore un peu ! Ca fait un mal de chien ! Toute cette bonne bière perdue ... M’en faut une autre maintenant. Et faut que je me rafraichisse le visage aussi et que j’l’essuie. Cette louve est ... pire qu’un suceur de sang au final. Au moins eux s’ils se nourrissent et qu’leur morsure fait mal c’est pas d’leur faute ! Ogawa elle veut faire du mal !
J’fais signe au serveur. Ogawa va attendre, d’abord ma boisson !

« J’suis désolée, ma camarade m’a fait une mauvaise blague ... j’voudrais une nouvelle bière blonde s’il vous plait, merci. »

Et un grand sourire en prime, sourire que me rend le serveur. Il me donne même de quoi m’essuyer le visage. Si j’étais pas en couple, j’en ferai très certainement mon quatre heures ... J’suis sûre que c’est un Apollon ! Enfin moins qu’Heiji. Faut que j’me recentre un peu sur la situation. Il me serre ma nouvelle bière, pendant que je termine d’essuyer ma face. Ogawa n’en loupe vraiment pas une ! Je prends une première nouvelle gorgée de ma bière, elle peut bien attendre encore un peu après tout. Aller un peu de courage Asuna, c’est qu’un petit aveu de rien du tout !
Je soupire et regarde l’’intérieur de ma choppe, mieux vaut ne pas affronter le regard d’Ogawa tout de suite.

« C’est une longue histoire Ogawa ... il fallait que je parte. C’était ... pour le bien de ma meute. »

Ah non la culpabilité dégage ! Déjà qu’Ogawa me prend pour une faible, c’est pas la peine qu’elle pense que je suis complètement inutile. Pourquoi j’vois ma bière faire des vagues ? Ah non j’ai juste des larmes dans les yeux ... pathétique Asuna. T’es même pas capable d’assumer tes conneries. Parfait et tu es chef de meute ... véritablement pathétique.

« On revenait d’une soirée ciné avec ma meute et on a assisté à l’attaque d’une famille d’humain par un lycan. En voulant les protéger, j’ai été mordu. C’était pas un lycan normal ... c’était un lycan fou, un infecté. Je suis partie parce que je ne voulais pas décimer ma meute en devenant incontrôlable. »

J’me tais, j’ose même pas la regarder pour le coup. Hep une minute les larmes j’vous ai jamais dit de couler sur mes joues et encore moins dans ma bière ! C’est parfait grâce à ça, j’ai probablement perdu le peu de crédibilité dont je disposais face à Ogawa. Nickel ! En plus la connaissant, elle va bien être capable de m’enfoncer un peu plus encore. Mais c’est une magnifique soirée décidément ! J’aurai dû aller voir Joli Cœur comme prévu moi ...

« C’est pour cette raison que je suis bien placé pour dire qu’il nous être nous allier, trouver des réponses et découvrir le moyen de protéger notre race de cette horreur. »

Au point où t’en est Asuna, hésite plus. De toute façon au pire Ogawa se casse de là.

« Si tes alliés peuvent nous aider, et acceptent de me rencontrer, je serai ravi d’être plus explicite avec eux. J’espère que tu comprends pourquoi ça me tient à cœur de trouver une solution pour nous tous. J’ferai tout ce que je pourrai pour aider. »

Aller un peu de courage Asuna, tourne la tête vers Ogawa, question de savoir si tu vas te prendre sa colère en pleine tête ou si tu vas avoir droit à un tut petit peu de compassion ... Ouai non, compassion et Ogawa dans la même place c’est tendu.

"Aveux"

© Etilya sur DK RPG


Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 5zJQDpr
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Ogawa
Mia Luna Ogawa
Race : Lycan Alpha
Couleur : #ff9900
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 507
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 389
Mia Luna Ogawa
Lycan Alpha - Meute Ogawa
MessageSujet: Re: Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018   Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 Icon_minitimeDim 16 Déc 2018 - 16:54
L'annonce de Mia concernant son alliance fit son petit effet. Si Asuna garda le silence, ses yeux parlèrent pour elle, et ça ne lui échappa pas. Son homologue était surprise. Elle pouvait la comprendre. Elle même ne pensait pas un jour s'associer avec une race supposée disparue depuis des siècles. Même si l'espagnole comptait garder cette information pour elle au moins le temps de les recontacter. En attendant, elle avait besoin de savoir autre chose.

Sa question prit l'autre alpha au dépourvu. Elle recracha sa bière par le nez, ce qui arracha à Mia un rictus narquois. C'était mesquin, oui, puérile, certainement, mais elle se réjouissait de chaque occasion de lui faire ravaler son sourire trop sûr d'elle. Elle lui laissa le temps de retomber sur ses pattes et de recommander une boisson, en sirotant son propre verre, mais elle ne lui epargna pas le poids de son regard. Toutefois, l'attitude soudain fuyante de la blonde lui plissa le front de préoccupation. Elle connaissait assez Asuna pour savoir que si elle perdait son sourire et son assurance, l'heure était grave. Son sentiment s'agrava par la suite. Pour le bien de sa meute ? Elle avait un mauvais pressentiment. Elle ecouta son recit avec bien plus d'attention qu'escompte. Et elle ne fut malheureusement pas déçue.

«...c’était un lycan fou, un infecté.»

Par réflexe, l'espagnole esquissa un mouvement brusque de recul, réalisant immédiatement tout ce que ça impliquait. Au début ce fut la colère qui l'anima. Elle était infectée, et elle osait se présenter devant elle sans même l'en informer avant ? Elle prenait des risques inconsidérés ! En réalité, c'était surtout de la peur, que son regard ne put cacher. Parce que ce que craignait Mia par dessus tout, hormis une cage, c'était de perdre son libre arbitre. Perdre sa raison. Et le mal qui rongeait son peuple aujourd'hui incarnait à la perfection son pire cauchemar. Les mâchoires crispées, les poings serrés, elle fixa longuement Asuna, ne sachant comment réagir à cette révélation choc.

Mais les larmes qui coulèrent sur les joues rouges de sa congénère apportèrent une nouvelle inconnue dans l'équation. On pouvait dire tout ce qu’on voulait sur Ogawa. Sadique, cruelle, folle, sanguinaire, butée, sans scrupule. Tout autant de qualificatifs aussi adaptés les uns que les autres. Pourtant, elle n'était pas entièrement dénuée de compassion. Se retrouver infecté par ce virus, elle ne le souhaitait même pas à son pire ennemi -sauf que son pire ennemi était Metuselah Shidara, donc elle ne le souhaitait à personne à part lui. Pour le craindre plus que tout elle-même, oui, elle pouvait comprendre.

Toute animosité avait quitté son regard ombrageux. Elle fixa un moment Asuna en silence, indécise, tapotant nerveusement le bois du comptoir. Finalement, après une longue période de réflexion, elle se décida à prendre la parole.

« Bien sûr que j'comprends. Pas besoin d'être infecté pour vouloir nous sortir de cette merde. Par contre je comprends pas pourquoi t'es revenue. »

Mia porta son verre à ses lèvres pour vider cul sec son.contenu. Il lui fallait au moins ça pour digérer ces informations.

« J'imagine que t'es pas guérie. Alors quoi ? T'as aucun symptôme ? On sait rien sur cette merde, ça se trouve ça met du temps à agir, peut-être même plus chez les Alphas. C'est pas un peu risqué de revenir ?»

Elle n'avait pu camoufler un ton de reproche. Mais elle avait eu peur. Peur du danger que représentait Asuna aujourd'hui. Portait-elle encore le mal en elle ? Risquait-elle de devenir folle du jour au lendemain ? Et si elle mordait un lycan en toute possession de ses moyens, y'avait-il un risque de le contaminer même deux ans après ? Autant de questions qui demeuraient sans réponse et la préoccupaient. Mia se leva pour faire quelques pas et croisa les bras. Trop de pensées se bousculaient dans son esprit. C'était difficile de faire le tri et de construire un raisonnement solide. Elle se massa l'arrête du nez entre le pouce et l'index avant de se retourner.

« Les personnes avec qui je me suis alliée sont prêtes à nous aider à trouver un remède, en échange d'information. Quand j'te dis que je peux pas te donner leur identité pour l'instant, c'est pas du pipeau. Mais on avait déjà parlé de volontaires chez les lycans pour tester un futur remède. Je suppose que ton cas les intéresserait beaucoup. »

Effectivement, quoi de mieux qu’une Alpha qui avait été mordue mais ne semblait pas développer un seul symptôme ? L'espagnole avait déjà entendu parler d'histoires d'immunité. Et si c'était le cas d'Asuna ? La clé de leur salut se trouvait peut-être dans son sang. C’était une nouvelle d'une importance capitale. D'une priorité urgente, au même niveau que l'enquête. Mia ne pouvait négliger aucune piste, il en allait de leur survie.

« Je peux leur parler de toi et de ce qu’il t'es arrivé. Ou même...»

Elle avait donné sa parole aux sorciers de ne pas ébruiter leur existence. Mais elle n'avait pas l'interdiction de partager leur coordonnées. Mia se rassit sur son siège et sortit de sa poche un vieux papier -un ticket de caisse sans doute- au dos duquel elle inscrivit le nom des deux représentants de sa connaissance : Thomas Tel et Elena Satoru. Après tout, leur envoyer une congénère susceptible de les faire progresser, ça faisait partie du partage d'information. Et donc de leur accord. Ils ne pourraient pas dire qu’elle n'y mettait pas du sien.

« J’sais pas si j'pourrai les contacter avant toi. Alors tiens, si tu veux y aller toi même, dis-leur que tu viens de ma part. »

Elle fit glisser le papier froissé vers sa camarade. Elle y avait noté les noms et coordonnées des deux sorciers qu’elle avait rencontré. À présent elle avait toutes les cartes en main.


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Hirano
Asuna S. Hirano
Race : Lycan
Couleur : #ff6666
Avatar : Irina Jelavic de Assassination classroom
Date d'inscription : 07/06/2018
Nombre de messages : 148
Emploi/loisirs : Photographe de mode & animalier
Yens : 103
Asuna S. Hirano
Lycan Alpha - Meute Hirano
MessageSujet: Re: Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018   Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 Icon_minitimeJeu 10 Jan 2019 - 16:19


Museau à Museau

Feat Mia Ogawa & Asuna S. Hirano

Oh mes je vois que maintenant je fais carrément peur à Ogawa ! Est-ce que le fait que ma morsure soit due à un infecté, ou une infectée d’ailleurs. J’ai pas pris l’temps de vérifier son sexe moi d’abord. Non mais pour être aussi rageux que ça, forcément c’était un mec. Donc l’hypothèse que je sois moi-même infecté la fait flipper ? Parfait ! Pour une fois que c’est moi qui la fait flipper et pas l’inverse !
Bon après j’peux même pas lui en vouloir, parce que bon ... tout lycan normal aurait peur. Une minute ... Ogawa est tout sauf un lycan normal ! Donc en fait ... même les lycans anormaux auraient peurs. Enfin c’est plutôt logique. On sait pas comment c’te merde se propage, ‘fin pas vraiment, du coup c’est vrai que p’t’être qu’en soufflant ça suffit à transmettre le truc. En même temps ... Heiji aurait dû être infecté d’puis l’temps si c’était ça. Faudrait que je revois mes cours d’infirmière moi.
Maintenant si j’fais bien gaffe à son regard, elle semble pas vouloir m’en coller une, enfin pas plus que d’hab quoi.

« Bien sûr que j’comprends. Pas besoin d’être infecté pour vouloir nous sortir de cette merde. Par contre je comprends pas pourquoi t’es revenue. »

Okay ... J’vais dire juste FAMILLE ! Mais bon vu qu’t’en a plus, qu’t’as carrément zappé c’que était ba ouai tu peux pas comprendre de quoi j’parle. Et puis j’ai aucun symptôme en plus ! P’t’être que j’ai encore le virus en moi, mais visiblement il se donne pas comme un vulgaire cadeau ce truc. Et puis tant qu’je mords pas, ça d’vrait aller non ? Enfin j’crois. Après tout j’ai bien fait l’amour avec Heiji, échangé des baisers et tout, et tout, et il pète la forme mon homme. Donc bon, j’vais bien ... enfin autant que j’peux le savoir en fait.
C’est ça, boit ton verre, j’vais faire pareil avec le mien, après tout j’ai une choppe pleine ! J’adore !

« J’imagine que t’es pas guérie. Alors quoi ? T’as aucun symptôme ? On sait rien sur cette merde, ça se trouve ça met du temps à agir, peut-être même plus chez les Alphas. C’est pas un peu risqué de revenir ? »

Risqué ? Mon second prénom quoi. Ah non c’est Suzu mon second prénom. Bref risqué ouai ça l’est ... mais bon après deux ans à me terrer et à déprimer, j’pense que me planquer sert à rien au final. Autant mettre ce ... problème au service d’une bonne cause : notre p’tain de sauvegarde.
Ouai ouai j’entends ton reproche, et j’sais que tu t’poses autant de question que moi ... Non p’t’être un chouille plus vu que tu vis pas avec ce risque tous les jours. J’crois que l’pire c’est que j’me suis habituée au final. Ca craint de pensé que j’ai l’habitude, mais bon tant que j’reste prudente, ça va le faire.
Quoi quoi quoi ? Pourquoi tu t’lèves ? Tu vas où ? Ah ouf, tu fais que quelques pas, t’as mal aux jambes ? Oulà tu te pinces l’arrête du nez mais c’est un bon ou un mauvais signe pour moi ça ?

« Les personnes avec qui je me suis alliée sont prêtes à nous aider à trouver un remède, en échange d’information. Quand j’te dis que je ne peux pas te donner leur identité pour l’instant, c’et pas du pipeau. Mais on avait déjà parlé de volontaires chez les lycans pour tester un futur remède. Je suppose que ton cas les intéresserait beaucoup. »

Non sans blague ? Trouve-moi un autre lycan, mordu par un infecté et qui n’ait pas encore perdu la boule alors ! Enfin, Ogawa tu remontes dans mon estime, tu restes en bas certes ... mais tu n’es plus en sous-sol avec ce genre d’attitude. Mais ça fait plaisir de voir qu’on est capable de discuter d’un sujet important ! Comme tu as pu grandir ma p’tite Ogawa en deux ans ! Bon après tu conserves ta folie Ogawaesque mais bon j’suppose qu’on peut pas trop en demander en une seule fois ... non ?

« Je peux leur parler de toi et de ce qu’il t’es arrivé. Ou même ... »

Ou même ? Bordel t’peux pas finir ta phrase plutôt que de sortir un vieux ticket de ta poche ? En plus il est tellement vieux qu’on peut même plus lire ce que tu as acheté ni même quel jour. Faire les comptes tu connais ou tu t’es installée dans une grotte durant mon absence ? Ah non pardon, j’oubliais, tu habites un chalet en bord de forêt pour te terrer. Mais j’crois qu’y’a un appart aussi ... ouai enfin tu dois pas l’utiliser des masses ... trop de monde autour.
Qu’est-ce qu’t’écris maintenant ? Tho ... Thoma ... Thomas Tel ? C’est qui ça encore ? El ... Elena .... Sat ... Satoru ? Ca y est Ogawa craque, elle commence à délirer. Tu as pourtant une langue il me semble non ? Sert-en ! J’sais pas moi, j’suis pas devin, j’les connais pas ces noms moi ! Pourquoi tu m’tends ton ticket là ?

« J’sais pas si j’pourrai les contacter avant toi. Alors tiens, si tu veux y aller toi-même, dis-leur que tu viens de ma part. »

Voilà tu vois quand tu veux ! Oui oui tout à fait que j’vais les contacter ... dire que je viens de ta part ... j’en ai des frissons rien que d’y penser mais bon tes alliés, tes règles, normale. J’pense pas te présenter le mien de suite. P’t’être à tes alliés s’ils sont plus raisonnables que toi, j’verrai bien. J’attrape le vieux ticket et le range dans ma poche. Voilà un grand pas de fait ! Je la regarde à nouveau, va falloir que je la remercie en prime à nouveau. Rien que l’idée m’arrache déjà la langue.

« Merci Ogawa, je prendrai contact avec eux de ta part. Je suppose qu’ils se sentent tout autant concerné que toi par la situation, si vous êtes alliés. »

J’avale un peu plus de bière, c’est fou comment la bière du pays m’a manqué ! Aller un p’tit haussement d’épaule.

« Quand au fait que mon retour comporte un risque ... oui c’est le cas. J’vais pas te balader en disant le contraire, je suis un risque ambulant. Du moins tant qu’on sait pas si je suis infectée ou non, ou encore si je suis porteuse saine ou que c’est juste plus lent dans notre cas d’Alpha. »

Ouai ouai à tes yeux je sais que tu prends ça pour un aveu de folie de ma part ! Mais t’es pas plus saine d’esprit que moi ! Faut pas t’croire mieux lotis Ogawa !

« D’toute façon, à l’heure actuelle, on en sait bien trop peu pour déterminer si je suis un danger réel ou supposé. Pour le moment la seule chose que j’peux faire c’est de ne mordre personne. Et de faire aussi gaffe que je peux. Sinon qu’est-ce que tu deviens ? Et ta meute ? »

Oulà, Asuna tu déconnes, tu tentes une discussion normale avec Ogawa ? Ma pauvre t’es plus siphonnée que tu ne le soupçonnais !

"Bonne surprise"

© Etilya sur DK RPG


Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 5zJQDpr
Revenir en haut Aller en bas
Lycan Alpha - Meute Ogawa
Mia Luna Ogawa
Race : Lycan Alpha
Couleur : #ff9900
Avatar : Mikasa Ackerman - Shingeki no kyojin
Date d'inscription : 08/07/2013
Nombre de messages : 507
Emploi/loisirs : Garde chasse
Yens : 389
Mia Luna Ogawa
Lycan Alpha - Meute Ogawa
MessageSujet: Re: Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018   Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 Icon_minitimeMar 12 Fév 2019 - 19:21
La lueur dans le regard d'Asuna changea. Elle était à la fois surprise et reconnaissante. Un sentiment qui devait lui coûter, compte tenu de leur relation épineuse. Mia serait certainement dans le même cas à sa place. Elle n'aimait pas se sentir redevable, encore à ceux qu’elle n'appréciait pas. Asuna avait toujours bénéficié d'un traitement de faveur, parce qu’elle faisait partie de son espèce désormais. Néanmoins, Mia ne pouvait pas prétendre la porter dans son coeur -et à vrai dire, probablement personne dans ce monde. La mort atroce de Sachi avait définitivement brisé quelque chose en elle. Elle but une nouvelle rasade d'alcool tandis que son homologue la remerciait. Ah, quelle ironie du sort. Pourtant, Mia n'y trouvait aucune satisfaction. Parce que leur situation n'était en rien réjouissante.

Le regard ombrageux de l'espagnol dériva sur Asuna lorsqu'elle avoua jouer avec le feu. Risqué. Elle ne croyait pas si bien dire. Le pire, c'était que Mia ne pouvait même pas garder un oeil sur elle. Déjà, sa meute s'en occupait sans doute déjà. Et puis, si Asuna pétait soudainement un plomb, Mia ne souhaitait pas être dans les parages. C'était probablement absurde, mais l'idée de confronter une Alpha potentiellement infectée, donc à la fois aussi puissante qu’elle et bien plus sauvage si elle perdait l'esprit, ça l'effrayait. En l'occurrence, les sorciers seraient sans doute plus avisés pour la surveiller. Pour l'instant, le mal qui rongeait les siens ne semblait pas s'étendre à d'autres races. Et elle priait que ce fut le cas -bien que l'idée d'une hécatombe chez les vampires était réjouissante.

Asuna coupa court à la discussion sur sa condition pour passer du coq à l'âne. Mia haussa un sourcil, dubitative. Venait-elle vraiment de lui demander comment elle allait, ou l'avait-elle rêvé ? Avait-elle seulement assez d'imagination pour ça ? Les deux Alphas étaient loin de se trouver sur la même longueur d'onde. Mia but une gorgée de son verre tout en la fixant.

« Ma meute… Elle lâcha un rire jaune. J'ai pas vu Akatsuki depuis qu’il s’est barré de chez moi. Il a décidé de faire l’autruche en prenant ses distances. J'me démerde donc comme je peux pour nous sortir de la bouse, avec la moitié d'entre nous qui perd la boule.»

Et Mia ne comptait pas que les infectés dans le tas.  Elle fit signe au barman de la resservir, comme si ça lui permettrait de mieux faire glisser le morceau. Cependant elle n'y toucha pas tout de suite, les doigts tapotant le verre. Elle avait laissé couler au début, bien trop énervée après leur dernière dispute pour avoir l'intelligence de renouer le contact. Mais les jours passaient, et elle devait reconnaître que seule elle ne parviendrait à rien. C'est pourquoi elle lui avait envoyé un message un peu plus tôt, le prévenant qu’elle passerait dans la journée. Enfin, dans la soirée en l'occurrence.

« J'dois le voir tout à l'heure pour lui secouer les puces et faire le point. J'lui passerai le bonjour de ta part si tu veux, j'suis sûre qu’il sera ravi. ajouta-t-elle d'un ton cynique, mais dénué de toute agressivité. »

Elle sortit son paquet de cigarettes pour en sortir une. Elle se trouvait subitement bien bavarde. L'alcool lui déliait sans doute la langue, et devait endormir son tempérament bagarreur ce soir. D'ordinaire elle se serait contentée de l'envoyer sur les roses en argumentant qu'Asuna n'en avait rien à cirer de ce que Mia pouvait devenir. Faut croire que se battre seule l'avait usée au point de la lasser de ces querelles futiles. La clope entre le majeur et l'index, elle sortit son briquet pour l'allumer puis le rangea dans sa poche. Elle aspira un peu de fumée, avant de poser sa tête dans sa main, le regard tourné vers sa congénère.

« J'parle, j'parle… et toi tu m'écoutes ? J'pensais pas que ma vie t'intéressait autant. »

Elle souligna sa réplique d'un rictus. Toutefois c'était une vraie question ; ni l'une ni l'autre ne s'était jamais préoccupé de leur vie. Pourquoi donc Asuna faisait mine d'y accorder de l'importance ?


Lycan, and proud:
 
What is your lie ?
♥ DC de Raph' ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018   Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018 Icon_minitime
Revenir en haut Aller en bas
 
Museau à Museau [feat Mia] 12/05/2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Knights RPG :: Hors RPG :: Le centre de Nakanoto :: Restaurants & bars-
Sauter vers: